Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi)

InvitéInvité
MessageSujet: Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi) Lun 9 Avr 2012 - 14:44



Émouvantes retrouvailles


...

Le soleil était haut dans le ciel , une douce brise printanière venait répandre de délicieuses odeurs sur le village, les fleurs s'ouvraient lentement sortant de leur torpeur hivernal , les arbres retrouvèrent leur manteau de feuilles verdâtre.
Une belle journée qui commençait sur le village , et plus précisément sur le quartier du clan Hyûga, les membres du clan vaquaient à leurs occupations , l'air détaché et insouciant , d'autres s’entraînaient , les plus jeunes enfants jouaient entre eux, l'air joyeux, toujours sur la surveillance attentive de leur aînée.


Un bâtiment se dressait au centre du quartier , le dojo du clan , une bâtisse des plus traditionnelles, ornée de sculptures et de motifs, pourtant aujourd'hui cet endroit était bien vide , normalement toujours rempli de cris et d'instructions. Là, uniquement un seul membre du clan semblait s'entraîner.

Mêlant mouvement souple et gracieux , la lenteur de ses gestes laissait apparaître une concentration soutenue , ayant abandonné son armure de chuunin pour un moment , Hiraku arborait un simple Kimono de couleur blanc terne laissant entrevoir son torse.

Sa posture était la garde standard du Jûken, le taijutsu du clan Hyûga , plaçant sa paume ouverte devant lui , effectuant de rapides mouvements, le jeune garçon se sentait calme et détendu.
Après cet entraînement , le shinobi aux perles nacrées alla s’asseoir sur les marches du Dojo , son regard se perdait dans l'immensité du ciel , un sourire vient aquiger le visage du jeune Hyûga.

Enfin, il pouvait se détendre un temps soit peu, profitant des plaisirs simples de la vie , sa chevelure mi-longue sombre ondulait légèrement sous l'effet du vent qui se levait timidement.
Passant une main dans ses cheveux près de son bandeau frontal, se servant ensuite une tasse de thé , la fumée s'en échappait encore , passant la tasse près de ses lèvres expirant un léger souffle froid , histoire de ne pas se brûler l'intérieur de la gorge.

Portant le récipient près de sa bouche , et buvant une gorgée , cette journée semblait propice à la réflexion, joignant ses deux mains pour soutenir son menton qui semblait lourd , la fatigue l'avait gagné depuis bien longtemps mais pourtant il ne devait rien en laisser paraître.

Un Hyûga ne doit connaître ni la faiblesse ni la douleur ni la peur, c'est la force du clan et de ses membres.
Observant alors les personnes présentes , son regard nacré se posa alors sur une jeune fille s'approchant à grands pas , bizarrement cette silhouette et l'aura qu'elle dégageait était particulière, la distance mettait tout de même un frein à la reconnaissance , mais Hiraku n'allait pas tarder à reconnaître un visage si familier qu'il allait réchauffer la morosité qui avait gagnée le cœur du jeune garçon.

Sa jeune cousine , l'héritière du clan , Hanabi , cela faisait plus d'une année qu'il ne l'avait pas vu , un sourire vient marquer le visage d'Hiraku , qui se leva pour attirer son attention.









avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hanabi Hyûga ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 290
▌Age : 27
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
162/2000  (162/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi) Lun 9 Avr 2012 - 15:23




Point de vue de Hanabi Hyûga



Le soleil de midi était agréable à sentir, sa douce chaleur irradiant la peau de la jeune fille aux yeux de nacre qui était allongée paisiblement sur le toit du domaine au-dessus de sa chambre. Elle était pensive, perdu dans ses souvenirs, pas tous très jolis. Les Hyûga suivaient une éducation qui leur apprenait à contrôler leurs émotions au maximum. Pas de larme, ni de tristesse ni de joie, aucun sourire, aucune expression d'aucune n'est censée être toléré. Un Hyûga doit simplement être ce qu'il doit être, un ninja, une arme, sans émotion ni état d'âme. Seulement peu de gens pouvaient se vanter d'avoir été une véritable Kunoichi et avoir fait l'expérience de la mort et de la guerre aussi jeune que l'héritière de la Soke dont l'esprits était empli d'image, des gens qu'elle avait tué, ceux qu'elle avait vue mourir aussi, ceux qu'elle ne reverrait jamais, des Hyûga pour certain.

Elle se leva et jeta un regard sur le village. Elle avait commis des acts horribles, mais c'était au fond ce pourquoi elle avait été mise au monde, en tant que Hyûga elle était née pour tuer, pour prendre des vies dans le but de protéger son village et son clan. Seulement ... Comment arriver à supporter un tel fardeaux lorsqu'un est si jeune ?

Elle affichait toutefois un aire et un comportement étrangement serin et joyeux depuis peu, trop pour être une simple évolution de mentalité. Hanabi elle-même le savait, elle le sentait, quelque chose était briser en elle, son innocence était partie en fumée avec le cadavre du policier politique qu'elle avait tuée dans la forêt de la mort un ans plus tôt. C'était la son premier meurtre, la première personne qu'elle avait tué et cela avait été particulièrement violent. Elle remarqua que sa main tremblait, sa main droite, celle qui avait briser le visage de son adversaire ce jour là. Elle porta sa main gauche à la droite pour stopper les tremblements et respira un grand coup avant de reprendre son aire faussement joyeux qui avait tromper tout le monde. Oui elle se cachait, elle cachait ses émotions comme on le lui avait appris.

Elle se dirigea vers le Dojo, un bon endroit pour évacuer sa peine dans l'entrainement acharner et brutal qu'elle avait prise l'habitude d'avoir. A vrais dire elle y passait presque les deux tiers de son temps libre, pour le plus grand bonheur de Hisahi qui voyait sa fille progresser de jours en jours.
Et ce fût là, en traversant la cour donnant sur le Dojo qu'un Hyûga se leva comme pour attirer son attention. A elle évidement, elle était seule ici avec lui, qui d'autre ? Elle s'arrêta net, ses yeux grands ouverts. Hikaru Hyûga, son cousin ... Comment pouvait il être la ? Il était censé être mort ! Elle n'avait pas eu de nouvelle de lui depuis qu'ils avaient eu ce rapport d'incident sur la mission qu'il avait fait à Kiri avec sa soeur ! Non, c'était impossible il était mort, mort !

Hanabi recula d'un pat et tomba au sol, la respiration haletante. Elle hallucinait ?! Elle voyait des fantômes, était elle en train de sombrer dans la folie ?! Son esprit jeune et fragile avait-il fini par céder ?!

Tenailler par la peur et par la peine, elle se redressa pour regarder de nouveaux. Il était toujours là, bien ici. Une larme ne pût s'empêcher de couler sur sa joue, faisait fit de toute sa retenu qu'elle avait strictement suivie depuis plus d'un ans.

-Hi.. Hika..ru ... ?

S'était-elle risquer à prononcer tout bas, presque dans un souffle s'apparentant plus à un gémissement. Elle resta donc là à observer son cousin sans trop savoir s'il était bien réelle ou s'il n'était qu'une apparition, fruit de son esprit finalement trop traumatiser pour rester lucide.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi) Mar 10 Avr 2012 - 0:50



Une perte, une histoire tragique


Le temps était toujours au beau fixe,le morale des gens du village avait grimpé en flèches depuis le retour du Hokage légitime et des anciens ninjas de Konoha qui en faisaient sa fierté,l'esprit du feu guidèrent leur action jusqu'à la victoire sur l'oppresseur.
Le clan Hyûga à également participé à cette libération,toujours du côté du bien l'ancienne situation était tout bonnement intolérable ,mais malgré que le calme et l'ordre soits revenu,des esprits sont marqués à vie, la mort, les blessures mental et physique sont bien présente.

Certaines personnes non pas que perdu un membre de leur famille ou un membre tout cours, mais une pare de leur pureté, de leur innocence, de jeunes ninjas ont tués ou l'on été sous les yeux de leurs amis dans cette guerre de liberté et de paix.
Hiraku se tenait là, debout sur un chemin de dalles blanches coupant nette le sol tapis de verdure, ses yeux se braque alors sur la jeune fille qui s'approche de lui, comment pouvait-il oublier ce regard , cette aura si particulière bien que physiquement la petite fille qu'il avait connu est devenu presque une jeune femme, il n'a aucun mal à reconnaître sa cousine Hanabi .
Pourtant, elle semblait troublée, même paniqué à la vu d'Hiraku, il comprit rapidement que cela fait toute de même plus d'une année qu'ils ne se sont pas croisés, après tout c'était sûrement normale d'être surpris de la sorte, en regardant ce qui pour nous est un fantôme.
Il perçut une petite voix douce mais pleine d'incertitude :

-Hi.. Hika..ru ... ?-

Un sourire à peine dissimulé viens marquer le visage normalement si absents d'émotions du jeune Hyûga , un frisson parcouru jusqu'à son échine. Un sentiment si rare que Hiraku avait jusqu'à oublier son existence, voir un visage qui réchauffe un coeur devenu aussi solide et froid qu'un bloc de glace en perdition dans une mer sans fin.


Le jeune garçon s'approche lentement, un léger craquement se fais entendre à chacun de ses pas, de fin graviers venaient claquer sous ses bottes, ce visage aux traits si fin qui se tenait devant lui était d'une pureté si rare, mais on ne peut pas trahir un Hyûga sur ses émotions, depuis leurs plus jeunes âges les enfants sont entraînés à traquer et décoder les émotions de leurs semblables ou de leurs adversaires .
Ouvrant lentement ses lèvres devenu sèche à cause de la chaleur ambiante, il prononça :

-Oui Hanabi c'est bien moi, pourquoi cet aire si surpris ? -

Tentant de mêler un brin d'humour à son interrogation comme à son habitude, il plongea son regard nacré dans celui de la jeune fille constant un changement radical de son physique et surtout de son attitude.

-Je suis navré de ne pas avoir pu te donner de nouvelle plutôt mais j'étais constamment en mission-

Posant une main sur l'épaule de Hanabi le jeune garçon fermât les yeux et sourit, puis l'invita à venir prendre place près de lui sur les quelques marches que compte le Dojo.
Prenant ensuite un ton nettement plus grave dans ces propos, son visage se crispa, mais il devait annoncer la funeste nouvelle à sa jeune cousine, un goût amer de dégoût et de honte l'entrava un instant, avant que Hiraku ne prend une profonde respiration, puis la fixant dans les yeux il lui dit.


-Je.....je......n'est...rien ...pu faire pour Hikari, lors de notre mission à Kiri, nous sommes tombés sur une embuscade, j'ai vu ses bandits se cacher dans les bois, assoiffés de sang et de profit nous attendre tel des loups tapis dans l'ombre.-

Coupant sa phrase net, Hiraku sera son poing si fort qu'un léger bruit de craquement se fit entendre, avant de continuer péniblement son tragique récit.

-Mais d'autres nous attendaient, sur nos deux flancs, Hikari et moi avons .... nous avons été séparés, le Juunin qui nous escortait a été rapidement submergé, il en a tué une grande partie, mais le surnombre était trop écrasant.
La seule chance que j'ai eu certainement c'était que les deux bandits qui m'attaquaient dans mon angle mort ont bêtement marchés sur une branche ce qui m'a indiqué leurs positions.
Ensuite j'ai pu me dégager grâce au Kaïten, Hikari avait tellement insisté pour m'apprendre cette technique, c'était la première fois que je m'en suis servis lors d'un combat réel.
Et enfin lorsque j'ai supprimé le dernier de ces scélérats, malgré mes blessures j'ai appelé Hikari en vain pendant de longues minutes, un peu plus loin j'ai trouvé le corps du Juunin de Konoha entouré de celui de nombreux bandits, j'ai utilisé mon Byakugan, mais rien n'a faire, je n'ai jamais retrouvé ma soeur...


Les derniers mots d'Hiraku étaient à peine perceptible temps il avait du mal a accepté la disparition si soudaine de sa jumelle, avalant sa salive le jeune garçon soupira de nouveau. Un Hyûga ne doit jamais montrer ces faiblesses, mais garder la tête haute après pareil revers était pour lui difficile et il savait très bien que cela ne servira à rien de le cacher à Hanabi qui l'aurait immédiatement remarquée.

Hiraku resta là sans bouger, attendant une réaction de sa cousine.


avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Hanabi Hyûga ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 290
▌Age : 27
▌Inscription : 22/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 14 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
162/2000  (162/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi) Mar 10 Avr 2012 - 6:08




Point de vue de Hanabi Hyûga



Il s'approchait .. pourquoi ? Hanabi n'avait pas encore réalisée que Hikaru était bien réelle, pour elle il n'était plus qu'un fantôme. Un spectre appartenant au passer qui revenait la hanter comme les autres, un souvenir qui la harcelait tous les soir et même jusque dans son sommeil. Elle voulu reculer, mais toujours au sol elle ne put fuir alors que maintenant il se tenait devant elle.

-Oui Hanabi c'est bien moi, pourquoi cet aire si surpris ? -

Pourquoi ?! Il ose demander pourquoi ?! 1 ans sans nouvelle et il demande pourquoi la jeune héritière se trouve troublée de voir apparaitre comme par magie son cousin que beaucoup disent mort et qu'elle avait fini par croire mort elle aussi ? Pourtant à bien y regarder il n'avait rien d'une apparition. Il avait un peu grandit de corps et d'esprit et semblait avoir gagner quelque peu en assurance.

-Je suis navré de ne pas avoir pu te donner de nouvelle plutôt mais j'étais constamment en mission-

Ses excuses finirent de dissiper les dernier doutes de l'esprit de la jeune fille qui se rendit à l'évidence, Hikaru était bien là, bien vivent devant elle. Elle se releva d'elle-même puis alors que son cousin posa sa main sur son épaule, elle refoula un sanglot. Elle avait pris l'habitude de repousser tout contacte physique sans trop savoir pourquoi, peut être par peur ou par fierté, mais pas là. Hikaru l'emmena s'asseoir sur les marches du Dojo et la jeune Hyûga se laissa faire docilement. Heureuse de retrouver son cousin elle était toutefois troublée de ne pas voir sa cousine Hikari. Pourtant, les deux jumeaux étaient inséparables, mais Hanabi compris horrifiée lorsqu'elle vit le visage de son cousin qui s'apprêtait à répondre à la question qu'elle n'avait même pas encore posée.

-Je.....je......n'est...rien ...pu faire pour Hikari, lors de notre mission à Kiri, nous sommes tombés sur une embuscade, j'ai vu ses bandits se cacher dans les bois, assoiffés de sang et de profit nous attendre tel des loups tapis dans l'ombre.-
-Mais d'autres nous attendaient, sur nos deux flancs, Hikari et moi avons .... nous avons été séparés, le Juunin qui nous escortait a été rapidement submergé, il en a tué une grande partie, mais le surnombre était trop écrasant.
La seule chance que j'ai eu certainement c'était que les deux bandits qui m'attaquaient dans mon angle mort ont bêtement marchés sur une branche ce qui m'a indiqué leurs positions.
Ensuite j'ai pu me dégager grâce au Kaïten, Hikari avait tellement insisté pour m'apprendre cette technique, c'était la première fois que je m'en suis servis lors d'un combat réel.
Et enfin lorsque j'ai supprimé le dernier de ces scélérats, malgré mes blessures j'ai appelé Hikari en vain pendant de longues minutes, un peu plus loin j'ai trouvé le corps du Juunin de Konoha entouré de celui de nombreux bandits, j'ai utilisé mon Byakugan, mais rien n'a faire, je n'ai jamais retrouvé ma soeur...


Hanabi écouta le récit de son cousin sans un mot et porta instinctivement les doigts à ses yeux. Elle était bien placée pour savoir pertinemment ce qui pouvait pousser des bandit sans aucune capacités martiales ni talent particulier si ce n'est celui de la cupidité à attaquer un Jûnin et deux Hyûga en mission. Hikari ... Tous ça parce qu'elle avait eu la malchance de naitre avec ces yeux maudits. Rien n'avait changer et cela ne changera sans doute jamais, les Hyûga ont toujours été et seront toujours des cibles.

Hikaru semblait au plus mal, qui ne le serait pas après avoir perdu sa soeur ? Il était toutefois rester d'une grande dignité, comme un véritable Hyûga. Hanabi aussi soufrait, Hikari était sa cousine, elle le sentait dans son coeur, elle avait perdu une personne qui lui était chère et elle avait mal. Toutefois, elle savait qu'il n'y avait personne d'autre qu'eux ici et tout Hyûga qu'ils étaient, ils restaient humain.

Elle passa doucement ses bras dans le dos de son cousin et pausa sa tête sur son épaule dans une accolade qui se voulait rassurante. Elle n'avait pas l'habitude de ce genre de familiarité, mais elle en avait besoin et Hikaru aussi. Aussi bien l'un que l'autre, ils avaient besoin de sentir une présence proche a leurs côté et c'est ainsi que ce geste d'ordinaire mal vue chez un clan aussi fière que les Hyûga vain naturellement chez Hanabi. Elle faisait abstraction de toute son éducation autant pour alléger la peine de son cousin que la sienne et elle se lâcha, elle laissa couler ses larmes tranquillement en serrant Hikaru contre elle.

- je suis désolée, tellement désolée. Si j'avais su ... Mais je te croyais mort, beaucoup pensaient que tu avais disparu avec Hikari et que tu n'était jamais revenu.

Elle poussa un léger soupire, sentant un gène certaine de son cousin, compréhensible.

- Ne t'inquiète pas, personne ne nous regarde et nous sommes seuls ici, on ne risque pas d'être mal vus. Tu as été très digne et je suis sûr que tu le sera encore, mais tu n'a pas besoin de masquer tes émotions avec moi, je suis peu être l'héritière du clan, mais je suis avant tout ta cousine ... Même un Hyûga peu avoir besoin d'une épaule pour pleurer et bien peu en ont une.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi) Mar 10 Avr 2012 - 19:38



Un nouveau départ



La dignité, ce mot a tellement de sens différents chez chaque personne. Dans le clan Hyûga, cela se manifestait par une volonté inébranlable, un refoulement de ses sentiments, de contacts physiques et d'autres choses alors qu'en temps normal, la population lambda s'adonnait très souvent.

Le seul contact physique, que Hiraku connaissait, étaient ceux brutales du combat, de la douleur, de la souffrance, cela faisait tellement longtemps qu'un contact si doux n'avait pas effleuré sa peau si pâle. Un sentiment étrangement inconnu s'empara du jeune Hyûga, une main chaleureusement posée sur son dos , même si celle-ci était délicatement appuyée contre l'ample Kimono du jeune garçon, il pouvait en ressentir la douceur.

Il constata que Hanabi était très affectée par cette triste nouvelle , presque autant que Hiraku d'ailleurs, après tout, ça ne devait pas le surprendre. Sa soeur et sa cousine avaient toujours été très proches.

La tête de la jeune Hyûga se posa délicatement sur l'épaule d'Hiraku , étonné sur le moment malgré son sentiment de tristesse à peine masqué, une manifestation si rare de tendresse était exceptionnelle dans un clan si fière.
Mais seuls dans cette partie du quartier, les deux jeunes se laissaient aller pour une fois à un ressentiment humain, les larmes s'écoulaient des yeux d'Hanabi , laissant des traces d'humidité sur le vêtement que portait Hiraku.

Il passa également lentement une main dans le dos de la jeune fille , une légère pression sur sa hanche la rapprochait encore plus du jeune Hyûga , comme si ce moment si réconfortant ne devait jamais s’arrêter.

Malgré sa fierté , le jeune garçon ne pouvait empêcher une larme de s’échapper de ses yeux fermés, jusqu'à ce qu'un petit son s'échappa de la bouche d'Hanabi.


-Je suis désolée, tellement désolée. Si j'avais su ... Mais je te croyais mort, beaucoup pensaient que tu avais disparu avec Hikari et que tu n'étais jamais revenu.

 
Hiraku posa son regard blanc nacré sur Hanabi , en esquissant un léger sourire entre deux larmes puis prononça d'une voix vibrante.


-Tu n'as pas à l'être Hanabi-chan , c'est moi le seul responsable , et je regrette de t'avoir fait penser que je n'étais plus de ce monde .-

Puis, la jeune héritière reprit une autre phrase :

 -Ne t'inquiète pas, personne ne nous regarde et nous sommes seuls ici, on ne risque pas d'être mal vus. Tu as été très digne et je suis sûr que tu le seras encore, mais tu n'as pas besoin de masquer tes émotions avec moi, je suis peut-être l'héritière du clan, mais je suis avant tout ta cousine ... Même un Hyûga peut avoir besoin d'une épaule pour pleurer et bien peu en ont une. -

Les dires de la jeune fille étaient si incompatibles avec la moralité du clan , mais Hiraku s'en moquait totalement , sur le moment il n'avait besoin que de réconfort et de soutien pour traverser cette douloureuse épreuve. Serrant un plus encore sa cousine, Hiraku se sentait bien , enfin ! depuis tant de temps , comme s'il avait pu se confesser et expier ses fautes.

Prenant alors la parole tout en séchant les larmes sur ses joues, le jeune garçon prononça :

-En faite... tu as drôlement grandit Hanabi, tu es devenue une jolie jeune fille en plus, je devrais encore plus surveiller les jeunes freluquets de Konoha qui t'approchent-

Marquant un temps d'arrêt dans sa phrase, souriant un peu niaisement les yeux fermés face à sa cousine. Sachant très bien que Hanabi n'avait aucunement besoin d'aide, son Jûken était irréprochable, même si celui de Hiraku était bon, sa jeune cousine l'avait toujours battu sur ce terrain.

-En tous cas, cela me réchauffe le cœur de te revoir et de partager ce petit moment en ta compagnie, et de savoir que tu vas bien , je te promets que maintenant on partagera beaucoup plus de moments ensemble.-

Telle une promesse qu'il faisait à sa cousine , la gardant près de lui. Pendant plus d'une heure, les deux jeunes Hyûga restèrent ensemble discutant de tout et de rien , rattrapant le retard qu'ils avaient pris dans leurs rapports familiaux.



(FIN DU RP)











Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi)


Émouvantes retrouvailles (Pv Hanabi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Feu ~ Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Habitations :: Quartier Hyûga-