Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Le chemin de la rédemption [PV Heiko]

avatar
 Kouei ~ Rei Seika  / ~ Shogun ~
Toshiro Kodo Kouei ~ Rei Seika / ~ Shogun ~
▌Messages : 463
▌Age : 25
▌Inscription : 09/03/2009

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : rang S ; lvl 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
457/1000  (457/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Mar 17 Juil 2012 - 23:43




Le début du changement






https://www.youtube.com/watch?v=JAFj3DnUJOk&feature=related (musique du rp)


J’avais reçu des ordres, j’avais reçu des consignes, j’avais reçu une affectation qui m’allait très bien et qui me convenait à perfection. Avec un pas calme et spontané je sortais du bureau de l’hokage de ce village magnifique et me dirigeai vers mon domicile. Ayant pris quelques affaires, mes trois épées et mon attirail qui me servirai à faire ce long voyage je regardais cette maison avec un regard sentimental… Cette maison fut la résidence de mon esprit et le calme de mes journées… Ce fut mon « chez moi » et pour un long moment l’existence de cet endroit ne sera pour moi qu’un vague et lointain souvenir. Au revoir chère maison… Au revoir cher frère… Au revoir chers élèves… Au revoir cher village… Au revoir chère patrie ! Avec un pas plein de charisme et d’honneur je franchissais le seuil de ce village que j’aime tant et que j’aimerais pour l’éternité.

De plus en plus, la distance s’éloignai entre mon corps et mon village alors que la liaison qui joignais konoha à mon cœur restait parfaitement intacte… C’est donc pas après pas que je traçais mon chemin profitant de la nature, de la beauté et de l’inédit… Je contemplais la vie qui s’exhibait devant moi avec courtoisie et stupéfaction. Un regard brillant habitait mon esprit car la grandeur de la liberté me tendait passionnément les bras et c’est avec un engouement explicite que je saisissais cette occasion… L’or, la gloire, le bonheur tout cela n’était rien devant la liberté. Ma destination était floue mais l’intérêt était fixe… Retrouver mon ami bien sur… Mon but était donc simple et précis… RETROUVER HEIKO ! Cet homme m’était cher et je savais pertinemment ce que j’avais à faire pour son bien… Je comprenais la raison qui l’a poussé a déserter notre village mais c’est avec la même certitude que je savais ce qu’il cherchait…

Connaissant son caractère il serait absurde de venir vers lui et l’aider avec une approche directe, ce serait suicidaire et incompétent… J’allais lui donner ce qu’il voulait… J’allais lui faire découvrir ce qu’il rêvait de découvrir… Je vais créer ce qu’il cherche à trouver… JE VAIS LUI FIXER UN BUT DANS LA VIE ! Il me faudra être prudent et très intelligent pour pouvoir l’approcher quand il se trouverait seul… L’akatsuki n’était pas une organisation facile à approcher et en cas de conflit avec plusieurs membres en même temps je me mettrai dans une fâcheuse po… Hein ? Je l’avais trouvé ! La providence ne m’avait donc pas été si inutile que ça et c’est avec un calme et une discrétion absolue que j’attendais que le meilleur moment d'intervention vienne. Ceci fait, je laissais le danger disparaitre et avec un timing parfait apparaissait devant mon ami d’antan… Heiko… « Je vais te rendre heureux mon ami ».

« Intéressant… Toi ici ? Tu sais que tu ne repartiras pas d’ici facilement alors sans folle tentative qu’elle est ta proposition ? ... Mon ami » Lui dit je avec un ton calme inspirant toutefois la puissance.




avatar
HeikoKouei ~ Kyo Fuka
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 144
▌Inscription : 31/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A, niveau 24.
| Points Naruto Ninja RPG | :
231/1000  (231/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Jeu 19 Juil 2012 - 4:22




Mon ami… Adieux






Marcher… Et oui marcher… Je ne comptais même plus le temps depuis mon départ. Je devais avouer que je n’étais pas fâcher d’abandonner ainsi Konoha. Le village caché de la feuille était un village trop gentil pour m’accueillir. Tous ses ninjas possédait une chose que je ne pourrais jamais posséder, une chose idiote qu’ils appelaient la volonté du feu. Absurde bien entendu. Chaque ninja était même prêt à mourir pour ce village, pour ma part je ne m’abaissais pas à de tel futilité. N’oublions surtout pas que lors de l’assaut engendrer par Kiri, j’étais le seul ninja de Konoha manquant à l’appel, j’étais parti durant le début de l’attaque, avant que l’ennemi ne soit totalement pénétré l’enceinte du village. Je me fichais de risque que j’encourais, de toute manière qui aurait pu dire qu’il manquait un ANBU durant la bataille ? Et oui personne. Pourquoi ? Tout simplement car excepter le Kage et quelques personnes choyer nul ne connaissait ma véritable identité, toujours cacher derrière mon masque, j’avais accepter d’abandonner ma vie, ce ne fut pas bien dur puisque je n’avais aucune envie de vivre cette vie. Même mon départ ne me fera nullement changer d’idée sur cela, je n’existais plus et je n’existerai plus jamais. J’allais devoir garder mon masque encore et encore, mais je ne détestais en rien cela, c’était une libération pour moi…

J’avais hâte d'arrivé au nouveau village ayant vu le jour spécialement pour nous l’Akatsuki ainsi que les autres, ceux n’ayant pas de chez soi dû à leur but différent des autres… Je ne comprenais pas pourquoi ils n’étaient pas apprécier, leurs idées et leurs buts étaient peut-être différent des gentils petits shinobi dévouer à leur village, mais ceux considéré comme des criminels voyait simplement le monde ninja comme il l’était. Un monde de souffrance sans pitié. Un monde où guerre et mort était de mise. Un monde où pour survivre il fallait faire des choses pas toujours apprécier de tous. Un homme m’arrêta sur la route. Un homme déstabilisé sans aucun doute. L’individu tenait dans ses mains un Kunai, ce dernier bien aiguiser et prêt à servir. Les choses seront sûrement comme cela dans le village, les gens prêt à tout pour survivre malgré les misères du monde. Je ne laissai même pas le temps à l’homme de me menacer pour me prendre mon argent, je le regardai dans les yeux, il est sûr qu’il ne savait pas à qui il s’adressait pour s’en prendre à moi comme cela, mais je lui pardonnais et n’allais pas le tuer. Je sortis de ma poche quelques pièces que je glissai dans ses mains avant de le contourner et continuer à marcher. Je m’arrêtai lorsque l’homme marmonna un merci sincère et se sauva en courant. Un sourire se dessina sous mon masque, j’allais aimer la vie ici, j’en étais certain. Je n’étais pas quelqu’un de réellement méchant, je n’étais simplement pas gentil… Heumm, cette sensation… Je sentais… Je sentais…

« Intéressant… Toi ici ? Tu sais que tu ne repartiras pas d’ici facilement alors sans folle tentative qu’elle est ta proposition ? ... Mon ami »

… Une présence. D’après cette voix ce ne pouvait qu’être une personne. Toshiro Kodo, frère du Hokage et Shogun, mais surtout l’un des seuls à connaître mon véritable visage. Il était derrière moi, dans mon dos à m’observer… Je ne repartirai pas d’ici facilement hein ? Je ne pouvais que le croire. Il était une personne qui pouvait probablement le plus me comprendre. Il était tout à fait comme moi, froid et calme, mais contrairement à moi, son frère avait pu lui léguer la volonté du feu… J’étais puissant, je le savais, mais lui l’était probablement plus. Son intelligence hors paire et ses capacités de combat faisait de lui un adversaire redoutable, un combattant qu’il fallait mieux ne pas se mettre à dos. Je ne voulais pas le combattre, non pas réellement car il me faisait peur… mais surtout parce que c’était un… un ami. Quelqu’un qui m’était cher, s’il n’avait pas été un fier fervent de Konoha nous aurions pu changer le monde à notre manière, être les plus craints et les plus puissants. Malheureusement il fallait que nos chemins se quittes ici, mais il fallait que cela se fasse sans avoir à se combattre l’un l’autre… mais s’il fallait réellement en arriver là je devrai le faire. Espérons que je puisse lui faire comprendre mon choix.

« Toshiro… Quelle … Surprise de te voir ici. M’aurais-tu suivis ? Je ne peux que me sentir trahi. Qui aurait cru qu’un ami me traquerait ainsi… Mais bon je crois que pour ta part du te sens aussi trahi, abandonner, puisque je suis parti. Je ne te dirais pas que je le regrette, puisque de toute manière tu sais que ce n’est pas du tout mon genre… » Je marquai une pause en le regardant au plus profond des yeux… Désolé mon ami, mais tu ne pourras pas m’empêcher de partir… Il ne pouvait voir mon visage, mais je suis sûr qu’il savait comment il était, probablement comme le sien. « Tu sais pourquoi je suis ici, et tu sais pourquoi j’agis ainsi. Mais tu sais surtout que tu ne pourras pas me faire changer d’avis. C’est pourquoi moi j’essayerai de te convaincre de me laisser partir. Tu sais pertinemment que même si je quittes Konoha je n’oserai jamais m’en prendre à ce village qui m’a accueillis ainsi. Il est bien sûr que je ne m’étais pas attacher assez pour le protégé, mais juste assez pour ne pas l’attaquer. Toshiro… tu es mon ami et ça ne changera jamais, mais je me dois de m’éloigner pour mon bien. Je ne suis pas fait pour la vie en village, je suis fait pour une vie comme celle que j’aurai. S’il te plait ne tente pas de m’en empêcher… » Et maintenant quoi ?





Codage par Shiryuu/Heiko/Naruto uzumaki. Toute reproduction sans autorisation interdite.



avatar
 Kouei ~ Rei Seika  / ~ Shogun ~
Toshiro Kodo Kouei ~ Rei Seika / ~ Shogun ~
▌Messages : 463
▌Age : 25
▌Inscription : 09/03/2009

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : rang S ; lvl 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
457/1000  (457/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Mar 24 Juil 2012 - 4:38




Un pas en avant !






https://www.youtube.com/watch?v=JAFj3DnUJOk&feature=related (musique du rp)


« Toshiro… Quelle … Surprise de te voir ici. M’aurais-tu suivi ? Je ne peux que me sentir trahi. Qui aurait cru qu’un ami me traquerait ainsi… Mais bon je crois que pour ta part tu te sens aussi trahi, abandonner, puisque je suis parti. Je ne te dirais pas que je le regrette, puisque de toute manière tu sais que ce n’est pas du tout mon genre… »

Si j’étais du genre à laisser mes émotions sortir ce serait un sourire sincère et attendrit qui sortirait à la rencontre de ce cher ami mais mon regard ne quittait pas sa froideur… Ma nature me l’imposer et choisir quoi afficher n’était pas une préoccupation majeure pour le moment, c’était un guerrier assez puissant pour me mettre en difficulté et assez intelligent pour utiliser n’importe quelle faille. On était amis cela ne faisait aucun doute, mais pour le moment j’étais un rempart à sa liberté… Cette fameuse liberté qu’il a toujours cherchée avec soif et abnégation. Il croit tenir dans cette illusion la clé de sa découverte… Si emprisonné dans le cercle du village et assiégé par les règles de « bonne conduite » il a cru impossible de trouver son but, c’est dans cette jungle psychotique qu’il veut se trouver… C’est dans ce bain cognitif qu’il veut découvrir son but… Ce n’est pas si bête que ça mais je ne peux le laisser dans cette situation de doute, il veut un but ? Je vais lui en donner… Un solide… Un concret… Un véritable… Un but difficile à atteindre et capable de le sauver de cette soif d’identité asphyxiante. Il me regardait avec insistance et mes yeux ne le quittaient pas quand mes oreilles se chargeaient d’avaler ces futures paroles :

« Tu sais pourquoi je suis ici, et tu sais pourquoi j’agis ainsi. Mais tu sais surtout que tu ne pourras pas me faire changer d’avis. C’est pourquoi moi j’essayerai de te convaincre de me laisser partir. Tu sais pertinemment que même si je quitte Konoha je n’oserai jamais m’en prendre à ce village qui m’a accueillis ainsi. Il est bien sûr que je ne m’étais pas attaché assez pour le protégé, mais juste assez pour ne pas l’attaquer. Toshiro… tu es mon ami et ça ne changera jamais, mais je me dois de m’éloigner pour mon bien. Je ne suis pas fait pour la vie en village, je suis fait pour une vie comme celle que j’aurai. S’il te plait ne tente pas de m’en empêcher… »

Il me disait des choses que je savais pertinemment mais ce qu’il ne savait pas c’est que j’allais lui donner la vie qu’il voulait… Une vie avec un but à poursuivre… Une vie avec une cible à atteindre… Une vie avec un sens à décrire… Je vais te sauver mon ami que tu le veuille ou non ! En fait je ne venais pas pour le ramener à konoha car cela ne règlerai pas du tout son cas. Je venais pour lui dessiner un but mais pour le faire il me faudrait… Le combattre. Désolé oh conscience… Désolé oh cœur… Désolé oh sentiments… Je n’ai pas le choix, pour le bien de cet ami je me sacrifierai 1000 fois et bien plus s’il le faut… Pour le bien de heiko je dois le battre à plate couture… Je vais donner autant de puissance qu’il le faut dans ce combat… Même si d’habitude j’ai comme rituel de limiter ma puissance d’avance cette fois ci ce ne sera pas le cas ! Mon meilleur ami mérite un vrai combat… Un combat d’hommes fiers et honorables… Un combat d’amis !!!

« Mon ami… On va voir ce que tu as appris au cours de cette désertion… Heiko Fuka si tu me bats tu passeras sinon je déciderais de ton sort ! Prépare-toi !! »

Je me mettais donc en position décontractée debout et relaxé puis refermais les yeux en prenant une longue…longue… très longue inspiration… WOUAH !!! Après une expiration significative mes yeux étaient ouverts et plus déterminés que jamais… j’avais un regard enflammé et féroce et lui dis :

« PRET ?!!! Prend ton temps et quand tu sera prêt commençons ce combat »




avatar
HeikoKouei ~ Kyo Fuka
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 144
▌Inscription : 31/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A, niveau 24.
| Points Naruto Ninja RPG | :
231/1000  (231/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Mer 25 Juil 2012 - 3:09




Mon ami… Adieux






Toshiro, mon ami, pourquoi agir ainsi ? Je savais pertinemment que tu ne voulais que mon bien, alors pourquoi venir à moi ainsi ? Mon choix était fait je ne pouvais pas croire que tu aurais un moyen de me ramener, j’étais déjà perdu … Déjà si loin… L’Akatsuki était mon seul refuge, le seul endroit qui pourrait m’accueillir, mais surtout le seul endroit conçu pour moi. En effet, je devais me sentir respecter, malgré ma manie de toujours cacher mon visage, je voulais me sentir craint par les gens je voulais affirmer ma supériorité, et la vie au sein de village ne permettait pas cela… Seul un groupe tel que celui que je tenais temps à rallier pouvais m’obtenir se statut d’homme connu et arborant la peur. Pourquoi voudrais-tu m’enlever cela ?

« Mon ami… On va voir ce que tu as appris au cours de cette désertion… Heiko Fuka si tu me bats tu passeras sinon je déciderais de ton sort ! Prépare-toi !! »

Désertion est un grand mot, j’étais juste partie, j’avais seulement quitté la cage qui me retenait prisonnier. Tel un chien maltraité j’avais su trouver le bon chemin pour m’enfuir, pour fuir cette vie qui ne m’allait pas. Je souffrais lorsque je restais pris dans ce village… Je ne me souvenais même plus pourquoi j’y avais habité… Me prouver que tu me connais assez bien pour savoir mon véritable nom ne m’impressionnait guère Toshiro… Par contre… Ainsi me dire que tu étais prêt à te battre contre moi… Je pouvais comprendre que tu ne voulais pas que je rejoigne ce groupe de mercenaire, mais de là à vouloir me combattre…

« PRET ?!!! Prend ton temps et quand tu sera prêt commençons ce combat »

Prêt ? Bien sûr que non je ne l’étais pas. Comment pourrais-je être prêt à combattre mon meilleur ami ? Je savais très bien qu’il était sérieux, et je savais que je n’aurai probablement aucun autre choix que de combattre moi aussi, mais tout de même cela me faisait très mal… Je levai les yeux vers lui, des yeux attrister par la scène, heureusement qu’il était derrière mon masque… Je lançai dans un soupir : « Bien sûr que non Toshiro ! Je ne suis absolument pas prêt. Je ne veux pas risquer de te blesser, je sais que tu finiras par avoir le dessus, mais je sais aussi que je suis capable de t’obliger à t’éreinter, et tu le sais aussi…» Au oui nous le savions tout les deux, dû à ses capacités j’avais peu de chance de remporter le combat, mais je pouvais au moins le pousser à ses limites, ce qui ne lui arrivant pas souvent. Pourquoi vouloir ainsi risquer sa vie pour simplement me ramener au près du village ? À moins que … Bien sûr ! Son plan n’était pas de me ramener à Konoha, mais bien autre chose. Mais quoi ? Dans un souffle de vent je portai ma main droite à mon visage et d’un simple mouvement vers l’avant j’empoignai le masque recouvrant ma figure et le laisse tomber sur le sol. Tout ce passa au ralentit, on aurait cru que le masque avait pris de longues minutes avant d’atteindre le sol… Que très rarement je me montrais ainsi au gens…

« Mais… Je sais que je n’aurai probablement pas d’autre choix si je veux partir… Par contre avant toute chose je dois savoir. Pourquoi agis-tu ainsi ? Je te connais suffisamment pour savoir que ce n’est pas ton genre. Tu n’as très peu de gens cher à tes yeux. Excepter moi il y a ton frère et bien entendu ton ancien élève disparu…Tu ne veux que le bien de ses personnes, et tu sais que ma vie n’est pas à Konoha, alors si ce n’est pas pour me ramener pourquoi es-tu ici ? Quels sont tes plans après notre combat ? N’avons-nous pas d’autre choix que de nous combattre ? »






Codage par Shiryuu/Heiko/Naruto uzumaki. Toute reproduction sans autorisation interdite.



avatar
 Kouei ~ Rei Seika  / ~ Shogun ~
Toshiro Kodo Kouei ~ Rei Seika / ~ Shogun ~
▌Messages : 463
▌Age : 25
▌Inscription : 09/03/2009

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : rang S ; lvl 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
457/1000  (457/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Mer 25 Juil 2012 - 4:39




La vérité... Toute la vérité !






https://www.youtube.com/watch?v=JAFj3DnUJOk&feature=related (musique du rp)


Mon regard était vide de toute ombre d’hésitation et c’est avec une préparation mentale et physique suffisante que je me tenais face à mon meilleur ami prêt à faire face à ces attaques. Il ne savait pas complètement l’étendue de mon pouvoir mais même avec ce qu’il savait il pouvait reconnaitre ma supériorité… Je le savais assez sage pour ne pas se mentir à lui-même mais tout de même… Tout de même… Au fond de moi une lueur voulait m’égorger… Elle voulait me punir, me chasser de cette terre et m’éliminer dans d’atroces souffrances pour ce que je m’apprêtais à faire ! Cette lueur ne cessait de me répéter qu’il était mon meilleur ami et que le combattre et le blesser ne pourrait être justifié par aucune raison aussi noble fut elle… Je le sais ! J’en suis conscient !! Mais que faire ?!! Il est têtu et assez borné pour refuser de me suivre… Pourquoi ne pas essa… NON !! SUFFIT ! Un homme ne se défile jamais devant l’adversité… Je vais le combattre et faire honneur à son statut.

J’attendais qu’il se jette sur moi mais son aura n’était pas agressive du tout… Il était nostalgique, touché et assez mélancolique même ?!! Il restait là à me fixer derrière ce masque et je devinais par l’atmosphère la profondeur de son hésitation et de ces sentiments envers cette réalité qu’il n’avait pas choisit. En fait, au fond de moi j’espérai de tout mon cœur ne pas avoir à l’affronter mais avec ma froideur d’esprit et ma justesse de jugement je me disais que ce ne serais pas facile de le faire quitter cette organisation. C’est alors d’un soupir profond qu’il débloquait la situation… Allait il enchainer avec une attaque se résignant au fait que mon combattre était son seul choix ? Allait-il admettre que pour être libre de retourner à son organisation il devait me battre ? NON ? C’est avec surprise que je reçus le discours effréné qu’il me fredonna avec une certaine tristesse et déconcertassions :

« Bien sûr que non Toshiro ! Je ne suis absolument pas prêt. Je ne veux pas risquer de te blesser, je sais que tu finiras par avoir le dessus, mais je sais aussi que je suis capable de t’obliger à t’éreinter, et tu le sais aussi…»

Hein ?!! IL… Pourquoi pensait-il à moi dans un moment pareil ? Il… Il se préoccupait de me blesser alors que j’arborais un air aussi agressif !!! C’était décidément mon meilleur ami, il ressentait à mon égard ce que je lui éprouvais et à vrai dire, c’était assez perturbant. Je n’avais pas l’habitude qu’on soit aussi affectif avec moi, qu’on se soucie de ma sécurité… C’est moi qui me soucis des autres normalement et c’est bien comme ça… Pourquoi fallait-il qu’il me dise cela ?!! Pourquoi fallait-il qu’il m’enfonce encore plus dans le doute où j’étais entassé avec profondeur ?!! Quelle poisse… ça ne pouvait donc pas être simple ? Je ne savais plus quoi pensé et c’est là que je vu le mouvement de ces mains… d’un coup ce masque qui avait si longtemps caché son visage n’était plus… D’un coup sa personnalité si longtemps tamisée reprenait le dessus… D’un coup il redevenait lui-même ! Et c’est avec encore plus de conviction qu’il me lançait :

« Mais… Je sais que je n’aurai probablement pas d’autre choix si je veux partir… Par contre avant toute chose je dois savoir. Pourquoi agis-tu ainsi ? Je te connais suffisamment pour savoir que ce n’est pas ton genre. Tu n’as très peu de gens cher à tes yeux. Excepter moi il y a ton frère et bien entendu ton ancien élève disparu…Tu ne veux que le bien de ses personnes, et tu sais que ma vie n’est pas à Konoha, alors si ce n’est pas pour me ramener pourquoi es-tu ici ? Quels sont tes plans après notre combat ? N’avons-nous pas d’autre choix que de nous combattre ? »

Non non non non non… NON ET ENCORE NON ! Je ne pouvais pas prendre le risque de tout lui exposer… Pourquoi ma tête me suppliait de lui raconter ?!! Pourquoi mon cœur m’implorait de tout lui dévoiler ?!!! C’était perturbant à quel point cet être était cher à mes yeux et rien que le fait de l’obliger à me combattre alors qu’il ne le voulait pas me répugnait… Ne serait-ce pas déloyal de lui cacher la vérité ? Ne serait-ce pas lâche de le priver de mes motivations ? Les questions ne cessaient de torturer mon âme et je sentais que je ne tarderais pas à craquer… Voir cet air triste, calme mais si implorant d’éviter ce combat ne me laissait pas d’autres choix. Je devais lui faire confiance… Ce n’était pas mon meilleur ami pour rien après tout… Je pouvais m’en remettre à son bon jugement et à son sens de la logique. C’était alors à mon tour de soupirer et avec un sourire que je ne réservais qu’à ceux qui le méritaient je lui dis :

« Tu me connais bien heiko… Peut être trop bien même ! Je n’ai en effet pas l’intention de te ramener à Konoha mais il n’en reste pas moins que je ne te laisserai jamais rejoindre de nouveau l’akatsuki. Mes plans ? Mes projets pour toi ? Je vais tout te dire alors ouvre bien tes oreilles »

Reprenant un air plutôt autoritaire et un regard de grand frère soucieux de la sécurité de son benjamin je lui fredonnai :

« Si je suis là c’est pour te prendre avec moi dans mon voyage à travers le monde… Un voyage où on sera des ermites en recherche de la connaissance… Un voyage où on sera des hommes en recherche de leur vérité… Un voyage où on découvrira tout ce que ce monde renferme comme secrets… Un voyage où notre vie connaitra un nouveau sens… Un nouveau but. Je ne serais plus toshiro kodo, je changerai mon nom et mon apparence et seul toi connaitra ma vraie identité… Quand à toi, la même chose t’attend mais avec une petite différence. On fera circuler la rumeur que je t’ai tué et ainsi konoha ne te traquera plus ni encore l’akatsuki… Tu sera enfin libre ! Ton visage n’est connu de personne à part moi et fujita qui ne s’opposera pas à moi ! Donc tu auras juste à changer de nom et notre voyage pourra commencer. Un voyage sous le signe de la découverte, de l’inspiration, de l’honneur, de la gloire et de la grandeur ! Evidement, j’espère au fond de moi retrouver mon élève dans cette quête mais ça restera un parmi tant de but qui animent mon cœur. »

Approfondissant mon regard je conclus alors :

« Voilà mon ami tu sais tout. Acceptes-tu de commencer cette aventure avec moi et de donner un but à ta vie ? »
C’est donc avec impatience que j’attendais la réponse du meilleur ami que je puisse avoir.





avatar
HeikoKouei ~ Kyo Fuka
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 144
▌Inscription : 31/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A, niveau 24.
| Points Naruto Ninja RPG | :
231/1000  (231/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Mer 25 Juil 2012 - 15:44




Mon ami… Allons-y






Son visage perdait de son intensité. Je le voyais se crisper et ensuite redevenir à la normal et ainsi de suite. Avais-je trouvé le point sensible ? Avais-je réussi à lui faire perdre son masque de colère, probablement plus feinte qu’autre chose ? J’en étais persuadé… Il me le prouva aussitôt de son sourire, contrairement à son habitude ce n’en était pas un de glace. « Tu me connais bien heiko… » Le connaître ? Je le connaissais par cœur, malgré la difficulté de lire en lui, j’avais su le faire. J’étais probablement la personne qui le connaissait mieux que quiconque sur cette planète. Ses prochaines paroles me procurèrent toutes sortes d’émotions impossibles à décrire… :

« Peut être trop bien même ! Je n’ai en effet pas l’intention de te ramener à Konoha mais il n’en reste pas moins que je ne te laisserai jamais rejoindre de nouveau l’akatsuki. Mes plans ? Mes projets pour toi ? Je vais tout te dire alors ouvre bien tes oreilles »

Il allait tout me dire. Il allait me révéler des choses que peut-être personne ne connaissait, son plan secret. Mais des projets pour moi ? Quel plan avait-il bien pu imaginer pour un homme tel que moi ? Un homme à la recherche d’émotion forte et d’aventures plus périlleuse les unes que les autres. Je doutais fort qu’il est réussi là où j’avais échouer, réussi à trouver pour moi une raison de vivre assez puissante. J’attendais donc qu’il m’explique au plus vite, j’attendais avec attention et je devais l’avouer avec énormément d’anxiété… Heum, toutes ces émotions que je ne ressentais pratiquement jamais c’était incrusté en moi depuis son arrivé… Voilà ce qu’était un véritable ami… L’air qu’il prit avant de parler m’amusa, il prit son ton faussement autoritaire essayant d’agir comme un grand frère pour moi… Pourquoi pas ?

« Si je suis là c’est pour te prendre avec moi dans mon voyage à travers le monde… Un voyage où on sera des ermites en recherche de la connaissance… Un voyage où on sera des hommes en recherche de leur vérité… Un voyage où on découvrira tout ce que ce monde renferme comme secrets… Un voyage où notre vie connaîtra un nouveau sens… Un nouveau but. Je ne serais plus toshiro kodo, je changerai mon nom et mon apparence et seul toi connaîtras ma vraie identité… Quand à toi, la même chose t’attend mais avec une petite différence. On fera circuler la rumeur que je t’ai tué et ainsi konoha ne te traquera plus ni encore l’akatsuki… Tu seras enfin libre ! Ton visage n’est connu de personne à part moi et fujita qui ne s’opposera pas à moi ! Donc tu auras juste à changer de nom et notre voyage pourra commencer. Un voyage sous le signe de la découverte, de l’inspiration, de l’honneur, de la gloire et de la grandeur ! Evidement, j’espère au fond de moi retrouver mon élève dans cette quête mais ça restera un parmi tant de but qui animent mon cœur. »

À la fin de son explication mes yeux se fermèrent sans même que j’aie voulu cela… J’avais pour principe de ne jamais baisser ma garde comme cela, mais avec un shinobi tel que lui il ne ferait pas ça. C’était… C’était une proposition des plus intéressante. Moi qui recherchais autant l’aventure je serais amplement servis. Et c’était surtout la chance pour moi de commencer une nouvelle vie, une vie que je déciderai qui je serai. Aucun village, que des mésaventures extraordinaire, une vie emplis d’émotion forte. Autrement dit une vie que tout le monde rêve d’avoir.

« Voilà mon ami tu sais tout. Acceptes-tu de commencer cette aventure avec moi et de donner un but à ta vie ? »
C’est donc avec impatience que j’attendais la réponse du meilleur ami que je puisse avoir.


Étais-je prêt ? Étais-je prêt pour cela, commencer de nouveau, quitter l’Akatsuki… Enfin l’Akatsuki, ce qu’il en restait. Cette organisation avait tellement changé… Elle s’était octroyer un village, pour y accueillir tout les criminels endurcis. Maintenant que j’y repensais, n’avais-je pas quitté Konoha à cause de la vie de village ? Je ne voulais pas recommencer même si c’était un village créer expressément pour des gens comme moi. Non, je ne voulais pas, je voulais simplement suivre mon meilleur ami et parcourir le monde. Toshiro avait pu m’aider à trouver une quête, cette même quête que nous partagerons et que nous accompliront. Merveilleux, je choisissais la meilleure option s’offrant à moi, je suivrai mon ami. Sans même penser mon pied se leva et d’un coup sec écrasa mon masque se trouvant à juste là près de moi. Ceci marquait le véritable début de cette nouvelle existence.

« Quel question… Tu as su me convaincre Toshiro, dès maintenant nous ne serons plus les mêmes. J’accepte de parcourir le monde avec toi, nous serons invincible tout les deux. Quand commençons nous ? »

J’ouvrai mes yeux avec un grand sourire, pas réellement un sourire bienveillant, mais plutôt un sourire de sadisme… Il ne fallait pas m’en vouloir je ne pouvais faire autrement.






Codage par Shiryuu/Heiko/Naruto uzumaki. Toute reproduction sans autorisation interdite.



avatar
 Kouei ~ Rei Seika  / ~ Shogun ~
Toshiro Kodo Kouei ~ Rei Seika / ~ Shogun ~
▌Messages : 463
▌Age : 25
▌Inscription : 09/03/2009

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : rang S ; lvl 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
457/1000  (457/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Mer 25 Juil 2012 - 20:05




Enfin !!!






https://www.youtube.com/watch?v=JAFj3DnUJOk&feature=related (musique du rp)


« CRAC !!! » Le masque ignoble qui lui avait fait perdre sa liberté… Le masque ingrat qui lui avait fait renier son identité… Il venait de voler en morceaux !! C’était l’un des meilleurs moments de ma vie…. Mon esprit virevoltait dans les cieux… J’étais épris par le cours du temps… le chemin prédit par les dieux… courait avec liesse et hardiesse dans mon sang… La joie me prenait d’assaut… Mon ami … MON MEILLEUR AMI me suivrait dans cette route d’aventure… Il me suivrait dans cette vie de découverte… Il m’accompagnera dans ce destin de nouveauté… Je venais de le sauver !!! Je venais de le sortir de cet état vide de sens et de but… Je venais de lui donner une raison de vivre… J’avais réussi !!! J’avais accompli ma tache et un but qui me tenait incroyablement à cœur. Le sourire ne voulait plus me lâcher, je me réconciliais avec ma conscience… Je retrouvais un semblant de dignité… Je retrouvais ma confiance perdue… Je pouvais enfin respirer et me dire que je sers bien à quelque chose !! Après avoir perdu Isui c’est la première fois que je me sentais vivant et utile à ce monde. Et tous ces sentiments furent provoqués par de simples mots dictés par mon eternel ami :

« Quelle question… Tu as su me convaincre Toshiro, dès maintenant nous ne serons plus les mêmes. J’accepte de parcourir le monde avec toi, nous serons invincible tout les deux. Quand commençons-nous ? »

Son sourire même empli de sadisme respirait l’authenticité et la fougue véritable ! J’avais réussi enfin à lui faire suivre le chemin de la rédemption sans avoir à le blesser ou à le contraindre. Ma joie était incroyable mais ma lucidité ne perdait rien de sa force et c’est donc avec calme et réflexion que je réfléchissais à la suite des événements… Alors je l’avais bien convaincu mais il fallait maintenant le faire quittait ce monde et cela en faisant répandre la rumeur que je l’avais tué ! Avec une rapidité et une fluidité déconcertante j’écrivais quelques mots dans un papier et envoyait une lettre à l’un de mes contacts qui se chargerait de faire cela c’est donc en faisant quelques signes que je m’apprêtais à laisser notre trace ! En criant avec puissance « Tora no Honoo !!! » c’est des flammes ultra rapide en forme de tigres puissants et redoutables qui ravageaient le terrain, ce n’est qu’ensuite que je disais à heiko :

« J’ai demandé à un de mes contact de faire parvenir la rumeur de ta mort mais pour que ce soit crédible il faudra faire notre champ de bataille je te laisse le soin d’utiliser une de tes techniques puissante pour marquer le terrain de ta trace. Pour le masque garde le écrasé comme cela c’est parfait comme ça ils sauront que même chercher ton corps est inutile puisqu’ils ne le reconnaitront pas ! Quand ce sera fait on pourra commencer notre voyage tout de suite sous le nom de [kouei]. On va effectivement être invincible… Profite de ce moment pour te choisir un nouveau nom et prénom »

C’est ainsi que j’attendais son nouveau nom et sa contribution à « la scène du crime » avec grande impatience et un sourire sincère.




avatar
HeikoKouei ~ Kyo Fuka
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 144
▌Inscription : 31/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A, niveau 24.
| Points Naruto Ninja RPG | :
231/1000  (231/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko] Jeu 26 Juil 2012 - 2:57




Mon ami… Allons-y






Toshiro pris un bout de papier et écrivit quelques mots à une vitesse plus qu’affolante. Même si je me demandais ce que c’était je n’osais pas lui demander, de toute manière il allait probablement m’en faire part lui-même. Je le vis effectuer des signes et plissa les yeux le regardant faire, il cria fort le nom de sa technique. Cette dernière était une technique de feu, qui se transforma en tigres de feux, ceux-ci ravagèrent le terrain avec une vitesse incroyable… Je comprenais, il voulait faire comme si nous avions combattu, pour être sûr que les gens croient que je suis réellement mort, très intelligent ce stratagème.


« J’ai demandé à un de mes contact de faire parvenir la rumeur de ta mort mais pour que ce soit crédible il faudra faire notre champ de bataille je te laisse le soin d’utiliser une de tes techniques puissante pour marquer le terrain de ta trace. Pour le masque garde le écrasé comme cela c’est parfait comme ça ils sauront que même chercher ton corps est inutile puisqu’ils ne le reconnaîtront pas ! Quand ce sera fait on pourra commencer notre voyage tout de suite sous le nom de [kouei]. On va effectivement être invincible… Profite de ce moment pour te choisir un nouveau nom et prénom »

Et bien voilà je savais qu’il me dirait lui-même ce qu’était son papier… Faire notre champ de bataille… Pour cela je devais utiliser l’une de mes techniques à mon tour… Heum, laquelle choisir ? J’avais des techniques puissantes certes, mais très peu pouvais détruire le champ de bataille…Elles étaient surtout pour les dommage directement à l’adversaire. Peut-être que celle-ci… Des mes deux j’effectuai quelques mudras, je fis, d’un coup de tête, signe à mon ami de reculer un peu. J’effectuai un bond prodigieusement haut et prenant mon souffle, le relâcha pour faire la technique ‘’Dai Endan ‘’une puissante technique qui se dirigea en plein centre de la zone et provoqua une grande explosion créant ainsi un énorme trou dans le terrain. Je crois que c’était suffisant pour la destruction… Maintenant, Toshiro et moi sommes Kouei, il fallait par contre que je me trouve un nouveau nom… Heum… dur de choisir vous ne trouver pas ? Je pouvais au moins garder mon nom de famille puisque personne sauf Toshiro le savait… le problème était le prénom… Heiko n’était plus et il fallait qu’un autre personnage naisse. Je savais…

« Lorsque je suis né, j’étais supposé avoir un frère jumeau, mais malheureusement la naissance fut difficile et ma mère périt, emportant avec elle mon frère. Il y a de cela plusieurs années, alors que je demeurais encore à Suna avec mon père je lui avait demander quel nom aurait porter mon frère… Il m’a répondu que franchement il n’en savait rien, mais qu’il aurait adoré Kyo. Alors en honneur de mon frère, tu me connaîtra dorénavant comme étant Kyo Fuka.»







Codage par Shiryuu/Heiko/Naruto uzumaki. Toute reproduction sans autorisation interdite.



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le chemin de la rédemption [PV Heiko]


Le chemin de la rédemption [PV Heiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Chacun sa route chacun son chemin ? [ Libre 1 Personne ]
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» Chemin détourné
» AU Creux du chemin noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Lieux inhabités :: Le grand Lac-