Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou]

InvitéInvité
MessageSujet: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Mar 1 Nov 2011 - 21:26



~ Tristesse, calomnie de la nostalgie

--------------------------------------------------------------------------------


Elle a toujours eut la récurrente habitude de flatter son clan qui par déclinaison est une façon implicite de ce flatter elle-même. Jusqu'ici souvent Asa retira du plaisir à ce présenter comme membre du prestigieux clan des Hateru de Konoha, sa plaisance était complète quand elle se disait Juunin au sein de son village natale.Mais tous cela n'est plus que souvenirs maintenant la situation à bien changé. Le pouvoir passa de main et Konoha est sous le règne d'un nouvel Hokage, la jeune femme en dehors des règles imposées de son clan à déserter. Avec cet acte de défense pour ces idéaux elle perd son nom, son prestige, son grade il ne reste plus que sa froideur et son visuel aigre pour lui tenir compagnie. Son passé lui est douloureux, elle s'est moquée de son frère qui a voulut déserter et vite rattrapper par le clan périt de manière pitoyable et elle songe aujourd'hui qu'elle a suivie le même chemin et que peut-être elle aussi va périr. Asa feu juunin de Konoha pour dire ainsi c'est souvent imaginée grande et marquant l'histoire mais elle n'a marqué que sa vie de la trace indélébile de la lâcheté. Maintenant qu'elle regrette il est déjà trop tard elle doit être vue comme une pariat au sein de siens. La vie est faite comme cela et tant pis pour les actes manqués.

En l'instant même la femme arrive sur un grand lac la vue y est splendide. Son objectif est de fuir le plus rapidement possible et en conséquence elle n'a pas vraiment fait de pause et ce lac est propice au repos. Alors qu'elle s'imagine seule elle va au devant de l'étendue aqueuses, elle pose son sac pour mieux s'accroupir et laisse ses doigts troublés le calme du courant. L'eau est gelée elle veut prendre bain mais le temps est nuageux et la pluie se fait sentir. Alors elle se contente d'observer.


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Mar 1 Nov 2011 - 22:35

    Une semaine de congé m'a été offerte par le Kazekage pour avoir passé avec succès l'examen Chuunin -en plus d'un passage au grade supérieur entre autres- ce Kazekage m'a l'air bien sympathique au final, et aussi charismatique que son haut grade bien entendu. Et évidemment, je n'allais pas rester pendant une semaine dans le village, donc en plus d'une semaine blanchie de travail, j'ai demandé en addition de ceci une permission de sortie pour -disons- une semaine. L'autorisation signée et obtenue, je me suis ensuite précipité vers la sortie en passant un petit bonjour rapide chez moi tout en me recouvrant de mon armure noir d'ébène. Je ne sors jamais du village sans, excepté si je serai un jour envoyé en mission diplomatique bien entendu, il n'est jamais conseillé de se dissimulé avec un masque lorsque l'on parle de politique, à proprement parlé bien sûr.
    Une fois bien revêtu de l'armure, je me suis en allé entamer un court voyage de sept jours. Ce n'est pas que je m'ennuie dans le désert, mais j'ai besoin de changement... et je m'ennuie aussi dans le désert en faite. Cependant, sans l'aide ménagère de chez moi, je dois m'occuper de moi-même tout seul. Me faire à manger, nettoyer mon armure... mine de rien, je compte faire ces deux choses en même temps. Enfin plutôt me chercher à manger tout en nettoyant la « carapace » qui me protège. Pour cela, j'ai trouvé un lac assez conséquent ; il y a sûrement des poissons. Dû moins j'espère, sinon je n'y aurai plongé que pour laver mon armure.
    Mesdemoiselles, mesdames et même messieurs si vous voulez, prenez des photos pendant que je descend dans l'eau car même si j'ai mon armure, c'est toujours profitable pour vous d'en prendre. Histoire de ne pas couler et que mon armure est lourde et que donc, je ne peux pas nager avec, je fais attention à ne pas plonger trop profond. Cependant, je mets tout de même ma tête à l'eau pour voir de l'intérieur. Les poissons ne sont pas en nombre, mais certains passent quand même et le premier qui vient, je l'attrape d'un coup sec.
    Le poisson attrapé, je sors du lac, de l'eau coule de mon armure, un lavage de vêtements en plus. Mais voilà, en sortant, je rencontre une jeune femme. Elle semble assez maigre, sa poitrine peu développée accentue sûrement son apparence maigrichonne, mais elle a pourtant l'air de savoir se défendre. Son visage montre le passé d'une guerrière malgré un corps peu impressionnant, mais elle porte des vêtements de ninja. Peut être compte-t-elle donc sur l'agilité pour se battre, en admettant que c'est une ninja. En l'observant, je comprends qu'il ne vaut mieux pas chercher de problèmes avec elle, mais plutôt la mettre à ses côtés, et c'est bien ce que je compte faire.

    « Bonjour. Takeshi Tenjou. Et vous, qui êtes-vous ? » dis-je en lui tendant une main que j'ai préalablement secoué pour enlever l'humidité. Bien qu'elle ne peut voir mon visage souriant sous mon heaume, elle peut le deviner rien qu'avec le ton de ma voix. Elle est charmante, et je suis charmant, n'allons donc pas bien ensemble ? Dans tous les cas, je compte saisir ma chance ; il n'y a juste plus qu'à attendre une réponse de sa part maintenant, je pourrais ajouter des choses, mais ça en ferait trop.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Mer 2 Nov 2011 - 13:01



~ Humeur calomnieuse

--------------------------------------------------------------------------------


Asa est dans sa bulle, rien ne peut l'en sortir. Elle observe son reflet, son visage troublé par les vaguelettes du lac au calme perturbé et remis en question au profit d'une agitation passagère. Comme si une animal, un homme quelque chose s'y est heurter, Asa plonge sa main dans l'eau gelée. Elle n'en retire rien à part une contemplation passagère. Elle hère sans but défénit cela l'accable tellement qu'elle ne trouve de vie autour d'elle. Pour cette femme tout est mort, le monde est gris, les rêves d'hier si beau oubliés dans la poussière comme ils sont beaux. Le monde change en rêbe cruel pour cette juunin devenut déserteuse. Elle l'a voulut c'est elle même qui a prit la décision mais ce n'est pas pour autant tire un trait définitif sur son passé. < Bonjour. Takeshi Tenjou. Et vous, qui êtes-vous ? Asa lève la tête vers cet incongrus. Elle ne eput décidémment pas être seule. En plus d'être impolit il se cache derrière un masque de fer, c'est une armure cet homme. Monotone cela lui rappel la tristesse du monde. Elle observe la mai nde l'homme d'un regard aigre. Il va regretter de l'avoir déranger aujourd'hui n'est pas le jour. Asa penche entre sadisme, énervement et nostalgie. Agacée d'être dérangé triste de son choix il a mal chosiit son moment. <Je m'en contre fiche de votre nom. Kasumi Juusha no Jutsu sussure-t-elle suite à quelques signes. Une dizaine de clones se formèrent autour de Asa. Impossible de savoir laquelle est la vraie. Elle se fond dans la masse c'est une juunin se battre elle sait faire. Genjutsu une arme redouble.

Nom : Kasumi Juusha no Jutsu
Peut être dissipée grâce au Kai ? Non
Grade : Chunnin
Description : Technique
de clonage spécial. Les clones ne peuvent pas attaquer, mais dès qu'un
clone est "détruit", il se divise en deux. Le seul moyen d'annuler
cette illusion est d'attaquer directement son utilisateur.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Mer 2 Nov 2011 - 13:49

    Agressive la jeune femme. Un peu trop même, elle utilise du Genjutsu pour me tromper, je ne connais pas toutes les techniques de clonage, mais au vu les signes qu'elle a effectuées pour sa technique, ce ne sont sûrement pas des clones consistants. Malgré ce défaut, cette technique s'avère redoutable car si je fonce sur le tas, elle pourrait saisir l'occasion pour m'assommer voir me tuer si elle est vraiment très agressive. De ce fait, je dois me défendre et pour ça, j'ai besoin de mon arme. Cependant, quand j'essaye de la prendre, je renferme ma main sur rien. Je regarde à mon flan et me souviens que j'ai laissé mon sabre bien caché sur un arbre. Je tourne le regard sans pour autant tourner la tête pour que ma nouvelle adversaire ne voit pas où est mon objectif. Oui, mon sabre est toujours posé sur l'arbre.
    « J'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Vous êtes bien agressive mademoiselle... et j'imagine que je ne pourrais pas vous convaincre de régler cela passivement. D'ailleurs, je ne sais même pas pourquoi vous m'en voulez autant. » dis-je en riant comme la situation est drôle avant de lancer par surprise un fumigène caché dans mon armure. Dans le nuage de fumé, je prépare quelque chose dans l'ombre avant de me précipiter à ma droite pour attraper mon arme, mais le groupe de clones ne me lâcherait sûrement pas aussi facilement. J'envoie donc des shurikens sur le harem sans viser, mais en espérant tout de même toucher quelques clones pour en baisser la quantité.
    Grâce à la diversion provoquée avec les fumigènes et les armes de jet, je peux atteindre l'arbre et alors là, je sors mon sabre de bambou de l'herbe sous laquelle je l'ai caché. Ce n'est cependant pas fini, si je n'utilise pas ma technique, ce n'est qu'un sabre de bambou aussi banal que tant d'autre qui ne pourrait se démarquer que par son esthétique aussi parfaite que la mienne qui, même s'il est assez résistant, peut se faire endommager. Je mime alors un escrimeur dégainer son sabre et là, la lame s'illumine d'une lumière bleutée. Il ne me reste donc plus qu'à me défendre, je ne vais pas foncer dans le tas, cela serait trop risquée, mais j'analyserai la manière de combattre du groupe pour trouver qui était la vraie ninja dedans.


Dernière édition par Takeshi Tenjou le Jeu 3 Nov 2011 - 15:16, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Jeu 3 Nov 2011 - 10:02



~ Humeur calomnieuse

--------------------------------------------------------------------------------


Elle a peut-être encore une fois était trop vite, Asa s'emballe mais l'humeur est déplorable cela 'lexcuse en partie. Elle fixe son adversaire elle remarque qu'il chercher quelquechose. Vue la position de sa main elle en déduit que c'est une arme qu'il cherche, peut-être une épée ou un sabre ou elle ne sais quoi d'autre. Elle s'en fou, elle est la meilleure pour elle ces capacités ne sont pas à démontrer. Son visage reste aigre et fermé, il l'a chercher il l'a trouvé. < J'avoue que je ne m'attendais pas à ça. Vous êtes bien agressive mademoiselle... et je pense que je ne pourrais pas vous convaincre de régler cela passivement j'imagine. D'ailleurs, je ne sais même pas pourquoi vous m'en voulez autant. Il rit Asa s'offusque, elle n'aime pas que l'on se moque d'elle car elle est parfaite et elle est la seule à pouvoir juger les autres. Cette ancience juunin de Konoha n'est pas des plus facile, son caractère est complétement fou et ce jeune homme va l'apprendre à ces dépents. Une épaisse fumée blanche fait son apparition il a lancé un fumigène le lâche. Il fuit ou il va chercher ce qui lui fait défaut. Elle sait pas trop et se contente de dissimuler dans la masse de clone. Il envoit des shuriken comme la femme est à la fin du cortège de clone cela n'a aucun effet. Aucun ne se dissipe non plus les quelques clones touchés se divise en deux cela augmente le nombre de clones, c'est u neffet redoutable de la technique. D'un mouvement la lame devient bleutée. Du chakra pense la jeune femme. Il veut la pousser à attaquer pour qu'elle se démarque. Les clones comme la vraie femme font quelques signes rapides et la masse se déplace vers l'eau. La véritable jeune femme se fond au lac gràace à une technique qu'elle maîtrise plutôt bien. Maintenant qu'elle est à l'abris elle attend il n'aura d'autre choix que d'attaquer ces clones qui son ten masse devant elle à la terre ferme.

Suiton - Suika No Jutsu [Hydratation]

Description : Une technique très particulière, puisque l'utilisateur de cette technique va fusionnée avec toutes substances aqueuse se trouvant sur le terrain de combat ou à proximité, cela va lui permettre de se cacher ou encore d'esquiver une attaque. Cette technique requiert une source d'eau à proximité.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Jeu 3 Nov 2011 - 16:02

    Ce n'est peut être qu'une impression que j'aie, mais n'y a-t-il pas un peu plus de clones depuis que j'ai récupéré mon sabre ? Je n'en sais rien en faite, j'aurai dû surveiller leur nombre peut être. Soudain, il me vient une idée. Je voulais vérifier si c'est une simple technique de clonage ou une plus complexe voir une technique de clone consistant. Je passe mon sabre sur l'autre main, la lame du côté de mon petit doigt, m'assurant que la jeune femme ne m'attaque pas. Puis, un mouvement brusque anime chacun des clones et même l'originale. Ils exécutent des signes. Je ne tente plus rien à par me mettre en garde, si je laisse seulement une ouverture alors que l'attroupement prépare une technique, c'est que je ne serais vraiment pas intelligent. Les signes exécutés, rien ne se passe. La ninja veut sûrement me faire croire que c'était une feinte, mais je ne tomberai pas dans le piège. Ou bien, elle a juste fait ceci pour me rendre paranoïaque. Rah! Un combat est si complexe quand on ne connaît pas son adversaire. Mais bon, ça ne fait que le rendre plus excitant au moins. Qui plus est, j'ai déjà affronté plus puissant que la jeune lors de mes trois années passées avec le Corsaire, je n'ai certes pas moi-même sauvé le monde, mais j'y ai participé, grâce à lui...
    Enfin je pense que j'ai affronté plus fort qu'elle, mais même s'il y a un seul risque que j'ai faux, je reste confiant. Un leader ne doit après tout ne pas montrer un seul signe de faiblesse, et chez moi, c'est naturel.
    Bref. Si elle prépare quelque chose, moi aussi je vais préparer quelque chose et je n'aurai aucune crainte à me faire. Qui plus est, j'ai déjà préparé quelque chose derrière la fumée du fumigène alors ça me va. De plus, cela serait du gâchis que de ne pas user de cette technique... Enfin, avant toute chose, je dois tenter ce que je voulais faire il y a quelques secondes avant que la troupe ne prépare une technique. Tout en restant sur mes gardes, je joins mes mains et avec mes deux index, je forme un signe incantatoire : c'est la technique du Kai. Bien sûr, j'aurai pu tenter cette technique dès le départ, mais j'ai été vulnérable à ce moment, n'ayant comme attaque que mon armure qui sert initialement en tant que défense. Bref, malgré ma technique, rien ne se passe : les clones ne se dissipent pas. Est-ce donc une technique à clone consistant, ou bien une technique de Genjutsu supérieure impossible à parer avec un simple Kai ?
    Pour m'en assurer, je vais donc attaquer... si c'est une technique de clone consistant, ils pourront contre-attaquer, mais autrement, ils se laisseront battre un à un. Bien sûr, si ce sont des clones avec une consistance propre, je n'y vais pas sans mesure du sécurité. Je passe donc en coup de vent derrière l'arbre, laissant mon arme derrière moi et je fonce. Quelques fois, il faut faire preuve de simplicité et tout le monde préfère cela de toute façon. Mais ma charge n'est qu'une diversion car j'ai préparé derrière moi un lancer de pierre. La pierre lancée, je me baisse au bon timing pour la laisser passer ; elle touche ainsi une des femmes du groupe. En même temps, cela aurait été une honte de ne rien toucher vu le nombre de cibles qui a été à ma disposition.
    Est-ce l'originale ? J'en doute fort, elle n'est sûrement pas à l'avant-garde, mais plutôt cachée tout au fond voir au milieu. La pierre la touche en tout cas au ventre et c'est alors que sans prévenir, un phénomène assez surprenant arrive : à l'endroit touché, une ouverture est présente. Celle-ci s'agrandit pour diviser en deux parties le corps de la victime... suite à cet événement plus que troublant et peu appétissant, je recule de quelques mètres et j'observe ce qu'il se passe... Les deux moitiés -qui sont presque entièrement devenues liquide- forment alors chacune un nouveau corps. Oh, j'espère que ce n'est pas une technique de clone consistant mais plutôt un Genjutsu, autrement je suis d'or et déjà vaincu... Enfin, même si le risque est là, je ne m'avoue pas déjà défait. Je lève alors mes bras comme un orateur aussi charismatique que moi le ferait et je ris un peu d'excitation face au combat qui s'apprête à vraiment commencer.

    « Quelle belle armée de clones, mais je me demande, sait-elle attaquer ? Si elle peut, alors je vous en prie, venez! Je vous attends, je n'ai pas peur car je suis... immortel! »


Spoiler:
 
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Ven 11 Nov 2011 - 18:17



~ Jeu, set et match

--------------------------------------------------------------------------------


Asa se contente d'observer, il lance une pierre sur l'un des clones et en attaques quelques autres. Il n'a pas comprit son petit stratagème et la jeune juunin s'en réjouit sadiquement. En une logique complète les clones se dédouble dans une vision très funeste d'un corp presque entièrement liquide qui se divise. Asa à l'abris mijote et cherche une suite assassine. Le tuer, le faire souffrir ou juste clore le combat bien simplement. Elle ne sait pas et reste indécise sur cette suite. <Quelle belle armée de clones, mais je me demande, sait-elle attaquer ? Si elle peut, alors je vous en prie, venez! Je vous attends, je n'ai pas peur car je suis... immortel! Asa retient un rire moqueur, quel abrutit pense la jeune femme qui observe dédaineusement cet homme. Elle se demande comment peut-il se penser meilleur qu'elle et encore plus immortel. Se proclamer ainsi est ridicule. Personne n'a la vie éternelle même elle alors c'est pour dire ! Elle pense que le combat à débuter par ses soins avec l'usage du genjutsu alors elle veut le poursuivre avec cette capacité. Elle cesse sa technique et sent la fraicheur de l'eau sur sa peau. Elle frissone un rictus sadique sur son visage. Elle fait quelques mouvements avec ses jambes dans l'eau pour rester à la surface et elle fait quelques signes vifs. La technique prit fin pour en laisser place à une bien pire. La technique lançée est cruelle dnas le genre cynique c'est la pointe et l'aboutissement. Elle espère que ces minutes seront longues. Elle prends appuit sur le sol avec ces deux mains pour sortir du lac elle secoue la tête vers la droite dans une émulsion d'eau.Elle pose un genoux puis se relève. <Le corps à corps ce n'est pas mon truc je suis branché mentale. Elle prends son sac et le met en bandouillère. La juunin s'apprête à partir alors elle se retourne une dernière fois. < Je t'ai battut je te laisse misérable tu ne mérite pas de te battre avec moi. Dans une course insoupçonnée elle quitte l'individu toujours sous l'emprise de son genjutsu. Elle court vers son destin, Asa Hateru une grande femme !


Nom : Kaikon Seikyo
Peut être dissipée grâce au Kai ? Non, sauf s’il est utilisé par une personne extérieure.
Grade : Juunin
Description : L'ennemi
voit les personnes qui lui sont le plus proche envahir son corps, et le
faire culpabiliser de ses actions antérieures. Ces derniers tentent de
l'étrangler par la suite.






InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Ven 11 Nov 2011 - 21:59

    Les clones disparaissent. Le combat est-il terminé ? Il semble que ce soit le cas. Je ne vois plus mon ennemie. S'est-elle enfuie après avoir débuté les hostilités ? Bien que les faits soient là, j'en doute... après tout, c'est elle qui a eu l'avantage, alors pourquoi aurait-elle décampé ? Tant de questions auxquelles elle allait répondre en sortant de l'eau, toute mouillée. Je souris. Non seulement elle s'est révélée au grand jour, mais en plus et surtout, elle est trempée... « Assurément... rien ne vaut un corps mouillé. Surtout quand c'est un corps comme le vôtre mademoiselle. Enfin, ne restez pas comme cela ; vous allez attraper froid. » dis-je tout en me tournant vers le lac d'où elle sortait toute mouillée, gardant le sourire en la voyant m'observer avec un visage déformé par un sadisme non dissimulé. En rompant sa technique de clonage, j'ai compris que cette technique est finalement bien une technique de Genjutsu malgré sa résistance au Kai.
    Enfin, maintenant qu'elle est seule, je peux peut être « me révéler » à mon tour. Soudain, elle s'avance vers moi, je reste donc en garde. Cette garde... rien ne pourrait la troubler, à par une seule chose. Non, pas une chose, mais une personne en faite, et celle-ci arrive discrètement, sans que je ne le remarque, non pas derrière moi, mais sur moi... il me dit « Bonjour Takeshi. » ; tout simplement. En reconnaissant cette voix, je ne peux pas tenir ma garde et je regarde à côté de moi. Mon visage, toujours souriant, est alors déformé par la surprise en voyant que celui à qui j'ai affaire est bien celui auquel j'ai pensé : le Pirate. « Vous... pourquoi êtes-vous là ? », bien entendu, si je réfléchis, il est là de passage ; comme à chaque fois, voyageant à travers le monde.
    Malgré tout, ce qui est le plus étonnant, ce n'est pas qu'il soit là -enfin littéralement, si- mais que je le vois sur ma peau : il a pris la place de la moitié de mon visage. Mais rien n'y fait, cela m'étonne toujours moins qu'il soit . Un seul détail me trouble, c'est lorsque les bouts de peau de mon visage se sont effrités pour finir par terre, ce n'est pourtant pas le plus important de mon point de vue. Il est , toujours avec son visage aussi charismatique -moins que le mien certes- mais il a aussi ce charisme dans son comportement qui fait de lui quelqu'un de spécial Cependant, il fait une chose qu'il n'aurait jamais pu faire : il me force à mettre ma main à mon cou et sans que je ne me défende, il m'étrangle, me broyant la gorge sous la pression de sa main. Je n'ai pas pensé un instant à me défendre contre lui... juste parce que c'est lui. La gorge pressé, je commence à perdre peu à peu conscience jusqu'à perdre la vie... mais je le sais, c'est un Genjutsu. Comment je le sais ? Car j'observe de loin. Celui sous la prise des hallucinations n'est qu'un clone et il est en ce moment en train de convulser par terre, il va bientôt disparaître dans un écran de fumée quand l'illusion sera terminée.
    Le clone a le temps d'entendre ce qu'a à dire la femme. A la distance d'où je suis, j'arrive à entendre ce qu'elle dit. Elle me révèle sa faiblesse en terme de physique et son avantage en manipulation mentale pendant que j'espionne. Puis elle laisse à mon attention une phrase hautaine et pleine de méprise. Je me demande si je suis aussi arrogant qu'elle. Bref. Elle se retourne et s'apprête à partir lorsque mon clone n'a plus le temps et explose en un nuage de fumée, conclusion de l'illusion. Au même moment de la détonation, je sors de ma cachette : l'arbre où j'ai enterré mon sabre. J'ai le sabre pointé sur la femme et je tire une puissante charge de lumière vers la femme en visant son épaule pour qu'elle ne puisse plus faire de signes incantatoires ; un K.O. technique en bref, mais sans la tuer. Je ne suis pas un assassin qui tue les gens sans raison pour ma part. Elle l'est peut être elle par contre. De ce fait, même si je réussis à la neutraliser, je reste en garde bien que j'ai préparé une technique au tout début du combat. Cependant, quelque chose me chiffone. Comment a-t-elle fait pour envoyer ce Genjutsu sur mon clone sans rien faire pour le préparer ? Si elle peut exécuter des techniques sans rien faire en guise de préparation, je suis fichu. Je serai forcé de la neutraliser totalement... mais maintenant, eh bien, c'est à mon tour de me vanter.
    « Eh bien, l'on dirait que tu m'as sous-estimé et que tu m'as tout révélé. Comme moi, on dirait que tu es bien trop arrogante, mais je ne vois pas les gens comme toi, je ne les vois pas comme des insectes sans danger comme tu m'as vu. » dis-je en riant tout en pointant mon sabre vers elle au cas où elle tenterait une quelconque attaque. Dès qu'elle bougerait, ne serait-ce qu'un cil, je tirerai tout en m'assurant de ne pas toucher un point vital.

    Spoiler:
     


Dernière édition par Takeshi Tenjou le Sam 12 Nov 2011 - 10:25, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Sam 12 Nov 2011 - 10:02



~ La fuite est propice

--------------------------------------------------------------------------------


Il la suprent, elle n'a pas fait attention, elle aurait dut car apparemment Asa est en mauvaise posture. Elle réfléchit elle se dit qu'elle ne s'est pas battue depuis longtemps maintenant et que c'est la raison de sa faute. Un esprit tourmenté à bien du mal à ce concentrer elle en paye les pots cassés. Un bruit qu'elle ne reconnait pas vient à ses oreilles et dans les secondes qui suivent son épaule fut comme transperçée par un mal inconnue. Un frisson la parcoure, une sensation de chaleure l'envahit du sang coule de son épaule. Une grande girmace de dédain la femme rage il n'y a pas d'autre mot.Elle s'est retenue jusqu'à maintenant, il a joué elle va joué. Il croit l'empêcher de faire des techniques, c'est une hérésie il en faut plus pour Asa Hateru. < Eh bien, l'on dirait que tu m'as sous-estimé et que tu m'as tout révélé. Comme moi, on dirait que tu es bien trop arrogante, mais je ne vois pas les gens comme toi, je ne les vois pas comme des insectes sans danger comme tu m'as vu. Elle se retourne face à son adversaire, son facièes lavé de tous sentiment visible. Elle porte sa main droite à son épaule gauche. Sa main est enduit de sang, elle souffre cette déchirure lui fait mal. < Pas mal, ou ije t'ai sous-estimé mais quo ide plus normal je suis du clan Hateru ! Dans un rire dément la femme lui donne un violent coup de pied dans le ventre. avant de sa main gauche faire un rituel qu'elle connait bien. Elle sort de sa poche quelques aiguilles senbon qu'elle met dans sa bouche puis recrache directement sur l'homme. Ce ne lui fera pas vraiment mal mais au moins cela l'occupera. Elle s'éloigne de quelques mètres, soulevant dans des bruits de souffrances son bras pendant elle fait un très court jutsu. D'une façon très classique elle "emprissone" son adversaire sous terre au profit d'une attaque Doton très connut. Il n'y a plus que la tête qui dépasse. Elle espère juste que cela n'est pas un clone. Souffrante et rageuse elle est vidé de toute énergie. C'était son ultime jutsu elle ne peut plus en faire elle a trop mal. Enfin elle réhitèrre sa tentative elle fuit. Elle laisse ce garçon derrière elle en courant vers la forêt. Il est prisonié juste sa tête dépasse alors autan ten profiter.



Nom : Fukumi Hari (D)
Traduction : Épines cachées
Description : L'utilisateur cache des aiguilles Senbon dans sa bouche, et peut ainsi les recracher sur son adversaire, sans que ce dernier ne s'y attende.


Doton - Shinjuu Zanshu no Jutsu (D)
Spoiler:


Description: L'utilisateur emprisonne l'ennemi dans le sol ne laissant apparaitre que la tête coincée pour le décapiter.




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou] Sam 12 Nov 2011 - 18:31

    Touché! Mais pas coulé pour autant. La jeune femme au nom et au prénom inconnus est blessé. Son sang coule, elle est brûlée à cause de la chaleur de l'électricité qui l'a touchée. Cependant, elle ne gémit pas. Dans un silence digne d'un ninja, elle limite ses réactions à quelques frissons. Je ne peux pas voir si son visage est déformé ou pas par la douleur et ce n'est pas plus mal. Je préfère largement les sourires aux souffrances à vrai dire. Même si elle l'aurait peut être mérité pour m'avoir attaqué sans un avertissement. Enfin, moi aussi vu mon attaque venant de derrière. Elle se retourne alors, me montrant une visage froid ; impassible. Une vraie Kunoichi l'on dirait. Mais je préfèrerais qu'elle exprime un peu de sentiment.
    Mon souhait est alors exaucé, elle éclate d'un rire dément, prise d'un fou rire après avoir révélé son appartenance au clan Hateru. Hateru ? Oui, j'ai bien entendu ce nom au cours de mon voyage... « Attends. Hateru ? Comme... Satoshi Hateru ? Satoshi Hateru du village de Konoha ? » en m'entendant parler, je viens de me rendre compte que je suis passé au tutoiement sans le savoir. Pas étonnant vu ce que je lui ai fait après ce qu'elle m'a fait. Malgré tout, c'est bon signe que je sois passer de la politesse à l'intimité. Qui sait. Ce serait amusant de devenir plus proche avec une situation aussi cocasse. Enfin, ce n'est pas le moment de fantasmer sur elle ; je dois rester sur mes gardes malgré la surprise que me fait cette jeune femme en révélant être du clan Hateru connu grâce à Satoshi, un Juunin exceptionnel de Konoha dont les prouesses sont racontés à travers le monde entier. D'ailleurs, si une Kunoichi du clan Hateru m'attaque, je me dois de réclamer à leur village, et surtout au clan lui-même, une explication pour avoir été attaqué par une des leurs. Enfin, je verrai cela avec mon Kazekage.
    Tandis que je réfléchis à ça, elle profite d'une de mes ouvertures pour -avec une rapidité exceptionnelle- se placer devant moi et me donner un bon coup de pied à l'estomac assez puissant pour faire régurgiter son repas à une personne. Heureusement, j'ai mon armure et je ressens juste un petit choc qui me rabaisse. Son pied sur mon armure, je l'attrape. Je n'ai pas à récupéré, n'étant pas étourdi par le coup. Cependant, alors que j'ai détourné mon attention sur son pied nu avec juste une semelle et des cordes pour la rattacher au pied, elle en a profité pour préparer une technique fourbe consistant à me lancer des aiguilles de sa bouche. Bien entendu, avec ses fines armes, elle peut me toucher dans les failles de mon armure, ce qu'elle fait. Par chance, j'ai déjà préparé une technique pour parer à cette technique précise, voire mortelle. Je disparais dans un nuage de fumée lorsque les aiguilles se plantent dans ma peau tandis que d'autres sont parés par mon armure ; tournant en l'air pour finir au sol : c'est la technique de substitution que j'ai gardé en réserve dès le début du combat. Elle laisse classiquement un bout de bois à ma place derrière la fumée.
    Pourtant -étonnamment- la jeune femme a profité du nuage provoqué par ma technique pour disparaître. A-t-elle tenté de fuir encore une fois ? Après tout, avec un bras en moins, elle a perdu son avantage tandis que moi ; je n'ai pas vraiment été touché ne serait-ce qu'une seule fois, sûrement grâce aux précautions prises. Même si -je l'avoue- comme elle j'ai baissé ma garde quand j'ai cru avoir l'avantage. Surtout que maintenant, elle a disparu. Enfin c'est ce que je crois et elle va me démontrer le contraire : elle n'a pas l'intention de me laisser penser que j'ai gagné après tout. Une main sortie précipitamment du sol -brisant la roche- m'attrape la cheville. Sans que je n'aie le temps de réagir, je suis enfoncé dans la terre jusqu'au épaules comme si des démons m'enfoncent littéralement vers les tréfonds de l'enfer.
    La main se révèle appartenir à la jeune Hateru et non à un démon. Remarque, on pourrait dire qu'elle a eu l'air d'un démon dans son rire de folle d'il y a une minute. Certes, j'aime les rires, mais cela, ça n'a pas été un rire, mais l'expression de la folie. Alors que je suis enfoncé dans le sol jusqu'au cou, je vois mon adversaire s'enfuir, écoutant ses respirations effrénées et essoufflées. Je la vois courir, s'enfuir dans la forêt ; de dos. Je rechigne à l'abandonner, bloqué dans la terre. « Hé! Reviens! Tu sais, je te trouve très attirante de dos, tu devrais revenir pour que l'on boive un verre ensemble. Ne t'inquiète pas, ce n'est pas un piège. Reviens! » mais elle n'écoute plus et disparaît dans les recoins de la forêt... je n'aurai peut être pas dû la blessé avec mon tir. Elle a l'air de souffrir. Enfin, évidemment qu'elle en souffre, mais j'aurai pu juste l'effleurer. Même si cela aurait peut être été fatal pour moi. Dans tous les cas, elle ne fuit pas sans se venger : elle me laisse dans la honte d'être enterré dans la roche. Heureusement, je peux m'en sortir moi-même. Je n'ai qu'à tirer dans la terre avec ma technique pour creuser dans la roche. Cependant, la temps de recharge est trop long pour que je puisse retirer la jeune Hateru. Je n'ai pas le choix que de la laisser partir ; ce qui m'arrache le cœur à vraie dire. Et ce, même si elle n'a pas été très sympathique avec moi. Enfin, dans tous les cas, j'aurai deux trois mots à dire à Konoha un jour. Il faudra juste que j'en parle au Kazekage avant...


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou]


Avoir le combat dans le sang entraîne toujours la violence. [Pv Takeshi Tenjou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Baignade dans le sang
» Avoir la tête dans les étoiles — Gemma
» Un combat dans la NFL !!!!
» Une histoire tracée dans le sang à la pointe d'une épée...
» Du sable dans les chaussures, Cissy et Killian, LIBRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Lieux inhabités :: Le grand Lac-