Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

[Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki]

~ Bras-Droit du Mizukage & A.N.B.U de Kiri ~ // Grand Bouddha pervers
Tenzen Matsudaï~ Bras-Droit du Mizukage & A.N.B.U de Kiri ~ // Grand Bouddha pervers
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 507
▌Inscription : 20/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 20 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
342/2000  (342/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki] Mar 14 Aoû 2012 - 23:21


~ Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. ~


Tant de contrastes, tant de mondes différents, en une seule et unique vie. Tout comme les caprices de dame nature et de ses catastrophes imprévisibles, mes devoirs m'obligeaient à changer du jour au lendemain de fonction et de personnalité, peu en importe l'aspect. Ni un tableau vide, ni une détresse particulière, cela résidait simplement dans le talent qui me fut accordé par le hasard de l'existence, ou bien d'une vaste comédie. On pouvait bien m'attribuer une quantité astronomique de facettes multiples de par mes excursions d'antan, au point que seule la formation suivie chez les partisans de la brume sanglante me définissait véritablement. Le ninja fantôme, à l'ombre d'un village berné d'illusions utopistes, dont la notion du mal et du bien se résumaient à la nécessité d'accomplissement dans les intérêts d'une nation. Solitaire sous le masque chaleureux, inébranlable devant la cruauté et d'un professionnalisme à toute épreuve ; Je ne connaissais qu'un élément capable de me faire vaciller au plus profond de mon être ... Et celui-ci commençait déjà à refaire surface depuis tout ce temps ... Même si, je demeurais encore exemplaire dans ma ligne de conduite en général. Il m'était possible de supporter et de gérer de bien des situations complexes, pour l'instant rien ne me dérangeait sur ce point-là ... Et d'ailleurs, l'on venait de me confier une mission de la plus haute importance, à exécuter en urgence par un membre des forces spéciales. Une simple lecture du parchemin suffit à en comprendre le sérieux, puis l'affaire menait directement vers une conclusion des plus macabres ... Mais surtout vitale pour les intérêts de Kiri. En effet ... Le type de directive correspondant à ... Un assassinat. Ou plutôt, un ensemble de meurtres volontaires, sur des innocents natifs de ces lieux. Malheureusement, ceux-ci possédaient les clefs d’un destin funeste pour nous, et il semblait trop tard pour les sauver …

Citation :
Mission de rang A
- Changement de plan. D'après de nouvelles informations très solides cette fois, de nombreuses troupes liées à ces factions se dirigent en ce moment même vers la position des rescapés, dans le but de les capturer et obtenir leurs secrets. Impossible d'envoyer nous-même une armée, elle n'arriverait jamais à temps et attirerait l'attention d'autres personnes nuisibles en cas de traquenard. Allez sur place immédiatement, et exécutez tous les cartographes, sans exception, avant de repartir. Ces secrets doivent rester dans le silence. Le Chunin envoyé sur place vous servira de couverture pour votre mission d'assassinat, veuillez à l'écarter de la zone de danger.

Le petit navire sur lequel nous nous étions engagés, moi et des pécheurs aguerris, se dirigeait à une grande vitesse vers les rivages de l'ile en question, où ma silhouette demeurait vague à travers la brume dense sur la mer. Là, je pris le temps d'examiner une nouvelle fois le rouleau contenant les informations sur mes cibles, n'en ayant pas eu l'occasion au début. En fin de compte, rien de plus simple qu'une exécution claire et précise ... Cette finalités-là ne me préoccupa pas davantage, toujours engagés dans l'expression sérieuse sous mon masque. Une tâche ingrate, certes ... Cependant, cela ne représentait pas du tout ma première fois. Sans le sacrifice, nous tomberions sous les lois impitoyables du plus fort et de plus vicieux, jusqu'à s'engager dans des guerres et des conflits incessants. Le cas ci-présent s'y apparentait bien, puisque le poids reposant sur mes épaules s'avérait très lourd. Sur une détermination marquée, je rangeais rapidement le papier encrassé à l'intérieur de longue toge d'Anbu, avant de poser mon regard caché derrière le masque au loin sur l'horizon. Nous approchions enfin ... Tel un artifice intangible à travers le décor sauvage des lieux, ma silhouette bondit de la barque, laissant au passage d'un geste bref de la main la récompense des marins, afin ensuite d'atterrir sur la terre ferme. Ni une ni deux, toujours sur le même élan, je m'élançais droit dans une forêt sombre, entreprenant une course fulgurante jusqu'à la position indiquée. Mon chemin se disait clairement tracé à l'avance grâce au travail des éclaireurs. Pas de temps à perdre. Le niveau d'urgence ici impliquait carrément de ne pas assurer ses arrières et de foncer, quitte à prendre le risque de tomber dans un piège. Dans ce cas, j’improviserais sur le moment. Ma propre vie était en jeu, après tout …

Dans une coordination et une précision parfaite, mes pas s'alignaient exactement aux emplacements des branches d'arbres, à une hauteur où ma vision s'étendait vers une zone assez étendue devant et en dessous de moi. Je passais de nombreuses minutes dans cette avancée, jusqu'au moment où la présence de sang et d'armes sur le chemin m'intrigua l'espace d'une seconde. Mais, l'on remarquait aisément dessus la présence de feuilles desséchées ou encore de brindilles égarées, ce qui indiquait un événement datant d'au moins une demi-journée ... Hmmm ... Pas de quoi s'inquiéter. Surement des débordements de la bataille entre les deux factions, de tentatives de fuites où de morts accidentelles. L'idée se confirma plus loin, où plusieurs cadavres siégeaient étendus sur le sol, embrochés l'un dans l'autre. Pas très charmant tout cela ... Mais, en l'absence de passion pour ces résultats macabres, je traçais irrémédiablement ma route. Il fallait retrouver le Chunin, et abattre tous les témoins dérangeants. Finalement, la forêt déboucha subitement sur une grande étendue de ruines, avec des habitations partiellement voir totalement détruites, des échoppes pillés et surtout un champ de bataille immense. Ce spectacle suffit à me stopper net, faisant balancer le tissu me couvrant entièrement d'avant en arrière, avant qu'elle se dépose sur les contours de ma tenue en dessous. Non loin se trouvait le lac servant de source d'eau aux villageois, quelque peu masqués de rares arbres massifs disséminés ici et là. Me concentrant davantage, mes iris cherchèrent attentivement tout signe de vie de rescapés en détresse, dissimulé dans le feuillage dense de deux arbres. Dans ce silence de mort, ils n'avaient pas vraiment le choix de bouger malgré leur refuge décrit dans le rapport, histoire de trouver de la nourriture ou de l'aide ... Cependant, j'aperçus un détail plus intéressant ... Cela semblait être le Chunin, ayant surement dû faire des détours pour enquêter. Un but atteint ? Eh bien, d’une pierre de deux coups … Plus qu’à patienter, et passer à l’action au bon moment …

avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Ibuki Toshizo ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 94
▌Inscription : 11/06/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
556/2000  (556/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki] Mer 15 Aoû 2012 - 23:17


~ Cauchemar. ~




SSous une nuit des plus glaciales, un vent inspirant terreur vint accroître ce sentiment de haine qui transperça mon âme a cet instant même. Alors que les rayons de la lune pénétrèrent un ciel sombre afin d'ajouter un contraste à ma personne. Trois individus dépourvus d'originalité se tenaient face à moi, décontenancés devant un regard aussi insensible que celui d'un assassin sans état d'âme et assimilable à un éclat sanguinaire dans les ténèbres. L'incrédulité ainsi que l'incertitude de détenir à cet instant le protagoniste de tout sentiment et sensation, mes bras ainsi que mes jambes n'étaient pas les seuls à frémir sous une excitation meurtrière. Face à trois individus masculins apathiques au premier abord, l'effroi était perceptible au sein de leurs regards, leurs corps squelettiques frétillaient de terreur en ma présence. Aucun mot n'échapper de ma bouche neutre, mon oeillade ainsi qu'un vent frais vinrent faire la conversation, mon regard se tournis vers la lune pour une dernière admiration de celle-ci pour ensuite entamer une course vers ces trois hommes, cette course aussi rapide soit elle en apprenait beaucoup sur mes agissements futur. Je pris le poignet de mon katana et en un unique et seul coup trois personnes innocentes perdirent la vie dans un bain de sang. Ce n'est guère la façon dont je les ai tués qui me hante, mais l'expression qui se tenait sur mon visage après avoir commis ce meurtre. Immobile et impassible quelques instants à contempler trois corps se vider de leur dernière goûte de sang, je sentit une présence derrière moi je me tournis pour contempler une silhouette imposante caché dans une brume épaisse. Cet individu mis sa main derrière son dos, puis sortit une lame le sourire toujours aux lèvres je fis tomber mon sabre pour écarter mes bras, il s'élança vers moi sabre en avant puis un bruit de lame retentit et un fond rouge pris le dessus sur l'endroit désertique dans lequel j'étais. Puis un réveille en sur saut mit fin à ce cauchemar, je dirais des plus intenses.

Voilà une semaine que mes nuits sont tourmentées par ces visions cauchemardesques et mes journées habitées par un mauvais pressentiment. Après chaque nuit passée à voir le même rêve la métamorphose était flagrante sur mon caractère insouciant et téméraire qui devint préoccuper et circonspect la peur de mourir ? Non je ne pense pas, même vis-à-vis de ma famille et de mes proche, ma façon de les traiter autre fois respectueuse et des plus amicales devint froide les bonjours et autres formules de politesse étaient devenues très rare chez moi.

C'était une soirée banale à Kiri, j'étais dans la cour principale de la demeure des Ryunosuke, assis sur un ban en bois à contempler un ciel plein d'étoiles. Il commençait a se faire tard, je pris mon katana en me rendant dans ma chambre pour essayer de dormir, au passage je vis ma mère à qui je fis un léger sourire. Après avoir traversé un petit couloir pour arriver à mon sanctuaire, je fis coulisser la porte pour pénétrer à l'intérieur de la pièce. Je pris soin d'enlever le haut de mon kimono pour rester torse nue puis j'ouvris la fenêtre pour avoir quelques courants d'haire et me tournis afin d'éteindre la lumière. Concevant une présence qui ne m'étonnait guère. « Tu as traversé la demeure des Ryunosuke sans t'êtres fait repérer, je suis certain qui si je me retourne je pourrais contempler un mask ainsi qu'un uniforme d'anbu. » dis-je en ajoutant un point d'assurance à mes propos, « Alors, il n'est pas la peine de te retourner j'ai été envoyais sous ordre du Mizukage voici un parchemin contenant les informations d'une mission de rang A bonne chance .» dit-cet individu avant de disparaitre en un éclair je mis le parchemin en lieu sur pour m'allonger sur mon lit afin de me reposer.

L'éclosion de l'aube fit son apparition, cette fois ci mon réveille était des plus serin je me rendis vers la salle de bain afin de prendre une petite douche pour mieux me réveiller. J'ouvris les portes de mon armoire pour prendre mes habits habituelles pour mes missions, pour enfin descendre aux sous sol de la villa pour me rendre dans une pièce dédier seulement aux armes, Je pris mon katana ainsi qu'un wakizashi et quelque shuriken. Il était très tôt au village brumeux, seul trois commerçant était ouvert je me rendis vers la porte d'entrer du village puis sortit le parchemin que m'as transmit hier un membre anbu.

Code:
- Suite à une bataille féroce entre deux factions dans une île proche de Kiri, on nous signale qu'un groupe d'anciens cartographes du village de la brume portés disparus aurait refait surface, avec des informations capitales à ne pas laisser aux mains d'adversaires. Ceux-ci seraient réfugiés dans la zone indiquée par nos sources, allez sur place et vérifiez la véracité de ces indications pas fiables à 100%. On ne sait pas quelle degrés de convoitises peut se cacher derrière cette histoire ... Faites du mieux que vous pouvez, nous vous enverrons des renforts.


Une mission de rang A confié à un ninja de mon rang condescendance, ébullition et nervosité traversèrent un être abasourdi, un groupe d'anciens cartographes de Kiri porter disparus firent surface dans une ile ou un combat entre deux factions fit beaucoup de dégâts, la mission était assez simple retrouver les cartographes et les escorter à Kiri « Maintenant il faillait se rendre au port de katuga pour ensuite traverser la mer dans un bateau marchand... »

Trois jours en mer la terre était enfin en vue, ce fut pour moi une apparition agréable de voir enfin la terre ferme, il faut admettre que passer trois jours assis à supporter les tempêtes et autres frénésie de dame nature n'était pas chose facile. Je fis un regard peut consistant des alentours pour aborder une course parfaitement précise d'arbre en arbre... puis subitement une odeur de mort me circonscrit incessamment. À posteriori avoir fait encore quelques sauts, je vis un immense terrain vague où il était impossible de marcher sans piétiner les corps pleins de sang. Je ne suis pas un médecin, mais vue la décomposition des corps leurs morts devait remonter depuis je dirais trois jours, je continuais ma marche à la recherche du groupe de cartographes...

Après quelques minutes de recherche je vis une petite maison qui était encore en bonne état comparé aux autres maisons, comme ci on voulait la protéger je mis ma main sur mon katana , et fis un pas dans la maison. Il y’avait trois corps qui ne donnait aucun signe de vie, un petit droite a gauche puis soudain je vis comme une trappe au sol je me dirigé vers celle-ci pour ensuite la défoncer a l’aide d’un coup de pied. Quatre hommes était attaché avec des files métalliques « je suis un chunnin de Kiri venue vous délivrer suivez moi et restez calme » dis-je après avoir détaché les quatre hommes, sur ce il était temps pour nous de rentrer a Kiri.







Dernière édition par Ibuki Toshizo le Jeu 3 Jan 2013 - 11:18, édité 1 fois
~ Bras-Droit du Mizukage & A.N.B.U de Kiri ~ // Grand Bouddha pervers
Tenzen Matsudaï~ Bras-Droit du Mizukage & A.N.B.U de Kiri ~ // Grand Bouddha pervers
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 507
▌Inscription : 20/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 20 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
342/2000  (342/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki] Sam 1 Sep 2012 - 18:38


~ Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. ~


Se concentrer. Jouer minutieusement de son souffle pour l'accorder aux battements du vent et ne faire plus qu'un avec le décor. Se déplacer avec la légèreté de la plume et en parallèle, avec la rapidité d'un tigre affuté à la chasse. Je devais simplement tenir le rôle du prédateur, adopter la philosophie des assassins de la brume afin de mener à bout la tâche que l'on me confia la veille. Toujours dissimulé au fin fond de la nature entourant la zone d'habitation en ruine, je changeais intelligemment de position sans jamais relâcher les iris pesant portés sur les agissements de ma cible et de l'évolution de la situation. Avec un peu de chance, il réussirait à me mener jusqu'aux objectifs primaires à exécuter, sur quoi tout ici se résumerait à un bain de sang dénué de toute bavure. Intéressant ... Disparaissant entre deux feuillages denses, je prenais place telle une entité fantomatique derrière deux troncs d'arbres, avant d'apercevoir depuis la sombre ouverture de ma capuche l'apparition de quatre réfugiés, tous visiblement mal en point d'une fatigue et d'une peur, où je reconnaissais les images fournies dans le parchemin ... Hmmm ... La fin pour eux. Impossible de les laisser partir plus loin et de se perdre dans les méandres de cette île funeste de cadavres et d'outils de la mort ... Il me fallait passer à l'action. Profitant du lac présent à proximité, je joignais dans l'ombre mes mains afin d'exécuter les signes nécessaires à la célèbre technique de la brume de Kiri ... Là, au grand désarroi des pauvres brebis fuyant, un amas flouté de fines gouttelettes d'eau s'installa rapidement sur tout le terrain, masquant drastiquement la visibilité ... Plus aucun bruit, plus aucune existence physique à l'oreille. Ce handicap du sens de la vision ne me dérangeait pas du tout, au contraire, elle constituait mon terrain d’action favori …



Le Kunaï dégainé depuis la sacoche siégeant à ma ceinture, je me ruais la seconde suivante à une vitesse fulgurante sur l'homme le plus en arrière de la troupe, d'une course étouffé par la brise fraiche des alentours. Soudain, sans qu'il n'ait eu le temps de remarquer quoi que ce soit, ma silhouette se superposait à la sienne en son dos, une main passant sur sa bouche pour supprimer tout cri et lui ôtais la vie sur-le-champ, la pointe parfaitement incrustée au sein de sa gorge. Mes mouvements se targuaient d'une précision inouïe, simples, efficaces voir même mécaniques, comme ceux d'un expert des éliminations furtives. De sa bande, aucun ne remarqua encore sa disparition, chose dont je profitais entre l'instant du lâché et la retombé sur le sol de son cadavre. La diversion suffit à retourner le suivant dans l'épouvante craché de l'expression de son visage, où la pointe assoiffée de sang s'incrusta de la même façon sur le côté de son cou, y demeurant assez de temps pour lui offrir une mort foudroyante. Je visais directement par ce biais la colonne vertébrale et les nerfs, histoire de les paralyser de toute douleur durant les quelques secondes suivantes le choc. La moindre des choses ... Je dessinais à l'intérieur de la brume une ombre tremblante, quasiment indiscernable de la surprise et des déplacements successifs, au point d'achever la bouche ouverte les victimes malgré elles avant même de crier ... Presque terminé pour eux ... Ni une ni deux, le deuxième Kunaï sorti en moins de temps qu'il faudrait pour le dire, je passais sous le courroux de ma terrible poigne les deux dernières personnes alignées, me retrouvant de l'autre côté, alors qu'ils s'écroulaient sur le sol. Le désespoir complet. Aucune issue. Je ne sais pas vraiment quelles furent leurs pensées avant de partir dans l'autre monde, mais je m'imposais là comme le bourreau, les condamnant à l'impuissance et l'abstinence du choix devant leurs destinées. Peu importe de qui celle-ci retombait ...

Encore accroupis de ces deux meurtres simultanés, sous le sang giclant en deux traits rougeâtres sous la couleur azurée de l'amas d'eau flottant en l'air, ma silhouette se redressait droitement, entourée grossièrement de la longue cape d'Anbu sur mes contours face au ninja toujours en vie. Ni trop proche, ni trop loin, à ses yeux je ne devais que représenter une forme noire approximative, celle qui venait d'éliminer sa précieuse cargaison de sauvetage. Malheureusement, je n'en avais pas encore terminé avec cette mission, bien que sa vie ne risquait rien, du moins pour l'instant. Il fallait juste l'écarter, le pousser dans un état où il repartirait d'ici qu'une fois toutes les tumultes passés. Puis, resterait à effacer toutes les preuves et disparaitre comme si de rien n'était. Un Chunin hein ... L'un de ces soldats voués à la lumière, l'innocence et la justice d'un monde illusoire où j'assurais la pérennité de mes mains entachées de crasses. À ce stade de ma formation, l'acte de tuer ne provoquait en moi ni de plaisir, ni de répugnance précise, simplement une neutralité d'un devoir à accomplir contre toute morale. D'ailleurs, cette notion ne portait pas plus de sens que le bien ou le mal. Nous étions livrés aux lois de la nature, récompensant seulement les plus aptes. Il allait en avoir des interrogations à mon égard ... Cependant, aucune clémence ne lui serait accordée à ce sujet. Toujours immobile et entouré de l'aura sanguinaire flottant autour de moi depuis les quatre vies retirées, je lançais une phrase sèche, sur un ton autoritaire au jeune homme non loin ...

« Tu n’as plus rien à faire ici, ninja. Retourne chez toi. »



avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Ibuki Toshizo ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 94
▌Inscription : 11/06/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
556/2000  (556/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki] Mar 4 Sep 2012 - 18:28


~ Les aurores d'un funeste destin. ~





A Après avoir dépêtré le groupe de cartographes de ce long moment d'amertume auquel ils sont survécus. Nous arpentions un long périple vers les terres de Kiri. Nous traversions une forêt des plus pondéré, le manque de couleurs et cette atmosphère froide enrichissaient ce sentiment de couardise au sein de ces personnages non aguerri à ce genre d'extrême, suite à quelques heures de marche la fatigue était concrète voyant les quatre hommes essoufflés et boiteux une petite pause était la bienvenu.

Assis a fixé quatre individus immaculé à se rafraichir et à soupirer près d'un lac. « Tu ne viens pas boire un peu » dit l'un des cartographes « Non merci ça iras, je remplirais ma gourde prenez votre temps surtout » répondais-je avec grand respect envers cet homme en qui j'avais une grande admiration pour ces actes. D'après les informations que j'ai pu récolter par ci-par la lui ainsi que ses compatriotes furent séquestrés pendant quatre ans sans pour autant communiquer la moindre information a leur ravisseur, un civisme envers le village brumeux ou simplement prémunir leurs honneurs ?
Le temps de cogitation et de repos terminé, il était temps pour nous de poursuivre notre itinéraire, après quelques minutes de marche mon attention se porta sur un brouillard consistant qui se concrétisa en très peu de temps. Je m'entêtais dans ce périple ne débouchant sur aucune vue ne connaissant pas les habitudes atmosphériques de cet endroit je pris la parole pour étêter ce silence « dites moi, il ya souvent de tel brouillard dans cette région » dis-je au plus âgé des cartographes « Oui nous sommes tout comme le village de Kiri no Kuni sur des terres qui font partis de l'archipel. » dit-il en tenant sa canne.

N'étant pas de ces ninjas faisant leur travail à moitié et mieux vos prévenir que guérir, je changeais mon style de déplacement pour une démarche que j'entreprenais de façon effarouchée et alertée ce réflexe était t-il dut a de l'anxiété ? Je persévérais dans cette brume épaisse avec l'impression d'êtres la cible de quelque chose ou de quelqu'un.

D'un geste instinctif, je mis ma main sur le poignet de mon katana tout en avançant vers l'inconnue ou bien la gueule du loup ? Je n'avais point remarqué que le brouillard avait doublé en épaisseur ma vision étant troublée je pris la disposition de me fier au seul sens qui ne peuvent trahir un ninja l'oie ainsi que l'odorat. Tout en continuant mon chemin j'entendis un bruit de gémissement « Merde les cartographes !!! » d'une course rapide et précise je retraçait ma route pour retrouver le but de ma mission que j'avais perdue par manque de professionnalisme. Continuant cette course j'arrivais sur les lieux qui étaient les aurores d'un funeste destin.
"Ils sont...tous mort ? La peur d'un homme ne peut êtres amplifié que par ses propres actes, les remords rongent l'homme après le drame et le rendent teigne, mais résistera t-il a un sentiment jamais connue. C'est à ces moments que le suicide domine le mental d'un être jusqu'à le rendre fou..."

Il se dressait devant moi le protagoniste, le déclencheur de ce sentiment vêtu d'une cape tacher par le sang et kunai à la main. Encore accroupis de son dernier meurtre il dégageait encore cette aura meurtrière, je me tenais a environ six mètres de lui les yeux grands ouvert et débordant d'émotions, ma posture égalait celle d'un enfant égarer loin de chez lui loin de ses repaires. Seul au beau milieu d'un brouillard commençant à se disperser mon esprit amalgame par un parchemin sans fin de questions aux quelles j'aurais sans doutes jamais de réponse qui était il ?... Pourquoi ?... comment ?... Quand ? Un ninja se doit de ne pas laisser paraitre ses émotions, j'ai avec succès failli à cette règle, quatre corps sans âme sale de sang couchés sous mon regard a cet instant je me mis à l'assaut vers cet homme sans réfléchir une seconde à une stratégie ou autre, poing en avant il esquiva simplement en se décalent de peu vers la droite. Je continuais cette rafale de coup sans précision seulement en utilisant la haine et la rage il esquiva quelques coups puis me mit un coup de coude en pleine face qui me fit valser a terre, je me mis a genou puis poing en avant pour essayer de relever tout en entamant le texte du désespoir.

« Quatre hommes innocents, ayant vécu le pire des calvaires, qu'on t-il fait bon dieu pour mériter ça qui es tu ? » sourire sadique aux lèvres, bouche saignante après le coup reçu je me précipitait vers cet homme pour entamer un nouveau duel « Tout compte fait oublie les présentations je te tuerais ici. »




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki]


[Mission de rang A] Loin de la lumière, proche de la réalité ... Funestes horizons. [Pv Ryunosuke Ibuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau ~ Mizu no Kuni :: Pays de l'Eau :: Autres îles du pays de l'eau-