Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu]

 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 23
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Sam 12 Mar 2011 - 17:00

Le soleil se levait à peine sur le Monde Shinobi que déjà les villageois du Village caché du Sable s'attelaient à leurs travaux quotidiens... La ville s'éveillait peu à peu, et les foules commençaient à remplir les rues et les avenues de la cité ninja du Pays du Vent. Alors que les gens se bousculaient dans les magasins et les échoppes de la ville, Thrys était assis sur un banc, à côté du bureau du Maître Kazekage. Quelques jours auparavant, il avait reçu une lettre le priant de venir au Manoir Kazekage le plus vite possible... enfin, ce genre de procédés était le prétexte qu'avait trouvé Ryo Mizake pour envoyer des missions à ses ninjas. En effet, Thrys aimait les missions dangereuses, où à chaque moment sa vie était mise en jeu ! Des missions d'assassinat, d'escorte de marchands, et tout ce genre de quêtes qui mettaient un peu de piment... euh... de wasabi dans sa vie de Sunajin ! Les missions sans importance qui consistaient uniquement en la garde d'une boutique tandis que le propriétaire était parti faire une course, très peu pour lui...

Cependant, il avait un mauvais pressentiment pour aujourd'hui. Alors qu'il attendait le moment où Ryo l'inviterait à entrer dans son bureau, le ninja s'était trouvé un amusement tout bête : sortir et rentrer la lame secrète fixée à son poignée gauche. Cela faisait plus de vingt minutes que l'on entendait dans les couloirs de la bâtisse le ressort du mécanisme qui ne cessait de faire son bruit grinçant. C'était assez désagréable, il fallait l'avouer, mais, du moment que cela ne gênait pas le ninja... Soudain, la porte du bureau s'ouvrit, et deux personnes âgées sortirent tour à tour, et se dirigèrent vers les escaliers menant au rez-de-chaussée. Le Sunajin observa la porte en face de lui, et attendit... Ryou Datenshi, bras-droit du Kazekage Ryo Mizake sortit à son tour, observa le ninja assis devant l'entrée du bureau, lui sourit, et l'invita à entrer, ce qu'il fit sans perdre une seconde. Il rengaina sa lame secrète, se leva tranquillement, et pénétra dans la pièce. Ryo, assis dans le fauteuil derrière le large bureau en bois, lui fit un signe de main afin qu'il s'avance vers lui. Thrys se plaça au centre de la pièce, salua le Kazekage, et le fixa droit dans les yeux. La porte du bureau se referma derrière lui, et Ryu retourna aux côtés de son maître. Le Sunajin observa un instant l'apparence de son chef, et remarqua qu'il ne portait pas la tenue vestimentaire des Kage. Sans doute cela l'énervait de devoir se déplacer avec ce vêtement d'apparat. Ryo soupira, et dit alors au ninja, qui était toute ouïe :

" Thrys... nous avons une nouvelle mission à te confier..."

L'intéressé resta de marbre, ne laissant dévoiler aucune émotion, bonne comme mauvaise, et répondit alors d'un ton sobre :

" De quel genre ? Assassinat ? Escorte ?

- Et bien... non, pas exactement... Ce sera une mission de rang C...

- Hum... répondit simplement le Sunajin, qui sentait déjà que sa journée avait mal commencée. Je vois que je n'ai pas le choix...

- Vois-tu, nos espions ont localisé un groupe de mercenaires qui sèment la panique un peu partout au sein du Pays du Vent. Depuis quelques temps, il semblerait que ce groupe ait trouvé refuge au Pays de la Cascade, loin des autorités du Village caché du Sable... Ton objectif sera de démanteler cette organisation, et de... réduire au silence l'investigateur de cette mascarade !

- Bien... Une mission d'infiltration donc... rien de bien méchant, je devrai finir ça en quelques jours... Sur ce, bonne journée..."

Le ninja fit un simple mudra à l'aide de sa main droite, et disparut dans un nuage de fumée, laissant Ryu et Ryo seuls dans le bureau. " Une mission d'infiltration... Tsss..." songea le Sunajin en se dirigeant vers les immenses portes du village. Le Pays de la Cascade était bien loin du Pays du Vent, à croire que les mercenaires avaient bien choisi leur destination... Thrys salua les gardes qui patrouillaient devant les portes du village, et s'engouffra dans le grand désert qui s'étendait à perte de vue. Note personnelle et pour les lecteurs : je passerai le passage de mon récit à travers le désert, car sinon, je me répète dans toutes mes missions... Bref !

~~~~~~~~ Le Pays de la Pluie ~~~~~~~~

Le ninja arriva au Pays de la Pluie... bien qu'il ne connaissait pas trop les environs, il avait su reconnaître sans problème le lieu, à cause des flots d'eau qui ne cessaient de tomber du ciel. Les terres étaient humides, le sol était trempé, et la flore des forêts était impressionnante ! La pluie continuait de ruisseler le long des cheveux du Sunajin, qui pressait le pas afin de ne pas attraper quelque chose... un bon rhume voilà qui lui pourrirait sa journée ! D'après les rumeurs qui se répandaient comme un nuage de poussière à travers le Monde Shinobi, le Pays de la Pluie avait été complètement envahi par la passé, durant une guerre ninja qui avait causée un nombre incroyable de morts. Le Village caché de la Pluie était le seul village ninja du Pays, mais il n'était pas guidé par un Kage... Enfin, ceci n'est que racontars, sans doute, mais d'après les habitants du village, il s'agirait d'un Dieu vivant. Un dieu... et puis quoi encore ? Le ninja évita tout de même le village, afin de ne pas attirer l'attention sur lui. Après la grande guerre ninja qui avait causée la ruine de ce Pays, il valait mieux ne pas trop traîner dans les parages, étant donné que la population était très hostile aux voyageurs et aux touristes... Il continua sa marche, jusqu'à parvenir aux frontières qui séparent le Pays de la Pluie et celui de l'Herbe...

~~~~~~~~ Le Pays de l'Herbe ~~~~~~~~

Contrairement au Pays de la Pluie, cet endroit était verdoyant, et les paysages, bien que plats, étaient quasiment ensoleillés... Cependant, le Pays de l'Herbe était réputé pour quelque chose d'assez inhabituelle dans le Monde Shinobi : sa flore ! Et oui, au sein des forêts et des plaines de ce Pays, la flore était gigantesque ! Par exemple, certaines forêts possédaient des arbres immenses, dont on ne voyait presque plus la cime, tandis que d'autre part, la forêt était composée de champignons gigantesques. Vous imaginez un peu l'omelette que vous pouvez vous faire ? En revanche, concernant le Village caché, il était lui aussi contrôlé par quelqu'un d'autre qu'un Kage. Mais contrairement au Dieu du Pays de la Pluie, il s'agissait juste d'un Seigneur féodal puissant, mais dont la gloire avait été elle aussi anéantie durant une Grande Guerre ninja. Mais à part cela, le Pays de l'Herbe était paisible, et jouissait d'une paix instaurée avec les Grandes Puissances du Monde Shinobi.

~~~~~~~~ Le Pays de la Cascade ~~~~~~~~

Nous y voilà enfin ! Le Pays de la Cascade ! Thrys était arrivé à destination, après plusieurs jours de marche et de course. Ce voyage ne l'ennuya pas trop, car il avait pu admirer les paysages des contrées qu'il avait traversées ! Quelques bandits intrépides qui passaient par là l'ont diverti. C'est tout de même pas très intelligent un bandit... Affronter un ninja n'était pas chose aisée, certes, mais bon...
" Bien... maintenant, il s'agit de trouver ce groupe de mercenaires..." songea le ninja en se dirigeant tranquillement vers le premier village qui se présentait à lui. Un village agricole qui profitait des larges étendues herbeuses alentours pour faire pousser toutes sortes de légumes. Carottes, radis, navets... Bon, je ne vais pas m'étendre sur les légumes que je connais, et passons directement au moment clé de notre intrigue... ou presque...

Thrys s'approcha des portes du village, gardées par deux hommes armés et casqués. Marchant tranquillement, de façon décontracté, le ninja passa les portes du hameau, sans éveiller les soupçons des gardes, qui continuaient de scruter d'un regard vif l'horizon. Il fallait être prêt à repousser n'importe quelle attaque. " Hum... voyons-voir... un endroit où je pourrai trouver des informations..." pensa le Sunajin en regardant tantôt à droite, tantôt à gauche. Soudain, il s'arrêta, et aperçut un peu plus loin, à l'angle d'une ruelle, l'enseigne d'une taverne. " Bah voilà..." s'exclama le ninja en s'avançant vers la porte d'entrée de l'établissement. Arrivé à portée des portes, il s'apprêta à poser la main sur la poignée, cependant, il remarqua que l'entrée était en fait deux portes battantes, un peu à la manière d'un saloon... Il s'avança, poussa la porte, et pénétra dans le bâtiment.

A peine entré, tous les regards se tournèrent vers lui, et le dévisagèrent. Thrys fixant le tavernier derrière le comptoir, s'avança vers le bar. Tandis qu'il marchait, il sentait rivés sur lui la totalité des yeux des habitués. La longue cape rouge sombre trouée donnait un air de vétéran, ce qui rendait notre ninja impressionnant. Derrière lui, on pouvait voir la pointe de son sabre, qui n'attendait qu'une seule chose : pouvoir se ficher dans la chair d'un adversaire ! Thrys arriva près du comptoir, posa un coude sur le meuble, avança sa tête, et interpella le patron... Celui-ci, occupé à nettoyer des verres et des gobelets, se retourna, et demanda à son interlocuteur quelle était la raison de sa venue en ville.

" Je cherche un groupe de mercenaires qui louent ses services... j'ai besoin d'hommes qui n'ont pas froid aux yeux, si vous voyez ce que je veux dire...

- Des hommes prêts à tout ? Cela dépend... si t'as d'quoi payer, je pense qu'ils seront d'accord...

- Et, où puis-je les trouver ?

- Ah ça, impossible de le dire... inutile de les chercher, ce sont eux qui te trouveront..."

Le barmaid se retourna, et continua de faire briller ses verres, laissant le ninja accoudé au comptoir. " Bon... ça ne m'avance pas trop cette histoire..." pensa le Sunajin en se dirigeant vers une table. Après tout, il avait bien le temps de boire quelque chose, non ?

Quelques minutes passèrent... Thrys sirotait tranquillement son verre, avant de repartir mener son enquête... Soudain, des cris retentirent à l'extérieur. Des hurlements inaudibles, des appels au secours indéchiffrables... Thrys se leva, termina son verre, et se dirigea vers l'extérieur, afin de voir ce qu'il se tramait. Le soleil l'éblouit un instant, le temps que ses yeux s'habituent à la lumière du jour, et il vit au delà des portes du village des hommes armés et à cheval foncer droit sur le village. " Tiens ? Des pillards ?" songea le ninja en s'approchant de l'allée principale du hameau. Une personne courrait en sens inverse, et hurlait :

" Ce sont eux !! Fuyez !!"

Thrys s'étonna, et se demanda qui c'était "eux" ? Le barmaid, qui s'était déplacé jusqu'à la porte de son établissement, interpella le ninja, et lui dit alors, terrorisé :

" Tu les cherchais, non ?

- Hein ? Les mercenaires ?

- Oui, et bien, tu vas être servi !!"

Thrys fit face aux assaillants, et regarda un peu plus longtemps le groupe armé... " Bon et bien... mon enquête est terminée... Je vais pouvoir faire d'une pierre deux coups : les tuer tous ici et maintenant, et comme ça, le tour sera joué..." songea-t-il en dégainant son katana. Le combat allait pouvoir commencer !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Dim 13 Mar 2011 - 15:30

Le pays de la cascade, j’étais venu dans ce pays pour rester un peu tranquille. Le paysage était paisible et il n’y avait pas trop de projets humains dans les environs. La vie dans ce petit pays n’était pas tous le temps réprimée par d’autre personne, c’était vraiment tranquille. Un paysage jamais couvert par les nuages donc il y avait toujours le soleil qui frappait sur cette contrée. Mon frère n’était pas avec moi, il était resté à la salle d’entrainement pour consolider ses techniques mais moi j’en avais assez, je devais me reposer un petit peu. Je prenais donc un bain de soleil couche contre un arbre, les rayons du soleil me traversaient de tous pars. Il était mon chakra et mon énergie vitale. Sans les rayons du soleil je mettais beaucoup plus longtemps pour refaire mes forces, ils étaient donc très pratiques dans les moments de difficulté ou dans des combats où l’endurance est mise à l’épreuve. Grâce à eux je pouvais tenir beaucoup plus longtemps lorsque je marchais ou je courais. Ils me sortaient des situations les plus douloureuses en mo donnant de l’énergie vitale ou en me donnant de l’énergie lorsque je n’en avais plus. Sans ces rayons je me fatiguais très vite, je ne pouvais pas beaucoup tenir lorsqu’il n’y avait pas de soleil voila pourquoi j’éviter les combats lorsqu’il n’y avait pas ces rayons bienfaisants. L’air ma caressait le visage, quelques feuilles tombaient de l’arbre sur lequel j’étais appuyé, mes cheveux noirs virevoltaient quelque peu sous l’effet du vent. J’entendais quelques bruit venant des buissons se trouvant derrière moi mais rien d’anormale, c’était un écureuil, je vis alors un pain qui sortait de son terrier se trouvant à ma droite, je lui donnai une carotte qu’il prit et ralla se loger dans son trou.

Je me levais tranquillement, je me tapais les jambes pour que mes muscles se remette à fonctionner normalement. Ils mirent quelques secondes avant de redevenir comme d’habitude. J’étais resté couché pendant plusieurs heures mais je ressentais les effets-secondaires de l’après sieste, je me sentais encore un peu fatiguer mais je devais aller voir ce qu’il se passait dans ce pays. J’espérais que ce village serait aussi tranquille que le reste du pays. Je me mis donc en route vers le village, un vieillard m’avait donné le chemin pour y arriver. Je ne rencontrai personne d’autre que des animaux traversant le sentier en courant. Ces animaux étaient craintifs mais cela ne m’étonnait pas car l’homme et ses coutumes étaient partout. Ceux-là avaient fais de ce monde une sorte de fourmilière, les seules différences avec les fourmis étaient la taille et qu’elles faisaient plus attention aux autres habitants de cette terre. Je commençai à marcher tranquillement dans l’herbe verte, celle-ci me laissait quelques goutes d’eau sur mes chaussures ce qui me les lavait quelque peu. Ma route continua pendant plusieurs dizaines de minutes jusqu’à arriver enfin devant les portes d’un village du pays de la cascade. Deux gardes gardaient la porte armes à la main mais lorsque je passai les mains dans les poches ils ne firent rien. Ils me laissèrent tranquillement continuer ma route vers l’intérieur du village. Les gardes portaient un casque chacun et un habit de la garde, certainement une politique du dirigeant de ce pays. Décidemment l’endroit où je m’étais posé il y a de cela quelques heures était très calme par rapport à ce village.

En plus de ça j’étais arrivé le jour du marché, tous le monde criaient les prix de leurs légumes et ils essayaient tant bien que mal d’appréhender les gens pour qu’ils achètent leurs produits. Voila comment marcher un marché, celui qui gueulera le plus vendra la plus, c’était la loi dans ce genre de marcher. J’en avais fréquenté pas mal dans les pays voisin mais celui-ci dépassait le nombre de décibels que j’avais entendu jusque la. C’était un autre monde, je croie bien que tous le monde portaient des boules quies pour se protéger des oreilles, ils criaient leurs prix et grâce à des gestes ils comprenaient ce que voulais les clients. Voila ce qu’étais le calme dans ce village, la journée commençait très mal dans ce village, du bruit, du bruit et encore du bruit, je décidais d’aller me réfugier dans une taverne, je portais mon habit habituel me tenant suffisamment chaud et ma protégeant du froid et de la neige. J’avais mon pendentif toujours accroché à mon cou qui se balançait lorsque je marchais. J’entrai dans la taverne et sans faire attention aux autres personne je vins m’installer dans un coin de la taverne, personne ne se trouvait à côté de moi, voila qui était bien, j’étais tranquille à ma reposer. Je demandai un verre d’une boisson non alcoolisée et je le bus en quelques gorgées. C’est alors qu’un autre homme entra dans la taverne, il portait un manteau sombre rouge bordeaux avec le bandeau du village caché de Suna. Il s’avança jusqu’au comptoir et demanda d’une voie presque inaudible s’il y avait des mercenaires dans ce village. Le barman lui répondit apparemment non d’après la tête que faisait le ninja. C’est alors qu’on entendit crier, tous le monde sortit dans la rue sauf moi qui restait sur le pallier de la taverne à regarder ce qu’il se passer.

Apparemment c’était la mauvaise journée. Je commençais par rester tranquille dans mon coin sur de l’herbe fraiche sans aucun bruit ce qui était plutôt plaisant et voila maintenant que je me trouve dans un village qui fait un boucan pas possible et qui se fait attaquer par des brigands. Décidemment ce n’était pas ma journée… Tous les hommes et femme quittèrent le marché pour aller se cacher sous leurs lits ou dans leurs maisons fermées à double tour. Seul le ninja de Suna resta la au beau milieu de la rue, pour ma par je restais sur le palier en m’appuyant avec mon épaule sur le pilier retenant le toit. Des hommes avec des chapeaux ridicule se trouvaient sur des chevaux, les hommes avait des armes aux mains, apparemment c’était un petit gang de malfrats. Le ninja de Suna sortit ensuite son sabre, apparemment cet homme voulait combattre ces brigands, je soupirais, il y allait encore avoir un bain de sang. Mais bon, j’avais envie de me dégourdir un peu les jambes. Je m’étirai quelques fois les bras en faisant quelques pas en avant. Le ninja de Suna regardait l’attroupement de brigands fonçant sur lui. Il ne pensait pas que quelqu’un resterait là. Le premier brigand qui était à quelques mètres du ninja de Suna tomba, mon doigt fumée encore, je venais de lui envoyer un rayon lumineux qui n’avait fais que lui traverser la gorge en large. Je tendis ma main vers vers l’attroupement de brigand et cinq rayons sortirent de mes doigts et partirent vers les brigands, le soleil frappant lourdement ils ne virent rien. Cinq d’entre eux furent tuer comme le premier il en restait quatre. Cependant mon travail était terminé, je revins donc dans la taverne et je m’installai comme j’étais auparavant. Je laissais les quatre derniers pour le ninja du village de Suna. Je bus donc une gorgée de ma boisson que je n’avais pas encore finie en écoutant les cris de douleur des brigands restant.


Dernière édition par Kyoshu Hikari le Sam 2 Avr 2011 - 13:52, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Ven 18 Mar 2011 - 19:25

Depuis combien de temps cette petite fille suit-elle cet homme ? Quelques semaines probablement. Elle marche derrière lui d'un pas sautillant, heureuse d'être là. De temps à autre, elle s'éloigne du chemin pour cueillir une fleur ou poursuivre un lapin. Agée d'une dizaine d'année, la fillette n'avait aucune véritable raison de vivre ni aucun but. Sa seule préoccupation était de suivre le dénommé Kyoshu. La mémoire lui faisait défaut et aucun événement précédant leur rencontre ne lui était connu. Et pourtant, légèrement naïve sur les bord, la gamine ne s'en souciait pas. Elle ne connaissait pas la raison pour laquelle Kyoshu la gardait avec elle et ne désirait pas le savoir.


Cela faisait plusieurs heures que les deux compagnons marchaient à travers un pays qu'elle ne connaissait pas. La petite fille avait mal aux pied et son moral commençait à baisser :

<< "Namiko est fatiguée et elle a faim" se plaint Namiko en espérant qu'il l'écoute >>


L'homme ne répondit pas. Bien sûr, si on arrivait à ce moment, on aurait put croire qu'il était insociable et vraiment pas gentil envers cette petite fille .. Mais quand on savait que la demoiselle en question passait le plus clair de son temps à parler, jouer et courir partout, on comprend mieux le comportement de celui qui doit la supporter. Namiko comprit donc qu'il l'ignorait et repris de plus belle :

<< "Bientôt Namiko n'arrivera même plus à marcher !" lanca Namiko avant de faire une moue désapprobatrice>>

Toujours rien. Namiko se mis alors à marcher moins vite, se faisant toute petite comme une enfant qui boude. Bien sûr qu'il l'avait entendu. Il était donc obligé de faire quelque chose ! La fillette savait bien qu'il n'était pas du genre à la chouchouter voir même à la porter. Elle devait donc faire avec .. Mais étrangement, c'était cela qui lui plaisait bien chez son "sensei". Namiko n'aimait pas qu'on la sur-protège. Elle préférait se sentir presque qu'indépendante et libre, bien qu'au fond l'idée d'être seule (sans Kyoshu) lui faisait peur. Après tout, quoi de plus normal pour une petite fille que d'aimer son tuteur ? D'ailleurs celui-ci venait de s'arrêter. Namiko butta contre sa jambe et, une fois sur ses fesses après être tombée, elle releva la tête en grognant. Un petit village se dressait devant eux. Contente parce que cela voulait dire qu'ils allaient pouvoir se reposer, Namiko se releva avec un grand sourire. Après avoir observer la situation, le ninja entra dans le village suivit de près par la fillette.


La petite fille est seule dans la chambre de la taverne. A genoux sur le sol, elle semble jouer avec des galets colorés. Etrangement, elle ne rit pas, elle ne sourit pas. Elle a l'air concentrée comme un ninja élaborant une stratégie. Soudain, des cris s'élèvent de dehors, la tirant de ses pensées. Ces cris, elle les connait bien. Ce sont ceux de la douleur apportée par l'épée de son sensei. Intéressée, elle se lève, quittant sa petite aire de jeu et chope la pomme posée sur son lit. Elle l'avait prise, comme les cailloux, sur le chemin qui l'avait menée ici.

Sans se presser, tout en croquant énergiquement dans sa pomme, la petite fille descend les escaliers qui la sépare du rez-de-chaussée. Arrivée à la salle du bar-restaurant, elle se rend compte que les gens sont affolé. Rien d'étonnant s'il y a une bagarre dehors. La fillette hausse les épaules et traverse la pièce en regardant droit devant elle. Enfin, elle arrive à l'encadrement de la porte où elle passe sa tête de petite curieuse. Elle observa la scène tout en mâchouillant son morceau de pomme : déjà son sensei revenait du combat. Celui-ci la vit et passa à côté d'elle sans rien dire. Namiko s'empressa alors de suivre jusqu'à l'intérieur.

<< " Namiko croit que vous en avez oublié sensei ! A moins que ce sois un cadeau pour l'autre ninja ? " demande Namiko en faisant un grand sourire chaleureux " Il faut que vous appreniez à Namiko à se battre comme ça ! " insiste encore une fois Namiko >>

Elle prit alors un air de grande fille et attrapa la lame de son maître. Tentant de la soulever, son visage devint rouge sous l'effort puis finalement abandonna dans un soupire. Encore une fois, elle venait de lui prouver qu'elle n'était pas prête à être une kunoichi. Dehors, les cris continuaient, de plus en plus fort au point de déranger la fillette. Elle redressa la tête en lançant un regard dehors puis interrogea son sensei du regard : ses cris étaient-ils bien ceux du groupe d'homme qu'il avait attaqué auparavant ?

 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 23
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Mer 30 Mar 2011 - 12:51

Face aux assaillants, qui déboulaient en trombes dans le village, Thrys agrippa fermement sa main sur le manche de son sabre, prêt à croiser le fer avec ces bandits de pacotille... Ceux-ci arrivaient à vive allure dans l'artère principale du hameau, mais ne s'attendaient pas à ce qu'un homme leurs fasse de l'ombre. Il brandit alors son épée accrochée à sa ceinture, et la brandit rapidement, afin de trancher la nuque du Sunajin, qui ne bougeait pas d'un cil. Tout à coup, une chose étrange et spontanée se produisit : un rayon lumineux jaillit de derrière le ninja, et traversa la gorge du bandit de part en part. Un trou en plein milieu de sa trachée, forcément, c'était beaucoup plus difficile d'essayer de respirer. Sa main lâcha la lame, qui tomba à terre après quelques rebonds, et glissant sur la selle de son destrier, la victime s'étendit au sol, sans vie. Alors que le ninja allait regarder dans son dos voir qui l'avait assisté durant la bataille, d'autres rayons lumineux furent lancés, et transpercèrent alors cinq autres bandits, qui succombèrent face à la blessure mortelle. Le Sunajin haussa les épaules, tourna la tête un instant, et aperçut très brièvement un homme, qui après avoir terminé ses cinq cibles, retourna dans l'auberge. Thrys fit de nouveau face aux autres barbares qui, après avoir vu ce qu'il venait de se passer, décidèrent d'attaquer directement le ninja, qu'ils croyaient cause de leurs tracas. Après avoir stoppé leurs montures, les bandits craquèrent tour à tour leurs doigts, et affichèrent des moues tantôt colériques, tantôt amusées. L'un d'eux sortit une immense hache, la fit rebondir plusieurs fois dans le creux de sa main, et dit alors d'une voix sadique :

" Regardez-moi ça les gars... un idiot qui se prend pour un héros..."

Sous l'effet de cette... disons blague... les compères du meneur ricanèrent à leur tour, dégainant chacun une arme diverse... Sabre dentelé, hache à double affûtage et masse d'arme cloutée. Un attirail complet pour quelques bandits. Thrys ferma les yeux, et soupira un instant devant la remarque plus que futile de son prochain adversaire. Il dit alors d'un ton froid :

" Ta blague est aussi dénuée de sens que le néant qui sépare tes deux oreilles... Allons... je te laisse le choix : soit tu te rends maintenant, et je promets de ne te laisser la vie sauve... soit tu refuses, et à ce moment j'utiliserai une méthode plus violente... Alors ?"

Le bandit, se sentant humilié par la provocation du Sunajin, grogna des injures, et pointa du doigt Thrys, donnant ainsi ses ordres à ses sbires. Ceux-ci s'avancèrent alors rapidement, jusqu'à encercler complètement le ninja. Celui-ci tournait la tête de gauche à droite, comptant le nombre de personnes qui s'apprêtaient à l'entailler de toutes parts... " Un... deux... trois... et notre petit dernier au fond... Inutile de gaspiller du chakra pour si peu..." songea-t-il en se tournant vers le bandit le plus proche de lui. Ce dernier brandit alors la masse d'arme parsemée de clous, laissant ainsi son torse ainsi que son ventre sans protection. Thrys n'eût aucun mal à se déplacer jusque là, à une vitesse incroyable, et il planta alors violemment sa lame dans les viscères de son ennemi, qui poussa un cri de douleur. Appuyant le plus fort possible sur le bout du manche de son sabre, le Sunajin voulait être sûr que son katana ait bien touché un point vital. Après quelques secondes d'insistance, il retira vivement son sabre, et se tourna alors face aux deux autres bandits, qui restèrent bouches bées. Tremblant un tant soit peu, ils se mirent en posture de défense, et attendirent de pied ferme l'assaut du ninja, qui les fixait d'un regard noir. Sans perdre un instant, il parvint sur les flancs du second brigand, qui ne vit pas son adversaire se déplacer, et sentit alors dans sa hanche une souffrance inouïe. Après ce magnifique coup bien placé, le ninja récupéra son arme, et finalement, acheva le dernier homme encore debout parmi son lot de trois, par un coup aérien, ce qui eût pour effet de lui trancher la tête. Cette dernière se détacha des épaules, et vint rouler sur le sol, laissant derrière elle une légère traîner rouge écarlate. Le chef des bandits, resté un peu plus loin, avait été témoin des actions de l'homme qui se prenait pour un héros... Le pauvre, il ne s'attendait pas à ce genre de prestation !

Thrys tourna la tête dans sa direction, et se mit à sourire. Un sourire amusé par le semblant de défense qu'avait essayé d'effectuer les victimes. Pointant sa lame sur le meneur, le Sunajin s'approcha alors de sa future cible, tout en lui disant :

" Bon... Tu me fais perdre mon temps... Finalement, j'ai décidé de te tuer, cela fera un idiot de moins dans ce monde..."

Le meneur d'hommes... ou du moins, ce qu'il en restait... écarquilla les yeux, et fonça sur le ninja, n'acceptant aucune remarque désobligeante. Thrys vit son adversaire courir sur lui, et fit un vif pas latéral, esquivant l'assaut frontal. A présent dos à son ennemi, le Sunajin brandit son sabre, et taillada l'arrière du bandit, qui tituba, avant de s'agenouiller au sol, agrippant son épaule, touchée par l'attaque. Il ragea un instant, face à l'incompétence de ses sbires, et vit tourner autour de lui le ninja, qui le toisait de haut, comme le bourreau qui scrute sa victime. Voyant que son ennemi était hors d'état de nuire, Thrys rangea son sabre dans son fourreau, et demanda alors sur un ton inquisiteur, tout en empoignant l'homme à terre :

" Quels étaient les objectifs de ton groupe de mercenaires, hein ?

- De... de quoi ? Qu'est-ce que tu racontes ?

- Ne fais pas l'innocent ! Tes crimes sont parvenues jusqu'aux oreilles de Suna ! Qui t'a enrôlé ?!

- Mais je ne sais pas de quoi tu parles ! Nous ne sommes pas des mercenaires !

- Comment ? Mais tu corresponds à la description du meneur d'hommes ! Hum... voilà qui change tout mon problème... Je n'ai plus besoin de toi...

- Attends !! Je suis peut-être au courant de quelque chose qui pourrait t'intéresser !!

- Et bien parle, et peut-être que je serais clément avec toi...

- Mon frère... mon frère dirige un groupe de mercenaires... Malheureusement, je ne sais pas où il se trouve...

- Ton aide m'a été précieuse... mais je ne peux te laisser en vie... puisse la mort t'aider à purger tes crimes..."

Sur ces mots, Thrys dégaina rapidement son sabre, et le planta dans nuque de sa victime, qui s'éteignit alors dans un dernier souffle... Son sang s'écoula de la plaie, et vint tacheter le sol rocailleux du village... Retirant sa lame de l'entaille, le ninja se dirigea à présent vers la taverne, afin de payer sa note... Il fit quelques pas, avant d'être acclamé par les habitants, qui voyaient en lui leur sauveur ! Il l'avait débarrasser de ces bandits, qui les harcelaient constamment ! Mais ne se prêtant guère aux honneurs, le ninja se hâta de rejoindre la taverne, s'approcha du bar, et sortit quelques pièces, qu'il posa sur le comptoir. Il soupira un instant, et songea à la suite des évènements... Il venait de perdre son temps à corriger quelques bandits présomptueux, alors qu'il aurait plutôt préféré en terminer avec sa mission... " Bon et bien... il va me falloir continuer..." songea-t-il en se tournant face à l'entrée de l'établissement... Alors qu'il allait sortir, il vit dans un coin de la pièce l'homme qui l'avait assisté au début du combat. Ayant presque failli oublié de le remercier, il s'approcha de la table où il se trouvait assis, à côté d'une petite fille. C'était un jeune homme, un peu plus âgé que le Sunajin. Une chevelure lisse et d'un noir sombre, des yeux verts éclatants... Vêtu d'un t-shirt noir, ainsi qu'une chemise blanche déboutonnée, l'homme vit arriver vers lui le Shinobi du Sable. A côté de lui, comme dit précédemment, une petite fille, d'une douzaine d'années environ, aux yeux bruns, et dont la couleur de la chevelure était à la limite entre le blanc et le jaune éclatant. Elle portait une sorte de manteau vert, ainsi qu'une écharpe bleutée, qui recouvrait sa nuque ainsi que sa gorge. Thrys salua le groupe, et dit alors d'une voix sobre :

" Merci pour tout à l'heure, même si tu n'étais pas obligé de m'aider..."

Le ninja afficha un sourire amical, en attendant la réponse de son interlocuteur...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Sam 2 Avr 2011 - 13:44

Une rencontre ? Bonne ou mauvaise, tel était la question, pour ma part je m’en foutais, je venais d’aider un ninja du village de Suna, après si celui-ci me montrer de la gratitude alors cela ne me ferai rien, j’avais soif. Le ciel tapait fort aujourd’hui mais pour quelqu’un comme moi cela n’avait pas le même effet, mon corps absorber déjà les rayons du soleil qui le frappait ce qui refaisait mes forces petit à petit. J’étais venu dans ce village pour me reposer, il n’y avait pas beaucoup d’endroit dans la planète qui était propice à un repos et malheureusement pour moi cet endroit n’en faisait pas partit. J’étais toujours dans l’auberge, j’avais mis à terre cinq des hommes qui essayaient tant bien que mal de prendre pour assaut ce village. Décidemment les hommes voulaient à tous prit s’approprier ce qui ne leur appartenait pas, c’était affligeant. Je devais remédier à cela et pour cela il fallait que je détruise toute cette race qui était avide de bien matériel. Cette homme de Suna, un ninja surement, j’avais sentit quelque chose en lui, une énergie surpuissante qui pouvait détruire ce village en un seul coup, cependant je ne pouvais m’en assurer qu’en jugeant ses capacités voila pourquoi je lui avais laissé quelques hommes pour voir ce qu’il ferait. Malheureusement je n’avais pas pu voir le style de combat qu’il utilisait, malgré cela je pus comprendre quelque chose, cette homme était puissant je le savais, s’il n’utilisait pas de technique ninja ce qui voulait peut être dire qu’elle était très dangereuse, autant pour les adversaires que pour les alliées, dans ce cas la les habitants de ce village. Je pouvais voir ce que faisait le ninja de Suna aux adversaires, je mis mon coude sur le rebord de la fenêtre en regardant la scène, je voyais toujours les cadavres sans vie que j’avais touché, cependant ceux la étaient inutile, je fixais donc le ninja de Suna qui attendait quelques instants avant d’en finir avec ces brigands sans intérêts.

Les brigands ne m’avaient pas aperçut voila pourquoi ils croyaient que c’était le jeune ninja de Suna qui avait tué leurs compagnons, malheureusement ils se trompaient. Un dialogue s’entama pendant quelques instants avant que les adversaires sortent des armes diverse, sabre dentelé, hache à double affûtage et masse d'arme cloutée, ces brigands étaient pas au premier village pillé car ces armes étaient très bien faites, elles coutaient en plus très cher, soit ils avaient été aidé ou soit, ils étaient assez bon pour gagner beaucoup d’argent mais la première solution était d’après moi la bonne. Cependant le ninja de Suna ne voyait pas cela comme une menace, je le regardais de mes yeux fins, le visage de cet homme n’avait rien d’effrayé, il était serein ce qui confirmait ce que je pensais, il était puissant, il soupira cependant lorsque les adversaires brandirent leurs armes, il leur adressa ensuite une proposition intéressante, la mort ou la prison, le choix était difficile, surtout pour des abrutit tels que ces brigands. C’est alors qu’après cette proposition le visage u chef des adversaires se raidit, il se sentait surement humilier, surtout devant ces hommes, cela m’amusait, un faible comme lui qui prenait de grands airs devant ces hommes mais qui ne valait rien sur un champ de bataille. Voila ce qu’était le chef des ennemis. Le ninja de Suna venait de compter le nombre d’ennemi que je lui avais laissé, pendant ce temps les brigands avançaient rapidement vers lui jusqu’à ce qu’ils l’encerclent complètement

Un premier bandit brandit alors la masse d'arme parsemée de clous, laissant ainsi son torse ainsi que son ventre sans protection. Le ninja de Suna n'eût aucun mal à se déplacer jusque là, et à une vitesse incroyable il planta violemment sa lame dans les viscères de son ennemi, qui poussa un cri de douleur. Ce ninja de Suna était un tueur, je regardais très attentivement ces mouvements, ils étaient précis et surtout il portait des coups violent et bien placé qui étaient fatals pour un autre humain ordinaire. Après quelques secondes d'insistance, il retira vivement son sabre, et se tourna alors face aux deux autres bandits, qui restèrent bouches bée. Tremblant un tant soit peu, ils se mirent en posture de défense, et attendirent de pied ferme l'assaut du ninja, qui les fixait d'un regard noir. Sans perdre un instant, il parvint sur les flancs du second brigand, qui ne vit pas son adversaire se déplacer, et sentit dans sa hanche une souffrance inouïe. Après ce magnifique coup bien placé, le ninja récupéra son arme, et finalement, acheva le dernier homme encore debout parmi son lot de trois, par un coup aérien, ce qui eût pour effet de lui trancher la tête. Cette dernière fut coupée nette, et vint rouler sur le sol. Le chef des bandits, resté un peu plus loin, avait été témoin des actions de l'homme de Suna. Je pouvais voir dans ces yeux la peur, il voyait l’avenir sans pour autant avoir un dont, il voyait sa propre mort. Le ninja de Suna afficha alors un petit sourire amusé en s’’avanca la lame en avant vers le chef. Une fois la peur l’ayant submergée, le chef des ennemis perdit tous ses moyens et se transforma en livre ouvert, j’entendais de l’auberge la discussion, le ninja de Suna recherchait quelqu’un, malheureusement ce n’était pas cet homme mais plutôt son frère. Le ninja de Suna malgré les informations que lui avait apporté le chef lui planta son épée dans la nuque ce qui était fatal pour une vie. Il rangea ensuite son sabre avant de venir vers l’auberge, il s’avança vers le bar, déposa quelques pièces avant de faire demi-tour, je fermais les yeux et sourit quelque peu, j’étais dans l’ombre de la pièce dans un coin sombre de l’auberge. Au même moment une petite fille arriva juste à ma table, c’était mon élève. Elle me parla en affichant un sourire chaleureux :

« Namiko croit que vous en avez oublié sensei ! A moins que ce sois un cadeau pour l'autre ninja ? Il faut que vous appreniez à Namiko à se battre comme ça ! »

C’est alors que la petite fille empoigna ma lame avant d’essayer de la soulever, cependant celle-ci n’y arriva pas et lâcha l’affaire dans un soupir. C’est alors que ces oreilles entendirent des cris, elle me demanda ensuite si ces cris venaient des hommes se battant dehors et j’hochais la tête pour acquiescer. C’est alors que l’homme s’approcha de moi avant de s’arrêter juste devant moi, je perdis mon sourire et levai mes yeux émeraude sur le jeune ninja de Suna. Cet homme un jeune homme qui était d’après moi âgé de la vingtaine, ayant des yeux rouges vifs, des cheveux bruns mi-longs, et une cicatrice sur le sourcil gauche. Il portait des vêtements noirs, sa couleur de prédilection, il portait des gants eux aussi noirs, un bandeau rouge sur le front, ce qui empêchait ses cheveux de tomber sur son visage. Il possédait sur le dos un fourreau dans lequel se trouve un sabre. Quelque chose chez cet homme me dérangeait, oui je vie, ce sont ses yeux, ils étaient rouge ce qui ne me plaisait pas plus que ça, ils me faisaient penser au diable, les yeux du démon sont des armes impitoyables lorsque l’on sait les utiliser. Cet homme était une machine à tuer, j’avais regardé attentivement tous ces gestes lors de son combats et pas une seule fois il n’avait fait de mouvements inutiles, tout est calculé, il est foudroyant t surtout très rapide. J’entendis enfin sa voie :

« Merci pour tout à l'heure, même si tu n'étais pas obligé de m'aider... »

C’est alors que je lui répondis, je lui dis clairement que plus vite l’on avait finis ce combat et plus vite les habitants de ce village pourraient reprendre leurs activités. Une fois ma réplique dite je sentais quelque chose, un sentiment de danger. C’est alors que Namiko qui était restée près de la porte fut prise par deux puissant bras. C’est ensuite que j’utilisa ma technique et j’arriva dehors en une fraction de seconde pour lancer un rayon de lumière en pleins dans le cœur de celui qui voulait enlever Namiko, je repris la petite avant que l’homme tombe avec et la serra contre moi. Je regardais l’homme mort juste à côté de moi, c’est ensuite que j’entendis retentir un bâton sur le sol, je me tournai en mettant Namiko derrière moi, c’est alors que l’homme qui se trouvait devant moi ma rappelait quelque chose. Il me dit :

« Alors c’est toi le petit salopard qui a tué mon petit frère et ses hommes ?!!! Tu vas regretter ça, ta mort lavera l’honneur de mon petit frère, ALLEZ LES GARS PULVERISEZ MOI CES AVORTONS !!! »

Ce que je vis ensuite me fit grimacer, des centaines d’homme étaient massées dans l’allée principale du village et juste devant ce trouvait le chef, apparemment le grand frère de cet abrutit de tout à l’heure. Les hommes arrivaient vers nous, ils étaient trop pour les affronter et si je voulais tous les battre je devrais utiliser les grandes moyens mais cela veut dire détruire la moitié du village ce qui n’était pas pensable. Je sentais sous mes pieds le sol tremblait avec les pas des hommes qui arrivaient vers nous, c’est alors que je regardais l’entrée de l’auberge où se situait le ninja de Suna, je lui dis :

« Suis moi nous devons quitter ce village sinon il sera détruit et je ne veux pas risquer la vie de Namiko, il nous faut se cacher pour le moment. »

C’est alors que je repris Namiko dans mes bars et j’utilisai encore une fois ma technique de déplacement de lumière, le ninja de Suna ne devrait pas tarder à me rattraper, il ne devait pas combattre car même lui ne pourrait pas les combattre tous aux sabres surtout que je sentais chez certains d’entre eux des énergies plutôt puissantes, surtout chez celui qui se trouvait juste à la droite du chef. Nous allions rejoindre une cabane que j’avais aménagée se trouvant dans les grandes montagnes, la bas nous serons en sécurité pour réfléchir à ce qui venait de se passer, je courait donc sous ma forme lumineuse en direction des montagnes, nous arrivâmes quelques heures plus tard dans la maison.

Hrp : Bien lorsque Namiko répondra ici les deux premières parties seront terminées, la troisième commencera avec le post de Thrys dans les grandes montagnes.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Dim 3 Avr 2011 - 17:18

Les cris, encore et encore, de rage, de douleur ... Namiko pourtant, ne semblait pas tellement s'en préoccuper. Elle était encore jeune et n'avait pas de réelles notions de la guerre ou du combat. La petite fille se contenta de s'assoir contre un des murs de la taverne. Sa pomme était presque finie, elle en retira les pépin et dévora le reste du trognon. Comme une enfant qui n'avait jamais eut de jouets, elle utilisa les pépins de la même façon que les cailloux auparavant. Elle les aligna, forma différentes formes, les mélangea ... Toute son attention était prise par ce petit jeu alors que dehors, un combat avait lieu. Elle savait son sensei non loin d'elle, ce qui lui suffisait pour être rassurée.

Finalement, le shinobi qu'elle avait vus dehors avant, entra dans la taverne. Il passa devant Namiko pour rejoindre Kyoshu et lui adresser quelques mots. La fillette leva la tête pour le voir. Il était vraiment très grand. Déjà qu'elle n'était pas très grande, alors assise, c'était encore pire. Finalement, elle se leva pour rejoindre les deux ninjas et écouter curieusement de quoi ils parlaient. Mais au même moment, elle sentit une main sur son épaule. Elle tourna vivement la tête pour voir de qui il s'agissait. Elle vit un homme de mauvaise allure, grand et un air menaçant. Celui-ci l'agrippa par le ventre et plaça une main sur sa bouche avant qu'elle n'eut le temps de crier. Affolée, la petite fille regarda son tuteur avec désespoir et stupéfaction. En un instant, Kyoshu avait réagit et libéré son élève. Namiko fut encore une fois surprise de sa rapidité et de son efficacité. Il l'a pris alors dans ses bras où elle se réfugia en essayant de se faire toute petite. Son coeur battait à toute vitesse, elle comprenait que quelque chose n'allait pas.

Kyoshu était bien plus fort qu'elle et il était donc normal qu'elle soit proie à faire l'otage dans chacune des situations à venir. Allait-elle devenir un poids pour lui ?


avatar
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
40/1000  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu] Dim 10 Avr 2011 - 11:25

Postes de Kyoshu :
10
14
20 points pour mission rang C (minimum atteint)

Total de 44 points nnr

Postes de Namiko :
9
3 (attention ca arrive à peine au minimum de lignes demandé... un peu d'efforts ^^)

Total de 12 points nnr

Postes de thrys :
12
12
20 points pour mission rang C (minimum atteint)

Total de 44 points nnr
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu]


Une mission de routine... [Thrys / Kyoshu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rien qu'une petite mission de routine en territoire ennemi. [Pv : Soul & Howard]
» Une simple mission de routine... ou pas. [+18]
» Mission de routine pour le Flemmard & Co
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Autres villages :: Taki no Kuni-