Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka]

InvitéInvité
MessageSujet: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Sam 21 Jan 2012 - 22:25

Act I : La fuite.

C'est dans la course à pied qu'on découvre notre limite d'endurance, c'est dans les sons des coups de lames et de tout métaux qu'on découvre de qu'elle haine les hommes sont dotés, c'est dans le cri de cet enfant qu'on comprend la douleur de la haine, c'est dans l'entraînement que réside la force !

Theme : https://www.youtube.com/watch?v=pF_tpgWhHPI&feature=related

J'étais revenu dans le village, sa faisais trois jours que Jin-san était mort... On l'avait entéré comme il l'avait voulu. J'étais comme quelqu'un sans âme, sans rien en lui, une coquille vide. Je ne dormais pratiquement plus, j'avais perdu tout espoir dans quoi que ce sois et... je ne parlais plus... sa faisais trois jours qu'aucun mot ne sortait de ma bouche. Bien que Jin-kun était là, accroché tous le temps à moi, il me parlait lui, même si je ne parlais plus... il me faisais vivre comme possible, comprenais-t-il ma douleur ? J'en doutait fortement, je crois juste qu'à cette époque il voulait me revoir sourire. Je continuais a broyer du noir dans mon coin, sur le lit où dormais Jin-sama, assis a fixer le sol, je ne savais pas comment je devais réagir, soit au effort de Jin-kun ou soit à la mort de Jin-sama... J'étais peut être pour la première fois de ma vie vraiment vide. A la mort de mon clan je n'avais sentis aucun vide mais beaucoup de tristesse, car Jin-sama était pour moi, pour me faire vivre et me faire devenir ce que je suis aujourd'hui. Je devais lui annoncer que j'arrêtais d'être un shinobis pour consacrer ma vie à l'écrit... mais à ce moment, où la lame a transpercer mon grand-père, une rage m'envahit et de suite c'était la vengeance qui m'envahissait... C'est aussi a ce moment que je compris comment les gens sont et comment ils fonctionnent,tout était compréhensible mais... je trouvais débile de vouloir la guerre auparavant... a l'époque c'était autre chose, Jin-sama était mort et j'allais tuer celui qui avait fait ça et pourtant, cette voix résonnait encore dans ma tête, grave, strict... Tout comme celle de mon père, je n'en n'étais pas sûr mais... sans doute était-il pas mort ? Mais... pourquoi m'avoir abandonner et surtout tuer Jin-sama...

Theme : https://www.youtube.com/watch?v=QLR2p8-UrnA&feature=related

J'étais partis de Kiri, j'avais laissé Jin-kun à sa famille et j'étais de retour ! Je mettais on bandeau frontal en parcourant le lac près de Kiri. Je l'ajustais et grâce au soleil il brillait pour enfin faire voir que j'étais un homme vivant dans le village de Konoha ! Je courais sur l'eau et j'étais enfin en forme. Mon katana dans son fourreau, à ma ceinture dans le bas de mon dos. J'étais enfin prêt a retrouver ces enfoirés et en finir avec eux ! Et j'allais savoir si mon père était dans le lot !

Je me retrouvais enfin, mon esprit combatif, mon esprit de volonté, j'étais enfin prêt a vaincre et non a abandonner ! Je courrais a m'en essouffler mais j'avais quand même la rage de vaincre et sur le chemin que j'arpentais pour rejoindre Konoha, ses mêmes ninjas sont intervenus, me poursuivant je continuais de courir et notre course poursuite continua dans les arbres. De branches en branches, d'arbre en arbres j'esquivais les diverses attaques de suiton et les armes de jets de leur pars. Je n'avais jamais autant été si rapide et j'élaborais déjà une stratégie. Je me retournais donc vite fait et en faisant quelque signe des mains en même temps qu'un des ninjas utilise aussi une technique.

~°~ Ren Kuudan ! ~°~

Je lançais la technique et sans rien comprendre sa explosa et je tombais pour m'écraser sur un point d'eau, une profonde fatigue m'envahis et d'un coup je me levais mais... c'était la nuit.

Theme : https://www.youtube.com/watch?v=7CR1BUNjkPQ

Je me relevais alors que j'étais tout mouillé, j'avançais et j'allais m’abriter dans une forêt sous les arbres et même si c'était inquiétant j'allais quand même m'abriter pour ne pas tomber malade. J'étais enfin à l’abri et je montais à un arbre pour me poser sur une branche épaisse en enlevant mon haut et même mon tee-shirt, j'avais mal, comme des petites brûlures.. Je grimaçais et puis en entendant du bruit je me relevais et dégainais directement mon sabre...
Juka Kiyomizu
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Dim 22 Jan 2012 - 0:13

Descendante de Narcisse




    Je vous protégerais ...
    Jusqu'au bout.



    Voilà depuis un moment que nous errons tels des chiens indignes sans chez soi ... Que cela me débecte. Oui, plus je repense à la situation de Konoha, plus ma haine grandit en moi. Le mépris envers ces kirijins et surtout cette Hasegawa s’agrandit de jour en jour. Comment pouvaient-il oser de faire une chose pareille, de mettre Konoha sous les commandes d’une ordure ? Non, je ne le pardonnerais pas ! Et même après avoir tué Kaiza, cela ne m’a pas calmé pour autant. Tant qu’on ne reprendra pas nos terres, ma soif de sang ne se calmera pas. Tant que cette garce sera à la tête de Kiri, je la maudirais jusqu’à son dernier jour, et Kiyomizu ou pas, je vivrais ! Je jure sur mon clan que Konoha reviendra tel qu’il est, et je ne mourrais jamais. Pourquoi ? Parce que je ne suis pas n’importe qui ! Et je ne suis pas entourée par n’importe qui ! Nos alliances deviennent de plus en plus forts et je me plais à voir que nous ne sommes plus seuls. Que c’est drôle tout de même ... Tous ces lâches qui étaient contre nous, et maintenant la balance se penche en notre faveur. Bah ! Qu’importe, je ne veux que le résultat, c’est de redonner la prospérité à Konoha. J’ai honte d’avoir laissé ma patrie entre les mains d’un tel homme et de n’avoir rien pu faire, d’avoir perdu cette guerre. Moi, perdre ?! Un déshonneur, en tant que Kiyomizu ... Et c’est également mon ego qui me crie que je ne peux rester les bras croisés. Comme bien d’autres raisons. Car j’aime tant Konoha. Car elle est la fierté de mon clan, ayant vécu depuis toujours dans ce village. Jamais, jamais je n’abandonnerais. Pour Konoha !

    Vous pourrez peut-être me trouver quelque peu changée depuis le temps, eh bien oui ... Où est donc passée cette chaleur que je dégageais, cette joie de vivre, et cette innocence ? Disparue depuis la guerre. Je devins bien plus froide et stricte, en fait ... Je devins véritablement une Kiyomizu, celle que j’étais censée représenter. Est-ce mieux ainsi ? Je n’en sais rien, et à vrai dire, peu m’importe. Mon esprit de guerrière, mes valeurs de ninjas et mon narcissisme poussé sont ceux qui forment mon bouclier derrière mes yeux qui ont changé de couleur. Je n’ai toujours pas retrouvé mes yeux verts, gardant cette couleur argentée, magnifique comme à en faire glacer le sang ... Je me rends compte moi-même que je ne suis plus la même, plus cette femme fatale derrière le masque d’enfant candide, mais une véritable combattante. Les temps changent ... Ou serait-ce temporaire ? Serait-ce ma haine qui me transforme ainsi ? Allez savoir, je suis un être très contradictoire en soi de toutes manières, plus rien ne m’étonne.

    Soufflant de l’effort que moi et mon équipe dont je tiens tant à chacun, je me releva. Evidemment, mon insomnie qui me tiraille depuis si longtemps est toujours présente ... Onze ans que je n’ai plus dormi, plus une seule seconde. J’observa mes amis si chers à mes yeux et mon regard impassible ne pouvais s’empêcher de dessiner une mine attendrie comme amicale. Ils sont tout pour moi, mes amis. Et je veux les mener à la victoire, afin de retrouver Konoha, je veux que tout soit comme avant ...
    Je finis par faire demi-tour afin de quitter les lieux, cherchant à ... Me distraire. Oui, la nuit va être longue ... Contemplant une dernière fois mes amis endormis, je m’éclipsa discrètement. Satoshi ne devrait pas tarder ... On devait l’attendre. Mais moi je tue toujours l’ennui, d’une manière ou d’une autre. C’est ainsi que je m’écarta naïvement du campement.

    Un temps passa et je me suis rendue compte que ... Je me suis perdue. C’est bien ma veine, ça ! Je suis bien au courant que mon sens d’orientation est des plus douteux, mais euh ... Je l’ai oublié. Je fis une mine boudeuse à moi-même et finis par regarder le ciel. Je pensais à Fujita, je me demandais ... S’il allait bien. Je m’inquiétais vraiment à son sujet, aussi fort qu’il puisse être. Il me hâtait de le retrouver en secret, comme d’habitude. Personne ... Ne devait savoir qu’il est en vie, et cela m’attriste qu’il fasse cavalier solitaire. Je n’attendais que ses nouvelles, et ... A cette pensée, je rougis vivement, je ne savais toujours pas quoi faire de cette situation ... Mais je releva directement ma tête après, ce n’était pas le bon moment de penser à ceci ! De plus, des bruits étranges provenaient non loin ... Me cachant et prenant soin de camoufler mon chakra ainsi que mes phéromones, j’observa silencieusement, mettant en oeuvre mon talent de filature. Des hommes ... En observant d’avantage, mes sourcils ne purent s’empêcher de froncer. Je reconnus des kirijins à leurs bandeaux. Mes pulsions ne purent s’empêcher de s’éveiller, et à vrai dire, je ne désirais même pas à les calmer. C’est alors que je les pris en filature. Peu importe ce qu’ils faisaient, je me moque de ce qu’ils sont en train de faire, s’ils sont en mission en quoi. Ils doivent mourir parce que je l’ai décidé. Parce qu’ils ont souillé Konoha, c’est tout, pas besoin d’avantage d’arguments. Mon regard se fit encore plus perçant et meurtrier, comme narquois, digne des êtres de mon sang. Je vis un qui s’égara, sûrement afin de chercher de son côté, et se mit presque accroupi afin d’essayer d’augmenter sa discrétion.
    Un sourire bizarrement malsain dessina mes lèvres, je me réjouissais du festin que j’allais m’offrir dans quelques secondes. L’inconscient était au milieu de cette clairière, tandis que je restais derrière les buissons, prenant appui contre un arbre.

    Finalement, ne tenant plus, je fis glisser le bâton de mon père devant, fit le mudra de mon clan et mes phéromones devinrent si puissantes qu’elles prirent une couleur violette intense. Les modelant autour de moi, je pris deux shurikens de ma poche afin de les lancer dans sa direction. Je voulais ... Juste m’amuser un peu. Et pendant la lancée de mes armes, je sortis de ma cachette en ruant à toute vitesse vers ce kirijin. Ce dernier, évidemment, suite à tout ce bruit, se retourna et esquiva mes shurikens qui ne furent que des distractions, avant de bloquer l’attaque de mon bâton de son arme. L’homme écarquilla grand les yeux. Pourquoi ? Car mes phéromones l’avaient déjà capturé. Un nuage violet se mit à l’enlacer, pénétrant dans les pores de sa peau afin de prendre d’assaut son système nerveux et devenir ma marionette. Je sentis la défense de mon pitoyable adversaire faiblir, et j’en profitea afin de lui donner un élégant mais puissant coup de pied dans le ventre, ce qui le projeta un peu en arrière, avant de terminer sa course le dos écrasé contre un arbre. Je n’hésita pas et coinça mon bâton sous son menton, écrasant sa pomme d’Adam. Mon regard pénétra ses pupilles, et l’homme se mit à gémir de par mon aura effrayante tout comme du désir fou que je pouvais faire ressentir rien que par ma parfaite présence.
    L’observant un moment de mes yeux argentés, je gardais cet air narquois et hautain, car tout simplement il le méritait. Puis, d’un coup, je fis glisser l’autre moitié de mon bâton afin de faire apparaître la lame qui se cachait dedans. La fameuse lame droite et bien pointue. Cette nuit, j’allais honorer notre future victoire en massacrant cet être impitoyable qui est responsable, comme autre kirijin, de la perte de Konoha.

    ‘’ ça ... C’est pour avoir souillé ma terre. N’oublies jamais les Kiyomizu, même en Enfer, car c’est moi qui t’a envoyé là-bas. ‘’ Lui chuchotais-je d’une voix glaciale.

    Et d’un geste vif comme l’éclair, je planta ma lame dans son coeur. Me plaisant à entendre son dernier soupir, mon sourire narquois s’agrandit, satisfaite d’avoir effectué une nouvelle vengeance au nom de Konoha, de ceux qui soutiennent Fujita.
    D’un las, je m’écarta du corps qui s’effondra tel un vulgaire pantin. Il était bien faible, c’était trop simple ... Je sortis un mouchoir de sous mes bandages au nvieau de ma poitrine afin d’essuyer ce sang impur et annula mon jutsu, ainsi mes phéromones devinrent invisibles et moins puissantes.

    ‘’ Tsssk ! Ces enfoirés de kirijins ... ‘’ Pestais-je assez bruyamment, laissant sonner ma haine dans mon ton, avant de rouler des épaules, remettant mon fameux pardessus de soie violet, avec le symbole de mon clan dans mon dos.

    Soudain, une nouvelle présence me mit la puce à oreille. Je ne bougea pas, afin de convaincre l’intrus que je ne l’ai pas senti, et me concentra afin de sentir son chakra, et mis mon ouïe à l’épreuve, cherchant à entendre d’où vient le bruit. Et c’est après un instant de concentration que je me rendis compte ... Que cela venait de l’arbre derrière moi. Quelqu’un m’observait ? Un kirijin ? Un konohajin venu nous éliminer ? Tsss ... Je n’avais pas que cela à faire. Moi qui voulais me détendre, moi voilà retrouvée à tuer ces êtres impurs. De par vengeance, et simplement afin de protéger mes amis qui dorment ... Je ne sais où d’ailleurs. Va bien falloir que je les retrouve, me voilà dans de beaux draps ... Finalement j’inspira profondément et disparus soudainement. Je fis un simple Idoujiba et créa un pôle au-dessus de moi. Me voilà au-dessus de l’intrus, mais ainsi, j’ai fait trop de bruit, je suis repérée. Alors alors que je sors des feuillages, le tête en bas, tandis que mes pieds s’accrochaient à la branche du dessus, pointant ma lame sous la gorge de l’étranger. Je voyais, à l’envers, un jeune garçon qui était visiblement bien plus jeune que moi, braqué avec une épée. Il était en garde en tout cas, mais en aucun cas je ne vais me laisser toucher.

    ‘’ Pas un geste. ‘’ Sifflais-je d’une voix glaciale, tandis que mes yeux le scrutèrent de manière stricte, ce qui contredisait à mon sourire narquois. ‘’ Ne tentes rien de stupide. ‘’

    L’observant d’avantage, je remarqua que ce jeune homme venait de Konoha. Hum ... Un qui vient nous éliminer ou un simple voyageur ? Je vais le savoir tout de suite, mais je ne baisse pas ma garde pour autant. Eclaboussant de ma perfection, je lâcha prise de mes pieds et retomba devant le jeune homme , gardant ma lame pointée vers sa gorge. Je dégageais une aura si intimidante et imposante, je m’en rendais bien compte. Tant pis pour lui ! Je veux protéger mes amis, et je ne laisserais PERSONNE s’approcher du campement –même si je ne sais plus où il est-. Je restais ainsi, en garde, mes biceps bandés tandis que je n’ai toujours pas quitté le garçon des yeux.

    ‘’ Que fais-tu ici ? ‘’ Lui lançais-je froidement, je bougeant pas d’un poil. J’attendais qu’il me réponde et ainsi je saurais si je devrais baisser mon arme ou le tuer. S’il cherche les pro-Fujita, évidemment qu’il allait mourir. Sinon ... Je ne vois pas l’intérêt de tuer mes semblables, car c’est ma famille. Je veux ... Protéger mes amis !



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Dim 22 Jan 2012 - 4:02

Acte II :La garçon aux cheveux blanc et la demoiselle à la chevelure blanche


‘’ Pas un geste. ‘’

Alors que j'étais tranquillement en train de me soigner, j'avais entendu un bruit parcourant mon corps sous forme de frisson. J'aurais tout d'abord accusé le vent, j'étais torse nu et c'est vrai qu'il ne faisait guère chaud mais néanmoins je résistais beaucoup au froid. Je regardais, une jeune femme la tête en bas et les pieds accrochés à une branche par reflex je reculais de quelque pas, l'air terrorisé.

‘’ Ne tentes rien de stupide. ‘’

Je la regardais autant qu'elle même me regardait, la lame vers ma gorge, elle semblait savoir manier son arme, contrairement à moi qui ne savait rien de l'art de l'épée. Je me mettais en position de défense en étant un peu plus loin d'elle avec ma lame en diagonale, ne sachant que faire en qu'à d'attaque. Je fermais les yeux...

‘’ Que fais-tu ici ? ‘’

J'ouvrais les yeux d'un coup, baissant un peu ma garde mais gardant le katana devant moi. Une brise froide me parcourus et un nouveau frisson m'envahit et de plus il y avait cet aura violette ou mauvaise. J'étais mal à l'aise et j'avais du mal a tenir tête à cette jeune inconnue. Je déglutissais et je respirais fort mais tout à fait calmement, mon corps me brûlait et je commençais a me sentir mal face à face avec cette femme. Je me demandais presque si s'était à cause d'elle et de cette aura que je me sentais si mal dans ma peau. Je mettais un genoux à terre et je mettais ma main libre sur mon cœur, il était comme brûlé, c'était sans doute ce jutsu spécial des ninjas qui avait tué grand-père.. Pendant l'explosion j'avais été non seulement brutalement frappé au sol mais aussi brûlé à la poitrine. Je relevais tout de même la tête vers elle le regard fatigué et les yeux rouge de fatigue...

~°~ Vous... vous ne me tuez pas ? Vous n'êtes pas de ces deux ninjas qui me recherche... ? ~°~

Theme : https://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=xDe6bGqfOqE&NR=1

Je grimaçais et au final je fermais les yeux, même la lumière de la magnifique lune m'aveuglais, j'étais si fatigué, j'avais passé ma journée a courir et ma soirée, inconscient et gravement blessé près d'un point d'eau. Je devais sans doute avoir besoin de repos, alors je me laissais tomber complètement, le katana toujours fermement tenu par ma main droite et le poing gauche serrer en avant... Je m'endormais... fatigué de travailler, de m'entraîner, de courir, de souffrir. Je me reposais enfin en ne m’inquiétant pas de ce qu'allais faire cette jolie jeune femme si strict et froide du regard... Un dernier soupire d'aise et je dormais, tout de même souffrant d'un certain poison sans doute ?
Juka Kiyomizu
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Dim 22 Jan 2012 - 4:50

Descendante de Narcisse




    L'innocence
    Prend le dessus de la froideur.



    Observant de mon air inhabituellement froid de ce jeune garçon, je ne me gênais pas, comme à mon habitude, de scruter les personnes en face de moi. Oui, il semblait décidément bien plus jeune que moi, de vue assez inexpérimenté, du moins j’en ai l’impression. Mais ce n’est pas pour autant que je dois baisser ma garde, les apparences sont trompeuses, moi la première j’en suis l’exemple parfait. Je restais alors impassible et ne cilla pas, attendant avec grande patiente la réponse du garçon. Ce serait bien fou de vouloir se mesurer contre moi de toutes manières, il n’a aucune chance ... Espérons que de ce côté-là, il aurait la chance de ne pas être un des qui nous poursuit ! C’est tout ce que je demandais. Qu’on laisse mes amis en paix. Qu’on puisse arriver à notre victoire, triomphants, sans encombres. Oh que oui, on allait faire la peau à ce tyran ! Qui que ce soit, il est dans de beaux draps et saura ce qu c’est de tenter d’éteindre la Volonté du Feu !
    Je ne sais pas si je l’effrayais ou non ce jeune homme à vrai dire, et peu m’importait. Je souhaitais juste une réponse. Une seule ! Qui influencera sa survie. Et je suis lasse de tuer ces indignes, je vais déjà en avoir du sang sur mes mains lors de notre victoire. Il en faut des sacrifices ... Mais en aucun cas je ne peux tuer un konohajin. Mais si on n’a pas le choix, si ce jeune homme en a après nous ... Il est cuit. Tout simplement. A moins que je décide de le cuisiner un peu afin de pouvoir en savoir un peu plus concernant le village ... Hum, ce serait bien intelligent, en effet. Car le bandeau frontal ne me trompe pas, ainsi que ses traits. C’est bel et bien un konohajin, et quelque part en moi cela me donne un air nostalgique comme de l’envie à son égard. Lui au moins il est dans son village, et non en train de vagabonder, parti. Et pour quelle raison ? Parce qu’on protégeait notre patrie, nous sommes menacés de mort ?! Rien que cette idée me faisait bouillonner et me donnait envie de tuer quelqu’un, mais je me retenais, je me retenais tant que je pouvais ...

    ~°~ Vous... vous ne me tuez pas ? Vous n'êtes pas de ces deux ninjas qui me recherche... ? ~°~

    J’arqua mon sourcil tandis que le jeune inconnu baissa un peu son katana. On le recherche ? Serait-ce un ... Non non, on l’aurait bien su depuis longtemps, quelle idée ! Je continua à le scruter, lui, l’être qui recula face à ma présence avant de se saisir le coeur. Je me demandais s’il était blessé, cela m’arrangerait tiens, s’il était du côté du tyran, ou de cette garce de Hasegawa. En fait, que ce soit l’un ou l’autre, cela revient au même. Il semblait épuisé, fatigué, cela me donnait limite envie de le prendre par les épaules afin de le secouer un bon coup. Il ne répondait pas à ma question ! Que je le tue ou non, tout dépend de la raison de sa venue ici ! Je m’agaçais toute seule, certes, mais cette situation n’est pas des plus faciles actuellement pour moi.
    C’est en le voyant soudainement somnoler que je baissa mon arme, stupéfaite. Comment pouvait-il être dans cet état, tandis qu’on le menaçait de mort. Quel drôle de personnage, tiens. Je finis par ranger ma lame et ainsi refermer mon bâton, tandis que j’observait le jeune étranger.

    ‘’ Oï ... ‘’ Fis-je, tout simplement, afin de le rappeller à l’ordre.

    Mais le garçon finit par s’endormir et tomber. Je m’empressa de le rattrapper et le regarda, inconscient qu’il est. Oui, décidément, je trouvais cela bizarre ... C’est peut-être parce que le sommeil m’est inconnu que je ne peux comprendre ceci. Je soupira, agacée. Me voilà bien ... Je ne pouvais pas laisser ce gamin ainsi. Qui sait ? Cependant, je me demandais son grade ... S’il était inférieur, il serait bizarre qu’il aurait pu quitter Konoha aussi facilement. Il y a une raison derrière tout ceci ! Et si cela concerne moi et mes amis, là je ne serais pas douce. Je leva les yeux au ciel, finalement. Bah ... Après tout, qu’est-ce que je peux faire d’autre ? Je suis de toutes manières perdue dans cette forêt et je ne sais plus où se trouve le campement. Cela se trouve, il n’est pas loin. J’annula mon jutsu, ainsi mes phéromones étaient invisibles, et m’assis sur la grande branche afin d’allonger la tête du garçon sur mes cuisses. Il avait l’air d’être poursuivi, est-ce par ces kirijins ? Je profitea afin de l’observer d’avantage, me demandant s’il n’avait rien de grave. C’est plus fort que moi, je sens la surprotection pour les konohajins, tant qu’il ne s’agit pas de ce tyran ... Mais ce garçon m’avait l’air innoffencif. Je finis par plaquer mon dos contre l’arbre et sortis une cigarette afin de m’en délecter, le temps qu’il se réveille. J’en ai pas fini avec lui, et vu que je ne dors plus depuis onze ans, je peux très bien attendre toute la nuit s’il te faut !

    ‘’ Décidément, tu es un drôle de p'tit gars, toi. ‘’

    Je souffla la fumée, glissant ma tête sur le côté, avant de la baisser vers cet inconnu, et de ma main libre lui tapota la joue, l’incitant à se réveiller. Je ne possède pas l’iroujutsu, je ne saurais dire ainsi s’il a quelque chose ... Tout ce que je veux savoir, c’est ce qu’il fait ici. De par sa réaction, il devait bien être gamin dans sa tête ... Je devrais peut-être raprendre ma manière plus douce, et être moins brutale.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Dim 22 Jan 2012 - 14:22

Act III : Le descendant du philosophe.

Theme : https://www.youtube.com/watch?v=Amwn4l3315M

Je dormais ? J'étais éveillé ? Je ne savais rien.. Rien de ce qui m'étais arrivé mais, je sentais une odeur, le vent de froid de la plaine bien sur mais l'odeur de cigarette, j'avais pensé immédiatement à Kyo-chan. J'ouvrais les yeux et j'étais dans une sorte de salon blanc, mais blanch... vraiment blanc. Ma tête posé sur les cuisses de cette jeune fille, Kyo-chan je la regardais qui me regardais avec un petit sourire, je rougissais naturellement mais j'arrivais pas a bouger... Sans doute tellement bien installé, je lui souriais, j'étais heureux, enfin en paix, je regardais devant moi et grand-père était là, juste devant moi, il me faisait un signe puis... il disparu et une lumière m'aveugla et par la suite je vis un rayons de lune se poser sur mon bandeau frontal.

J'ouvrais petit à petit mes paupières fatiguées et je retrouvais ce réconfort, ma tête posé sur les cuisses de quelqu'un. Je me pris une petite baffe avant quelques paroles de cette voix si douce et mélodieuse...

‘’ Décidément, tu es un drôle de p'tit gars, toi. ‘’

Je regardais au dessus de ma tête, cette jeune femme à la chevelure blanche, tout comme moi, c'était comme si j'avais retrouvé quelqu'un de ma famille, quelqu'un comme moi. Elle m'avait pas si désagréable que ça, elle était peut être en cavale ? Elle ne semblait pas vouloir me tuer comme les deux ninjas qui m'ont perdu.. Pourtant, sous leur capuche je reconnaissais vraiment bien les quelques mèches blanches, identiques au mienne. Ne voulant pas rester embêter cette jeune femme et abuser de sa gentillesse, je devais partir pour rejoindre Konoha. D'ailleurs, elle ne portait pas de bandeau, je la regardais bien fixement alors que ma tête était sur ses cuisses. Elle ne portait pas de bandeau et elle me faisait un petit penser à mon grand-père enfin... bizarrement je me sentais un peu en sécurité avec elle, j'avais en vie de sourire mais... quand je réalisais qu'elle n'étais guère mon grand-père je n'arrivais plus a bouger mes lèvres... Il me manquait énormément et j'avais envie de le voir, je voulais qu'il m'entraîne, qu'on passe de beau moment mais... Au final, il est mort, sous les yeux de Jin-kun... Et moi j'ai rien pu faire, même pas bouger, j'étais bloqué à cause de ce ninja et... je lui en voulait tellement ! Après avoir longuement regarder le visage de cette femme je rougissais et puis je me relevais et au moment où j'ai remarqué que j'étais tout rouge je.. rougissais encore plus ! En ouvrant grand mes yeux, je cherchais du regard mon débardeur et je le mettais après l'avoir attrapé très vite. Je mettais cet habit blanc et je me tournais vers la jeune femme l'air triste et le regard au sol...

~°~ Arigato godaimasu, je vous remercie de m'avoir... enfin... d'avoir pris soin de moi pendant que j'étais en train de dormir.. Je voulais pas vous faire peur toute à l'heure avec mon arme mais... c'est juste que j'étais poursuivi en quelque sorte et donc... je devais me mettre sur mes gardes... Je devrais rentrer à Konoha maintenant, avec le tyran qu'on a... je risque d'y passer si il sait que j'ai quitté Kiri sans autorisation... encore arigato... ~°~

On pouvait le voir sur mon visage rouge, je n'étais pas que fatigué, j'avais beaucoup pleuré la mort de mon grand-père et... Je commençais vraiment a être déprimé et sans espoir, surtout pour Konoha. Ce tyran qui ronge la magnifique utopie que les Konoha-jin on construit et reconstruit. J'étais fier de vivre dans ce village et pour ce village... mais les méthodes n'étaient pas les bonnes, tout me répugnait depuis que Hunk-sama était aux commandes de Konoha, la beauté que procurait et la pureté surtout disparaissais au fil du temps où son règne s’étendait. Le tuer serrait peut être une erreur ou non... mais il était un tyran alors... je suppose que c'est la bonne méthode mais... quand on veut la paix sur le monde des ninjas... je me demande par où je devrais commencer ?
Juka Kiyomizu
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Dim 22 Jan 2012 - 18:25

Descendante de Narcisse




    La haine
    Qui démèle la langue.



    De par cette nuit, il aurait pu être bénéfique pour ma propre personne de remettre en question notre stratégie. C’est bien pour ceci qu’on avait rendez-vous avec Satoshi ici-même par ailleurs. La fatigue me gagnait au fil des jours depuis ma désertion et je ne peux que prier. Prier que tout se passera bien. Nous ne sommes pas seuls, certes, et avec de la chance, maintes personnes nous rejoindront par la suite. Je suis bien trop préoccupée par cette situation ... De tout mon être, je souhaite rentrer à Konoha, de tout mon être je souhaite détrôner avec mes amis cette enflure qui ose se prétendre Hokage. Seul Fujita a le droit à ce titre, c’est ainsi et pas autrement ! Au moins lui, il ne fera pas règner la terreur, comme Satoshi me l’a confié. Rien qu’à ce souvenir, un frisson d’horreur me parcourut et je ressentis un dégout amer. C’était une nuit bien bizarre, vu que ce fut là où j’ai assassiné ma rivale d’enfance, Asa. Non, je ne ressens toujours pas de regrets, et cela m’incite à me poser des questions sur moi-même, qui s’échappent de suite après, car à part de mon propre reflet, je prenais peu attention de moi en ce moment, préférant protéger de toutes mes forces ceux que j’aime. Que j’aime ... Fujita ... Plus j’y pensais, plus je m’inquiétais. J’avais horreur de rester sans nouvelles de mes proches, mais alors lui, depuis ce qui s’est passé à notre dernière rencontre, je n’arrive toujours pas à m’en remettre ... Oui, je n’aurais jamais cru que mon Roi serait aussi amoureux de son arme qu’il désire d’en faire son amante.

    Sentant le gamin bouger, je reporta mon attention à lui, et ce dernier avait ouvert les yeux, se mettant à me regarder. Je fis de même, silencieusement, ne me gênant absolument pas, comme à mon habitude. Je ne savais pas ce qu’était l’intimité visuelle, absolument pas. Nous nous regardons ainsi, tandis que je le laissais se réveiller le temps de mon silence, et il se mit bizarrement à rougir avant de se relever. Maintenant que mes cuisses sont libres, je les ramena à mon corps afin de les plier et pris une pose bien peu féminine, mais peu importe. Je le scruta un moment, lui laissant prendre la parole, car je n’avais toujours pas eu la réponse à ma question. L’étranger se mouva rapidement afin de rattrapper son débardeur tandis que je ne cilla toujours pas, à part pour fumer.
    Une fois la chose faite, je remarqua qu’il avait un regard bien triste. Peuh ... Il devrait se réjouir, il n’est pas dans ma situation à moi, il n’a pas à avoir été obligé de quitter sa patrie car on la protégeait ... Si j’étais à Konoha, voilà depuis bien longtemps que j’aurais massacré cet homme au pouvoir, je n’étais pas n’importe qui voyons !

    ~°~ Arigato godaimasu, je vous remercie de m'avoir... enfin... d'avoir pris soin de moi pendant que j'étais en train de dormir.. Je voulais pas vous faire peur toute à l'heure avec mon arme mais... c'est juste que j'étais poursuivi en quelque sorte et donc... je devais me mettre sur mes gardes... Je devrais rentrer à Konoha maintenant, avec le tyran qu'on a... je risque d'y passer si il sait que j'ai quitté Kiri sans autorisation... encore arigato... ~°~

    Je le regarda en haussant un sourcil. Oui, cela confirmait bien les dires de Satoshi ... Bien que je savais que mon ami ne me mentirait jamais. De toutes manières, mes amis sont incapables de me mentir, allez savoir pourquoi, j’ai toujours eu le droit à la franchise. Cela doit être mon aura, ou parce que je suis proche d’eux. Bref, là n’est pas la question. Cela ne m’étonnait pas vraiment les dires du jeune konohajin, mais mon ego surdimmensionné, ma fierté si mal placée, a pris le dessus, et c’est ainsi que je pouffa d’un air hautain et moqueur.

    ‘’ Pfeuh ! Il va pas faire long feu, cet enfoiré. ‘’ Dis-je d’un ton moqueur tout comme haineux. J’étais bien sûre de moi, et il y avait de quoi, qu’on ne me dit pas que je me surestime, je me vois telle que je suis. Une Kiyomizu ! Une Kiyomizu entourée de ninjas des plus talentueux qui furent les plus forts de Konoha. Et on ne sera pas les seuls. Cependant, suite à ce sourire narquois que je laissais paraître, il disparut soudain afin de laisser place à une mine triste et nostalgique. Konoha ... Me manquait tant. Je laissa tomber ma tête en arrière tandis qu’elle s’entrechoqua légèrement contre le bois, et je souffla doucement la fumée, regardant la Lune au-dessus de nous, avant de soupirer. ‘’ Au moins, tu n’as pas dû partir car tu défendais cette terre ... Au moins ... Tu n’es pas, comme moi, recherché car j’ai voulu préserver la Volonté du Feu qui brûle en nous ... Et de par mon appartenance, c’est un véritable déshonneur que je dois errer comme un chien à présent. Si je le fais, c’est bien pour une raison. ‘’

    Je me mordis la lèvre à ces mots. Ma haine était vraiment bien grande qu’elle me changea tant. Je me demandais ce qu’en pensaient mes amis ... Bien que mon souci premier était de les protéger. La dernière phrase que moi-même j’ai prononcé me fit une pique de colère et je lâcha un juron avant de claquer de la langue. On pouvait voir que je me retenais à faire un massacre, de par ma patience qui est de vertu afin de pouvoir atteindre dans les lois du correct notre but. Je finis par jeter le mégot avant de glisser mes jambes sur le côté, les laissant balancer dans le vide, et je rangea le long bâton de mon père dans mon dos, prenant par la suite appui sur la branche. Je ne pouvais pas vraiment parler plus, j’en ai déjà trop dit. Sûrement la nostalgique qui me fit parler, voyant ce konohajin ... Je finis par changer de mine, comme si ne rien n'était, et fixa à nouveau le jeune garçon, refusant de montrer une quelleconque faiblesse, même une tristesse. Je finis par lui sourire amicalement, bien que le sourire était quelque peu crispé de par mon état d'âme.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Dim 22 Jan 2012 - 23:29

Act IV : Pacifiste ?

‘’ Au moins, tu n’as pas dû partir car tu défendais cette terre ... Au moins ... Tu n’es pas, comme moi, recherché car j’ai voulu préserver la Volonté du Feu qui brûle en nous ... Et de par mon appartenance, c’est un véritable déshonneur que je dois errer comme un chien à présent. Si je le fais, c’est bien pour une raison. ‘’

Peu de temps avant les paroles de la jeune femme, je compris très vite qu'elle était plus ou moins de mon côté. Elle n'aimait pas tellement Hokage-sama et moi non plus et elle tenait énormément à Konoha... Moi aussi mais pas tellement a ses villageois... Ils sont les assassins de mon clan et les responsable du massacre ! Je les haïssais mais je ne pouvais me mettre dans la tête de tous les massacrer alors que je veux la paix dans le monde. Au final je pensais à ses paroles, elle était maintenant assise au bord de la branche épaisse, les pieds se balançant tranquillement. Je m'approchais près d'elle et m'asseyais a me coller à elle, je savais qu'il n'y avait pas de danger alors je prenais mes aises. Je repensais à ses paroles, elle n'était guère très heureuse de son passé apparemment, tout comme moi. D'un premier point de vue elle paraissais très, très attaché à Konoha, le village caché de la feuille. Quand j'étais petit je pensais vraiment que ce village était une utopie, les arbre vert, la végétation parfaite en cohabitation avec les hommes, c'était un paradis sur terre, là-bas à première vue il n'y avait rien de dérangeant... A première vue mais quand j'entendais les dires de cette jeune femme, cela confirmais ce que je me disais à moi même : Konoha n'étais pas si paradisiaque... Je soupirais et je regardais la lune au dessus des arbres et tout ce qui était sur terre, ici bas...

~°~ Je suis comme vous, c'est vrai, nous sommes tous égaux pas vrai ? La guerre n'est pas la seule échappatoire, ni la haine. Bien que mon clan s'est fait massacré par des ninjas de Konoha... j'ai moi aussi une raison d'être comme je suis : rêveur. Vous savez... Je crois que Hokage-sama est quelqu'un de mauvais, particulièrement... Mais je pense qu'il a besoin d'être chasser ou capturé et d'être jugé comme un humain.. Même si je le haïs aussi bien que vous j'imagine, il lui faut ça... vous ne croyez pas ? Les conflits peuvent aussi se régler par la discussion et le pacifisme... Je crois en les hommes de ce monde, ils ont de belles paroles mais font souvent les mauvais actes... ils faut juste nous guider sans avoir un chef et être notre propre chef. Ne prenez pas la haine comme votre chef... bien qu'en ce moment elle me domine en me^me temps que la tristesse... ~°~

Je baissais la tête plus triste que jamais je dirais... Je me sentais mal de ne pas avoir Jin-sama à mon épaule pour partir m'entraîner... Et me conseiller sur mes idéaux, après tout c'est de lui que j'ai hérité toutes ces magnifiques choses ! Je relevais la tête avec un sourire triste vers cette jeune femme.

~°~ Et vous ? Qu'elle est votre raison de vous battre ? De « errer comme un chien » ? ~°~

Je la regardais avec pleins d'attention, je me sentais comme avec grand-père, je pouvais discuter tranquillement pendant des heures avec lui et bizarrement, je retrouvais un peu de lui dans cette femme. Elle semblait si sage et pensive. Sa faisait à peine dix minutes que je venais de la rencontrer que je reconnaissais mon grand-père en elle... D'un côté sa me faisais tellement du bien....
Juka Kiyomizu
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Lun 23 Jan 2012 - 13:41

Descendante de Narcisse




    La Volonté de Feu
    Qui anime nos coeurs !!



    Je me laissa quelque peu aller, ma franchise d’enfant, je l’ai beau la refouler ces temps-ci, je suis un être bien trop naturel afin de jouer un rôle qui ne me ressemble pas. Je ne sais pas si je peux considérer comme des masques ce que je représente. Car mon caractère est toujours contradictoire, on pourrait dire que plusieurs personnes m’habitent, c’en est impressionnant. Je suis une femme douce, attendrissante, qui distribue de la tendresse et de la chaleur à tout le monde, tout comme lorsque je suis hors de moi, mes yeux prennent cette couleur argentée et je deviens glaciale, ce qui fait toujours à la fois reculer mes interlocuteurs et bien des personnes n’osent alors me contredire ou me tenir tête. A présent, je suis un mélange des deux, dépendant avec qui je suis, bien que mon côté ‘’ sombre ‘’ me domine. Hahah, quel être intéressant je fais, je m’impressionne moi-même, je ne suis pas une Kiyomizu pour rien, je suis un être des plus passionnants comme admirable. Tout côté de chez moi n’est que reflet de perfection dont je me plais à éclabousser le reste du monde, envieux et pauvres.
    M’enfin, parlons moins de ma personne, pour une fois. Parlons de ce jeune homme qui se déplaça afin de s’asseoir à côté de moi, appuyant son bras contre le mien. Un petit sourire en coin dont je prenais soin de cacher malgré tout apparut. Il me faisait penser à mes amis d’enfance, moi qui suis si tactile, je suis la première à les prendre bras-dessus bras-dessous sans aucune gêne ... Comme par exemple Naruto, un de mes meilleurs amis d’enfance. Je me demandais par ailleurs ce qu’il devenait et mon inquiétude était grande. C’est en pensant à ces konohajins dont j’y tiens tant, qui sont là-bas à subir cette tyrannie, que je me hâte d’avantage afin de revenir dans mon village natal. Je m’inquiétais ... Grandement. Et c’est une des raisons pourquoi cette carapace de glace m’entoure à présent. Je ne fis pas attention aux gestes du garçon, le laissant prendre ses aises, après tout j’avais l’habitude. Je me mis à regarder ailleurs, comme si je cherchais, irritée par mes propres pensées, à cogner quelque part, bien que la chaleur que dégageait ce jeune konohajin me rappellait bien des souvenirs et me calmait comme Kaitaro ou Fujita serait capable de le faire.

    ~°~ Je suis comme vous, c'est vrai, nous sommes tous égaux pas vrai ? La guerre n'est pas la seule échappatoire, ni la haine. Bien que mon clan s'est fait massacré par des ninjas de Konoha... j'ai moi aussi une raison d'être comme je suis : rêveur. Vous savez... Je crois que Hokage-sama est quelqu'un de mauvais, particulièrement... Mais je pense qu'il a besoin d'être chasser ou capturé et d'être jugé comme un humain.. Même si je le haïs aussi bien que vous j'imagine, il lui faut ça... vous ne croyez pas ? Les conflits peuvent aussi se régler par la discussion et le pacifisme... Je crois en les hommes de ce monde, ils ont de belles paroles mais font souvent les mauvais actes... ils faut juste nous guider sans avoir un chef et être notre propre chef. Ne prenez pas la haine comme votre chef... bien qu'en ce moment elle me domine en me^me temps que la tristesse... ~°~

    Je tourna rapidement mon regard vers le jeune Alexiel, le fixant sans me gêner. Hm ... Bien curieux ce garçon. Ses paroles sont attrayantes dessinant un monde que plus parfait qui ne me laisse pas indifférente. Certes, cela aurait été bien beau, tout ceci, et tout serait bien plus simple ... Mais nous sommes des ninjas, et non des utopistes. Des armes à devenir afin de tuer proprement. Je trouvais que son avis était quelque peu bien déplacé pour ce domaine, bien que je pouvais le comprendre.

    ~°~ Et vous ? Qu'elle est votre raison de vous battre ? De « errer comme un chien » ? ~°~

    Je bloqua un moment, toujours le regardant, avant de laisser filer un petit sourire en coin qui est cependant bien sincère. Je ricana un coup avant de lever mon bras et lui ébouriffer fraternellement les cheveux. Il m’avait l’air tout sauf dangereux ... Alors je pouvais bien lui parler sans encombres. Je remis mon bras en place le long de ma taille avant de soupirer longuement et reprendre d'une voix plus douce et des plus mélodieuses, celle qui rassure et apaise tout coeur.

    ‘’ Tu es bien un ninja de Konoha, huh ? Je vois que tu manques d'expérience, tu dois sûrement être genin. Tu verras avec le temps ... Que ce genre de paroles n'ont malheureusement pas tout le temps la place, surtout dans notre métier. ‘’ Commençais-je délicatement, le scrutant, avant de porter mon regard ailleurs, pensive ‘’ Eh bien ... Tu sais, tes dires peuvent bien arranger des choses, mais elles sont bien utopiques, p’tit gars. ‘’ Je pris une moue réflective. Mes yeux se levèrent afin de regarder paisiblement la Lune, me demandant par quels vents cela l’aurait bien emmené ici. ‘’ Certes, tout aurait été bien plus judicieux et meilleur si la parole aurait pu changer quelque chose. Cependant ... Rappelles-toi en quoi concerne notre métier. Nous sommes des ninjas. Les ninjas sont des assassins, et vivent afin de rendre service à autrui, mais leur but principal est de savoir tuer dans l’art. ‘’ Je soupira et baissa rapidement la tête, regardant mes jambes. ‘’ Et puis, bon ... Certaines fois, le pacifisme n’a plus lieu. D'un côté cela peut sembler absurde mais il faut parfois prendre de force la paix. Non pas que je n’ai pas envie, mais tout simplement car on n’a pas le choix. Ce tyran n’écoutera personne. La guerre a tué Fu ... Kodo-sama, a humilié Konoha, et nous a chassé de notre propre patrie, notre vie devient fort coûteuse aux mains de ce tyran. Quoi que l’on dise ... Le temps n’est plus à la parole. C'est comme ça. ‘’

    Je toussota quelque peu, car je n’aimais vraiment pas mentir, et encore moins dire que Fujita est mort. Cependant, ma promesse m’empêchait de dire la vérité. Si je ne l’ai pas dit à Kaitaro, alors ce jeune inconnu l’entendra moins. Je passa nerveusement ma main dans ma crinière blanche, sentant qu’au nom de Fujita je rougis soudainement, repensant à cette nuit avec lui, avant de poursuivre.

    ‘’ Tsss ... De toutes manières, qu’il soit mort ou pas, je m’en fiche. Là n’est pas l’appel de la vengeance, mais de la justice. Konoha est ma patrie. Mon clan fait partie de l’élite de ce village depuis le début, nous y sommes ancrés. Konoha est ma fierté, malgré tout ce que j’ai pu endurer dans ce village, nulle part ailleurs sera mon chez moi ! Peu m’importe ce qui arrive à cet homme, je m’en moque. Je veux qu’il libère mon village ! Et ce n’est pas avec des négociations pacifistes qu’on fait bouger un tyran, mais par la force ... Sinon, cela aurait été terminé depuis trop longtemps. C’est bien beau mais bien trop facile. Et sa vie vaut de l’or avec tous les assassinats qu’il a commis envers mes compatriotes, konohajins. ‘’ Je souris tristement, sentant mon coeur se serrer, avant que mes dents ne se serrent également. J’étais bien fatiguée par tout ceci et je ne demandais que cela ne finisse. Je le souhaitais de tout mon être. Afin de rendre le pouvoir à Fujita ... Repensant à la question du garçon, je me redressa, illuminée par mon patriotisme poussé et la fierté de mes origines, avant de me tourner vers mon interlocuteur et lui lancer d’un ton plein d’entrain. ‘’ Ma raison de me battre ? Pour Konoha ! Pour mes amis ! Pour l’honneur de Kodo-sama ! Car ils sont tout pour moi ! Car sans eux, j’aurais sûrement succombé à la mort à cause de mes origines ! Je veux redorer le blason de mon village, je souhaite redonner la stabilité à mes amis. Et surtout ! Je veux réanimer la Volonté du Feu qui est en nous, afin que le village s’embrase de notre passion ! ‘’ Je joigna ma parole au geste et mon poing frappa au coeur, me laissant des larmes au coin des yeux qui exprimait tout l’amour que je ressentais face à mes raisons de vivre. ‘’ Ce feu ne s’anime pas par l’endroit, mais par le coeur des konohajins ! C’est Kodo-sama qui me l’a appris. Tant qu’ils seront présents, notre Flamme ne s’éteindra pas ! Et je veux la faire brûler à nouveau, je refuse qu’elle soit étouffée ! Je suis une pro-Fujita qui veut retrouver Konoha et apporter la paix que ce village avait avant ! ‘’

    A ces mots, rien que par la pensée, mon coeur s’anima d’un battement fougueux, et je ne pus m’empêcher de plisser mes yeux et de sourire de toutes mes dents. Ce sourire candide et enfantin que j’avais l’habitude d’arborer, qui devint rare de par ces temps, nuançant bizarrement avec mon air froid. Je me calma avant de poursuivre, gardant le sourire en coin, fronçant les sourcils en signe de détermination.

    ‘’ Je crois en notre Volonté de Feu. Et je ferais tout pour le réanimer ! Je ferais tout pour sauver Konoha et retrouver ma douce patrie ! ‘’



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Lun 23 Jan 2012 - 18:58

Act V : Rebelle.

‘’ Tu es bien un ninja de Konoha, huh ? Je vois que tu manques d'expérience, tu dois sûrement être genin. Tu verras avec le temps ... Que ce genre de paroles n'ont malheureusement pas tout le temps la place, surtout dans notre métier. Eh bien ... Tu sais, tes dires peuvent bien arranger des choses, mais elles sont bien utopiques, p’tit gars. Certes, tout aurait été bien plus judicieux et meilleur si la parole aurait pu changer quelque chose. Cependant ... Rappelles-toi en quoi concerne notre métier. Nous sommes des ninjas. Les ninjas sont des assassins, et vivent afin de rendre service à autrui, mais leur but principal est de savoir tuer dans l’art. Et puis, bon ... Certaines fois, le pacifisme n’a plus lieu. D'un côté cela peut sembler absurde mais il faut parfois prendre de force la paix. Non pas que je n’ai pas envie, mais tout simplement car on n’a pas le choix. Ce tyran n’écoutera personne. La guerre a tué Fu ... Kodo-sama, a humilié Konoha, et nous a chassé de notre propre patrie, notre vie devient fort coûteuse aux mains de ce tyran. Quoi que l’on dise ... Le temps n’est plus à la parole. C'est comme ça. ‘’ 

Elle avait sans doute raison ? Nous sommes des machines à tuer.. Moi je me voyais plus comme un défenseur de la liberté et de la paix et je savais qu'un jour ou l'autre je deviendrais vraiment plus fort que tout le monde et c'est alors que je ferrais régner la paix sur terre ! Je reprenais le cours de la discutions et je la regardais assez étrangement , j'analysais son état d'esprit. Je jouais souvent à ça avec grand-père pour savoir si il était en colère, triste ou autre.. Je remarquais seulement une petite gêne, inconnue pour moi en tout cas.. Alors je la laissais continuer pour savoir ce qu'elle voulait faire passer comme message.

‘’ Tsss ... De toutes manières, qu’il soit mort ou pas, je m’en fiche. Là n’est pas l’appel de la vengeance, mais de la justice. Konoha est ma patrie. Mon clan fait partie de l’élite de ce village depuis le début, nous y sommes ancrés. Konoha est ma fierté, malgré tout ce que j’ai pu endurer dans ce village, nulle part ailleurs sera mon chez moi ! Peu m’importe ce qui arrive à cet homme, je m’en moque. Je veux qu’il libère mon village ! Et ce n’est pas avec des négociations pacifistes qu’on fait bouger un tyran, mais par la force ... Sinon, cela aurait été terminé depuis trop longtemps. C’est bien beau mais bien trop facile. Et sa vie vaut de l’or avec tous les assassinats qu’il a commis envers mes compatriotes, konohajins. ‘’

Elle semblait puissante en effet, je ne savais de qu'elle clan elle sortait mais elle semblait puissante et ça à cause de cette rage... Mais elle n'était pas mauvaise, elle voulait juste reprendre son village et faire en sorte que les villageois se sente bien... Sa me touchait de voir encore des gens bons dans ce bas monde, je lui trouvait de plus en plus de qualités à cette jeune femme...

‘’ Ma raison de me battre ? Pour Konoha ! Pour mes amis ! Pour l’honneur de Kodo-sama ! Car ils sont tout pour moi ! Car sans eux, j’aurais sûrement succombé à la mort à cause de mes origines ! Je veux redorer le blason de mon village, je souhaite redonner la stabilité à mes amis. Et surtout ! Je veux réanimer la Volonté du Feu qui est en nous, afin que le village s’embrase de notre passion ! ‘’

En tout cas elle avait l'âme d'une guerrière... Elle semblait être une bonne personne et je trouvait ça admirable, plus je la regardais plus je retrouvais le sourire ! Je me sentais prêt à défendre le souvenir de mon grand-père qui voulait la paix dans ce monde, j'avais enfin trouvé ma voie ! C'était celle ci ! Avant cet incident je voulais sauver le monde de la guerre mais... maintenant j'en suis sûr ! Je suis obligé de le faire !

’ Ce feu ne s’anime pas par l’endroit, mais par le coeur des konohajins ! C’est Kodo-sama qui me l’a appris. Tant qu’ils seront présents, notre Flamme ne s’éteindra pas ! Et je veux la faire brûler à nouveau, je refuse qu’elle soit étouffée ! Je suis une pro-Fujita qui veut retrouver Konoha et apporter la paix que ce village avait avant ! ‘’


Elle semblait vraiment motiver, sa me faisait chaud au cœur, j'allais pouvoir faire ce que mon grand-père voulait faire... sauver Konoha tout d'abord, j'allais pouvoir m'aider de cette jeune femme et... grâce a ce geste amical toute à l'heure j'avais maintenant confiance en moi et... Je supposais maintenant qu'elle était en train de préparer quelque chose pour chasser Hokage-sama, je souriais a nouveau...

‘’ Je crois en notre Volonté de Feu. Et je ferais tout pour le réanimer ! Je ferais tout pour sauver Konoha et retrouver ma douce patrie ! ‘’

A peine sa phrase terminée, je me relevais et j'attrapais sa main puis je mettais un genoux à terre en posant mon front sur sa main...

~°~ Alors je veux être de la partie ! Vous allez reprendre Konoha n'est-ce pas ?! J'veux vous aider... Je me nomme Alexiel Kay, du clan Kay. Je veux vous aider a prendre soin des habitants de Konoha... C'est pourquoi je compte rentrer à Konoha.. Puis-je vous aider ? ~°~

Je redressais ma tête pour la regarder, tenant toujours sa main, je voulais l'aider, j'étais déterminé à jouer dans la cours des grand ! Je n'étais pas tellement fort mais... c'était un soutient en plus !
Juka Kiyomizu
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 26
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Mar 24 Jan 2012 - 19:31

Descendante de Narcisse




    Un nouvel allié ?
    Un soutien intérieur.



    Le frisson, aaaah ce doux frisson qui m’envahit à cette merveilleuse sensation de patriotisme et d’amour, je m’enivre de ces sentiments bienveillants qui me certifiaient avec sûreté que nous allons gagner. Que nous allons vaincre ces vermines et que Konoha sera bientôt en paix ! Je croyais en moi, je me savais que parfaite, et mes amis à mes côtés sont incroyablement forts. Ils n’auront aucune chance face à nous, face à la Volonté de Feu ! Mon sourire était déjà vainqueur, et ma force traçait dors et déjà la victoire qui nous mènera au bonheur d’antan.
    N’ayant même aps le temps d’ajouter quoi que ce soit, le jeune garçon se releva, attrappant ma main. Je me laissa faire sans soucis mais l’observa d’un air curieux. A quoi pensait-il ? Et c’est en le voyant se mettre à genoux devant ma personne que mon itnerrogation fut remplacée par la stupéfaction. Son front se posant sur mes ma main le long de mes doigts fins, j’haussa mes sourcils, observant le konohajin. Que voulait-il dire ? Qu’il appréciait notre but ? Qu’il était contre le tyran ? ça, je l’ai cru comprendre, cependant je n’osa pas bouger, préférent jouer la carte du silence afin de le laisser s’exprimer.

    ~°~ Alors je veux être de la partie ! Vous allez reprendre Konoha n'est-ce pas ?! J'veux vous aider... Je me nomme Alexiel Kay, du clan Kay. Je veux vous aider a prendre soin des habitants de Konoha... C'est pourquoi je compte rentrer à Konoha.. Puis-je vous aider ? ~°~

    Mes yeux s’écarquillèrent comme j’entrouvra mes lèvres face à lui. Eh bien, j’avais bien raison lorsque je disais que c’était un drôle de p’tit gars ! De par sa faiblesse, il souhaitait tout de même prêter main forte ... Cela était touchant tout comme honorable, après tout il était contre ce tyran. Mais je me suis promis de ne pas mêler d’autres konohajins à ceci ... Ils en ont déjà assez souffert avec cette guerre et en subissant cette dictature, et nous sommes là afin de leur enlever ce poids sur le coeur. Nous étions déjà ainsi suffisamment forts, mais avoir de grandes alliances de notre côté serait un atout superbe, nous empêchant d’avoir d’autres ennemis sur mon dos. Avec mon sens de persuation et mes phéromones, cela suffira amplement afin de les dresser de notre côté, fufu ...
    Le garçon leva les yeux afin de le regarder mais ne lâcha pas ma main pour autant. Kay ... Kay ... Cela me disait quelque chose ! Je leva mes yeux au ciel afin de contempler d’un air distrait la Lune avant de baisser les yeux et regarder le jeune homme qui se nommait vraisemblablement Alexiel. Quel nom poétique !
    Je finis par faire un petit sourire en coin, en fait c’est surtout de par sa position qui me faisait vibrer mon ego qui me plaisait d’avantage, c’était fort flatteur, cependant on ne m’achète pas, c’est moi qui en profite uniquement pleinement. Ma promesse, je la garde, cependant il pouvait bien faire quelque chose, bien évidemment.

    ‘’ Eh bien, Alexiel ... Tout cela est bien touchant de ta part. ‘’ Lui fis-je, lançant un sourire amical, fermant mes yeux. Je tourna ma tête de côté afin de m’assurer que personne n’était là. ‘’ Si tu veux être de la partie, ton soutien moral nous sera déjà d’une grande force. Si tu crois en nous, c’est déjà très bien. Nous sommes déjà bien nombreux, et tu serais bien surpris de voir à quel point nous assurons notre future bataille ... La seule manière dont tu pourrais nous aider serait tout simplement ... De survivre. Ne fais rien de stupide. Ne risques pas ta vie pour cette ordure. Prends soin de toi tout comme des autres konohajins, et fais comme si ne rien n’était, comme si tu n’as rien entendu nous concernant ... N’en parles à personne, sinon tu peux nous mettre en danger. Si déjà tu pourrais respecter ceci cela nous sera d’une aide précieuse ! ‘’ Je lui fis un clin d’oeil complice, tout était dit. ‘’ Je te remercie de ta volonté. Je suis Juka Kiyomizu, du clan Kiyomizu, descendante de Narcisse. ‘’



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka] Mer 25 Jan 2012 - 5:55

Act VI : Survie !


‘’ Eh bien, Alexiel ... Tout cela est bien touchant de ta part. ‘’

Je la regardais, l'air confiant et prêt à n'importe quoi pour cette jeune femme, elle semblait avoir un acte si pure et... Se battre était parfois la bonne solution, il fallait que je les aides !

‘’ Si tu veux être de la partie, ton soutien moral nous sera déjà d’une grande force. Si tu crois en nous, c’est déjà très bien. Nous sommes déjà bien nombreux, et tu serais bien surpris de voir à quel point nous assurons notre future bataille ... La seule manière dont tu pourrais nous aider serait tout simplement ... De survivre. Ne fais rien de stupide. Ne risques pas ta vie pour cette ordure. Prends soin de toi tout comme des autres konohajins, et fais comme si ne rien n’était, comme si tu n’as rien entendu nous concernant ... N’en parles à personne, sinon tu peux nous mettre en danger. Si déjà tu pourrais respecter ceci cela nous sera d’une aide précieuse ! ‘’ Je te remercie de ta volonté. Je suis Juka Kiyomizu, du clan Kiyomizu, descendante de Narcisse. ‘’

Elle s'appelait Juka Kiyomizu, j'avais entendu parlé de ce clan, seulement de nom alors j'allais avoir le plaisir de savoir et de connaître d'autre chose à ça... J'en étais particulièrement heureux, elle semblait puissante et qui sait... peut être qu'un jour elle voudra m'apprendre quelques petits trucs ? Je lui souriais à ses propos même si l'idée de me mettre en retrait n'était guère appréciable mais tout de même je m'y pliais à sa volonté. Il était vrai qu'elle semblait puissante à elle seule et qu'elle pouvait largement reprendre Konoha, mais je pris toute mon assurance dans cette guerre quand elle m'apprit qu'elle n'était pas la seule à vouloir reconquérir Konoha. Je lâchais sa main délicatement et je regardais la lune brillante faisant de mon visage pâle, un visage d'argent, puis avec un soupire je déclarais mes intentions en mettant mes mains derrière la tête, à mon habitude...

Ending I : https://www.youtube.com/watch?v=XseN6bBRozQ&feature=share

~°~ Alors soit, sachez que je n'ai pas vraiment l'habitude d'obéir aux autres et je ne fais que confiance à moi ou alors à mon grand-père, décédé il y a peu à cause de cette guerre... Il voulait y remettre un terme et faire régner la paix dans ce bas monde. Si jamais vous avez les moyens de faire prospérer cette paix rien qu'à Konoha, j'en serais heureux... Il y a un peu de lui en vous, je peux le sentir et... je me sens déjà heureux de vous connaître Juka-san. Et... si je puis me permettre de te tutoyer.. Je voudrais t'annoncer que... C'est dans tes yeux que j'ai retrouvé mon utopie. Je rentre à Konoha pour me préparer à survivre comme vous le désirez. Alors à plus tard ! ~°~

Je laissais aller une larme en toute discrétion gardant mon sourire et laissant couler celle ci sur ma bouche. Je me retournais, dos à elle, je refaisais le nœud de mon bandeau et je m'élançais vers un autre arbre pour continuer mon chemin vers Konoha et ainsi répondre au ordre de Juka-san. Elle me rappelait mon grand-père et je pourrais déjà confier ma vie à celle ci, elle semblait avoir un cœur pur et cela réchauffais le mien. Le vent se faisais chaud et en ma faveur, je ressentais encore le souffle chaud de mon grand-père derrière moi pour me guider et me donner la puissance de me battre contre n'importe quel adversaire ! Le début d'une nouvelle ère était si lointaine ? Grâce à Juka-san maintenant non...

[HRP : Bon bah j'ai fais mon dernier post en ce qui me concerne, à toi de faire une dernière rep ou pas, merci pour ce rp ! :D ]
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka]


Chapitre X : La fin d'un chapitre... [Alexiel et Juka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Chapitre 690

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Lieux inhabités :: Puit de la foret-