Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mission rang A : Point de corruption dans le commerce, lorsque je suis présent afin de balayer l'impureté. [Acte premier]

avatar
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
848/2000  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission rang A : Point de corruption dans le commerce, lorsque je suis présent afin de balayer l'impureté. [Acte premier] Sam 10 Déc 2011 - 18:04

Spoiler:
 

Valet des Kiyomizu


    Voilà ma personne
    Qui vient à vous ...

    La grande porte représentant la grandeur du Raikage s’ouvrit, des getas s’entrechoquèrent sur le sol, faisant place à ma personne vers l’extérieur. Je plissa les yeux face à ce soleil, le temps était bien frais tout de même. Je roula des épaules et fis craquer ma nuque, avant de poser mon bras sur les manches de mes deux sabres, tels des accoudoirs. Une nouvelle mission, la journée allait s’enchaîner, et ce sera une occasion comme une autre afin de mettre en valeur la grandeur de mon clan.

    La journée semblait si paisible, comme les autres qui s’enchainaient depuis que Raikage-sama devint le chef de ce village ... Un sourire apaisé ne put s’empêcher de se dessiner sur mes lèvres. Il fallait l’avouer, je l’appréciais et respectais cet homme ... Le précédent ne me plaisait guère, mais avais-je vraiment la parole, en tant qu’arme du village ? Je ne suis point un politicien, je suis présent afin de servir ma patrie, et ma raison de vivre – les Kiyomizu. J’admirais les efforts que fit cet homme afin d’instaurer cette douce harmonie dans cette montagne et il ne m’encourageait que d’avantage d’aimer mon village, de vouloir lui rendre service. Je m’épanouissais d’avantage dans mon métier depuis son arrivée. C’est incroyable à quel point un seul homme influence toute une vie, tout un lieu ... Et j’étais vraiment heureux, j’étais presque complet, vous savez ce qui me manquait afin d’être comblé pour de bon, n’est-ce pas.

    Enfin. Je ne suis point là afin de parler de ceci. Raikage-sama m’a assigné à une mission de rang A. Il semblerait qu’il y a eu perturbation dans ce village ... Un pillage. Un sujet navrant comme innacceptable, et moi en tant qu’un des ninjas d’élite de Kumo, il était tout naturel que je m’occupe de ce cas. Mon supérieur m’a donné le nom du magasin, comme cela n’est point étonnant, c’est un magasin d’armes. Un petit commerce, donc il est plus simple de le voler, vu le manque de moyens qu’ont alors ces pauvres êtres ... Mais en tant qu’homme venant d’un clan prestigieux, et réputé également dans le commerce, je ne peux qu’éprouver une grande compassion à leur égard, et cette envie de les aider. Cela ne me plairait point qu’on nous pille nos paons, ou que quelqu’un saccage nos enclos, vous le devinerez bien ... Sauf que celui qui osera faire ceci aura tout le clan à dos, et derrière notre masque d’éleveurs et de nobles, nous sommes des guerriers redoutables. Ne pensez point que je suis le seul, toute ma famille est pliée à la règle d’être formé en tant que valeureux guerrier. Nous sommes polyvalents, moui.
    Cette situation, je dois bien l’avouer, me serrait le coeur, je ne pouvais laisser la situation ainsi. Ces vauriens qui ont osé commettre ce crime ont le malheur que ce soit moi qui m’occupe de cette mission ... Et je ne serais point tendre, car je me mets à la place de ces tristes victimes ...

    Traversant la ville de Kumo, j’étais plongé en plein coeur de ce village, qui était animé de par les commerces extérieurs et la joie qu’on ne pouvait voir il y a plusieurs années. Je saluais d’un geste bref mais souple les passants qui prenaient leur temps de s’arrêter afin de s’incliner devant ma grandeur, soit par connaissance, soit parce qu’ils savaient qui j’étais, que ce soit un jounin d’élite, ou un noble d’un clan réputé. Malgré mon air habituel que j’extériosisais, si paisible et détendu, j’étais quelque peu irrité en moi, rien qu’en repensant à ce triste sort qu’ont subi les employés de ce, déjà à la base, maigre commerce ... Je tourna dans une ruelle moins fréquentée mais toujours joviale, ce n’était point la plus vide. Et ce fut le numéro gagnant, si je puis m’exprimer ainsi, je tomba nez à nez devant le petit commerce en question que je connaissais de loin. Je ne vais point acheter mes armes ici, les miens me sont soit offerts, que ce soit par les partenaires de père, ou par ce dernier en question, venant des marchés les plus aisés, vendant des armes les plus résistants, mais qui ne sont point accessibles pour tout le monde de par les moyens financiers ... J’ai une situation bien plus confortable, cela est vrai, je n’avais point à me plaindre.

    A nouveau je roula mes épaules et vérifia dans la vitre devant moi si j’étais bel et bien présentable. Impeccable, comme à mon habitude. Il était temps d’entrer afin d’inspecter les dégats et les biens qui furent volés ... Je m’avança avec aisance jusqu’à la porte d’entrée et y entra, faisant résonner une douce mélodie d’une clochette au-dessus de ma personne. Je vis une vieille femme se retourner, suivi d’un autre homme, tous les deux semblaient avoir la soixantaine. Voyant que j’ai attiré mon attention, je fit une courte et élégante courbette devant eux.

    ‘’ Bonjour. Kakuzô Hidemi, pour vous servir. ‘’ Fis-je de ma voix qui séduirait tout client. ‘’ Je suis celui qui va s’occuper de ce regrettable incident. ‘’




avatar
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
848/2000  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission rang A : Point de corruption dans le commerce, lorsque je suis présent afin de balayer l'impureté. [Acte premier] Mer 21 Déc 2011 - 23:14

Valet des Kiyomizu


    Les détails
    Importent comme l'évidence.

    Les genoux s’entrechoquant face au sol, la tête qui se cache face à ma personne, une salutation sincère et des plus respectueuses. Les deux clients se mirent à genoux devant moi, après m’avoir regarde avec de grands yeux. Je roula à nouveau des épaules mais ne bougea point, restant impassible, les laissant finir de présenter ainsi leurs politesses. Ce n’est point que je ne fus point touché, bien au contraire cela me flattait, cependant je ne devais montrer une once de surprise, car après tout c’est dans mon habitude dans mon univers. Cependant, je ressentais tout de même de la gêne et finis par toussoter afin d’attirer leur attention et les inviter à se relever. Chose qu’ils comprirent vraisemblablement. Le vieux couple releva la tête afin de me contempler et se relevèrent avec hâte, me regardant des yeux admiratifs.

    ‘’ Hidemi-sama ... Nous ne pouvions s'attendre à mieux ! Merci, merci infiniment de s’occuper de notre demande ! ‘’ S’exclama le vieil homme.

    ‘’ Comme nous sommes dans le commerce, nous avons ouï concernant votre clan. C’est un véritable honneur ! ‘’ Rajouta sa femme.

    ‘’ Ahum, mais je vous en prie. ‘’ Fis-je, tout en esquissant un fin sourire. ‘’ Tout le plaisir est pour ma personne, je ne vous laisserais point ainsi. Nous sommes tous les trois dans le secteur commercial, et je compatis pleinement votre peine. Mon clan serait effondré de tristesse si nous perdions un de nos paons après tout. ‘’ Je roula des épaules et regarda dans les environs. Avant tout chose, il va me falloir inspecter la boutique, avant de me lancer à la poursuite, il est bien évident. Sans indices, ne pourrais aller bien loin. ‘’ Bien ... Ce genre de vol est courant, surtout que vous vendez des armes. Dans un village militarisé, je trouve que ce genre de boutiques devraient être d'avantage sécurisées, mais passons. Quels biens furent volés exactement ? ‘’

    Le vieil homme sortit immédiatement son livre de comptes tandis que sa femme me prit par le bras afin de me faire visiter la boutique et me montrer quels biens furent volés. Dans un instant d’hésitation, elle me relâcha aussitôt et s’inclina afin de s’excuser platement de ce contact, ce à quoi je m’incline également, sans perler un mot, afin de la suivre calmement. Elle me désigna les objets qui furent volés, il y avait principalement des armes des plus basiques, comme les kunaïs, les shurikens, mais tout de même à quantité importante, ainsi qu’une brouette en bois qui fut à l’origine afin de l’utiliser pour exposer leurs biens. Je la suivais calmement, mémorisant attentivement ce qu’elle me citait – fort heureusement j’ai une mémoire fabuleuse -. Ils avaient fait les comptes avant ma venue, ce qui m’arrangeait, je n’avais point de temps à perdre, et je hocha la tête, leur promettant de tout leur rapporter au plus vite, les convainquant d’un sourire apaisant. J’étais sincèrement désolé pour eux et je souhaitais accomplir ce devoir de manière digne, afin d’honorer leurs efforts dans le marché. Ils ne l’avaient point mérité. Ce n’est point n’importe quel métier, mais toute une vie, d’autant plus, d’après leurs dires, ce magasin est toute leur vie.

    Après ce petit compte rendu des biens disparus, je me suis permis de leur demander si je pouvais inspecter la boutique, et le couple m’accorda leur confiance sans une once d’hésitation, ce qui me fit chaud au coeur de savoir qu’ils se sentent en sécurité à mes côtés. D’un pas lent, j’observais le moindre recoin, passant ma main là où il pouvait glisser, cherchant le moindre indice. Ils ne sont point allés avec brutalité afin de laisser des indices, sauf à un endroit, bien évidemment – la porte d’entrée. La vitre était brisée. Je m’avança afin de regarder dans les détails et m’accroupis afin de mieux regarder. Probablement cassé après plusieurs tentatives, avec une arme, qui râpa sur les parois en bois ... Vitee brisée au niveau du poignet, chose logique, et le verre brisé tombait du côté intérieur ... Donc une entrée des plus simples. Sortant afin de regarder dehors, je remarqua de faibles traces au sol menant à gauche ... Au moins une piste. Parfait. Après avoir inspecté les environs je me tourna vers les propriétaires afin de s’incliner et leur promettre à nouveau de rendre leurs biens au plus vite.

    C’est ainsi que je quitta la boutique, ayant des pistes correctes, afin de poursuivre ma mission de manière organisée.



Mission rang A : Point de corruption dans le commerce, lorsque je suis présent afin de balayer l'impureté. [Acte premier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Une bande se forme [Suite, mission rang A max] [Genki, Dan, Aiko and Lucifer]
» Mission Rang D: Sur les traces de l'Hokage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Kumo Gakure no Sato :: Place principale-