Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable

avatar
Noburo Chikao
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 5
▌Inscription : 13/08/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | E / 1 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/0  (0/0)
| Âge du personnage | : 21 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable Lun 13 Aoû 2012 - 16:35


Kise Ryouta
Chikao Noburo


  • Surnom : Nobu'

  • Parents : Masakami Chikao & Ietsuna Akimori

  • Âge : 21 ans

  • Village : Suna
~ - ~

« La Peur est la Source de tout ce qui ne marche pas.
L'Échec. La Frustration. La Jalousie. Les Crimes. La Trahison.
Sans oublier... la Défaite.
»
-


I/: Informations d'ordre général.


  • Date de naissance : 18 Juin


  • Pays/Lieu de naissance : Yutakana, Cité Marchande peu
    éloignée de Suna.


  • Signe astrologique : Gémeau


  • Qualités : Sexy & Intelligent, ne vous bousculez pas
    mesdemoiselles.


  • Défauts : Un tout petit peu vantard.





II/: Descriptions du ninja.


  • Description physique

    Noburo est un jeune homme de race blanche mesurant un mètre quatre-vingt-neuf. Il possède des cheveux blonds-verts mi-longs dont il prends grand soin, sa chevelure ayant pas mal d'importance pour lui et pour l'impression qu'il donne aux autres. L'une de ses mèches barre son front et passe entre ses yeux pour s'arrêter vers le bas de son nez fin et droit. Ses yeux s'étirent légèrement en amande et ont un reflet doré donnant à Noburo un aspect assez mystérieux. Ses oreilles sont plutôt petites, et une boucle d'oreille en argent, une boucle d'oreille plutôt simple en réalité, formée d'un simple cercle, pend à son oreille gauche. Ses lèvres sont fines et bien souvent souriantes, d'un sourire froid, un sourire étrange qui se transmet à ses yeux, lui donnant un air faussement sympathique.

    Ses épaules sont plutôt larges, musclées et droites. Ses bras sont également assez musclés, même si cela ne se voit pas forcément, ainsi que son torse, dont les pectoraux et les abdominaux sont assez biens dessinés. Ses jambes sont quant à elles moins musclées mais le sont tout de même suffisamment pour donner à Noburo assez de puissance pour courir sur de longues distances et pour passer des journées complètes à marcher dans le désert aux abords de Suna sans se soucier plus que ça de la fatigue.

    Côté vestimentaire, Noburo porte des tenues souvent intégralement noires, que ce soit pour la chemise dont le col remonte parfois, cachant son cou, pour son pantalon ou ses chaussures. Ce choix tranche radicalement avec la couleur de ses yeux et de ses cheveux, et il apprécie d'avoir un tel changement, c'est d'ailleurs dans le but d'être différent et de se démarquer qu'il a au début choisi de s'habiller de la sorte : il espérait que le changement être le blond-vert éclatant de ses cheveux et le noir de ses habits le ferait remarquer plus facilement. Noburo porte également, caché par ses vêtements et donc invisible pour toute personne ne le voyant pas torse nu, un collier - enfin une lanière, le terme collier ne correspondant peut-être pas totalement - de cuir à laquelle pend une seule et unique perle de couleur doré. Il ne sait même pas d'où vient cette perle, mais d'aussi loin qu'il se souvienne, il l'a toujours portée autour de son cou et ne l'a jamais quittée.




  • Description psychologique
    Noburo est un homme plutôt calme, relax, et posée lorsqu'il n'est pas en situation de combat. Vous le croiserez sans doute adossé à un mur, souriant, souvent la main droite dans les cheveux. Cependant, durant les phases de combat, et même pendant les entraînements, son attitude change du tout au tout. Il est bien plus concentré, et vif, les sens en alerte, prend à dégainer son arsenal d'armes.

    Il lui arrive parfois de s'enfermer seul durant plusieurs heures, parfois sans raison, juste parce qu'il apprécie rester seul et être au calme de temps en temps. Malgré cela, Noburo n'est pas du tout asocial, bien au contraire, il n'est pas timide du tout, il va même souvent au devant des personnes, tout particulièrement des jeunes femmes, qu'il aime séduire. Il sait qu'il est lui même séduisant, et même s'il sait qu'il est loin d'être le plus beau, il en profite tout de même. Mais il est également dans son caractère d'être très entreprenant, et très persévérant dans ses buts. Il lui arrive certes de parfois devoir abandonner, mais c'est évidemment contre son grès et uniquement en tout dernier recours, lorsque qu'il n'a vraiment plus le choix et qu'il n'a plus rien à faire pour atteindre son but.

    Noburo est aussi un tacticien, et un assez bon stratège. Même s'il est loin d'atteindre le niveau des moins prestigieux tacticiens, il arrive tout de même à analyser son adversaire, son style de combat et à réussir parfois à prévoir ses coups à l'avance. Cela lui permet certes de voir les erreurs de ses adversaires et de les utiliser afin de les battre plus facilement mais lui permet aussi de voir ses propres erreurs afin de tenter de les corriger et d'effacer ses propres points faibles. Lors des combat, encore, Noburo ne considère pas ses marionnettes comme des outils ou des armes, mais bel et bien comme des alliés. Il prend donc le plus grand soin de ces dernière et veille toujours à ce qu'elle soit le moins abîmées possible durant les combats.

    Parlons désormais de l'amour pour Noburo. Ah ! L'Amour ! Il ne l'a jamais vraiment connue, celle-là. Quelques petits sentiments d'adolescents, comme tout le monde, mais jamais, encore, le véritable amour. Cela va de paire avec la Haine, l'opposé de l'Amour. Ce sentiment plus fort encore que la colère est presque inconnu pour Noburo. Certes, il s'est déjà mis en colère, comme tout le monde, mais jamais au point de haïr quelque chose ou quelqu'un.

    Noburo n'est pas Orgueilleux : il connait ses propres capacités, mais ne s'en vante jamais, que ce soit à des personnes meilleures ou moins bonnes que lui. Il ne surestime ni ne sous-estime personne, il préfère juger tout le monde sur un pied d'égalité, il considère chaque personne à sa juste valeur. Cependant il est assez Paresseux, sans pour autant être un flemmard. Il préfère faire une chose après l'autre, calmement, sans pour autant le faire lentement. Il ne rechigne jamais à aider quelqu'un dans le besoin mais pourrait bien faire attendre cette personne plusieurs minutes - mais pas non plus durant un quart-d'heure - après l'heure de rendez-vous fixée. Le jeune homme n'est pas avare non plus. S'il accumule des biens, ou de l'argent, c'est toujours dans un but précis, souvent pour s'acheter quelque chose ou faire un cadeau à quelqu'un dans l'espoir de faire plaisir à cette personne.




  • III/: Histoire du Ninja.

    Chapitre I
    Yutakana, la Cité Marchande


    Noburo posa un genou au sol. Il était exténué, mais il ne lui restait plus que quelques minutes à tenir. Ces dix dernières minutes lui donnèrent l'impression de durer une éternité. En effet, voilà maintenant presque 6 heures qu'il s'entraîne à maintenir ses fils de chakra sur une sorte de mini-marionnette, quelques morceaux de bois collés ensemble en fait, de sa fabrication et à faire se mouvoir cette dernière. Il s'imposait ces entraînements toujours plus durs depuis qu'il avait découvert par hasard qu'il pouvait créer des fils de chakra depuis l'extrémité de ses doigts. C'était quelques semaines auparavant : il aidait ses parents à préparer leur déménagement quand il fit tomber un vase. Il tenta de le rattraper, mais, évidemment, l'objet chutait bien trop vite. Alors que Noburo croyait que le vase allait s'écraser au sol et se briser, attirant sur lui les foudres de ses parents, des fils de chakra jaillirent de ses doigts encore tendus vers le vase, stoppant ce dernier dans sa chute in extremis. Le jeune garçon ne savait même pas comment il avait ça et préférait garder ce don pour lui.

    Mais chaque jour, prétextant des excuses toutes plus improbables les unes que les autres, il s'entraînait sans relâche à la maîtrise de ces fils étrange. Il avait mis beaucoup de temps avant de simplement réussir à les créer une nouvelle fois et plusieurs jours encore pour réussir à les coller sur un objet inanimés. À partir de là, tout fut bien plus simple et rapide pour Noburo qui appris rapidement à déplacer les objets. Et même si les déplacements étaient encore lents et maladroits, en plus de nécessiter une concentration incroyable et l'utilisation de ses deux mains, Noburo trouvait qu'il avait fait d'énormes progrès depuis la réception du vase.
    – Demain j'essaierai de tenir le plus longtemps possible avec un petit rat mort... se défia-t-il lui-même, encore haletant après l'effort qu'il venait de fournir.
    Après avoir repris son souffle quelques minutes, Noburo rentra chez lui lentement, calmement et en prenant le temps d'admirer les étoiles de ce ciel désertique. Une fois rentré chez lui, il mangea rapidement puis alla se coucher tout aussi rapidement afin de récupérer un maximum d'énergie pour pouvoir continuer à s'entraîner.

    Le lendemain, Noburo apprit que le déménagement était prévu pour le surlendemain. En effet, son père, sa mère et lui-même allaient traverser le désert du Pays du Vent, faisant escale en divers endroit, en direction de Suna. Ils avaient reçu il y a quelques mois l'autorisation du Kazekage de quitter Yutakana pour aller s'installer au sein du Village Caché du Sable. Noburo passa la journée à s'entraîner, comme prévu, mais il préféra se ménager en prévision du voyage, son entraînement fut donc moins éprouvant et moins long que prévu. Le lendemain, veille du départ, il préféra ne pas s'entraîner du tout, et aider ses parents à terminer les préparatifs.

    Lorsqu'il sortit de chez lui, quelques minutes avant le départ, il s'arrêta net, le souffle coupé, plus qu’ébahis. Devant lui, à quelques mètres de la porte de sa maison, se tenait la chose la plus impressionnante, mais aussi la plus improbable, qu'il ait jamais vu.
    – Je.. Tu.. Non, vous.. Comment..? Où..?
    Noburo était tout simplement en face d'une marionnette gigantesque de deux mètres cinquante au "garrot" que ses parents s'attelaient à déplacer avec des fils de chakra similaires à ceux qu'il s'était découvert grâce au vase. Le monstre - pouvait-on vraiment parler de marionnette ? - se tenait debout grâce à six pattes énormes dont les extrémités étaient enfoncées dans le sol sous l'effet de la masse de tous les objets et meuble qui se trouvait dans... son abdomen, qui servait littéralement de coffre. En effet, il pouvait s'ouvrir et servir à transporter des objets trop lourd pour être déplacés manuellement. Noburo en déduisit que c'était d'ailleurs sa seule utilité mais qu'il devait être bien utile sur les champs de bataille, ne serait-ce que pour réapprovisionner les ninjas en victuailles ou en munitions.

    Après inspections, Noburo se rendit compte qu'il était aussi possible de vivre sommairement sur le dos de la marionnette. Ce dernier était en effet aménager par de grandes tentes et des matelas sommaires, ainsi que toute une batterie d'ustensiles tous plus utiles les uns que les autres pour la vie dans le désert.
    Quelques minutes plus tard, après que les parents de Noburo aient vérifier que tout aller bien et que le pantin était près à partir, le jeune garçon s'installa aux côtés de sa mère et de son père, qui tâchaient de faire mouvoir la chose.
    C'est ainsi qu'à à peine onze ans, Noburo quitta pour la première fois de sa vie l'enceinte de la Cité Marchande de Yutakana.


    Chapitre II
    Suna, le Village Caché du Sable.


    Enfin, après plusieurs jours de voyage dans le désert, Noburo et ses parents arrivèrent à Suna. Durant le trajet, les heures d'escales et les nuits passées à divers endroits, Noburo en appris un peu plus sur ses parents. Il découvrit que ces derniers étaient, il y a plusieurs années, des ninjas de Suna, tous deux marionnettistes. Son père, Masakami Chikao, était un Juunin et avait un avenir prometteur et sa mère, Ietsuna Akimori, était une Chuunin pleine de ressources. Cependant, lorsque Ietsuna tomba enceinte de Noburo, les parents de ce dernier demandèrent l'autorisation au Kazekage de quitter le village pour n'y revenir que plusieurs années plus tard. Ils voulaient apparemment élever leur fils dans des conditions paisible et à l'écart des batailles dévastatrices causées par les guerres. Mais maintenant qu'il était assez grand, Ietsuna et Masakami souhaitais se réinstaller dans leur village d'origine afin de donner à leur fils la chance de devenir Ninja mais aussi pourquoi de redevenir des ninjas eux aussi et réintégrer l'armée du Pays du Vent.

    Après avoir aménagé leur nouveau logement, la marionnette géante disparu aussi rapidement qu'elle était apparu, toujours sans que Noburo ne puisse voir comment l'apparition ou la disparition d'un corps aussi gigantesque était possible. Noburo fut inscrit à l'Académie des Ninja de Suna dans laquelle il étudiera et tentera de passer tous les examens pour devenir un Genin digne de ce nom. La rentrée n'était prévue que pour dans deux semaines, mais Noburo commençait déjà à se préparer et à reprendre l'entraînement au contrôle d'objets inanimés.

    Le jour de l'entrée à l'Académie arriva enfin et ce fut pour Noburo un grand jour pour la suite de sa vie. Il voulait faire bonne impression dès son arrivée, mais aussi montrer ses compétences et les aptitudes qu'il a acquises en s'entraînant à Yutakana. Pour son premier jour, Noburo était accompagnée de son père et de sa mère qui avait été ré-acceptés comme ninjas de Suna. Comme les autres élèves, tous accompagnés de leurs parents - ou d'autres membres de leurs familles si leurs parents étaient dans l'incapacité de les accompagner. L'attente devant la grande porte de l'Académie fut longue et bruyante. En effet, chacun ici étant excité et impatient de commencer l'année et de tenter sa chance pour devenir un véritable ninja, comme c'est le rêve de nombre d'enfants. Pendant la longue attente, Noburo eut le temps d'examiner les lieux plus en détail. L'académie était composé de quatre bâtiments rectangulaires disposés en carré autour duquel les différents terrains d'entraînements étaient installés. Chaque bâtiment était de la même couleur que le reste des constructions du village, et le bâtiment centrale était surmonté d'une coupole. Une fois l'heure de la répartition des élèves dans les différentes classes, les différents professeurs arrivèrent pile à l'heure : ni en avance, ni en retard, à croire qu'ils étaient tous synchronisés. Chaque futur élève fut appelé, un par un, par ordre alphabétique, Noburo était donc dans les premiers appelés, il était dans la première classe, qui contenait au total vingt-deux élèves, Noburo inclut.

    À l'académie, les journées s'enchaînent et se ressemblent, entre cours académiques - comprenant théorie des techniques et apprentissage de toutes sortes de choses utiles à la vie d'un ninja - et cours de pratique en extérieur. À l'Académie, les prétendants au titre de Genin étaient nombreux, mais répartis en différentes classes, toutes mixtes, d'environ vingt à vingt-cinq élèves. Celle de Noburo était composée de treize garçon et neuf filles, soit vingt-deux élèves, encadrés par deux Chuunins et un Juunin : les deux Chuunins étaient chargés des cours de théorie pour le plus expérimenté et des cours des "choses utiles" pour le second. Le Juunin quant à lui était chargé des cours de pratique en extérieur.

    Noburo se souvient encore de son tout premier cours. Il y avait d'abord eu les présentations des trois professeurs de la classe. Vint ensuite le tour des élèves de se présenter. Un par un, toujours par ordre alphabétique, les prétendant au rang de Genin devaient parler un peu d'eux, de leur famille, et de la raison pour laquelle ils ont eu envie de devenir des ninjas. Lorsque vint son tour, Noburo expliqua qu'il s'était découvert le don des marionnettistes, qui lui venaient sûrement de ses parents. Ces derniers étant des ninjas de Suna, Noburo avait simplement envie de suivre leurs traces et de rendre son père et sa mère fiers de lui. Il espérait faire une carrière au moins aussi bonne que les leurs.

    Enfin, la fin de l'année arriva. L'examen visant à sélectionner les élèves qui pourront devenir de vraies ninjas et enfin décrocher leur grade de Genin approchait à grand pas, et chacun se préparait, à sa manière. Pour sa part, Noburo comptait pas mal sur l'épreuve écrite visant à évaluer les compétences théoriques de chacun. Il avait appris par cœur, tout au long de l'année, chacune des leçons. Il se concentrait donc maintenant sur l'épreuve pratique. Il ne savait pas encore en quoi cette épreuve aller consister, mais il se doutait que ce serait surement du clonage, comme la plupart du temps. Il travailla donc cette technique un maximum afin de réussir à créer jusqu'à trois clones parfaits en même temps. Bien sûr, il ne négligea pas les sept autres techniques du répertoire des débutants, mais elles passaient au second plan : Noburo voulait être certain de passer Genin ! Peut-être n'aurait-il pas dû faire passer ces autres techniques au second plan...


    Chapitre III
    La Trépidante vie d'un Genin !


    Noburo fut accepté de justesse. Finalement, ce n'était pas le clonage qui avait été choisi pour être l'épreuve pratique de l'examen. Cette fois, il fallait que les élèves contrent une illusion avec la rupture, mais ce en tenant en équilibre au plafond grâce à la technique qui permet habituellement de marcher sur les arbres. Noburo réussit sans problème à monter au plafond, mais concentrer son chakra dans ses pieds et de le diluer dans son corps entier pour se défaire de l'illusion fut compliqué pour lui. Il n'y arriva qu'au moment où ses pieds se détachèrent du sol, c'est à dire.. en pleine chute la tête la première ! Il parvint à se redresser pour tenter d'amortir la chute, mais ce fut l'examinateur qui le rattrapa qui empêcha à Noburo une vilaine fracture. C'est surement cet incident qui lui coûta nombre de points dans sa note, mais il pensait que le fait d'avoir essayé, et en bonne partie réussi, l'épreuve lui avait permis de passer de justesse.

    Pour le récompenser, ses parents lui firent le plus beau des cadeaux. Il ne lui offrirent rien de moins que sa première véritable marionnette. Il avait travaillé dessus dans le secret depuis plusieurs semaines déjà, ils avaient mis le meilleur de leurs talents de marionnettistes dans ce pantin. En effet, ils voulaient offrir à Noburo un pantin qui ne serait pas très difficile à manier, mais qui serait également assez puissant ! Ce pantin, Noburo l'a inspecté sous toutes les coutures, à tel point qu'il en connait la composition exacte. Il a une forme humanoïde, mais possède deux paires de bras. À l'intérieur de chacune de ces paires se cachent de nombreux mécanismes. Dans la paires supérieur, il y avait, dans chaque bras, quatre lames : une sur le dessus du poignet, une sur le dessous, et une de chaque côté. Des chaînes était également camouflée dans de l'avant bras au poignet, permettant ainsi à Noburo de "lancer" les avant-bras (et donc les lames) sur l'adversaire. La paire inférieure est quant à elle dédiée aux armes de jet. Sont cachés dans ces bras des senbons, qui peuvent êtres tirés par salves très rapides, depuis les paumes de mains de ces bras inférieurs. Depuis le haut des mains peuvent être lancés des sortes de shurikens à trois lames recourbées. Mais le plus impressionnant pour Noburo restait le réservoir qui été présent dans le tronc du pantin. Un réservoir qui occupait la place du torse et du ventre de la marrionnette, et dans lequel Noburo pouvait mettre ce qu'il voulait, solide comme liquide. Des liquides qui, d'ailleurs, pourront être "crachés" par la bouche de la marionnette à tout moment ! Qui plus est, ce pantin, au lieu d'être en bois, comme la plupart des marionnettes, était en aluminium ! Un métal qui conférait non seulement une incroyable légèreté, une résistance hors du commun, mais qui, surtout, offrait à la marionnette une résistance au feu que n'ont pas les marionnettes "lambda" !

    Quelques jours plus tard, Noburo reçu enfin sa première mission ! Comme tous les ninjas, il fut convoqué par le Kazekage en personne, qu'il rencontra ce jour pour la première fois. Ce dernier lui confia sa mission :

    – Un commerçant a acheté un local abandonné, comprenant une cave remplie de choses inutiles et de vieux cartons. Mais il ne peut s'en charger seul et demande l'aide de ninjas du Sable. Va lui porter secours ! Les seuls adversaires que tu pourras rencontrer sont... des araignées ! fit le chef du Village Caché du sable en souriant.

    Après quelques formalités, Noburo prit, sans attendre, la direction dudit local, à l'intérieur duquel le commerçant devait sans doute déjà l'attendre. Et, effectivement, l'homme était déjà présent dans ce qui sera sa boutique une fois qu'il sera installé convenablement. Dès son arrivé, Noburo fit rapidement connaissance avec l'homme. Ce dernier appris au jeune ninja qu'il se nommait Mizutani et qu'il faisait dans le textile.

    Sans perdre plus de temps, les deux hommes se mirent au travail, sortant cartons et autres bibelots de la cave. Cependant, Noburo ne s'attendait pas à ce que la cave soit si grande et si remplie de choses inutiles !

    – Rah ! Je hais les araignées !

    Pour la septième fois depuis qu'ils avaient commencé, Noburo se prit une toile d'araignée dans le visage. Et, pour la septième fois, il pesta en tâchant de retirer la soie de ses cheveux. Cependant, il ne se découragea pas. C'était sa toute première mission, et Noburo voulait absolument la réussir ! Après avoir sortit de la cave plusieurs cartons, en avoir gardé et rangé d'autres, Mizutani avait proposé à Noburo de faire une pause afin de déjeuner. Noburo hésita d'abord mais se dit qu'une petite pause ne pouvait pas lui faire de mal. En effet, il n'avait pas vu le temps passer, et il était déjà midi passé. Une fois remonté de la cave, Noburo se prépara à rentrer chez lui, mais alors qu'il allait sortir, le marchand le héla et lui proposa de manger chez lui. Encore une fois, Noburo hésita, et songea d'abord à refuser, mais comme le marchand insistait, cela avait l'air de lui faire plaisir, le jeune homme fini par accepter. Mizutani expliqua à Noburo qu'il avait une femme et un fils, mais que ces derniers n'était pas encore venus s'installer ici, qu'ils attendaient que tout soit près. De plus, de leur côté, ils tâchaient de prévoir le déménagement. Parler de déménagement avec le marchand rappela à Noburo bien des souvenirs, il repensa à son voyage au travers du désert afin d'arriver à Suna et raconta à son tour son déménagement.

    Après ce bon repas, les deux hommes redescendirent dans la cave afin de terminer me rangement. En arrivant, Noburo constata qu'ils avaient déjà fait une grosse partie du travail le matin même et se dit qu'ils arriveraient sans doute à finir avant que la nuit ne tombe. Et, effectivement, il y arrivèrent. Noburo avait, au passage, récolté cinq nouvelles toiles d'araignée, mais il était fier d'avoir réussi à vider ce local et à aider l'homme. Alors que le soleil commençait à se coucher et que la luminosité déclinait, Noburo sortit enfin de la future boutique, et, adressant un dernier signe de la main au marchand, il rentra chez lui.


    Chapitre IV
    Hariken, le Petit Village & l'Oasis du Désert






  • Actualité Politique de Suna
    Enfin ! Après des mois de rénovation, le Village Caché du Sable retrouve sa splendeur et sa puissance d'antan ! Grâce aux ninjas du village d'Iwa, qui ont énormément aidé lors de cette rénovation, ont permis de remettre totalement à neuf les magnifiques murailles qui protègent le village depuis tant d'années. Autrefois considéré comme le plus faible des cinq villages, et le plus perdu, au fin fond du désert, le village s'élève désormais fièrement bien au dessus des dunes grâce à son pilier central.

    Maintenant près à resurgir du passé, tous les villageois, qu'ils soient des civils ou des ninjas, ont travaillé dur durant des mois, et sont maintenant fiers de leur nouvelle cité, et ils peuvent l'être ! Ayant donné de leur sueur, et parfois de leur sang, et tentant de se surpasser jour après jour afin de donner à leur village l'aspect qu'il possède maintenant, lui permettant de revenir, plus important encore qu'avant, dans le cercle des grandes puissances. Les habitants du village, et surtout les ninjas, continuent encore aujourd'hui de redoubler d'efforts.

    De plus, un certain nombre d'innovation permettra au village de ce faire une place et une importance grandissante dans le monde shinobi : une nouvelle escouade secrète remplacera les traditionnels ANBU, et les marionnettistes, qui ont également eu droit à leur propre escouade ont créé une nouvelle technique surpuissante leur permettant de contrôler un nombre bien plus important de pantins et ainsi de multiplier leur puissance par deux voir par trois !

    Cependant, après quelques temps le Kazekage, Ryo Mizake, se faisait de plus en plus absent, et ses actes moins en moins nombreux. Enfin, après moult débats entre le conseil du village et le seigneur féodal, un nouveau Kazekage, Thrys Kaosu, remplaça Ryo Mizake au poste de dirigeant du village. Thrys ne se sentait au début pas prêt, mais rapidement, il repris les rênes du village aussi bien, voir mieux, que son prédécesseur, innovant à son tour sur de nombreuses choses pour le village.



  • IV/: Qui suis-je ?



  • Comment avez-vous connu ce forum ? Au hasard


  • Codes qui prouvent que vous avez lu les règlements
    Spoiler:
     


  • Questionnaire :

    - Que sont les points NNr', et à quoi servent-ils ? Les Points Nnr' sont des points qui permettent par exemple d'obtenir de nouvelles techniques, ou, dans un cas plus extrême, à faire revenir à la vie notre personnage mort. Ces points sont obtenus en réalisant des missions ou divers événements qui se passent sur le forum.

    - Comment acquérir une technique ? Pour acquérir une nouvelle technique, il suffit de payer avec les points Nnr' que l'ont aura durement gagnés, au péril de notre vie et pour la gloire de notre village, lors de nos missions.

    - Que sont les Carnets de Bord et les Fiches techniques ? Les Carnets de Bords permettent de concentrer en un seul endroit les différentes informations sur notre personnage (relations, missions effectuées...) et les Fiches Technique permettent à tous, mais surtout au joueur de se retrouver dans son arsenal de techniques.


  • Remarques : Aucune, je n'ai pas encore eu le temps de me faire une idée bien précise mais ce qe j'ai vu me satisfait pleinement.



  • Dernière édition par Noburo Chikao le Sam 25 Aoû 2012 - 13:11, édité 12 fois
    avatar
     ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
    Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 1044
    ▌Age : 26
    ▌Inscription : 03/05/2011

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    733/1000  (733/1000)
    | Âge du personnage | : 18 ans
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable Sam 18 Aoû 2012 - 13:17

    Bienvenue sur NNR.

    Tu as neuf jours pour finir ta présentation. Bonne chance !

    Bien à vous,
    Juka
    avatar
    Noburo Chikao
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 5
    ▌Inscription : 13/08/2012

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : | E / 1 |
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    0/0  (0/0)
    | Âge du personnage | : 21 ans
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable Dim 26 Aoû 2012 - 10:34

    Je pense que je vais avoir besoin de quelques jours supplémentaire, c'est possible ?
     Ω Hachidaime Kazekage Ω
    Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 2466
    ▌Age : 24
    ▌Inscription : 23/07/2010

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    1133/2000  (1133/2000)
    | Âge du personnage | : 20 ans
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable Dim 26 Aoû 2012 - 11:36

    Bien sûr, il n'y a aucun souci ! :)
    Up ce sujet pour nous prévenir lorsque ta fiche sera achevée !
    avatar
    ~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
    Vijay Jagdish~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 5547
    ▌Age : 25
    ▌Inscription : 09/03/2008

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    203/1000  (203/1000)
    | Âge du personnage | : 26 ans
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.naruto-ninja-rpg.com
    MessageSujet: Re: Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable Ven 7 Sep 2012 - 20:49

    Bienvenue dans la famille ! Yeap

    D'actualité ? :)
    Contenu sponsorisé
    MessageSujet: Re: Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable


    Noburo Chikao ~ Le Marionnettiste du Sable

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1

    Sujets similaires

    -
    » Le sable ça coooolle. [Pv Londo S.]
    » Poussière et sable
    » Gavriil le Marionnettiste
    » Aventure des mercenaires du sable
    » Groupe #3 : Un grain de sable ?

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Archives :: Archives :: Sujets divers-