Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Rencontre

avatar
 ~ Bras-droit du Raikage ~
Kogomi Saku ~ Bras-droit du Raikage ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 125
▌Age : 22
▌Inscription : 01/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 20 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
131/2000  (131/2000)
| Âge du personnage | : 25 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Rencontre Dim 11 Nov 2012 - 18:25



Rencontre




La pluie... Les larmes divines du ciel s'abattant sur la terre des hommes... et le ciel, aussi gris que les roches constituant les visages de pierre des Hokage. Les nuages, blancs comme neiges, semblaient figés dans le temps. Avec un temps pareil, on aurait pu croire que Kogomi se trouvait à Ame, pays de la pluie, mais il n'en était rien. Ses pas foulaient actuellement le sol du pays du feu, en direction de Konoha. Ses sandales étaient trempés et pleine de boue, à force de marcher dans les flaques et les sentiers boueux. Et malgré la pluie battante, elle savait parfaitement où elle allait et ce qu'elle devait faire.


Centre de Jiyu, aux environs de dix heures du matin.

Levée depuis l'aube, les traits de Kogomi reflétaient la concentration. Ses mains fines étaient occupées à appliquer sur son fouet, son allié le plus précieux, un mélange particulier qui nourrissait l'acier et le rendait plus résistant. Il y a bien une chose qu'elle avait apprise avec les armes, c'est de les entretenir afin qu'elles ne lâchent pas en plein milieu d'un combat. Le soleil illuminait la pointe en acier qui se situait à l'extrémité de l'alliage. Se relevant et admirant son arme, elle commença à faire parcourir son chakra dans le manche du fouet... Tout allait pour le mieux.
Il était temps de se mettre en mouvement ; la moitié de la journée approchant, elle irait sans doute manger quelque chose en ville. Elle remit Youkouro dans l'étui lui étant destiné, et franchit la porte de la bâtisse dans laquelle elle se trouvait. Elle vit à peine le kunaï qui vint se planter juste devant elle ; juste le temps de relever la tête et d'apercevoir un manteau noir dans un arbre situé à une vingtaine de mètres, et son propriétaire était parti. Une message avait été accroché à l'arme. Kogo le déroula et y lut :
"Les plans de la lune rouge changent. Tous les membres doivent infiltrer un village ninja et s'intégrer dans sa hiérarchie. Un effectif de deux membres par village est demandé."
Bon, les ordres étaient clairs. Hors de question de retourner à Suna, trop risqué. Sa dernière mission à Kiri ne l'avait pas décidée à retourner dans ce village. Et pour Kumo... elle avait entendu dire que Kaleïs s'y trouvait, autant la laisser s'occuper du secteur. Il ne restait donc plus que Konoha... Village de puissants ninjas, elle pourrait apprendre de nouvelles techniques, et surtout, se réapprovisionner en parchemin vierges. Peu de fois ses pas avaient foulés les sentiers menant au village des feuilles, mais elle connaissait bien un de ses membres : Kaitaro Nagi, un ninja très puissant qui fut autrefois son compagnon. Cela ferait une occasion de le revoir... Ses affaires étaient déjà prêtes, il ne restait plus qu'à se mettre en route.
Avant de quitter le village des nukenins, elle décida d'aller chercher quelques provisions pour la route, même si elle se nourrissait peu. Dans une petite échoppe, elle prit de la viande séchée, excellente source de protéines, et des biscuits secs. C'est sur cette course qu'elle commença son voyage jusqu'à Konoha.

Portes de Konoha, à la tombée de la nuit.

Par delà les murs qui protégeaient Konoha, on pouvait apercevoir de la lumière. La pénombre s’immisçait lentement dans les moindres recoins, pour ne laisser comme seul guide aux voyageurs nocturnes la lune, qui semblait pleine à ce jour. Ses pas s'arrêtèrent devant les portes du village caché des feuilles ; grandes ouvertes, avec un garde pour surveiller les personnes qui y entraient. Bien avant d'arriver à Konoha, elle avait pris soin de revêtir des vêtements normaux, afin de ne pas trop faire remarquer son entrée. Des habits qu'il lui restait du temps où elle était encore à Suna...
Après avoir contemplé quelques instants les portes, elle se mit en marche. Elle remarqua instantanément que la végétation était bien plus belle à Konoha que dans tous les autres villages qu'elle avait vu ; des arbres sans doute centenaires, avec une ramure magnifique, des fleurs bien entretenues... Le village portait bien son nom. Les rues commençait doucement à s'éclairer, les bars et autres commerces nocturnes s'animaient. Elle alla s'installer dans la première taverne qu'elle aperçut. L'ambiance était à la fête, des ninjas légèrement éméchés buvaient un liquide qui ressemblait à du saké.. La soirée s'annonçait bonne pour eux, étant donné qu'ils n'étaient pas en train de risquer leur vie durant une mission ; contrairement à elle, mais il n'était nullement question de vie ou de mort, enfin, pour l'instant. La jeune femme n'avait aucune idée de ce qu'elle allait faire par la suite. Rencontrer le Hokage serait le mieux, mais elle ne disposait d'aucun renseignement sur lui. Depuis des années qu'elle n'avait plus mis les pieds ici, il avait sûrement changé... Elle jeta un coup d'oeil au groupe de ninja : ils sauraient sûrement où trouver la personne qu'elle cherchait. D'un trait, elle termina son verre et se dirigea vers eux :

- Bonsoir messieurs, puis-je vous demander où je peux trouver le seigneur Hokage ?

Celui qui semblait le plus sobre tourna la tête, la dévisagea et lui répondit :

- Sûrement dans la tour de l'Hokage, il a toujours des choses à faire. Les tâches administratives sont lourdes, vous savez..

Kogomi le remercia et quitta la taverne. Elle marcha jusqu'au centre du village, là où trônait la fameuse tour de l'Hokage. Quelques lumières étaient encore allumées, ce qui signifiait que le batiment n'était pas vide. Kogo décida que rentrer pas l'entrée principale serait bête, car elle croiserait sûrement des sous-fifres, et surtout pas discret pour un sou. Elle commença donc son ascension en passant par les arbres et les bâtiments alentours qui s'offraient à elle pour grimper jusqu'au sommet. Son ventre commençait à grogner... Une fois le kage rencontré, elle irait manger un morceau. Mais il y avait des choses bien plus importantes qui passaient avant son estomac.
Tantôt ses bras s'agrippaient à une branche, tantôt elle rebondissait sur le toit d'une bâtisse, et après quelques d'escalade, la rousse finit par arriver au point culminant. La vue sur Konoha n'avait pas d'égal, et l'on voyait encore les lueurs du soleil percer à travers les collines avoisinantes. Un spectacle qui apaisait son esprit....
Soudain, elle entendit un bruit et se retourna immédiatement, la main sur son étui à kunaïs ; un homme venait de faire son entrée sur le toit. De taille moyenne, assez mince, il avançait lentement vers elle. Cependant, sa manière de bouger, son ombre, lui rappelait quelqu'un qui lui était familier. Elle baissa donc sa garde, pour ne pas paraître hostile au nouvel arrivant.



© Eryu/Yaku

avatar
~Chef de l'ANBU de Konoha~
Kaitaro Nagi~Chef de l'ANBU de Konoha~
▌Messages : 1019
▌Age : 23
▌Inscription : 17/12/2008

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
478/1000  (478/1000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://kyoroyuku-no-shinobi.keuf.net/forum.htm
MessageSujet: Re: Rencontre Ven 14 Déc 2012 - 1:01


Il faut croire que.. je t’ai manqué

[justify]Bon et bien maintenant je suis fixé, je n’ai plus qu’à retourner à mon ancienne vie en fait ça ne me dérange pas du tout, il faut dire que c’est même l’inverse, enfin je ferais mon grand retour dans l’action et je pourrais laisser la paperasse de côté, surtout que maintenant j’aurais nettement plus de temps pour me reposer et m’occuper de toute ces petites choses que je fais à droite à gauche. Par contre je me demandais bien qui pouvait être mon remplaçant. Je voulais lui souhaiter bonne chance et bon courage. Enfin, j’aurais bien le temps de faire ça plus tard pour l’instant j’avais toute une journée à écouler donc autant flâner tranquillement avant de reprendre les choses sérieuses, car j’en suis sûr il allait surement bientôt avoir un peu d’action pour moi.

Je descendais lentement chaque marche de cette tour je me sentais de plus en plus léger à chaque pas que je faisais. En fait je comprenais un peu mes deux amis, toute cette pression empêche un peu l’épanouissement de certaines choses et surtout de certaines choses dommage qu’ils soient allé un peu trop loin. Au bout que quelques instant j’étais arrivé en bas, j’avais presque comme une envie de hurler mais je ne trouvais pas ça vraiment correct surtout en plein milieu de la rue avec tout le monde qui travaille autour de moi surtout que je n’avais pas pour habitude d’être quelqu’un qui attire l’attention en tout cas pas volontairement car il faut bien l’avouer j’ai plus d’une fois été tiré vers le devant de la scène d’une façon ou d’une autre. Bref maintenant je redeviens moi et ce n’est pas mal du tout. Je ne savais pas trop faire alors quoi de mieux que de se promener et de profiter de chaque instant. Après tout maintenant j’avais largement le temps de le faire et ce sans que je passe pour un fainéant.

J’allais passer ma journée dans le centre-ville à flâner à droite à gauche, en espérant que ce soit plus ou moins animé et puis si je m’ennuis vraiment je n’ai qu’a aller faire une bonne sieste chez moi, histoire de récupérer quelques heures de sommeil laisser en route. Voilà, ce que je ferais aujourd’hui ce n’est certes pas vraiment utile quand on voit ça mais bon il parait que pour ne pas devenir complètement fou il faut savoir profiter des petites choses de la vie et d’après moi ce genre de choses en fait partie intégrante. Je me mis en marche a la recherche d’un banc, histoire que je puisse me poser quelque part pendant un moment. Il y en avait plusieurs à l’ombre d’un grand arbre pas loin des sources chaudes… Non, en fait il valait mieux que je n’aille pas à cet endroit ce n’est pas une bonne chose pour moi du moins pour l’instant je ne suis pas encore prêt à retourner aux sources chaudes, trop de souvenir qui pourraient me faire replonger dans cette dépression qui me guettait en attendant que je cède complètement peut-être plus tard et avec quelqu’un.

Finalement le plan allait changer et j’allais plutôt rentrer chez moi, il y avait pas mal de chose qui me allait à l’encontre de mon objectif et donc autant aller dormir ça me sera surement plus bénéfique, c’est un moment où je me sens vraiment serein. Je tournai les talons pour rentrer chez moi, je commençai a marcher en essayant de me convaincre que c’était la meilleure chose à faire pour l’instant, que j’avais accompli ce que j’avais à faire en allant dans le centre-ville. Je cherchais toute sorte d’excuse pour … m’expliquer les raisons de cet acte de lâcheté. J’avais du mal à garder la tête haute et donc je ne voyais que le sol en devinant le chemin que je prenais et bien sûr j’évitais de bousculer tous les gens que je croisais. C’est impressionnant de voir comment la simple pensée d’un lieu avait pu me rendre triste. Moi qui me pensait fort me voilà face à moi-même et surtout je suis guider par la tristesse ce qui n’est pas du tout une bonne chose pour quelqu’un comme moi qui s’amusait a faire la leçon aux autres quant au contrôle d’émotions. Si ça devait être un exemple ce serait celui d’un échec cuisant et je ne pourrais pour l’instant rien faire pour y remédier.

Tout ceci me tracassa tout le long du chemin jusqu'à ce que j’arrive devant chez moi. J’ouvris la porte, afin de rentrer, avant de la refermer délicatement. Je pris tout de suite la direction de ma cham…bre. Je venais de me prendre les pieds dans le tapis et donc de m’écrouler comme une crêpe. Ce n’est vraiment pas le genre de chose qui m’arrive très souvent. Enfin, ce n’est pas comme si j’étais infaillible, alors je me relevai avant d’aller m’écrouler dans mon lit. Je restai sur le ventre pendant environ un quart d’heure avant de me retourner et de contempler mon plafond avant que je ne m’endorme pour un long sommeil malgré qu’il soit vraiment très tôt.

*8 longues heures plus tard*

Mon dieu ça fait du bien de dormir, une bonne petite sieste … ça ne fait pas de mal. Ce n’est pas possible mon horloge doit être déréglé il ne peut pas être aussi tard, du moins tôt pour un début de soirée mais vraiment trop tard à mon gout. Je sortis de mon lit en vitesse afin d’aller regarder par la fenêtre. C’était vrai, il faisait maintenant presque nuit dans le village. Voyons le côté positif de la chose maintenant j’ai moins de temps à attendre avant de pouvoir passer une vrai nuit de sommeil même si je pense qu’elle est partie pour être vraiment longue vu mon réveil tardif. Je regardai tout autour de moi, étrangement tout était ordonné, d’habitude cette chambre est un grand n’importe quoi. C’était une chose de moins à faire hélas. J’allai prendre une douche mine de rien ce n’est pas parce que je me lève tard que je dois négliger mon hygiène. C’était décidé, ce soir j’allais aller dans un bar avec tout le monde histoire de me rappeler de ces moments passer avec mon meilleur ami lorsque nous faisions tourner les serveurs en bourrique.

Après ma douche expresse je m’habillai avant de m’en aller. Je marchais normalement, je n’étais vraiment pas pressé car je savais bien que les bars ne serait ouvert que dans dix minutes mais que la plupart d’entre eux sont pleins dès l’ouverture alors autant y aller à l’ouverture au moins j’étais sur de croiser du monde. Au bout d’un bon de quelques instant j’étais arrivé dans le centre-ville, il n’y avait vraiment pas grand monde, il n’y avait que deux tavernes ouvertes, en même temps vu l’heure ce n’était pas vraiment étonnant. Je rentrai dans la première, ce n’était pas la meilleure mais bon étant donné que je ne côtois pas ce genre d’endroit très souvent je ne pouvais pas me plaindre. Je m’y engouffrai en un instant avant de m’installer au bout du bar. Je me fis servir un bon verre de saké dans mon coin, je ne suis vraiment pas habitué à boire alors c’était un peu compliquer pour moi et donc au bout d’une bonne heure je finis ce verre qui me paraissait être sans fin. Au moment même où je le posai quelqu’un fit irruption dans la pièce d’après ce les bruits que je pouvais entendre je pensais vraiment que c’était une femme ? Je tournai la tête pour voir de qui il s’agissait et je fus vraiment sous le choc quand je vis de qui c’était. Une jeune femme que je connaissais bien, très bien même et qui n’était pas sensé ce trouver ici, du moins je pense que c’est elle. Il fallait que j’en sois sur avant de me sentir complètement stupide.

Je l’observai de là ou j’étais en restant le plus discret possible et donc au bout d’un moment qui m’avait paru vraiment long elle se leva et je vis que c’était vraiment elle. C’était une véritable surprise que de la voir. Il fallait cependant que je trouve ce qu’elle pouvait bien faire ici. Elle semblait sur le départ alors j’allais la suivre. Je sais que ce n’est pas une bonne chose mais bon autant qu’elle soit aussi surprise que moi non ? C’est donc en essayant de ne pas me faire griller que je me mis a la suivre. Elle semblait se diriger vers la tour de l’Hokage. Cependant, ce n’était pas vers la porte qu’elle allait mais elle venait de sauter et elle semblait aller vers le toit. Je fis tout le tour afin de la contourner et une fois que je fût a l’opposé de sa position supposé je commençais mon escalade, un pied après l’autre sans faire de bruits et je finis par arriver a sommet au bout de quelques instants. Elle était là me faisant dos du moins pendant quelque seconde car elle se tourna vers moi. Sur le coup elle avait presque l’air de vouloir me menacer, mais elle se ravisa vite. Un sourire s’afficha sur mon visage et je dis d’un ait moqueur.

«Eh bien, je ne pensais pas que je te manquerais au point que tu veuilles carrément venir a ma rencontre. »

HRP: Désolé mais l'école m'avait vraiment submerger

Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Feu ~ Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Tour de l'Hokage-