Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

L'épée Pv Tatsuya

InvitéInvité
MessageSujet: L'épée Pv Tatsuya Sam 24 Nov 2012 - 11:17


























Kiba




C'était un matin brumeux, rien d'inhabituel à Kiri vous me direz, le soleil brillait derrière cette faible brume et ces quelques nuages, un soleil rouge qui venait de ce lever. Si l'on en croyait les dires indiens, lorsque le soleil était si rouge c'est que beaucoup de sang avait coulé. Mais dans notre monde, il ne ce passait pas une journée sans que un grand nombre de goutes de sang soit déversé, et pourtant le soleil n'était pas tous les jours rouge. Oui c'était bel et bien encore une de ces croyances ridicule qui prouvent que certains peuple ne savaient pas ce qui ce passait en dehors de leurs petit foyer. J'étais accoudé à le fenêtre de mon bureau lorsque je pensais, le regard plongé dans le brume rouge, c'était une source d'inspiration pour moi, ainsi qu'une farce, j'avais fait couler tellement de sang, et j'en avais vu couler, et malheureusement le sang que je voyais couler n'étais pas souvent le mien, et pourtant dieu sait à quel point j'avais déjà pu être blessé aussi bien mentalement que physiquement. Oui je souriais devant ma fenêtre. Le village commençait à s'agiter, sans doute les commerçants installaient leurs marchandises, et les restaurateur ouvraient leurs portes afin de permettre aux habitants de prendre leurs déjeuners, oui c'était une idée. Pourquoi pas ? Oui je pouvais bien prendre mon déjeuner comme tous le monde après tous, de plus aujourd'hui je n'avais plus de papiers ni rien à part quelques rapports de mission à écouter et noter, rien de bien dure je pouvais bien m'accorder du temps libre. Aussi je sautais par la même fenêtre que celle à laquelle j'étais accoudé et me réceptionna en faisant une roulade en glissant sur mon bras droit et pivotant la tête de façon à protéger mes vertèbres ainsi ma chute ce fit tout en douceur. J'avais laissé mes vêtements de Mizukage sur mon siège à part mon chapeau, tous comme à la petite fête que j'avais organisé pour faire connaissance avec le village j'étais vêtu d'un T-Shirt moulant noir en col V et d'un pantalon en cuir Slim et noir. Mon sabre était accroché à ma ceinture en cuire ainsi que mes pochettes pour Kunai et Shuriken. J'avançais donc dans la rue en direction du restaurant de la famille Nishouri, le même restaurant qui m'avait aidé pour la fête, de plus leurs fils qui semblait être débrouillard s'avérait être un Chunin doué de mon village, oui mon village était remplis de ninjas doué et fort sympathique. J'arrivais au restaurant, il n'y avait encore aucuns client sans doute venaient ils d'ouvrir. Je m'asseyais à la table extérieur, lorsqu'ils me virent ils semblèrent surpris et paniqué, afin de les rassurer je les regardais et souriais. "Je suis la pour déjeuner je voudrais bien un simple chocolat chaud, et mes compliments à votre fils il fait partit des ninjas qui accompliront de grandes choses pour le village, j'en suis convaincu" Le père de ce ninja qui était venu me voir semblait surpris mais enchanté de me l'entendre dire, et ma demande ne tardait pas car tous juste cinq petites minutes après j'étais servis.

Je me levais de ma table d'un mouvement des genoux fluide, je serrais la main du patron pour lui dire au revoir et je fis une bise à sa femme pour la même raison, ce qui semblait étonner les clients qui commençaient à arriver. Cela leurs faisais une énorme pub au moins, la foule me regardait, oui j'étais encore nouveau pour eux donc me voir était un événement, ils allaient devoir s'y habituer car j'étais loin d'être le genre de personnes qui restent cachés dans son bureau, d'un sourire amical je saluais tous les passants. Des enfants qui jouaient au ballon, des adolescents qui vivaient cette même adolescence que je n'avais jamais pu vivre, trainer avec des filles et des mecs sur un banc en groupe, un soda à la main, des plaisanteries sortant à tous va, des fous rires. Oui j'enviais ces gamins, même si au point de vue de mon âge j'étais encore très prêt de l'adolescence mes responsabilités, mon pouvoir, mon mental m'avaient à jamais éloigné de cette phase de ma vie me forçant à faire des choix, des bons ou des mauvais, mais désormais je vivais pour cette utopie, ce rêve de fou que je m’efforçais de réaliser, faire de ce monde un monde de paix, sans guerre, sans conflits, un monde dans lequel la confiance et le respect sont des règles en vigueur. Le village caché de Kiri allait subir, ou plutôt bénéficier de ce changement grâce à mes soins, j'étais celui qui devait sauver ce monde, mon ancien maitre, Pain, avait échoué, mais moi j'allais réussir ce que lui avait échoué autre fois. J'avais beau aimer me comparer à lui, nous n'étions absolument pas les mêmes, et lui avait quelque chose qui lui facilitait la tache, le Rikudo, chose que je n'avais pas en ma possession. Voilà les pensées qui envahissaient mon esprit durant mon trajet vers le palais, lieu dans lequel j'exerçais ma fonction. J'ouvrais la porte d'entrée de ce même palais, j'arrivais dans la salle du bas, zone inutile qui sert à diriger les ninjas ayant des rendez-vous, je rentrais et tous le monde me saluait. Des bonjours maitre Mizukage vous allez bien ? Et pleins d'autres questions qui visaient juste à me lécher les fesses, qu'est ce que je détestais cette mentalité, ces personnes la je n'essayais même pas d'être aimable avec eux, je me contentais de les regarder avec mon regard froid, sans parler, et marchais d'un pat peut déterminé vers mon bureau. Je montais le grand nombre de marches d’escaliers qui servaient à me conduire à l'étage convoité. La seule chose qui me consolait dans ce trajet ? L'idée que j'allais être seul, au calme, et que les seuls visitent que j'allais recevoir allaient être celles de ninjas qui n'allaient pas m'astiquer le fion en permanence, enfin il y allait aussi y avoir l'autre goret de secrétaire, une envie irrésistible de le frapper envahissait tous mon être dès que je le voyais ou entendait sa voie, il m’insupportai mais d'une force, incroyable. Et cette fois ci encore, à peine je m'installais à mon bureau, il entrait dans la même pièce, il fallait que je me contrôle sinon j'allais le massacrer, encore une fois il fit le moulin à parole en m'enchainant de phrases que j'écoutais à peine. Mais cette fois-ci quelque chose m'interpella dans son discours. Les épées légendaire ?

"Oui les épées légendaire, l'ancienne Mizukage Akari, les avais scellés, cela fait longtemps que nos équipes travaillent sur la clef des sceaux, désormais les épées sont accessibles, les épéistes légendaire ont longtemps été un symbole pour Kiri, pourquoi ne pas les reconstituer ?" Pour une fois ce gros lard marquait un point, oui les épéistes légendaire, si je les reconstituais le village allait prendre confiance en moi, je souriais montrant toutes mes dents, oui, c'était une super idée, Kiri allait retrouver sa notoriété d'en temps, aussi je me rendais de ce pat en direction du lieu dans lequel étaient stockés les épées, l'héritage de mon village, c'était une salle dans un sous terrain du palais. Les épées y étaient rangés dans un coffre chacune, les coffres étaient ouvert et les sceaux étaient brûlés, il y avait deux coffre vide, deux épées légendaire étaient en la possession de ninjas extérieur au village ? Très bien il allait falloir les récupérer, mais pour le moment ce qui importait c'était de trouver des shinobis dignes de posséder les épées légendaire et ça c'était une autre histoire, il fallait des ninjas dévoués, puissant, habile, et bien entendu des maitres en matière de Kenjutsu, et encore faut-il que ces ninjas d'exception soient compatible avec les capacités des épées, en tous cas il allait falloir faire un choix. Aussi je demandais la liste des shinobis experts en kenjutsu de haut rang et dévoués, enfin les critères qu'il me fallait quoi, sur le devant de la liste il y avait un shinobi dénommé Tatsuya. Oui le grand ninja proche des Mizukage, j'en avais entendu parler, il semblait être quelqu'un de dévouer, mais j'étais quelqu'un de différents des anciens Mizukage. J'allais donc prendre le risque de lui confier une épée ? Oui, on obtient rien sans prendre de risques, je me renseignais un peut plus sur ses capacités, oui, l'arme qui lui correspondait était Kiba, la double épée de foudre, les crocs foudroyant. Je demandais plus d'informations et on m'apprit que c'était lui le Shinobi qui devait me faire le rapport d'une mission de rang A, en fonction du rapport j'allais donc lui donner son épée, si celui-ci était concluant, il posséderait l'épée, sinon elle attendrait de trouver un ninja plus digne de l'avoir en sa possession. Je donnais donc l'ordre de refaire poser les sceaux et de ne laisser passer personne d'autre que moi, je montais à mon bureau avec le coffre dans lequel ce trouvait Kiba. Je demandais à ce qu'on m'apporte deux verres de Whisky pure ainsi que la bouteille, je mis une chaise en face de moi, de l'autre côté du bureau, je voulais que le ninja ce sente à son aise. Désormais j'attendais de voir ce qu'allait valoir le peut être futur épéiste légendaire de Kiri.
avatar
 ~ Juunin de Kiri ~
Tatsuya ~ Juunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 196
▌Age : 34
▌Inscription : 18/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : B, niveau 18
| Points Naruto Ninja RPG | :
236/1000  (236/1000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'épée Pv Tatsuya Lun 3 Déc 2012 - 15:57

Une mission de rang A? Non cela était toute autre chose en vérité et depuis le temps que le jeune Umishiro avait attendu que l'ordre tombe pour s'occuper de cela il était plus que prêt. Il avait du fouiller dans les livres de comptes du village sous la surveillance d'ANBU du Mizukage pour assurer aucune fraude de sa part lors qu'il faisait des calcules, retracer qui avait déplacé tel somme d'argent et surtout il avait fait ce travail de nuit. Une fois les preuves ramassé il les avaient mise en lieu sur et avait donné une copie de celle-ci à l'ANBU pour qu'il est au moins de quoi si il lui arrivait quelque chose, suite à cela il avait quitté le village et c'était promené dans tout le pays afin de récolter des preuves sur les agissements de ces cibles... Cela avait pas du tout été simple, trafic d'esclave passant par le trafic d'arme et de drogue... Mais pour arrêter ce genre de chose il faut mettre la main sur la tête pensante, trouver qui contrôle tout cela... De ce fait Tatsuya avait lentement mais surement de loin suivit les chefs de bande minable qui revendaient pour ensuite suivre la personne au quel ils donnaient l'argent et ainsi de suite. Le jounin savait que la situation était pas reluisante mais pas à ce point la, voyant que il ne pouvait plus avancer de la façon traditionnel il décida d'utiliser l'arme la plus fatal qu'il soit pour ce genre de personne. Les femmes, pour éviter les fuites le jeune Umishiro avait demandé à une amie de sa mère si elle connaissait des femmes qui seraient prête à l'aider. Le résultat avait été une adresse d'une maison close qui était discrète mais surtout la tenancière de la place avait aider à accoucher la mère de Tatsuya, d'un sens la dirigeante de la place était un peu la grand-mère de coeur du jeune Umishiro...

Il c'était donc rendu sur place et avait parler avec la femme âgée d'une cinquantaine d'années qui l'avait mis au monde, ancienne kunoichi de Kiri retiré à cause d'une blessure ancienne qui l'empêchait de combattre durant un long moment elle avait décidé de protéger cette maison close du mieux elle le pouvait. Quand la demande de Tatsuya avait été entendu par celle-ci le jeune Umishiro précisa bien qu'il n'obligerait aucunement celle-ci ni ces employées à l'aider, mais le résultat fut une aide sans arrière pensée avec durant plus de trois semaines des preuves prise en photo... Document copier original tombant entre les mains de Tatsuya, le jounin de Kiri n'avait pas trouvé une simple corruption mais carrément une débauche des plus total qui lui coupait le souffle. Le pire dans tout cela était les photos des coupables pris sur le fait que Tatsuya avait avec lui, cela était tout simplement trop énorme pour que cela soit une enquête sous couverture... Il aurait bien voulu raser tout cela mais il en avait pas les capacités autant en homme qu'en matériel, de ce fait il ce devait de rester discret et amener toute les preuves qu'il avait au Mizukage. Quand le jour J arriva ce ne fut pas avec un sac léger de voyage qu'il ce présenta au palais mais carrément avec une dizaine de genin qui marchaient devant lui avec deux boites chaque dans les mains, lui même en ayant deux... Quand il arriva au bureau du Mizukage il frappa à la porte et quand il eu la permission d'entrer il ouvrit la porte après il fit déposer les boites dans un coin du bureau et refit sortir les genins, il entra ensuite lui même et déposa après avoir fermé la porte ces deux boites au côté du mizukage en poussant un profond soupir de désagrément...

- Bonjour à vous Mizukage-sama... Vingt-deux boites de preuves, trafique d'armes, de drogue et d'esclave et je suis sur que j'en oublie... Ajoutez à cela les détournement de fond que un de vos ANBU a fait les calculs avec moi, sérieusement je me demande comment le village est pas encore tombé...

Le jeune Umishiro prit place dans la chaise en face du Mizukage en poussant un profond soupir en ce passant la main dans les cheveux, il avait des cernes sous les yeux preuve qu'il avait prit que un repos plus que minime sur ce travail et qu'il avait surtout rien négligé... Le fait qu'il est demandé des genins pour l'aider était aussi la preuve qu'il désirait garder sous un bon oeil les preuves et ainsi éviter qu'elles ne disparaissent dans la nature, sortant un rouleau de sa pochette d'arme il déposa celui-ci sur le bureau et l'ouvrit dévoilant ainsi des membres du conseil pris en flagrant délit sur photos, pas juste une ou deux fois mais pratiquement à répétition... Les situations étaient tellement embarrassante sur certaine photo qu'il était probable que la personne si elle apprenait qu'une tel photo existait ce suiciderait, il y avait des notes aux dos de chaque photo avec le lieu ou celle-ci avait été prise et l'heure... C'était impossible de contre dire des preuves aussi flagrante et précise, il y avait de quoi faire un ménage comme Kiri en avait besoin depuis des années. Calmement après une à deux minutes de silence le jounin décida de commencer son rapport, il était plus que temps de faire un travail propre et surtout s'assurer que ce genre de chose ne ce reproduise plus...

- La première chose que j'ai décidé de faire a été de m'assurer que les comptes du village soient exact, la boite du dessus avec le livre noir est mes propres calculs sur les dépenses et les revenue du village, le livre rouge au côté une copie de celui en place dans la salle des comptes... Juste avec cela de base vous avez de quoi trancher un bon nombre de têtes pour fraude fiscale, vol et surtout atteinte à la sécurité du pays... Il y a des trucs qui sont complètement dingue que j'aurais jamais cru voir ici à Mizu et dans Kiri, il y a même des groupes qui sont des partisant de Yagura et des purges sanglante de Kiri qui exigent que tout kekkei genkai soit anéanti par la destruction des clans qui les possèdes. Pourtant ce son ces clans qui font que Kiri n'est pas encore tombé face à des village tel que Iwa et Konoha... Les deux boites à côtés de vous sont toute les preuves j'ai pu trouver et ramasser, les vingt boites dans le coin sont les emplacement des caches d'arme ou de drogue, les réseaux comment ils fonctionnent et qui fait quoi dedans... En un mois j'ai trouvé des trucs qui je vous le dis, me font dresser les cheveux sur la tête et pourtant il m'en faut pour me les faire dresser... Bon sang pratiquement tout le Conseil du village trempe dans cela, ceux qui sont pas dedans j'ai rien trouvé sur eux soit parce qu'ils sont irréprochable ou bien plus prudent que les autres... Dans tout les cas avec cela je comprend pourquoi ils mettaient la pression sur les précédent mizukages, des qu'ils se sentent menacé hop changement de mizukage et tout repart à zéro...

Le jeune Umishiro avait apporté des preuves des plus solides mais aussi terrifiante, certaine chose était tellement atroce que même durant l'air de la brume sanglante cela était pas toléré même par Yagura... Si il aurait tout fait de lui même Tatsuya le savait qu'il aurait surement été découvert à cause de sa maitrise de son chakra, il avait creusé qu'en surface mais il avait pas risqué la vie des gens qui l'avaient aidé pour ne pas perdre les pistes aussi. Ce fondre dans l'environnement et dans les ombres, récolté des informations sur l'ennemi et connaitre ces faiblesses sans que ceux-ci le sache et frapper quand ils s'en attendent le moins. Tel était la façon de faire des Shinobis digne de ce nom et Tatsuya au lieu de foncer dans le tas et alerter tout les autres c'était au contraire maitrisé, il avait apprit à connaitre les faiblesses de la menace envers Kiri et surtout il n'aurais rien pu faire de bon seul... Il lui aurait au minimum fallu une équipe entière de chuunin voir de jounin même pour arriver à défaire tout ce réseau, mais encore ils y aurait eu des coupables qui auraient échappé à la justice dans ce cas la... Mais avec les preuves que Tatsuya venait de déposer le Mizukage pouvait ainsi déployer ce qui était la terreur dans le monde ninja, les forces spécial... L'Ansatsu Butai plus connu sous le nom de ANBU, si les ANBU frappaient sur les résaux découvert par Tatsuya alors il était clair que le résultat serait des plus net, mais un grand ménage ainsi serait fait aussi dans le village caché de Kiri.

- Sincèrement j'aime pas la situation, c'est comme si ils ne ce cachaient presque pas et qu'ils compte sur leur position pour contrer la loi... Cela ne me dit rien qui vaille...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: L'épée Pv Tatsuya Mer 12 Déc 2012 - 11:58


























Kiba




L'épée convoité, Kiba, cette épée légendaire au pouvoir dé mesurable n'était pas qu'une arme, c'était un symbole, et en tant que symbole le possesseur de celle-ci devait lui aussi avoir le charisme d'un symbole, ainsi que le talent, Tatsuya était un des principaux ninja que je visais pour maîtriser une des épées légendaire, mais hors mi lui d'autres Kirijins m'avaient intéressés, oui, le disciple de Tatsuya Emishi était lui aussi très qualifié pour cette tache, il allait recevoir une épée lorsqu'il serait prêt. Qui aurait pu croire que ce village dont je m'étais en allé qui était alors remplis de pourritures allait désormais être remplis de ninjas que j'admirais et qui allaient à mes côtés faire du monde une utopie de paix. Je savais très bien au fond de moi que je n'étais pas le seul à avoir ce genre de rêve, mais depuis la grande guerre ninja c'était devenu un sujet tabou alors qu'au fond si seul mon ancien maître Pein avait régné sur notre organisation le monde aurait surement été plus bon en ce moment. Aujourd'hui malgré mon appartenance à l'Akatsuki j'étais attaché à ce village que j'avais haïs durant une bonne partie de ma vie, et désormais je savais que certains villages n'étaient pas pourris, ce qui leurs fallait ce n'était pas juste un chef qui leurs montre l'exemple, mais que tous le monde montre l'exemple, Kiri n'était pas perdu mais les autres villages sombraient petit à petit dans les ténèbres, et ayant vécu ce voyage je savais qu'en ressortir n'était pas facile, les ténèbres allaient donner la force à ces villages tous comme cette noirceur m'avait renforcé, mais côtoyer cette noirceur m'avait fait comprendre que l'Akatsuki n'était pas le mal, seulement un groupe qui ce bat pour sauver ce monde, j'avais toujours vu cette organisation ainsi, après oui, une grande partie de mes compagnons dans cette organisation sont des monstres, des bêtes sanguinaires assoiffés de sang mais au moins ces hommes ne cachent pas leurs vrais nature. La vie de l'être humain est une éternel fuite en avant, des complexes, personne ne s'assume, ils ce compliquent la vie, ils n'avoueront jamais directement ce qu'ils ressentent ou ce qu'ils veulent, et c'est cela qui les rends si grossier, ils accumulent leurs haine depuis tellement longtemps sans jamais ne la montrer que désormais celle-ci a consumé cette planète.

Le jeune Tatsuya rentrait sans frapper à la porte tel un ouragan, cela signifiait soit une grande confiance en soit, soit un manque de respect, soit une remise à ma place, chacun son travail après tous, il doit me faire son rapport et moi je dois l'écouter et le féliciter, moi qui habituellement hait le manque de respect j'étais fasciné par cet homme, et il ne me laissait pas perdre de temps, des ninjas apportaient des caisses, sans doute cela faisait partit du bulletin de sa mission. Sans perdre de temps il prit la parole.

- Bonjour à vous Mizukage-sama... Vingt-deux boites de preuves, trafique d'armes, de drogue et d'esclave et je suis sur que j'en oublie... Ajoutez à cela les détournement de fond que un de vos ANBU a fait les calculs avec moi, sérieusement je me demande comment le village est pas encore tombé...

Franc, direct... C'était très amusant comme situation, aussi je laissais ce dessiner un sourire sur mon village, comment le village n'était-il pas tombé ? Très bonne question, la pourriture avait donc même atteint l'élite des ninjas de mon village, tsss, il allait être temps de prendre des mesures radicale, oui je savais ce qu'il restait à faire, c'était malheureux mais ce qui allait suivre promettait d'être sanglant, je ne peux pas gérer un village en tentant de l'influencer grâce à mon grade si d'autres hauts placés ce permettent de ruiner ce travail. L'Akatsuki avait renforcé mon mental, désormais j'osais tuer si c'était pour une cause qui me semblait noble, et la défense de mon village contre toutes les pourritures me semblait une cause plus que noble. Je fixais cet homme dans les yeux, il déballait ses affaires, je ne voulais pas rater une miette, sa conviction dans ce qu'il fait était passionnante et admirable, cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas vu sa, en vérité la dernière fois que j'avais vu cela c'était il y a trois ou quatre années de cela, c'était moi quand je croyais encore en ce village, et désormais j'allais faire en sorte que ceux qui croient en village ne tombent pas d'aussi haut que j'étais tombé. Ce ninja talentueux poursuivait son rapport.

- La première chose que j'ai décidé de faire a été de m'assurer que les comptes du village soient exact, la boite du dessus avec le livre noir est mes propres calculs sur les dépenses et les revenue du village, le livre rouge au côté une copie de celui en place dans la salle des comptes... Juste avec cela de base vous avez de quoi trancher un bon nombre de têtes pour fraude fiscale, vol et surtout atteinte à la sécurité du pays... Il y a des trucs qui sont complètement dingue que j'aurais jamais cru voir ici à Mizu et dans Kiri, il y a même des groupes qui sont des partisant de Yagura et des purges sanglante de Kiri qui exigent que tout kekkei genkai soit anéanti par la destruction des clans qui les possèdes. Pourtant ce son ces clans qui font que Kiri n'est pas encore tombé face à des village tel que Iwa et Konoha... Les deux boites à côtés de vous sont toute les preuves j'ai pu trouver et ramasser, les vingt boites dans le coin sont les emplacement des caches d'arme ou de drogue, les réseaux comment ils fonctionnent et qui fait quoi dedans... En un mois j'ai trouvé des trucs qui je vous le dis, me font dresser les cheveux sur la tête et pourtant il m'en faut pour me les faire dresser... Bon sang pratiquement tout le Conseil du village trempe dans cela, ceux qui sont pas dedans j'ai rien trouvé sur eux soit parce qu'ils sont irréprochable ou bien plus prudent que les autres... Dans tout les cas avec cela je comprend pourquoi ils mettaient la pression sur les précédent mizukages, des qu'ils se sentent menacé hop changement de mizukage et tout repart à zéro...

En quelques minutes je reconnu les pourritures que j'avais vu lorsque j'étais genin dans ce village, Tatsuya était digne de recevoir une des épées, son rapport était claire, il avait mit du coeur à l'ouvrage, il s'inquiétait autant que moi pour le village, oui, il méritait Kiba plus que qui que ce soit. Grâce à lui désormais je savais quelle genre d'ordures fréquentaient mon village, le conseil, les organisations criminel, des abrutis qui ne savaient pas de quoi ils parlaient et qui ne connaissaient pas les conséquences de leurs projets ou de leurs actes. La destruction des clans possédant des KG, ainsi ils en voulaient à la vie de mes ninjas, ainsi qu'à la mienne, c'était à cause de personnes comme eux que de nobles clans comme les Uchiwa de Konoha furent anéantis. Je ne pouvais pas me permettre que ce genre de choses arrivent dans mon village. Les preuves qu'ils m'avaient apportés, je n'allais même pas prendre la peine de les consulter je voyais dans ses yeux qu'il me disait la vérité, c'était une fierté pour moi d'avoir ce ninja à mes côtés et dans mes rangs.


- Sincèrement j'aime pas la situation, c'est comme si ils ne ce cachaient presque pas et qu'ils compte sur leur position pour contrer la loi... Cela ne me dit rien qui vaille...

Je rigolais sans me cacher, je lui fis signe de s'approcher et de boire verre de whisky qui lui était adressé, après l'avoir enfilé cul sec, je me levais et m'asseyais sur l'angle du bureau qui ce trouvait à la gauche du ninja, je lui souriais et prit la parole pour la première fois durant ce rapport. "Tatsuya, tu es un ninja brillant, ces pourritures ne peuvent demeurer dans mon village, prends une unité, emprisonnes ou assassines toutes les personnes qui risqueraient de nuire à notre village, je ne te dis pas sa comme si c'était normal, mais ce mal est nécessaire pour que le village perdure, il n'y a aucun autre moyen pour que l'on récupère ce village, ils ont tellement bien envahis notre système que même moi je ne peux rien faire, ne croit pas que je te donne le sale boulot, c'est juste que tu es fais pour m'aider à sauver ce village, ensemble on triomphera de cette pourriture, je t'en conjure, fais le nécessaire, prends cela pour une mission de rang SS comme tu le sent, dis toi juste qu'il en va de la sécurité du village. D'ailleurs j'ai un présent pour te remercier, prends cette boite en métal derrière mon bureau, je te laisse l'ouvrir en sortant." Puis je me levais et allait lui ouvrir la porte en souriant, il ne restait plus qu'à espérer que mes consignes ne l'eussent pas choqué, même si au fond de moi je savais qu'il allait faire le nécessaire.

Ps : Désolé pour ce rp de merde mais en ce moment je ne trouve pas le temps de rp. Dans la boite que je te dis d'ouvrir en sortant il y a Kiba bien entendu au cas ou tu n'aurais pas bien lu le premier rp :).
avatar
 ~ Juunin de Kiri ~
Tatsuya ~ Juunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 196
▌Age : 34
▌Inscription : 18/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : B, niveau 18
| Points Naruto Ninja RPG | :
236/1000  (236/1000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'épée Pv Tatsuya Mar 1 Jan 2013 - 20:19

Tatsuya avait parlé avec une voix sombre et sérieuse et le mizukage avait écouté sans l'interrompe, ce dernier avala cul sec son verre de whisky avant d'inviter Tatsuya de faire de même avec celui-en face. Mais le jeune Umishiro ne toucha pas au verre préférant écouter pleinement et l'esprit clair ce que le mizukage avait à lui dire. Ainsi la situation était pire qu'il l'avait pensé car le résultat fût le rire du Mizukage avec un ordre de mission des plus drastique et implacable qui soit, arrêter les coupable ou bien les assassiner. Fermant les yeux en silence Tatsuya ce leva et alla derrière le bureau dans un silence total en croisant les mains dans son dos en réfléchissant à ce qu'il pouvait faire sans terrifier le village tout en écoutant son supérieur... La situation était plus que délicate mais parfaitement possible de faire cette mission et de ne rien laisser au hasard, il lui avait donné l'ordre de réunir une escouade et bien il le ferait. Pour Kiri, pour tout ceux morts lors des purges sanglante lors de la folie du yondaime mizukage qui avait conduit le village au bord du gouffre. En temps normal des jounins de l'age de Tatsuya oseraient pas faire ce genre d'action vue que c'était des membres influent du conseil en grande partie qui devaient être mis aux arrêts, mais il n'était pas un jounin normal... Il avait éliminé toute a famille qui renseignait Hoshigaki Kisame ainsi que l'Akatsuki, il était Umishiro Tatsuya jounin de Kiri et en tant que tel il protégeais son village de toute menace que cela soit... Il prit la parole en ouvrant les yeux et regardant des enfants s'amuser dans la rue...

- En gros vous désirez que le ménage soit fait dans le village... Je vais le faire, je vais monter une équipe avec des ninja de Kiri qui son sur et parfaitement apte à m'aider dans cette tâche la. Mais ne venez pas vous plaindre que j'en ai trop fais, vous me demandez que le ménage soit fait alors je vais le faire. De plus j’attends de pouvoir nettoyer le village de ces types depuis l'époque de godaime mizukage-sama, alors il est pas question que je les laisses s'en tirer sans problème.

Quand Tatsuya ce tourna vers Gargonith ce dernier le visage du jounin était tout simplement différent de celui qu'il avait quand il était entré, froid et vide d'expression... Les yeux du jeune jounin avaient cette lueur lugubre et meurtrière qui annonçait que la pitié ne serait pas de mise dans ce grand ménage, arrêter les coupable qui depuis des années saignent le village? Cela ne suffirait aucunement, ils pourraient s'évader voir utiliser les lois du village à leur avantage vue ils les avaient pour la plus part écrits pour eux seul... Non la mort serait le châtiment exemplaire de ces personne qui avait abusé de la confiance des gens du village, il ferait en sorte que la trahison de ces gens soit bien encré dans la mémoire des gens par une mort brutale et sans aucune forme de pitié. Ils avaient profité depuis trop longtemps du village et il était temps de payer l'addition et celle-ci était présenté par Tatsuya en personne, non le jeune Umishiro ne ferais aucune concession avec ces gens qui avaient bafoué l'honneur de plusieurs Mizukage. Puis il se fit offrir une boite en métal avant de sortir du bureau, approchant de la dite boite Tatsuya décida de l'ouvrir pour regarder à l'intérieur par pur curiosité... Mais il eu un visage remplit de surprise à la vue de ce qui ce trouvait dans ce coffre, il caressa ce trésor avec un respect et une ferveur qui démontrait bien à quelpoint il respectait ce qui lui était offert... Il les laissa dans le coffre et referma celui-ci et le prit sur ces épaules et ce dirigea vers la sortie avec un pas déterminé... En passant au côté du mizukage le jeune Umishiro pris la parole...

- Je me montrerais digne de ces lames... Il est temps que Kiri montre à nouveau ces "crocs" pour mettre de l'ordre dans le village.

Tatsuya sortit alors avec la boite sur les épaules, il avait un regard remplit de détermination mais plus que tout, il avait une preuve qu'il avait la confiance du Mizukage. Entre ces mains ce trouvait nul autre que l'épée jumelle foudroyante, Kiba. De ce fait quand il partirait en chasse pour mettre fin aux agissements de ces mécréant il saurait quel arme utiliser pour bien faire comprendre l'erreur que ces personnes avaient commise, non ces personne corrompu ne savaient aucunement que en ce moment même que le village avait décidé de sortir ces "crocs" contre eux...

[ fin du rp pour moi]
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'épée Pv Tatsuya


L'épée Pv Tatsuya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» * Himuro Tatsuya ~
» Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI
» * Himuro Tatsuya ~
» L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)
» Jeu Animes/Séries

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau ~ Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Bureau du Mizukage-