Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin)

avatar
PNJ inventé
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 83
▌Inscription : 21/01/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin) Lun 16 Avr 2012 - 20:05


Le Début de l'évacuation






Spoiler:
 

Il était tôt ce matin là, lorsque je me suis réveillée j'étais loin de me douter qu'enfin la libération de Konoha était en train de s'amorcer au delà de nos murs, enfin pour être franche je m'en doutais. Passant une main dans ma longue chevelure blanchâtre et en bataille, je me dépêchais de me préparer et enfiler mon uniforme, laissant tomber ma tignasse le long de mon dos.
J’eus à peine le temps de me coiffer, enfin même si je ne suis pas un modèle de féminité ce n'est pas une raison pour sortir débraillée, je saisis alors tout mon matériel pour être enfin prête.

Posant alors mon regard rosé par la fenêtre, plaçant mes mains sur mes hanches un léger sourire marquait mon visage, un sentiment profond m’envahit, le village se mourrait au commande de cet affreux monstre qu'est Hunk. Même, je crois que l’appeler Hokage est une insulte envers cette illustre titre que nous décernons à notre ninja le plus valeureux et aimant envers son peuple.

Cet homme n'était rien d'autre qu'un opportuniste malhonnête qui avait profité de notre faiblesse contre Kiri à l'époque de la guerre, mais je ne suis qu'une simple Kunoichi, je ne pouvais pas m'opposer ouvertement à lui. Je me souviens encore lorsque Fujita était notre bien aimé Hokage, sage, fort et ....

Je me tus un instant, plaçant ma main gauche devant ma bouche quand j’aperçois par la fenêtre, une patrouille de la police politique passée en courant. Cela faisait secrètement un bon moment que j'étais une sorte de transfuge de mon propre village, Pro-Fujita depuis les tous débuts de la crise.
J'agis dans l'ombre pour qu'un jour le village soit libre, ne cessait de dépérir tel un arbre malade, je le voulais au plus profond de mon âme, de mon être. Mon poing se serrait tout seul, comme une frustration personnelle, un sentiment que je devais réaliser quelque chose d'important pour le village.


Après cela je me rendis à l'extérieur de mon modeste appartement, essayant d'attirer le moins possible l'attention sur moi, mon coeur ne cessait de battre de plus en plus fort, ma gorge se nouait, si on me prenait maintenant tout était perdu. Je devais absolument débuter l'évacuation de la population et les défendre au prix de ma vie s'il le fallait. Heureusement que j'avais quelques collègues ninjas qui étaient de mon côté, eux ils m'aideront j'en suis certaine.

Je rasais les murs, tentant de ne pas me faire repérer, un trop plein de salive envahissait ma bouche, avalant grossièrement dans un bruit disgracieux, continuant ma marche silencieuse pour arriver enfin près de l'imposant escalier qui menaient aux souterrains utilisés en cas de guerre.

La police politique était partie comme je le pensais, près des murs, ce qui me laissait le champ libre.

Ajustant mon gilet et mon bandeau, j'étais tout de même tendue et anxieuse, mais qu'importe je devais absolument débuter cette évacuation dans les plus brefs délais.

Frappant à chaque porte des habitations à portées de vue, je rassemblais les enfants, les femmes, et les personnes âgées près du long escalier, mais leur nombre était trop important, je ne pouvais pas faire tout toute seule, impossible. Et mes collègues qui n'arrivaient pas, ont-ils été capturés ?

Cette question me donna des frissons quelques instants mais je ne devais pas me laisser aller, espérant que rapidement j'allais recevoir de l'aide.








avatar
 ~ Genin de Konoha ~
Haru Kagami ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 55
▌Age : 19
▌Inscription : 24/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | E / 4 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
101/1000  (101/1000)
| Âge du personnage | : 14 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin) Sam 21 Avr 2012 - 17:58


Si tu le veux, le ciel le voudra







Alors que dire, par quoi commencer et bien c'était simple, un coup d'état avait commencé au village de Konoha pour renverser l'horrible tyran qui avait pris place au poste de chef du village -Je ne dirai pas Hokage car il n'est pas digne de l'appeler par ce titre si glorieux- il avait profité de la faiblesse du village après la guerre contre Kiri, guerre où Konoha avait perdu un grand homme, un père un frère un protecteur aimant pour notre belle nation et un pilier pour cette grande et immense maison unie par la volonté du feu qu'est Konoha no Kuni, je parlais bien sur du Rokudaime Hokage Fujita Kodo, mais pour moi plus que ça, j'avais aussi perdu un sensei....Mais qu'est ce que je raconte ?! Il n'était pas mort ! J'en étais persuadé ! Je le savais au fond de mon coeur, d'ailleurs si Juka-san et Kaitaro-san ont disparus si soudainement avec plusieurs ninjas du village c'était pour le retrouver j'en avais l'intime conviction ! Mais pendant que je pensais à tout cela la police politique courant de toit en toit, se réunissait autour des portes du village et de la grande tour de l'Hokage, une chose est sure c'est un coup d'une grande envergure qui se préparait, la raison de tous mes préssentiments.
Toutes ses pensées se bousculaient dans ma tête, tandis que je voyais la police politique passer de mon oeil avisé résultat des entraînements à répétitions que j'avais suivi avec mon défunt père avant sa mort lorsqu'une pensée vint frapper mon esprit comme un coup de tonnerre : les villageois. Pas de temps à perdre à prévenir tout le monde et demander une procédure auprés de Hunk serait la pire bêtise que je puisse faire étan donné que ça lui annoncerait notre investissement pour ce qui allait se passer, enfin bref je devais agir seul.
Comme j'étais du côté des habitations étant donné que je venais de me réveiller, je fonçais vers toutes les portes après le passage de la police politique et je tapais à toutes les portes.
-Ouvrez ! C'est très important ! Criais-je à répétition en passant par chaque porte, je plaçais les villageois en rang deux pas deux leur demandant de ne pas céder à la panique je devais être organisé si je voulais évacuer toutes les habitations, je me rappelai les consignes de sécurité qu'on nous avait apprises en dernière année de l'académie, une des entrées du passage se trouvait au bout de ce quartier, c'est l'une des rares leçons que j'avais suivi et je ne regrettais pas pour une fois de m'être reveillé au début du cours.
Je continuai inlassablement à à taper aux portes à rassembler les villageois, certains jouaient d'autres dormaient encore, mais quoi qu'il arrive je les mettais en rang, certains étaient en pyjamas, d'autres en sorties de bain et je devais parfois calmer les ardeurs de certains, mais cela ne me décourageai pas bien au contraire, cependant il manquait beaucoup de gens.
Après environ 15 minutes à les chercher en vain, je me rendai vers le long esalier de secours, là-bas je croisai une Kunoichi, qui comme moi evacuait les villageois, ainsi donc voilà ou ils étaient passé les personnes manquantes bien qu'il devait en rester au centre ville et dans les autres quartiers du village je m'adressa à fille cheveux blancs
-Eh ! Je vois que je ne suis pas le seul à avoir pensé à ça, super on sera mieux à deux, t'en es ou ?
C'était la première fosis que je la rencontrai mais je ne me gênais pas pas pour la tutoyer, c'étais ma nature, mais bref, j'attendais sa réponse un peu inquiet à vrai dire car elle avait l'air depassé par les évènements.
avatar
Destin
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 9
▌Inscription : 21/01/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin) Mer 25 Avr 2012 - 11:31


Une histoire de chat







Les temps sont ombrageux, sur Konoha et une ère de novation se fait sentir à plein nez. Les cieux emplis des calomnies faites par le Tyran Hunk Moroshi, le sol foulé par des souillures plus basses que terres, tout paraît vouloir changer au détriment d'une minorité pro-Hunk de la population. Autrement dit la poignée d'individu à qui le règne de la raclure à profité. Ils doivent bien être les seuls à ne pas déplorer une prise de pouvoir si chaotique, un coup d'état du passé dans le sang et les larmes... Mais tout cela est bien loin maintenant puisque des troupes sont en ce moment même mobilisé pour sauver Konoha. Depuis un an au creux des bras d'un tyran les habitants n'attendaient que cela pour revivre. Même les animaux sont atteint par le climat de tension qui règne. Des hurlements retentissent, des feulements peut-être plus.

‘’Meeeeoooooow!!! ‘’

Deux chats se font face, un combat qui s'annonce rude ! L'un feule, l'autre donne un coup de patte et le blanc fuit le noir ! Il s'élance vers un jeune homme et vois en ses jambes un refuge. Il se dissimule derrière les jambes du garçon vite rattrapé par son congénère le chat noir et tous deux entame une ronde autour du jeune. Dans des feulements et des coups de pattes ils se battent et considèrent les jambes comme un terrain qui peuvent leurs être utiles comme défense.





InvitéInvité
MessageSujet: Re: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin) Ven 27 Avr 2012 - 14:56

Konoha a sauvé!


      Le travail d'équipe


      - Il faut apprendre à faire le bien. Il faut savoir faire le bien, voir autour de soi et comprendre autrui. C'est d'une importance capitale pour tout bon shinobis et je ne conçois pas qu'on puisse vivre sans ces principes. La raison nous les prônent elle même sache-le, cela ne sont pas paroles en l'air et encore moins une leçon de morale c'est pour toi que je dis ça. - Une femme oblongue de silhouette se pose tendrement sur un fauteuil de velour. Elle y griffe l'extrémité observant la matière subir ces sautes d'humeur. - Qu’est-ce que ? tu entends ce bruit ? - Akira Hateru redresse son dos, les prunelles alertes. Elle fronce les sourcils, grimace. - Yukio tu viens avec moi tout de suite, Ishimaru toi tu es trop jeune on ne sais jamais. Genke occupe toi de lui, garde le à l’abri.- Akira sa tante est une femme autoritaire et leurs hommes de main le savent mieux que n'importe qui, c'est la raison de son empressement à l'ordre de la femme de trente huit ans. Yukio passe une main étendue dans sa chevelure ébène et dans un signe de tête rejoint la femme. Il sait qu'on ne contredit pas sa tante Akira sans une énorme tempête et c'est bien pour cela qu'il la suit sans bronché. Agité par des bruits grondant et tortueux, des cris, des bruits de métaux. Le jeune Yukio se questionne péniblement. Que cela pouvait-il bien être à cette heure-ci en plus ? - Prends ça Yukio, dépêche toi ! - Il prends un sac qu'il met sur son dos à la hâte. - merci- Elle ouvre la porte et Yukio passe devant de sa démarche haltière qui reflète tout ce qu’il est. Il trottine jusqu'à la barrière majestueuse qui renferme le demeure des Hateru. Il y a foule et le jeune Yukio observe perplexe mais sérieux les mouvements de foules certains fuient d’autre cours vers l'intérieur des terres. Il voit sa tante partir dans un mouvement rapide, trop rapide pour qu'il la suive. Il sort et un groupe d'individu court vers lui. Ils le bousculent et le ,jeune Hateru se rattrape à la barrière dans un soufflement de mépris. Bande crétin pense l'adolescent. Il progresse lentement et alerte à travers les rues du pays. Un vrai remixe du coup d'état. Un instant il aperçoit au loin une femme et gamin envahit par deux chats. Il plisse les yeux et s'en approche calmement mais puant l'arrogance.







    InvitéInvité
    MessageSujet: Re: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin) Dim 29 Avr 2012 - 6:45

    -Point de vue de Rin-

    Cela faisait longtemps que nous avions quitter Konoha suite a l'arrestation et l'exécution de notre père mais aujourd'hui la justice frappait au porte du palais du tyran il devait payer le sang et les larmes qu'il avait fait couler
    Du fait de notre âge mon frère et moi avons été assigné a l'évacuation des civils, la consigne était simple trouver une équipe d'évacuation et lui offrir le maximum de soutien possible

    Sauver les civils était primordial si ce fou avait l’intention de se servir du peuple comme otage il fallait lui couper l'herbe sous le pied.
    Le village n'avait pas changer mais il y avait quelque chose de différent dans l'atmosphère quelque chose de mauvais,de malsain ainsi c'est le résultat de son règne cet usurpateur voulait ôter toute trace de vie dans la village,cet homme devait payer et même si ce n'était mon rôle de lui botter les fesse je ferai tout mon possible pour accomplir ma part du travail.

    -Il faut d'abord s'occuper des quartier proche des lieux de combat s'écria mon frère, étrangement Len afficher un visage froisser comme concentrer sur sa mission mais également tendu nos vies était en jeux nous étions des enfants de résistant si on nous capturer c'était la mort assurer,mais on font de lui Len devait penser la même chose que moi cette horreur devait cesser

    -Oui mais il faut d'abord trouver une équipe sinon a deux ce sera impossible lui répondis je,toute les rues était vide les civils s'était il déjà enfuie ou avait ils rencontre la mauvaise personne cette idée me fit froid dans le dos

    C'est alors qu'au coin d'une rue j'aperçus dans une rue a ma droite une foule de civil,avec eux une kunoichi au cheveux blanc comme la neige et un jeune ninja au cheveux noir d'ébène et au yeux bleu azur
    Les jambe du pauvre garçon était le champs de bataille de deux petit chats l'un aussi blanc que les cheveux de la jeune femme,l'autre aussi noir que la tignasse du jeune ninja
    j'esquisser un sourire on ne pouvais le nier le tableau était très sympathique
    Len croisas mon regard simultanément on se fit un signe de tête nous allions engager la discussion

    -excuser nous vous êtes une équipe d'évacuation...

    avatar
     ~ Genin de Konoha ~
    Haru Kagami ~ Genin de Konoha ~
    ▌Sanction : Aucune
    ▌Messages : 55
    ▌Age : 19
    ▌Inscription : 24/02/2012

    Feuille de Ninja
    | Rang / Niveau | : | E / 4 |
    | Points Naruto Ninja RPG | :
    101/1000  (101/1000)
    | Âge du personnage | : 14 ans
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin) Ven 22 Juin 2012 - 15:06

    Un semblant de sécurité

    -Eh ! Je vois que je ne suis pas le seul à avoir pensé à ça, super on sera mieux à deux, t'en es ou ?
    Je n'eus pas le temps d'attendre une réponse car je vis deux chats s'approcher de moi se servant de mes jambes comme de protections l'un était noir et l'autre blanc laissant tous les deux dégager une agessivité constante, ils se mettaient à tourner autour de moi guettant chacun une opportunité d'attaquer. Je les regardait d'un air assez tranquille à vrai dire en souriant je me rappelai du nombre d'animaux errants que mon père recueillait autrefois et desquels on s'occupait ensemble avec ma mère et mon frère ce qui laissa couler une fine larme de mon oeil refletant la lumière avec douceur, je l'essuyai grossièrement en frottant la manche de ma veste contre mes yeux puis je me tournai remarquant qu'un jeune home s'approchait de nous plissant les yeux, je trouvai ses vêtements assez étranges, il avait l'air calme mais je sentais en lui une grande arrogance à laquelle je ne fis pas attention, il arriva devant nous après quelques secondes, juste après je vis arrvier deux autres ninjas cette fois une fille et un garçon ils avaient à peu près mon age, au début je les aurai cru en couple mais à les regardais ils se ressemblaient trop, je compris alors qu'il étaient frères jumeaux contrairement à l'autre garçon ils ne dégageaient rien de mesquin, je leur souris alors gentillement lorsque le garçon engagea la conversation en lançant :

    -excuser nous vous êtes une équipe d'évacuation...

    -Euh oui enfin à peu près on a tous eu l'idée de réunir les villageois et on s'est retrouvé ici, vous voulez nous rejoindre ?!

    Je leur sourirais un moment puis j'entendais une vieille dame nous remercier, je lui répondis poliment et j'entrai avec tout le monde dans l'abri secret en demandant aux autres de me suivre, enfin nous commencions à maîtriser la situation les villageois allez connaître un semblant de securité et nous allions tout faire pour les protéger le plus longtemps possible...
    Contenu sponsorisé
    MessageSujet: Re: Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin)


    Début de l'évacuation (Libération de Konoha Konohajin / Kumojin / Kirijin)

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1

    Sujets similaires

    -
    » Libération donne des leçons de déontologie
    » Rouillan en libération conditionnelle
    » La libération de Gnomeregan
    » libération et joueur autonome..
    » Libération de l'âme

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Pays du Feu ~ Hi no Kuni :: Konoha Gakure no Sato :: Habitations :: Autres quartiers-