Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Isako Shibata. Le sanglier de la foudre.

InvitéInvité
MessageSujet: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Sam 25 Fév 2012 - 19:41


Isako Shibata
.Isako Shibata.
  • Surnom :
  • Le Sanglier de la foudre
  • Parents :
  • Zai Tenki - Moeko Shibata
  • Age :
  • 27 ans
  • Village :
  • Kumo
~ - ~
« .La vie est un travail qu'il faut faire debout »
-


I/: Informations d'ordre général.

  • Date de naissance :
  • 02/07
  • Pays/Lieu de naissance :
  • Suna
  • Signe astrologique :
  • Cancer
  • Qualités :
  • Généreuse, digne de confiance, active, Ambitieuse ...
  • Défauts :
  • Fière, Orgueuilleuse, jalouse, colérique ...



II/: Descriptions du ninja.

  • Description physique (visage, corps, vêtements...) = 10 lignes minimum :

    1. Isako.. ou le phantasme masculin incarné même. Un visage de vision docile et caline, une peau au teintes blanche si pure... Tant de chose à dire sur cette splendide créature. Allez ! Il faut bien commencer et pour cela autant parler de la première impression. La première vue d'un être marque beaucoup les esprits ! Isako est une véritable femme, des formes aux endroits prédisposés, une taille et un poid équilibré qui lui confère cette taille de guêpe tellement enviée par ses condisciples féminin. Elle mesure aux alentours du mètre soixante dix pour un pid de cinquante huit kilogrammes si ce n'est pas un peu moins. La plupart de ses membres sont fins est élancés aucune erreur de parcours lorsque l'on contemple cette beauté. Ses cuisses plus massives laisse deviner des muscles développés contredit par ses mollets de coq, oui seule imperfection de son corps si on peut décréter de manière si catégorique cela. Du coté de l'armoire, de la garde-robe d'Isako on constate que c'est véritablement une femme. Vêtement plus qu'il n'en faut trait caractéristique de la gente féminine la demoiselle en question collectionne les kimono et autre étoffe riche et luxueuse. Néanmoins l'on peut distinguer trois tenue majeurs. Elle adopte une combinaison noir très près du corps d'une matière souple et tangible généralement dans le cadre de sa profession même si il lui arrive d’arborer la tenue traditionnelle attribué à son rang. Dans plus de détail sa combinaison parce qu'il n'y a pas d'autre nom pour la définir est doté de quelques points jaunes esthétique assez étrange à l'image de la jeune femme qu'elle complète par une paire de bottine en cuire. Il est également visible sur ses hanches deux petits pilier de fer dressé auquel sont encastré des shurikens. Fendue en son centre à la base et indirectement laissant une vu mémorable sur la sulfureuse poitrine de la jeune femme au quotidien elle comble ce profond décolleté par une pièce de tissu de la même matière qu'elle zippe. Rien de bien conventionnel en sa base mais cela est la résultante du besoin de marginalité d'Isako. Dans ses jours de mission elle est vêtue de la tenue de chuunin simplette et encore avec elle ce n'est jamais sur ! Lorsque l'originalité la presse elle se vêtit de kimono assez ample d'étoffes de qualité et fait sur mesure ! Dans l'analyse de la femme on peut même distinguer deux variantes deux coloris le noir et le jaune. Au dos de ses kimono le symbole de son clan, le clan Shibata est représenté par une sphère mi-pleine, mi-vide avec une croix en son centre. Héé oui ! J'allais oublié sa fameuse combinaison est fendu sur les cuisses face extérieur laissant place à des résilles et une fente conséquente lui descend en bas du dos ! Pour ce qui est du globale le tour est fait si l'on omet de décrire l'aura inaccessible de la femme en question qui fait frémir grand nombres d'individu masculin. C'est un peu une femme fatale la Isako. Bien il est temps d'observer ses traits du visage de plus près ! Son visage est d'une forme agréable et conventionnel, plaisant ni trop rond ni trop carré, il y a un juste équilibre. Sa peau de pêche est duveté au raisonnable d'une teinte de porcelaine elle suscite le désir.Le plus attirant est sans oscillement ce regard charmeur tout aussi provocant que tendre et orgueilleux. Des prunelles d'un ton rare hé ! elle n'est pas banale la bougre ses pupille sont d'or ! Hé sans mauvaise plaisanterie elle a un regard aux teintes orbes. Approfondit par des cils longs et d'un blond brunit. Ces sourcils finement épilé ajoute du cachet à l'ensemble mais souvent une mèche de cheveux retombe sur le coté gauche lui conférant un petit air belliqueux pas désagréable. Son nez est fin nullement retroussé comme le reste assez équilibré et ses lèvres rosées et rebondit on fait bien des malheureux. Sa coiffure est aussi originale que le personnage, l'ensemble de la chevelure blonde comme les blés est court à l'exception d'une mèche sur le devant et de deux longues mèches de cheveux sur le devant valsant avec ses hanches. A l'unité le plus remarque son sa poitrine qui doit bien frôlé un généreux bonnet D si ce n'est plus ! Une arme fatale dont elle sait faire usage. Son fessier est tout aussi remarquable !



  • Description psychologique (émotions, idéologie / nindô...) = 10 lignes minimum :
    • Le moins que l'on puisse dire est qu'elle a une personnalité fortement affirmée ! Et oui Isako n'est pas vraiment le genre de femme que l'on soumet en haussant la voix ou même en l'impressionnant de quelque coup d'éclat. Autoritaire, individualiste, directive, cette femme n'est pas véritablement souple et même au contraire elle se démarque de part sa rigidité. Isako.. Une personne faite pour commander, une vraie leadeuse comme il en faut, elle prend de rapides décisions avec une justesse de raisonnement sans carence de stratégie. Raisonnée mais trop individualiste comme précisé plus haut, elle ne partage que rarement ses bon tuyaux et préfère bien souvent vaincre seule. Aisé de constater qu'elle a du mal avec le travail d'équipe. Elle en impose et cherche à briller de par des exploits aussi militaire qu'intellectuel, apprécie être regardée ou encore mieux admirée. Elle a l'instinct de la qualité et n'est pas dépourvue d'allure et de distinction, autrement dit elle allie élégance, charme sans oublier le luxe la débâcle de notre ère ! Fière - vis à vis des autres mais notamment des moins gradés qu'elle-, orgueilleuse, elle recherche la perfection et est faite pour s'imposer dans le moule pré-conçue du chef. Elle veut obtenir la première place en tout qualité indirecte qui démontre son ambition hors norme, et montre arrogance, colère, jalousie lorsqu'elle n'y parvient pas. C'est une femme que voulez-vous. Assez colérique en général elle a le sang chaud mais ne le prodigue pas en insulte ! Oh que ni-ni, elle joue sur les terrains sinueux de l'ironie ou du sous-entendu, de la litote et de l'euphémisme. Elle se sent souvent seule comme une incomprise, ce qui n'est souvent que la résultante logique de son comportement aux travers tyranniques et égocentriques, lequel n'est pas sans provoquer quelque lassitude dans leur entourage proche dans le superficiel. Et Pourtant, elle a des qualités indéniables: active, franche, volontaire - sauf dans le cas où rien ne la touche dans le nœud du problème-, elle est droite, digne de confiance et généreuse. Aussi surprenant que cela peut être Isako reste une femme profondément humaine, elle n'hésite pas à donner sans attendre de revers en échange. Elle pourrait donner des conseils moralistes. En fait, on peut noter deux tendances quelque peu antagonistes voir paradoxale : un côté humain, sensible, idéaliste la porte à une générosité désintéressée -comme stipuler plus haut- et un côté profondément égocentrique et personnel. Ces deux tendances sont très imbriquées et lui confère de nombreuses attitudes contradictoires qui tende à la rendre totalement imprévisible. Elle est capable du pire comme du meilleur. Fillette, Isako compte bien être le centre du monde et, si ce n'est par sa supériorité scolaire, elle le manifeste par son comportement théâtral ou excentrique. Le principal est pour elle de ne pas passer inaperçue pour des raisons qui lui restent secrète. Si elle est fière, elle est aussi naïve et sensible aux flatteries. Elle supporte mal une ingérence parentale et se plie difficilement à l'autorité suite à des abords rebelles et ses idéaux propre. Mieux vaut la prendre par le sentiment ou jouer sur sa corde sensible, l'orgueil même si cette manipulation reste regrettable. Isako a besoin de se réfugier dans le rêve conclusion de son humanité. Éprise d'au-delà, elle ressent le besoin d'auréoler sa vie de merveilleux, de fantaisie, de poésie. Aussi est-elle parfois attirée par l'irrationnel, les mystiques, la musique. Elle est aussi sensibles au lointain, à l'étranger, et a un goût prononcé pour les voyages au long cours. Côté cœur, elle est romantiques et, même si elle ne l'avoue pas, rêve du "Prince Charmant" épique, de symbiose, d'osmose, de pureté, mais elle ne pardonne guère à son compagnon de ne pas être conforme à ses idéals. De son côté l'amour c'est plus chaotique, on pourrait la croire tout submergé par ce sentiment amoureux mais il n'en n'est rien. Isako en bonne indépendante préfère jouer avec son compagnon de manière abjecte qu'est son coté volage. Le plaisir du corps avec d'autre mais cela n'empêche que le sentiment amoureux restera constamment à l'homme aimé. Impossible de l'oublier elle est extrêmement jalouse et pour elle la vengeance est un plat qui se mange froid. C'est une femme assez étrange à la personnalité quelque peu particulière n'est-ce pas. Est-ce parce qu'elle demeure souvent réservée sur sa réelle attitude du fait qu'elle se donne en spectacle constamment et qu'elle aime cultiver son mystère? ou est-ce parce qu'elle mène sa vie sans forcément s'occuper des modes, mœurs ou des usages... ? Cette femme énigmatique est particulièrement affective mais ne le montrera jamais, même si elle ne sait pas toujours pleinement s'exprimer, tant le flot de ses émotions est important. Par ailleurs, elle est à la fois cérébrale, réfléchie, voire intellectuelle -qui efface la blondeur de ses cheveux -ainsi que très mobile et active au point d'être partout à la fois. Sociable, elle apparaît curieuse de tout, pas toujours très patiente, impulsive, et son aisance, son adaptabilité sont assez marquées. Néanmoins, elle possède aussi un fonds d'inquiétude et de méfiance qui la font se replier sur elle-même en cas de choc affectif. Derrière son côté petite peste elle est une femme très attachante qu'il faut prendre la peine de connaître... Mais Gard à son féminisme décuplé
    !




  • III/: Histoire du Ninja.

  • Passé du ninja (Chapitres.) = 25 lignes minimum :

    1. L'histoire, l'histoire voilà un mot pondérant et qualifiant la plus vaste conséquence humaine elle en est encensait de manière abondante peu importe le rythe, peu importe l'origine, le pays ou même la langue. Un corps important de la vie de l'homme car il compte ses passions, ses maux, ses phases. Concrètement c'est le journal intime de la race humaine qu'elle se plaît à perpétuer pour la simple cause son égocentrisme maladif. Faire connaître à ses progénitures leurs décadence étrange coutume mais qu'ils prennent plaisir à faire suivre au fil des années qui s'écoulent mornes sans état d'âme. c'est cela la vie, rien pour se réjouir juste endurer péniblement et de son mieux ! S'il faut endurer alors le faire bien est peut-être recommander et recommandable, limiter la casse autant qu'on le peux du haut de notre petit mètre et quelques face à des puissances célestes qui nous dépassent de loin. Nous le dirons jamais assez l'homme est un bel exemple de tragi-comédie tant il prétend au rôle centrale d'une histoire qui le surpasse, le surclasse, l'écrase de toute sa hauteur. C'est un peu une destinée du même sort qui attend notre héroïne. Isako une femme qui recherche les regard, l'Histoire, c'est exactement le type d'individu parfaitement incompréhensible. Mais là n'est pas le problème, l'heure est au récit !
      Première élocution de base : Le clan Shibata, aaaah un clan parmi la masse hyperbolique de ce genre de groupuscule dans notre monde. Là ou vous aurez les Kyomizu, les Hateru pour Konoha, vous aurez les Hasegawa, les Inokuma pour Kiri, respectivement les Mizuraki et les Hidemi pour Kumo ... est bien pour Suna il y aura les Shibata. Avec plus de détail ce groupuscule possède quelques mœurs particuliers, il faut bien se le dire. Généralement et je ne pense pas faire de machisme dans mes propos en disant que les figures emblématiques de notre monde sont principalement des hommes. Qu'on se le dise ! Hunk Moroshi successeur de Fujita, Thrys Kaosu successeur de Ryo mIzake, Aiji Inokuma jusqu'à preuve du contraire un homme et Haine Mizuraki individu masculin succédant à Setsuri Hazu qui a le statut d'homme tyrannique. Nous sommes donc bien d'accord à l'exception d'Hasegawa Akari récemment aucunes femmes n'a le vent en poupe. C'est sur ce principe d'inégalité que s'est construit l'essence même des Shibata. Curieux pilier bâtisseur c'est tolérable comme critique bien qu'aucunement constructible.Déduction aisé, Akane Shibata fut la première femme à transcrire ces idées féministes à travers sa manière de vivre, les preuves sont tangibles elle laissa derrière elle quelques vestiges de sa pensée sur la société de jadis qui n'a pas véritablement évoluée avec le temps. La femme comme sous-fifre au mieux si j'ose dire mais qu'importe il fallut quelques années à peine pour qu'une poignée de femme ne choisisse la novation. Par on ne sait qu'elle miracle elle orchestrèrent d'un même poing des règles au sein de leurs clan .. C'est un sommaire comme résumé mais très peu de détails furent recueillis. On parle de manipulation, de stratégie et finalement d'un retournement de situation. Vous me direz qu'il n'y a rien de pénible dans cette vérité, de nombreux clans sont dirigés par une femme... Oui mais jamais par des femmes féministes. L'évolution du clan était tracé et même logique. L'ordre féministe instauré, les tendances s'inversaient rien de véritablement mal au contraire le clan économiquement remontait et commencer à ce faire connaître pour quelques exploits militaires. Dans les années qui suivaient il était connu pour son fonctionnement. Le sexe féminin gagnait des droits et les inégalités s'inversaient une fois encore. Les femmes du clan rendaient dépendant l'être masculin dans leurs décisions, leurs choix d'avenir, leurs unions ... Comme l'homme l'avait fait jusqu'ici. Adaptant les habitudes masculines. Pour résumé sommairement c'était un clan d'Amazone et au regret de le dire si ce n'est son fonctionnement et quelques exploits ce clan n'avait rien de bien spécial.
      Deuxième élocution de base: Isako enfant d'amazone ! Isako parlons en de cette chenapan, une petite peste dans toute sa splendeur cela étonnera peut-être mais cette gamine était très attendu de sa mère chef du clan Shibata. Quelques difficultés dans ses heures de reproduction et plus dans le rôle de femme enceinte ... à cela il y a le problème de fertilité .. Hmpf. Finalement le plus important est de souligné que la grossesse de Moeko Shibata soit un succès avec à la clé un énergumène de sexe féminin pour la plus grande joie de sa mère qui elle même lui donna le prénom d'Isako. Au début du mois de Juillet précisément le 2 le nourrisson fut marqué de l'insigne du clan sur la cheville droite. Un brève brûlure mais qui reste à vie. Rien de bien passionnant. La fillette se développa dans un environnement qui portait à une bonne croissance de sa personnalité. Mais à peine les deux ans de l'enfant atteint le clan se montrait désireux de quitter ce climat aride et chaud qu'est celui de Suna. C'est la résultante de la division des Shibata en deux parties distinctes. Toujours rallié par le nom et la même appartenance mais le légitime clan Shibata vient maintenant de Kumo. En quelques semaines de voyage dans des conditions peu compatissantes la poignées de personnes arrivaient dans le bourg Kumo. Les débuts furent difficiles par manque d'argent et même par le mal du pays qui rendait la vie bien attristante. De riche comme crésus les Shibata repartaient du départ tout restait à faire pour eux, une réputation tout ! Les Shibata à Kumo sont connus plus fin tacticiens que force pure physiquement. Moeko Shibata faisait des miracle comme Juunin dans la stratégie et Rin Shibata la sœur de celle-ci avait des dons dans l'enseignement dans la profession de Juunin instructeur. De modeste ils passèrent en cinq années à aisé. C'est aussi à cette date-ci que le petit monstre faisait son entrée à l'académie du village. On la voyait comme un espoir et sans le savoir cette Isako partageait la même promotion que le Raikage de nos jours. Quelle ironie. A l'âge de ses 11 ans elle devenait genin mais apprit aussi la mort de sa mère. C'est encore de nos jours sa plus grande perte sentimentale et jamais elle n'en fit vraiment le deuil. Suite à ce descès, Isako changeait du tout au tout, dans son caractère, dans son attitude, dans sa volonté. L'enfant ambitieuse n'était plus, elle séchait sans complexe les rendez-vous avec son équipe, les missions étaient mal faite, elle s'attirait des problèmes suite à son manque de discipline. Cette période de débauche totale était suivit d'un voyage initiatique à l'âge de ses quinze ans avec son senseï qui dura 3 ans exactement. Accompagné de cet homme Mitsunari Kakuro la jeune femme découvra des paysages, des techniques, un style et un art de vivre. C'est aussi grâce à lui qu'elle possède le pacte des sangliers ! Principal force de la jouvencelle. A son retour après être passé par Kiri, Suna et Konoha l'adolescente avait bien mûrit. C'est dans sa 19 ème année qu'elle passa son examen chuunin qu'elle n'eut de mal à réussir. C'est aussi à cette période qu'elle se rapprocha d'un jeune homme qu'elle connaissait depuis l'enfance, Haine Mizuraki. En semble ils firent quelques missions mais là où le jeune homme cherchait la reconnaissance Isako préférait la sagesse de l'expérience. Sans compter que depuis sa majorité elle avait le rôle de chef de clan ce qui n'était pas simplet tous les jours. La relation a évolué évidemment Haine était devenu plus qu'un ami ... Il était maintenant un amant auquel elle tenait particulièrement. Pendant ces quelques années elle se lia de bonne entente avec un second homme Kakuzô Hidemi fils de noble qui était un compagnon d'arme suite à plusieurs missions faites ensemble. Il y a de cela une année plus ou moins la jeune Isako prit part au conflit opposant Kiri et Konoha. Une débâcle sans nom pendant laquelle elle fut grièvement blessé et immobilisé pendant deux mois. Deux mois de supplice pour cette hyperactive parce qu'en plus de perdre son temps elle perdit également du niveau. C'est aujourd'hui sa principale occupation retrouver son niveau d'avant guerre !


  • Connaissez-vous l'actualité politique du village que vous souhaitez intégrer ? (Faites un petit résumé de cela.) = 15 lignes minimum : Kumo ! Aaaah Kumo. Que dire de cette contrée lointaine propice aux caprices des cieux. Il y a de cela bien un an que le Kage actuel n'est plus le tyrannique Setsuri Hazu, homme courroucé qu'il était . Haine Mizuraki a reprit le flambeau et comme un homme de bien il redresse peu à peu à la nation. L'économie n'est pas à son apogée mais elle monte, quant au reconstructions elle prendront bientôt fins. Le plus dur restera le bilan humain, le devoir de ne pas oublier est complexe puis douloureux sans oublier qu'il est tortueux. Néanmoins nécessaire. La guerre ! Cette débacle pendant laquelle je me suis blessée... se solda par la victoire de Kiri et de ses alliés. Hunk Moroshi au pouvoir un tyran à la Setsuri je plains les Konohajins mais il faut bien souffrir un peu dans la vie. Puis en ce qui concerne ce Setsuri justement, les hautes instances déclarent qu'il aurait soudainement disparut. C'est un peu gros mais bon pourquoi pas après tout. Pour moi il est là quelque part et prépare ça vengeance ce serait trop simple si vraiment il avait disparut mais bon .. ça ne me regarde pas. Je n'aimais pas cet homme j'aime davantage le nouveau Kage au sens propre du terme.




  • IV/: Qui suis-je ? (IRL.) [Facultatif.]


  • Prénom :
  • //
  • Nom :
  • //
  • Ce que vous aimez, ce que nous n'aimez pas :
  • J'aime la culture, je n'aime pas les incultes
  • Comment avez-vous connu ce forum :
  • il y a longtemps
  • Codes qui prouvent que vous avez lu les règlements :
  • Okay By Haine
  • Questionnaire :
    - Que sont les points NNr', et à quoi servent-ils ? Achats
    - Comment acquérir une technique ? Par entraînement
    - Que sont les Carnets de Bord et les Fiches techniques ? Pour le premier un suivit du joueur, le second un répertoire des techniques du joueurs

  • Remarque :
  • //

    avatar
    ¤ Chef de l'Akatsuki ¤
    Satoshi Hateru¤ Chef de l'Akatsuki ¤
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 551
    ▌Inscription : 19/03/2011

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : S, niveau 25
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    476/1000  (476/1000)
    | Âge du personnage | : 18 ans
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Mar 28 Fév 2012 - 11:32

    Chuunin rang C level 12.

    Attente d'un autre avis

    EDIT : il faudra faire un rp pour l'acquisition du pacte et envoyer un formulaire à un membre du staff
    avatar
     ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
    Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 1044
    ▌Age : 25
    ▌Inscription : 03/05/2011

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    733/1000  (733/1000)
    | Âge du personnage | : 18 ans
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Mar 28 Fév 2012 - 19:02

    D'accord pour Chuunin rang C lvl 12.

    Je laisse Haine donner le test RP. Bonne chance Isakette ;-p

    Bien à vous,
    Juka
    InvitéInvité
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Mar 28 Fév 2012 - 21:13

    Test rp : Raconte nous ta réaction quand tu as appris que ton amant était le nouveau Raikage, raocnte tes sentiments, tes angoisses ect
    InvitéInvité
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Mer 29 Fév 2012 - 20:57


    Test rp
    La destinée ? Cette farceuse

    Pv les staffeux

    '' Excusez de ne pas comprendre du premier coup mais si vous pouviez donner plus de détail sur votre requette ça m'aiderait surement darling. Ne soyez pas gêné de la situation vous savez lorsqu'on dérange les gens autant le faire une bonne fois pour toute. Vous savez peut-être pas mais il faut savoir aller au fond des sujets les plus délicats sans cela on n'arrive à rien dans la vie ça expliquerait énormément de chose parce que quand on vous voit pour une première fois . On a tout de suite l'image d'une belle bande de perdants.. excusez ma franchise mais il faut bien se le dire ! Être honnête c'est l'avenir et la clé de la réussite alors bon sang soyez le avec moi. C'est une leçon de vie que je vous donne c'est vrai et je sais à quel point c'est agaçant mais comprenez bien que j'ai autre chose à faire que traîner avec une bande d'apprentit ninja pour en pas dire mioche qui ont un exposé sur le Shishidaime Raikage !'' Je toussote et dans un geste gracile mon bras droit vient obstruer ma voie bucal au profit de ma main. Les enfants plantaient face à moi m'agacer au plus haut point, le visage déccomposé par ce que je viens de leurs dire la gamine la bouche béa et les deux autres mioches atteint de muttisme, je me mis à pouffer d'un rire cristallin et atendrissant. Ils sont tendus pour des broutilles je suis comme ça avec n'importe qui, presque tout le monde a le droit à ce traitement sauf éventuellement mon aimé et je ne suis même pas sur. J'adopte une mine dubitative et pose mon index gauche sur mes lèvres tant dis que les mioches se décidère enfin à renouer avec la parole. ''Madame Raikage? Euh j-je... Shibata-sama, Je voudrai.. enfin si vous voulez bien nous raconter votre sentiment quand vo-vous avez sut que Mizuraki-sama était le Shishidaime Raikage.'' Dans une moue blasée je leurs adressent un regard sévère. Tant de chichineries pour ça !? C'est d'un pitoyable ! Les gosses de nos jours chouinent pour un rien c'était pas comme ça de mon époque, du loin que je m'en souvienne. Je lève ma main au ciel pour la rabattre derrière ma nuque et me la massée hardiement. Je sais pas trop par où commencer et mes souvenirs sont bien floue là dessus en plus je hais les mioches c'est dingue. Je faisais alors le tri dans ma petite cervelle, leurs raconté ma journée est jouissif mais inutile et je fais le choix d'en finir le plus vite possible. La deuxième option raconter juste le moment où je l'ai apprit et la troisième partir en courant. La dernière et la premières sont bien tentantes mais pas raisonable. Depuis quand suis-je raisonable ? Depuis jamais il faudrait peut-être que je commence blague à part. Ma foi j'allais donc leurs expliquer. Je repose ma main suivant la ligne de mon corps et refléchit à la forme de mes annonces prochaines. Si mes souvenirs sont bons, je l'avais apprit un soir. Un soir où je sortais de la tour du Raikage somptueuse et miraculeusement vide dès les abords de la nuit je l'ai apprit. Oué ! J'avais été chercher un rouleau qui contenait ma prochaine mission nocturne comme la plupart que j'avais, allez savoir la raison de cela vous, moi je n'ai jamais pigé. Je me revois l'ouvrir et comprendre un départ de minimum une semaine si ce n'est cela alors je me coupe un doigt. Je peux même vous dire que c'était au abord de Kiri une livraison bloquée ou un machin dans ce genre. Je me souviens de la alsse avec laquelle j'avais décidé de faire mon pactage après avoir était boire un coup dans un petit bar élitiste de ma rue. Une main dans la poche l'autre dans ma cheveulure j'avançai dans les rues de Kumo sous les convoitises masculines auxquels j'adressai fidèlement un jolie doigt. Des sifflements et quelques insultes rien de bien palpitant en soi mais qui m'irritais au fin fond de mon inconscience. A quelques pas de là se trouve ce petit bar que je connaissais grâce à Haine depuis l'adolescence on y trainait souvent ensemble. Comme toujours je saluais Mitsuki la serveuse et elle s'aprêtait de tout son être pour me servir mon sakke habituel avant que je ne choissise ma place. Volontairement j'avais pris place près de la fenêtre à cette heure-ci parfois Haine passait et je ne cache pas que l'envie de le voire avant une semaine d'abscence était palpable mais c'est Mitsuki qui m'apprit la nouvelle. ''Isako-chan tu es au courant noooon ?''Je me souviens encore de son aire jouyeux et de ses pomettes roselines. Je lui avais fait comprendre que je n'avais pas comprit de quoi elle parlait par un haussement de sourcil caractéristique. ''Oh Haine ne t'as pas dis ? C'est dingue ! j'aurai pensé que .. Enfin c'est rien .''Je n'ai réussi qu'à dire un modeste : '' De ?''Elle s'esclaffait pendant que moi je bouillais. ''Je vais pas te faire patienter plus longtemps je te prend en pitié ! Haine est notre nouveau Kage ! Il me l'a annoncé ce matin !'' Sur le coup je suis plus très sur mais j'ai eu comme une bouffée de chaleur. Mon homme à moi Kage c'était de la folie ! Je le connaissais comme ma poche depuis toutes ses années et lui même en avait toujours rêvé ! Je refusais de le croire et hochant la tête négativement j'étais dans un état second, mi-choquée, mi-fière et à la fois boulversée. ''Calme toi Isako t'es aussi rouge que l'enseigne !'' Je posais la main sur mes joues et c'était vrai j'avais bien chaud. Haine Raikage je m'y refusais ça ne sonnait pas faux mais faire de son rêve une réalité c'était tellemen trare. Je me surpri à pleurer, une larme rare ruisselait sur ma joue. '' C'est fou.'' Mitsuki aquiessait en riant. Je reviens à la réalité avec un sourire nostalgique au coin des lèvres. '' J'étais très choquée, puis fière et enfin ravît.C'est une amie qui me l'a apprit''
    Page
    1/1

    Techniques utilisées
    .


    Acune pour l'instant
    InvitéInvité
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Mer 29 Fév 2012 - 20:59

    Pour moi c'est Bon validé Chuunin level12
    avatar
    ~ Chef Anbu de Kumo ~
    Hunk Moroshi~ Chef Anbu de Kumo ~
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 2427
    ▌Age : 22
    ▌Inscription : 29/06/2010

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    1377/2000  (1377/2000)
    | Âge du personnage | : Inconnu.
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre. Lun 7 Mai 2012 - 13:31

    Bonjour/Bonsoir.

    |- Direction corbeille.

    Izo. - Hunk. -
    Contenu sponsorisé
    MessageSujet: Re: Isako Shibata. Le sanglier de la foudre.


    Isako Shibata. Le sanglier de la foudre.

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Archives :: Archives-