Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Une porte ...

avatar
Nohat-Naj~ Genin de Jiyu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 29
▌Age : 22
▌Inscription : 08/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : D / 7
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/1000  (0/1000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une porte ... Mar 31 Juil 2012 - 15:22

Mais où je suis ? Raah... Ma tête... C'est comme si on m'avait bourrée la tête de pomme ou plutôt de liqueur de pomme...Mais attendez je suis dans un sac... Qu'est ce que je fous là ? J'entends des bruits de sabots. Un cheval ? Surement un cheval de roulotte. Mais comment je me suis retrouvé dans cette roulotte ? Je me rappelle être entrer dans ce bar. Cette serveuse m'a servi une liqueur aux pommes. Elle était envoûtante... Cette liqueur. C'est d'ailleurs grâce à elle que je me suis intéressé à la serveuse. Ne me dites pas qu'elle a abusé de moi pour ensuite m'assassiner ? En y réfléchissant, ma logique est encore confus par l'alcool. Alors situation désespérée, solution désespérée.... Et inutile... Je me secoue dans tous les sens comme un vulgaire lombric lubrique. Rapidement arrêter par un coup de pied bien placé du moins pas par pour moi. A ce moment précis, j'ai pensé à toutes les personnes qui pourraient m'en vouloir. Mais la liste est longue, ce n'est pas comme si je n'avais rien fait de gentil, mais quand même. C'est la première fois que je tombe sur une vendetta de ce genre, les tentatives de meurtres ont toujours échoué, les séances de tortures inutile. Alors un tordu comme ça, je respecte mais il devrait s'en prendre à quelqu'un d'autre. Je sens qu'on s'arrête, je n'ai pas le temps de me demander ce qui se passe, on m'a pris et jeter. Evidemment je suis tombé sur la tête, je suis assommé.

Je suis dans un endroit bizarre, on dirait le paradis, mon paradis. Des femmes aussi belles, les unes que les autres. Des étangs d'alcools, où j'aimerais me plonger. Des nuages en barbe à papa, et le meilleur des pommes d'amours dans les arbres. C'est alors qu'un petit lapin muni d'un bâton, s'approche de moi et me demande si je suis mort. Je lui réponds évidemment non mais il insiste alors je commence à m’énerver, il commence à me taper avec le bâton. Il me met son bâton dans les yeux, je ne peux plus rien voir. Je ferme les yeux.
J'ouvre les yeux je vois deux gamins avec un bâton qui me secoue. Dans ma surprise je les fais fuir. Je regarde les alentours, je vois écrit " Porte de Jiyu - Village de la Liberté ". Le nom est accueillant, je crois que je vais y rester.
avatar
~ Ninja de Jiyu ~
Cross Marian~ Ninja de Jiyu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 324
▌Age : 24
▌Inscription : 31/03/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 21 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
102/2000  (102/2000)
| Âge du personnage | : 40 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une porte ... Ven 10 Aoû 2012 - 15:55

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Allonger dans son lit douillet bien qu’un peu dur toute même donnant presque mal au dos, l’akatsukien regardait le plafond de sa chambre, ses cheveux en bataille et allonger sur le lit ayant l’air qu’une étoile de mer et un main poser sur son front, quelque doigts devant ses yeux afin de cacher la lumière des rayons qui arrivaient à percer son rideau. Ah qu’ils faisaient mal ses enfoirés mais ca pouvait être pire. Il avait du bol d’être dans le repère de l’akatsuki, l’endroit le plus sordide, froid et silencieux qui puisse exister, enfin sauf quand Marian avait bu comme un trou et que se doux breuvage lui faisait tourner la tête et le faisait déambuler dans les couloirs en chantant. Baillant il se frotta la tête, il avait la gueule de bois et ce n’était pas super mais bon … ca lui rappelait les doux souvenir de la vieille de sa cuite. Il avait du fêter quelque chose pour boire autant… A oui ! L’avancer de ses recherches et l’arriver de ses nouveaux cobayes tout frais et encore vivant. Oui Marian avait payé hors de la ville quelque taverne qui accueillait des âmes en peine et qui après c’être bien bien torcher la gueule étaient placer dans des sacs telle une marchandise puis transporter dans une charrette jusqu'à Jiyuu ou Marian faisait la réception de sa commande. D’ailleurs en parlant de réception de commande. Il allait être en retard pour recevoir celle qui devait arriver se matin. Se levant en titubant un peu et manquant de sa casser la gueule il partit se préparer. Une demi-heure plus tard il sortit de sa chambre plaçant son chapeau sur la tête se mettant à arpenter les longs couloirs interminables du repère de l’organisation afin de rejoindre la surface. Poussant avec délicatesse une porte il mit enfin un pied dehors. Sentant le vent frais sur son visage il frissonna avant de s’étirer. Un cri surgit soudainement au coin de la rue puis une douce odeur de sang vint chatouiller ses narines. Cela commençait déjà de bon matin. Apres tout il était à Jiyuu. Sortant un cigare d’un poche interne de son menton, il coupa le bout avant de le porté à ses lèvres et l’allumer, se dirigeant vers l’entrée du village. Il était en retard. Le livreur avait du sans doute jeter sa cargaisons devant les portes puis partir. Et c’était bien le cas, approchant doucement des porte il voyait deux grosses valises en bois à l’entrée. Mais aussi un sac, du gamin s’amusait avec des bâtons. Il soupira puis pressa le pas arrivant à leur niveau tirant une bouffée de son cigare.


« Aller dégager bande d’enfant de putain ! Aller voler de la bouffe pour lui préparer un repas quand elle sera rentrée de son travail et préparer lui un bon coussin pour son pauvre bassin malmené par une journée de dur labeur. »


Faisant des grands gestes pour les faire dégager, les gamins détalèrent en criant. Arrivant au niveau de sa livraison il regarda à et choppa es deux cordes de la valise et s’apprêta à les tirer quand il remarqua le sac bougeant un peu avec un jeune homme à moitié dehors. Il soupira et vint lui shooter dans le ventre.


« J’avais précisé que cette fois si je les voulais tous mort, voila se qui se passe quand on fait appel à des amateurs. C’est bien vrai qu’on est jamais mieux servit que par ca soit même. »


Attrapant le sac et le soulevant manquant de faire tomber le jeune homme dont il ignorait le nom mais qui s’appelait Nohat-Naj il le posa sur les valises sans délicatesse puis re-choppa les cordes et commença à les tirer jusque dans le village les emmenant dans une petite bâtisse à l’écart de la grande rue et au détour d’une ruelle sombre. Entrant il lâcha les valises qui retombèrent sur le sol. Prenant son cigare entre les mains il tira une grosse bouffée avant de la recracher. Marian se retourna vers le jeune homme malchanceux le regardant avant de lui chopper la mâchoire en mettant un doigt de chaque coté et secouer sa tête de chaque coter.


« Eh petit, si tu veux rester en vie relève toi et rend toi utile ou alors tu seras le premier qui passera sur ma table d’opération.»


Il le relâcha avant d’attraper le loquet de la valise sur lequel il l’avait mit et le déverrouilla, l’ouvrant en relevant le coter face plafond, faisant rouler et tomber le jeune homme dans le sac, le faisant s’écraser durement contre le sol et regarda le contenu de la première valise, mettant des gants avant de palper les cadavres à l’intérieure.


« Eh bien, ca se voit que je n’ai pas demandé de la qualité mais sur se coup ils m’ont donné de la merde, regarde celui la il lui manque un bras pffff, c’est plus se que c’était. »



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

avatar
Nohat-Naj~ Genin de Jiyu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 29
▌Age : 22
▌Inscription : 08/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : D / 7
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/1000  (0/1000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une porte ... Dim 12 Aoû 2012 - 16:14

Aïe ... Quel personnage effrayant ! Il ne voit les hommes que comme des cobayes et de vulgaire tas de chairs... Remarquable ! Je n'aurais jamais pensé rencontrer une personne telle que lui en ces lieux et surtout après une nuit si agitée. Un génie diabolique à l'état pure. Tout est sujet à expérience pour lui, même la vie. Et vu ses dires, il en fait sa science. J'aimerais connaitre le but de ses expériences mais j'ai bien peur de l'apprendre à mes dépends. Sans nulle doute, je devrais le servir. Par peur, je n'ose lui demander la moindre chose. Son visage m'est familier, où l'aurais-je rencontré ? En y repensant pourquoi suis-je encore en vie alors que dans ces valises, des jeunes hommes gisent. Un concours de circonstances, peut-être ? ou une intention réfléchie ?.. Seul l'homme devant moi doit savoir pourquoi je suis ici. Je me relève, me met droit et entame une marche fébrile presque morbide. Un pas après l'autre, la distance qui nous sépare se fait de plus en plus court, la pression plus pesante et plus encore une pulsion sanguinaire. Je suis à portée, je m’apprête à lui transpercer la gorge avec mon chakra... Malheureusement pour moi, il eut comme un réflexe défensif éclair où nos places se sont intervertis, son arme sous ma gorge. Il n'est pas juste intelligent et calculateur, c'est un merveilleux combattant, je suis heureux de mourir de sa main. Mais il ne me tua pas et il préféra se rire de moi et de me laisser y réfléchir... Je devrais peut-être apprendre de lui, j'ai tout à y gagner.

" Senseï, enseignez-moi votre art. "
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une porte ...


Une porte ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» La porte-parole de la Minustah opine sur Haiti
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Pluie :: Jiyuu - Liberty City :: Portes du Village-