Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Scarabée doré ( Mission rang D: Solo) [Terminée]

InvitéInvité
MessageSujet: Scarabée doré ( Mission rang D: Solo) [Terminée] Dim 6 Mai 2012 - 11:29



Scarabée Doré à dos rond
Jutsu à moi la bouffe!
Mission rang D
Citation :
- Le centre de recherche a besoin d'un insecte spécifique pour continuer ses recherches. Il s'agit d'un Scarabée à dos Rond et Doré. Dans une grotte, situé à côté de la forêt, vous pourrez en trouvez. Le laboratoire met en garde les ninja qui s'y aventureront. Lorsque vous aurez l'insecte qui se déplace très vite entre les rochers la mission sera réussite.




Son regard se plongeait dans cette étendue douce aux ondes à peine perceptible... Ses doigts étaient resté dedans immobiles et de petits tétards venaient se coller doucement contre ses ongles un peu pointus. Et si la vie était comme ça...? Une reflet , une filet liquide qui nous échappe, une étendue de molécules à travers laquelle on passe sans même la saisir, sans même pouvoir s'y arrêter pour reprendre son souffle. Accroupie devant une petite mare propre dans un jardin de Kiri. Aujourd'hui , il allait pleuvoir... La mer était agitée. Une houle comme la colère dans des anciens de ce monde. Un houle comme le passé de Kiouha, comme une sensation inerte de ne pas pouvoir y échapper. En fait cette mare et cette houle avait un point commun : celle de ne pas pouvoir être saisi. Oh il existait des jutsu certes, mais ... Si on parlait sur un plan purement physique... Rien n'était saisissable dans sa propre main. Elle en avait vu la puissance quand elle avait subi l'orage entrainement , qui l'avait poussé dans le vide sous la puissance de ces cons de moutons. Quel gâchis. Quelle pauvres créatures. Mais qui s'en préoccupait? Un mouton c'est stupide et ce n'est identifié que comme de la bouffe, alors après tout. C'est une perte financière, et après...?

L'homme est cruel et injuste. Sa pitié est horrible et son orgueil pire encore. Kiouha leva les yeux vers une odeur nouvelle. La pluie. Vêtu d'un pantalon noir, d'une brassière de même couleur. Le bandeau de kiri serré à sa cuisse, elle se leva et inspira cette odeur qu'elle aimait tant. Pieds nus, les pieds à moitié bandés comme à son habitude, ses cheveux étaient attachés avec son pic ossé. Les gouttes s'abattirent. Elle sourit. Une seconde , dix , vingt , deux minutes, quinze . Elle ne bougeait pas , comme prenant une douche, ou plutôt communiant avec la nature. Les pieds stables, les yeux fermés, les mains réunis devant le ventre dans un cercle léger, ses doigts arqués. Ne jamais perdre le contact avec la nature.

Aprés de longues minutes de méditation dans un coin reculé du visage , une silhouette se dessina en hauteur une courte seconde, et une silhouette se posa pile devant Kiouha, qui sursauta et se recula avec un petit cri de surprise.

- Genin Gonh.
- Non mais ça va pas!! Et puis on dit bonjour !
- Une mission pour toi .

Parchemin collé sur sa poitrine, elle le prit en tiquant de l'oeil et lui tapa la main. WOh , tu touches ou là ! Ces ninjas, tous des frustrés ou quoi? Ou alors c'était sa psychose qui était altérée? Peu importait, elle l'observa en coin avant de le voir s'envoler. Ses yeux se plissèrent, silencieuse, les gouttes continuant de ricocher sur ses épaules dans un vent frais. Ses meches applaties sur ses joues lui donnèren une sensation désagréable. Elle se détacha les cheveux , et les poussa en arrière, avant de se mettre un large bandana noir, ne laissant que passer les mèches en arrières. Ses paupières foncés descendirent , son regard pliés sur le parchemin dans sa poche. Elle s'assit sous un arbre et l'ouvrit pour prendre le temps de lire. Elle n'était franchement douée, elle avait appris récemment, mais elle se débrouillait. Avalant les lignes , elle soupira. Bah oui voyons, retrouver un insecte pareil par un temps si pourri. Les odeurs allaient être à moitié effacés...Quelle galère...Voila qui s'annonçait un peu compliqué, mais bon... Ordre de mission, égal ordre de mission. Elle se leva , grimpa à l'arbre et sauta sur l'énorme rempart , de pierre en pierre jusqu'en haut. Elle croisa un garde qui la regarda passer comme une chose curieuse, mais le parchemin de mission dans sa main et le bandeau sur sa cuisse lui donna l'identité grossière de la personne et il ne chercha même pas à l'arrêter, bien qu'il se dit qu'elle était un peu fêlée de sauter dans les arbres de l'autre coté de cette hauteur. Elle se glissa glisser le long des branches,comme une danse de proximité avec les écorces, et attérit sur le sol, direction la zone demandée.

Les heures passèrent, entre courses et pauses rapides pour boire ou se repérer en haut d'un arbre ou d'un autre. Rapide, souple, et discrète comme un animal fantôme ou juste comme un raton laveur humain, qui connait la forêt comme sa poche, et qui se repère aux odeurs. La nuit tomba vite, mais c'était un atout. Depuis petite, on lui avait appris à ne sortir que la nuit, à ne voler que la nuit , à juste ne vivre que la nuit. Bientôt elle arriva devant plusieurs grottes. Laquelle était la bonne? Il vivait là dedans c'était certain. Elle soupira et regarda le ciel. Elle était trempée, il fallait qu'elle se sèche et qu'elle trouve un coin pour dormir. Elle regarda autour d'elle, scrutant discrètement les horizons, en garde en permanence, comme un animal craintif qui s'attendait aux pires crasses d'un coup. Personne. Elle se recula dans un buisson et dans plusieurs gémissements légers, son apparence changea.

Un petit raton laveur aux yeux entourés de noir se retrouva dans les vêtements de la jeune Gonh. Elle sentit doucement ses propres vêtements et les poussa du nez dans la grosse besace qui était tombée au sol dans l'épais buisson. Elle s'assit sur son postérieur, la queue touffue et rayée étalé sur le sol, et commença à se frotter le ventre, avec ses petites pattes noires et griffues pour se nettoyer les poils et les sèches un peu. Elle se lécha les pattes, et tous les poils accessibles. Qui aurait pu penser qu'une petite boule de poil pouvait faire preuve d'une puissance physique et d'un esprit psychotique si malsain? Ses petit nez s'agita et elle sortit la tête du buisson. Personne aux alentours. Elle s'extirpa du buisson et fila vers les grotte dans un petit "crich crich crich crich" venant de ses petits pas griffus. Même en pleine nuit , et sous la pluie, les grottes étaient hors pluie. Les odeurs étaient un peu mieux conservés , même avec l'humidité ambiante. Derrière chaque gros rochet , chaque petits endroits dans la roche fut exploré.

Cela lui prit des heures entières, faisant plusieurs petits grottes. Elle attrapa aussi d'autres insectes qui y ressemblaient , et ceux qui ne servaient pas, elle les croquait directement , et s'asseyait pour les manger calmement , commençant toujours par la tête. Elle se fit attaquer par une espèce d'araignée bizarre toute rouge aussi et l'écrasa sous un gros caillou dans un bruit vraiment pas fameux. Un petite serpent passa lui dire bonjour, elle délogea même une petite famille de souris et dut changer de grotte avant de se faire envahir par une fourmilière géante. Elle trouva des œufs de crapaud bien dégueulasse dont l'odeur lui donna la nausée et dut sortir de la crevasse, titubant. Reprenant ses esprits, elle passa à une plus grande et vite une chose toute doré passé sous les rayons de soleil naissant d'une aube sans trop de nuages. La pluie avait cessé et la nature reprenait doucement ses droits. Les yeux de Kiouha s'allumèrent et elle se mit à courser le gros insecte. Elle se mangea un caillou , s'applatit à plat ventre sur un autre, ses petites pattes battant dans le vide , l'insecte lui échappant encore et encore. Elle courut le long de la grotte, il fit demi tour. Dérapant sur ses petits griffes, elle finit par se jeter sur lui de toutes ses forces et le sentit sous son ventre, dans ses poils. Oui ! Elle se recroquevilla, et le prit tout grouillant dans ses petites pattes, allongés sur son dos poilu et fixa la grosse bête. Mmm... ça devait être bon ça... Elle le sentit et se stoppa. Non. Pas manger. T'as déjà le ventre plein et puis lui , c'est la mission.

Elle roula sur elle même , et se transforma en humaine. Nue , bien sûr, comme à chaque fois qu'elle reprenait son apparence, mais elle ne pourrait pas avancer en raton laveur , excepté en mettant l'insecte dans sa bouche, et ses crocs l'auraient abimés.Du coup , pas le choix. Le tenant fermement dans ses mains blanches, dieu qu'il était gros quand même. Heureusement qu'il était inoffensif. Elle se leva sortit de la grotte, surveillant qu'il n'y avait pas de voyeur et s'agenouilla devant sa sacoche dans l'énorme buisson. Elle sortit d'une main une boite en métal , l'ouvrit et le mit dedans , prenant garde de ne rien lui coincer en refermant , et rangea la boite avant de commencer à se rhabiller sans vraiment faire attention. Elle passa sa brassière et s'ébouriffa les cheveux secs, pour les accrocher de l'os. Et là , son regard se figea sur un gamin qui tenait un bâton, un petit berger de chèvre. Ce dernier la fixa avec des yeux grands ouverts. Eh bah celui là aura appris des choses sur la nature. Kiouha sortit du buisson en passant sa bandoulière et s'approcha de lui , le visage sérieux, le dépassa sans un mot pour s'éloigner les mains dans le vide, prenant la direction de Kiri comme s'il n'avait pas existé.

De retour au village, elle monta dans le bâtiment pour donner l'insecte avec respect et soumission, comme elle savait le faire depuis la naissance, se retira et se posa sur un toit, pour observer l'horizon. Les choses allaient reprendre leur cour... mais cette vie de ninja y donnait un sens. Rendre service était la seule chose louable qu'elle avait trouvé à son existence. Être utile.


Mission terminée






Scarabée doré ( Mission rang D: Solo) [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» Loup y es-tu? (Mission Rang C, Solo, Finie)
» Des animaux à libérer ? Euh ... (Mission Rang C ; solo)
» Mission rang B - Solo - Une marionnette perdue...ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau ~ Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Étendues du pays :: Grottes Hijatane-