Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ]

avatar
~ Ninja de Jiyu ~
Suzaku Nasato~ Ninja de Jiyu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 201
▌Inscription : 30/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 21
| Points Naruto Ninja RPG | :
111/1000  (111/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ] Jeu 29 Sep 2011 - 21:26

J’avais décidé tôt le matin de partir m’entraîner dans les montagnes proches du village. La dernière fois que je m’étais entrainé au village, j’avais affronté le précédent Raïkage et j’avais atterri à l’hôpital. Trois jours plongé dans l’inconscience ça m’avait marqué. Et les montagnes étaient désertes, les rares personnes que l’on croisait partait ou revenait de mission. C’était donc le lieu parfait pour s’entrainer en paix. Et justement, je comptais m’entraîner sur une technique que j’avais mise au point quelque temps auparavant et je ne voulais pas que tout le monde la connaisse. Déjà que je l’avais utilisé sur Kanna, mais il n’était pas vraiment dans une bonne position pour en parler. Cette technique dépensait beaucoup de chakra et malheureusement c’était un des seuls Justus offensifs que je possédais.

J’avais tout préparé avant mon départ, mes parchemins étaient tous prêts, j’avais préparé des parchemins explosifs et j’avais pensé à stocker une épée lourde, un katana, des armes de jet et naturellement mon arc et mes flèches. Un entrainement devait être complet, et même si je comptais me concentrer sur ma dernière technique, j’allais m’entrainer sur tous les points possibles. Je m’étais échauffé en allant au lieu d’entraînement en courant. Il s’agissait d’un terrain plat très grand avec un sol rocheux, et quelques arbres plantés un peu partout. Bref un terrain idéal pour un entraînement. De plus, le beau temps de la journée me donnait des conditions idéales.

Je commençai par m’entraîner au lancé de shurikens. Je n’avais pas une vitesse extraordinaire, mais je possédais une quantité quasi-illimitée d’arme grâce à mes parchemins d’invocations. Il fallait donc que je m’améliore sur ce point là. Je choisis donc un arbre et j’invoquai des shurikens que je lançai aussitôt à un rythme qui s’accélérer au fur et à mesure. Puis lorsque je commençai à fatiguer, je partis chercher les shurikens lancés. J’étais bon mais ma vitesse était faible. Je m’étais tellement entraîné pour l’améliorer que je doutais que cela soit possible mais j’essayai de chercher d’autres moyens pour que cela ne soit pas un handicap. Je remis mes shurikens dans mes parchemins et je retournai à l’emplacement où j’avais lancé les projectiles. Puis soudain, j’entendis des bruits de pas. C’était sûrement un voyageur égaré mais je devais vérifier, car j’étais bien placé pour savoir que des espions trainaient de temps à autre dans les parages.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ] Ven 30 Sep 2011 - 14:28



Une confrontation...
...de métal et de sang.




Trahison
Noir poison insidieux et dévorant


Mes yeux sombres levés vers le ciel, j’entendais des chuchotements autour de moi provenant de personnes qui pensaient que je ne les entendais pas. Clignant mes paupières, je ne fis pas attention à ces paroles pleines de morgue et descendis l’unique marche qui menait à la porte du lieu où je vivais depuis mon intégration à Kumo. Dans la rue, je fixai sans les voir les citoyens qui me regardaient d’un air soupçonneux puis ramenai ma chevelure d’un noir de jais en arrière. Autrefois je fus une femme aux iris ambrés et aux cheveux d’un rouge sang, mais depuis que j’étais devenue une kunoishi du village de la foudre j’avais laissé de coté ma véritable personnalité afin de pouvoir me concentrer sur ce que je devais faire sans que l’on risque de reconnaitre en moi l’une des anciens membres de la lune rouge. Certes, j’avais toujours précieusement conservé mon anonymat et les personnes ayant fait le lien entre l’akatsuki et moi n’étaient plus là pour le dire mais prudence étant mère de sureté, j’avais quand même pris mes précautions et avais donc fait ce que toutes les adolescentes se font : je m’étais fait une teinture et avais opté pour des fines pellicules colorées que l’on plaçait sur l’œil. Méconnaissable, j’avais pensé à tord que personne ne ferait attention à moi mais depuis la mort de l’ancien Raikage, tout le monde était méfiant et l’arrivée d’une étrangère, guerrière qui plus est, avait suscité une vague de ragots à mon sujet comme quoi j’étais là pour séduire tel ou tel homme avant de les égorger ou bien que j’étais l’incarnation de la mort. D’autres bêtises dans le genre circulaient à mon sujet mais tant que rien en rapport avec l’akatsuki arrivait, je m’en fichais comme de ma première technique.

« Ne restons pas ici… Depuis la disparition de Setsuri-taisho, il n’y a rien à faire.
Tant que je n’en n’aurais pas donné l’ordre, on restera là.
Au moins on a un toit et personne ne nous pourchasse !
Nous avons toujours des ennemis… Ne l’oubliez pas. »

La puissance militaire du village étant grandement affaiblie, il ne restait plus que trois ou quatre ninjas et sans me vanter, je pensais être celle qui avait le niveau le plus élevé de tous. Dommage pour eux car si une guerre éclatait, seul Setsuri pourrait me pousser à me battre et puisqu’actuellement il n’était pas là… Ce n’était pas l’ambiance d’anarchie que l’on sentait au village qui me ferait obéir à leurs règles stupides.
Poussant un soupir, je me dirigeai sans hâte vers les portes, accompagnée par le soleil qui se levait dans le ciel. Les gens s’écartant sur mon passage comme si je couvais une maladie contagieuse, même les gardes me fixèrent avec animosité et ce ne fut que mon sang froid qui me permit de ne pas faire de boulette en les égorgeant. Caressant tendrement la garde ouvragée de mon arme imposante que je tenais à la main, je la soulevai comme si elle ne pesait rien et la plaçai entre mes épaules afin de pouvoir marcher sans qu’elle ne me gène. Fixant les montagnes qui me faisaient face, la tranquillité qui y régnait ainsi que son silence éternel m’appelèrent comme des messages divins et ce fut avec un léger sourire que j’accélérai le pas pour faire la rencontre avec une partie de mon destin…
Gravissant la pente rocheuse sans aucun problème, je gagnai rapidement les hauteurs au bout d’une heure à peine et m’avança sur une excroissance rocheuse qui semblait pointer le village plusieurs dizaine de mètres plus bas. Debout sur la pointe, les bras écartés et les yeux fermés, je laissai l’air jaillir de mes poumons et attendis quelques secondes. Quand j’inspirai profondément, j’y ajoutai de la sérénité bien qu’une pointe de mélancolie persistait à garder sa place dans mon être. Tant pis… La vie ne peut pas être toujours blanche.

On l’aura compris, hm…

Effectuant quelques lents mouvement associés à un art martial destiné à retrouver la paix intérieur, je calquai ma respiration sur le rythme de mon cœur et une fois que je fus sur d’être maitre de mes mouvements, je fis demi-tour et regagnai l’une des terrasses naturelles de la montagne. Maintenant que je me sentais bien, j’étais prête à faire tout ce qui pouvait me passer par la tête… Me battre ? Non, je préférais éviter, mais bon… Nous ne pouvions pas toujours faire ce que l’on souhaitait, n’est-ce pas ? Et bien comme si le simple fait de penser à cette éventualité avait forcé le destin, j’entendis bientôt des bruits de projectiles s’enfonçant dans l’écorce craquante des arbres. Etonnée, je me dirigeai vers la source du bruit et quand j’arrivai en haut d’un mur naturel, je vis un large terrain plat s’étendant à mes pieds. Le genre d’endroit idéal pour les entrainements… Et apparemment je n’étais pas la seule personne à me dire cela.
Une petite silhouette gigotant devant moi, à vingt mètres, je dirai, je reconnu là l’un des rares ninjas de Kumo. Ketsueki Hawk était juunin, comme moi bien que son niveau soit inférieur. Un peu trop confiant, il était prêt à défier n’importe qui sans se rendre compte qu’il risquait de perdre la vie. Je l’avais déjà remarqué à ses regards volontaires… Mais à mes yeux, ça n’avait jamais été de la bonne volonté. Il faut que celle-ci pousse les gens vers le haut, chez lui, l’effet semblait être tout autre… Obscurcissant sa vue, il n’arrivait plus à prendre en compte toutes les éventualités possibles.
Balayant les environs deux ou trois secondes de mes sens invisibles, je compris qu’hormis quelques animaux nous étions tout seul et une idée germa dans mon esprit. Une idée qui me tira un sourire ambigu…

« J’aime bien, pour une fois !
Ho non, encore de la bagarre… »

Mais non, ce que je fais est utile pour lui. Répondis-je à haute voix tandis que je sautai pour atterrir souplement au même niveau que lui.

M’avançant sans masquer mon pas, je vis à son mouvement qu’il m’avait repéré et j’arborai alors une expression sereine. Du même âge que moi, nous étions totalement opposés et l’idée de voir ce que cela donnait dans un combat me turlupinait grandement. Ce fut donc sans surprise pour vous que je m’arrêtai devant lui, inclinai légèrement la tête pour le saluer et me mis à lui parler directement sans détour.

Kumo est en pleine décadence. Battons nous pour vérifier le niveau de chacun. Le perdant sera inutile pour le bien du village, il mourra.

« C’est pas un peu une excuse pour pimenter le combat ?
Tu es sérieuse quand tu le dis ?
Je ne sais pas.
Toi qui te disais non violente…
Il faut de la violence pour atteindre la paix. »

Je suis désolée, repris-je mais je ne te laisse pas vraiment le choix. Nous sommes deux à cet endroit, les deux autres ninjas vaquent à leurs occupations au village… Nous sommes donc tranquilles pour nous battre. Mais donne toi à fond, car un seul d’entre nous redescendra d’ici…

Confiante, je l’étais c’est sur… Mais pas au point de sous-estimer mon adversaire. J’étais le genre de femme qui était capable de faire des stratégies très développées pour un genin. Oui, on pouvait me prendre pour une folle ou bien me croire paranoiaque, mais alors que j’avais commencé ma vie de nunkenin à quinze ans à peine, j’étais toujours en vie. Il fallait croire que ma façon de penser n’était pas totalement débile, non …?

Comme je propose le combat, je te laisse le commencer.

Reculant pour me trouver à trois mètres de lui, je sortis mon arme et posai la pointe sur le sol à coté de moi, la tenant par le manche. Faisant quasiment ma taille, elle était peu commune et on pouvait la prendre pour un objet d’apparat et non de combat. Seulement, moi seule savait qu’elle avait fait couler beaucoup de sang… Et du sang, elle en réclamait encore.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ] Jeu 13 Oct 2011 - 19:06

Si pas de nouvelle d'ici dimanche, ce rp sera clos, avec les conséquences qui en découle; à savoir la mort d'Hawk.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ] Dim 16 Oct 2011 - 21:32

Bon, comme rien de nouveau malgré les multiples relance, ce rp de combat mortelle est donc gagné par Kaleis, Hawk voit donc venir la grande faucheuse ^^. Kale va demander les points.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ]


Une rencontre belliqueuse [pv: Kaleïs Maboroshi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (Pokémon inventé) spectrali, Maboroshi
» Kaleï Niniel [Elfe, prédéfini jetable]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes :: Grottes fortifiées des montagnes-