Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mission au Pays des Vagues [Rang C, 3/3]

avatar
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 26
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
44/1000  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission au Pays des Vagues [Rang C, 3/3] Mer 2 Mai 2012 - 20:29



Une mission plutôt plaisante


...


J’étais encore allongée, en train de me réveiller dans ce grand lit froid, j’étais dans les bras de mon cher et tendre et tout se passait parfaitement, notre histoire filait et nous avions déjà entamé une bonne partie de notre chemin, et celui-ci continuait. Nous préparions notre petit déjeuner ensemble, et parlions de tout et de rien, je ne devais pas tarder car j’avais rendez-vous auprès du Mizukage dans la matinée. Hijikata devait s’y rendre également, comme chaque jour, un sourire aux lèvres je me dis après réflexion qu’il passait presque plus de temps avec notre cher chef du village, que moi. Enfin, c’était normal, et le travail avant tout.

Après ma dernière mission aux marécages, j’avais surtout réalisé de petites quêtes au village, et j’étais intervenu dans certains cours à l’académie avec de tous jeunes enfants pour leur parler de mon expérience encore fraiche… Mais maintenant, je me sentais mieux que cette dernière mission dans cet endroit malsain, qui m’avait rendu très faible à cause de l’odeur qui m’a fallait plusieurs jours pour oublier, pour ne plus la ressentir. Mais j’étais rassurée de mon état de santé qui ne s’était pas dégradé et par le faite que tous les enfants étaient sauvés.

L’heure de se préparer était venue, nous partagions la salle de bain tous les deux mais comme à son habitude, Hijikata me taquinait car je prenais toute la place et je faisais trop long dans notre salle d’eau. Et oui une femme c’était comme ça et moi d’autant plus, je me peignai les cheveux et me fis mes tresses, ma frange était parfaitement placée et mon maquillage discret était dessiné également à la perfection. C’était comme ça, et mon chéri devait s’y habituer, ça n’allait pas s’améliorer.

Enfin prêts, nous nous dirigions en direction du bureau du Mizukage, et nous croisions plusieurs collègues. De plus en plus de personnes étaient au courant de notre relation et ce n’était plus un secret, hors de notre travail nous nous montrions souvent ensemble.
Arrivée au palais, nous nous faisions un rapide au revoir et j’entrai avec lui, en le suivant dans le bureau du chef. Le Mizukage me donna alors ma nouvelle mission qui se déroulait au Pays des Vagues, Hijikata entendit alors que je devais quitter le village quelques jours, il me suivit alors à l’extérieur de la pièce afin qu’on échange quelques mots avant que je parte. Il m’encouragea pour ce nouveau voyage et un court baiser langoureux conclut notre discussion.

En sortant du palais, je lus plus attentivement ma mission :

Citation :
Une demande urgente du pays des vagues a été transmise à Kiri, une épidémie sévi depuis plus de quatre jours et aurait fait déjà une victime parmi la population âgée, une équipe d'Eisei-nin est déjà partie sur place, mais ils demandent du renfort tant l'épidémie se propage.
Votre mission sera d'assister l'équipe médicale, il faudra surement récupérer des herbes médicinales qui poussent dans les environs du village pour concocter des doses de remède supplémentaire.


Cette missive était plaisante, j’avais toujours eu un intérêt pour les plantes médicinales et pour procurer des soins aux personnes qui en avaient besoin, le contact humain m’intéressait également. Même si cette situation pouvait devenir tragique puisqu’une personne avait déjà perdu la vie, mais cette mission me motivait réellement, et j’étais prête à donner de toute ma personne pour réussir à vaincre cette épidémie.
J’allai rapidement préparer mes affaires : subsistances, plusieurs livres de plantes médicinales- de vieux livres très lourds et encombrants qui tenaient encore à peine ensemble mais c'étaient les meilleurs qu'ils soient pour apprendre les bases sur les plantes, et je pris également plusieurs remèdes qui pouvaient être utiles, …



Je me dirigeai en direction du Pays des Vagues. Le voyage se passa rapidement puisqu’il fallait seulement traverser une partie de l’océan pour se rendre sur le petit pays. J’embarquai rapidement sur un bateau, et après un peu moins d'une journée en mer, j’abordai la terre de ce pays que je n’avais pas encore visité.
Je devais me protéger pour ne pas contracter cette épidémie, avec des masques et des gants très fins, pour me permettre de soigner la population sans être infecté par ce virus, cette bactérie ou encore… Nous n’avions pas encore assez d’informations et de similitudes pour savoir la cause exacte de cette épidémie.

Je remarquai après un contact rapide avec les personnes touchées et de l’observation que chacune d’entre-elles avaient des toux grasses, un souffle accéléré et amplifié, des pulsations élevées, des sueurs ou des transpirations dus à une température élevée. Nous ne savions pas encore qu’elle pouvait être la cause de tous ces symptômes et une personne était déjà décédée, le plus important maintenant était de soigner rapidement les enfants et les personnes âgées car ils étaient beaucoup plus sensibles, et il y avait déjà une centaine de villageois touchés. Personnellement, je trouvais que ces signes faisaient penser à une grippe, ou une atteinte aux poumons comme un pneumonie, mais je n'étais sûre de rien, et les examens plus poussés de l'équipe médicale allait permettre de découvrir exactement ce que c'était.
Je communiquai avec l’équipe d’Eisei-nin déjà présente et nous nous mettions au point sur la liste des tâches afin de se partager le travail, comme j’avais étudié les plantes médicinales et j’avais de l’intérêt pour celles-ci, je fus affectée à une « seconde » mission, cette de trouver des plantes, proches du pays qui pourraient permettre de diminuer les symptômes et d’améliorer le bien-être des personnes touchées, en atendant que la cause soit identifiée.


Je commençai alors à lire mes livres pour savoir quelles plantes pourraient être utiles, et si je pouvais en trouver facilement non loin d’ici. Un travail de recherches et de connaissances théoriques commença… Je ne devais pas tarder pour trouver les plantes, il ne fallait pas que l’épidémie prenne encore plus de terrain…






Dernière édition par Assia Kimura le Dim 6 Mai 2012 - 2:52, édité 3 fois
avatar
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 26
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
44/1000  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission au Pays des Vagues [Rang C, 3/3] Sam 5 Mai 2012 - 21:33



Des plantes, des mixtures et des soins...


...


Le temps au pays des vagues était agréable, et le soleil était présent, ce qui allait m’aider pour ma future recherche. Certaines saisons sont plus favorables pour la cueillette et celle-ci n’y était pas forcément, enfin l’alternance entre le soleil et de légères pluies avait permis aux plantes de fleurir et de devenir matures avec de l’avance. Cette météorologie m’arrangeait et me permettra de trouver plus rapidement les plantes adéquates et nécessaires pour diminuer les symptômes de toutes ces personnes malades.
J’avais survolé tous mes livres concernant les plantes médicinales et plusieurs d’entre-elles pouvaient convenir, mais maintenant mon but était de les trouver et je savais qu’à quelques pas du village principal du pays des vagues, il y avait un grand champ de beaucoup de plantes sauvages qui s’étendait à perte de vue. Je me dirigeai alors en direction de ce champ et arrivée à cette destination, je commençai à chercher.

Après plus de deux heures de recherche, j’avais trouvé plusieurs plantes utiles pour diminuer dans un premier temps les quintes de toux, également la respiration et la fièvre. C’était déjà très suffisant, mais avant de cueillir chacune de ces fleurs, je devais vérifier minutieusement chacune d’entre-elles pour ne pas qu’elles aient été en contact avec une plante nocive, toxique pour l’homme. C’est ce qui me prit le plus de temps, mais les personnes touchées par cette épidémie étaient déjà dans un tel état qu’elle ne supporterait pas la moindre substance toxique.
De gros nuages apparaissaient au loin, des nuages qui emmenaient un orage et donc une impossibilité ensuite de retrouver toutes les plantes nécessaires à temps, et si le vent accompagnait ceux-ci, c’était très mauvais pour les plantes et plusieurs pourraient être abîmées.

Je me dépêchai alors, et très rapidement je triai les fleurs et me dirigeai en direction du village. J’avais perdu quand même du temps, et je me demandai si l’épidémie avait encore évolué, ou si tout s’était stabilisé, mais j’avais quelques doutes pour la deuxième possibilité, même si les Eisei-nins présents étaient les meilleurs dans le domaine médical.
Je me dépêchai de retourner au village, et je retrouvai toute l’équipe médicale dans des bâtiments mis à disposition pour soigner la population. Ils étaient heureux que je revienne enfin et que j’aie trouvé des plantes qui allaient permettre de diminuer la plupart des symptômes. Je m’installai dans un coin de la bâtisse, et je préparai des mixtures pour me permettre de créer des onguents et des solutions. La pommade allait être appliquée pour permettre de déboucher les bronches, d’éliminer une partie du mucus, et les solutions allaient être bues pour diminuer la fièvre…

Je fis rapidement toutes ces mixtures et j’allai les appliquer et les donner à toutes les personnes touchées par cette épidémie, personne après personne, mixtures après mixtures au bout d’une trentaine de minutes, je parvins à avoir procuré ces soins de base à tous ceux qui étaient touchés. Je remarquai que les vieillards du village étaient les plus atteints, c’est vrai qu’une simple grippe pouvait être fatal pour eux, mais ils étaient les ressources du village, ils possédaient les connaissances et étaient souvent sollicités par la jeunesse de la bourgade. Ce village était peu développé et certaines personnes vivaient dans une pauvreté et une précarité. C’était triste à voir, et très touchant, et par-dessus ça, il fallait qu’une épidémie les atteigne et les rende très malades. Le monde était parfois bien mal fait, et bien triste…

Nous devions attendre que les symptômes diminuent et ça allait prendre une petite heure avant que le remède ne libère ses premiers bienfaits. En attendant, nous nous réunissions, les eisei-nins et moi-même pour discuter de l’avancement des examens pour savoir ce que les malades avaient précisément et prévoir notre rôle dans les prochaines heures. La nuit tombait, et il fallait quand même bien surveiller les personnes âgées pour les tenir un minimum réveillées pour ne pas qu’elles s’endorment définitivement cette nuit, nous devions être prêts pour réagir rapidement et tous espérions que ce n’était qu’une grippe et rien de plus pour qu’elle se soigne rapidement. Dans ce village, une simple grippe pouvait être fatale à cause du peu de moyens qu’ils possédaient.

Tous les eisei-nins réunis dans une petite salle, un jonin prit d’abord la parole pour demander l’avancée de notre travail, après qu’un autre ninja de l’équipe médicale lui réponde, je pris à mon tour la parole tout en me passant la main dans ma longue chevelure :


« Pour ma part, je suis allée chercher des plantes : des utiles pour déboucher les voies respiratoires et une autre indispensable pour diminuer la température corporelle. Malheureusement je n’ai rien trouvé pour les pulsations élevées mais je pense qu’elles sont aussi dues au stress et peut-être à leur état fébrile. L’effet de ces remèdes va commencer dans moins d’une heure maintenant. Je pense que nous devrions se « partager » les personnes touchées pour être plus efficace avec un nombre moins élevé de personnes en charge et donc que le travail soit plus facile. À vous de décider et de voir si d’autres d’entre vous avez de meilleures idées. »


Tous les eisei-nins acquiescèrent ma proposition et d’autres compléments sur l’avancée des soins furent apportés, et nous nous partagions les personnes à soigner.
J’avais en charge dix malades, quatre personnes âgées, un enfant et cinq adultes. Je les observai et je décidai de m’occuper de deux vieillards dans un premier temps, ensuite le petit bambin, et après je verrai pour la suite. Je me mis alors au travail ; Une longue nuit fatigante m’attendait…








Dernière édition par Assia Kimura le Dim 6 Mai 2012 - 2:51, édité 2 fois
avatar
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 26
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
44/1000  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission au Pays des Vagues [Rang C, 3/3] Dim 6 Mai 2012 - 0:53



Une mission qui se termine plutôt bien


...


La nuit était déjà bien entamée et la fatigue commençait à se faire ressentir, mais il fallait encore tenir quelques heures et réussir cette mission. Je devais rester éveiller et procurer les soins nécessaires à chaque malade. Je venais de procurer quelques soins de confort aux deux personnes âgées les plus touchées, tout en les installant confortablement, en essayant de les détendre, de les rassurer, en les rafraîchissant et en leur donnant beaucoup à boire.

Un jonin de l’équipe médicale vint me voir pour m’expliquer qu’ils avaient trouvé ce qu’était cette épidémie. Comme je le pensais, c’était une grippe avec infection légère des poumons qui s’était rapidement répandue de par la proximité entre chacun et également par le manque de moyens médicaux dans ce pays. Au fond, ce n’était pas grave mais comme je l’avais pensé en allant cueillir mes plantes, la faiblesse de certaines personnes les rendaient automatiquement plus susceptibles de contracter une épidémie. Je ne pouvais rien faire avec mes techniques, mais je connaissais les bases en soin de confort et pour soigner une grippe, je préparai aussi alors quelques tisanes que ma grand-mère m’avait apprises pour aussi faciliter la déglutition et diminuer la fièvre.

Je devais continuer à prendre en charge les personnes qui m’étaient assignées, je devais m’occuper du petit enfant, mais au même moment je l’entendis crier. Je courus alors rapidement près de lui, il venait d’essayer de se lever et avait trébuché et avant de retomber au sol, sa tête heurta le bord d’une table. En arrivant à côté de lui, ses parents étaient très inquiets et me bombardèrent de questions quand j’arrivai près d’eux. J’essayai de canaliser leurs demandes, et en même tant regarder le petit bambin allongé par terre. Sa tête avait été touchée près du front, et son père avait pu amortir sa chute en le retenant par les vêtements. La chute avait alors été légère et aucune commotion ne semblait être à prévoir, mais je devais le soigner et le surveiller. Son état fébrile n’arrangeait rien également. Je l’installai confortablement et plaçai mes mains sur sa tête :


Citation :
Nom : Shousen
Traduction : Paume mystique
Description : Technique de base que connaissent tous ninjas médecins. Malgré le fait que ses soins soient limités, sur le terrain ils sont souvent d'une grande aide. Son efficacité s'améliore au fur et à mesure que le ninja progresse dans la voie médicale. Il peut créer des scalpels de chakra mais n'a pas encore assez de maitrise pour les utiliser au combat. Consomme moins de chakra quand il est utilisé sur autrui que sur soit même.

Cette technique me permit alors se soigner la blessure légère de l’enfant, et en un rien de temps plus rien ne se remarquait, enfin simplement une petite griffure. La blessure externe était alors maintenant invisible, les parents me remerciaient maintes fois, mais il fallait surveiller pour être certain qu’il n’avait pas de problème interne, mais d’après ce qui m’avait été expliqué rien ne devait être trop grave. Je l’installai alors en position semi-assise pour favoriser une meilleure respiration et lui appliquai encore un peu d’onguent sur le haut du corps. Je ne cessai de garder un œil sur lui et de venir le voir toutes les quinze minutes pour voir comment évoluait la situation, il avait encore un peu mal à la tête, mais semblait être stabilisé et sa grippe diminuait. Tout en m’occupant de lui, je vaquais à mes autres occupations en prenant soin des autres personnes qu’il me restait à soigner, tels que la dernière personne âgée et les trois adultes.

Je continuai comme cela, en faisant des tournus entre chaque personne durant toute la nuit et jusqu’au petit matin où nous nous retrouvions dans une autre salle avec tous les Eisei-nins. Pour eux, tout s’était également plus ou moins bien passé, et toutes les personnes qui étaient touchées par cette bactérie semblait se guérir petit à petit, tous reprenaient un petit peu de force et étaient moins malades. Que demander de mieux ? Enfin, il y avait quand même eu un décès, malheureusement, mais tout le monde se disait que ça aurait pu être pire… J’étais plutôt satisfaite qu’on ait pu réaliser une intervention si rapide, et avoir pu sauver la centaine de personnes malades.

Je m’installai un instant sur une chaise, une faiblesse et des étourdissements prirent part de mon corps, je ne voyais plus très bien et je me sentais partir… Je ne contrôlais plus mon corps, ma tête tournait, j’avais également des nausées, je devais m’allonger car j’allais bientôt tomber. J’avais des sueurs, des tremblements et mon cœur était en fibrillation. Des chaleurs, un manque d’air et puis…un trou noir… Je m’étais évanouie. Après de longues minutes, je me réveillai et vis plusieurs collègues m’entourer, je ne compris pas tout mais après quelques temps je me souvins de ce que j’avais ressenti avant de m’évanouir.

J’allais mieux, gentiment, mais ça allait, je savais pourquoi je venais d’avoir cet étourdissement. Je n’avais presque rien mangé, j’étais restée éveillé toute la nuit et par-dessous tout je ressentais déjà une fatigue et une faiblesse depuis quelques jours déjà, qui devait être dû, je pense, à mon éventuelle grossesse. Enfin, ma mission se terminait là, la population semblait hors de danger et beaucoup de remèdes avaient été créé si besoin. Une grande partie des Eisei-nins rentrèrent au village, moi y compris, seulement quelques un d’entre nous restaient sur place encore quelques jours pour continuer les surveillances.

Durant un peu plus d’une journée, je fis la traversée en mer jusqu’à Kiri. Enfin mon village, je m’y sentais bien et j’étais aussi contente de pouvoir retrouver mon cher et tendre. J’étais encore faible malgré que j’avais pu me reposer sur la bateau, je me dirigeai alors lentement en direction du bureau du Mizukage et je lui fis mon rapport. Puis je retournai chez moi, c’était la fin d’après-midi et j’espérais retrouver Hijikata. En arrivant au domicile, il était là, installé dans le canapé, j’allai le rejoindre, me blottissant dans ses bras. J’y étais si bien, ça me faisait un grand bien, et je lui expliquai mon léger évanouissement et comment je me sentais depuis quelques jours… J’avais besoin de lui !
Je restai durant des heures dans ses bras, et nous parlions de tout et de rien… Je me sentais mieux, je me ressourçais et me préparais à une nouvelle mission !





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission au Pays des Vagues [Rang C, 3/3]


Mission au Pays des Vagues [Rang C, 3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Au pays des Vagues d'Or
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Autres villages :: Autre village-