Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

L'arrivé de la vague noire... (PV : Kale)

avatar
 ~Nanadaime Raikage ~
Grimmjow ~Nanadaime Raikage ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 529
▌Inscription : 30/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A / 22
| Points Naruto Ninja RPG | :
224/1000  (224/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'arrivé de la vague noire... (PV : Kale) Jeu 9 Aoû 2012 - 18:16

Jiyu, un village remplit de mercenaire et de criminel en tous genres, dans ces rangs il n’y avait même pas la moitié qui utilisait les techniques ninjas, la majorité des hommes était des meurtriers, des violeurs ou des voleurs, en gros c’était un village ou la loi qui régnait était la loi du plus fort. Cette loi m’arrangeait pas mal je devais l’admettre puisque lorsque mon autre côté de moi surgissait de moi j’avais beaucoup de mal à la refaire dormir, en gros Jiyu était pour moi une manière de canaliser cet entité. J’allais donc lui donner de la chair à canon pour se défouler, ce village était très bien trouvé. Le pays de la pluie portait très bien sont nom, de la pluie, de la pluie et encore de pluie. Ce pays était en réalité le plus mouillé de tous le continent. Je marchais donc sous la pluie depuis des jours et des jours, mes vêtements était trempés mais cependant je n’avais pas extrêmement froid, en réalité cette pluie avait quelque chose d’étrange, elle n’était pas très froide. Le premier jour dans ce pays une bande de mercenaire avait essayée de me voler mes biens, ce qu’ils ne savaient pas c’est que je ne possédais absolument rien, je vivais simplement et surement. Lorsque j’arrivai enfin devant les portes du village caché de Jiyu je compris pourquoi ce pays était un des plus détesté, ce village était en réalité un repère pour tous les criminels existant dans ce monde. Deux pseudo ninja-mercenaires me barrèrent la route avec pour les aider deux sabres, ces deux bonhommes eurent un petit sourire et l’un d’eux me dit :

« Encore un qui s’est trompé de chemin. »

Je m’arrêtais devant lui en gardant mon air impassible, je le regardais dans les yeux et je sentais mon énergie qui bouillonnait, l’entité allait se réveiller mais pour le moment elle était encore loin d’émerger. L’homme devant moi portait un ensemble en cuir noir, il ne devait pas avoir froid si je devais l’analyser. En plus de cet ensemble il portait une longue cape rouge sang avec des épaulières noires en cuir. Je pense que cet homme aimait bien le cuir car il ne portait que du cuir : manteau, pantalon, chaussures, veste. Cependant ce qui m’inquiétait n’était pas vraiment son style vestimentaire, ses yeux était rouge écarlate, j’avais déjà entendu parlé de ce pouvoir mais en regardant attentivement ce n’était pas le Dojutsu Sharigan mais en réalité une iris rouge, ses gants aussi était en cuir, je pensais qu’ils étaient rouges mais en réalité c’était sur sang, j’en déduisis que cet homme massacré les autres à l’aide de ses poings, malheureusement pour lui il ne fallait pas essayer sur moi. Ce qui était quand même un peu bizarre c’était ses cheveux rouges foncé, il était accoudé sur le mur et me regardait dans les yeux. Je répondis alors :

« Allez me chercher votre chef bande de chien. »

Les deux hommes se regardèrent et changèrent d’expression, ils passèrent d’un sourire à un visage en colère, cependant un des deux fit signe à l’autre d’exécuter ce que je venais de dire, c’est à ce moment la que mon attente commença, j’espérai voir le chef le plus vite possible pour voir quel rôle je pouvais jouer dans ce village de criminel, ce que je savais en tous cas c’est que mon entité avait besoin d’assouvir son envie de meurtre lors de ses émergences donc ce village tombait bien. C’est alors que ce que je redoutais allait se passer, mon entité était entrain de réveillée. Je sentais mon chakra se changeait et comme à mon habitude du chakra noir sortit de mon corps, c’est alors que mon regard craintif et naïf changea en tant que regard agressif avec une envie de sang. Un sourire sadique apparut sur mon visage, mes deux mains se rejoignirent alors pour se coller l’une à l’autre et je dis :

Jigoku Gouka

L’homme en face de moi ne pue rien faire, il était déjà dans mon illusion avant même de s’en rendre compte. Des météorites tombaient par dizaines sur ce pauvre homme, c’est alors qu’enfin il commença à s’embraser, j’entendis ensuite ses cris de douleurs qui étaient dus aux multiples brulures, son corps allait bruler en entier, c’est alors que je réussis plus ou moins à contenir mon autre personnalité. J’arrêtai donc l’illusion d’un signe de la main mais malheureusement c’était trop tard, l’homme tomba la tête la première sur le sol mouillé, il était paralysé et ne bougeait plus. Mon illusion lui avait détruit le cerveau, sa psychologie venait d’en prendre un coup et il allait avoir du mal à s’en remettre. C’est alors que je sentais une énergie s’approcher, j’attendais donc son arrivé.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'arrivé de la vague noire... (PV : Kale) Lun 3 Sep 2012 - 16:55





.:I Rencontre. I:.



"Tout cela ne vaut pas le terrible prodige
De ta salive qui mord,
Qui plonge dans l'oubli mon âme sans remord,
Et, charriant le vertige,
La roule défaillante aux rives de la mort !"



[hrpg] : Vu que je suis actuellement à Suna, on va dire que ce rp se passe juste après la réunion de l’akatsuki, je m’en vais donc pour Suna et je te croise aux portes en train de massacrer allègrement ces charmants messieurs fufu…

La réunion s’était passée comme prévu. J’avais adoptée l’apparence de Viladra, conservant ainsi ma position de simple membre en tant que Kaleïs. Cross m’avait percé à jour grâce à l’une de ses techniques mais je lui faisais confiance… Tous les autres pensaient que le chef de l’akatsuki était une autre personne. Pendant ce temps, moi, je me contentais de faire semblant d’écouter les ordres bien que ces derniers venaient de ma propre personne ainsi que de celle de Honoo no Rubican qui gérait notre groupe de criminels en ma compagnie. Que tout cela était compliqué… Mais il fallait dire que ça valait le détour, je ne m’étais jamais autant impliquée jusqu’à aujourd’hui. D’un autre côté, ma vie véritable avait commencé dès mon admission au temps de Pein et elle poursuivrait sous l’ombre de cette lune sanglante…


Cette pluie ne cessait jamais ici, et ce même après que notre premier chef fut tué. Il fallait croire que notre village se devait de respirer l’obscurité et la tristesse… Pourtant, je le trouvais plutôt agréable. Certes, on y faisait rarement des rencontres sympathiques et avoir une discussion qui ne parlait pas de meurtres ou d’autres charmantes actions dans le même genre était rire, mais on pouvait y croiser des ninjas d’un peu partout et leurs compétences s’étendaient sur des domaines très larges. Qui sait, certains avaient même parfois l’étoffe de membres de l’akatsuki. Je ne voulais pas dire que nous étions les plus puissants ninjas qu’il y ait dans ce monde mais le niveau de notre groupe était tout de même assez élevé et comme une mère à la recherche du meilleur pour ses enfants, j’aimais savoir que de nouveaux adeptes pouvaient entrer dans nos rangs…
Jadis nous avions été encore plus puissants, quand les kekkei florissaient dans nos rangs comme des fleurs. Mais tous avait disparu, maintenant il fallait faire renaître cette puissance de ses cendres.

« Il n’y a pas un chat !
A croire que le village met du temps à se remplir…
Bientôt mercenaires et criminels pulluleront ici, patience. »

Je marchais sous la pluie, ayant repris mon apparence de Kaleïs Maboroshi, à savoir celle d’une grande femme élancée aux longs cheveux d’un rouge écarlate. Evidemment, comme j’avais du entretenir de rôle de Viladra Memphis, officiellement je n’avais pas assisté à la réunion mais ce n’était pas important, seuls quelques rares membres avaient eu le temps de me voir au temps de Satoshi Hateru.
Comme il fallait que je rentre rapidement pour regarder mon rôle d’espionne de Kumo, je ne pouvais malheureusement pas m’attarder trop longtemps afin de voir l’évolution de notre œuvre puisque l’examen chuunin de Suna allait commencer. Comme j’étais officiellement partie en mission, les supérieurs de la nation de la foudre ne se poseraient pas de questions mais s’attarder trop longtemps était dangereux, j’avais fini par intégrer cette mission après avoir frôlé la mort plusieurs fois…

« Tiens, regarde moi ces imbéciles… »

Un groupe de mercenaires de bas niveau se précipitait loin devant en direction des portes. Ne m’ayant pas remarqué, ils ne s’arrêtèrent pas mais je me demandai bien ce qui avait pu attirer leur attention. Une innocente victime, peut-être. Une femme seule et sans défense à visiter, un vieillard inconscient du lieu dans lequel il était… Peut-être que je stopperai les choses si je venais à tomber à ce moment là. J’avais beau avoir un CV pas très clean, je n’étais pas non plus comme tous ces psychopathes qui ne pensent qu’à tuer… Je préfère choisir mes cibles avec efficacité plutôt que de prôner le massacre inutile. Quand on est femme, on a forcément un minimum de sentiments, non ? Je divague…
J’atteignais bientôt les portes quand un étrange spectacle m’accueilli. Quelques hommes faisaient face à un seul et je compris qu’il s’agissait de ceux que j’avais croisés plus tôt. Etaient-ils tombés sur une bonne victime ? J’hésitais entre aller voir et passer mon chemin… Et puis finalement, la curiosité l’emporta.

« c’est qui lui ?
Je n’en sais rien, mais il est de toute évidence beaucoup plus fort que les autres.
Un nukenin ? De quel village ?
Aucune idée.
J’aime bien sa tête, il me plait bien.
Voilà qui est rare, Vil’, rien que pour ça je vais voir de quoi il en est… »

Un homme était tombé par terre, de toute évidence pris dans un genjutsu. Etant moi-même une adepte de cette spécialisation, je pouvais reconnaître les symptômes et je fus assez admirative de la qualité. Un ninja de haut niveau qui en plus était spécialisé dans le genjutsu ? J’appréciais tout particulièrement ces personnages qui étaient pour la plupart du temps instables mais tout aussi interessants.
M’arrêtant à deux ou trois mètres de lui, les survivants partaient en courant et je ne les arrêtai pas. Mon regard se baissant sur le corps inanimé, je pouvais voir une faible respiration mais quelque chose me disait qu’il ne s’en remettrait jamais. Dommage, il aurait fait de la bonne chaire à canon… Mais ces pions se remplaçaient, pas comme les pièces maitresses. En avais-je une devant moi ? En attendant il fallait que je prenne mon rôle de membre de l’akatsuki de base. Evidemment, personne ne connaissait nos identités, mais il me serait facile de substituer le nom de notre groupe par un autre patronyme le temps de déceler ses motivations.

M’inclinant poliment devant lui en portant ma main gauche à mon cœur, je restais toujours dans une extrême politesse, quelques soient les situations dans lesquelles j’étais. Question de principes, sans doute… C’était parfois mal vu et on pouvait se moquer de moi mais qu’importe ? J’aimais rester distinguée. On pouvait très bien être assassin tout en restant propre, non ? Et bien je considérais qu’en tant que femme, ça devait être une obligation.

Très jolie démonstration de vos compétences, étranger… Le saluais-je avec un fin sourire. Je suis Kaleïs Maboroshi, ninja de Jiyuu. Veuillez excuser mon indiscrétion, mais il est rare que l’on vienne dans ce village sans avoir de but précis… Pourrais-je en connaître la nature ?

C’était une invitation à la rebuffade, à ce qu’il me sorte que ça ne concernait pas une femme ou bien qu’il avait autre chose à faire que de répondre à la première venue mais bon, j’aimais bien rester courtoise quand je le pouvais. Qui sait, peut-être allait-il me répondre et qu’il était plus civilisé que je ne le pensais ? Ou bien il m’attaquerait et je serai alors déçue de ne pas avoir pu convaincre quelqu’un de valeur à intégrer l’akatsuki. La vie était une suite de choix, et j’avais envie de connaître le sien…

« J’ai une bonne intuition… »

Viladra avait beau être violente, impitoyable et méprisante, elle avait toujours eu le don de découvrir les bons potentiels. Son expérience millénaire, peut-être, en attendant, si elle disait qu’elle avait une bonne impression, c’est qu’elle ne se trompait pas…





avatar
 ~Nanadaime Raikage ~
Grimmjow ~Nanadaime Raikage ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 529
▌Inscription : 30/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A / 22
| Points Naruto Ninja RPG | :
224/1000  (224/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'arrivé de la vague noire... (PV : Kale) Ven 5 Oct 2012 - 18:13

Je venais à peine d’arriver au village de Jiyu que je m’étais déjà fais accoster par les deux gardes qui je venais de neutraliser. Le pluie continuait de tomber sur ce village de merde, ma peau sentait chaque goutte qui tombait, mes vêtements étaient mouillés, la pluie coulait sur mon visage tel un ruisseau de larmes venant du plus profond de mon cœur. Celui-ci saignait, continuellement… Ce monde me répugnait, l’être humain vil et cupique me m’était en colère…

En cours...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'arrivé de la vague noire... (PV : Kale)


L'arrivé de la vague noire... (PV : Kale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arrivée de l'Etoile Noire
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Femelle croisée caniche noire de qq mois à LL
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Pluie :: Jiyuu - Liberty City :: Portes du Village-