Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mission rang A

InvitéInvité
MessageSujet: Mission rang A Sam 13 Aoû 2011 - 12:23





.:: Cargaison à hauts risques ::.


Une cargaison devrait bientôt partir du Village caché de la Foudre pour un hameau d'artisan. Cependant, la marchandise transportée est hautement inflammable, car il s'agit d'outils et de matières utilisés par les artisans pour confectionner toutes sortes de choses. Ces ressources sont très convoitées par les bandits et les clans terroristes, donc, assurez-vous que cette mission se fasse sans accrochage !
PS : On nous a aussi signalé qu'un groupe de bandits assez virulent cherche un moyen de se procurer ce genre de choses... et comble du calvaire, ils ont recruté un déserteur mercenaire de rang B, bonne chance !


C'était un matin semblable à tous les autres matin, le village shinobi avait comme toujours été réveillé par de lourds rayons de soleil et les couinements des oiseaux, cette journée s'annonçait pour être paisible, je me levais comme chaque matin ainsi de suite, puis reçus une lettre m'annonçant que moi, le shinobi de kumo, Gargonith Manjome, était convoqué dans le bureau de notre nouveau raikage de toute urgence et à la fin il était belle et bien précisé que le raikage n'aimait point du tous qu'on ce fasse désirer. Ainsi son nouveau régime consistait aussi à mettre la pression aux ninja pour qu'ils soient droit, faire peur pour un plus gros succès, peut-être cela allait-il marcher, moi j'étais pour car quoi qu'il en soit j'avais promis allégeance à ce nouveau raikage, l'ancien mercenaire Setsuri Hazu qui en donnant lieux à deux assauts sur Kumo a tué un raikage à chacun d'eux, ça puissance était effroyable et comme ceci était précisé dans la lettre, j'avais plutôt intérêt à ne pas me faire désirer, car il y avait loin de moi l'envie de me faire passer un savon. J'arrivais donc devant le bureau, l'ambiance joviale qu'il y avait d'habitude dans les locaux avoisinent le bureau du bien aimé raikage avait totalement disparu, travail travail travail, tous les ninja étaient chaque jour en mission même les villageois s'occupaient de quelques missions pour nous aider à remettre le village en état, aucun ninja en vu depuis ce matin, et j'allais sans doute moi aussi être envoyé en mission ça ne faisait aucun doute, mais ce n'était pas plus mal je manquais d'exercice. J'hésitais un petit instant devant la porte du bureau car à vrai dire c'était la première fois que j'allais m'adresser à ce tout nouveau raikage, en tout cas dans de tels circonstances car le Setsuri Hazu qui avait été mon sensei jouait la comédie et n'était pas celui-ci. Je tapais donc à la porte puis rentra dans le bureau, le raikage me dévisagea un d'un geste de la tête me fit signe de m'asseoir. Il m'expliqua le but de la mission, je devais accompagner un groupe d'artisans avec leurs précieux matériaux de construction et m'arranger pour qu'il ne leurs arrive aucun mal, sans doute les artisans allaient être la cible de brigands mais bon, cette mission me semblait bien facile pour une rang A, sans doute était-ce un nouveau moyen de motivation. Setsuri Hazu m'ordonna d'allé rejoindre les artisans et leur cargaison aux portes du village sur le champ ce que je fis sans discuter.

J'arrivais aux portes et déjà j’apercevais les artisans et leurs chariots de cargaisons tirés par des boeuf, ils étaient à première vu cinq, j'arrivais, ils me dévisageaient d'un air que je n'appréciais pas trop, ils n'avaient pas l'air d'avoir confiance en moi, et pourtant avec mes un mètres quatre vingt et ma musculature assez imposante on me faisait généralement confiance pour gérer des missions, mais mon regard sournois et mes yeux rouge avaient généralement tendance à effrayer mes convives. Mais j'avais toujours connu cela j'avais été privé du monde étant jeune n'ayant juste le droit de sortir uniquement pour allé faire des entrainement ou des missions, le reste du temps j'étais enfermé dans une pièce blanche, voilà ce qui avait dessiné ses trais féroce sur mon visage, et lorsque je suis sortis immédiatement tous les villageois ont commencé à ce méfier de moi, voilà pourquoi je n'appréciais gère que l'on me dévisage ainsi, enfin j'avais une mission à accomplir je n'allais pas m'emporter pour ce genre de gamineries. J'avançais vers leurs cargaisons pour examiner la marchandise, un ninja ce devait d'être prévoyant, et je voulais l'être mais à peine avais-je approché leurs précieuses cargaison qu'ils ce resserrèrent autour. Vraiment aucune confiance en moi, je leurs donnais donc le papier que le raikage m'avait donné pour preuve que c'était bien moi qui m'occupait de leurs missions. Mais malgré cela ils refusèrent que je regarde, enfin bon tant pis j'allais faire avec je ne mourrais pas vraiment d'envie de les tuer mais leurs apprendre le respect j'aurais aimé. Je leurs demanda le lieu où nous devions nous rendre et ils me dirent de me rendre dans une grotte dans kumo car ils rénovaient celle ci. Je pris une carte cocha le lieu avec exactitude et me mit en route, mais cette route ci n'allait pas être sur car il allait falloir passer par les montagnes un lieu parfait pour les attaques surprise.

Sachant cela je ne perdis pas de temps à informer les artisans du danger, ceux-ci firent une drôle de tête, je leur conseilla de ce fier à moi, mais seulement des gloussement ce firent entendre pour réponse, je perdais espoir de gagner leurs confiance mais bon, nous nous mirent en route. Ses artisans étaient tous de même courageux, au lieu de ce mettre sur le chariot des livraisons pour ne pas avoir à marcher ils ce mettaient au tour, des pelles de marteaux des haches à la main prêt à défendre leurs "trésors", bien que face à des mercenaires ils n'avaient strictement aucune chance, j'avais d'ailleurs été franc avec eux et leurs avait fait part de cette dure vérité, mais ils semblaient trop fière pour en tenir conte et firent semblant de ne pas avoir entendu ce que je leurs avais dis. Il commençait à faire nuit lorsque nous approchions des montagnes, les artisans ne ce plaignaient pas mais je voyais la fatigue dans leurs yeux, je fis donc stopper les boeuf et ordonna qu'on ce repose, ce que les artisans refusèrent, "Nous n'avons pas de temps à perdre plus vite nous y serons mieux ce sera." Disaient-ils, j'en avais marre qu'ils ne me croient pas capable de les surveiller je pris donc un thon hostile avant de prononcer ses mots, "Je suis Gargonith Manjome, l'éclaire aqueux, je suis répertorié rang A et tenu en bonne estime de mes compères vous ne me croyez pas capable de vous surveiller pendant une nuit! Faites moi confiance ou sinon je n'ai qu'à partir et vous laisser dans les montagnes alors qu'à ce moment même on ce fait surement épier par des bandits!" Les villageois ne me répondirent pas, mais à mon grand étonnement ils posèrent leurs affaires et établirent un campement, ceci fut fait très rapidement d'ailleurs, ce n'était pas des artisans pour rien. Je pris donc mon sabre à la main puis me posa sur le sol attendant signe de vie ennemi car ennemi il y avait. Je devais me tenir prêt à les tuer un par un afin d'assurer la protection de la marchandise, les artisans n'étaient pas dans le contrat mais bon je me voyais mal laissé des innocents ce faire assassiner sous mes yeux sans réagir.


[Chapitre 1 finit.]





Dernière édition par Gargonith Manjome le Dim 14 Aoû 2011 - 16:24, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Mission rang A Dim 14 Aoû 2011 - 16:23





.:: Des ennemis surgissent de l'ombre ::.


J'étais donc assis, mon sabre sur les genoux, j'en profitais pour me reposer un peut les jambes au prêt du feu car même pour un ninja faire de la marche en montagne était assez épuisant, surtout lorsque l'on devait ce contenter de marcher au même rythme que de simples villageois, bien qu'ils ne traînaient pas je savais très bien que seul je serais déjà arrivé car j'aurais pu facilement escalader les montagnes avec mon chakra. Mais bon, les montagnes étaient peut sur et je pouvais le confirmer avec mon ami Ketsueki, lors de cette mission de rang A nous avions eu à faire face à un grand nombre d'ennemis et nous les avions tous descendu rien n'avait marché sauf que ce coup-ci, il ne s'agissait point d'un ninja de haut rang à mes côté mais d'un groupe de simple artisans sans dont juste de la force brute et le savoir faire de construire quelque chose, ceci n'était pas du tous suffisant, les laisser seul serait condamné ses pauvres gens, et sans doute leurs cargaison n'était pas inconnu aux criminels, je ne doutais pas que certaines oreilles indiscrètes du village en aurait entendu parlé et n'aurait pas pu s'empêcher de le raconter, rien ne peut être fait dans l'inconnu total, rien strictement rien, ceci est du à la salle mentalité humaine que très peut de personnes n'arrivent à gérer, seul des ninja sage arrivent à dépasser cette mentalité et de nos jours il n'en existe que très peut, ce qui est vraiment dommage mais même moi je le savais je n'étais pas un sage, j'avais toujours cette mentalité que j'essayais de dépasser, et c'est cette mentalité la qui apporte la guerre, les hommes agissent pour leurs intérêts, et seul un homme arrivé au sommet n'a pu envie de combattre pour prouver qu'il est le plus fort, le seul monde où il pourrait ne pas y avoir de guerre serait un monde où nous sommes tous égaux.

Aucun mouvement à l'horizon, aucun signe de vie, et pourtant l'ennemi était la je le savais, c'était obligé, il attendait surement que je me fatigue, une bonne technique, et moi je ne pouvais pas me permettre de laisser les artisans et leurs cargaisons pour rechercher les ennemi, j'étais donc pris au piège, condamné à rentrer dans le jeux de mes ennemis, ses ordures croyaient que j'allais fatiguer mais un ninja sais vaincre la fatigue, il ce doit d'être capable de rester éveillé pendant plusieurs jours tout en étant au sommet de ces capacités, et d'ici ses jours nous serions arrivé, et eux surement mort une fois que je les aurais attrapé, ça ne faisait aucun doute, j'allais les tuer car tel était mon devoir de ninja, un ninja n'est pas sensé avoir de ressentiments lorsqu'il doit tuer, pourtant la majorité des ninja d'aujourd'hui en ont, et c'est tant mieux c'est ce sentiment humain qui fait que la guerre est négociable par la diplomatie. Mais aujourd'hui aucune diplomatie ne serait envisagé, négocier avec des personnes qui menacent le village pour des intérêts personnels n'était pas envisageable, de plus ma mission ne consistait pas à négocier quoi que ce soit mais à escorter la marchandise et mettre hors d'états de nuire ceux qui tenteraient de ce procurer cette cargaison. En plus parler pour savoir ce qui motive ses malandrins ne servait à rien, car il était évident que c'était leurs valeurs et leur nécessite qui était visé, soit ils allaient tenter de le voler pour des fins personnels, soit ils allaient le détruire pour empêcher le village de ce reconstruire et pour ce faire une réputation, seulement le point faible de ses produits était le feu, et étant un bon utilisateur du suiton je savais que je pourrais bien protéger ses produits, je n'avais pas été choisis uniquement pour mon rang dans le bingo book et pour ma disponibilité mais il me paraissait évident que j'avais aussi été choisis pour mon affinité qui me permettrait d'assurer encore plus la sécurité de ses matériaux hautement inflammable.

Le calme était troublent, l'ennemi croyait-il vraiment que j'allais fatiguer? Ou attendait-il qu'il fasse nuit noir, car dans ce cas ça ne servait à rien d'attendre c'était le cas et c'était un feu qui éclairait la vallée qui longeait la montagne. Je me demandais si je n'avais pas tiré une conclusion trop rapide en annonçant qu'il y aurait des ennemis, peut-être n'y avait-il pas de danger me disais-je, peut être cette cargaison n'était pas ci convoité et la route allait-elle être tranquille, sans embuscade ni rien, la mission de rang A idéale quoi, mais bon le manque d'action m'aurait surement saoulé si c'était le cas. Enfin j'avais parlé trop vite, à peine avais-je finis de penser à cela qu'un kunai me frotta les cheveux, loupant de peux mon visage. J'avais été abruti, perdu dans mes pensées j'en avais également perdu mon sérieux et ma prudence, une bêtise qui n'était pas permis à un ninja, surtout quand celui ci ce doutait du danger qui rodait. J'en rigolais en me tenant la tête, mais quel idiot. Enfin je reprise vite mon sérieux sortis mon sabre, le plaça dans ma bouche, et lança plusieurs kunais et shuriken pour forcer l'ennemi à sortir, ce qui arriva, plusieurs silhouette nous entourèrent, moi les artisans et leurs cargaison si précieuse à leurs yeux. D'ailleurs ceux ci furent réveillé par le peut de bruit et d'un air bête et sérieux ce dépêchèrent de ce regrouper autour de la cargaison en cercle pour la protéger. Je les rassura leurs disant que je maîtrisais la situation tant dit que eux me traitaient d’incapable pas foutu d'assurer leurs sécurité. Et je ne tardais pas à leurs prouver le contraire et que je méritais largement le respect. Je composa rapidement une série de signes. "Raiton - Ikazushi no Utte" La foudre s'élança du sol pour allé ce lancer sur les ennemis qui crièrent surpris, cependant ils restèrent bien que diminué, il s'agissait de voleurs de pacotilles, cette simple technique rang C les avait presque mit K-O, je n'avais plus qu'à les achever et pour faire j'y alla au corps à corps en enchainant plusieurs à coups de sabre puis fit un bon sur le côté en composant une série de signes, "Suiton - Lame aqueuse." Ma technique mit Ko un bon nombres d'ennemis et j'allas terminer les autres avec mon "Raiton - Kumotai" qui me permit de détruire mes ennemis à l'aide de mon poing. Le massacre finit, je regardait ses pauvres con de villageois autour de la cargaison qui étaient bouche bée, c'était le moment de repartir, le jour ce levait, et à peine avions nous fait un pat que j'entendis.

-« Pas si vite va falloir me passer sur le corps pour allé plus loin, ce qui est impossible ninja de kumo. »



Chapitre II terminé.





Dernière édition par Gargonith Manjome le Ven 19 Aoû 2011 - 8:40, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Mission rang A Jeu 18 Aoû 2011 - 20:44





.:: Le mercenaire entre en scène ::.


Cette voie ne m'était pas familière, et même si elle l'était elle n'était pas aimable donc surement pas un allié, de plus je sentais ses pulsions de meurtre dans mon dos, mais il croyait quoi cet abruti, que j'allais fuir parce qu'il a envie de me tuer, il était idiot de penser cela, je n'aimais pas être interrompu par qui que ce soit, et ça n'allait pas être différent avec cet homme, je savais que c'était un homme grâce à ça voie. Je ne me retournais pas et mon contenta de continuer mon chemin accompagné des artisans. Mais le fait que j'ignore ses menaces et ça présence ne plus pas trop à ce fou, et mis en rogne il ce mit à courir puis ce plaça devant moi. Il était grand, il faisait deux têtes de plus que moi et était pire que musclé, ça barbe et ses cheveux orange lui donnaient un air plus que barbare, d'après son bandeau il avait déserté iwa no kuni. Bien que musclé et intimidant il ne me faisait pas peur, je forçais sur son épaule pour qu'il ce décale puis repris mon trajet. J'avais la flemme de combattre cet homme qui m'avait l'air trop sur de lui pour avoir une chance, un ninja trop sur de lui prend la grosse tête, et c'est quand le shinobi est dans cette phase d'esprit qu'il nous est facile de la vaincre ou bien d’anéantir son esprit, ce genre de combats étaient amusant quand on avait le temps, et moi je ne l'avais pas, plus vite j'arrivais à la grotte où les artisans rénovent plus vite je serais en paix pour retourner au village et continuer mon entrainement ou être attribué à une autre mission. C'était un peut le cycle de la vie d'un ninja tous le temps qu'il est au grade de chunin, rien à gérer, ça pouvait être pas mal au début mais hélas on s'en lasse vite. Enfin bref revenons à la mission. J'entendais le nukenin bouillir de fureur derrière, sans doute n'allait-il pu tarder à lancer l'assaut, je pris donc mes précotions et composa une série de signe discrètement avant de prendre discrètement un kunai dans ma main. Je sentis l'ennemi mon foncer dessus je fis un salto arrière, j'étais dans les airs au dessus de mon ennemi...

J'étais vraiment bien placé, ma position me donnait un avantage sur mon ennemi en plus de l'effet de surprise, mais je ne tardais pas à lancer mon jutsu, ceui ci était d'ailleurs un de mes atouts majeur, jamais cet idiot de nukenin allait ce douter de la douleurs qu'il allait endurer, j'ai participé à la destruction d'un village grâce à ce jutsu il y a quelques temps, et désormais cette unique personne allait être détruite, je levais mon sabre, les nuages noirs approchaient grondant de tonnerre, il commençait à pleuvoir, mon ennemi était encore très surpris que j'ai sauté. (Cette action ce déroule en quelques secondes) Raiton - Lame du dieu tonnerre. A ses mots prononcé qui résonnaient dans les fin fonds de la montagne, la foudre alla ce poser sur mon sabre. Puis je fis ensuite en sorte que celle ci se rabatte sur le mercenaire, je l'enchaîna trois fois de la foudre. A la fin de ce jutsu il était un genoux au sol, le torse, le dos, le visage, en sang et les habits en feu, après cette action effectué je rangea mon sabre puis avança avec les artisans, nous continuâmes notre route. Les gémissements du nukenin étaient assez chiant, il voulait continuer à combattre mais je l'ignorais, il était certes très puissant, ça ce sentait et ce voyait, mais il était trop lent, jamais il ne pourrait me toucher si il ne devenait pas plus rapide. Mais il sut utiliser les mots pour mes convaincre de le terminer "lâche, lopette, ordure" entendre ses mots finissais par m’énerver, ainsi je composais deux séries de signes. Raiton - Déplacement tonnerre . Ce jutsu me permit d'apparaître derrière mon adversaire, et bien sur pour finir, Raiton - Kumotai, à l'aide de ce jutsu je mit cet abruti hors d'états de nuire avant de reprendre ma route.

Je pris la peine de prendre le bandeau du nukenin et une preuve que je l'avais tué, ainsi j'allais pouvoir toucher une petite prime, je cachais le corps afin de pouvoir allé le rechercher plus tard, un corps entier permet de ce gagner plus d'argents, et il allait être encombrant à porter jusque à un village de chasseurs de primes. Les autres petits bandits qui étaient venu nous agresser n'avaient pas de bandeau, il ne s'agissait donc pas de ninja d'un autre village, aucune déclaration de guerre, heureusement, étant donné l'état de reconstruction du village nous ne pourrions pas tenir longtemps, je m'occupais de chercher le lien entre les brigands et le mercenaire, et je le trouvais vite, il avait des sous dans deux sacs attachés à ça ceinture, et un des brigands avait trois sacs exactement pareil relié à ça ceinture, j'en conclus que les sales ordures de petits brigands avaient engagé le nukenin, et étaient par la même occasion la cause de son décès, dommage pour lui, il aurait du s'en douter s'allier à de simples petits ninja pour essayer de s'en prendre à un village était synonyme de mort. Les artisans avaient un comportement tout autre à mon égard, rien qu'au regard cela ce voyait, ils avaient un respect bien plus grand à mon égard, et ce fut dans cette harmonie que le voyage ce poursuivit sans contre temps jusqu'à la grotte, ici je les laissais avec les autres artisans. Je mis moins d'une heure à rentrer chez moi étant donné que j'étais seule et que les parois des montagnes étaient sec ce qui me permettait d’escalader avec mes jambes. Je fis un rapport à Setsuri Hazu je lui fis comprendre que ce serait bien qu'on envoie une escouade assassiner tous le brigands dans les montagnes.

Chapitre III Finit.

FIN DE LA MISSION.




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission rang A


Mission rang A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes :: Grottes fortifiées des montagnes-