Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Première journée sans ambition.

InvitéInvité
MessageSujet: Première journée sans ambition. Sam 6 Aoû 2011 - 18:37

Dehors de ma maison, les pieds au sol, je regardais droit devant moi, prêt à courir pour venger mon frère. Les paysages défilaient devant moi, telle les images d’un livre dont les pages cette tourne rapidement. Je commençai ma recherche au centre du village. Une guerre avait commencé en plusieurs village caché de différent pays, alors tout le monde était au qui vive. Je me mêlai à la foule en enquêtant avec ma logique d’enfant. Un adulte semblait plus vilain que les autres. Je le suivis, pour finalement arriver devant un restaurant dont l’homme était propriétaire. Plus tard, c’était une femme qui alla simplement au cimetière pleurer son défunt mari. Sans pour autant perdre mon moral, trois heures avait déjà passé.

Plus rien, sauf que, j’étais à l’affut des escouades de combat qui arpentait la route principale. Malgré mon expression de solitude, j’étais émerveillé de voir tout ces adultes et jeunes adultes en marche vers la guerre qui semblait selon les grands, inévitable. Lorsque j’aperçu mon père qui arrivais avec son équipe, je pris la poudre d’escampette, car non seulement, j’ai, en quelque sorte, fugué et ma mère doit surement folle de rage…

En soirée, mon instinct me fit suivre un groupe d’adolescent. Ils avaient tous au moins six ans de plus que moi, mais malgré cela je continuais à les suivre. Puis plus rien… Le vide, le noir, l’abysse d’un gouffre sans fond.

À mon réveille, j’étais dans mon lit et j’avais un énorme mal de tête sans compté les courbatures de mon dos. Ma mère était là, à me regarder. Ces yeux était gonflé rouge. Elle avait surement pleuré.

« Je… sa fait combien de temps que je suis…» ma mère me coupa sèchement la parole

«Une demi-journée… BON SANG» elle se mit à parler très fort « TU FUIS LA MAISON PENDANT TOUTE LA JOURNÉE ET MOI, JE TE RETROUVE DANS LA RUE SANS CONAISSANCE… QUE FAISAIS-TU? VEUX ME FAIRE PERDRE LA TÊTE?» dit-elle sur un ton de reproche sarcastique

La tête de côté, j’évitais son regard « Bien sur que non mère…»

« ALLORS EXPLIQUE MOI! » dit-elle avec une pointe de supériorité

Avec encore moins d’assurance je lui répondis « je…. J’a… j’avais envi d’aller... Voir des amis et puis…. Puis…. Je me suis évanouie… je crois….» Je mentais, car je savais que peut importe ce que je dirais, elle allait faire comme si je n’avais rien dit.

Elle me regard de son air supérieur « Et bien sache que demain tu commenceras l’académie! Je suis las de garder un œil sur toi, las d’avoir un fils qui ne pense qu’a lui-même. Alors demain tu iras à l’académie. Point Finalement.» Elle sortie de ma chambre en claquant bien fort la porte ce qui fit tomber un cadre au sol. La vitre ce brisa. À l’intérieur, il y avait une photo de toute la famille réunis… Une photo si plastique si irréelle. Je restai étendu sur mon lit pour retomber dans le sommeil.

Le lendemain matin, je pris mes effets personnels et parti en direction de l’académie sans trop de conviction. Il y avait plusieurs autres jeunes devant qui attendait que les portes ouvrent. Puis quelques minutes plus tard, un senseï ouvrit très grandes les portes pour laisser entrer les élèves. Je mis un pied dans l’enceinte de l’académie… Mais je n’avais aucune idée d’où aller… J’étais dans le couloir principale et tout les portes était encore ouverte, mais la qu’elle était la bonne?

Première journée sans ambition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» “Une journée sans rire, est une journée perdue !” - Maddie
» Une journée sans soleil, c'est triste ? [Asilys Eirwen ~]
» Sans ambition il n'y a pas de talent [Camille et Aerdris]
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Première journée à Minas Thirith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Vent ~ Kaze no Kuni ~ :: Suna Gakure no Sato :: Académie Ninja-