Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu']

avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Kira Zoldick ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 31
▌Age : 24
▌Inscription : 13/11/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/0  (0/0)
| Âge du personnage | : 11 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Jeu 27 Déc 2012 - 18:10

Une garde... génial !


La nuit venait tout juste de tomber sur le village de Kiri. En cette période hivernale, on ne voyait plus grand monde dans les rues dès le soleil couché. Les enfants ne restaient pas jouer dehors avec leur copains, les marchands fermés tôt car plus aucun passant ne passer par là. L'hiver devait être une période rude pour ces commerçants. Kiri est un pays pauvre, la nourriture n'y ait pas abondante et surtout elle est chère. Les commerçants avec ce froid, fermé tôt, les passants étaient plus rares, mauvaises période pour eux. La neige tombait à présent sur le village, cela faisait trois jours qu'il neigeait sur tout le pays, heureusement certains ninjas étaient réquisitionnés pour évacuer la neige du village, sinon nous serions déjà probablement en train de marcher sur cinquante centimètre de neige. La neige avait quand même quelques bons côtés, les enfants qui étaient en vacances pendant la période de noel en profitaient pour jouer jusqu'à la tombé de la nuit. Je dois avoué que moi même, pendant une heure j'ai rejoins les enfants et participé à une petite bataille de boule de neige ! On avait bien rigolé, même si la plupart trouvé que je trichais parce que j'évitais toutes les boules de neige. Oui, quand on est un chuunin à seulement onze ans, on oubli parfois que les autres enfants de mon âge ne sont pas aussi évolué que je ne le suis. Pourtant cette différence, ne m'avait en aucun cas empêcher de me prendre l'un des plus grands fou rire de toute ma vie. Faire manger de la neige à d'autre enfant, c'était un sport très plaisant que je recommande à tout être vivant sur cette terre.

Toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement. Comme tous les autres enfants étaient rentrés, moi même je n'avais pas d'autre choix que de rentrer. Je trouvais vraiment l'hiver déprimant quand on habite seul, j'aimais pouvoir sortir et m'amuser en suivant mon instinct. Là, j'étais coincé chez moi à regarder la télé histoire de m'abrutir un peu plus en mangeant tout un tas de bonbons pour respecter mon régime. Je ne pensais pourtant pas que cette soirée pourrait être encore plus déprimante et pourtant c'est ce qui m'est arrivé. Avant que vous le demandiez NON ma télé n'est pas tombé en panne, NON j'avais toujours des bonbons, et OUI j'avais toujours l'électricité mais alors pourquoi vous disais-je que j'étais déprimé ? Tout simplement parce qu'on est venu toquer à ma porte ce soir là ! Alors que j'étais avec un pyjama de Chuck Norris et en caleçon, j'allai ouvrir la porte. A ma grande surprise, il s'agissait de Toshima, un juunin du village chargé de distribuer les missions pour le compte du Mizukage. Au début, je me disais : « Chouette une mission, de l'aventure, on va se marrer comme pas possible » mais ça c'était avant... On m'a alors révéler la véritable nature de ma mission. Je devais monter la garde aux remparts du village. Mon visage qui s'était alors illuminé pendant quelques secondes était de nouveau plongé dans un moment de déprime extrême. Puis je me mis à rouspéter comme quoi ce n'était pas mon tour de garde alors pourquoi devrais-je y aller ? C'est alors que ce fameux juunin m'expliqua la situation. Alors comme ça, il y aurait un vol d'objets de valeurs du village la nuit dernière ? Ces mecs étaient entrer dans le village sans que personne ne remarque rien ? Il n'y avait pas à dire, ils étaient bons ! Pour l'occasion, les ninjas qui composaient la garde de cette nuit étaient triés sur le volet et je faisais partis des sélectionnés ! Je soupirai, ce n'était pas qu'une garde ordinaire alors je n'avais pas le choix je devais y aller !

Je partis alors après m'être habillé normalement, c'est à dire un short, un col-rouler violet et un pull en V par dessus. Non je n'avais pas froid, j'avais été entraîné à résister aux froids et à la chaleur, il ne faisait pas assez froid pour que ça me gène d'une manière ou d'une autre. Il y avait plusieurs raisons pour lesquelles je n'étais pas motivé pour cette mission ! La première c'était que nous n'étions pas sûre que ces voleurs reviennent ce soir ou même un autre jour ! La deuxième raison résidait dans le fait que rien ne nous prouvait que ces brigands venaient de l'extérieur du village, j'avais du mal à croire qu'ils soient rentrés et ressortis sans que personne ne remarque rien. Peut être que les personnes qui montaient la garde n'avait pas vu qu'ils étaient victime d'une diversion, mais dans ce cas là, cette diversion devait être géniale pour passer à ce point inaperçu. Peut être un complice ? Encore là, cela relever d'une prouesse de faire rentrer un groupe discrètement même avec un complice ! Alors comment ?

Une fois sur mon poste de surveillance, alors que tous les autres ninjas étaient droit à guetter le moindre événement suspect moi, je m'allongeais sur le rempart à la vue de toute personne extérieur au village. Puis je croisais les bras avant de fermer les yeux, c'était ma façon de surveiller. Bizarre non ? Moi je ne trouve pas. Le mizukage avait prit toutes ses précautions pour qu'on ne remarque pas que la garde était renforcée, en effet le nombre de ninja était le même mais tous n'était pas des ninjas ordinaire mais des ninjas trié sur le volet... S'il revenait nous ne ferions qu'une bouchée d'eux !
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Ibuki Toshizo ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 94
▌Inscription : 11/06/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
556/2000  (556/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Lun 31 Déc 2012 - 10:35

Garde!




Une année après êtres disparue, l’hiver est de retour. Les arbres baignent dans une texture blanche et froide, un dur adversaire pour les maîtres des champs qui voyant leur récolte s’affaiblir a cause du froid. La seul chose qui remonte bigrement le moral, est de voir les enfants jouer avec cette neige, les plus judicieux s’entrainerons avec, y’en a même certain qui pensent magner des armes de lancer. Moi l’hiver de me faisait ni chaud ni froid, c’était une saison comme les autres, ce qui me faisait froid été la nouvel qui me fut annoncé par l’ancien mizukage, Hijikata-San. Après une bref recherche, ses dires étaient bien fondés, j’étais son frère de sang, je n’étais pas encore allé voir mes parents pour une explication, je savais que ça aller engendrer une dispute pas possible. Et qui plus est, la petite Kasumi est encore bien trop jeune pour avaler ce genre de nouvelle, de plus il me fallait me rendre au pays du fer, pour remonter un honneur déchus.

En ce matin glacial, j’allais chercher mon salaire du mois, il faut bien avouer que l’araignée commence à tisser sa toile dans mes placards. Je traversais les rues de Kiri, les commerces étaient déjà vaincu par le froid alors que la période ne faisait que débuter, rare étaient les passants, fini ces femmes qui trainent de boutique en boutique. La seul chose qui distingué grandement été la fumée qui jailli des cheminés, je fus intercepté par un messager qui m’offrit une lettre, cette fois ci sa changé de mes habitudes, les missions plus périlleuses les une que les autres lésèrent place a une mission de garde. Tant qu’on ne me demande pas de libérer les rues de la ville des couches de neiges, tout me vas et puis d’après les explications de la mission, certaine maison de Kiri furent cambriolés. Je rebroussé chemin vers ma résidence, je pensais rendre visite a Hijikata-sama, mais le devoir m’appelle.

Une fois avoir pris des apparats chauds et mon katana, je me dirigeais vers les grandes porte de Kiri tout en méditant sur la situation. Comment un groupe de voleur entrent dans le village sans se faire arrêter, surtout que les portes sont bien gardées, aucune entré en force de la part des brigands avaient ils un complice. Cette idée n’est pas a délaissé après tout, comment entrer dans un village a la sécurité développer sans même alerter un chat, peut êtres une pression sur un garde, le champ d’idée était vaste. J’allais faire équipe avec un chunnin, un certain Kira Zoldick, a vrais dire a part Emishi je ne m’entends pas vraiment avec autrui. Et puis mon caractère froid se délaisse peu à peu, je ne dis pas que je suis devenue sociale du jour au lendemain, non les manières d’Emishi m’exaspèrent toujours, cependant je retrouve de petit fragments de l’ancien Ryu.

Avant d’arriver près de mon post de garde, j’utilisais une technique de base, je crée un clone non élémentaire pour lui ordonner de monter sur le poste de garde à ma place. Suite a quoi je pris place sur un arbre caché a la vue de tout le monde, si jamais les voleurs refont surface les prendre a contre ne serait pas inutile. Je pris un livre, puis en tournant quelque page, je me mis allaise sur cet arbre qui allait êtres mon salon pour la soirée, mon clone se tenait droit debout sans bouger même le petit doigt. Le dénommé Kira était déjà la, allongé les yeux fermés, un chunnin calme et sérieux surement trop beau pour êtres vrais.



Ryunosuke Ibuki


avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Kira Zoldick ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 31
▌Age : 24
▌Inscription : 13/11/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/0  (0/0)
| Âge du personnage | : 11 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Mer 2 Jan 2013 - 20:12

Agissons intelligemment



Quelque chose n'allait pas. Malgré le système de surveillance que le village avait établit, des voleurs auraient été capable de pénétrer dans notre village. Dis comme ça, ça me paraissait impossible. Il y avait bien trop de facteur pour pouvoir espérer rentrer et sortir de ce village sans laisser aucun indice. Même pour nous qui vivons ici, cela me paraît être une chose presque impossible, alors comment on-t-il fait ? C'est alors que commençait une longue série d’interrogation. La personne à la tête d'un tel projet devait forcément avoir un grand nombre d'information sur notre système de défense pour réussir un tel coup. Se risquerait-il à employer deux fois le stratèges pour revenir nous voler ? De plus qu'avions nous de plus que les autres villages aux alentours ? Voler le village de Kiri c'est quand même un gros risque comparé à tous les petits villages sans défense du pays ! Plus de richesse ici ? Certes mais une personne censé saurait qu'elle aurait plus de chance de jamais se faire attraper en s'attaquant à d'autres villages. Alors serait-ce... de la provocation ? Peut être que ces personnes veulent simplement nous montrer ce dont elles sont capables et que le butin ne les intéressent pas ! Quoi qu'il en soit, les scénarios étaient nombreux et je ne pouvais tous les contrer en même temps, je devais trouver le bon scénario très rapidement. Au fond, ce petit jeu m'amusais. Oui, je n'aimais pas faire les gardes mais ce soir, elle était excitante. C'était devenu comme un jeu, et je voulais gagner parce que lorsque je joue, ce n'est pas pour perdre.

Je fus interrompu dans mes pensées par un jeune homme, je ne le connaissais que de nom, je n'avais jamais parlé avec lui. Il faut avouer qu'en dehors des missions, je parlais pas souvent aux personnes plus âgés que moi. Elles n'ont pas les mêmes délires que moi ci je puis dire. Pour eux, un cache-cache n'est qu'un truc débile, pourtant il y avait de quoi rire en jouant à ce jeu. Je me demande si quand je serai grand j'aurai les mêmes avis que les autres. Grandir ça à l'air de craindre un peu. Revenons à nos moutons, mon ninja de liaison pour cette mission était Ibuki Toshizo, il portait le même nom que l'ancien Mizukage, peut être avait-il un lien ? J'ouvris les yeux quelques secondes pour voir à quoi ressemblait mon partenaire. Il était âgé, environ 20 ans à mon avis peut être un peu plus peut être un peu moins, son physique était assez ordinaire, je suppose que les filles doivent le trouver charmant. Le seul détail physique qui m'interpella, était une légère cicatrice sur son front qu'il prenait soin de cacher avec ses cheveux. J'avais été entraîné à repérer les petits détails alors forcément ça m'a sauté aux yeux. En parlant de détail, un deuxième me préoccupa un peu plus. Cette personne ne faisait aucun bruit quand il marchait ! Pour nous autres assassins, pouvoir marcher aussi silencieusement serait un luxe et un atout mais nous savons depuis des années que c'est impossibles. Deuxième détail suspicieux, Ibuki n'avait pas d'odeur, ça en était trop ! Pas besoin d'être Einstein pour comprendre que j'avais à faire à un clone et pas n'importe quel clone, un clone inconsistant qu'on enseigne à l'académie. Il faisait ça parce qu'il avait pas envie de faire la garde ou quoi ? Non, il ne se permettrait pas une telle chose quand même. Alors, il devait se cacher quelque part à guetter tous signe ennemie. J'aurai presque dit que ce n'était pas idiot si on ne prenait pas en compte le fait que nous avions à faire à des pros. Ils ne sont pas idiot, ils vont se douter que nous avons poster des ninjas dans la forêt. Mais d'un autre côté, il pourrait s'avérer être un atout plus tard mais avant cela nous avions quelques trucs à mettre en commun. Toujours mes yeux fermés, je pris la parole fort pour qu'Ibuki puisse comprendre que c'était à lui que je parlais.


- Te cacher n'aura pas d'utilité si nous sommes incapable de savoir comment ils ont fait pour pénétrer le village ! Procédons autrement... Si tu devais rentrer dans ce village sans attirer l'attention, comment ferais-tu ?

J'avais besoin d'un avis extérieur pour éclaircir mes idées, j'espérai qu'en l'écoutant je finirai par trouver la solution ou au pire que lui là trouve.
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Ibuki Toshizo ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 94
▌Inscription : 11/06/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
556/2000  (556/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Jeu 3 Jan 2013 - 13:04

La confiance !




Impossible ! Kiri a réçament doublé ses gardes, en plus d'une barrière en fuin jutsu et d'une bulle sensoriel aucun moyen d'enter. Entrer et sortir comme dans un moulin, inconcevable. Je mis en place dans ma tête toutes les possibilités, de la plus sérieuse à la plus idiote et la seule qui paraissait possible est surement la plus dur à avaler. Un complice ? Pour entrer dans un village ninja, non surement plusieurs, ils avaient un senseur dans l'équipe, c'était le minimal pour masquer leur absence. Si cette hypothèse s'avère juste, aucune pitié ils mouront de mes mains. Ils nous ont déjà volé une fois, il était sûr qu'ils allaient revenir, après tout quand l'homme goute à la facilité d'une chose, il ne peut s'empêcher de recommencer. Ils sont réussis à influencer des gardes, ces hommes en qui le Mizukage porte une confiance aveugle, ces hommes en qui tous les villageois portent une confiance aveugle. Tsss... Cela me mettait en rogne plus que tout, laisser des étrangers voler ses propres frère, soit ce sont des lâches, soit des rats de la pire espèces. Nous devions nous en douter, Kiri est le village numéro un dans tous les domaines. Finance, commerce, puissance... Aucun village n'égale Kiri et cela grâce a notre nouveau Mizukage. Un homme qui sut mélanger, atouts et défauts pour monter LE village.

Après avoir fini de potasser, je rangeais mon livre pour me mettre au travail. J'avais pris la peine d'enlever l'odeur de mes apparats grâce à la vapeur, quant à mes déplacements ils avaient atteint un point de non retour. Aussi silencieux que le chat qui chasse et aussi rapide que le guépard, je sortis mon énorme sac pour préparer mon matériel. Ce qui était sûr, c'est que la forêt allait êtres surveillé par ces voleurs, des pièges sonores sont de parfait atouts. J'attachais plusieurs ficelles d'arbre en arbre, en y attachant des petites clochettes, je sais ce que vous me direz, il est possible que des animaux me piège. Crois tu vraiment que j'agis sans prendre compte de mes alliés ? J'étais accompagné d'un chunnin, Kira Zoldick, bon j'ai très peu d'informations à son sujet ci-ce n'est les résultats de son examen. Il excelle dans tout, surtout dans l'assassina, contrairement àmoi son odorat était développé son oie extrêmement affinée. Il serat reconnaitre un animal à son odeur. Je continuais mon installation, en utilisant gouffre et piège de kunai, le tout relié de ficelle, j'utilisais aussi des troncs d'arbres pour plus de dégâts, des troncs blindés de parchemin explosifs. S'ils reviennent ils seront accueillis comme il se doit.


- Te cacher n'aura pas d'utilité si nous sommes incapables de savoir comment ils ont fait pour pénétrer le village ! Procédons autrement... Si tu devais rentrer dans ce village sans attirer l'attention, comment ferais-tu ?-


Quel imbécile ! Me croyait-il que je faisais du tourisme, je le laissais croire qu'il parlait dans le vide pour finir un dernier piège et aller à sa rencontre. Impossible a repérer, silencieux et rapide je traversais les feuillages furtivement je ne laissais même pas le temps d'entrevoir mon ombre. Il se tenait sur un poste de garde, élevé et dans la noirceur ce serait le moment idéal de lui parler sans se faire voir par les autres gardes. Sans aucun bruit, aucune odeur, aucune respiration, aucun faut geste. Même les battements de mes vêtements étaient muets, je m'approchais derrière lui toujours aussi silencieux, pour voir un enfant. Petite taille, cheveux blanc le parfait profile du ninja prodige. Ses étaient un peu trop long et il sentait légèrement la bête, ses vêtements venaient d'un magasin du centre. Et il devait engloutir des tonnes de bonbon a en juger par le peu de sucre qui lui reste sur sa manche droite. Je me mis assis et main croisées pour entamer mon petit discours et plan d'attaque a voix plus que basse.

-Se cacher, s'avère cacher ses propres subterfuges, pourquoi crier ? J'ai totalement piéger la zone, si tu entends un bruit de cloche ou explosion, ce sera surement nos ravisseurs. Quand a comment ils sont entrés, ce n'est pas bien difficile. Tu penses vraiment qu'ils ont pus entrer dans un village qui possède une barrière de fuin jutsu et une bulles a détection sensorielle sans alerter personne. Le garde qui se tien droite de la porte, s'appelle Miriyo Mokiyama, un senseur sa spécialité n'est pas interrogatoire, mais le brouillage. Il peut brouiller quelques instants le signal qu'émet la boule de détection. Une simple minute suffit à passer, ensuite le garde du milieu s'appelle Yahuno Akuno. Ces derniers temps il s'est acheté, une nouvelle maison et a placé un bigre pécule dans un commerce. Il est de mèche, je vais rester à tes coté, observe bien les gardes et tend ton oreille. Ah oui encore une chose, ne doute jamais de tes coéquipier tu pourrais bigrement le regretter.



Ryunosuke Ibuki


avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Kira Zoldick ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 31
▌Age : 24
▌Inscription : 13/11/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/0  (0/0)
| Âge du personnage | : 11 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Jeu 3 Jan 2013 - 20:36

Une personne de confiance


Malgré tous mes talents d'assassins, de l'endroit où je me situais, j'étais incapable de repérer la personne qui me servait de coéquipier. Je devais donc faire avec son clone, même si le chercher m'amuser quand même. Au bout de longues minutes, j'eus enfin une idée de la zone dans laquelle mon partenaire se trouver. Dire exactement où il se trouvait m'étais impossible, après tout ce n'était pas spécialité ni même quelque chose qui m'intéressais. Oui pour moi l'art de repérer un ennemie n'est pas une capacité obligatoire pour être un ninja. En revanche l'art de se dissimuler, de ne faire qu'un avec son environnement, pouvoir complètement disparaître sans que notre ennemie puisse nous localiser et faire quoi que ce soit contre nous. Voilà pour moi ce qui était nécessaire pour être un parfait ninja. Ce raisonnement, je crains de le devoir à ma famille mais c'est quelque chose à laquelle moi même je croyais.

Soudain, le silence qui régnait en cette soirée hivernale fut perturbé. Non devrais-je dire, mon coéquipier se mit en action. Encore une fois, le localiser avec précision m'était toujours impossible, mais en ce moment il bougeait j'en mettrais ma main au feu. A quoi jouait-il bon sang ? Je n'aimais pas ne pas avoir le contrôle de la situation, cet homme semblait mystérieux et aimer agir en solo. Au fond et c'est peut être ce qui m'effraie en ce moment... Il me ressemble beaucoup dans sa façon d'agir. Plus le temps passait, plus j'avais hâte de rencontrer et de discuter avec cette personne. Comprendre son caractère, serait-il exactement comme moi ? Cette mission devenait de plus en plus intéressante et cela sans que je m'en rende compte. Si ces fameux ennemies venaient, alors cette soirée n'aura vraiment pas été perdu ! Je le savais au fond de mes tripes, ce soir on allait bien rigoler.

Mon coéquipier ne semblait pas décider à me répondre. Si je me trompais, s'il n'était pas comme moi mais plutôt que c'était lui le complice ? A ce stade de la mission, je ne pouvais faire confiance à personne, je ne savais rien de lui, cependant, me douter de tous les ninjas de Kiri n'était pas envisageable. Je devais rapidement établir un profil de mon partenaire mais comment faire sans le parler. Soudain ma concentration fut attirer par un autre détail. Un déplacement... Cette fois-ci quelqu'un approchait. Cette personne était quelqu'un d'habile, qui était capable de déplacer furtivement et je ne parle pas d'un déplacement comme les autres amateurs, lui n'était pas comme les autres. Ce n'était pas mes ennemies, mais mon partenaire Ibuki... J'ouvris alors les yeux pour le regarder l'air montrant que j'étais loin d'être impressionné. Il était rapide, agile, talentueux mais contrairement à mes grands frères où même mon père ou mon grand père, il ne valait pas un clou. Alors je me demandais logiquement par rapport à moi, que valait-il ? J'avais du mal à juger, peut être parce que j'étais concerné et donc pas assez objectif... C'est alors qu'il commença un long discours... Enfin quelqu'un pour me sortir de mon raisonnement qui commençait à tourner en boucle depuis le temps. Une chose est sûre, il me ressemblait, c'était donc ça l'effet que je faisais aux gens quand je parlais. Je comprends pourquoi certains ne m'apprécie pas trop maintenant. J'aimais sa capacité d'analyse, il a monté un beau stratagème en vue des circonstances, cependant son analyse était faussé. Enfin, elle ne l'étais pas totalement. Il était temps pour moi d'exposer le fruit de ma réflexion :


- Pourquoi ais-je crier à ton avis ? S'il y a un complice, ils doivent forcément communiquer. Si je lance une information sur notre défense alors je forcerai le complice à se montrer. Pourquoi ne pas donner une fausse information dans ce cas ? Tout simplement parce que ceux ne sont pas des amateurs, ils ne feront pas avoir... Si je me trompe alors cette mission perd toute sa fun attitud ! Akuno n'est pas un complice, il ne travaillait pas hier et il n'a pas agit bizarrement depuis contrairement à Miriyo ! Ce dernier est le seul à avoir utiliser un jutsu depuis le début de la garde, sûrement une technique de communication...
Deuxième leçon : S'ils étaient rentré uniquement grâce à des complices, alors deux ne suffiraient pas... Regarde les choses de cette façon, si un ninja passait par la porte ou par-dessus les remparts, me dirais-tu que tu ne le verrai pas ? Non, nos yeux, notre nez et nos oreilles nous auraient permit de constater l'invasion. La seule façon d'entrée est donc de créer une diversion mais pas n'importe laquelle... Une diversion parfaite, tellement parfaite que personne n'a rien remarqué ! Par exemple cela peut être une conversation comme nous l'avons maintenant... Je ne doute seulement des gens que je ne connais pas Ibuki... mais maintenant que je t'ai parlé je sais que tu n'es pas un complice !
Alors la question est de savoir maintenant s'il y a d'autres complices et quels diversions ont ils utilisés... On trouve ça... on retrouve la magot !
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Ibuki Toshizo ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 94
▌Inscription : 11/06/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
556/2000  (556/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Sam 5 Jan 2013 - 16:27

Chute!





- Pourquoi ais-je crier à ton avis ? S'il y a un complice, ils doivent forcément communiquer. Si je lance une information sur notre défense alors je forcerai le complice à se montrer. Pourquoi ne pas donner une fausse information dans ce cas ? Tout simplement parce que ceux ne sont pas des amateurs, ils ne feront pas avoir... Si je me trompe alors cette mission perd toute sa fun attitud ! Akuno n'est pas un complice, il ne travaillait pas hier et il n'a pas agit bizarrement depuis contrairement à Miriyo ! Ce dernier est le seul à avoir utiliser un jutsu depuis le début de la garde, sûrement une technique de communication...
Deuxième leçon : S'ils étaient rentré uniquement grâce à des complices, alors deux ne suffiraient pas... Regarde les choses de cette façon, si un ninja passait par la porte ou par-dessus les remparts, me dirais-tu que tu ne le verrai pas ? Non, nos yeux, notre nez et nos oreilles nous auraient permit de constater l'invasion. La seule façon d'entrée est donc de créer une diversion mais pas n'importe laquelle... Une diversion parfaite, tellement parfaite que personne n'a rien remarqué ! Par exemple cela peut être une conversation comme nous l'avons maintenant... Je ne doute seulement des gens que je ne connais pas Ibuki... mais maintenant que je t'ai parlé je sais que tu n'es pas un complice !
Alors la question est de savoir maintenant s'il y a d'autres complices et quels diversions ont ils utilisés... On trouve ça... on retrouve la magot !-


Cet enfant était inexpérimenté cependant, ses dires n'étaient pas faux. Une diversion ? C'est envisageable, après tout il s'agit bien de traitres dont on parle, ces personnes qui nous connaissent mieux que personne. Il dit que Akuno n'a pas travaillé hier, alors pourquoi son nom était noté sur la feuille de garde. J'étais tellement préoccupé par mes croquis de pièges, que je ne suis pas allé faire un tour vers les portes, j'avais raison au sujet de Miriyo un vrai traitre. Une diversion ? Pensons à quelque chose d'inhabituelle à Kiri, quelque chose qui frappe à l'oeil sans élever le moindre soupçon. Surement quelque chose qui renvoi une émotion, on se fait toujours berner par ses émotions, surtout la tristesse. Je réfléchissais à tout ce qui aurait pu attirer l'attention, mais une seconde. Pourquoi une seule diversion ? Une troupe de cirque vient de l'ile du croissant, acrobates et un plusieurs professionnels dans divers domaines, ça me revient avant hier j'ai emmené ma petite soeur a cet endroit et j'ai entendu que plusieurs de leurs membre ne se sont pas présentés à la salle médicale. Et de plus, il parait que leur patron a engendré une bagarre hier soir. Miriyo et la troupe de ce cirque maudit on tenait les coupables, maintenant pourquoi Kira dit que Akuno n'était pas de garde hier alors que son nom été marqué sur le registre ?

-Kira, tu es sur de tes infos sur Akuno, je suis passé près du registre ou tous les gardes signe leur du début et fin de garde et son nom y était inscrit. Et tout n'était pas faux dans ta théorie, tu dois savoir qu'une troupe de cirque est installée à Kiri depuis quelques jours. Acrobates, expert en cascade, illusionniste il y avait de tout pour combler des enfants. De plus leur patron, à créer une bagarre au centre, à cause d'une auberge qu'il a trouvé d'après certains dires inconfortable. Au lieu de une seule diversion, pourquoi pas plusieurs ? Et ensuite, certains membres du cirque ne se sont pas présentés a leurs visites médical quand pense tu ?-


Avant même de finir ma phrase, j'entendis un bruit de clochette, moi et Kira tournions nos visages au même instant. Était il lui aussi entrainé à chasser ? Je tournais mon visage vers Miriyo qui se frottait la tête, il utilisait sa technique j'en étais sûr, quant à Akuno il tremblait légèrement, il est surement une victime d'un chantage qui sait ? Kira était droitier, il avait plus de sucre dans les ongles de sa main droite que sa main gauche, mon plan était simple, il y irait par la gauche et moi par la droite, ça ne m’arrangeais pas vraiment vu que je manie moi-même mon katana de ma main droite, mais je ne pouvais pas courir le risque de l'handicaper. Ils passent donc par la forêt, ils savaient qu'il n'y avait aucun garde. Moi aussi je faisais confiance à personne, même pas à Kira, se n'est pas en parlant avec une personne dix minutes qu'il est de confiance. Les voleurs pensent qu'il y a seulement quatre garde, je doutais de Miriyo et Akuno, j'ai donc moi-même repositionné les gardes bien sûr sans que personne ne le sache, j'avais rendu un petit service a leur chef d'escouade récemment il ne pouvait rien me refuser.

-Je sais que tu les as repérés, crée un clone et va vers le coté gauche de la forêt, ils ne se doutent encore de rien, élimine en quelques-uns le plus furtivement possible, tu me verras comme je te verrais, ne t'en fais pas s'ils sont nombreux on a du renfort. Ils viennent peut êtres d'un cirque, mais leurs déplacements dans cette forêt n'est pas celui de simples acrobates tu t'en douteras, j'en suis sur-

Je descendis du poste élevé, toujours invisible je traversais quelques arbres pour voir un homme suivi de loin par d'autres, il regardait mon clone, je me mis en hauteur dos contre a arbres a me remémorer mon plan d'attaque digne d'un assassin. Je fermais les yeux après avoir visionné mes cibles, ils avaient bien des apparats un peu trop colorés, des chaussures légères, je retenus légèrement ma respiration j'entendais diverses petites voix dans ma tête puis j'entamais un schéma dans ma tête.L'homme près du sapin, âge approximative trente-trois ans. Premier point d'attaque, la gorge paralyser les cordes vocales étouffer les hurlements, analyse de la dentition surement alcoolique coup de poing aux côtes flottantes et pour finir il traine de la jambe droite coup de poing à la rotule, puis lui écraser ses membres. Deuxième poing d'attaque, les trois hommes, dépassent pas la vingtaine. Détourner l'attention de l'ennemi, tout en s'appuyant sur un arbre se projeter vers le plus éloigné, étonné il tentera un crochet suite à une montée d'adrénaline du à la forte augmentation du stresse, parer son coup du coude puis d'un coup sec lui fragiliser la mâchoire, d'un coup de poing lui fracturer et d'un autre coup de coude terminer la dislocation de sa mâchoire. Il tentera de crier, neutraliser ses cris, mettre chacun des pouces des deux mains dans chacune de ses pupilles, d'un réflexe il se cachera les yeux, se faufiler derrière lui et le frapper violemment à la nuque. Troisième poing d'attaque, les deux hommes restant, provoquer une surdité partielle au premier, puis un coup de talon au diaphragme et neutraliser le plexus de l'homme de droite. Après quelques secondes, l'homme de gauche retrouveras légèrement ses esprits coup de kunai pour lui ouvrir la gorge. Diagnostic rapide : la première victime est neutralisé, impossible qu'il revienne gêner pendant le combat. La deuxième victime, sera complètement dans l'impossibilité de parler et ne pourras en aucun cas se remettre la mâchoire seul ou se relever suite au coup à la nuque. Quand aux dernières victimes, la première mourra d'une hémorragie après des bourdonnements à l'oreille, quand au deuxième, il subira une hémorragie au diaphragme et aura trois cotes briser. Conte-rendus, victimes neutralisées avec sucée, la suite de la mission n'aura aucune gêne du à ses malfaiteurs.

Plan établi, je descendis de mon arbre afin d'effectuer mon plan d'attaque concocté en dix-huit secondes. Mais quand était-t-il de Kira ?



Ryunosuke Ibuki


avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Kira Zoldick ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 31
▌Age : 24
▌Inscription : 13/11/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
0/0  (0/0)
| Âge du personnage | : 11 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Dim 6 Jan 2013 - 13:09

Preuve de confiance



Oui je n'étais pas infaillible, mais personne ne l'étais. Nos deux théories réunies commençaient à éclaircir ce puzzle qui restait jusqu'à présent un mystère digne d'une aventure du célèbre Sherlock Holmes. J'étais tout excité par cette mission. Il ne me tardait qu'une chose, c'était de pouvoir enfin me battre. Je devais voir les progrès que j'avais fais récemment, je n'avais pas oublier mon réel objectif, au delà de vouloir devenir une personne bien, je voulais aussi secrètement devenir aussi fort que le reste de ma famille. Peut être étais-ce prétentieux mais un jour je pourrais leur tenir tête en face à face. Quand ce jour viendra, je serai probablement le ninja le plus puissant de ce village... plus fort que le Mizukage actuel beaucoup plus fort. Etait ce réellement possible ? Seul l'avenir nous le dira mais jamais je n'abandonnerai.

Cet homme assez insuportable dans sa façon de vouloir me commander, m'impressionner tout de même. J'ignorai depuis combien de temps il avait été prévenu pour cette mission, mais le nombre d'information en sa possession était vraiment déconcertant. Si en lui parlant je n'avais pas eu ce sentiment de confiance j'aurais tout de suite dis que cet homme était un complice. Pour ma part, la plupart de mes théories venaient de mon analyse terrain, comportement des gardes, de mon environnement suivit d'une enclenchement logique de fait. Pour ça part, toutes ces théories venaient d'information. Je n'aimai pas trop de style d’investigation, les informations peuvent nous mentir contrairement à la logique. Cependant, ce soir, cela ne semblait pas être le cas puis-ce que nos théories concordaient. Cependant elles divergaient en un point. Akuno... complice ou non ? Il était inscrit sur le registre ? Pourtant, j'étais persuadé qu'il ne travaillait pas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'hier, je l'ai croisé complètement saoul à la sortie d'un bar. Bien que cela devait être un secret, il avouait à tout le monde qu'il venait de gagner à la loterie et que la vie de ninjas c'était maintenant fini. Qu'il allait s'installer avec sa femme et sa fille quand... quand il les aurait retrouvé. Personne n'y a prêté attention mais peut être ont-elles été enlevé ? Si telle est le cas alors il fera tous pour les sauver. Il ne prendra pas le risque de sacrifier ce qui lui ait de plus chère. Surtout que cela n'aura aucune influence sur son avenir puis-ce que c'est ça dernière mission. Je pris alors la parole :


- Bien... On va suivre ta théorie pour le cirque, de toute façon qu'importe qui sont nos voleurs... nous les arrêteront ! Pour Akuno.... je l'ai vu hier soir... S'il a signé le registre au début et à la fin de la garde cela ne veut dire que deux choses : Soit quelqu'un à prit sa place, soit il est simplement venu signer et il est reparti ! Gardons simplement un œil sur lui... Par contre il devient urgent de neutraliser Miriyo.

Soudain une explosion retentit. Immédiatement, Ibuki et moi tournions la tête vers la source. Le regard que mon partenaire avait... Le même que le miens... Une telle ressemblance était vraiment troublant. Soudain, encore une fois, l'épéiste me donna les ordres à suivre. Il n'était pas mon chef, il n'avait que l'âge de plus que moi, j'étais un chuunin tout comme lui, alors il allait falloir qu'il redescende d'un escalier s'il ne voulait pas que je lui fasse goûter les poissons pourris de Kiri. Mais laissons ça pour plus tard... Je savais rester professionnel dans mon travail. Prendre la gauche ? Un jeu d'enfant... mais n'oubliait-il pas Miriyo ? Enfin de toute façon, même s'il s'enfuit nous le retrouverons assez facilement. Je m'exécutai alors. Créant un clone basique puis sans prévenir je disparus. Mes déplacements étaient légers, Mes pas se confondaient avec le vent. En plus d'être discret, j'étais rapide. Cette forêt je la connaissais par cœur, c'était mon terrain de jeu préféré. Je m'arrêtai soudainement. Un premier groupe. Trois personnes, qui se déplaçaient lentement mais avec une grande discrétion. Je soupirai avant de sauter de mon arbre pour atterrir tel un félin entre les trois personnes. Je neutralisai le premier d'un simple coup à la nuque mais quand je voulu taper les deux autres, mes coups passèrent au travers. Des experts en illusion c'est ce qu'avait dit Ibuki. Voilà qui était vérifié. Ils m'impressionnaient, ils étaient vraiment très bons, je n'arrivais pas à les repérer, leurs déplacements étaient vraiment un chef d’œuvre. Cependant, il ne fallait pas sous-estimer mon partenaire. Ses clochettes me furent très utiles pour les retrouver. C'est ainsi que je neutralisai une dizaine d'homme éparpillé dans mon secteur. Ils savaient faire des illusions, se déplacer silencieusement et faire des acrobaties mais leurs talents s'arrêtaient là. Au combat ils ne valaient vraiment pas grand chose. Quel dommage, ce n'était pas avec eux que j'allais me tester.

Soudain. A l'endroit où se trouvait Ibuki un homme tomba d'un arbre. Il était salement amochés par mes soins, contrairement aux autres, je n'avais pas pris soin de le neutraliser proprement. Soudain je fis également mon apparition sans un bruit et à une vitesse plutôt impressionnante pour un enfant de mon âge. Je m'arrêtai sur ma victime, à genoux et à califourchon sur lui. Un Kunai dans ma main droite, mes yeux n'étaient plus ceux de l'enfant détendu de tout à l'heure. Mais plutôt ceux d'un enfant meurtrier, qui n'a peur de rien et prêt à toutes les horreurs de ce monde. Je mis alors à crier :


- Je te le demande une dernière fois ! Où sont-ils ?

- Arrête... Arrête je t'en pris.... dans une cabane à l'est de votre village... C'est notre repère... Me tue pas s'il te plaît !!!!! Implora le voleur

Il venait de me révéler l'endroit où la femme et la fille de Akuno se trouvait. Je n'en avais pas parlé à Ibuki car je n'étais vraiment sûr de rien mais je savais que durant la mission j'obtiendrai cette information. De plus, j'étais sur que Ibuki avait envisagé cette possibilité. Aujourd'hui nous en étions sûre... Akuno agissait sous la contrainte. Quelle bande d'ordure. Je mis un coup à la tête de ma victime avec la poignée de mon Kunai pour lui faire connaissance. Je me relevai, les mains dans mes poches comme à ma grande habitude, marchant calmement vers l'est. Soudain alors que je me trouvai à environ vingt mètres de mon partenaire je m'arrêtai pour prendre la parole :

- Ce n'était que l'échauffement ! Les choses sérieuses commencent que maintenant. Miriyo doit tenter de s'enfuir à l'heure qu'il est. Je te laisse le retrouver, je ne doute pas de tes capacités mais fait attention il est loin d'être faible. Pour ma part... Je me charge d'aller au repère de ces abrutis... J'espère y retrouver la femme et la fille d'Akuno... Je n'ai pas trop eut le temps de les interroger sur le lieu où ils ont caché le magot mais Miriyo devrait le savoir... Peux-tu t'en charger ?

Je continuai à faire trois pas avant de m'arrêter de nouveau :

- Beaucoup penserait à ma place que tu fais parti de leur bande ! Moi je ne le crois pas... Tu me ressemble beaucoup malgré notre différence d'âge. Te laisser seul pour terminer cette mission est la preuve de ma confiance en toi ! J'espère ne pas me tromper sur toi car je te fais une promesse... Trahi ce village et il n'existera aucun lieu en ce monde où tu pourras m'échapper ! Est-ce claire ?

Après la réponse de mon coéquipier. Je mis en route vers l'Est... Les choses sérieuses ne font que commencer.
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Ibuki Toshizo ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 94
▌Inscription : 11/06/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
556/2000  (556/2000)
| Âge du personnage | : 19 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu'] Dim 6 Jan 2013 - 18:19

Adieu!




- Ce n'était que l'échauffement ! Les choses sérieuses commencent que maintenant. Miriyo doit tenter de s'enfuir à l'heure qu'il est. Je te laisse le retrouver, je ne doute pas de tes capacités mais fait attention il est loin d'être faible. Pour ma part... Je me charge d'aller au repère de ces abrutis... J'espère y retrouver la femme et la fille d'Akuno... Je n'ai pas trop eut le temps de les interroger sur le lieu où ils ont caché le magot mais Miriyo devrait le savoir... Peux-tu t'en charger ?-

- Beaucoup penserait à ma place que tu fais parti de leur bande ! Moi je ne le crois pas... Tu me ressemble beaucoup malgré notre différence d'âge. Te laisser seul pour terminer cette mission est la preuve de ma confiance en toi ! J'espère ne pas me tromper sur toi car je te fais une promesse... Trahi ce village et il n'existera aucun lieu en ce monde où tu pourras m'échapper ! Est-ce claire ?-

À part nos réflexes nous nous ressemblons en rien, pensais-t-il êtres un inconnu ? Je connaissais parfaitement cet enfant, fils d'assassins. Je me rappelle d'un homme aux cheveux blanc, qui lui aussi ne craignait pas le froid et engloutissais des tonnes de sucrerie par jour, il venait faire des achats dans la boutique de mon père adoptif. Les Zoldick, une famille au talent inné pour le meurtre, mais cela suffisait pour impressionner ?

-L'histoire préfère les légendes aux hommes, elle préfère la noblesse à la brutalité, les discours enflammés, aux actes silencieux. L'histoire se souvient de la bataille, mais elle oubli le sang rependu, ce que l'histoire retiendra de moi pour peu quelle retienne quelque chose, ne sera qu'une partie une infime partie de la vérité. Nous nous reverrons pas avant longtemps, me tuer ? Grandis avant, vire l'enfant qui fait de toi un homme faible et là tu deviendras peut être quelque chose. Je n'ai pas essayé de te commander, mais tu étais un poids pour moi dans cette mission, te ramener mort au Mizukage m'aurait été d'une grande paresse. J'ai terrassé bien plus prétentieux et surtout plus puissant que toi, c'est ton manque d'expérience qui te tuera. Trahir Kiri tu dis ? Je ne porte pas plus d'importance au village qu'à la petite fille d'Akuno, je ne te menacerais pas comme tu l'as fait aussi poliment, mais échoue et je te tue !-


Dis-je dans un ton calme et léger pour ensuite entamer ma route, il devait les sauver, il en était capable.

Une traque à l'homme, Miriyo ce traitre, il ne pourra pas m'échapper. Je tranchais la forêt, de cette course fuselée et gracile volé aux plus rapide des félins, ne faisant qu'un avec l'atmosphère, pour ressentir l'environnement essayant de repérer le moindre bruit ou odeur. J'avais champ libre pour le tuer, mais à quoi Kiri en tirerais des bénéfices qui sait, le ramener vivant au Mizukage, pourra peu être contribuer à trouver d'autres traitre. Je continuais mon élance avant de m'arrêter sur un arbre, une petite cabane était placée sur un coteaux, seulement quelques lumières de bougie et des silhouettes apparentes. Il en reste donc bien encore quelques-un, je m'approchais délicatement pour repérer leur nombre, cinq en totale en plus de Miriyo, cinq membres du cirque jusqu'ici tuer ces hommes étaient facile, mais Miriyo était toute une autre partie de manche, junnin senseur et spécialisé dans le Ninjutsu. Je faufile ma main dans ma sacoche pour en sortir trois fumigènes, une petite diversion était une bonne solution. Je jetais alors les trois fumigènes qui brisèrent les vitres, avant d'exploser à l'intérieur de la maisonnette, libérant un dense nuage de fumée. J'entrais alors d'un bon, pour ensuite neutraliser le première homme, utilisant toujours ma grande faculté d'analyse, je lui attrapais son bras droit bandé de plusieurs pansements, la douleur était assez intense quand je le plaquais contre la table pour la laisser se fracasser. J'évitais le poignard du deuxième, pour lui bloquer le bras avant de le lui casser, utilisant son dos comme appuie je bondi sur le troisième pour étouffait dans un léger étranglement. Le quatrième et le cinquième vinrent alors se jeter sur moi, je me mis devant le quatrième puis je me baissais au dernier moment pour le laisser frapper son camarade d'un coup de poing impressionnant. Je me relevais alors, avant de fracasser le nez du cinquième d'un coup de coude. Je me mettais maintenant en position pour essayer de repérer Miriyo, mais rien à faire in-détectable, j'ai déjà combattue un senseur, mais c'était en présence d'Emishi qui l'était lui-même, ce qui était sûr c'est que se ne serait pas une partie de plaisir.

Je voyais alors comme une genre de porte s'ouvrir dans la fumée, je vis alors une main sortir de cette porte pour me toucher le visage, à peine le poing fit son contacte avec ma joue que je fus projeter hors de la maison d'une puissance effrayante. J'avais la mâchoire déboîtée, d'un coup sec je la remettais en place après une douleur insupportable, la bouche en sang, je voyais Miriyo sortir de la maison d'une démarche meurtrière, mais surtout couvert d'une sorte d'armure pierre. Gardien de porte ? Sa puissance est remarquable et mon excitement a atteint l'extase total, je jetais alors un kunai attaché à une note explosif, mais en vin après l'explosion il n'était même pas effleuré. Je me laissais tomber en avant, pour me rattraper au dernier moment afin d'atteindre une vitesse hallucinante, chargeant mon poing tel un rhinocéros je lui plantais mon poing en plein buste, il reculait avant de voir une toute petite fissure sur son armure. Fou de rage, il effectua quelque avant de poser ses mains au sol, puis d'une manière hallucinante la terre j'élevais à plus de vingt maîtres du sol, une chute de cette hauteur nous serais fatal à lui comme à moi. Il s'élança vers moi et m'infligea un de ses puissants coups au ventre, me pliant comme une feuille, je me dégageais pour esquiver son coup, il frappa le sol pour le laisser se fissurer. Il affichait se sourire prétentieux et moi j'affichais se sourire de combattant au pensée sadiques. Je m'élançais vers lui, pour lui porter un coup de poing au ventre, bien sûr il n'en sent guerre la douleur, il levait la tête au ciel pour éclater de rire, je lui collais alors une note explosife en plein ventre. Je fis un saut pour me retrouver derrière lui "frappe gamin frappe !", vraiment trop sur de lui, je lui collais encore trois notes explosif au dos, pour ensuite me dégager. Même si j'utilisais mon katana, malgré sa solidité il se briserait nette face à cette armure, le faire exploser me donnerais l'opportunité de briser son armure pour lui infliger des coups au sabre. "Tu veux plus jouer avec moi, petit !" "Dis moi d'où tiens tu ta grande arrogance ?" Je lui jetais un kunai aux pieds, il souriait toujours l'hair de penser que les explosions ne l'atteigneront pas, je fis un signe de la main pour laisser échapper un petit mot de mes lèvres, "Baku". Son sourire prit fin quand une incroyable explosion laissait apparaitre un nuage de fumée visible de Kiri même. La montagne qu'il avait créer, était maintenant plus que ruine en chute libre, je sautais de pierre en pierre, pour arriver devant lui. Même si l'explosion était importante seulement la partie supérieure de son armure était touchée, assez suffisant pour effectuer ma technique légendaire. Je dégainais mon sabre, puis d'une vitesse invisible pour l'oeil nu, je lui infligeais neuf coups qui ne semblaient être qu'un. Lui touchant, la tête, l'épaule droite et l'épaule gauche, puis le bras gauche et le bras droit toujours dans cette vitesse divine je touchais son flan gauche et flan droit, pour ensuite le taillé entre les jambes pour enfin enfoncer mon sabre dans son plexus. Une technique à la puissance ultime, il lui était impossible de l'éviter, se trouvant paralysé, il ne restait plus que quelques maîtres avant que l'on s'écrase contre le sol. Je le pris du coup, avant de l'utiliser de bouclier, j'entendis un brisement d'os quand il se fractura sa colonne vertébral suite à la chute. Essoufflé, je m'assis à ses côtés pour reprendre mon souffle, malgré la puissance de ma technique elle était extrêmement fatigante.


Spoiler:
 


Ryunosuke Ibuki


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu']


Mission de rang B : Petits voleurs venez nous voir ! [PV Ryu']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [ Mission de rang C ] Les voleurs de Kiri ! [ Solo ]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau ~ Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Portes du village-