Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mission rang B (Pv Assia Kimura)

avatar
 ~ Chef des A.N.B.U de Kiri ~ /~ Kyudaime Mizukage ~ / ~ Admin ~
Hijikata Toshizo ~ Chef des A.N.B.U de Kiri ~ /~ Kyudaime Mizukage ~ / ~ Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 595
▌Age : 28
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 21 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
294/1000  (294/1000)
| Âge du personnage | : 27 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission rang B (Pv Assia Kimura) Mer 2 Mai 2012 - 17:39



Le côté obscure de Assia Oo'.


Hijikata Theme

(HRP: Epic fail de ma part, j'ai débuté ce Rp en Il et la je constate quand j'ai pratiquement finit ce poste que j'ai écris en JE donc je m'excuse ^^.)

Ondulant sur une mer houleuse la nuit s'était invitée au voyage, le soleil qui mourrait dans une sorte d'explosion de couleur léchant l'horizon de tintes dégradées allant d'un rouge sombre au violet que le ciel devenait d'un bleu sombre et inquiétant, alors que le bruit du vent s'engouffrant dans les voiles et les gonflant de son puissant souffle se mêlait au bruit des vagues venant frappées la proue du navire.

Étrangement la bise marine semblait venir de plusieurs directions à la fois, mais bon enfin les conditions ne sont pas si mauvaises que cela j'ai pris l'habitude de naviguer habitant un archipel c'est bien normal après tout, appuyé sur le bastingage en bois humide je regarde l'horizon et sa diversité de couleur, tendis que Assia semblait pensive, assise sur une caisse de marchandise.

Tendis que les lanières de mon bandeau frontale fouettaient l'air comme le drapeau du pays de l'eau qui flottait au-dessus de nos têtes sur le mats du navire, je soupirais un instant passant une main dans ma tignasse couleur ébène regardant du coin de l'oeil les marins beuglant et suant s'activer sur le pont du navire.
Voyant très bien que Assia ne laissait pas indifférent se tas de porc bedonnant et pour la plupart aigris, dévisager la jeune Kunoichi perdu dans ses pensées ses cheveux flottant au vent.

Je m'efforce de garder un semblant de self contrôle, après tout maintenant Assia et moi somme en couple, mais je ne suis pas un explosif de nature, de toute manière elle est parfaitement apte à se défendre elle-même et rien que le fait qu'elle porte un bandeau de Kiri signifiant clairement que c'est une ninja devrait suffire à dissuader tous les prétendant mal avisé.

En observant par-dessus mon épaule un marin bien en chaire s'approcher de Assia, mes dents grincèrent légèrement, étrange sentiment que la jalousie, enfin je ne saurais le dire cela doit être ça.

Alors que je repose mon regard sur l'étendue aqueuse qui s'étendait à perte de vue, il ne fallut pas longtemps pour qu'un bruit sourd vient perturbée cette monotonie de son qui s'était installé, en me retournant brusquement j'aperçois l'homme qui quelques secondes auparavant semblait faire un début d'avance grossière à la jeune chuunin voler sur la largeur du pont pour s'écraser contre le bastingage à l'opposer d'Assia, le visage tuméfier une gerbe de sang s'échappant de son nez.

Légèrement choqué je me retourne vers la jeune femme qui avait le visage en partie cacher par ses cheveux, un air démoniaque l'habitait, elle semblait absente son poing levé encore ensanglanté, pendant un instant un frisson de terreur m'envahis, un léger sourire de détresse s'accroche à mon visage posant ma main sur ma nuque jusqu'au moment où elle me fixa.


Laissant un bruit de craquement morbide fendre le silence, un regard effrayant me fixant me paralysant presque instantanément.


Avant que cette vision d'horreur ne cesse par un large sourire et un léger clin d'oeil aguicheur, me sentant rassuré je pousse un large soupire de soulagement, en tout cas ce qui est clair c'est que je devrais marcher droit si je ne veux pas finir dans la même situation que se pauvre bougre.

Notre voyage se poursuit encore plusieurs jours pour atteindre les côtes de Konoha, accompagné d'une marche puis encore la mer, décidément la navigation et Kiri ne font qu'un.
Après encore une longue période en mer les deux ninja de Kiri arrive enfin au pays du vent, maintenant la longue traversée du désert pour se rendre près de l'oasis la plus connue non loin de Suna.

Le temps comptait plus que tout pour retrouver nos camarades blessés.








avatar
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 25
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
44/1000  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission rang B (Pv Assia Kimura) Dim 6 Mai 2012 - 15:37



Un Brin de Mécontentement...


Un visage si doux, mais un caractère si affirmé...



Hijikata et Assia se trouvaient sur le bateau, sur le pont, et le voyage commençaient enfin. Il allait durer plusieurs jours entre la traversée de la mer jusqu’au pays du feu, et ensuite les heures et les heures de marche dans les différents pays pour enfin atteindre Suna. Tous deux espérèrent que le voyage allait se dérouler rapidement pour porter secours le plus rapidement aux Jonins blessés.
Le temps était en train de se recouvrir, le vent puissant heurtant les voiles du bateau et la longue chevelure de la jeune femme, de gros nuages de couleur grise recouvraient petit à petit tout le ciel. Assia espérait que le temps n’allait pas trop se dégrader car les vagues se faisaient de plus en plus grandes. Enfin, il allait croiser les doigts, et espérer que tout se déroule bien.
Étant perdu de ses pensées, la jeune Chuunin auprès de son compagnon, observait l’horizon avant de tourner la tête et de voir un marin bien en chair et tout transpirant se rapprocher d’elle. Dans tous les cas, il n’était pas très attrayant voir même plutôt reboutant. Enfin, il s’approcha encore à peu plus de la jeune femme, et lui adressa même la parole d’un vulgaire hors du commun. Assia n’avait pas l’habitude d’un tel langage et les avances de cet homme l’écœurèrent. Il insista encore un peu plus jusqu’au moment où le regard de la jeune femme changea, des yeux étonnés et les sourcils froncés, une petite veine apparut sur la tempe d’Assia et d’un bond elle se leva et tout en retroussant les manches de son juste-au-corps violet, elle arma son point avant de l’avancer et de l’éclater sur le visage de ce marin repoussant.

Ouhlala quel soulagement pour la jeune femme d’avoir pu exprimer son léger mécontentement, quel bougre d’âne tout de même non mais…. en faisant passer sa main dans ses longs cheveux et en optant pour un air plutôt hautain. La jeune femme n’avait pas l’habitude de s’énerver rapidement, mais il ne fallait pas exagérer. Elle rejoint ses mains et fit un craquement de ses doigts avec un regard ténébreux et le visage dans l’ombre de ses cheveux. Un air plutôt effrayant, contrasté avec son visage plutôt doux et joviale. Ensuite, elle tourna la tête en direction de son cher et tendre, il avait le visage à la limite du traumatisme, de grands yeux choqués, mais pour le rassurer elle lui fit un léger sourire avec un petit clin d’œil. Hijikata esquissa alors à son tour un sourire de coin et devait vraiment se poser des questions sur la réaction de sa jeune compagne.




Comme quoi, la jeune femme savait se défendre, elle n’aimait pas être contrarié et accoster d’une façon plus que douteuse par un être des plus répugnant. Enfin, il fallait tourner la page et se reconcentrer sur le but de ce voyage, après plusieurs jours en mer, les deux ninjas de Kiri atteignirent la côte et marchèrent encore durant de longues journées pour atteindre enfin Suna. Ils devaient encore traverser le pays dans le désert, sous un soleil tapant, la fatigue n’était pas encore présente puisqu’ils avaient pu se reposer longtemps dans le bateau.
Après de longues heures qui semblaient être interminable, ils voyaient au loin l’Oasis de Suna, où ils devaient se rendre pour retrouver les ninjas blessés. Tout en marchant, les deux Kirijins parlaient de tout et de rien, de ce qui se passait au village, de leur relation, et également de l’éventuelle grossesse de la jeune femme. Il fallait que ça reste secret ou plutôt discret à cause du rôle que Hijikata au village, il était tout de même bras droit et avait de grandes responsabilité, donc personne ne pouvait savoir ce qui pourrait se passer si d’autres personnes venaient à être au courant.


Voilà, ils y étaient enfin, enfin ils pouvaient s’arrêter car la destination avait été atteinte. Ils se cachèrent alors derrière un palmier pour ne pas se faire remarquer, il fallait sécuriser dans un premier temps l’endroit car d’après les informations qui avaient été données par le Mizukage, il était possible que les Nukenins soient encore sur place. Les deux ninjas observèrent alors attentivement les alentours, et personne ne semblait être là, enfin il fallait rester attentif.
Hijikata et Assia se déplacèrent alors jusqu’aux Kirijins blessés, ils étaient au nombre de trois et ils avaient des blessures légères et peu profondes telles que des entailles. La jeune femme s’approcha de l’un d’entre eux et l’examina avant de placer ses mains sur la blessure qui était la plus grave, une vilaine entaille à la jambe. Assia fit alors sa technique la plus habituelle en tant qu’Eisei-nin :


Citation :
Nom : Shousen
Traduction : Paume mystique
Description : Technique de base que connaissent tous ninjas médecins. Malgré le fait que ses soins soient limités, sur le terrain ils sont souvent d'une grande aide. Son efficacité s'améliore au fur et à mesure que le ninja progresse dans la voie médicale. Il peut créer des scalpels de chakra mais n'a pas encore assez de maitrise pour les utiliser au combat. Consomme moins de chakra quand il est utilisé sur autrui que sur soit même.


La légère blessure se résorba plutôt rapidement mais la douleur était encore bien présente et le ninja avait encore de la difficulté à marcher. Elle lui donna un remède antalgique, et en attendant qu’il fasse effet, elle alla s’occuper d’un autre blessé. Elle attendait Hijikata discuter avec eux pour comprendre ce qui s’était passé et pour aussi savoir si les Nukenins pouvaient être encore présents.

Chacun continuait ce qu’ils étaient en train de faire, les rôles avaient été bien définis. Assia devait soigner les blessés pendant que son compagnon surveille les alentours et se prépare à toutes attaques….





avatar
 ~ Chef des A.N.B.U de Kiri ~ /~ Kyudaime Mizukage ~ / ~ Admin ~
Hijikata Toshizo ~ Chef des A.N.B.U de Kiri ~ /~ Kyudaime Mizukage ~ / ~ Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 595
▌Age : 28
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 21 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
294/1000  (294/1000)
| Âge du personnage | : 27 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission rang B (Pv Assia Kimura) Lun 14 Mai 2012 - 20:52



Sauvetage en milieu hostile .


Hijikata Theme


Alors que le soleil avait atteint son zénith, ses rayons d'habitude si agréable baignant nos contrées étaient ici tout simplement d'une rare violence, la chaleur était clairement différente du pays de l'eau, après tout ils se trouvent dans un désert.
La chaleur harassante et éprouvante marquait aussi bien le corps que le mental, avançant dans cette étendue désertique qui ne perdait son horizon que dans l'imagination, les deux Kirijins couraient rapidement fouettant la surface du sable de la plante de leurs bottes.
Les bras bien derrières leurs corps levés, les dunes se succédèrent, mais ce ressemblaient en tous points, ce paysage désertique semblait être interminable, le sable et les roches brûlante laissant échapper une sorte de vapeur qui donnait une vision trouble de l'horizon.

Quand enfin une sorte de bosquet de palmier qui laissaient entrevoir une étendue d'eau importante pour cette région aride.
En augmentant leurs vitesses après un large bond les propulsant dans les aires pour atterrirent près de la végétation qui s'étendait sur une large zone, le vent du désert chassait des tonnes sables qui s'en allaient dans les aires formant un balais dangereux sous forme de tempête et autres dangers que comptait ce pays.
Hijikata observait l'endroit qui semblait bien calme, son haori flottait au gré des vents alors qu'il jeta un léger regard en arrière pour observer Assia, quand il aperçut trois ninja qui portaient les tenus réglementaires de Kiri, mais bien évidemment, le Juunin n'était pas dupe il se peut très bien que ce sois des ennemies déguisés.

S'approchant d'un pas lent indiquant bien à Assia de ne pas quitter sa position, le Kirijin s'avance de façon non dissimulée la main droite posée sur le manche de son katana près a le dégainer en un instant, alors que les trois hommes se retournèrent brièvement alerté par le bruit de pas légèrement étouffé par le sable.
A première vue effectivement ils semblent blessés et sur la défensive, mais ce n'est peu être que de la poudre aux yeux, un mirage qui sert à attirer les pauvres inconscients dans un piège, mais quand Hijikata arriva à leurs hauteurs tous se redressèrent rapidement et avant même qu'ils ne puissent prendre la parole, Le Juunin, d'un ton froid dit :

-Nom de code de la mission, ninja.....-

Perplexe au premier abord un des hommes se tenant la hanche s'avança et s'inclina légèrement.

-Tempête Hijikata-sama, nous sommes tombés dans un embuscade-

Posant une main ferme sur l'épaule de l'homme, le second du Mizukage le fixa d'un air réprobateur avant de dire.

-Espoir, j'aurais très bien pu être un ennemi dissimulé, ne relâcher jamais votre attention, maintenant je veux avoir un rapport sur l'embuscade que vous avez subis, nombre d'ennemies, technique.


Le ton du Kirjin était ferme, mais il ne pensait bien sûr qu'à la sécurité des siens, faisant un signe de main à la jeune Kunoichi qui l'accompagnait pour quelle débute les soins les plus urgents, Hijikata scruta l'horizon et fut surpris d'apprendre qu'il n'agissait enfaîte que d'un seul Nukenin de Suna accompagné d'une bande de mercenaire pas tenté.
Continuant son observation, Hijikata s'avança en direction d'une dune toute proche histoire d'avoir un meilleur point de vue, alors qu'un nuage de sable se déplaçait rapidement dans sa direction.

Un léger sourire viens marquer son visage, une profonde inspiration s'en suivi alors qu'un bruit de frottement de métal et de cuire viens lentement fendre le bruit du vent qui stagnait sur cette plaine stérile, alors que son katana était sorti de son fourreau étincelant de mille feux sous le reflet du soleil, un léger moulinet du poignet avant que le tranchant de la lame sois face à cette masse de poussière qui se déplace à toute vitesse, pas beaucoup de doute sur le fait que ce sois le groupe d'ennemie en question.
Lorgnant légèrement cette masse, d'un air calme et posé, Hijikata mettait au point une stratégie, il n'avait pas pour habitude de se précipiter tête baissée dans la gueule du loup, serrant un peu plus le manche de son sabre, il entreprend une course rapide en direction du groupe d'assaillant qui se dessine peu à peu dans le sable qui virevoltait autour d'eux.
A une dizaine de mètre du point de contact avec ces bandits beuglant en brandissant leurs armes, le Juunin lança son katana qui tournoya dans les airs un court instant puis effectua une rapide série de mudra.

-Suiton, Mizuame Nabara no jutsu !

Un long filet aqueux se rependit sur une petite zone de sable avant de devenir un véritable piège à mouche gluant qui stoppa net le groupe de cinq hommes surpris, privé de mouvements malgré leurs débat insistant, Hijikata récupéra son sabre en les scrutant un instant, proférant des insultes à tout va, ils ne ressemblaient guère plus qu'à des bêtes assoiffées de profits et de sang.
Tout ce qui répugnait le ninja qui n'eut pour autre discour que sortir un kunai relié à une note explosive, gardant un instant la pointe de l'arme de jet entre ses doigts alors que le parchemin commençait à ce consumer, il effectua un large bond en arrière avant de le lancer au milieu du groupe de malandrin qui dont les cris furent enfin étouffé par le bruit sourd de l'explosion.
Alors qu'avant même avant d'atteindre le sol une forme surgit du sable et porta un violant coup de poing dans le torse d'Hijikata qui réussit tant bien que mal à retomber sur ses pieds légèrement essouffler.
La forme encapuchonnée ne laissant que briller un bandeau frontale entailler, certainement le Nukenin en question, visiblement adepte des techniques Doton, brandissant un Kunai recourber un silence morbide s'installa entre les deux protagonistes, tournant en rond lentement comme deux prédateurs près à s'entretuer.

Jusqu'au moment ou le Nukenin se jeta sur Hijikata un duel à l'arme blanche débuta entremêlé d'étincelles, esquives parades et contre attaques sont les maîtres mots de ce combat, prenant appuie sur son pied gauche qui s'enfonça légèrement dans le sable en parant uncoup le Kirijin retourna un violant coup d'avant bras dans le visage de son adversaire qui recula sous l'impact, avant que Hijikata ne lui porte un violant coup de pied dans le menton qui le propulsa dans les airs.
Sous l'action de ce coup sautant également à sa hauteur tel une éclaire zébrant le ciel, le Juunin entreprend une série de coup de pied puissant sur les flancs du déserteur avant qu'il ne s'écrase violemment au sol dans un large écrin de poussière .
Se remettant en garde le katana bien en main un léger brin de sueur coulant le long de sa nuque, le Kirijin était bien concentré alors que tapis dans le nuage de sable une volée de shurikens s'en échappa, d'un mouvement précis de sabre la plus parts des projectile furent dévier alors que Hijikata fit de même de sa main gauche et lança une poignée de shuriken à l'aveugle dans le nuage.

Les secondes passent sans que rien ne se passe, étrange, le nuage de sable masquant la vue du combat étais amplifié par les fort vents qui soufflaient avec de plus en plus de force, est-il mort ?

Esse que ce lancé de shurikens fut son baroud d'honneur avant de succomber ?

Beaucoup de questions que se posaient Hijikata brandissant son sabre maintenant une position de garde à bonne distance tout de même, jusqu'au moment ou des bribes de phrase s'échappe du nuage et avant même que le Kirijin ne puisse réagir une large fissure se créa sous ses pieds sans qu'il ne pu réagir et tomba à l'intérieur avant que cette derrière ne se referme avec grand fracas.
Sortant de cette nuée opaque le nukenin masqué par une longue tunique qui cachait la majorité de son corps titubait, dégoulinant de sang à plusieurs endroits laissant entrevoir de nombreux shuriken plantés dans son corps, un ricanement étouffé se fit entendre, alors derrière lui surgissant du sol tel une ombre démoniaque naissant du sable.

Un léger sourire aux lèvres de part sa discrétion avant de plongé son sabre dans le corps du déserteur et de le traverser de part en part dans une effusion de sang.

-Surpris ? Tu as fais la grosse erreur de t'attaquer à moi sans connaître mes techniques, cette technique Suiton de tout à l'heure n'était là que pour t'induire en erreur -

S'écroulant à genoux, l'homme était certainement incapable de prononcer un traître mot, retirant ensuite d'un coup sec son katana du corps de ce dernier Hijikata effectua un mouvement dans le vide qui propulsa du sang sur le sable avant de rengainer son arme pour venir enfin se placer face à son adversaire vaincu dans un pas lent et macabre.

Puis il effectua une rapide série de mudra avant de se figer un instant.

-Doton, Ishi no Sekkan !

Une bruine de sable et de roche entoura rapidement le corps du Nukenin qui se solidifia par la suite avant que le bras droit du Mizukake n'ouvre sa main sans dire un mot, puis serrant son poing.

-Doton, Iwa no Hoyo !

Dans un craquement morbide et écurant ce corps déjà certainement sans vie se brisa laissant échapper des gerbe de sang par les quelques orifices du sarcophage.
Poussant un large soupire, marquant un épuisement non dissimulé Hijikata s'en retourna vers ses camarades vu que tout danger semble écarté.

Spoiler:
 









avatar
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 25
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
44/1000  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission rang B (Pv Assia Kimura) Dim 20 Mai 2012 - 3:27



Un Sauvetage qui se termine bien...


...


Assia et Hijikata maintenaient leur position, la jeune femme observait son compagnon qui était très concentré et qui scrutait les alentours jusqu’à repérer un ennemi et des brigands. Vérifiant qu’ils n'étaient pas plus, Hijikata se prépara à un combat qui n’allait pas tarder à débuter. Assia réfléchissait, le regard perdu, elle se disait que son compagnon n’allait pas avoir trop de difficulté à combattre un simple nukenin seul avec quelques bandits qui avaient l’air très faible, et que ce n’était pas lui qui allait lui faire peur ou encore le blesser grièvement. La jeune femme était proche de Hijikata depuis un certain temps et connaissait ses capacités et son savoir-faire.
Un combat entre les deux hommes commença, mais Assia ne devait pas y prêter trop d’attention, elle avait confiance en son compagnon, et elle avait surtout un rôle bien défini qui était de soigner les kirijins blessés. Elle en avait déjà pris un en charge avant que débute le duel. L’homme qu’elle venait de soigner semblait déjà aller mieux grâce au remède qu’elle y avait prescrit, même si l’analgésique n’avait pas encore atteint son pic d’action.

En attendant, Assia s’approcha d’une ninja appuyée contre un palmier, elle avait quelques blessures légères aux bras et quelques hématomes sur tout le corps. Par contre, elle avait l’air beaucoup plus souffrante que le précédent ninja que la jeune eisei-nin avait soigné. Assia ne comprit pas tout de suite pourquoi elle était si mal, elle était très surprise par l’état de la Juunin. Faisait des yeux plutôt intrigués, elle lui demanda ce qui s’était passé pour qu’elle soit si essoufflée et qu’elle ressente autant de douleurs alors qu’elle avait seulement de très légère blessure…
La blessée lui expliqua qu’elle avait été projetée très violemment contre un palmier latéralement, elle respirait très mal et ressentait beaucoup de douleur surtout lors de chaque inspiration. Lorsqu’Assia apprit ce qui s’était déroulé, elle regretta de ne pas avoir pu encore acquérir la technique de l’analyse médicale qui pouvait m’être très utile, même indispensable. Elle aurait pu l’analyser et être certaine de son diagnostic même si grâce à ses connaissances actuelles, elle avait déjà de grandes suspections concernant le problème de la Juunin.

La jeune Eisei-nin, un moment perdu dans ses pensées, regardant le ciel bleu de Suna, le soleil si puissant, elle se disait que quand elle allait rentrer au village, il était indispensable pour de prendre contact avec l’équipe médicale de l’hôpital pour demander au moins une journée d’enseignement pour acquérir cette technique. Ne la possédant pas encore, elle avait tout de même de bonnes bases théoriques concernant le médical qu’elle avait pu apprendre en lisant beaucoup d’ouvrages mais également grâce aux longues conversations passées avec sa grand-mère.

Grâce à ses acquis, Assia suspectait une fissure d’une ou plusieurs côtes, elle exerça alors une pression sur le flan de la blessée, et celle-ci poussa un cri de douleur. La jeune eisei-nin, se passant une main sur le front tout en fermant les yeux, elle réfléchissait et se disait que les côtes étaient certainement touchées de par la souffrance à la palpitation et de la respiration douloureuse. La Juunin avait dû se blesser le flanc lors du choc violent contre le palmier dur. Tout était lié selon Assia et les connaissances qu’elle possédait.
Maintenant, l’essentiel était de soutenir les côtes même si normalement il n’y avait rien à faire et il fallait surtout se reposer et attendre, mais comme pour rentrer tous devaient marcher durant de longues heures, être un minimum soutenu permettrait de diminuer les douleurs.
L’eisei-nin commença alors un bandage, pas trop serré pour ne pas que la blessée souffre encore plus. Après avoir réalisé cette sorte de corset artisanal, Assia plaça ses mains sur les blessures présentes sur les bras de la Juunin et grâce à sa technique de la paume mystique, elle soigna les légères égratignures et la douleur diminua légèrement, Ensuite, elle lui donna aussi un remède afin de la soulager un peu plus, même si Assia était consciente que si c’était bien des côtes fracturées, la douleur était très intense et même après une intervention d’Iroujutsu il fallait encore beaucoup de repos.

En attendant que la douleur diminue chez la jeune femme, l’eisei-nin s’occupa de l’autre Juunin blessé, c’était un homme et c’était le moins blessé de tous, de légères blessures très facilement réversible grâce à la paume mystique, qu’elle réalisa rapidement, et une petite foulure qui le faisait boiter à peine, et qu’elle soutenu grâce à un bandage.

Tout le monde était à présent soigné, Assia n’avait même pas prêté attention à son compagnon qui était en train de se battre durant tout ce temps tant elle était absorbée par ses soins, mais elle avait entendu une explosion auparavant qui l’avait fait un peu angoissée mais elle était en train de soigner la Juunin et c’était très important de la soulager de ses douleurs.
Tout ce qu’elle espérait à présent, c’était que Hijikata avait provoqué cette explosion et non le nukenin. Un peu stressée tout de même de se retourner de peur de voir son cher et tendre en trop grand danger. Elle entendait des bruits de pas derrière elle, était-ce le nukenin ou l’un des bandits ? Mais non, ce n’est pas possible, Assia ne doutait pas des capacités d’Hijikata et les autres Juunin l’auraient prévenue si ça avait été le cas.

Elle se retourna alors très lentement, et pu voir son compagnon. Il avait un air surpris, avec un léger sourire en coin, tout en tapant du pied et croisant les bras, l’air de dire : « tu n’as pas encore fini ? »…
Assia, avec sa petite veine sur la tempe qui est présente lors de chaque énervement, dressa son point et fit un léger sourire à Hijikata… :

« Tu le veux celui-là ? » Tout en éclatant de rire, son compagnon se rapprocha d’elle et lui mit une main sur l’épaule en la félicitant du bon travail qu’elle venait d’accomplir. Ironie ? Moquerie ? Enfin, elle le remercia et savait bien qu’il appréciait la taquiner et qu’il avait pris exprès cette attitude impatiente bras pour l’embêter.

Bon, maintenant que tout le monde était prêt et qu’il n’y avait plus de danger, les cinq ninjas pouvaient se mettre en route pour Kiri. Le voyage, surtout la marche, prit beaucoup de temps à cause des blessures de la jeune Juunin, Hijikata la porta même durant une partie du voyage dans le grand désert car la marche était assez chaotique. De longues heures de marche entrecoupées par beaucoup de pause et de repos, ils parvinrent enfin tous au port du pays du feu pour prendre le bateau durant plusieurs jours afin d’atteindre le pays de l’eau. Kiri était enfin là, devant eux, et leur grand périple était terminé.

Assia et Hijikata décidèrent de se séparer afin que la jeune femme accompagne les trois blessés à l’hôpital pendant que le bras droit du Mizukage fasse son rapport à celui-ci. Une mission réussie pour les deux ninjas complices qui avait conclu leur première relation lorsqu’ils avaient reçu leur missive. Que d’émotions, de bonheur, d’effort afin de retrouver les kirijins blessés, et de satisfaction d’avoir accompli leur mission.

Le nouveau couple se retrouva le soir afin de passer la soirée ensemble dans l’appartement d’Hijikata. Ils parlèrent, ils étaient heureux et surtout ils pensaient que leur nouvelle relation, leur complicité, leur entente allaient permettre de réaliser de grande chose en tant que ninja de Kiri et pourront servir côtes-à-côtes leur village.



Technique utilisée :
Spoiler:
 


Mission Terminée



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission rang B (Pv Assia Kimura)


Mission rang B (Pv Assia Kimura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Vent ~ Kaze no Kuni ~ :: Pays du Vent :: Grand désert :: Oasis du Désert-