Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

La vengeance d'un criminel

 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La vengeance d'un criminel Sam 4 Déc 2010 - 15:55

Le soleil se lever à peine sur le Pays du Vent, et ses rayons réchauffaient le sol jaune orangé du désert. Bien que l'hiver approchait à grands pas, le village de Suna, ainsi que ses environs n'étaient que très peu touché par les changements de température. A vrai dire, il faisait toujours chaud ! La chaleur s'adoucissait parfois, mais bon, pas de quoi mettre les gros manteaux ou les bonnets ! Enfin bref... Je disais donc que le soleil commençait à se lever sur le Pays du Vent, et pourtant, Suna no Sato regorgeait de vie, même à cet instant très tôt de la journée. Les gens étaient agités, et courraient dans tous les sens. Un sombre présage pesait sur la ville, si bien que la population cherchait un moyen pour se mettre à l'abri. Mais que se passait-il au juste ? Petit retour en arrière, voulez-vous...

Cela fait plus d'une semaine que le village de Suna venait d'accepter à contrecœur le départ de l'un de leurs meilleurs éléments... En effet, un ninja pourtant connu pour les actions qu'il avait commises pour le bien du village, avait déserté pour une raison encore inconnue. Le conseil du village se résigna donc à poser un avis de recherche sur lui, et l'histoire sombra dans l'oubli, jusqu'à ce que quelqu'un ramène le renégat, mort ou vif. Cependant, depuis quelques jours, une rumeur de la plus haute importance se déplace à une vitesse phénoménale dans tout le Pays du Vent. Après des recherches et des analyses, les autorités ont remarqué que certaines personnes des villages alentours à Suna avaient disparues, sans laisser la moindre trace. Après la désertion d'un Juunin de Suna, il ne manquait plus que ce genre de souci pour rajouter une couche aux soucis déjà présents ! Mais le pire dans tout ça, c'est que ces deux problèmes étaient liés ! Alors que les dirigeants du Pays et ceux de Suna se penchaient sur cette histoire de disparition, une lettre parvint à eux, avec les mots suivants :

" Voilà longtemps que je n'en peux plus de votre politique... voilà longtemps que toutes ces alliances passées entre les Pays voisins m'exaspèrent ! Nous étions un puissance crainte dans le monde Shinobi ! Et maintenant, nous sommes devenus l'un des Pays les plus pauvres ! Votre politique diplomatique me donne envie de vomir... L'heure est venue de renverser tout ça..."

La lettre était signée par le renégat de Suna. Voilà ce qui l'avait poussé à déserté : les dirigeants ! Il voulait une guerre ! Il voulait rendre à Suna sa gloire d'antan ! Il voulait changer tout ça ! Un mouvement de révolte commençait à se répandre un peu partout, les disparus n'étaient en fait que des renégats eux aussi, qui ont fuis leur village pour aller grossir les rang de cette révolution ! Les gens sont parfois mégalo, voilà qui fait un peu peur ! Pour le moment, ceux qui avaient peur étaient les habitants de Suna, qui ne savaient plus où donner de la tête ! Ils craignaient pour leur sécurité !

Thrys avait été convoqué par le conseil du village, et lui aussi, était sur le pied de guerre. Ce genre de souci était, selon lui, plus grave que ça. Il ne fallait pas prendre à la légère ces avertissements, et encore moins les considérer comme des paroles en l'air, que l'on dit comme ça, sans réfléchir ! Le Juunin marchait donc le pas pressé en direction du Manoir Kazekage, prêt à recevoir son ordre de mission. Pour le bien du village, pour le bien de tous, pour le bien du Pays du Vent, il fallait arrêter ce cinglé ! Le Sunajin parvint enfin devant les portes de l'antre du Kazekage, puis attendit patiemment le parchemin qui ne devrait pas tarder à arriver. Il s'accola à la porte, croisa les bras, puis ferma les yeux. La nuit n'avait pas été de tout repos, car l'information était arrivée ce matin, vers deux heures. Même si le ninja pouvait dormir, sachant que la sécurité du village allait être compromise, cela le tourmenta jusqu'au petit matin ! Saleté de vie !

Le temps passait, et pas l'ombre d'un message en vue... " Bon sang... Je m'ennuie !" songea le ninja en relevant la tête et en observant le ciel de ses yeux rouges. Soudain, une ombre plana au dessus de lui, ce qui attira son attention au plus haut point. Un corbeau voletait tranquillement dans le ciel, avec accroché aux pattes un rouleau de parchemin. " Ah ? Serait-ce ma mission ?" pensa le ninja en regardant l'oiseau plonger sur lui. Thrys ne perdit pas une seconde, tendit le bras, et attendit tranquillement que l'oiseau se pose dessus. Et là, contrairement à l'attente du ninja, l'oiseau, au lieu de se poser sur le bras que lui tendait le Sunajin, se plaça sur une grosse caisse en bois, et attendit qu'on lui enlève le rouleau. Thrys restait planté là, le bras tendu. Les gens passèrent et rirent en voyant la posture du ninja, qui commençait à s'énerver de voir que l'oiseau se moquait lui aussi de lui. Thrys afficha un regard noir, et grommela :

" Saleté de piaf..."

Il soupira alors, et se dirigea vers le porteur du message. On disait aux ninjas que lorsqu'il fallait décrocher le parchemin que portait un corbeau, il fallait y aller avec délicatesse. Le ninja ricana, s'approcha de la bête à plumes, et tendit les mains vers elle. " Délicatesse... Je me marre !" pensa-t-il en empoigant l'animal fermement, afin de l'empêcher de fuir. Il arracha violemment le parchemin accroché à ses pattes, et reposa l'animal, qui sentait une douleur atroce dans ses pauvres membres inférieurs. " J'espère que tu souffres !!" ria le ninja en voyant le corbeau s'envoler. " Fallait pas me chercher moi !". Ah ! Le sadisme... c'est bien, mais à dose modérée ! Passons...

Thrys déroula le papier, et lu avec attention les notes inscrites dessus :

Citation :
Mission de rang A
Description : Un renégat de rang B a déserté le village il n'y a pas si longtemps, et après quelques recherches, nous avions pensé qu'il valait mieux mettre un terme à cette course-poursuite. Cependant, depuis quelques temps, ce déserteur fait parler de lui, en recrutant des hommes dans tous les villages du Pays du Vent. La perte d'hommes et de femmes est problématique, mais en plus, nous avons conclu que cette action avait pour but de lever une armée pour renverser le gouvernement du Pays... Votre objectif est de le neutraliser.


Voilà qui est intéressant... Thrys roula le parchemin, le rangea dans l'une des poches de son manteau, et posa le regard vers les larges portes du village... " Bon, et bien, je dois commencer ma petite enquête..." songea-t-il en cherchant un moyen d'appâter son homme. Il fonça à travers la route principale de Suna, et, après avoir passé les larges portes sur lesquelles était inscrit le mot "Sable", le Sunajin s'engouffra dans le désert.

La mission allait pouvoir commencer !


Dernière édition par Thrys Jenova le Mar 14 Déc 2010 - 20:14, édité 1 fois
 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La vengeance d'un criminel Dim 5 Déc 2010 - 18:17

Thrys courrait au beau milieu du désert, où le soleil ne cessait d'envoyer des vagues de chaleur insoutenable ! Les dunes ensablées des terres du Pays du Vent étaient la plupart du temps comparées à un fournaise gigantesque ! Déjà que rester trop longtemps au soleil pouvait provoquer des insolations, mais rester trop longtemps dans le désert, c'est pas l'insolation que vous risquez : la cuisson ! Pour les vautours et la rapaces, c'est un véritable self-service ! Des plats tout chaud à emporter ou à déguster sur place ! C'est pour ça que Thrys n'aimait pas trop s'attarder dans les environs. Même si vous vous croyez en pleine forme, sûr de vous, de pouvoir traverser ces étendues désertiques sans faiblir, les carnassiers ne sont pas du même avis que vous. Dès qu'ils voient un petit être chétif se promener ici, ils ne le lâchent pas avant qu'il n'aie succombé à la chaleur ! Enfin bref, je ne vais pas vous expliquer encore et toujours la même histoire, si ce n'est qu'il fait constamment chaud, voilà ! Donc, continuons l'aventure !

Thrys se déplaçait tel un souffle de vent parmi tous les autres qui rendaient l'air un peu plus frais. La rapidité du ninja était incroyable, son Shunshin no Jutsu était pour le moins... efficace dans ce genre de situation ! Une technique bien intéressante, qui permettait à son utilisateur de concentrer du chakra dans n'importe lequel de ses membres, pour en accélérer la vitesse. Le ninja ne cessait de regarder droit devant lui, afin de se rendre au petit village du nom de Hariken. Un petit village vivant du commerce et de l'élevage. L'élevage d'animaux était assez difficile dans ce Pays, étant donné le manque de fraîcheur, le manque d'eau et l'absence de pâturages. Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, les habitants de Hariken avaient réussi... plus ou moins... Bien que le village était pauvre, il constituait un indice concernant le trajet du renégat ! En effet, continuant son rassemblement, les ANBU de Suna ont analysé la trajectoire du déserteur, et tout porte à croire qu'il se dirige lui aussi vers Hariken. Maintenant, il fallait monter un plan pour l'attraper... Alors qu'il s'approchait de plus en plus du village, Thrys essayait de trouver une façon pour dénicher son homme, et le neutraliser une bonne fois pour toute. L'attaquer ouvertement serait plutôt risqué, si il apprend qu'un ninja de Suna est venu pour le chercher, il pourrait fuir, et là, il sera beaucoup plus difficile de le retrouver. Se fondre dans la population et examiner ses moindres faits et gestes ? Pourquoi pas, mais après, il faudra être sur le qui-vive...

Le temps passait, et les kilomètres qui séparaient Thrys et Hariken diminuaient de plus en plus, si bien qu'à la tombée de la nuit, le ninja arriva enfin au petit village. L'entrée de la petite agglomération était précédée d'une arche, où était inscrit le mot "Hariken". Deux hommes semblaient monter la garde, et surveillaient de près les allées et venues. Le ninja s'approcha des deux gardes, qui lui demandèrent de s'arrêter, afin de vérifier quelles sont ses intentions. Le Juunin ne se fit pas prier, et répondit immédiatement que sa visite ici n'était pas néfaste pour les habitants du village :

" Je suis un ninja de Suna no Sato, en mission officielle... Je me rends en ce moment à Konoha, et, fatigué par une journée de marche en plein désert, je cherche un abri pour la nuit..."

L'un des deux gardes grogna, puis laissa passer le "voyageur". Une mission officielle de Suna... Voilà qui était assez inattendu dans un endroit aussi paumé ! Mais le garde ne voulut pas s'étendre sur le sujet, préférant éviter les ennuis avec les autorités du Village caché du Sable. Il laissa donc entrer Thrys, et retourna à sa surveillance... enfin, surveillance, façon de parler... se tourner les pouces, voilà qui est approprié ! Il ne se passe jamais rien dans le désert !
Le ninja s'engouffra dans le village, à moitié endormi. Seuls deux établissements étaient encore ouverts : l'auberge, et la taverne... Curieux, non ? Thrys se dirigea dans un premier temps vers l'hôtel, pour y réserver une chambre, et poser ses affaires. L'endroit était coquet et propre, et la gérante semblait sympathique... Voilà qui changeait de d'habitude ! Le Juunin posa ses sacs, puis redescendit, pour aller dans le second lieu nocturne du village : la taverne !

La taverne... Un lieu où le ramassis d'ivrognes, de joueurs et d'escrocs venaient passer leur temps libre... et même tout leur temps. Boire, manger, boire, manger, rigoler, dire n'importe quoi... Le train-train quotidien, en somme. Le Sunajin rentra dans l'établissement, et la joyeuse ambiance qui y régnait se figea instantanément... Les yeux se rivèrent vers l'arrivant, des regards perplexes et inquisiteurs. Les questions fusaient, et plus particulièrement sur l'accoutrement du ninja. A vrai dire, ce n'est pas avec une cape rouge noire, un regard rouge mystérieux et un air froid qui permettent de passer incognito ! " C'est qui ce type ?" ou encore " Qui c'est ce gugusse ?". Voilà les deux types de questions qui partaient dans tous les sens. Le ninja fit l'état des lieux, repéra une table vide et dans un état propreté tolérable, et s'y dirigea sans dire mot. Les gens continuaient de le dévisager, tout en sirotant par moment leur verre. Arrivé à la hauteur de sa place, le ninja écarta la chaise de la table, s'assit, et attendit patiemment. " Si notre renégat cherche des hommes, il devra venir par ici... c'est certain..." pensa Thrys, tel un détective imaginant une scène de crime. Il s'affala sur la chaise, et patienta jusqu'à l'arrivée de sa cible. C'est alors qu'un serveur, avec une tête assez amochée et un gros nez rouge, s'approcha du ninja. Il avait sur son épaule un torchon blanc sale, et portait sur l'œil un bandeau, comme celui des pirates. " Ouah... Je suis censé avoir peur ?" ricana le ninja en voyant s'approcher de lui le corsaire. Celui-ci grogna, puis demanda d'une voix caverneuse à son client :

" Vous prendrez quoi ?

- Un bon Ice Tea s'il vous plaît..."

Le barman grogna une nouvelle fois. D'habitude, on lui commandait de la bière, du saké, ou tout autre boisson alcoolisée, alors, quand il prit la commande de Thrys, cela l'étonna. Il n'en demanda pas plus, et retourna derrière son bar, pour aller chercher le rafraîchissement. Il revint alors quelques minutes après, avec la boisson aromatisée à la pêche. Le ninja prit un verre, le bu cul-sec, et soupira. " Ah ! Après une journée dans le désert, ça fait du bien !" pensa-t-il en reposant le verre sur la table, et en se resservant une nouvelle pinte. Il sirota tranquillement sa boisson, et attendit...

Le temps passa, et aucun homme à l'allure suspecte n'apparaissait... Le ninja commençait à somnoler, si bien qu'il essayait de garder un œil ouvert. Il ne fallait surtout pas manquer la venue du renégat ! Sinon, la mission serait un échec, et il faudrait reprendre la filature à zéro ! Alors qu'il se resservait un verre, le ninja vit entrer un homme de corpulence normale, de taille normale. Un homme de tout ce qu'il y a de plus normal... Et justement, ce genre de normalité est assez suspecte. Étrange, non ? Thrys continuait de verser sa boisson dans son verre, tout en observant du coin de l'œil le nouvel arrivant. Il observait un peu les environs, puis s'approcha du bar. De même que pour Thrys, les autres habitués observèrent la démarche de l'homme, tout en se posant des questions. L'arrivant posa son coude sur le comptoir, et chuchota quelques mots au barman. Celui-ci ria un instant, puis répondit sur un ton amusé. Son interlocuteur lui redit la même chose, et cette fois, le patron ne ria plus. Il hocha alors la tête, et s'écarta du bar. L'homme sourit, et se hissa sur le comptoir, afin de bien se faire voir par les clients du bar. Le ninja, de plus en plus suspicieux concernant les actions de l'arrivant, observa alors ce qui allait se passer. Ce dernier se racla la gorge, et dit d'une voix d'orateur :

" Bien le bonjour à tous ! Je recherche des gens qui n'ont pas froid aux yeux et qui voudraient s'en mettre plein les poches !"

Bien sûr, l'effet désiré se produisit instantanément, et une foule de mains se levèrent, suivie de cris et de " Ouais, moi !" ou encore " Moi !". L'arrangeur continua son petit discours :

" Qui pense que le Pays du Vent est à l'agonie ?! Qui pense que notre gouvernement ne fait pas les bonnes choses ?! Qui pense qu'on devrait remédier à cela ?!"

Une nouvelle fois encore, des cris de joie s'élevèrent. Le jeune homme sur le bar observait toutes les mains levées avec admiration, heureux de voir que son petit discours intéressait. Il termina alors :

" Alors, suivez-moi ! Nous allons renverser tout ceci, et je vous promets que le Pays du Vent redeviendra une puissance ! Alors, qui est avec moi ?!"

Les gens n'en pouvaient plus, l'envie de changer les choses était insoutenable ! Ou plutôt, l'envie de devenir riche ! Ils voulaient tous participer à ceci, redonner du prestige au Pays du Vent, rendre au Pays sa gloire d'antan ! Le ninja était perplexe... Sa cible était là, devant lui, et ne se doutait sans doute de rien ! " Dois-je l'attaquer maintenant ? C'est tentant, il est juste là ! Ou sinon...". Thrys eût une idée de génie, si bien qu'il leva la main lui aussi. " Et si je le suivais... pour quelques temps ?!" pensa-t-il en levant encore plus haut la main ! La voilà la solution ! Rejoindre son groupe, et l'assassiner plus tard ! Le ninja leva la main, et lança :

" Ouais ! Moi j'en suis !"

L'homme observa cette dernière main levée, et se mit à sourire. Son plan s'annonçait prometteur... Celui du Sunajin aussi...

A suivre !
 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La vengeance d'un criminel Mer 8 Déc 2010 - 20:31

Un mouvement de rébellion... Voilà qui était fort déplaisant pour un Sunajin tel que Thrys de rejoindre ce genre de rêve de fou. Bien qu'il acceptait à contrecœur de suivre sa cible pour pouvoir l'assassiner plus tard, cela ne l'enthousiasmait pas, mais alors pas du tout. Et pourtant, il devait le faire, pour le bien de son village. Alors qu'il gardait bien en vue la main en l'air, afin de bien se faire voir par son nouveau "chef", ce dernier l'observa, puis, un petit détail attira son attention : le bandeau de Suna. Bien qu'il se pensait démasqué, il s'approcha du Juunin, qui tendait fièrement la main... mouais... le "fièrement" est amplement de trop dans cette phrase !

Thrys voyait s'approcher de lui le renégat. Il baissa alors la main, et se pencha vers son interlocuteur pour savoir à quoi rimait cette action. Le silence tomba dans la taverne, tout le monde voulant écouter ce qui se passait au fond de la salle. Le nukenin continuait de s'avancer vers sa nouvelle recrue, et dit alors d'une voix calme et posée :

" Tu es un des ninjas chargé de m'abattre ?"

Thrys resta de marbre devant cette accusation, et pourtant, son esprit se retrouvait déstabilisé. " Comment a-t-il... Mais oui ! Mon bandeau !" pensa le Sunajin en observant les yeux de son ennemi, qui étaient rivés vers son bandeau frontal. Il avait commis une erreur en laissant un indice si voyant ! Difficile de mentir dans ces moments ! Mais le ninja resta calme et stoïque, et déclara sur un ton posé :

" Hum... Non... Pas du tout..."

" M'a-t-il cru ? J'en doute... Il va falloir que je m'en occupe maintenant..." pensa le ninja en fixant sa cible, et future victime. Cette dernière haussa les sourcils, et rit alors. Puis, après un moment de fou rire, il posa alors une question fatidique au Sunajin :

" Tu as déserté ? Non ?

- Oui... Je suis parti de Suna ce matin, à l'aube.

- Ah... Un nukenin de Suna... Tout comme moi..."

Le renégat mit les mains dans les poches, chercha quelques instants, puis ressortit le bandeau frontal de Suna, dont le signe était rayé d'un long trait. Il le présenta à Thrys, et lui dit alors sur un ton de défi :

" Et bien... Qu'attends-tu ?

- Pardon ?

- Ton bandeau... Raye le signe..."

" Non ! Je ne peux tout de même pas faire ça !" pensa le ninja en regardant le signe de son village gravé sur son bandeau. Il ne pouvait pas faire ça, mais si il refusait de se soumettre à ce défi, la filature sera compromise ! La main tremblante, il détacha son insigne de son bras, puis la posa à plat sur la table, pour que le déserteur puisse bien voir. Le Juunin posa un regard noir sur son interlocuteur, et sortit alors un kunaï... Le moment de vérité... Le ninja posa la pointe de l'arme sur la partie métallique du bandeau, et s'apprêta à rayer sa carte d'identité. Sa main tremblait de plus en plus, tellement l'acte qu'il allait commettre était impossible ! Il ne pouvait pas faire ça, détruire son identité, sa vie. Le suspense était insoutenable, les ivrognes des environs observaient avec attention ce qui allait se passer. Allait-il renier Suna ?

Le ninja soupira alors, et dit alors, sur un ton froid :

" Hum... Tant pis pour la filature..."

Le renégat haussa les sourcils et ouvrit de grands yeux. Avait-il bien entendu, sa tête était mise à prix désormais ! Alors qu'il allait essayer de s'extirper de ce guêpier, Thrys serra le poing sur le manche du kunaï, et essaya d'asséner à son ennemi un coup dans la poitrine. Malgré l'agilité du nukenin, ce dernier ne reçut par l'attaque en plein cœur, mais dans la jambe, alors qu'il essayait de fuir. Il poussa plusieurs tables pour ralentir la course de son adversaire, et sortit par la porte. Thrys ne perdit pas une seconde, il remit son bandeau sur son bras, et sortit en trombe de la taverne.

La nuit était magnifique. La lune illuminait la terre, et la voûte étoilée offrait un spectacle à couper le souffle. Cependant, sans lumière vive, difficile de discerner beaucoup de choses dans les environs. Le Sunajin observa un peu partout, puis soudain, quelque chose attira son regard : au sol, traînait quelques petites gouttes de sang. L'attaque qu'il avait porté à sa cible avait été réussie, du moins en partie. Tel le Petit Poucet, le nukenin avait laissé derrière lui... des marques de son passage.
Le ninja ne perdit pas un instant, et suivit à toute allure les gouttelettes de sang. Son adversaire était handicapé, il ne pouvait donc pas être allé bien loin, non ? Le ninja cherchait dans toutes les directions une nouvelle piste sanglante, il observait chaque rues et allées, bien que le village ne soit pas grand. " Il ne peut pas être bien loin... Marcher dans le désert en pleine nuit, et blessé en plus, n'est pas une bonne idée..." songea le Juunin en posant son regard sur les étendues sableuses qui se présentaient à lui. Soudain, les traces de sang tournèrent à gauche, dans une petite ruelle, qui donnait plus loin vers une grande impasse. " Ah... Je te tiens..." pensa le ninja en sentant que la vie de son adversaire ne tenait qu'à un fil. Il s'engouffra dans l'obscurité de l'allée, et avança prudemment. Même si son ennemi était blessé, rien ne l'empêchait de combattre, non ?

Les bruits de pas résonnaient dans le lieu étroit. Thrys essayait de faire en sorte que chacun de ses mouvements soit silencieux, mais difficile de se concentrer sur les environs et les pièges probables, et sur les mouvements et la marche... Le Juunin observait devant lui si la silhouette du renégat apparaissait devant lui. Soudain, il arriva dans l'impasse, une petite zone entourée de maisonnettes, close, dont la seule et unique entrée se trouvait à présent derrière le Sunajin ! Ce dernier arriva au centre de l'impasse, où un lampadaire éclairait d'une lumière tamisée l'espace. Le ninja posa son regard sur le sol, et aperçut une goutte de sang plus grosse que les précédentes. " Impossible de fuir, à présent..." songea-t-il en relevant rapidement la tête, puis en regardant à droite et à gauche. Il ouvrit la bouche, et déclara d'une voix déterminée :

" Sors de ta cachette ! Montre-toi, allez !!"

Le renégat sortit de l'ombre, la jambe sanglante. Son sang s'était arrêté de couler, suite au placement d'un garrot un peu plus haut, diminuant ainsi la perte d'hémoglobine. Thrys soupira, et se mit à sourire en analysant la posture actuelle de son adversaire. " Dans un état pareil, le combat ne sera pas trop difficile..." pensa-t-il en dégainant son katana. Il brandit alors sa fidèle arme, et pointa son adversaire, comme guise d'avertissement. Celui-ci afficha un sourire sadique, puis mit la main dans son dos. Il chercha un instant quelque chose, puis ressortit une dague de trente centimètres de long, puis une autre. Le voilà lui aussi armé ! Il tenait ses lames dans chaque main, prêt à lancer l'assaut contre son opposant. Thrys était confiant : en aucun cas ces cures-dents n'allaient pouvoir rivaliser avec Izayoï ! La différence de taille était visible !

Que les hostilités... commencent !

A suivre pour... bah... la suite... Suite et fin d'ailleurs ! =)
 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La vengeance d'un criminel Jeu 9 Déc 2010 - 20:42

La nuit était magnifique ce soir... La lune illuminait le sol de ses rayons blancs, et son éclat était incroyable ! Alors que la plupart des gens allaient passer une bonne nuit à rêver, deux hommes n'allaient pas tarder à se livrer un combat sans merci, où l'un des deux opposants allait finir sa nuit étendue sur le sol poussiéreux du village de Hariken... Un combat impitoyable, où l'un des deux ninjas allait devoir admettre son échec.

Thrys et le nukenin étaient face à face, chacun des deux tenaient fermement leurs armes respectives : le Katana Izayoï pour le Sunajin, et les deux dagues pour le déserteur. Pas un mot, pas un bruit... Les deux hommes s'observaient fixement, sans qu'aucun ne décide d'ouvrir le bal. La tension était insoutenable, cependant, celui qui semblait le plus affecté par ce suspense mortel, était le renégat. Sachant qu'il allait être poursuivi, il ne s'attendait pas à avoir devant lui un ninja qui affiche un regard glacial tel que Thrys. Il se sentait oppressé par le regard rouge vif de son adversaire. Ce regard déterminé, si sûr de lui... Cela l'obnubilait plus qu'autre chose ! Impossible de se concentrer ! Il avait dans l'esprit le regard pénétrant du Sunajin, comme si ce dernier était en train de scruter au plus profond de son âme, à l'aide de ses yeux couleur sang. Le stress commençait à monter, jusqu'à atteindre des sommets incroyablement hauts chez le déserteur. Il se mit à tressaillir, et bougea un peu les jambes, afin d'attirer l'attention de son ennemi sur ses mouvements. Thrys observait du coin de l'oeil les actions de son opposant, mais gardait constamment ses yeux rivés sur ceux du nukenin. Celui-ci, de plus en plus stressé par cet état stoïque et immobile, perdit le contrôle de sa raison, et fonça tête baissée sur le Juunin, en vociférant :

" Arrête de me regarder comme ça ! Viens te battre !!"

La folie venait de prendre le dessus sur son esprit logique. Thrys voyait foncer sur lui l'homme déstabilisé, qui brandissait ses deux lames en direction de son cœur. " Une attaque de front... Inutile..." songea le Sunajin et se préparant à esquiva l'assaut du déserteur. Une attaque frontale de ce type là n'était pas très dur à éviter, et, compte tenu de la blessure infligée au renégat par le ninja tout à l'heure, ses mouvements étaient plus lents et lourds. Une riposte facile et aisée... Le ninja se mit à sourire devant l'arrivée de son ennemi, qui semblait de plus en plus oppressé par le visage de Thrys. Il semblait le narguer, le mettre au défi ! Un visage si serein et amusé n'est pas logique ! Comment pouvait-il sourire et rester calme dans une situation pareille ! Le traître de Suna redoubla d'effort pour parvenir à planter dans la poitrine de son adversaire ses deux lames, si bien que sa vitesse se mit à croître. Thrys soupira, puis fit un simple mudra à l'aide de sa main droite... Il fit affluer le chakra dans ses membres inférieurs, et déclara alors :

" Ninpô... Shunshin no Jutsu !"

Le sol fut légèrement écrasé par la pression de chakra qui se dégageait de la plante des pieds du Sunajin, et des morceaux de roches et de terre voletèrent autour du ninja. Thrys posa un pied un peu en avant, et il disparut en un éclair, sous les yeux effarés du nukenin, qui s'arrêta net. Il observa tout autour de lui, cherchant à dénicher le Juunin. Le suspense grimpa encore un peu, et cette fois, le pauvre homme perdit les pédales, si bien qu'il se mit à donner des coups de dagues dans le vide, tentant ainsi de toucher son ennemi. Il donna plusieurs coups, mais sans succès. Après quelques secondes d'épuisement inutile, le renégat reprit son souffle, et cria alors à Thrys :

" T'es où !! Allez !! Montre-toi !!"

Pas de réponse, bien évidemment... Comme si le Sunajin allait dévoiler bêtement sa position... Alors que le renégat commençait à perdre contrôle de ses actions, le ninja apparut dans son dos, et lui dit alors d'une voix grave et calme :

" Derrière toi..."

Le nukenin ouvrit de grands yeux, et tourna la tête dans son dos pour voir le ninja de Suna. Celui-ci brandissait sa lame Izayoï, qui ne cessait de lâchait quelques éclairs par moment. L'attaque allait être fatale pour le ninja, et sa nuque n'allait pas supporter le choc entre sa peau et l'obsidienne de l'arme ! Et contre toute attente, le renégat se prit l'attaque en plein dos, mais, au lieu de perdre la tête au sens littéral du terme, un nuage de fumée se matérialisa alors en un clin d'oeil, et le ninja disparut alors. " Une technique de substitution ?!" pensa Thrys en observant tout autour de lui si son adversaire allait attaquer par un coup-bas. Où avait-il bien pu filer ? Sa jambe le faisait assez souffrir, comment pouvait-il encore de se déplacer rapidement, et exécuter une technique de substitution ? D'un autre côté, il était rang B, il n fallait donc pas le sous-estimer... Après un bref temps d'attente, il réapparut sur un bâtiment un peu plus haut que les autres, et qui offrait un poste d'observation correct... ou du moins, une vision totale de du cul-de-sac. Il s'était fait un rapide bandage à la jambe pour limiter les écoulements de sang, puis déclara alors à son adversaire :

" Tu commençais à m'énerver toi... Ta technique Shunshin est fort intéressante, mais avec le Jutsu que je vais t'envoyer, le fait de courir vite ne te sera pas utile !"

Il joignit alors les mains, et composa une série de signes, qui n'étaient pas inconnus du Sunajin, qui avait déjà effectué ce type de mudras auparavant. Il aspira une bouffée d'air, et recracha alors une boule composée de vent sous haute pression :

" Fuuton !! Renkûdan !!"

L'attaque était gigantesque, et englobait pratiquement toute la zone de combat ! Une attaque frontale pour le moins efficace et dévastatrice ! Quoi de mieux pour rayer une zone de la carte que d'envoyer une boule de vent de la taille d'un éléphant, je vous le demande ?! Thrys voyait foncer sur lui l'attaque venteuse, mais resta stoïque devant l'attaque. Il posa sa main libre sur son katana, pour le tenir à deux mains fermement, et fit affluer le chakra dans l'obsidienne et les runes posées par le forgeron il n'y a pas longtemps. " On va maintenant voir si ce que m'a dit ce gars en valait vraiment le coup !!" pensa-t-il en envoyant une dose supplémentaire de son énergie spirituelle dans son sabre. Celui-ci se mit à grésiller, et des courants d'air se dispersaient tout autour de lui. Il préparait une onde choc, qu'il chargeait et emmagasinait à l'aide de sa lame ! La boule de vent arrivait de plus en plus sur lui, et le contact était pour le moins imminent ! " Attention... C'est parti !!".

La boule rentra en collision violente avec la lame du katana, qui ne céda pas à la pression qui s'exerçait sur elle ! Bien qu'elle aurait déjà fendu en deux une arme standard, Izayoï semblait tenir le choc, malgré la force du courant. Thrys appuyait ses deux mains aussi fort que possible sur le manche de son sabre pour repousser l'attaque sur l'envoyeur, et ainsi protéger en quelque sorte le village. Il ne fallait pas le détruire tout de même ! Le choc et les forces qui s'exerçaient sur les deux entités étaient impressionnantes, des salves et des vagues de courants d'air jaillirent du lieu de l'affrontement ! Le renégat observait lui son attaque qu'il ne cessait de qualifier de "grandiose", tant elle semblait imparable et dévastatrice ! Alors qu'il pensait que son adversaire allait succomber à son assaut, il commença à rire aux éclats, tout en continuant de scruter sa boule d'air qui n'allait pas tarder à s'écraser sur le sol. Malheureusement pour lui, son attaque n'était toujours pas entré en contact avec le sol ! Il cessa de rire peu à peu, puis trouva cela étrange qu'après une bonne minute, l'attaque venteuse n'avait toujours pas porté ses fruits ! " Bon sang ! Mais qu'est-ce qu'il se passe ?!" pensa-t-il en essayant de trouver la raison de son souci. Soudain, la boule d'air, au lieu de tomber au sol, retourna sur le renégat qui ne s'attendait pas à voir revenir sur lui sa propre attaque ! Il vit le souffle de vent foncer alors sur lui, et cette fois, la blessure raviva la douleur, et impossible de fuir. Voyant qu'il ne pouvait plus faire aucun mouvement, il commença à paniquer, et à jurer sur le Sunajin, essayant de comprendre comment il avait fait pour se sortir de cette passe :

" Mais enfin !! Comment se peut-il ?!!"

Thrys avait son katana en main, qui ne cessait de relâcher des vagues de chakra venteux et électrique ! L'attaque du nukenin avait été amplifiée et retournée contre lui, grâce à Izayoï ! La boule se rapprocha... encore... encore... jusqu'à ce qu'elle percute violemment le déserteur ! Et à ce moment, au moment où elle entra en contact avec la peau du renégat, Thrys ne pu s'empêcher de lâcher un simple :

" Bye bye..."

Et là, grosse explosion, comme d'habitude... Le vent se dispersa de façon violente et extrêmement rapide. Un véritable mini-ouragan, en quelque sorte. Le vent se propagea dans toutes les directions, le pauvre renégat fut littéralement... explosé... Son sang recouvrait à présent le sol et les murs du cul-de-sac, une véritable boucherie... Thrys avait d'ailleurs réussit à esquiver de justesse l'oreille de son adversaire, qui l'avait frôlé au visage ! Bon, vous me direz une oreille, ça fait pas mal, mais moi, je vous dis qu'à cette vitesse, c'est dangereux ! Vous me croyez pas... Et bah, tant pis pour vous ! Bon, reprenons...

Le Sunajin se trouvait là, debout au beau milieu du sang du renégat... Avec ce souffle de vent, les nuages de l'atmosphère s'écartèrent, et laissèrent alors la place à la lune. Une magnifique lune pleine, et non pas en forme de croissant. Le ninja était heureux d'avoir terminé sa mission. Le combat n'avait pas été trop long, mais, oh, comment palpitant ! Maintenant, il rentra à l'auberge pour passer... une bonne nuit !

FIN !
avatar
~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
Vijay Jagdish~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 5547
▌Age : 24
▌Inscription : 09/03/2008

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
203/1000  (203/1000)
| Âge du personnage | : 26 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naruto-ninja-rpg.com
MessageSujet: Re: La vengeance d'un criminel Lun 20 Déc 2010 - 22:33

45 pts NNR pour la mission + bonus de 6 pts NNR par post.
Total = 69 pts NNR.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La vengeance d'un criminel


La vengeance d'un criminel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» René Civil devant le tribunal criminel
» Exécution d'un criminel troll
» Mario Andresol ne veut pas un criminel expulsé du canada..
» PRESCRIPTION NON APPLICABLE POURLES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ SELON MICHEL FORST
» Stanley Lucas a la recherche du job premier ministre replique et defend....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Autres villages :: Autre village-