Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka]

avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hattori Hideaki ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 51
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 7 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
59/2000  (59/2000)
| Âge du personnage | : 13 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Lun 20 Fév 2012 - 21:08

Hrp: Ce topic est la suite de celui-ci => http://www.naruto-ninja-rpg.com/t8924-pour-toute-technique-il-faut-travailler-la-base-flashback-pv-juka

Le jeune Hideaki avait guidé Juka après avoir reprit le dessus sur ces émotions, il savait que il devait passer par dessus la disparition de ces parents. Il n'en voulait pas non plus à celle-ci pour son comportement et ces paroles sur le sujet, elle savait pas tout... Mais aussi cela était une chose que seul le temps pourrait soigner, il avait ramassé son sac à dos et ces livres avant de conduire Juka vers le quartier résidentiel. Il passait pas des recoins et des détours afin d'éviter le plus à sa sensei de croiser des femmes sachant le soucis qu'elle avait vue son don héréditaire, cela rallongea de peu le trajet mais en valu la peine... Car après tout il y avait ainsi aucun incident à déclarer, une fois devant sa maison le jeune Hattori ouvrit le portail et fit entrer sa sensei et referma derrière lui. Il regarda dans la boite aux lettres si il avait du courrier mais il y en avait pas, il prit donc la direction de la porte d'entré et sortit une clé qu'il utilisa pour déverrouiller celle-ci. Cela fait il ouvrit la porte et entra et d'une main invita sa sensei à entrer, cela fait il ferma la porte calmement derrière celle-ci et retira ces sandales de ninja... La demeure était pas un manoir mais assez grande pour une famille nombreuse, le tout était très sobre et modeste malgré tout mais chaleureux... Hideaki déposa proche de la cuisine son sac à dos vue que un escalier montait vers le deuxième étage...

- Je vous en pris sensei, cela sera pas long j'avais déjà prévue de quoi pour le repas afin d'avoir de quoi pour demain et après demain à l'Académie. Je pourrais toujours allez chez Ichiraku si besoin, surtout si j'ai trop mal aux mains pour cuisiner. J'ai préparé surtout de la soupe au miso et des sushis avec des légumes et des oeufs dur pour le souper ce matin...

Hideaki entra alors dans la cuisine et sortit des assiettes des armoires et les plaça sur la table et commença à faire chauffer la soupe et les légume, durant que cela ce réchauffait il sortit une grande assiette de sushis qu'il déposa sur la table et prépara de quoi à boire pour sa sensei et lui. Du thé vert, il était pas du genre à ce creuser la tête et adorait le thé vert... Il était prudent dans ces manoeuvre vue ces mains blessé mais il avait une dextérité venue de l'habitude de vivre seul depuis un long moment, de ce fait il savait quoi faire et quand le faire aussi... Il profita d'un petit moment pour montrer où ce trouvaient les toilettes au cas ou à Juka et lui offrit de visiter la maison le temps qu'il finisse de préparer le repas...
avatar
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 25
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Ven 24 Fév 2012 - 1:50


Your title.







La senseï et son élève finirent par prendre la marche afin d’aller dans la demeure du jeune Hideaki. Juka suivait l’enfant derrière lui, ayant cet air toujours décontracté. Les mains entrelacés derrière sa tête, les coudes en l’air, la Kiyomizu observait de ses yeux innocents pour son âge les environs. Oui, Konoha la fascinait à chaque fois ... Un fin sourire se dessinait sur ses lèvres, satisfaite de cette vue paradisiaque qu’elle peut s’offrir chaque jour qui passe. Quand finalement la jeune femme décida de se concentrer d’avantage sur les environs, elle remarqua qu’ils faisaient bien des détours dans des endroits les moins fréquentés, ce qui fit sourire Juka. Son protégé prenait en compte concernant ses pouvoirs ... C’était une attention bien agréable à remarquer. Elle n’était pas du genre à y faire attention, ce qui attirait beaucoup de foudres féminines ou de présence masculine, chose qui ralentissait souvent. Qui sait, peut-être que la descendante de Narcisse, au final, adore être au centre de l’attention ? Point étonnant venant de ce clan, ceux qui s’y voient tels les divinités étant les seuls d’obtenir le mérite d’une quelleconque attention ...

Passons. La marche ne fut donc pas interrompue par n’importe quel élément, et les deux konohajins finirent par arriver à destination. Juka leva ses yeux verts si pétillants afin de voir clairement un domaine. Elle haussa un sourcil, apparemment une certaine pensée lui traversa l’esprit, mais n’en dit rien. Elle suivit alors tranquillement Hideaki, baissant ses bras, se redressant enfin. Ils finirent par entrer dans la maison en question et Juka inspecta rapidement du regard la première pièce, avant de claquer de la langue et effectuer une drôle de grimace. Cela lui rappelle bien son domaine à elle, bien que le sien est des plus luxueux. Il est très grand, bien trop grand pour une seule habitante. La descendante de Narcisse était bien seule dans le spacieux endroit aménagé pour les Kiyomizu ... Un vrai jardin d’Eden, à côté d’un lac, vous comprenez bien pourquoi lorsqu’on connaît l’histoire de Narcisse, c’est tout bonnement symbolique. Bien sûr, avant de faire un pas supplémentaire, elle retira également ses chaussures avant de faire la première marche dans ce domaine. Entendant le garçon lui adresser la parole, Juka se retourna et lui fit son sourire habituellement candide avant de placer une main derrière la nuque.

‘’ Je ne veux pas trop puiser dans ton stock non plus hein, hahah ! Je sais ce que c’est de trouver une place dans son planning pour aller faire les courses. ‘’

Elle claqua de nouveau la langue mais garda les yeux plissés, signe de bonne sympathie. Après que Hideaki lui indiqua les toilettes et l’invita à visiter la maison comme bon lui semble, Juka haussa tout bonnement les épaules, pas friande de reluquer de fond en comble une maison étrangère, mais préfère la simple détente. La Kiyomizu avança finalement vers une fenêtre afin de regarder dehors. Pendant un long, long moment, tandis qu’elle entendait l’enfant préparer la table. Elle se trouvait de dos à son protégé, et eut un sourire, regardant le paysage. Ce village, ce n’était pas pour rien que c’est la patrie si importante des Kiyomizu.

‘’ Chez moi, j’ai une spacieuse baie vitrée ... ‘’ Commença-elle doucement, remémorant certains traits de ses souvenirs. ‘’ Elle donne une belle vue au lac appartenant à mon clan. Mon père aimait s’y admirer dans le reflet, et se détendre à côté avec moi. ‘’ Elle se retourna en lui adressant un sourire bien plus large. ‘’ Tu dois savoir pourquoi, si tu connais l’histoire de mon ancêtre ! ‘’

Un fin rire sortit de sa bouche avant qu’elle ne se retourne, se souvenant encore et encore, et malgré la nostalgie et le traumatisme resté encore à présent, les pensées à propos de son paternel la firent sourire, au fond Juka ressentait toute une fierté qu’elle fut la seule à avoir réussi à réchauffer le coeur glacial de cet homme qui haïssait tant le monde entier, en dehors de son appartenance, et bien sûr, lui-même.



avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hattori Hideaki ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 51
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 7 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
59/2000  (59/2000)
| Âge du personnage | : 13 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Ven 24 Fév 2012 - 21:01

Hideaki était en train de terminer de préparer le repas tout en écoutant sa sensei, cela faisait un gros changement d'avoir du monde qui mange avec lui... Il termina de poser le repas sur la table en grimaçant, le poids d'un plat avait appuyé sur les blessures des mains du jeune Hattori... Ces bandages prirent lentement une teinte rosâtre avant de virer au rouge totalement, signe que il avait bien entamé sa peau et les vaisseaux sanguins de ces mains par son entrainement... Il plaça ces mains sous le robinet afin que le sang qui commence à tomber ne salisse pas toute la cuisine, il eu alors un regard peiné en ce rappelant ce que Juka lui avait dit plus tôt... Il comprenait désormais aussi pourquoi elle lui avait dit cela, non seulement il deviendrait inutile au combat ainsi mais en plus il placerait l'équipe en danger. Il se sentait vraiment idiot en ce moment car non seulement il avait cherché à allez trop vite, mais il avait aussi sauté de nombreuse étapes pour arriver à faire cet entrainement particulier...

- Je crois bien sensei, que je me suis vraiment planté cette fois lors de mon entrainement... J'ai été trop impatient et du coup, je crois bien que j'en paye le pris sensei...

Le jeune Hattori était aucunement fière de ce retrouver dans qu'il savait tout ce que Juka lui avait dit, il comprenait aussi désormais la vertue de la patience pleinement. Il était extrêmement chanceux de s'en sortir aussi bien à son avis, en mission cela aurais pu être fatal non seulement pour lui mais aussi l'équipe en sa totalité... Les bandages étaient plus du tout convenable et surtout trop imbibé de sang, avec ces dents il retira donc ceux-ci en les relâchant et les laissa tomber dans levier... Il regarda alors l'état de ces mains et il ne pu cacher sa honte, celles-ci étaient dans un état vraiment lamentable et surtout il devrait passer a l'hopital si il croisait pas un bon medic-nin. Le problème était surtout que il voulait pas ce rendre à l'hôpital pour ces mains, il détestait par dessus tout ce lieu blanc et lugubre... La seule chose qu'il désirait en entrant dans ce bâtiment c'était d'en ressortir aussi vite...

- Juka-sensei, savez-vous si Kyosuke-sensei reste bien loin d'ici? Je crois que il pourrait faire quelque chose pour mes mains mais j'aimerais si possible éviter de me rendre à l'hôpital, je déteste cet endroit et surtout j'arrive pas a me détendre dans cette bâtisse toute blanche...
avatar
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 25
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Lun 19 Mar 2012 - 11:55


Your title.








Contemplant l’extérieur, Juka se remémorait maintes choses qui lui furent retirées bien trop tôt. Son éducation en tant que Kiyomizu, elle devait la terminer seule. Le passé a beau être le passé, le traumatisme reste, la jeune femme ne dort plus depuis onze ans. Elle se dit toujours coupable de la mort de ses parents. Point elle qui a porté la main à eux, mais sa mère, leur malédiction lui en faisait poser tant de questions. Mais malgré ces douleurs passées, elle continue à être fière de son sang, vantant leur perfection. Est-ce par folie ou par simple narcissisme éternel transmis chez les descendants de Narcisse ? Peut-être les deux. Le vents souffla légèrement, faisant pencher doucement les branches les plus faibles, la jeune femme plissa les yeux. Le temps allait se griser.

En entendant la vaisselle se poser, elle se retourna et vit Hideaki se précipiter afin de mettre ses mains sous le robinet. La jeune femme soupira et enlaça ses mains derrière son dos, avant de s’avancer vers la table. C’est bien sa faute à lui, il ne devait pas se précipiter ... Courir après lui et s’inquiéter n’arrangera en rien, de plus Juka n’est pas si douée que cela à ce sujet, lorsqu’il s’agit d’enfants. Elle esquissa une petite grimace, et arriva devant la table. Au moins, elle espérait que cette petite expérience aurait donné une bonne leçon à son protégé. Parfois, les méthodes les moins orthodoxes savent freiner les plus imprudents, et la Kiyomizu prenait alors cet épisode ainsi. C’est pour cela qu’elle ne broncha pas, voyant que le petit souffrait de cette douleur. Il devait apprendre. On grandit bien plus vite lorsqu’on est ninja, et malgré sa maturité, elle est loin d’être gagnée, preuve de cette précipitation.

Je crois bien sensei, que je me suis vraiment planté cette fois lors de mon entrainement... J'ai été trop impatient et du coup, je crois bien que j'en paye le pris sensei...

A ces mots, Juka leva la tête afin de regarder son élève, et finit par esquisser un fin sourire. C’est bien ce qu’elle se disait, cela lui a servi de leçon cette histoire ... Tant mieux. Elle hocha doucement la tête afin d’approuver les dires du petit, en effet, il en payait le prix. Fort heureusement, elle l’a arrêté à temps, avant que ses doigts ne soient plus utilisables pour de bon. Le petit a rapidement compris le problème et c’était tant mieux.
Hideaki retira ses bandages au-dessus du levier, visiblement cela a pris trop de sang.

Juka-sensei, savez-vous si Kyosuke-sensei reste bien loin d'ici? Je crois que il pourrait faire quelque chose pour mes mains mais j'aimerais si possible éviter de me rendre à l'hôpital, je déteste cet endroit et surtout j'arrive pas a me détendre dans cette bâtisse toute blanche...

La jeune femme observa l’enfant un instant, gardant un silence songeur. Une petite minute passant ainsi, à quoi pouvait-elle bien penser ? Finalement, elle se déplaça d’une lenteur soulignant son élégance, passant à côté de son sac elle sortit un rouleau de bandages ainsi que de l’alcool pour désinfecter, et s’approcha du petit. D’une douceur enviée, elle lui prit la première main afin de le mener à elle.

‘’ Serres les dents. Cela risque de te faire mal. ‘’ Souffla-elle d’une voix douce.

Elle attrappa la première serpillère qui traînait et posa la main du petit dessus. Et sans prévenir, afin d’en finir avec ces souffrances au plus vite, versa le désinfectant sur les doigts de Hideaki. Automatiquement, elle serra fermement, de son autre main, le poignet de son protégé afin qu’il ne retire pas son membre. Une fois la chose faite elle prit les bandages et fit le travail, faisant exprès de serrer bien fort, afin d’éviter que cela saigne trop. Douloureux, peut-être, mais nécessaire. Suite à cela, elle refit l’opération en prenant l’autre main, sans aucune gêne, sans demander son avis.
Une fois la chose faite, Juka libéra Hideaki avant de prendre une pose plus détendue, et posa sa main contre le rebord du levier.

‘’ Je ferais venir Kyosuke ici, afin qu’il te soigne mieux que moi. Car c’est tout ce que je peux faire. Ne t’en fais pas, ce sera beaucoup moins douloureux avec lui qu’avec moi ! ‘’

Elle laissa un petit rire cristallin s’échapper de sa bouche avant de se retourner élégamment, faisant glisser sa main sur les rebords, avant d’arriver à la table. Elle regarda le repas, avant de lever sa tête et fixer de nouveau son élève.

‘’ Je débarrasserais la table pour aujourd’hui. ‘’ Fit-elle d’un ton sec, faisant comprendre qu’elle ne lui laissera pas le choix. Puis, ses traits s’adoucissent afin de laisser paraître un air paisible, et sourit tendrement. ‘’ La prochaine fois, je te préparerais quelque chose, pour te remercier de cette invitation. J’ai beau être fortunée, je ne suis pas fainéante pour autant au foyer. Je sais cuisiner. ‘’ Puis, elle sourit grandement avant d’ajouter. ‘’ Après tout, je vis seule depuis que j’ai sept ans, hahah ! ‘’





avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hattori Hideaki ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 51
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 7 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
59/2000  (59/2000)
| Âge du personnage | : 13 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Mar 27 Mar 2012 - 22:58

Les soins avaient été douloureux mais efficace, cela était la seule chose qui comptait pour Hideaki... Il ce considérait même chanceux que sa sensei est décidé d'accepter son invitation pour le souper, sinon il aurait été obligé de ce rendre à l’hôpital pour avoir des soins et la possibilité de manger. Cela avait été très douloureux et seul les grimaces sur son visage l'avait prouvé, il avait en aucun cas cherché à retirer ces mains de sous la dose de désinfectant... Après tout cela avait été de sa faute si il c'était ainsi blessé aux mains sans vouloir arrêter, une fois les mains avec des pansements il c'était placé à la table tout en écoutant les paroles de sa sensei en essayant de prendre ces baguettes de sa main droite. Le résultat était en vérité très loin d'être convainquant et même assez hilarant à regarder avec la tête blasé que le jeune Hattori faisait à ce moment la, au bout d'un moment il arrêta et réfléchit un petit instant avant d'avoir un petit sourire victorieux. Il fit passer du chakra dans deux de ces doigts et utilisa ceux-ci pour tenir ces baguettes, c'était le même principe que de monter aux arbres mais avec les mains sauf que la, il utilisait ces propres doigts pour les baguettes. Il en profita aussi pour répondre à sa sensei, il était pas du tout contre l'idée même de gouter à sa cuisine loin de la...

- J'ai rien contre le fais que vous cuisinez pour moi afin de m'aider, j'espère juste une chose... Que vos phéromones n'affecte pas votre cuisine sinon moi je suis mal, quoi que dans le pire des cas cela me ferais une sorte d'entrainement si on regarde cela d'un autre côté... Mais on va dire que j'ai pas l'age pour ce genre de truc et que on va tenter d'éviter?

Le jeune Hattori taquinait tout simplement sa sensei avec le fameux pouvoir qu'elle possédait, il était parfois espiègle mais cela faisait très longtemps que il ne c'était pas comporté ainsi. Disons que il avait pas vraiment le morale pour s'amuser comparé aux autres enfants de son age même si ils étaient genin, le décès de ces parents était encore très présents dans la mémoire et le coeur de Hideaki... Cela lui causait aussi pas mal de problème à l'Académie quand on traitait ces parents de lâches et de faible morts et qu'ils était bien mieux la, dans ces moment la il devenait vraiment terrible à contrôler et il fallait que les chuunins qui enseigne interviennent avant cela dégénère... Mais quand Kyosuke était dans le coin cela avait rarement le temps de dégénérer, le chuunin était tout comme Juka un accro de la discipline et de ce fait... Personne échappaient aux heures de colle, mais le bon côté était que personne ne recommençaient après parmi ceux punis. Tout en mangeant le jeune Hattori discuta avec sa sensei et en profita pour vraiment lui expliquer en détail la technique de taijutsu qu'il travaillait, profitant du fais que personne était avec eux et qu'ils étaient que tout les deux. Une relation entre un maitre et son élève qui tirait pas mal sur celle d'une grande soeur et son petit frère sous un certain angle...
avatar
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 25
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
733/1000  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Jeu 5 Avr 2012 - 15:14


Your title.







Rejoignant Hattori à table, Juka s’assit élégamment devant, commençant gentiment à avoir faim au final. Prenant position en seiza sur le coussin, elle regarda la table, visiblement tentée, et joint ses mains avant de dire un joyeux ‘’ Itadakimasu ! ‘’ et prit les baguettes entre ses doigts, afin d’attaquer le repas. Suite à quelques bouchées, elle vit son élève ayant de la peine avec les baguettes, vu ses doigts blessés. La jeune femme le regarda sans rien dire, même ce genre de détails il devra apprendre à le gérer tout seul, il est jeune et indépendant, de plus pour elle ce sera une certaine leçon qu’il apprendra suite à sa bêtise. Oui, elle peut sembler un peu trop injuste aux yeux de certains, mais c’est véritablement pour le bien du petit. Et au final elle n’avait pas vraiment à se plaindre, car le garçon finit par trouver une solution et utilisa son chakra afin de coller ses baguettes contre ses doigts. D’un sourire satisfait, la senseï ne dit rien mais ne pensa pas moins, et retourna à son bol, le mettant près de ses lèvres afin de prendre un maximum de consistance avec ses baguettes.

- J'ai rien contre le fais que vous cuisinez pour moi afin de m'aider, j'espère juste une chose... Que vos phéromones n'affecte pas votre cuisine sinon moi je suis mal, quoi que dans le pire des cas cela me ferais une sorte d'entrainement si on regarde cela d'un autre côté... Mais on va dire que j'ai pas l'age pour ce genre de truc et que on va tenter d'éviter?

Juka posa son bol et se redressa, arquant un sourcil. Mettre des phéromones dans un repas ? En voilà une idée saugrenue ! Elle essaya d’imaginer la chose et finit par éclater de rire de manière sincère.

‘’ A moins que je le fais exprès, les phéromones ne resteront pas dans la nourriture voyons ! Enfin ... Je l’espère ! ‘’

Inconsciente et innocente, elle sourit aisément, après tout pour elle c’est une chose naturelle et peu importante. Egalement parce qu’au final, l’enfant de Sono n’a pas reçu une éducation complète concernant leur Kekkai, à cause de la mort bien trop précipitée de son paternel. La suite, elle était contrainte à l’apprendre toute seule.

Qu’importe ! La senseï et son élève prirent leur repas, discutant de tout et de rien, surtout concernant la technique que ce dernier désirait d’apprendre. Une chose délicate à renforcer, pensa la descendante de Narcisse, mais loin d’être impossible. En effet, elle a déjà des techniques en tête à lui faire subir. Des techniques farfelues et possiblement douloureuses, mais bougrement efficaces, et moins dangereuses que ce que Hideaki faisait avant son arrivée. C’est bien elle, Juka a réponse à tout, toujours, et a une bonne imagination ainsi que logique.
Une fois fini, la senseï se leva aisément, ordonnant à son protégé de rester assis. Elle s’occupait de tout. Elle prit son temps afin de débarrasser la table et ouvrit le robinet sans même prendre la peine de demander afin de faire la vaisselle. Un long silence s’installa, pendant que Juka faisait la petite tâche ménagère, serviable. Elle finit d’essuyer la dernière assiette avant de la poser à l’endroit prévu à cet effet et se tourna vers Hideaki.

‘’ Hm ... Je vais appeller Kyosuke. Ainsi, il va prendre soin de tes doigts. Ne t’inquiètes pas, je lui demanderais de ne pas être méchant avec toi parce que tu as sèché les cours. Je lui dirais que je m’en suis occupée et que tu as retenu la leçon. ~ ‘’

Sur ces mots, elle quitta la maison sans rien dire et revint qu’après une petite demi-heure, accompagnée par le jeune homme en question. Lui, complètement affecté par le charme de sa collègue, n’a pu qu’accepter, le regard béat. Elle prit le temps d’expliquer la situation à ce dernier lors de leur marche jusqu’à la maison de Hideaki, donc il ne posa pas plus de questions, juste un regard plein de reproches à l’étudiant pour avoir encore sèché les cours. Voulant remettre une ambiance bien plus détendue, Juka tapota affectueusement l’épaule de son collègue et lui demanda de se mettre au travail. Kyosuke sourit à son amie avant de demander à Hideaki de s’asseoir avec lui et se mit au travail, utilisant l’Iroujutsu, tandis que Juka prit appui contre un mur, bras croisés, observant la scène, toujours fascinée par cet art.



avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hattori Hideaki ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 51
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 7 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
59/2000  (59/2000)
| Âge du personnage | : 13 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka] Dim 29 Avr 2012 - 19:34

Si il y avait un mot pour décrire ce que Hideaki ressentait en ce moment en regardant ainsi sa sensei faire la vaisselle, c'était le mot famille... Il avaitplus de famille, il vivait dans une grande maison vide et surtout il était seul depuis trop longtemps. Alors le fait d'avoir une personne qui mangeait chez lui était plus que plaisant pour le jeune Hattori, il aurait bien voulu aider mais le simple regard remplit de dureté de sa sensei l'avait bien dissuadé de faire l'idiot. Il se contenta alors de la regarder en silence avec un thé devant lui dans une tasse, le calme que Hideaki dégageait en ce moment permettait ainsi de voir pour sa sensei le véritable caractère de ce dernier. Quand elle lui dis qu'elle allait chercher Kyosuke pour ces mains il eu un petit rire nerveux quand elle parla de son séchage de cours, il était un des professeur les plus stricte la dessus... Lorsqu'elle sortit de la maison Hideaki alla prendre un rouleau et s'installa dans la cuisine pour lire ce dernier, il parlait du doton et d'une technique en particulière. Bien que de rang D Hideaki désirait ne pas bruler les étapes pour maitriser son affinité et ce penchait donc sur le Iwa yado kuzuchi, bien que simple le jeune Hattori préférait connaitre toute la théorie avant de passer à la pratique. De plus cette technique était très intéressante du point de vue stratégique selon Hideaki, le fait de pouvoir faire effondrer ce qui ce trouve au dessus de son ennemi était un grand avantage... Une personne maitrisant le doton pouvait faire des pièges des plus traitre et sournois si il utilisait bien son cerveau, ajoutant à cela le fait que la technique était de rang D donc peu gourmande en chakra cela était l'idéal pour des combats d'usure... C'est alors qu'il allait passer a la suie du rouleau que sa sensei entra avec Kyosuke-sensei, le jeune Hideaki ce leva et approcha alors de la porte en saluant ce dernier et l'invita à entrer en le conduisant à la cuisine. Une fois à la table il laissa Kyosuke s'occuper de ces mains malgré le regard dur que ce dernier lui envoyait...

- Désolé Kyosuke-sensei... Juka-sensei m'en a parlé quand elle m'a trouvé, c'est juste que je voulais pas vous manquez de respect en dormant en classe sur une révision que je connais... Du coup je me suis entrainé à la place mais comme mes mains vous le prouves... J'ai dépassé le gros bon sens...

En silence il observa le chakra vert illuminer les mains de son sensei avant que ce dernier soigne les blessures aux mains causé par l'entrainement, cela picotait atrocement du coup Hideaki ferma un oeil en grimaçant mais ne laissa échapper aucune plainte. Il avait causé ces blessures aux mains en s'entrainant durement et avec impatience, de ce fait cela devait lui servir de leçon pour la prochaine fois. Mais d'un autre côté il était surprit de voir une tel maitrise du chakra, cela dépassait tout ce qu'il pouvait faire avec son chakra... Il avait beau s'entrainer comme un forcené sur sa maitrise il arrivait pas à avoir ce niveau de contrôle, chose qui lui aurait été très utile pour le combat afin de ne pas gaspiller son chakra. Une fois ces mains totalement guéri Hideaki ne pu s'empêcher de rigoler de la tête de son sensei qui regardait la fille de Sono Kiyomizu avec un regard rêveur... Les mains étant encore légèrement douloureuse il pinça une oreille de Kyosuke en rigolant tout en parlant...

- Attention Kyosuke-sensei, vous devez pas tomber sous l'emprise du don de Juka sensei... Vous devez me montrer le bon exemple!

Devant la tronche de son sensei le jeune Hattori ne puis ce retenir plus longtemps et explosa de rire, pas un rire forcé mais un véritable rire. Le rire d'un gamin à l'Académie qui a retrouvé une partie de sa joie de vivre, d'un autre sens le jeune Hattori essayait de profiter de la vie du mieux il le pouvait...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka]


Un repas avec un sensei, dans une demeure familliale vide. [Flashback PV Juka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cait - le succès est une échelle, je ne peut pas monter avec les mains dans les poches
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Sweeney ? Personne n'est agréable à regarder avec une plume dans le cul
» Promenade dans l'Oise.
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Feu ~ Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Habitations :: Autres quartiers-