Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Me voilà ! [mission de rang B]

avatar
HeikoKouei ~ Kyo Fuka
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 144
▌Inscription : 31/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A, niveau 24.
| Points Naruto Ninja RPG | :
231/1000  (231/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Me voilà ! [mission de rang B] Ven 24 Juin 2011 - 16:17










.°. Souvenir, souvenir! .°.
Mission de rang B








Chaque personne à une pensée différent, mais qu’est-ce vraiment la pensée ? Certain la caractérise comme quelque chose d’enfui au plus profond de nous et d’autre pense simplement que ça l’arrive comme ça par pur hasard. Moi je sais exactement ce qu’est la pensée, j’ai eu beaucoup de temps pour la découvrir pendant mes très long voyage, que j’effectuais avant de m’installer définitivement à Konoha. La pensée, cet état psychique dont presque tout le monde ont une manière unique, propre à eux même, de l’utiliser. Cela peut rejoindre les ensembles d’idées d’une personne ou encore les gens peuvent s’en servir pour exprimer leur opinion, leur façon de pensée. La pensée est une faculté intellectuelle bien importante, parfois plus développer chez certain, mais qui reste tout de même bien utile pour les personnes qui possède une faculté de pensée moins accrus.

Le soleil était à son plus haut sommet maintenant, il avait atteint son plein potentiel. J’étais bien, très bien même. J’étais étendu juste là au soleil, en plein devant l’arbre le plus grand du village. Comment peut-on espérer mieux que cela ? C’est bien impossible, car c’est seulement ainsi que nous pouvons atteindre l’état de profonde paix, le nirvana quoi ! Le nirvana ce fameux endroit que l’on retrouve en pensée, vous savez le nirvana est un endroit différent pour tous, il s’agit de ce que nous voulons imaginer pour être heureux et calme. Pour ma part il s’agissait d’un magnifique paysage ensoleiller dans lequel avait pousser de magnifique arbre. Il y avait en plein centre, une petite pouce qui allait devenir un grand arbre adulte à son tour dans quelques années. Autour de cette pouce nous pouvions y apercevoir deux enfants, possiblement de la même âge, environ huit ans. C’était moi, moi et mon frère mort à la naissance, mon frère jumeau. Je riais, j’étais heureux. Non loin de nous ce tenait de adulte visiblement très amoureux et heureux eux aussi. Mes parents, les deux réunis, nous étions toute la famille comme il était supposé être, mon frère et ma mère mort, et mon père disparut suite au meurtre du Kazekage… Je m’étais donc retrouvé seul, livrer à moi-même. Voilà pourquoi lorsque j’atteignais le Nirvana je m’imaginais cela, pour voir ce qu’aurait été ma vie avec toute ma famille, j’aurais été tellement bien, j’étais… Comblé ! Des larmes se mirent à couler et l’image s’arrêta net. Je revins à moi toujours étendu sur le dos, les yeux humides repensant toujours à ces pensées heureuses !

Une voix m’interpella, je levai la tête en direction de la silhouette qui s’approchait de moi, avec un rouleau à la main. La personne était masquée, elle dissimulait son visage sous un masque représentant un chat, du moins c’est ce que je crois. L’homme tendit le bras, je lui présentai ma main où il déposa le rouleau. Je jetai un bref regard à ma main et lorsque que j’eusse relever le regard il avait déjà disparut. Je déroulai donc le rouleau avec un aire consterner. Il y avait des mots de griffonner dessus, bien difficile à lire ces mots. Je pu tout de même en défricher le sens. On venait de me donner une nouvelle mission, ma dernière ayant été couronner de succès on me reconnaissait enfin à ma juste valeur et on m’envoyais effectuer une mission d’assez grande importance. J’étais bien content, quoiqu’un peu dessus de quitter mon petit nid de paradis, mais bon on ne peut pas toujours avoir tout ce qu’on le veux dans la vie non !?! Je pris donc le nécessaire et pris la direction de Hayashi, peut importe où cela m’amènerais. Je gardais précieusement mon ordre de mission dans ma poche bien que visiblement inutile puisque je le connaissais déjà par cœur.

Citation :

Tu dois te rendre à Hayashi là où un duo de konohajins est allé inspecter les lieux et sonder l'effectif et tout le reste. Ta mission est d'aller les secourir et de les ramener sains et sauf... Ton irou ninjutsu te sera fort utile puisqu'ils sont déjà blessés.

To Be Continue






Codage By Isui Aburame ©
Toute reproduction sans autorisation interdite.






avatar
HeikoKouei ~ Kyo Fuka
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 144
▌Inscription : 31/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A, niveau 24.
| Points Naruto Ninja RPG | :
231/1000  (231/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me voilà ! [mission de rang B] Ven 24 Juin 2011 - 16:17










.°. Every Body Is KungFuu Fighting ! .°.
Une paisible rencontre









Je pouvais sentir le vent sur mon visage, les feuilles mortes tombées des arbres, virevoltaient dans tous les sens. C’était une journée vraiment magnifique. Dommage que tout devait être gâcher par une mission de récupération… J’accélérai le pas question d’en finir au plus vite, on m’avais bien dit qu’ils étaient deux et qui plus est blessé, donc ils seraient plus dur à transporter. Je courus une fois que j’apercevais le village, je sautai ensuite par-dessus la muraille la protégeant et atterrit avec plein de grâce de l’autre côté. Je n’avais plus le même visage paisible et heureux maintenant la colère avait pris le dessus et j’allais faire un carnage. Je tuerais tous ceux qui oseraient se mettre au travers mon chemin, moi le grand dieu du Shakuton, Heiko ! Que tout le monde tremble devant la colère du dieu Heiko !

Les première personne à s’interposer se firent revirer aussi vite qu’ils étaient arrivés. Coup de point par ici un coup de pied par là-bas. Personne ne pouvait m’empêcher de faire ce que j’avais à faire, j’avais une mission et elle allait être encore une fois un franc succès. La deuxième vague de terrible ignorant se fit imposer le même châtiment, mais cette fois-ci mes coups étaient bien plus puissants comme si je prenais mon pouvoir tout droit de la détresse des autres et de ma propre colère. Je courus à en perdre haleine, je devais à tout pris me dépêcher avant que les deux ninjas de Konoha soit exécuté, car je dois avouer qu’avec l’entrée que j’avais fais l’alarme avait du être déclancher il y à un moment. Je sais ce que vous croyez, je suis probablement terriblement fou de m’attaquer à un village, ainsi et seul. Mais Malheureusement pour ces gaillards, par leur faute j’avais perdu mon nirvana et je pourrais le récupérer qu’une fois ma mission terminer. Il devait en payer les frais et tous mourir pour se sacrilège. Je sentais en moi naître une force incommensurable, une force provenant tout droit de mon état de paix, intérieur, comme si d’où il était ma famille m’envoyais toute la puissance dont il disposait afin de m’aider à accomplir ma destiner. Faire de ce monde un monde où tout le monde peut y vivre en paix et surtout avec sérénité de manière à tous autant que nous sommes pouvoir atteindre le Nivana comme j’ai pu moi-même l’atteindre !

Devant moi ce tenait deux hommes, à genoux, les mains lier derrière le dos et me regardant avec espoir. Il s’agissait des deux Konohajins que je devais libérer, mais malheureusement il n’y pas vraiment seuls, pas du tout pour être franc. Tout autour de nous se tenait des hommes et des femmes, avec de nombreuses armes. Ils étaient tous là pour moi, pour me tuer et m’empêcher de ramener ces deux là. J’étais peut-être fou, mais je savais que si j’affrontais tout ce village en entier on me ramasserait à la petite cuillère au petit matin. Je voyais au plus profond de leurs yeux et de leur sourire, qu’il rêvait tous de jouer avec moi et de me faire souffrir. Allais-je vraiment leur laisser la joie de me tuer, je ne crois pas cela reviendrait à abandonner et leur donner la certitude d’être puissant. Jamais, je dis bien au grand jamais je ne laisserai quelqu’un se croire plus puissant que moi où se sentir plus fort que quiconque. Ils désignèrent l’heureux élu qui allait essayer de m’affronter en duel, il ne faut pas dire qu’il n’avait que de la peau sur les os, loin de là même il était grand et gros. Un seul de ses muscles était plus gros que ma tête. Je me devais de rester concentré et de lui montrer ce dont j’étais capable. Il chargea, tant qu’à moi je fermais les yeux et parla à qui veux l’entendre, mais au travers de mon esprit.

*Père, mère, mon frère ! Je vous en supplies donner moi la force de continuer à me battre et de survivre à se carnage. PRÊTEZ MOI VOTRE PUISSANCE !!*

Alors que j’ouvrais les yeux, un immense marteau allait s’abattre sur ma tête. Je n’eus que le temps d’esquiver en roulant vers l’arrière. Le sol trembla lorsque le marteau le frappa avec puissance et rage. L’homme fonça de nouveau j’esquivais de mon mieux, mais il n’était pas simplement fort il était très rapide aussi. Finalement ce qui devait arriver arriva je fus frapper à l’estomac par le marteau, j’émis un gémissement et alla percuter le mur d’une maison qui s’effondra sous mon poids. Les débris tombèrent par-dessus moi, j’avais mal, mais je devais continuer à me battre malgré la douleur, car non loin de l’endroit où je me trouvais, deux confrères était sur le point de mourir, et seulement moi pouvais les sauver. Les gens criaient, content de leur combattant, l’homme n’en avait pas assez, il se dirigeait dans ma direction et commença à enlever les débris me recouvrant. Il m’empoigna fermement, et me lança avec puissance et avec colère au loin, je m’écrasai sur le sol avec fermeté Je ne voulais pas mourir, pas maintenant, pas avant d’avoir libéré le monde de l’emprise des idiots. Je me relevai avec mal et attrapa mon arme porte bonheur, l’arme que m’avais donner mon père peut avant de s’enfuir. Je le sortis de sou fourreau, la dague était faite pour moi et c’est avec cette même dague que j’allais mettre fin aux souffrances de cet homme, mettre fin aux souffrances de la vie.

Il fonça à nouveau dans ma direction, mais cette fois j’étais préparer et l’intention de d’en finir maintenant. Il frappa, j’esquivai en roulant sur moi-même me dirigeais vers l’homme et lui assénai un crochet du droit qui le fit valser vers l’arrière. J’avançai vers lui et le frappa dans le ventre avec mon pied. Je sentais la puissance de ma famille m’envahir, je sentais mes forces me regagner et j’étais prêt à me battre à mon plein potentiel. Il essaya de me frapper avec son marteau, je me penchai de manière à esquiver et le frappa en Uppercut. Il tomba à la renverse se retrouvant dos contre terre. Je l’attrapai à la gorge et le soulevai de terre, je n’arrivais pas à en revenir de la force dont je faisais preuve, une force presque surhumaine, surtout pour un homme comme moi ! J’étais celui qui avait le dessus maintenant, j’avais la vie de cet homme entre mes mains. Je serrai fermement ma main prêt à en finir, mais une vague impression m’envahi. Je tournai le regard et crus apercevoir une silhouette lumineuse, qui me suppliait de ne pas faire ça, que cet homme ne méritait pas une mort aussi affreuse, peut importe ce qu’il avait pu commettre comme mal faits. Je compris qu’il s’agissait de ma mère, voilà pourquoi aujourd’hui cet homme peut encore respirer.

« Tu n’en vaut même pas la peine ! »

Je laissai sauvagement l’homme retomber par terre et le regarda inspirer et expirer de grands coups afin de récupérer un peu d’oxygène. Je me retournai et marchai droit devant en direction des deux konohajins, des gens foncèrent dans ma direction pour m’en empêcher, j’avais du mal à croire que l’imbécillité humaine pouvait être aussi intense, n’avait-il pas vu que j’avais vaincu leur plus brave homme. Ils allaient s’attaquer à un ninja surentraîner, eux qui n’étaient qu’en fait que de simple petit mercenaire sans envergure. Que stupidité énorme ! Je ne pouvais que me résigner à les combattre. Tout en continuant ma route j’esquivai les coups de poings, de pieds et d’épées. Je frappais ensuite pour les repousser on pouvais se croire dans ses combats qui avait lieu jadis quand tout le monde fonçait tête baisser et donnais des coups sur tout ce qui bougeais. Moi s’en trop m’inquiété je continuais à marcher dans la cohorte en frappant à mon tour. J’arrivai enfin devant les deux ninjas de Konoha et les attrapai fermement avant de bondir en l’air et prendre la fuite en direction de notre splendide village. Je m’arrêtai en chemin pour guérir le plus gros de leurs blessures qui les faisaient souffrir. Je levai enfin la tête au ciel pour murmurer des mots avant de reprendre mon chemin vers le village, là où je déposerai les hommes à l’hôpital avant d’aller dormir avec un franc sourire.

« Merci beaucoup de me donner la force de continuer ainsi ! Je vous aimes tous ! »

It’s the End












Codage By Isui Aburame ©
Toute reproduction sans autorisation interdite.




avatar
~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
Vijay Jagdish~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 5547
▌Age : 24
▌Inscription : 09/03/2008

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
203/1000  (203/1000)
| Âge du personnage | : 26 ans
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naruto-ninja-rpg.com
MessageSujet: Re: Me voilà ! [mission de rang B] Sam 25 Juin 2011 - 4:02

10+30+30=70
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Me voilà ! [mission de rang B]


Me voilà ! [mission de rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Autres villages :: Autre village-