Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mizukage <3

InvitéInvité
MessageSujet: Mizukage <3 Jeu 1 Nov 2012 - 14:27

Le pouvoir ? Qu'est ce que le pouvoir ? Mmmmh... Très bonne question je vais m'empresser d'y répondre. Le pouvoir peut avoir plusieurs définition, il y a le pouvoir qui est lié à notre puissance personnelle, et il y a aussi le pouvoir qui est lié à notre statut. Je m'explique, certaines personnes comme l'était Madara Uchiha avaient le pouvoir, et même plutôt deux fois qu'une, et ce n'était pas pour autant qu'il occupait la place de roi ou autre. Tant dis que certains seigneurs, eux, ont eux le pouvoir grâce à leurs héritage ou leurs sang, ou aussi parfois grâce à la parole, les discours peuvent aider à accéder au pouvoir, les propagandes, oui, si quelqu'un arrive à ce faire accepter par la majorité de la population qu'il prévoit de diriger il pourra alors ce faire proclamer au statut de chef, ça peut paraitre stupide mais c'est la stricte vérité. Oui par cette méthode on passe pour la parfait leader, on a été élue par le peuple que demander de plus ? Mais au fond qu'est ce que le peuple sait des objectifs et de la mentalité de la personne qu'ils ont élus ? Absolument rien, y penser est tellement marrant, ils ne savent rien de ses compétences vu qu'ils ne l'ont jamais vu à l'oeuvre, ils ne savent pas si les promesses qu'il a fait il va les tenir, rien ne l'y oblige une fois qu'il est élue de toute façon ? Absolument rien ? Cette façon d'accéder au pouvoir c'est le paradis de tous les experts en manipulation, c'est donner la hache au bourreau qui doit nous tuer. C'est une ENORME absurdité, cela montre encore la naïveté de l'être humain, faire confiance à de parfaits inconnus juste en ce fiant à de multiples promesse qu'il a surement fait en l'air, voir les choses sous cet angle rendait les villageois d'un pathétique... Alors certes rien ne garantis qu'ils ne tiendront pas leurs promesses, mais pourquoi prendre le risque ? Si cette personne n'a encore rien apporté à la nation, de quel droit ce permet-il de prétendre au pouvoir ? Absolument aucun droit. Aucun. Et c'était une audace telle que cela pouvait faire acte d'affront. Bref je m'éloigne du sujet, beaucoup de choses sont liés au pouvoir, et une des plus respectable est le devoir. Oui accéder au pouvoir est une chose, mais les obligations et le travail lié au poste sont liés avec le pouvoir, et à moins de ne pas tenir à maintenir sa position sur le trône, il était préférable d'effectuer ses devoirs, pourquoi prendre le risque de ce mettre les personnes qui nous ont acceptés au pouvoir à dos ? C'est une chose des plus stupide que je n'ai jamais compris, risquer une révolte ? Ou comme disent les matelots, une mutinerie ? Alors certes le sort que l'on réserve au mutin est très rarement enviable, mais au final, il est rare que l'oppresseur survive, dans l'histoire du monde cela est même jamais arrivé, ou en tous cas vraiment rarement, non le mieux est de ce faire bien voir, et si l'on a des projets sombre derrière la tête, tenter de les faire passer aux yeux de tous pour une noble cause, voilà la meilleures des façons de diriger quoi que ce soit, toujours s'attirer les faveurs de nos compatriotes.

Voilà ce qui me hantait les pensées pendant que je rentrais de ma dure mission qui avait eu lieu dans la château du seigneur féodale, dire que j'avais faillit connaitre la peur en ce lieu, une mission comme celle-ci cela faisait longtemps que je n'en avais pas eu, et les remerciements à la clef, oui cela avait réchauffé le coeur que je croyais avoir perdu, c'était une sensation bizarre, rien ne me servais d'être un monstre, j'y gagnais tellement plus à me faire passer pour quelqu'un de bon, comme quoi l'Akatsuki n'était pas composé entièrement de monstre, si l'on oublie les psychopathes comme Cross et les brutes épaisse comme Honoo no Rubicant, il y avait aussi de magnifiques créatures dans nos rangs, je ne pensais évidemment pas à Kaleis bien qu'elle était humaine aussi pour une membre de l'Akatsuki, mais je la connaissais depuis longtemps désormais et la voir comme une belle créature m'était désormais impossible, non je visais ma douce Kogomi qui m'eut beaucoup aidé en tant que soutient morale durant ma mission, sans elle mon esprit aurait surement flanché. Je lui devais tellement sans même qu'elle ne s'en rende compte... Je voyageais sur le dos de mon aigle comme toujours, les nuages commençaient à ce dégager et la pluie avait cessé, les rafales de vent quant à elles s'étaient changé en de faibles brises qui caressaient mon visage, le soleil commençait à ce manifester entre deux nuages qui passaient du noir menaçant au gris claire apaisé, comme ci la réussite de ma mission n'avait pas seulement apaisé toutes les âmes du palais mais aussi l'âme de forces mystique que l'on ne peut expliquer, ce spectacle était quelque chose qui me rendait serein, oui comme une einième récompense pour ma mission, mais je devais faire attention à ne pas trop m'attacher à ce genre de récompenses, car on est tous déçus un jour, et ce jour la nous tombons de haut, très haut, donc mieux vaut éviter de s'attacher aux petits plaisirs de la vie et et de s'attacher à des valeurs sur que nous sommes presque sur à 100% de ne jamais perdre. Les valeurs sur sont tellement rare désormais, l'amitié ? Mmmh rare sont les vrais amis, la confiance ? On ne pas l'accorder qu'à tellement peut de personnes en ce monde... Je m'étais fais la promesse de ne pas encore me laissé attendrir dans ce village, je ne voulais en aucun cas revivre le même cauchemar que durant mon enfance. Mon très cher aigle, Cobalt, en lui au moins je pouvais avoir pleinement confiance, il ne m'avait encore pas déçus pour le moment, et il n'y avait que sur son dos que je pouvais méditer de la sorte, son plumage devait inspirer mon esprit qui sait ? Je rigolais en pensant à cette connerie, Cobalt connaissait la route pour retourner au village, je n'avais pas besoin de me pencher avec lui, ainsi je pouvais rester allongé sans avoir à bouger pendant le voyage du retour, c'était que du bonheur, le sentiment de voyage en première classe tant dis que d'autres shinobis embarquaient dans des chaloupes, d'ailleurs j'en avais croisé une de barques durant mon trajet, et il y avait effectivement un ninja qui était surement Chunin au minimum vu qu'il quittait le village et que deux ou trois jeunes shinobis l'accompagnaient. J'avais vu cela avec détail car j'aimais mettre ma main dans l'eau durant le trajet donc mon grand et magnifique aigle volait à ras de l'océan. Je me redressais en contractant mes abdos, j'aimais faire marcher mes muscles même lorsque je pouvais me permettre de me reposer, j'ai toujours détesté me refroidir car après tous, la vie est pleine de surprises...

Tout en me redressant je pu admirer l'île de Kiri no Kuni, j'étais donc arrivé, j'ordonnais à mon aigle de prendre de l'attitude afin d'éviter que l'on ce mange les mures qui faisaient le tour du village, bien que mon aigle les aurais surement évité, je ne pouvais pas prendre le risque de me faire tourner au ridicule et de perdre toute crédibilité, et puis bon, mon aigle était quand même très volumineux et ses chances de pouvoir esquiver les rempares au dernier moment vu son gabarie étaient quand même très mince. Je le fis donc reprendre de l'attitude afin de survoler mon village, jusqu'à me situer au dessus de ma noble demeure, arrivé ici je lui fis perdre de l'attitude en pique jusque atteindre une vitesse très élevé et je le dématérialisais au dernier moment laissant un épais écran de fumé là où je venais de faire acte de présence, je me réceptionnais grâce à une roulade, en glissant sur mon bras droit et pivotant ma tête sur le côté gauche de façon à protéger les vertèbres et à ne pas ressentir la chute,(technique de Krav Maga applicable irl) je me releva en appuis sur ma jambe gauche de façon à être en bonne position pour une attaque surprise, oui mon vieux réflexe de toujours me méfier n'était toujours pas partit. Je pénétra dans l'enceinte de ma tapisse afin de prendre une douche, et de laver mes vêtements avant de m'en aller faire mon rapport au Mizukage, car en effet les émotions fortes m'avaient fais quelque peut transpirer et bien que cela ne soit que légèrement je ne supportais pas la saleté, je lavais donc mes vêtements à main nue, en caleçon dans ma cuisine, les rideaux fermé de façon à ne pas me faire tourner en ridicule, puis une fois mes habits lavés je les étendais au dessus du feu de la cheminée que je venais d'allumer avant d'aller prendre une douche, une fois lavé, je pris un casse dalle puis tâtais ma tunique et mes habits afin de vérifier qu'ils soient bien secs avant de les enfiler. Je devais être propre afin de me faire bien voir et si mon ventre avait gargouillé pendant mon entrevue cela m'aurait aussi fait perdre de la crédibilité. Je m'étirais donc à multiple reprise avant de rouvrir mes volets et de sortir de ma maisonnette, la fumé du à la dématérialisation de mon invocation c'était dissipée, désormais les nuages gris étaient devenus des nuages blanc, et ce faisaient très rare, la petite brise de vent c'était encore plus affaiblis la rendant très agréable et le soleil faisait acte de présence. Les rues dallés de Kiri no Kuni avait séchés en majorité sauf à quelques endroits à l'ombre, où l'on pouvait encore observer quelques marques d'humidité, tous les habitants du village étaient ressortis et semblaient ce diriger vers un endroit commun. Moi j'allais vers le Palais du Mizukage je ne pouvais pas me permettre de faire attendre mon supérieur hiérarchique plus longtemps, après tous je devais me faire bien voir dans le village. Plus j'avançais plus je croisais un bon nombre de passants, pourquoi prenaient-ils tous le même chemin que moi ? Mmmh c'était embêtant je perdais du temps, aussi je pris la décision de passer par les toitures des battisses du village. Grâce à ce procédé je gagnais énormément de temps, mais d'autres shinobis eurent la même idée que moi, qui l'eut cru qu'un jour on ce générait en courant sur des maisons ? Cela paraissait tellement ridicule, j'en eu un petit rictus qui ressemblait à un sourire. Quelque chose de drôle ce passait, visiblement tous le monde ce réunissait aux pieds du palais du Mizukage, mais pourquoi ? ...

Me faufilant entre les cheminées, j'arrivais enfin à destination, devant la porte arrière du palais étant donnée que l'entrée principale était inaccessible, la porte était verrouillé mais je n'avais pas le choix, j'allais devoir m'excuser après mais j'allais devoir enfoncer la porte. Non je me sortais vite cette idée de mon esprit, j'allais passer pour un vandale, je sortis un Kunai et crocheta la serrure, comment perdre du temps ? Aujourd'hui je crois que cette technique n'avait plus de mystère pour moi. Une fois la serrure crocheté j'ouvrais la porte, j'arrivais au pied des escaliers que je commençais à monter en prenant les marches deux à deux, je m'aidais même de la rampe afin de gagner en vitesse, une fois arrivée tout en haut de la tour, je bouscula une secrétaire sans faire exprès, je m'empressais de l'aider à ramasser ce qu'elle avait fait tombée et m'excusa, ils semblaient surchargés ici et très agités, qu'est ce qui ce passait ? Avais-je choisis mon moment au final ? C'était quand même le rapport d'une mission rang A... "Maitre Manjome ! Enfin vous êtes la !" Qui venait de m’appeler maitre ? Je me retournais, c'était un petit homme enveloppé que j'avais déjà vu, il faisait partit des rats qui travaillaient ici toujours le nez fourré dans leurs manuscrits, que me voulait-il ? Mon rapport était il à ce point attendu ? Ce n'était tous de même pas ça qui avait semé la panique ? Je le fixais dans les yeux, il continuait à blablater je ne savais quoi à propos d'un papier qui avait du m'être adressé, il ne me laissait pas répondre et m'enchainait avec ses paroles. Qu'est ce qu'il m'énervait, et qu'est ce que je m'en foutais de ce qu'il disait. Il m'indiqua de le suivre, il me fit assoir dans un bureau qui était remplis de personnes qui semblaient âgés et riches. A peine je pris place sur le fauteuil que l'on m'avait réservé qu'une vieille mégère me posait une question. "Qu'est ce qui vous fais croire que vous méritez d'être Mizukage? " Quoi ?! Je m'étouffais intérieurement, qu'est ce que c'était que cette question encore ? C'était quoi ce délire ? Peut-être que j'aurais du vérifier ma boite aux lettres et écouter le petit gros. "Pardon ?" Adressais-je poliment à son égard, et le petit gros en question me rattrapa, "Mais oui vous savez la papier je viens de vous expliquer vous avez été choisis !" J'avais été choisis... Comment ça j'avais été choisis ? J'allais devenir Mizukage ? Qu'est ce qui ce passait et par quel prodige ? Je ne comprenais pas. Un vieil homme assez grand et costaud prit la parole, "Un des seigneurs nous a à tous envoyé des messages pour venter vos exploits pendant plusieurs jours, vous semblez l'avoir impressionné durant ce séjour, de plus vous êtes classé comme étant un Junin de haut rang, peut de personnes seront mieux qualifiés que vous vu l'état d'urgence, vous savez la disparition de Hijikata, mais encore faut-il que vous soyez motivé." Je voie, le Seigneur chez qui j'avais effectué ma mission avait venté mes exploits, et Hijikata avait disparu ? Il semblait assez malade la dernière fois que je l'avais vu, c'était aussi la première d'ailleurs, sans doute avait il prit la décision de partir afin de mourir en ayant profité de la vie, le poste de Mizukage, je l'avais tellement convoité, mais jamais je n'aurais imaginé que cela me tomberait dessus ainsi, mais bon je ne pouvais pas me dégonfler... Il fallait que j'argumente. "J'ai longtemps détesté ce village suite à un malentendu avec un des précédents dirigeant, une injustice qui avait faillit mettre ma vie en l'air, je m'engage moi Gargonith Manjome à désormais faire éviter ce genre d’injustices sur le village et à faire régner une paix éternelle sur le village, une air nouvelle va régner sur Kiri une aire de paix." Suite à mon petit discours, les vieillards ce concertèrent, puis ils prononcèrent chacun leurs tours, un simple oui et me tendirent la main pour que je la sert, ce que je fis avec une poigne vigoureuse franche et honnête. "Votre village vous attends maitre Mizukage"Me dit le petit homme aux allures de sanglier croisé avec un rougeur, il m'emmena sur le balcon, me mit le chapeau de mizukage sur la tête et la tunique sur le dos puis tous les vieilles homme vinrent ce tenir à côté de moi, sans doute attendaient-ils un discours, c'était le moment de me la jouer grande classe. "Villageois, Shinobis, et alliés de Kiri, mes frères, je m'engage moi Gargonith Manjome à faire régner une paix éternelle sur le village, beaucoup de travail nous attends avant de parvenir de faire de ce village une citée utopique mes amis, mais nous y parviendrons, et je ne laisserais plus aucune injustices faire place dans ce village, nous sommes tous libre, et notre liberté ne doit pas connaitre d'oppressions sauf si cela peut nuire à autrui. Moi votre désormais Mizukage, m'engage à vous aider dans cette bataille, la bataille contre l'injustice ! Trop de Mizukage vous ont laissés, certains étaient bons, d'autres ne méritaient pas le titre, d'autres sont partis si vite qu'on ne ce rappel même pas d'eux, j'espère crée une nouvelle catégorie et faire partit des Mizukage qui révolutionnèrent votre village ! Je m'engage corps et âmes dans ce travail herculéen mes amis et je sais qu'ensemble nous y parviendrons ! "

Mizukage <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le sixième Mizukage
» La fin d'un règne, le début d'un renouveau... [PV]
» Rassemblement
» L'eau et le feu (mission de rang B)
» 6. Shinobis Importants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau ~ Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Bureau du Mizukage-