Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Le courage d'une petite Hyûga [Rp Apprentissage]

avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hanabi Hyûga ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 290
▌Age : 27
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
162/2000  (162/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le courage d'une petite Hyûga [Rp Apprentissage] Jeu 8 Déc 2011 - 10:42




Point de vue de Hanabi Hyûga

Hanabi Hyûga se sentait bien aujourd'hui, elle était devenue Genin, la meilleur de sa promotion. Elle avait maîrtiser une à une les étapes menant à la maîtrises des arts du Jûken, sa progression était régulière et même cette dernière année, fulgurante.

Elle était douée, elle avait des prédispositions, toutes les qualités pour devenir une kunoichi exceptionnelle. Elle était ce que l'on appelait communément un génie et elle le savait, elle en était fière, car elle faisait honneur à son père et à son clan. Elle était Hanabi Hyûga, fille de Hiashi Hyûga et héritière du clan noble de Konoha.

Cette pensée refoula quelque peu la fierté de la petite Hanabi. Tout ça, tout ces honneurs n'était dû qu'à un malheureux coup de chance, car ils auraient dû revenir à sa soeur ainée, Hinata qui n'était pas considéré plus qu'un rebut. Elle aurait dû être l'héritière du clan et Hanabi, étant la cadette, aurait dû appartenir à la Bunke.

Mais bon, aujourd'hui était un beau jour pour la petite Hyûga, car pour la première fois depuis longtemps, elle allait apprendre une nouvelle technique de son père. Elle n'avait pas le luxe de s'encombrer l'esprit par des pensées négatives, car son père lui avait clairement dit que pour Hanabi, réussir ce jutsu serait un exploit, même pour elle et que le précédent jeune prodige du clan qui n'était autre que son cousin Neji l'avait maîtrisé a seulement 13 ans.

Hanabi, elle, allait tenter sa chance du haut de ses 10 ans et demi, un véritable défis en puissance si on voulait aller par là. Elle marchait tranquillement dans les coursives du domaine appartenant à son noble clan, un domaine vaste qui avait le mérite d'avoir conservé toute sa beauté et sa paix malgré la guerre et le changement de gouvernement, un ilot de sérénité au milieu de la tempête en somme, un ilot que peu de gens avait le luxe de pouvoir foulé du pied.

Elle croisa ses cousins Hikari et Hikaru au passage et les salua avec politesse, puis elle croisa sa soeur Hinata avec qui elle s'accorda une franche accolade.

- Hanabi-nee, tu vas t'entraîner avec Outou-sama je suppose ?

- Oui Hinata-nee, je suis impatiente de savoir ce qu'il m'a préparé.

- Si j'en juge par la tête qu'il faisait lorsque je lui ai dit bonjour ce matin, cela ne va pas être une partie de plaisir.

Hanabi sourie à sa soeur, un sourire plein de joie et de détermination, la chose que Hinata avait le plus de mal à faire ressortir. Hanabi quant à elle, respirait le courage et l'envie d'apprendre.

- j'espère bien que cela va être un peu difficile Hinata-nee, sinon quel intérêt ?

Hinata sourie à son tour à sa soeur cadette.

- Fais de ton mieux et n'abandonne pas, Hanabi-nee

- Hai !

La petite Hanabi fit volte face après avoir fait un signe de main à sa soeur pour se diriger d'un pat ferme et décidé vers le Dojo de son père. Elle y entra après avoir retiré ses chaussure et s'inclina devant son père.

- Outou-sama, je suis prête.

Hiashi regarda sa cadette d'un regard sévère.

- Si tu le pense, allons y. Je doute que tu y arrive rapidement, car je le répète, seule ton cousin Neji de la Bunke a réussi l'exploits de maîtrisé cette technique aussi tôt.

Hanabi déglutie avec difficulté, son père avait toujours cru dur comme fer en les capacitées de sa jeune fille et c'était la première fois qu'il doutait de son succès, peu importe, elle rendrait son père fière d'elle, elle n'échouerait pas !

- Quant à moi je la maîtriserais 2 ans plus jeune que lui, je suis sur de moi et je n'abandonnerais pas Outou-sama !

Hiashi la jaugea de la tête au pied. Il sentait toute la détermination de Hanabi et ne put s'empêcher une remarque.

- Si seulement ta soeur était aussi forte d'esprits que toi, elle aurait pu éviter de me décevoir autant qu'elle l'a fait.

Cette remarque fit grincer des dents la genin qui arrivait au fil du temps a moins en moins accepter ce genre de remarque sur sa soeur qui ne méritait pas un tel dédain, mais faisant preuve de sagesse, elle ferma les yeux et les rouvris Byakugan activé pour masquer ses sentiments.

- Allons-y, Outou-sama !

Hiashi acquiesça et se mit en garde devant sa fille pour exécuter les quelques échanges au Jûken habituelles pour s'échauffer. Il nota durent l'échange que les mouvements de Hanabi avaient gagnés légèrement en vitesse et en précision, il en déduit avec satisfaction qu'elle ne perdait pas son temps libre a flâner et à ne rien faire, elle devait s'entraîner régulièrement seule.

Les deux Hyûga se séparèrent quant le chef du clan estima que sa fille fût suffisamment échauffée, pour ne pas dire essoufflée et pris lui-même la parole.

- La technique que je vais t'enseigner aujourd'hui et la plus aboutie des techniques des poing du Hakke. Elle demande beaucoup de vitesse, des mouvements fluides, un contrôle du Chakra précis au millimètre et une forme physique à toute épreuve. Pense tu avoir ces critères pour toi ?

Entre deux souffles la jeune Hyûga répondit fermement "Hai !!" ce qui surprit son père alors qu'il voyait sa fille mise a bout de souffle intentionnellement par ses soins. La cadette des Hyûga était vraiment débordante de détermination et faisait preuve d'une volonté inébranlable.

- Bien alors je vais te faire une petite démonstration puis tu essayeras d'imiter mes mouvements, je n'executerais la technique qu'une seule fois alors ne manque rien. Prête ?

- Je suis prête !

Hiashi se dirigea vers un poteaux placé au centre du Dojo et pris la position standard des poing du Hakke, seulement, les bras se mirent à pivoter sur quelques degrés pour se placer perpendiculaire à son torse, en parfaite alignement.

- Jûkenhou, Hakke Hyaku-ni Jû-hashi shou !

La vitesse d'exécution était stupéfiante, Hanabi observait le moindre mouvement de son père avec son byakugan et éprouvait une immense difficulté à suivre. La vitesse augmenta encore arrivé au 64 poing et Hiashi exécuta d'une traite les 64 poing restant, a telle point que Hanabi n'avait strictement vu aucun mouvement des bras de son père dans la dernière série ...

A la fin, Hiashi donna un puissant coup de paume dans le poteaux qui se fissura sous l'impact. Il était vrai que son père avait une force assez surprenante dans les mains, d'autant plus que les Byakugan de Hanabi lui avaient permis de voir qu'il n'avait utilisé aucun Chakra.

- A toi maintenant, voyons si tu y arrivera.

Anxieuse, mais toujours aussi déterminée, la petite Hyûga se plaça devant le poteaux et pris la position que son père avait pris plus tôt et, sans un mot, commença à exécutée la technique. Les 32 poing passé, Hanabi commença déjà a resentir ses bras s'alourdirent, son père ne l'avait pas ménagé durant "l'échauffement". Elle arriva au 64 poing avec difficulté, mais elle ne put aller bien plus loin, car trop épuisée, elle tituba et pris ensuite appuis sur le poteaux le souffle court.

Hiashi la regarda un moment, puis ferma les Yeux avant de faire demi tours.

- c'est fort dommage, mais je suppose que c'est un peu tôt. Après tout, même Neji ne l'a maîtrisé que plus tard, peut être ai-je vu un peu trop gros.


Hanabi se pétrifia a ces mots, elle avait échouée ?! Non, impossible ! Pas comme ça ! Pas devant son père et dans l'enceinte du domaine Hyûga. cela était purement intolérable ! Elle tomba genoux au sol, épuisée, mais la rage au coeur.
Elle resta comme cela un moment a tenté de tenir debout, mais elle fini par s'effondrer totalement au sol. Les larmes lui montèrent aux yeux, c'était la première fois qu'elle échouait à l'entrainement et cela avait un gout terriblement amère. Elle se sentait tellement honteuse, tellement faible tellement inutile ... Et si son échec lui avait fait perdre toute valeur aux yeux de son père comme pour sa soeur ?! Et si elle n'était désormais à ses yeux plus qu'une ratée ?!

La petite Hyûga resta au sol à cogité a tout allure, son esprit travaillant sur toutes les consequances possibles de son échec, parfois complètement démesurée. C'est alors qu'elle s'apperçu que quelqu'un s'était agenouiller devant elle. Elle leva ses yeux en larme et reconnu sa grande soeur. Elle était juste là, devant elle, à la regardé avec sses grand yeux nacrée typique du clan Hyûga emplis de compassion.

En ce moment, Hanabi avait peur, terriblement peur. Hiashi avait eu l'ai si déçu, allait il la reniée ? Dans un mouvement de désespoir elle se jeta dans les bras de sa soeur ainée qui n'avait pas encore dit un mot. La cadette pleura a chaude larme en serrant Hinata dans ses bras, son échec pouvait paraitre futile au commun des shinobi, mais pour Hanabi cela était à peu de choses près la pire chose qui aurait pu lui arrivée.

- Hanabi-nee ... Que s'est il passer, raconte-moi ...

- J'ai essayé, j'ai essayé de toutes mes forces, mais cela n'a pas suffis et j'ai lamentablement échoué devant Outou-sama ! Je suis une ratée à ses yeux maintenant et il vas me laisser tomber.

Hinata ne comprenait cela que trop bien, elle sentait la peur secouée de tremblement sa petite soeur et ses larmes coulé ses genoux. Hanabi avait été aux premières loges lorsque Hiashi l'avait rejeté et elle pensait maintenant dur comme fer qu'il allait faire pareille avec elle.

- Tu sais Hanabi-nee, Outou-sama me compare toujours à toi ... Tu est toujours la petite surdouée du clan, celle qui porte l'avenir des Hyûga sur ses épaules. Je n'imagine même pas combien cela doit être difficile a porté pour une petite fille de 10 ans ...

La compassion de sa soeur et ses paroles pleines de vérité eurent pour effet d'augmenter encore le sentiment de tristesse qui régnait dans le coeur de Hanabi. Elle pleurait encore plus fort, cherchant a trouvé le réconfort dans les bras de sa soeur qui semblait la comprendre mieux que n'importe qui.

- ... pourtant, malgré cela, tu à tenter d'aller toujours plus loin, de relevé tous les défis avec courage. Je me suis rendu compte a quel point tu était un exemple pour moi ce matin, quand j'ai lu cette détermination dans tes yeux.

Hanabi cessa soudainement de pleurer, elle était un exemple pour sa soeur ainée ? Comment cela pouvait-il être possible ?

- Je connais peu de gent qui sont aussi déterminé que toi, l'un d'entre eux et celui qui me pousse a tentée d'être toujours plus forte, à essayer encore et encore, jusqu'à ce que j'atteigne mon but. Tu est comme lui Hanabi-nee, alors ne perd pas courage.

Hanabi regardait Hinata dans les yeux, elle était d'une sincérité a toute épreuve. Son ainée croyait vraiment en elle, comment avait elle put perdre courage comme cela ?


Elle se releva d'elle-même, les jambes tremblantes. Si Hinata croyait en elle, peu importe si son père la reniait, il y avait au moins une personne qui serait à ses côtés et elle n'avait pas le droit de la décevoir elle aussi.

-Arigato ... Hinata-nee ...

Hanabi fit volte-face et refis face au poteau. Elle allait faire comme sa soeur l'avait dit, elle allait se comporter avec courage, faire preuve de détermination, elle ne baisserait jamais les bras et elle allait maîtrisée cette technique même si elle allait devoir se briser les doigts sur ce poteaux chaque jour de sa vie pour ça !

- Je le ferais, je vais donner tout ce que j'ai et peu importe le prix à payé, je ne renoncerais jamais et j'y arriverais ... je mènerais ma vie comme ça désormais !

Ces mots ne firent qu'un tour dans l'esprit de Hinata, un seule garçon jusqu'à maintenant avait tenu un tel discourt devant elle. Aujourd'hui ce garçon était son idole, celui qui était son modèle, sa raison de se battre et elle avait transmit toute cette volonté et cette détermination à sa soeur, tout comme il l'avait fait avec elle. Maintenant cela ne faisait plus aucun doute, Hanabi maîtriserait cette technique et il n'y avait aucune autre issu possible.

Hanabi pris position devant le poteaux et commença à le frapper alors que Hinata prenait place sur le côté pour surveillé sa soeur. L'entraînement était long et intense, la petite Hyûga en avait les larmes aux yeux, pas des larmes de douleurs, mais des larmes de joie. Pour la première fois de sa vie elle se battait durement, elle s'entraînait avec acharnement pour autre chose que son clan ou son père. Cette fois elle le faisait pour elle, pour tenir la parole qu'elle avait donnée à sa soeur qui la regardait en ce moment, quelque chose s'était éveillé en Hanabi, une chose qui la poussait à aller toujours plus loin, a ignoré la douleur et a continué encore et toujours et qui grandissait en elle a mesure que ses mouvements devenaient lourd.
Enfin ce fut le déclic. Elle fit un bond en arrière et poussa un hurlement de détermination.

- Jûkenhou Hakke Hyaku-ni Jû-Hashi shou !!!

Elle disparue un bref moment pour réapparaîte devant le poteau en position parfaitement exécuter, puis frappa le poteau qui tremblât a chaque coup.

- Hakke Ni shou ! ... Yon shou ! ... Hashi Shou ! ... Jû-Roku shou !!! ... San jû-ni Shou !!! ... Roku jû-yon shou !!! ...

[i]A ce moment là, Hanabi poussa un hurlement de rage venant du plus profond d'elle-même, une concrétisation de sa rage de réussir.

- ... HAKKE HYAKU-NI JÛ-HASHI SHOU !!!!!!!!!!

Le dernier coup fut donné avec une rage telle que le poteaux se fendit presque à sa base est partit s'encastrer dans le mur d'en face. Hinata avait fait un pat en arrière devant la volonté à faire peur dont sa soeur cadette avait faite preuve et surtout devant les craquements sonores qui avait été émis par les poignets et les doigts de Hanabi. Elle s'était littéralement brisé les mains durant l'enchainement.

Hiashi quant à lui avait accouru en entendant les hurlements de Hanabi et se tenait sur le palier de la porte, abasourdit pas l'exploit que sa fille venait d'accomplir. Il ne put rien dire lorsque Hanabi le regarda avec ce regard emplis de rage et de détermination.

Le regard de la petite Hyûga se pausa un moment sur l'extérieur ... Il faisait nuit ! Elle avait passé la journée à frapper sur ce morceaux de bois ! Elle regarda ensuite sa Hinata, elle avait un regard admiratif, mais aussi quelque peu anxieux. C'est là que la dure réalité du corps repris le dessus et l'informa douloureusement que ses mains étaient dans un état lamentable. Ses yeux se baissèrent et se portèrent à ses phalanges tremblantes. Elle le sentait, elles étaient brisées. Tout comme ses poignets d'ailleurs, sans parler du sang qui s'échappait de ses multiples entailles.

Les bras et ses jambes étaient terriblement lourdes aussi, l'effort qu'elle avait fourni était considérable et elle ne s'en était même pas rendu compte. Alors qu'elle reprenait son souffle avec difficulté, ses jambes lâchèrent et elle chuta au sol. Elle fut toutefois rattrapée par sa soeur qui eu le réflex de la saisir au passage. Hiashi, toujours en train de réaliser que sa jeune cadette non contente de s'être faite du mal toute seule pour maîtriser cette technique avait en plus réussie un exploits que Neji avait accomplis seulement 2 ans plus tard ne put que regardé Hinata passer devant lui avec sa petite soeur dans les bras. Hanabi dormait, sereine et surtout en sachant que désormais, elle avait donné une raison et un sens à sa vie. Elle voulait maintenant plus que tout suivre l'engagement qu'elle avait prise auprès de Hinata et vivre chaque jour dans le courage et ne jamais abandonner, quoi qu'il arrive et c'était désormais la reconnaissance de sa soeur et des gens en qui elle avait confiance qu'elle cherchait et non plus celle de son père ....



Le courage d'une petite Hyûga [Rp Apprentissage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quatre Chemins, Trois Chatons [PV Petite Perle et Petit Courage]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Feu ~ Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Habitations :: Quartier Hyûga-