Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mission rang B terminée

avatar
~ Chuunin de Kumo ~ Oeil de faucon ~
Seijitsu Chizuru~ Chuunin de Kumo ~ Oeil de faucon ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 118
▌Inscription : 14/03/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
59/1000  (59/1000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission rang B terminée Sam 24 Mar 2012 - 23:45




Justice implacable

Il était aux environs de trois heures de l’après midi quand je rentrai de mon entrainement matinal. Habituellement je le finassais un peu avant midi mais là j’avais eu d’autres obligations qui m’ont mise en retard sur mon emploi du temps. Enfin bref, rien de tel qu’un peu de course, pompes, abdos pour se maintenir en forme. J’avais également fais un peu de tir à l’arc, j’essayais de réduire de temps de recharge de mes flèches. Il était certes déjà très court mais il me semblait que je pouvais encore l’améliorer. Je pris une douche rapide avant de commencer à préparer le repas. Enfin préparer…plutôt mettre la table et faire réchauffer les restes. J’avais quitté mes vêtements de ninja pour une tenue plus décontractée. Celle que je mettais habituellement. Une simple jupe en jean m’arrivant aux genoux avec un tee-shirt marron. Je laissais mes long cheveux blond encore humide lâché. Je me mise à déguster mon repas, il était temps car je commençai à avoir faim. Ce qui était normal vu que l’heure du déjeuné était passée depuis bien longtemps. Cela n’avait rien d’un grand banquet. Juste du riz avec un peu de poulet à la sauce aigre douce. Je mangeais lentement sur mon balcon tout en lisant un livre. Avec l’habitude, je n’avais plus aucun problème pour manger d’une seule main. Le temps était un peu gris mais il ne pleuvait pas. C’était déjà ça. Quand j’eu bientôt finis mon repas un oiseau vint se poser sur le rebord du balcon. Je levais les yeux de mon livre et remarquais un message accroché à sa patte. Je refermais donc mon livre et posais mes baguettes. Je détachais le message, libérant ainsi le volatile de sa tâche. Une mission probablement. Je dépliais le morceau de papier :

Citation :
* Mission : Solo / Equipe
Grade : Chuunin et plus
Rapport : exigé

Une série de viol sévit dans le coin Est du village dans les bas quartiers. Tuez l'homme en question nous avons un portrait approximatif fait par l'une de ses victimes.

Un air de dégoût marquait mon visage, je serrais les dents. Rien qu’imaginer ce que ces pauvres femmes avaient due subir m’écœurais. Je me mise à lire la description de ce forcené. Environ 1 mètre 80, peau clair, yeux sombre et les cheveux mi-longs. Je portais ma main au menton ce qui eu pour effet de me donner une expression de profonde réflexion. Ce rapport permettait d’éliminer pas mal de monde mais n’était pas assez précis pour le reconnaitre au premier coup d’œil. J’allais devoir ruser pour trouver l’auteur de ces crimes. Je jetais les restes de mon repas. Cette nouvelle m’avais coupé l’appétit. Je nettoyais la vaisselle tout en réfléchissant à un moyen de faire sortir la souris de son trou. Les bas quartiers fourmillaient de gens en tout genre et rien ne disais qu’il allait recommencer à cet endroit là. Il ne sera pas facile de retrouver ce barbare dans la foule. Je fis les cents pas dans mon appartement. Pour attirer un poisson il me suffisait d’avoir un appât or le faire mordre à l’hameçon ne devrait pas être trop difficile étant donné que j’étais moi-même une femme. Si je gardais cette tenue cela pourrais marcher. Par contre, l’idée de me balader comme cela dans le quartier est ne me plaisait pas après tout j’ignorais tout de cet homme. S’il était armé ou avait des complices. Mais d’un autre côté je ne pouvais pas demander à une autre personne de servir de leurre. Ce serait trop dangereux pour elle. Un clone de moi-même devrait faire l’affaire. Il me suffirait de le suivre à distance. Comme cela, en cas d’attaque je pourrais avoir un bon angle de vu sur la situation et un coup d’avance sur l’adversaire.

Satisfaite de ce plan je me préparais. Je pris tout de même ma sacoche et mis mon bandeau de ninja à l’intérieur. Je vérifiais que tout mon matériel était là et en bon état. Une foi cela fait je me regardais dans la glace… J’optai finalement pour un autre haut bleu avec un petit décolleté. Pas trop non plus pour éviter d’éveiller les soupçons et puis d’ailleurs je n’en avais pas. Je n’aimais pas trop ce genre de vêtement, cela résolvait donc le problème. Je gardais quand même mes bottes contenant une lame secrète. En cas de problème cela pourrais s’avérer utile. Je m’entrainais ensuite à garder une expression moins sévère sur mon visage ainsi qu’une démarche moins droite et cadencée qui aurait pu lui permettre de me confondre. Une foi cela fait, je me mise en route vers les bas quartiers. Peu avant d’arriver là-bas je m’éclipsais discrètement dans une ruelle vide pour y créer un clone aqueux. Ce ne fut pas trop difficile car il avait plu récemment. Il y avait donc quelques flaques d’eau sur le sol qui me permit aisément de réaliser ma technique. Je le laissais ensuite s’en aller dans les bas quartiers. Je suivais mon clone aqueux silencieusement sur les toits. Ce qui me permettait d’avoir une vue d’ensemble sur la situation et de repérer tout personnage suspect correspondant à la description. Je pris bien soin de me cacher aux yeux de tous sans oublier de prendre en compte mon ombre qui pourrait me trahir. Pendant plusieurs heures moi et mon clone vagabondèrent dans ces rues pleines de monde mais sans succès.

Le soleil déclinait lentement et toujours aucuns signe du criminel. Je soupirais, à ce rythme je n’aurais plus de chakra quand il se montrera. Je décidais tout de même de poursuivre la mission. Après tout l’obscurité incitera peut-être à faire sortir ce rat de son trou. Par contre, le problème était toujours de savoir s’il était seul ou non. Je m’en voudrais de laisser un éventuel complice s’enfuir. Mais au vu de la description, l’homme semblait suffisamment imposant pour pouvoir s’occuper seul de ses proies. Par contre ses victimes n’ont pu qu’en donner une description floue et aucun témoin n’a pu dire quoi que ce sois sur son sujet. Donc il devait être très discret ou ne devait pas suivre lui-même ses victimes. Je pouvais donc en déduire que soit criminel savait par où passaient les jeunes femmes et devaient leur tendre une embuscade. Soit il était très doué en filature faisait comme moi en passant par les toits. S’il savait par où passaient les victimes mais qu’elles ne l’avaient pas remarqué cela pouvait aussi vouloir dire qu’il payait quelqu’un pour les suivre. Je penchais quand même plus sur la thèse de l’embuscade suite à une filature qu’il aurait faite lui-même. D’après les éléments que j’avais en ma possession c’est ce qui me paraissais le plus probable. Toute cette histoire me fatiguait. Et toujours aucuns signe de cet imbécile.

Je continuais ma mission dans l’obscurité à présent. Mon champ de vision autour de mon clone s’était largement rétrécit ce qui m’obligeais à rester plus proche et à être plus attentive. Durant cette journée quelques hommes avaient abordé mon clone mais c’étaient fait rembarrer dans les règles de l’art. Aucun d’entres eux ne m’avait paru suspect. Je suivais toujours mon double, un sourire marquait mon visage. Perchée du haut de ma corniche je remarquais qu’un poisson avait mordu à l’hameçon. Mon clone s’engouffrait dans une ruelle étroite qui débouchait sur une impasse. L’homme était grand mais portait une cape… de la où j’étais il m’était impossible de voir son visage. Je ne pouvais donc ni confirmer ni infirmer que c’était bien le violeur. Il me fallait donc attendre qu’il se découvre pour être sûre que je ne me trompe pas de cible. J’étais focalisée sur l’encapuchonné. Il suivait à la trace mon clone mais à bonne distance… Sa démarche était mal assurée… Etrange… normalement le type que je recherchais aurais du profiter de cette occasion pour fondre sur sa proie. Mon clone s’était arrêtée devant un mur… il aurait du en profiter mais à la place il restait là, dans l’angle à observer. Je fronçais les sourcils, la thèse du complice revenait sur le devant de la scène… mais si lui était là le criminel ne devait pas être très loin.

Mes yeux s’écarquillèrent, je me retournais vivement pour me retrouver face à un homme qui correspondait à la description de sa dernière victime. Je fronçais les sourcils et me mordis la lèvre inférieure tout en maudissant mon inattention. Je m’étais focalisée sur son complice et avec la nuit je n’avais pris moins de précautions en ce qui concerne mes arrières. Mais bon, je m’étais retournée juste à temps. Rapidement je donnais un coup de pied dans l’abdomen de l’homme qui dû reculer de quelques pas. Puis je bondis sur le bâtiment d’en face pour mettre un peu de distance entre ce scélérat et moi. Je jetais un coup d’œil sur ce que faisait l’autre en bas. Il s’était approché de mon clone… Grossière erreur. Dans une ruelle aussi étroite et droite il était impossible pour un archer de manquer sa cible. En effet, non seulement ce gredin ne pouvait esquiver mais il s’était également trop approché pour fuir. Il ne fallut pas plus d’une seconde à mon clone pour décocher une flèche qui le transperça de part en part ne lui laissant ainsi aucune chance. Une fois sa mission accompli, mon double se liquéfia et redevint ce qu’il était à la base : une flaque d’eau. Mon attention se reportait sur le violeur. Il paraissait plutôt énervé mais n’avait pas l’air de l’être suffisamment pour continuer à m’affronter. Il avait certes quelques connaissances dans l’art de la filature et des combats pour pouvoir effrayer de faibles femmes mais pas suffisamment pour affronter un ninja. Il se mit à courir dans la direction opposée en sautant sur un toit moins élevé que celui où je me trouvais. Erreurs fatale. Ce n’était pas pour rien que les tireurs prenaient toujours de la hauteur pour abattre leur cible. Je brandis mon arc de Chakra et décocha une flèche, une seule. Jamais je ne raterais une cible aussi facile. La flèche alla directement se loger dans le cœur du meurtrier. Il mourut sur le coup. Une mort bien trop rapide à mon goût au vu de ce qu’il avait fait mais je ne m’abaisserais pas à son niveau. Justice était faite.

Je récupérais ensuite les deux corps pour les emmener à la morgue. Ils portaient tout deux un dispositif de radio relié à une oreillette. Probablement pour communiquer leurs positions. Il était bien tard pour faire un rapport oral à mon Raikage. Je préférais donc lui en faire un écrit que j’irais déposer une fois qu’il serait rédigé. Après être passé par la morgue, je rentrais chez moi. Je pris une douche tout en réfléchissant à la tournure des phrases que j’allais employer dans mon compte rendu. Une fois cela fait, je me mis à sa rédaction et l'apporta au bureau de mon supérieur:

Citation :
Personnel engagé : Seijitsu Chizuru
Grade : Chuunin rang C niveau 12
Mission : Elimination du violeur des bas quartiers à l’est du village.
Dégâts matériels/humain : Aucun

Durant l’après midi, mon clone, sous couverture, a vagabondé dans les bas quartiers pour attirer le violeur et ce sous ma surveillance. Ce n’est qu’une fois la nuit tombé que ce dernier s’est manifesté. Il semblerait qu’il agissait avec un complice qui suivait ses cibles et informait le renégat de tous les faits et gestes de ses proies grâce à une radio. Le violeur pouvait ainsi ne se montrer qu’au dernier moment, quand ses victimes se retrouvaient seules. Le complice fût abattu par mon clone après que le violeur se soit montré. Il parcourrait la ville par les toits, de nuit pour éviter de se faire repérer. Ce dernier a tenté de m’attaquer par surprise mais une fois découvert il a tenté de s’échapper. Il a été tué lors de la poursuite. Les corps ont été déposés à la morgue.





Mission rang B terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Kumo Gakure no Sato :: Quartiers d'habitations-