Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Examen terminé. [partie 4 - Kakuzo Hidemi]

InvitéInvité
MessageSujet: Examen terminé. [partie 4 - Kakuzo Hidemi] Ven 24 Aoû 2012 - 23:59





.:I Dénouement. I:.



"Ou verse-moi tes sommeils lourds
Dans le vin informe et mystique,
Volupté, fantôme élastique !



Ceci est la partie de mon dernier post (partie 3) que j’ai été obligée de couper et de coller là pour la logique de lieu, ça explique donc sa quantité moins importante.

Au moment où j’arrivai sur les terrains, je mis peu de temps avant de reconnaître la silhouette du Raikage. Kakuzo Hidemi était un ninja assez jeune, sans doute très talentueux pour avoir atteint ce rang, et je ne lui avais parlé qu’à une seule reprise au moment où Haine n’avait pas été tué. Il m’avait semblé avoir été particulièrement été atteint par la perte de son ancien maitre et si je n’étais pas du genre à culpabiliser, je m’étais tout de même dit qu’il était dommage de créer ainsi tant de souffrance autour de soi. Mais que voulez-vous, c’est la dure loi de la nature… Et le meurtre de l’ancien chef de la nation de Kumo était nécessaire. Pourquoi ? Je n’en avais aucune idée, il s’agissait à ce moment là d’un ordre de Satoshi Hateru, le précédent chef de l’akatsuki. Il restait encore bien des parts de mystère à éclaircir, de tous les côtés…

« Moi je le trouve gentil, Kakuzo ! En plus il aime l’art !
Ca fait longtemps que je n’ai pas peint, tiens…
Tu devrais t’y remettre !
Activité inutile et insipide… »

C’est parce que tu n’y connais rien… Répliquais-je amusé à voix haute.

Quand j’eus traversé trois terrains, j’atteignis enfin son niveau et il se tourna vers moi, son visage toujours habité par cet air délicat. Il se mouvait avec une telle grâce que ça pouvait paraitre parfois un peu androgyne mais je savais que son cœur était réservé à une femme. Tomber amoureux ? Quel étrange concept, ça ne m’était jamais arrivé jusqu’à présent et je ne savais pas si je devais me considérer comme chanceuse ou bien comme maudite. Evidemment, j’aimais les plaisirs du corps bien que je ne fusse pas une dévergondée pour autant, mais quant à parler de sentiments, il me serait impossible d’exprimer mon avis. C’était peut-être là le lot de tous les grands criminels, jusqu’à présent, peu d’entres nous semblaient aimer quelqu’un ou alors il s’agissait d’un conjoint pas forcément plus fréquentable… Qui se ressemble s’assemble ? Moi qui aimais tant la différence… Mais là je m’égare, il est temps de se concentrer à nouveau sur la situation présente.

Quand il se tourna vers moi, j’esquissai un fin sourire amusé bien qu’avoir usé de mon chakra m’avait tout de même affaibli. Néanmoins j’étais encore apte à avoir une petite discussion et je pouvais même aller boire un verre voire plus si jamais j’avais enfin ce grade. Ce n’était pas la belle vie ? J’en venais parfois à me dire qu’il était dommage de devoir trahir Kumo, mais que voulez-vous… Je ne vais tout de même pas abandonner la lune rouge, depuis le temps que je m’y consacre corps et âme…
M’inclinant légèrement, j’attrapai le rouleau coincé sous mon bras et le tendis en avant.

Je crois avoir réussi la mission, dis-je avec une pointe d’amusement, et je suis ravie de voir qu’elle fut fort intéressante. Raikage-sama semble avoir de l’imagination lorsqu’il donne ses tâches…

« Moi je trouve qu’il mérite de mourir pour ce qu’il a fait !
Hein ?
Envoyer des tueurs… C’est offensant. »

… En attendant, j’espère que ça conviendra. Aucun des ANBU n’est mort… Du moins, l’un d’eux je n’en suis pas certaine. L’un d’eux attend dans les montagnes, près de l’entrée des premières grottes. Deux autres sont encore dans les quartiers du commerce… Peut-être ont-ils pu s’en sortir, mais je suppose que ce test s’arrête au moment où je vous donne ceci, non ?

Je redressai légèrement ma main tenant le parchemin. Maintenant je n’avais plus qu’à attendre de connaître sa réaction ainsi que sa décision. Etrange situation, tout de même…




avatar
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
848/2000  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Examen terminé. [partie 4 - Kakuzo Hidemi] Jeu 20 Sep 2012 - 20:24

Valet des Kiyomizu




    Le temps des grandeurs, le temps des louanges de chaque esprit. Il est présent, et plus les jours s’écoulent dans le paradis que je me consacre à y former, plus la satisfaction est olfactive. Je suis heureux de voir que je ne déçois point les kumojins et c’est toujours un honneur de les voir satisfaits. Je suis honoré d’une telle reconnaissance. Chaque jour est un renouvellement dont je me dois de perfectionner pour Kumo.
    Aujourd’hui, c’est le tour de Kalinko-san. Bien que j’avais des questionnements sans réponses à son sujet, elle ne me sera point inutile. C’est une femme qui possède de l’expérience, de la force, que son aura me l’exprime derrière ses délicatesses féminines. A présent, elle se doit me prouver sa dignité envers ma personne et son niveau afin qu’elle puisse faire partie des ANBU. Je ne sais point si c’est la meilleure idée que j’eus, si le résultat sera fructueux, mais je comptais surtout sur son efficacité.

    Le soleil fut au zénith. On frappa à ma porte. D’un discrèt ‘’ entrez ‘’, je signala ma présence dans le bureau du Kage. Je reconnus un des ANBUs qui participait à l’épreuve, celui que je demanda de venir lorsque Kalinko-san franchirait un certain passage. Mes yeux se levèrent vers sa personne, l’invitant alors à se prononcer. Ce dernier s’agenouilla respectueusement devant le bureau, gardant son masque. Un silence court, je ne me prononçais point. Il comprit que ce fut à lui de le briser.

    ‘’ Kaleïs Kalinko a franchi l’étape dont vous nous avez demandé de signaler, Raikage-sama. ‘’

    ‘’ Je vous remercie, Mitsuru-san. Vous pouvez disposer à présent. Au vu de vos efforts, je vous recommande de boire une tasse de thé avant de reprendre votre travail. ‘’

    Ce dernier disparut dans un nuage de fumée sans une parole. Je me leva donc, paisible et serein, perdant mon regard à travers la vitre. Elle en était déjà à là, hein ... ? Voyons voir si elle arrivera comme prévu à notre point de rendez-vous. D’une main, je rajusta mon kimono avant de prendre chemin et quitter la pièce.
    Mes pas ne furent point pressés. Je traversais le village comme lors d’une simple promenade. Les kumojins s’arrêtaient d’avantage que avant mon ascension, me saluant chaleureusement. Je voyais dans leur regard, cet honneur qu’ils ressentaient, cette flamme de reconnaissance. Cela me touchait. Mes pas me menèrent alors vers le lieu voulu, c’est-à-dire au camp d’entraînement. Visiblement, j’étais en avance. Je me mis dans un endroit discrèt afin de ne point attiser une quelconque curiosité et l’attendis là. Un long moment, tout de même. Aurait-elle eu un problème lors de la suite ? Il serait tout de même plus sage d’attendre un moment, peut-être est-ce moi qui suis bien trop en avance.

    Et finalement, je la sentis, cette présence familière, que j’attendais. Malgré que je savais qu’elle s’approchait, mon esprit était encore perdu, fasciné par une simple scène de la nature. Mais dès qu’elle stoppa ses pas près de moi, je finis par me retourner, l’observant délicatement. D’un geste discrèt mais courtois, j’inclina légèrement ma tête afin de la saluer, et d’un sourire j’exprimais une satisfaction naissante. Alors, aurait-elle réussi ? Elle ne semblait point être dans un état déplorable. L’aurais-je alors sous-estimé ?

    Je crois avoir réussi la mission, et je suis ravie de voir qu’elle fut fort intéressante. Raikage-sama semble avoir de l’imagination lorsqu’il donne ses tâches…

    Je lui souris en retour, saisissant le fameux rouleau qu’elle me tendait. Les yeux mi-clos, exprimant ma paisibilité, j’ouvris tout de même le document, afin de m’assurer que ce soit bel et bien l’authentique. Je reconnus ma propre écriture, ma signature, mon sceau. Je n’ai rien à reprocher.

    … En attendant, j’espère que ça conviendra. Aucun des ANBU n’est mort… Du moins, l’un d’eux je n’en suis pas certaine. L’un d’eux attend dans les montagnes, près de l’entrée des premières grottes. Deux autres sont encore dans les quartiers du commerce… Peut-être ont-ils pu s’en sortir, mais je suppose que ce test s’arrête au moment où je vous donne ceci, non ?

    Certains exprimeraient de l’inquiétude lorsqu’on parle de l’état de ses enfants d’une manière aussi douteuse, cependant n’est-ce point leur devoir d’être prêts à mourir avec honneur pour leur patrie dans n’importe quelles circonstances ? Dans tous les cas, je comptais sur l’efficacité de ces êtres qui sont tout sauf incompétents. Renfermant le rouleau, je claqua toutefois mes doigts, faisant apparaître un des ANBU’s qui avait bien caché sa présence jusque maintenant. Il sortit derrière un abri et s’arrêta derrière ma personne, s’agenouillant afin de me présenter ses respects. Je lui avais demandé de rester dans les environs jusqu’à la fin de l’épreuve en masquant sa présence, pour ce genre de cas.

    ‘’ Raikage-sama ? ‘’

    ‘’ Vous avez ouï les dires de Kalinko-san, n’est-ce point ? Je vous demanderais d’inspecter ces endroits afin de vérifier leur état. Si besoin, emmenez-les à l’hôpital. ‘’

    ‘’ Très bien, Raikage-sama. ‘’ Et dans une fumée dense, il disparut dans l’immédiat.

    Mon regard se perdurait sur le côté un instant, comme analysant la situation. Je finis par laisser paraître un sourire discrèt, et regarda la jeune shinobi.

    ‘’ Êtes-vous tout aussi déterminée suite à cet examen, Kalinko-san ? Car suite à cela, vous aurez deux choix ... Soit effacer votre existence pour vivre telle une ombre, avec également un nom d'emprunt, soit mener une double vie. Vous comprenez que ce n’est point de tout repos. Si tel est le cas, je vous donne rendez-vous au quartier des ANBU la semaine prochaine. Vous aurez la réponse définitive. '' Je souris d’avantage avant de m’incliner doucement. ‘’ Je tiens également vous féliciter pour vos exploits. Je vais recevoir prochainement les rapports des ANBUs concernés afin de me détailler cet examen. Toutefois, je suis enchanté de voir que vous en êtes sorties de manière aussi remarquable. ‘’


Examen terminé. [partie 4 - Kakuzo Hidemi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Prise au piège d'une chaleur ardente. [Examen | Terminé. ]
» - Examen d'Histoire de la magie // Terminé
» Partie de plaisir
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Kumo Gakure no Sato :: Camps d'entraînements-