Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
InvitéInvité
MessageSujet: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Mar 29 Mai 2012 - 15:56

Lyra détestait les journées où elle devait réviser comme une bête, non pas que cela lui déplaisait (au contraire, elle n'avait pas de chances de louper une mission et cela lui permettait ainsi d'être très efficace dans les missions hardues et ainsi de pouvoir de rire aux nez de ses camarades), mais elle se réveillait toujours avec un livre sur la tête et des traces d'encres sur le visage, elle devait donc passer beaucoup de temps à essuyer correctement son visage afin d'éviter qu'on fasse des blagues à ce sujet... et malheureusement pour elle, la première chose qu'elle vit ce matin fut la page 87 du livre d'histoire de Kumo qu'elle retira avec un grognement amère, elle se leva avant de marcher à talons pour éviter d'abîmer les précieux bouquins qui gisaient au sol, elle sortit ainsi de sa chambre et se dirigea en toute hâte vers le salle de bain dans le but d'enlever de son visage l'encre du livre, c'était une tâche difficile mais elle s'était réveillée tôt et personne à par elle et son chat ne s'était réveillé dans la maison.

Une fois qu'elle eut enlevé de son visage, la partie du livre qui parlait de l'ascension au pouvoir du 2em Raikage, Lyra alla en direction de sa chambre afin de mettre sa précieuse écharpe rose (vu qu'elle n'avait pas le temps de se mettre en robe de chambre, elle a gardée ses habits normaux et s'est donc endormie avec), elle descendit silencieusement l'escalier avant de se diriger vers la cuisine où elle se fit à manger sans bruit, au bout d'un moment cependant, elle entendit son petit frère pleurer dans son berceau, suivi des bruits de pas que faisaient sa mère qui n'appréciait pas d'être réveillée aussi tôt ainsi que ceux, plus lourds, du père qui avait compris qu'il était déjà trop tard pour dormir, il apparut bientôt devant la cuisine, il avait la tignasse entièrement en bataille et une barbe de 3 mois... il maugréa un "bonjour" que la jeune fille entendit à peine avant de foncer se prendre quelques boissons épicés, sa mère arriva ensuite et elle avait l'air plus réveillée que son mari, elle ressemblait à une version adulte de Lyra sauf que son regard était plus froid et ses cheveux, plus coiffés, elle tenait dans ses bras le frère cadet de Lyra qui devait (dans 20) dirigé la famille d'une main de fer, même si il ne s'agissait encore que d'un bébé pleurnichard qui réclamait son biberon... sa mère s'assit à table avant d'aller chercher la bouillie pour le bébé qui avait cessé de pleurer.

Alors ma chérie, tu pars pour ta première mission ? tu sais que tes résultats à l'académie nous on rendus très fiers, ton père et moi... même si tu n'as toujours pas réglé tes petits problèmes de comportement.
Oui Lyra, si jamais tu as des partenaires pendant cette mission, évite de les mépriser où ils n'iront pas te sauver, j'ai failli perdre un membre lors d'une B à cause d'un type qui était vexé d'avoir des vêtements moins beaux que moi et qui à donc fait exprès de pas me voir tombé du ravin !
Oui, papa et maman, je saurais me tenir à l'écart, même si ces... individus me provoquerait, jaloux comme ils le sont.
OOOOOOUUUUUUIIIIIINNNNNN OOOOOUUUUUUIIIIINNNNN !

La conversation venait d'être interrompue brutalement par Zeckleon (le nom étrange du bébé) qui se remit à chouiner, Ellie le fit donc manger en murmurant des "Le kunai entre dans la cible.." et autres trucs, alors que le père faisait un liquide étrange à base de clous, de kunais et de soupes aux légumes dans un bol... la noble se leva de table et partit après avoir dit "Bye" à ceux de sa famille... une fois dehors, elle se mit à marcher et quitta donc assez rapidement la zone des nobles pour entrer dans le village (où "la partie populaire") où des gens la saluèrent, Lyra les ignora car elle savait très bien qu'ils ne faisaient ça qu'afin de pouvoir se faire bien voir de la jeune fille noble, cette dernière marcha donc en les ignorant et atteint donc finalement le manoir du Raikage.

Bien, j'espère que la première mission qu'on me décernera ne sera pas une mission vraiment nulle, même si je sais déjà qu'elle sera de rang D...

Elle monta le manoir et se mit devant le bureau de Kage, en attendant qu'il daigne l'accepter dans son bureau, elle s'assied sur une des chaises et se mit à lire un livre qu'elle avait emmenée sur elle.
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Mar 29 Mai 2012 - 20:43

J’était allonger dans mon lit la tête remplie de question et de réponse incertaine. A moitié entrain de somnolé par les doux bruit d’une belle mâtiné bien ensoleiller. Le doux chant des oiseau envahissait mon petit appartement d’une pièces.


*Quel honneur est-je eu a vivre ce soir la? Pourquoi mon t-ils pas tuer ce soir la? je ne mérité pas plus de vivre que mon père ou ma mère ! La vie n’est que le fruit du hasard, notre existence est le fruit du hasard... Si une force supérieur existait pourquoi n’as t-il pas sauver mes parents ! le monde est ...*


Je me fis couper dans mes pensée par la sonnerie du réveille. m'étira les bras vers le ciel accompagner d’un soupirs prolonger. Puis d’un balancement des bras vers l’avant ce qui m’aida a me redresser. J’éteignis le satané réveille d’un petit coup de poing donner de la même manière qu’on donne un coup de marteau. Sortit les deux jambe du lit pour les faire rejoindre le sols. Puis mélanca vers la petit table ridicule qui me servait de bureau mais aussi pour manger. M’assia sur une chaise autant ridicule que la table, prit un morceau de pain que je n’avais pas manger la veille.
Je manga un petit morceaux dessus puis me servit un verre de lait que je fis tomber en une flopée. Je finnisa de manger mon bout de pain puis partit me laver dans la petite pièces (même si je dirais plus micro pièce.) qui me servait de salle de bain mais aussi de toilette. Quelque minute plus tard bien lavé tout propre. (désolé mais la scène douche a été supprimer pour cause «censuré».) Je m’habilla d’une tenue assez légere vue le temps qu’il fessait dehors, mis mon bandeau autour de ma cuisse. Rangea quelque petit bordels que j’avais fait la vieille pour garder l’appartement assez propre. Mis mes chaussure puis partit en direction du bureau du raikage. Dans l’une des rue marchande de Kumo no sato, je pue apercevoir Mishiga (un jeune apprentis a qui j’ai appris quelque technique lors de ma précédente mission.) me faire de grand signe pour que je le remarque. Il portait un sac de course avec quelque légumes et de quoi manger pour lui et sa famille. Il courut vers moi avec un grand sourire et me dit.



-Bonjour, Romero sempai ! Saviez vous que j’allais bientôt passer mon examen Genin?


-Bonjour, Mishiga ! Non personne ne ma tenue au courant par rapport a cela. Tu te sens prêt?


-Oui plus que prêt ! Je me suis entrainer durs, je ne peux pas échouer !


-Temps mieux ! Je suis désolé mais je dois aller chercher une mission au bureau du raikage. Je te souhaite bonne chance pour ton examen !



Je lui fis un petit signe de main pour lui dire au revoir. Puis repris ma route vers le bureau de raikage. En marchant j"espérais une mission un peut plus mouvementé que la première. Car il faut avouer que j’aime les missions un peut plus périlleuse et honorable. En arrivant au bureau du raikage, je vis une jeune fille attendent sur une chaise. Je m’installa devant elle appuyer contre le murs. Je la salua avec un léger signe de la tête, puis mon regard figea sur sont écharpe rose quelque instant avant de me mettre a regarder le sols pour éviter de dévisager la jeune ninja. j'Attendit quelque minute histoire de voir si le raikage allait sortir. Aucun signe de vie de sa parts. Tracasser d’attendre deux mille ans, je posa une question a la jeune fille.


-Excusez moi, vous savez si le raikage est dans sont bureau?


On put apercevoir dans ma manière de parlé que je n’étais pas très a l’aise. Et que sa manquer beaucoup de confiance en soie.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Mer 30 Mai 2012 - 19:09



.:I Une oeuvre pédagogique... I:.

"Tout cela ne vaut pas le terrible prodige
De ta salive qui mord,
Qui plonge dans l'oubli mon âme sans remord,
Et, charriant le vertige,
La roule défaillante aux rives de la mort !"



Quel temps magnifique… Le ciel était toujours autant couvert des nuages sombres et orageux mais il n’y avait pas une once de vent et l’air y était agréablement doux. En général, il règne dans ce village une lourdeur moite et un vent électrique qui éclate les volets contre les murs. Je déteste ce village autant que je l’adore… Je le connais autant qu’il m’est étranger. La moitié de ma vie s’est passée ici, et mon futur à l’autre bout. Oui, je suis comme partagée en deux… Et mon rôle d’espionne me convient donc à merveille. Pain-sama savait-il déjà que j’y étais prédestinée lorsqu’il m’en a donné l’ordre ? Peut-être bien… C’était quelqu’un d’intelligent. Dommage qu’il ait basculé dans l’autre camp avant de mourir… Un esprit plus faible qu’il ne le paraissait. De nos jours, il est difficile de rencontrer des personnes qui se battent réellement pour leur conviction… Beaucoup faiblissent et finissent par choisir la voie de la facilité. Heureusement il en restait qui persistaient malgré tout. Un peu comme ces jeunes qui ne faisaient que s’entrainer pour atteindre un bon niveau… Et en parlant de jeunes, j’avais décidé de m’investir un peu plus dans le village… Oui, aujourd’hui j’allais prendre une équipe de genins et les amener en mission. Rien de très exaltant, une escorte certainement puisque j’aimais bien sortir du village…

Je passai rapidement me rincer le visage, m’étant immergée la veille avant de me coucher. Ramenant ma longue chevelure couleur de jais en arrière, je me demandais dans combien de temps j’allais pouvoir retrouver la couleur écarlate naturelle qui m’était attribuée avant que je ne dois changer de physique pour revenir ici. Tout avait changé depuis que j’étais sortie de ma désertion… Depuis que mon nom ne figurait plus dans le bingobook. Depuis que Minoue Maboroshi avait disparu pour laisser place à Kaleïs Kalinko, en somme.
Poussant un long soupir, je me vêtis rapidement de mes habituels vêtements de soie, me demandant s’il fallait que je me fasse plus martiale pour donner l’exemple. Haussant légèrement les épaules, je décidai qu’en tant que juunin, j’avais le droit de faire quelques coquetteries que l’on ne me reprocherait pas. Les gens se méfiaient de moi ici, qui allait venir me dire quoique ce soit de toute façon ? Je n’osais même pas imaginer la tête des parents de ceux que j’allais devoir mener en mission. Il n’était pas impossible qu’ils les retirent, qui sait ? Personne ne connaissait mon passé ni mes actes mais mon arrivée soudaine, mon accession momentanée au rang de bras-droit et la coïncidence de mes blessures avec la mort de l’ancien Raikage avaient éveillé les soupçons. Néanmoins, reste innocent tant qu’il n’y a aucune preuve… Et j’avais eu le temps de me perfectionner dans l’art de dissimuler les traces.

Quand j’ouvris la porte, j’accueillis avec une joie discrète la brise légère qui m’effleura le visage. Fermant ma modeste demeure, je réajustai mon arme que j’avais formée en forme de Katana simple pour pouvoir la glisser à ma ceinture. Battant doucement contre mon dos au rythme de mes pas, il était encore tôt et seuls les patrouilleurs chargés de ces horaires déambulaient dans les rues, hochant la tête en me voyant plus par devoir que par politesse sincère. Y répondant par de simples sourires, je ne m’attardai pas devant eux, voyant que toute tentative d’approche serait reçue avec suspicion. De toute façon, je n’étais pas dans ce village pour me faire des amis… Mais en tant qu’espionne, il allait falloir que je m’intègre un peu plus. Quelle idée que de m’avoir confié Kumo, la haine que j’avais ressenti jadis pour cette nation avait été trop intense pour que je puisse me sentir totalement en paix aujourd’hui.
Entrant dans la tour du Raikage où l’opulence et la majesté dominaient la scène, je passai entre deux statues de marbre noir, marchant sans bruit sur le sol de même matière de couleur ivoire. Négligeant les divers services qui ouvraient peu à peu, j’allai directement en direction des guichets chargés de donner les missions afin d’en réclamer une. Une jeune femme, ou plutôt une jeune fille, m’accueillit avec un grand sourire commercial, démontrant là qu’elle ne me connaissait ni de vue, ni de réputation. Un bon point pour moi.

« Qu’elle est ridicule avec ce sourire béat !
Elles sont formées pour ça…
Prends ta mission et allons nous-en. »

Bonjour ! Vous êtes matinale ! Que puis-je faire pour vous ? Je répondrai au mieux à toutes vos demandes tant qu’elles rentrent dans les limites de mes capacités !

Elle avait récité son texte, sans doute le même qu’elle donnait à chaque client, d’une voix joyeuse gardant encore quelques traces du sommeil. Compatissante, je lui souris à mon tour d’un éclat moindre et d’une sérénité plus présente.
Ne portant pas le bandeau de Kumo directement sur moi, je pris quelques secondes pour le trouver dans ma sacoche et le sortis afin qu’elle puisse me rechercher dans les dossiers pour y trouver la preuve de mon grade. Juunin… Un grade qui n’éveille pas les soupçons et qui me permet une liberté de mouvement appréciable. Mais je comptais bientôt viser l’ANBU… J’y serai encore plus à l’aise pour mes activités avec la lune rouge.

Je souhaite prendre une mission de rang D. Dis-je enfin calmement. J’ai cru entendre qu’une équipe de genins allait bientôt être formée en attente d’un maitre.

« Tu vas aller t’encombrer de gamins inexpérimentés ? Mais tu es folle !
Nous avons tous été des gamins inexpérimentés, hein ?
Non moi je n’ai jamais été…
On s’en fout de toi ! Là n’est pas la question, pourquoi tu fais ça !
J’ai besoin de m’investir un peu plus dans ce village. Haine se méfie de moi et nous n’allons pas le tuer de suite… »

Le meurtre du Raikage… Un projet déjà en cours qui allait prendre un peu de temps pour se mettre en place. En attendant, il me fallait m’occuper… Et une mission, même de rang D, c’était toujours mieux plutôt que de se morfondre dans un bar. J’avais déjà eu trop de problèmes avec la pègre de Kumo et si aucun d’entres eux ne m’avaient fait de mal, il fallait que j’évite de multiplier trop de meurtres même s’ils étaient liés à de véritables abrutis dans leur genre. Je suis censée être une simple juunin, après tout…
Une pile de papier tombant au sol me ramena à la réalité et je vis la jeune fille s’affoler en voyant le désordre qu’elle mettait malgré toute sa bonne volonté. Me jetant un coup d’œil en espérant que je ne le prendrai pas mal, mon visage impassible sembla la rassurer et elle se remit à farfouiller dans ses feuilles jusqu’à ce qu’elle tire enfin un rouleau un peu corné. Le dépliant fébrilement, elle me le montra, les joues rouges et essoufflée.

Une heu… Une mission d’escorte assez simple ! Bredouilla-t-elle, gênée. Si ça ne va pas je peux trouver autre ch…

Ca ira très bien ! La coupais-je gentiment. C’est parfaitement ce qu’il me faut, donnez la moi et informez les genins recherchant une mission que je les attends devant le bureau du raikage en fin de matinée !

Rassurée, elle tamponna l’ordre de mission, donna ses directives aux messagers et me tendit le rouleau que je glissai dans ma sacoche. Inclinant légèrement la tête, elle me dit joyeusement au revoir, satisfaite de voir sa première cliente partir de bonne humeur. Et de bonne humeur, elle avait raison, je l’étais… J’allais enfin prendre l’air !
Le temps que l’homme a escorté arrive et que les genins soient prévenus, j’avais encore quelques heures devant moi. En profitant, je retournai chez moi afin d’y préparer mes effets. La mission, aussi simple soit-elle, prendrait plusieurs jours si nous faisions tout le trajet à pied. Moins de temps si on courait et encore moins si j’utilisais une technique mais j’étais là pour les former, pas pour bâcler le travail…

Quand l’heure fut enfin arrivée, je partis à la dernière minute afin de leur laisser le temps de se connaître. Encore que, il n’était pas impossible qu’on ne les ai pas averti qu’ils feraient une mission de groupe…
Retournant à la tour du Raikage, je montai directement les marches jusqu’au niveau supérieur où les lieux étaient encore plus richement décorés. Le maitre de Kumo travaillait ici, il fallait dire…
Deux petites silhouettes se dessinèrent bientôt, l’une assise, l’autre juste en face adossée contre le mur. Un garçon et une fille. Mon regard les parcourra rapidement et je repérai quelques éléments utiles comme le maintient très droit de la fille qui démontrait là une haute naissance et donc très certainement un certain mépris envers les moins riches. Je savais qu’elle me respecterait, étant son maitre pour cette mission, mais qu’allaient en être les relations avec les autres ?
L’autre semblait plus humble mais assez gêné. Il ne semblait pas avoir l’habitude des missions en groupe et il allait falloir qu’il apprenne à œuvrer à plusieurs. Des défis intéressants, je vous l’accorde…

Bonjour à vous, m’adressais-je à eux en m’avançant. Je suis Kaleïs Kalinko et je serai votre sensei pour votre mission… Devons-nous attendre encore quelqu’un ou pouvons-nous commencer ?

Je m’étais composée un visage calme, avenant en enlevant toute froideur que l’on pouvait parfois me reprocher. Ils étaient plus jeunes que moi, leur âme était encore modelable et leurs capacités latentes… Cela m’évoquait beaucoup de souvenirs de ma propre jeunesse.
Sereine, j’attendis leurs réactions qui me montreraient là un bel aperçu de leur caractère…



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Jeu 31 Mai 2012 - 16:07

Lyra n'avait pas vraiment eu le temps de continuer son livre, elle venait en effet d'être interrompue alors qu'elle venait de finir un chapitre par un individu à l'air mal assuré qui semblait faire sa première mission (où qui ne savait pas vraiment comment bien s'adresser aux gens de la haute-société...), la jeune fille l'avait déjà repéré quand il était entré dans la pièce et l'avait dévisagé un moment avant de regarder son écharpe comme si il était attiré par l'objet en question, la ninja remarqua également qu'il portait des vêtements assez... révélateurs et possédait une tignasse grise-noir, sans doute afin de séduire les jeunes filles où pour montrer ses muscles aux personnes qui douteraient de sa force, le problème était que Lyra n'était pas vraiment terrifiée par cet individu qui sortait de nul part, et il venait en plus de lui poser une question assez idiote (même si il la vouvoyait, preuve qu'il savait quand même qu'il s'adressait à une vraie noble...), comment répondre sans le vexer sachant qu'il y a tout de même un potentiel assez élevé pour qu'il soit avec Lyra pendant la mission ? autant essayer de répondre d'une manière calme puis de réagir en fonction de sa réponse (si jamais il dit "Merci, ma vieille !" ,lui taper dessus est permis, si jamais il remercie la jeune noble en le vouvoyant et en lui faisant un truc poli, il sera pas dans son colimateur), elle ferma donc le livre avant de regarder attentivement le jeune homme gêné et d'ouvrir la bouche afin de formuler sa réponse qui sera (elle l'espère), pas trop blessante pour ce jeune homme un peu particulier qui semblait venir du bout du monde... où pas très loin.

Mon cher ami, si jamais M.le Raikage se trouvait ici, croyez vous que je serais assise en train de lire un livre sur l'origine de Kumo si jamais le cher dirigeant de notre village ne se trouvait pas ici ? j'en doute fort, monsieur... ?

Elle ne savait pas son nom, mais cette réponse devrait déjà pouvoir ne pas l'énerver et ainsi permettre une meilleur entente de quelques jours pendant la mission (puis, il ne sera qu'une larve comme les autres...), la jeune noble lui sourit avant de retourner dans son livre dont elle se lassa assez rapidement sachant qu'il abordait maintenant la faune locale de Kumo... elle ferma donc le livre et le mit dans la poche de son Kimono avant de se mettre à regarder avec un air calme l'horloge du bureau qui faisait un "Tic-Tac" métallique, elle jeta ensuite un coup d'oeil à l'autre shinobi hésitant avant de se mettre à regarder son bandeau de Kumo qu'elle venait tout juste d'acquérir, elle possédait désormais ne nouvelle forme d'orgueil : celle d'appartenir désormais à l'un des 5 grands villages cachés : Kumogare... même si jamais il comportait plus d'êtres pauvres que de nobles, hélas.


Bonjour à vous, Je suis Kaleïs Kalinko et je serai votre sensei pour votre mission… Devons-nous attendre encore quelqu’un ou pouvons-nous commencer ?

Lyra tourna la tête en direction de la jeune femme qui venait d'arriver, elle remit le bandeau autour de son cou avant de se lever de sa chaise et de se mettre un peu devant la sensei de Kumo, la jeune fille savait qu'elle devrait faire ça un jour et les membres de sa famille lui faisaient réviser ceci avec Zeckleon le bébé (qui serait bientôt le futur chef puissant et grand de la famille Haru), même si faire une révérence devant un petit bébé était loin d'être le genre de tâche qu'appréciait la Genin noble de kumo qui aurait préféré se passer de ça.)

Bonjour Sensei, c'est un honneur pour moi que de faire une mission avec un jônin et j'espère qu'elle se passera bien, mon nom est Lyra Haru et je suis une noble de Kumo, le clan Haru plus précisément...je ne pense pas que nous devrions attendre plus longtemps, nous sommes 3 et vous devez certainement valoir à vous toutes seuls plus de 50 Genins...

Elle regarda encore la jônin avant de faire un signe de tête vers l'autre genin pour qu'il fasse pareil, si jamais il ne faisait pas comme Lyra, ses contacts avec la jônin se pourraient se passer assez mal...
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Jeu 31 Mai 2012 - 21:35

J’étais poser contre le murs attendant une réponse de la jeune demoiselle. Tous étais si calme dans la pieces, on y entendait que le bruit énervent de la pendule fesant le tour du cadre. Je fus rafraichit par un doux vents frais venant d’en bas des escalies comme si on avait ouvert la porte. Le jeune fille me répondit.


-Mon cher ami, si jamais M.le Raikage se trouvait ici, croyez vous que je serais assise en train de lire un livre sur l'origine de Kumo si jamais le cher dirigeant de notre village ne se trouvait pas ici ? j'en doute fort, monsieur... ?


Je resta calme aprés la réponse qu’elle m’avait donner. Un soupçon de colére montat en moi que je calma par un grand soupire. Cette réponse m’avait beaucoup appris d’elle. Qu’elle venait certainement d’un quartier riche ou pires, qu’elle était une noble ! Il était vrait que ma question était un peut débile mais de la a me parler d’aussi haut. Je me dit au fond de moi.

*Quelle maniere de parler ! Elle se croit seul dans ce monde ou quoi?! Encore une fille a papa qui connait que sont petit bonheurs et qui ce contre fou des pauvres gens qui n’ont pas la chance d’etre a sa place... Qui déteste tout sauf ce qui appartient a sont petit univers. Je hais ses gens la !*

Je me sentait tous doucement monter en préssions. Puis elle me sortit un sourire qui m’énerva encore plus. Je mis mes deux mains dans mes poches puis les serra trés fort pour éssayer de calmer ma colere grandissante. Je me redressa brusquement et quand au moment ou j’allais sortir tous ce que je pensais d’elle. Une femme arriva me coupant dans mon hélancer. A premier regard on put s’apercevoir d’une femme assez serieuse. Le genre de femme a ne pas embeter ou sinont finir quatre pied sous terre. Elle prit parole en commencent par nous dire bonjours. Je lui répondit d’un simple hochement de tete trés respectueux.

-Je suis Kaleïs Kalinko et je serai votre sensei pour votre mission… Devons-nous attendre encore quelqu’un ou pouvons-nous commencer ?


Quand elle eu terminé sa phrase cela me fit comme un choc au coeurs. j’allait enfin découvrire une missions un peut plus intéressente que la précédente. Une mission ou ma vie pourrait etre en danger... Un léger frissons vena me titiler mes avant bras.


-Bonjour Sensei, c'est un honneur pour moi que de faire une mission avec un jônin et j'espère qu'elle se passera bien, mon nom est Lyra Haru et je suis une noble de Kumo, le clan Haru plus précisément...je ne pense pas que nous devrions attendre plus longtemps, nous sommes 3 et vous devez certainement valoir à vous toutes seuls plus de 50 Genins...


Je me tourna vers la jeune fille qui avait pris la parole pour ce présenter au sensei. Je me répéta plusieurs fois sont prénoms dans ma tete, histoire de m’en rapeller. Ce fut une grosse déception que d’apprendre qu’elle allait faire partie de ma premiere mission en équipe. Etant déja redresser, je m’approcha de Kaleis afin de me présenter a mon tour. Je lui fis une petit révérence pour montrer mon respect.


-Enchanté, Kaleis sensei. Je me présente Romero shynaryous ! dis je d’un ton confiant et exciter. Je n’étais pas au courant que ma missions serait avec vous... A vrait dire ces ma premiere mission en équipe.



je resta face a elle attendent les explication de notre sensei sur la mission qu’on allait bientot pouvoir commencer. Mon visage n’arrivais pas a cacher mon excitation pour cette mission. j’étais enfin arriver a un moment cruciale de la vie d’un ninja. Ma premiere mission avec des risques de blessure ou de mort. j’étais toute exciter a l’idée d’enfin mettre en pratique ce que j’avais appris pendant toute ses années. J’allais enfin pouvoir voir comment aller etre ma réaction au cours d’un combat. Si un combat devais avoir lieux. Je sentais au fond de moi que j’étais fin pret pour ce genre de mission.
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Okami Vitam ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 105
▌Age : 23
▌Inscription : 07/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
69/1000  (69/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Jeu 31 Mai 2012 - 23:44



~ une nouvelle équipe? ~

Je me levai ce matin avec une seule pensée qui me venait à l'esprit; qu'est-il advenu de Lheylie et d'Hana? Où sont-elles rendues? Et surtout, sont-elles toujours en vie? Cela fait presque 4 ans maintenant que je n'ai pas eue de nouvelles, de ma famille, de ma ville natale, malgré que ma famille, je m'en fous un peu, mais pourtant, ces pensées venaient et revenaient tout au long de la nuit... Nul ne sait pourquoi je m'inquiète autant... Pour moi, ma famille est morte, point final, ces pensées me revenaient quand je regardais le plafond de ma chambre. Je me levai aussitôt en me secouant la tête et en m'étirant. Je pris ma douche et m'habilla, d'une camisole blanc cassé et d'un pantalon mauve. Je peignai mes cheveux rapidement, et fis ma tresse comme a chaque matin, sans trop de soins. J'allai ensuite à la cuisine sans trop de hâte, car je n'avais pas très faim. je me préparai un goûter pour la journée et retourna ensuite dans ma chambre, pour préparer mes effets. Je regardai ma commode, question de voir si j'avais tout, et vis mon bandeau de Kumo. Genin de Kumo... je n'arrivai toujours pas à croire que moi, Okami Vitam, réussie à devenir Genin, malgré tout ce qu'il s'est passé durant mon enfance... Je le prit, le mis en guise de ceinture, puis plaça mon chandail par-dessus, par habitude, quoi! Je mis ensuite mes Katanas en ''X'' et pris mes effets pour sortir de ma petite maison. Je barra la porte et me dirigea vers le bureau du Raikage, espérant qu'il y ait une mission de libre pour une heure si tardive.

Je marchai dans la rue principale, et passa par la boutique de la vieille femme m'aillant donnée mes Katanas. J'ouvris la porte et les ''gling gling'' suivis d'un ''j'arrive!!'' de la vieille femme à voix rauque apparurent. Elle arriva au comptoir avec un grand sourire tracé dans son vieux visage. Elle me tendis ces bras comme signe de lui faire un câlin.

-Okaaamiiii!! Ça fait siiii loooongtemps que je ne t'ai paaaas vuuue!

elle me prit dans ces bras, un peu trop fort, car je n'arrivais pas vraiment à respirer, et me secouait dans tous les sens

-ma…ma....madame, on c'est ju...ste vus h...hier!

-mais Okami, tu sais trèèèès biiiien que je t'aaaaime!

Elle est dépendante affective, quoi...

-ou...i je l...e s...ais, j...e n'a...rrive plus... à... res...pirer...

elle me lâcha et m'invitai a m'asseoir. Je repris mon souffle mais refusa son invitation.

- désoler, je ne fais que passer, je dois aller me trouver une mission pour que je puisse monter en grades et venger votre mari.

-ooh si c'est pour ça, ce n'est pas très grave, allé, vas! Et venge mon époux!

Je lui fis signe d'au revoir et continua le chemin en direction du bureau.je me redis au guichet pour les missions, quand une madame au grand sourire sarcastique m'accueilli en me demandant mon identité.

-Okami Vitam, Genin rang E.

- bien, je n'ai plus de missions en réserve...

-D'accord, merci quand même...

Je me retournai et commença a marcher vers ma maison.

-Attendez! Cria-t-elle. Une femme m'a demandée, voilà quelques heures maintenant, de dire aux genins cherchant une mission d'aller la rejoindre devant le bureau du Raikage, elle a une mission en équipe.

-d'accord, je vais aller la rejoindre, merci beaucoup!

En toute hâte, je montai les escaliers et me rendis près du couloir du bureau. Je vis une jeune fille avec une écharpe rose, habillée proprement, lisant un livre.

"De la noblesse, sûrement..."

Je tournai ensuite ma tête et vis un jeune homme avec un air timide.

"Se doit être sa première mission en équipe..."

Je vis ensuite une jeune femme arriver, notre Sensei sûrement. Elle se présenta, Kaleïs Kalinko, notre Sensei pour la mission. Je n'avais pas tort... Ce fut le tour de la jeune fille, elle se nomme Lyra Haru, du clan noble de Kumo. Je sentais que je n'allais pas bien m'entendre avec cette jeune fille... Le jeune homme se présenta à son tour; Romero shynaryous. Il semblait plutôt excité, pour un timide... Enfin bon, je sortis par la suite de ma cachette et alla rejoindre mon équipe pour la mission.

-Bonjour, Kaleis Sensei, je m'appelle Okami Vitam, du pays des fleurs.

Je tournai ensuite vers la petite princesse et m'inclina.

-Enchantée...

Je levai la tête et lui fit un sourire en coin pour enfin me relever et attendre la réponse des autres...






Dernière édition par Okami Vitam le Sam 2 Juin 2012 - 2:11, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Ven 1 Juin 2012 - 18:44



.:I C'est le grand départ! I:.

"Quand viendra le matin livide,
Tu trouveras ma place vide,
Où jusqu'au soir il fera froid.

Comme d'autres par la tendresse,
Sur ta vie et sur ta jeunesse,
Moi, je veux régner par l'effroi."



Les trois genins (oui, on va dire que tu es arrivée, Okami xD) étaient extrêmement différents. La première qui se présenta se leva dignement, caractère qui semblait légèrement décalé avec sa jeunesse, et me salua avec politesse qui démontrait là un respect rigoureusement enseigné dans sa famille. Lorsqu’elle se présenta comme étant Lyra Haru, membre d’une éminente famille de Kumo dont je n’avais jamais entendu parlé, j’hochai légèrement la tête, conservant un fin sourire. C’était le genre de fille qui savait où elle voulait aller… Elle obéirait facilement vu qu’elle semblait reconnaître facilement ma supériorité dans l’expérience et le grade mais son intégration avec les deux autres seraient surement difficile. Il n’y avait qu’à voir le regard qu’elle échangeait avec l’unique garçon de notre quatuor avant que je n’intervienne. Elle avait du être fortement choyé et avait peut-être reçu quelques bribes d’entrainements supérieurs aux genins de familles plus modestes. Dans mon rôle de maitre, j’allais devoir non seulement leur enseigner stratégie, puissance mais aussi respect et humilité envers tout le monde, quelque soit le rang social. Espérons que sa haute naissance ne poserait pas problème… Moi-même étant née dans une très ancienne famille désormais disparue, je savais qu’il était difficile quand on est jeune de se mettre au même niveau que tous. De ce fait, je n’allais pas la considérer comme étant prétentieuse mais simplement… Mal informée.

La deuxième fille était plus discrète et ne semblait pas être parfaitement à l’aise sans non plus se montrer trop agitée. Elle était du genre à ne pas trop s’exprimer ce qui serait problématique dans les stratégies de groupe. Mais ce n’était pas un défaut plus important que celui de la première genin, là aussi j’arriverai peut-être à modifier un peu ce coté rebelle de son comportement…
Hormis ces éléments, elle me semblait motivée et prête à relever tous les défis qui se présenteraient à elle. Il allait falloir que je fasse attention à la surveiller si jamais des situations dangereuses intervenaient. Il fallait éviter qu’elle fasse cavalier seul, ce qui, en la voyant, était fort probable. En fait, je retrouvais ma soif d’indépendance en elle avec quelques années en moins. Comme quoi, en réfléchissant un peu, on pouvait très bien se projeter dans des personnes moins puissantes. Interessant…

Le dernier était l’unique représentant masculin du groupe et j’espérai pour lui qu’il arriverait à se concentrer. En voyant son visage, on comprenait qu’il n’était pas encore dans la phase de l’adolescence où filles et garçons ont du mal à faire des missions ensemble sans qu’une certaine ambigüité s’installe. Déterminé, il semblait être le plus vif des trois et devait cacher une part d’impulsivité qui pouvait soit lui porter chance… Soit lui porter défaut.
Sa façon de parler, très directe et teintée d’enjouement, me montrait un caractère franc qui installerait peut-être un malaise pour certaines personnes plus repliées sur elle-même mais ce n’était pas problématique. Bien que j’avais déjà repéré une certaine inimitié entre Lyra et lui… Je sentais que cette mission n’allait pas être facile quelques soient les domaines malgré son faible rang.

« Moi je te conseille de t’en débarrasser tant qu’il en est encore temps.
Que tu es défaitiste ! On s’en sortira très bien !
Vil’, t’as toujours eu du mal avec les jeunes… »

Voyant leur visage tourné vers moi, je stoppai mon analyse et d’un léger geste, les invitai à s’asseoir sur les chaises disposées contre le mur. De toute façon, à cette heure-ci tout le monde devait être en pause déjeuné et notre présence dans le couloir ne gênerait personne…
M’adossant contre le mur, je croisai les bras et pris donc la parole, gardant un ton calme afin de ne pas jouer le rôle stricte et sévère qu’affichaient beaucoup trop de juunins avec leur équipe. Après tout, niveau pédagogie je n’y connaissais rien et étant arrivée ici il y avait un an tout juste, je n’avais pas reçu de formation concernant la façon dont on devait gérer un groupe de genins. J’irai donc avec mes propres principes… Il fallait éviter de trop les chouchouter après tout. Quand on voyait ce qu’il se passait dehors, il valait mieux qu’ils se préparent au pire… Et l’idée de former des potentiels futurs adversaires m’amusait beaucoup.

Nous allons partir pour plusieurs jours jusqu’à la frontière du pays du son. Les informais-je alors. Nous devons escorter un commerçant particulièrement paranoïaque qui craint des attaques imaginaires… Inutile de vous dire qu’il y a peu de chances que nous nous battions férocement comme dans les histoires que vous auriez pu entendre lors de vos études…

« Oui mais toi, tu peux très bien te faire attaquer !
Et par qui ? Personne ne me connait. Seule l’akatsuki sait ma nature et je doute fort qu’elle s’en prenne à moi…
Des mercenaires mécontents des pertes que tu leur as causé lors d’une précédente mission, des brigands, des…
Ce serait bien, ils pourraient alors faire un vrai combat réel… »

… Néanmoins, repris-je une fraction de seconde plus tard, il est possible quand même qu’il puisse y avoir quelques… incidents. Je vous conseille donc de transporter quelques armes de base et d’éviter de s’encombrer de d’autres que vous ne manierez pas assez correctement pour vous défendre. Vous devez aussi mettre dans un sac un kit de soin ainsi que des rations militaires suffisantes pour tenir en cas de problèmes… Du genre, se retrouver perdus après que je me sois fait tuer.

A vrai dire, si je me faisais tuer pendant une mission de rang D je me retournerais très certainement dans ma tombe. J’avais frôlé la mort assez souvent, il était vrai, et j’en gardais quelques traces mais là ça serait le comble… Néanmoins, en tant qu’ancienne criminelle de rang S et de ce fait, en tant qu’opposant aux normes des sociétés, je savais déjà quel chemin j’allais utiliser pour pimenter la mission. Certaines zones étaient très fréquentées ce qui facilitait le trajet, d’autres passaient non loin de repaires de bandits peu puissants mais très bêtes et si mes supérieurs me supprimeraient directement la responsabilité des genins s’ils savaient ce que je comptais faire, j’allais les faire affronter des dangers qui les renforceraient. Devais-je leur dire ? Peut-être devaient-ils se préparer psychologiquement à la suite… ?
Esquissant un fin sourire, je repris à nouveau la parole, baissant légèrement la voix comme pour alourdir l’ambiance précédemment sereine pour leur faire ressentir une infime part du danger qu’il y aurait après.

N’étant pas très en accord avec les règles de sécurité qui, je trouve, bride vos capacités, je ferai donc en sorte que… vous puissiez démontrer le talent et les entrainements que vous avez fait durant cette mission. Néanmoins, je compte sur vous pour éviter d’ébruiter cette partie là. C’est donc pour cela que je veux que chacun d’entre vous me suive en connaissance de cause… Ceux qui ne voudraient pas risquer leur intégrité physique et ou morale peuvent partir. Pour ceux qui se sentent capable de faire ses preuves… Je vous attends donc à la porte du village dans une heure, vos affaires prêtes. Ne vous chargez pas trop, marchez pendant des heures peut être fatiguant et en cas d’attaque surprise il faut éviter d’être freiné dans ses mouvements… A tout à l’heure !

Leur adressant un rapide clin d’œil, je me détachai du mur et quittai le couloir, les laissant entre eux afin qu’ils puissent se concerter rapidement. Au premier coup d’œil je savais qu’ils participeraient tous à cette mission même avec les dangers que je pourrais y placer. Mais bon, j’étais trop honnête pour leur cacher malgré tout…
Sortant dehors, je n’eus qu’à rentrer chez moi pour aller chercher ma sacoche de lin blanc que j’accrochai en bandoulière. Avec mon passé de mercenaire, je connaissais deux trois coins qui ne seraient pas trop dangereux mais qui se montreraient assez coriace pour les stimuler un peu. Evidemment, même si je considérais que seuls les plus puissants pouvaient se permettre de poursuivre la voie ninja, j’avais un rôle d’espion à tenir et je ne permettrai aucune mort dans cette mission aussi dangereuse soit-elle. Je n’allais pas éveiller plus de soupçons qu’il n’en pesait déjà sur moi…
Le sourire aux lèvres, je fus aux portes avec un quart d’heure d’avance, les nuages commençant à gronder au-dessus de ma tête. Finalement… Ce n’était pas si mal de redescendre dans le sud.

[hrp : je vous laisse quitter la tour raikage et me rejoindre aux portes irp sans quitter ce topic. Ca sera plus facile pour les admins d’évaluer cette mission plutôt que de disséminer les posts partout ^^]




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Ven 1 Juin 2012 - 19:58

Le jeune homme à la question idiote venait de de présenter à la Juunin de Kumo, Lyra apprit ainsi qu'il se nommait Romero et qu'il s'agissait de sa première mission en équipe, elle faisait à peine sa première mission et elle se retrouvait déjà avec un idiot qui ne savait pas communiquer avec des personnes autrement que pour rougir devant eux où pour esquiver la conversation, ce qui expliquait sans aucun doute sa question idiote de toute à l'heure... Lyra n'aimait pas vraiment pas ce type là de Co-équipier et elle sentait déjà qu'il allait poser les questions types du "Quand est-ce qu'on arrive ?", "Pourquoi on prend par là ?" toujours agaçantes pour les co-équipiers plus malins que lui... il allait sans aucun doute finir avec un poing sur le visage lui, si jamais il n'était pas chopé par des loups où sous un éboulement avant... même si jamais la jeune noble de Kumo devait avouer qu'il avait une grande musculature, ça allait sérieusement nuire au bien de la mission ainsi qu'aux nerfs de la jeune fille qui risquerait bien de briser les règles de bienséances que les Nobles se doivent de respecter pour lui dire de fermer sa bouche (où alors pour aspirer des mouches) sinon elle allait la lui faire fermer à coup de livre sur le crâne; même si jamais elle allait devoir recevoir les gros yeux de la Juunin pendant tous le reste de la mission (qui devrait durer assez longtemps pour qu'il ait le temps de poser ses question...).

C'est alors qu'apparut une jeune fille assez pressée qui semblait débarquer, elle regarda tout le monde avant de se présenter à Kaleis sous le nom de "Okami" du Pays des fleurs, un pays pauvre...Lyra sentait qu'elle n'allait pas bien s'entendre avec cette jeune fille qui venait d'un pays sans le sou, heureusement pour la relation entre la paysanne et la Noble, Okami s'inclina devant la jeune fille en signe de respect où alors pour gagner sa confiance, cette réaction plaisait à Lyra qui était ravie de voir que son rang était respecté et elle lança un grand sourire à la jeune fille suivie rapidement d'un regard haineux vers le jeune homme aux questions stupides qui allait bientôt tourmenter le groupe entier avec ses questions sans queue ni tête qui n'avaient aucun but si ce n'est d'en faire le souffre-douleur (où le prétendu "comique") de l'équipe de choc que dirigeait Kaleis (l'équipe K-L-O-R...) qui leur recommanda alors de prendre des armes en vues de la mission qui les attendait avant de partir, Lyra se leva avant de mettre la main sur la garde de Yamato et de lancer un regard méprisant vers Romero qui était assis sur l'une des chaises du couloir, elle allait pas prendre de gants pour s'adresser à lui en tous cas...

Alors il s'agit de votre première mission en équipe hein ? au vu des vos questions, ça ne m'étonne pas... faites bien attention à ne pas vous perdre dans la rue, vous savez... l'endroit où il y a pleins de gens qui circulent.

Elle fit un sourire arrogant à Romero avant de courir vers sa maison afin de prendre des armes et des affaires pour sa future mission de plusieurs jours qui serait sans aucun doute assez difficile, elle déboula dans sa maison pour la plus grande surprise de son père qui venait de se raser et qui était en train de lire tranquillement un journal sur la bourse de Kumo.

Ma fille.. évite de débarquer comme une brute de basse classe lorsque que tu une nouvelle importante à nous annoncer où lorsque que tu fuis quelque chose car tu ruine la lecture passionnante de mon journal...
Désolé Père... j'ai réussi à décrocher une mission de Rang D avec une pauvre du pays des fleurs et un imbécile de basse classe, nous allons partir plusieurs jours en mission et je vais donc faire mes affaires...

Elle monta dans sa chambre calmement et prit plusieurs Kunais et Shurikens ainsi que des parchemins explosifs et des fils afin de tendre des pièges, plus de l'eau et de la nourriture qu'elle ne partagera pas avec ses co-équipiers de fortune, plus le blason des Haru ainsi qu'un mouchoir afin de pouvoir nettoyer la lame de Yamato si ce dernier devait entrer en contact avec une matière visqueuse telle que la boue.

Au fait, ta mère est partie promener Zeckleon dans les quartiers nobles, je l'embrasserais de ta part, ma fille... même si jamais elle sera trop excitée par le fait que tu soit partie en mission pour ça.

La jeune fille de kumo prit tout dans son sac et descendit les marches avant de saluer son père et de courir vers les portes..; qu'est ce que cette mission allait t-elle lui réserver de bon où de mauvais ?
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Ven 1 Juin 2012 - 21:28

La sensei nous montra les chaises d’un geste de main pour nous inviter a nous assoir. Puis Lyra s’adressa a moi d’une manière très mal placer que je fis semblant de ne pas entendre pour ne pas rentré dans sont petit jeux de fille trop gater par sont papa adoré. A partir du moment ou j’étais sous la responsabilité de quelqu’un, je l’écouté a chaque instant. Il était clair qu’elle savait ce qu’il fallait faire. A l’académie on m’avait appris a suivre toutes les directive d’un sensei surtout quand il s’agissait de sortir du village.
Le danger en sortant du village était réelle surtout pour un ninja de mon rang. Kaleis commença par nous expliquer ou cette mission allez nous emmener, puis elle nous expliqua clairement a quoi consistait notre missions. Ma première mission en équipe et qui puis être aussi la première fois que j’allais sortir du village en temps que ninja. Puis elle continua par nous expliquer que la mission n’était pas sans risque et qu’il pourrait certainement avoir quelque accident.
Ce qui éveilla encore plus mon excitation. Je savais au fond de moi que j’étais prêt pour cette mission et que je ferais tout pour ne pas être un poids mais le contraire. Puis elle nous conseilla de prendre l'équipement nécessaire et de ne pas s’encombrer d’arme qu’on ne manie qu’as peine.
Je restais admiratif devant cette ninja d’haut rang qui savait ce qui fallait faire avec une assurance assez impressionnante. Je rétorqua gentiment avec un sourire montrant ma bonne humeur.



-Kaleis sensei, si il vous arriver malheurs... j’hésita a terminer ma phrase mais je la continua quand même. Je pense qu’on sera déjà mort ou en très mauvais état...


jasperais en disant sa ne pas choqué Lyra et Okami. A prêt tout elles sont ninja, elle connaisse aussi bien que moi les risque. Mais il est vrai que moi, cela avait un sens a mes yeux. Si il devait arriver malheur a notre sensei. Je serais le premier a mourir pour elle ou tout simplement pour la réussite de notre mission. Puis elle continua sur le fait qu’elle allait évité les consignes de sécurité qui pour elle était un brides a notre apprentissage.
J’attendais de l’actions, alors il était clair que pour moi cela ne me déranger guère. Je lui fis un petit hochement de tête pour lui faire comprendre que j’avais bien comprit ou elle voulait en venir. Elle voulez accélérer un peut notre apprentissage, nous mettre dans des condition réelle ce qui serait certainement un avantage pour nous plu tard.
je me dit aussi qu’elle voulait un peut pimenter notre mission, histoire qu’elle ne s’ennuie pas trop lors de ce voyage de quelque jours. Car il était clair pour moi, qu ‘une mission de rang D pour une juunin cela devait être très ennuyant par rapport au mission qu’elle devait faire a la base. La voyant avoir terminer de tout nous expliquer. Elle nous fit un clin d’oeil qui me fis sourire.
Je posa un regard sur les deux autres ninja qui allait partir en mission en ma compagnie. Puis je partis d’une marche rapide pour rejoindre chez moi et préparer mon sac. Quand je sortis de la tour du raikage, je rejoigna chez moi en courant pour ne pas être en retard au rendez vous donner par kaleis sensei.
Arriver chez moi, je mis tous ce qu’elle nous avait demander de rassembler dans mon sac a dos bleu marine. Je pris ma sacoche a kunai et rajouta un shuriken Fûma déjà démonter dans mon sac. J’étais fin prêt pour ma première mission. Je prit la route pour les portes de kumo tout en gardant la même allure que j’avais pris en partant du bureau de Raikage.
Je rejoignis la sensei au portes qui était déjà arriver depuis un petit moment.



-Je suis fin prêt pour la mission Kaleis sensei ! sortis-je presser de commencer la mission.
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Okami Vitam ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 105
▌Age : 23
▌Inscription : 07/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
69/1000  (69/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Sam 2 Juin 2012 - 3:29





Enfin un défi!


Kaleis Sensei nous demandai de nous asseoir sur les chaises placés au bord du mur. Je refusai son offre et restai debout accotée au mur. Je la regardais, me demandant ce qu’elle allait nous dire. Elle disait que nous allons escorter un homme paranoïaque au pays du son, que nous n’allons pas prendre le chemin sécuritaire, mais bien un chemin d’embrouilles… Elle partit ensuite en disant de la rejoindre aux portes du village. Je me tournai ensuite en direction de Romero et de Lyra, qui prit immédiatement la parole.

-Alors il s'agit de votre première mission en équipe hein ? Au vu de vos questions, ça ne m'étonne pas... faites bien attention à ne pas vous perdre dans la rue, vous savez... l'endroit où il y a pleins de gens qui circulent.

Puis s’en allat. Je la regardai s’en aller en courant vers sa demeure. Je me tournai ensuite vers Romero, qui parti a son tour. Je me ramassais donc seule dans un corridor devant le bureau de Raikage a écouter les tic-tac que fesaient l'horloge. Je parti du manoir afin de me rendre chez moi pour faire des provisions pour le voyage.

Tout en cuisinant, je repensais à Lyra, aussi surnommée "la petite princesse", à Romero, et à Kaleis, notre sensei pour la mission... Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que je ne devrais pas trainer avec cette femme... Mais comme mon intuition disais que la vieille femme était plutôt calme, quand, il y a quelques minutes, elle a tentée de m'éttoufer avec son câlin, je ne m'y fie plus trop.

"je vais quand même me mettre à l'écart, vu le regard que posaient Romero et Lyra l'un a l'autre, tout sa va finir en guerre... En plus que Kaleis Sensei veut nous faire passer par un chemin un peu plus dangereux, il ne faudra pas traîner! Enfin bon, on va voir en temps et lieux se qu'il se passera..."

En fait, Lyra me faisait un peu penser à Lheylie, étant une petite princesse elle aussi... Elle parlait différement, mais c'était la petite fille à papa. Sur ce, je finis mes provisions, les mirent dans mon sac, et replaçai mes Katanas pour enfin sortir de ma chambre en regardant si je n'ai rien oubliée. Je mis mon sac sur mon épaule et barra la porte de ma maison. Je regardai un peu partout à l'extérieur me disant que j'allais bientôt revenir... Allais-je revenir? Là était la question. Il me restais encore 45 minutes pour me rendre aux portes du villages, qui prenait 10 minutes de marche à partir de chez moi, donc, je pris tout mon temps, contemplant le paysage brumeux du village.

Arrivée aux portes de Kumo, je vis Romero et Kaleis Sensei attendant l'arrivée des deux autres Genins et du vieux paranoïaque. Qui était se vieux paranoïaque, au juste? Je n'en avais aucune idée. Tout se que je savais, c'est qu'il était vieux, parano, et qu'il voulait aller au village du son. Voila tout. Je rejoignit alors mon nouveau co-équipier et ma Sensei. Je regardai un peu aux alentours puis regarda Kaleïs.

"pourquoi devrais-je me méfier de cette femme, elle m'a l'air plutôt gentille!" pensais-je.

Je me mis droite, prête à la nouvelle mission qui m'attendait.

-Sensei, je suis prête pour la mission!







InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Sam 2 Juin 2012 - 16:35



.:I Première vraie discussion... I:.

"Comme les anges à œil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec les ombres de la nuit ;

Et je te donnerai, ma brune,
Des baisers froids comme la lune
Et des caresses de serpent
Autour d'une fosse rampant."



Je ne fus pas surprise de voir arriver en premier Romero Shynaryous qui semblait plus déterminé que jamais à faire cette mission. Habituellement, les genins qui m’accompagnaient étaient assez réticents lorsque je leur annonçais qu’on allait pimenter un peu l’objectif mais lui paraissait au contraire, ravi de se savoir affronter des dangers réels. Ca les changerait des entrainements ennuyeux et répétitifs qu’ils devaient avoir à l’académie. On ne mes habituait pas assez à risquer leur vie ; dehors personne n’hésiterait à leur infliger des blessures mortelles. Mais rassurez-vous, je ne comptais pas les livrer à la mort, je suis une femme qui aurait très bien pu avoir son premier enfant ! De ce fait je me considérais un peu comme… La mère de cette mission devant protéger ses frêles enfants tout en leur inculquant les valeurs de la vie ninja… Vous me suivez ?
Il vint à moi avec un grand sourire aux lèvres et s’exclama d’une voix enjouée qu’il était prêt à partir. Lui répondant par un sourire amusé, j’hochai légèrement la tête en guise d’assentiment et me tournai légèrement pour voir arriver Okami qui s’avançait d’une démarche moins hâtive mais tout aussi volontaire. De tous, elle était celle qui avait montré le moins d’enthousiasme à ma décision de rendre la mission plus difficile et j’avais capté ses regards insistants sur moi, pensant que je ne le remarquais pas. Elle se méfiait de moi instinctivement ce qui n’était pas rare étant donné l’aura que je dégageais malgré moi. Plus on avançait dans l’expérience et plus il était difficile de cacher celle-ci… En tant qu’espionne professionnelle je pouvais dissimuler ce dégagement d’énergie sans difficulté mais il arrivait parfois que des personnes aux sens plus aiguisés arrivaient à ressentir un certain malaise sans pour autant en comprendre l’origine. Je devais donc la surveiller de près… Il valait mieux éviter un incident comme celui qu’il y avait eu entre Isako et moi le moi dernier…

Lyra ne devrait pas tarder… Dis-je en regardant derrière elle. Oui, là voila. Nous allons donc rejoindre le marchand qui nous attend plus loin et on commencera le périple.

« Essaye d’en perdre un ou deux pendant la mission haha
Quelle gentillesse, ça me touche…
Espérons surtout que le marchand n’est pas si bête qu’on le croit… ! »

Quand nous fûmes tous réunis, je tendis l’ordre de mission donnant l’autorisation aux genins de sortir du village et les gardes s’écartèrent alors, nous souhaitant bonne chance avec une pointe de surprise dans la voix. Il fallait dire que la dernière mission que j’avais faite avec des genins avait été particulièrement courte. Un aller-retour en une heure, à vrai dire… Ca devait donc les surprendre de me voir partir en escale pour plusieurs jours. Même si ma présence avait finit par être acceptée, les shinobis étaient encore surpris de me voir m’investir dans le village… Je n’étais pas très portée sur les missions de Kumo. Quand on a gouté aux dangers excitants de l’Akatsuki et aux contrats des mercenaires indépendants de Ame no Sato, escorter un marchand avec trois genins n’a rien d’exaltant. Il ne fallait donc pas m’en vouloir si je rendais cette traversée plus amusante que prévu…

Il nous attend à l’orée du bois ! Leur indiquais-je tandis que nous dépassions une carriole harnachée à des bœufs. Il devrait être seul, normalement.

Et bien je me trompais car lorsque l’on arriva au point de rendez-vous, quatre hommes nous attendaient dont le chef caravanier qui se précipita à notre rencontre, jetant des regards dubitatifs à notre groupe. Trois jeunes et une femme pour chef d’équipe… Voila qui n’était pas pour lui plaire. Lui tendant la main, il me la serra avec une fraction de seconde d’hésitation et nous présenta ses deux collègues. S’ensuivit une longue discussion dans laquelle je glissai que les trois autres passagers n’étaient pas prévus et qu’en l’occurrence ils ne dépendraient pas de notre protection à moins qu’il rajoute le prix prévu. Il y avait beaucoup de personnes qui essayaient de rouler les ninjas dans ce genre de mission mais mon intransigeance lui déplu fortement quand il fut forcé d’admettre que notre mission consisterait à le protéger lui et non les autres alors que son propre fils s’y trouvait.
Satisfaite, je me tournai vers mon équipe qui avait suivit l’échange en silence.

« Ils ont cru vraiment pouvoir bénéficier de notre protection ? Tous ?
Laisse moi les…
Du calme, la situation est arrangée. »

Nous devons protéger cet homme, leur annonçais-je. Les autres ne sont pas sous notre responsabilité et leur présence ne devra pas nous gêner si jamais nous devions défendre notre employeur. Allons, nous avons perdu du temps à cause de problèmes futiles, commençons ! Terminais-je avec une note plus joyeuse.

Nous nous mîmes tous en marche, nous éloignant de Kumo petit à petit. Les quatre marchand se tenaient devant nous de façon à ce que je puisse les avoir dans me champ de vision même si qu’un seul d’entre eux m’intéressait. Les autres pouvaient mourir, ma mission n’en serait pas compromise… Ils avaient essayé de nous rouler, ils seraient les premiers à le regretter.
Quand les murailles de notre village eurent disparu et que nous nous retrouvâmes sur la route principale qui traversait les plaines rocheuses, je balayai distraitement de mes sens les alentours puis regardai ce que faisaient mes élèves. Allaient-ils prendre des initiatives ou se fier uniquement à mes directives ?
Laissant passer quelques secondes, je décidai de prendre la parole afin de détendre l’atmosphère stressée qui les entourait. Leur première mission de groupe pour certains, après tout…

« J’étais nerveuse lors de ma première mission… j’avais… onze ans ?
C’est parce que tu étais faible !
Merci de ta sollicitude, vraiment c’est sympa la solidarité… »

Okami, Romero, Lyra… Commençais-je gentiment. Parlez-moi un peu de vous, quels sont vos atouts dans une mission de groupe ? Vous vous sentez à l’aise, j’espère ! Notre employeur est un abruti fini, de mon point de vue, mais il semble être assez intelligent pour ne pas faire n’importe quoi… Qu’en pensez-vous ?

Les armes qu’ils arboraient me montraient déjà les futurs atouts qu’ils auraient plus tard ainsi qu’une partie de leurs capacités… Avec leur caractère je connaissais déjà à peu près les bons et les mauvais cotés de ces derniers dans une entente en groupe et je savais aussi qui aurait un esprit destiné à vouloir mener les autres et ceux qui préfèreraient rester plus en retrait. Ma question était surtout là pour savoir ce qu’eux-même pensaient d’eux. Se connaissaient-ils assez ou non ? Beaucoup de grands ninjas possédaient des capacités hors-norme mais étaient incapable de reconnaitre leur faiblesse ce qui les menait bien souvent dans une impasse parfois mortelle… J’avais failli mourir de nombreuses fois, trop persuadée que mes connaissances me sortiraient de la majorité des dangers. Aujourd’hui j’avais appris que bon nombre de shinobis me dépassaient et de loin et que l’on ne cessait jamais de progresser… En avaient-ils conscience ? A leur niveau je me doutais bien qu’ils savaient qu’ils étaient encore en voie d’apprentissage, mais selon leur réponse je pourrais peut-être déceler la pointe d’une trop grande confiance en soi. A vrai dire, j’avais déjà commencé à la repérer chez Lyra… Peut-être qu’elle était omniprésente sur tout le groupe ?





InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Dim 3 Juin 2012 - 8:24

Lyra n'aimait jamais arriver en retard, non seulement cela donnait l'impression aux autres qu'elle était lente (alors qu'elle possédait tout de même une assez grande vitesse...), mais cela peut les amener à croire également qu'elle s'est perdue dans Kumo, et ça ne va pas donner une image flatteuse de la Noblesse aux personnes de rangs inférieurs qui pourrait bien en rire, c'est pourquoi elle fut assez gênée au moment où elle se rendit compte qu'elle était la DERNIÈRE Genin à arriver devant les portes, elle put également remarquer que Romero n'avait pas abandonné la mission (il était d'ailleurs le plus remonté à la faire bien, seul un malheureux incident aurait pu l'empêcher d'y aller), la jeune fille arriva devant le groupe et fit une révérence à Kaleis suivie d'un sourire sympa vers Okami en dépit de son rang inférieur et enfin un regard arrogant et mesquin vers le seul genin masculin du groupe, cet individu là n'allait sûrement pas apprécier ce geste et il avait déjà failli attaquer la noble de Kumo lors de l'attente de la mission, peut-être qu'en le provoquant jusque à ce qu'il n'en puisse plus et attaque la genin afin qu'il soit viré de la mission où que tout le monde ne le méprise... elle sortit donc un livre qu'elle n'avait pas finie et se mit à partir avec le groupe composé d'une femme et de 3 jeunes... Lyra put également entendre les gardes dire "Bonne Chance" à Kaleis, soit elle était une grande Jônin qui avait fait pleins de mission dangereuses et qui avait tiré vers le haut beaucoup de Genins aux grandes capacités, soit c'était une folle dangereuse qui prenait tout les risques et qui terrorisait de son simple regard les malheureux élèves qui avaient eu l'impudence de la suivre; Lyra leva les yeux au ciel avant de tourner la page de son livre parlant de la socialité chez les Lézards.

C'est alors que le groupe arriva vers le marchand qui se trouvait justement avec 3 autres marchands qui voulaient probablement escorter également car "plus on est fous, plus on rit !"... ce qui ne plut pas à Kaleis ainsi que (probablement) au groupe entier de Genins sachant que Lyra foudroya du regard un des marchands avant de mettre son livre dans la sacoche d'Okami, son père lui avait déjà parlé de ce petit problème principalement lié à la lâcheté et à la faiblesse des marchands et elle avait toujours espéré de jamais tomber sur ce genre de cas.

Imbécile de marchand... ils espèrent tous rameuter avec eux quelques amis tout en abusant de la confiance des ninjas, dire qu'il existe sans doute des Nobles qui font ce genre de pratique... vraiment, tous que des lâches ici, et l'autre abruti qui va poser des questions stupides sur la présence de ces marchands ici où alors en quoi cela va changer la mission, je me chargerais de lui expliquer avec un coup de livre sur le crâne.

La partie sur Romero avait été dite juste assez fort pour qu'il l'entende bien, une fois cette nouvelle taquinerie réalisée, la Jônin du groupe leur proposa alors de parler de leurs différentes forces, Lyra s'avança tout en sortant Yamato de son fourreau pour le montrer aux autres individus, elle inspira ensuite un grand coup avant de commencer à parler de son sabre.

Ce sabre que vous voyez là se nomme "Yamato", il à été fabriqué par mon grand-père et il en existe un deuxième exemplaire qui appartient uniquement au futur chef du clan... il peut facilement couper du bois où d'autres matières solides et bien des Shinobis sont passés sous sa lame, comme vous l'indique le sang séché présent sur cette dernière, vu que je suis une adepte du Kenjutsu et du Taijutsu, je peux l'utiliser sans trop de difficulté, pour mes qualités de ninja, je suis rapide et je peux donc être une bonne éclaireuse où alors je peux esquiver les attaques lentes de mon ennemi, en dépit de mon âge et de ma petite taille, je privilège le corps-à-corps au combat à distance... voilà.

Lyra rangea Yamato dans son fourreau avant de reculer et de croiser les bras et regarder Romero qui allait montrer ses capacités (qui devaient tourner autour de questions idiotes qui pousseraient l'ennemi intelligent au suicide).
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Dim 3 Juin 2012 - 11:39

Lyra arrivant enfin au lieux de rendez vous, me fit un regard assez mesquin Ce qui eu pour bute de m’énerver encore plus. Qu’avais je fais pour qu’elle ne m’aime pas. Je garda mon sans froid. Enfin l’équipe au complet,, nous primes la route pour rejoindre le marchand qui ce trouvait a l’orée de la foret a quelque lieux de la. Nous marchames jusqu’au marchand qui était plus que prévue finalement. J’écouta Kaleis qui leurs explica d’une maniere tres simple et aussi professionnel que si il arrivait quelque chose au autre personne de cette caravane cela ne dépenderait pas de nous. Puis kaleis sensei ce tourna vers nous pour nous dire.



-Nous devons protéger cet homme, Les autres ne sont pas sous notre responsabilité et leur présence ne devra pas nous gêner si jamais nous devions défendre notre employeur. Allons, nous avons perdu du temps à cause de problèmes futiles, commençons !



On prit alors la route direction le pays du son. Je réfléchissais a ce que venait de dire notre sensei. Il fallait alors si un problème devait arriver abandonner les autres a leurs destin ses a dire les laisser mourir en quelque sortes. Il regarda quelque instant le fils du marchand. Donc lui aussi mourrai si quelque chose arrivais, pensée-je. Puis ce fut le tour de Lyra de prendre la parole.


-Imbécile de marchand... ils espèrent tous rameuter avec eux quelques amis tout en abusant de la confiance des ninjas, dire qu'il existe sans doute des Nobles qui font ce genre de pratique... vraiment, tous que des lâches ici, et l'autre abruti qui va poser des questions stupides sur la présence de ces marchands ici où alors en quoi cela va changer la mission, je me chargerais de lui expliquer avec un coup de livre sur le crâne.


Ce qu’elle dit a mon sujet m’avait très profondément blesser. Je serra mes deux poings, accompagne de ma mâchoire. Une énorme envie me prit tout le corps. Je voulais lui sauté dessus et l’étrangler jusqu’as que mort sans suive. Je pris ma respiration par le nez toute en ferment les yeux quelque seconde, histoire de me vidé la tête. J’avais très bien compris sont jeu, elle voulait me pousser a bout que je compromette la missions. Je pris mon mal en patience et décida de réagir d’une manière qui allait probablement plus l’énervé. Je tournas ma tête vers elle et fis un grand sourire. Rien n’y personne pourrait s’entraver dans le bon déroulement de la mission. Car il est vrai que si Romero aurait été a kumo, il n’aurait pas éxiter un seul instant a répondre par la force ou la parole. Puis il regardât Lyra sortir sont sabre qui s’appelait donc «Yamato».


*Qu’elle jolie sabres avec une jolie petite histoire. Il en a un autre destiner au chef du clan....Hmmm intéressant.*

Puis elle continua sont discours sur ses qualité qui pourrait être utiles pour la mission. Kaleis nous avait demander de raconter un peut de nous mais aussi de nos qualité en mission de groupes. Elle nous demanda si on était a l’aise aussi. Ce qui n’étais pas vraiment le cas pour moi. Toute en voyant Lyra ranger sont sabres et avoir finit de parler. Je décida d’un hélant de gentillesse.


-Quels jolie sabres ! Sa dois être un redoutable adversaire.


Dis-je d’une voix calme et on sentait vraiment un soupçons de gentille. Cette phrase était forcé. Oui, je me forçais pour le bien de la mission pour éviter qu’il est des morts a cause d’un problème infantile. Puis je décida de prendre la parole afin de répondre a kaleis.



-Pourrais-je répondre a cette question quand on aura finit la mission ? dise-je avec un grand sourire. Je n’est rien a dire sur moi... sensei. dis-je cette fois si avec le sourire qui avait complétement disparut, je continua pour essayer de changer de sujet tout en gardant un ton froid. Ce qui concerne les marchand, vous les avez prévenue que leurs sort ne serait pas entre nos main... Ce qui pour moi me va très bien.

L’image de ses parent sans tête lui revenue en pleine figure, comme une grosse claque. Je garda quelque instant la bouche ouverte sans y prendre vraiment attention. Puis la referma toute en regardant si personne ne l’avait vue. Je pris ma gourde d’eau que j’avais pris soigneusement le temps de remplir avant de partir de chez moi. Je pris une gorgé puis une deuxième tout en continuent de marché.
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Okami Vitam ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 105
▌Age : 23
▌Inscription : 07/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
69/1000  (69/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Dim 3 Juin 2012 - 21:29



~mission ou provocation?~


Lyra fut enfin arrivée au lieu de rendez-vous. Elle me fit (bizarrement) un sourire sympathique avant de se tourner en direction du jeune garçon. J’ignore encore ce que cette petite princesse a contre Romero, mais je sentais que tout ça allait tourner au vinaigre… J’eus la même intuition que la première fois que j’ai vu notre Sensei… cette maudite intuition… si je ne l’avais pas, tout irais pour le mieux, la vie serais belle, les oiseaux chanteraient, tout serais rose avec des licornes (bon ok là j’exagère un peu, mais ce serait bien mieux que l’ambiance qu’on a maintenant!). Nous étions rendus au lieu de rendez-vous du marchant. Quatre hommes nous attendaient. Après quelques minutes de discussions avec ces quatre marchands, Kaleïs se retourna.

- Nous devons protéger cet homme, les autres ne sont pas sous notre responsabilité et leur présence ne devra pas nous gêner si jamais nous devions défendre notre employeur. Allons, nous avons perdu du temps à cause de problèmes futiles, commençons !

Je hochais la tête et parti en arrière de tout le monde. Lyra mis son livre dans mon sac et pris la parole.

-Imbécile de marchand... dit-elle. Ils espèrent tous rameuter avec eux quelques amis tout en abusant de la confiance des ninjas, dire qu'il existe sans doute des Nobles qui font ce genre de pratique... vraiment, tous que des lâches ici, et l'autre abruti qui va poser des questions stupides sur la présence de ces marchands ici où alors en quoi cela va changer la mission, je me chargerais de lui expliquer avec un coup de livre sur le crâne.

Elle le dit assez fort, voir même trop fort. Je regardais la réaction de Romero face à cette remarque quelque peu… désobligeante… Il serra les poings, et je remarquais que la colère prenait le dessus sur lui. Je m’avançai jusqu'à me placer à côté de lui pour la marche, question d’intervenir, s’il perdait le contrôle. Kaleïs se retourna et pris une fois de plus la parole.

-Okami, Romero, Lyra. Parlez-moi un peu de vous, quels sont vos atouts dans une mission de groupe ? Vous vous sentez à l’aise, j’espère ! Notre employeur est un abruti fini, de mon point de vue, mais il semble être assez intelligent pour ne pas faire n’importe quoi… Qu’en pensez-vous?

Lyra sorti son sabre de son fourreau et s’avança.

-Ce sabre que vous voyez là se nomme "Yamato", il a été fabriqué par mon grand-père et il en existe un deuxième exemplaire qui appartient uniquement au futur chef du clan... il peut facilement couper du bois où d'autres matières solides et bien des Shinobis sont passés sous sa lame, comme vous l'indique le sang séché présent sur cette dernière, vu que je suis une adepte du Kenjutsu et du Taijutsu, je peux l'utiliser sans trop de difficulté, pour mes qualités de ninja, je suis rapide et je peux donc être une bonne éclaireuse où alors je peux esquiver les attaques lentes de mon ennemi, en dépit de mon âge et de ma petite taille, je privilège le corps-à-corps au combat à distance... voilà.

Elle semblait plutôt égoïste et elle aime apparemment beaucoup se vanter… Enfin bon. Romero, après quelques secondes, ajouta que le sabre ferait un bon adversaire, bonne idée, ça allait peut-être détendre l’atmosphère entre les deux… Ou pas…

-Pourrais-je répondre à cette question quand on aura fini la mission ? dit-il. Je n’ai rien à dire sur moi... Sensei. Ce qui concerne les marchands, vous les avez prévenus que leur sort ne serait pas entre nos mains... Ce qui pour moi me va très bien.

Il semblait calme, mais il voulait changer de sujet, ce qui me prouva qu’il n’était pas très à l’aise d’être en équipe. Sûrement à cause de la petite qui dit sans cesse des remarques sur lui. C’était maintenant à mon tour de répondre à la question…

-Mes atouts dans une mission en équipe? Voyons voir… je suis agile, et je n’ai pas peur de me servir de mes Katanas quand arrive le danger…

Je sortis alors le vieux Katanas qui appartenait au mari de la vieille femme.

-…Celui-ci vient d’une vieille femme qui a perdu son mari, voilà quelques années. Il a été tué par un de ces maudits membres de l’Akatsuki… le Katana est peut-être usé et taché de sang, mais il reste tranchant et utile lors des combats…

Je le rangeai et retourna rejoindre Romero, pour le rassurer.

-Tu ne dois pas te sentir mal à l’aise d’être dans une équipe, tu sais! Dis-je en baissant le ton.

J’attendais quelques secondes pour vérifier que personne d’autres m’écoutais. Puis repris la parole, à voix basse.

-Lyra est juste une petite princesse, tout ce qu’elle dit ne doit pas t’atteindre…

Je marchais à côté de lui, attendant sa réponse à ma remarque…




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Dim 3 Juin 2012 - 22:49



.:I L'euphorie du sang... I:.

"A mon destin, désormais mon délice,
J'obéirai comme un prédestiné ;
Martyr docile, innocent condamné,
Dont la ferveur attise le supplice,


Je sucerai, pour noyer ma rancœur,
Le népenthès et la bonne ciguë
Aux bouts charmants de cette gorge aiguë
Qui n'a jamais emprisonné de cœur."



Comme je m’en doutai après avoir entendu les réflexions de Lyra faites à propos de la mission ainsi que son commentaire adressé à Romero, je ne répondis pas afin de voir la réaction du jeune homme qui, malgré une colère évidente, su se maitriser et parvint à ne pas répliquer. A son âge, j’aurais très certainement menacé de mort celle qui aurait osé me parler sur ce ton mais à son âge… J’étais un peu comme Lyra dans ma famille puissante et particulièrement fortunée. Aujourd’hui je comprenais enfin le rôle que je devais jouer et je décidai qu’à la prochaine incartade je commencerai à imposer un respect obligatoire au sein de l’équipe. Ici, on travaille pour la nation que l’on sert, du moins, ils travaillent pour celle-ci, et l’entente dans une équipe est nécessaire. Si jamais l’un d’eux se trouvait en difficulté, il fallait que tous soient en état de venir en aide à leur camarade malgré les quelques divergences qu’il pourrait y avoir entre eux. Pour le moment, je n’étais pas certaine que Romero ait très envie de venir en aide à Lyra malgré ses efforts pour calmer la tension et Lyra, quant à elle, était peut-être encore trop sur elle-même pour venir en aide à qui que ce soit. Encore que, elle n’avait pas pris en grippe Okami… Cette dernière était plus âgée qu’eux et ne parlait pas énormément. D’où peut-être le fait qu’elle n’ait pas attiré le côté un peu hautain de la jeune genin…

Leur réponse m’en apprit un peu plus sur eux. Lyra parla plus que les autres afin de nous expliquer l’histoire de son sabre et je vis qu’il portait en effet des traces de sang lointain. Cet élément m’amusa mais je n’en montrai rien… Nous aussi chez les Maboroshi, jadis, nous aimions que nos armes sacrés gardent les traces de leur combat… Aujourd’hui, je misais tout sur le coté pratique et jamais, au grand jamais, je ne laisserai la lame de Kuroi Hyriu teintée du sang de mes ennemis. Ce dernier, en séchant, pouvait abimer d’une façon infime mais bien présente le tranchant de l’arme ce qui lui enlevait une minuscule partie de son efficacité lors des premiers coups. Pour certains ce n’était rien, mais avant de rejoindre Kumo en tant qu’espionne lorsque je vivais uniquement des contrats de mercenaires, je vous garantie que l’on change ses habitudes pour être le plus opérationnel possible…
Lyra était une jeune fille qui devait miser sur la vitesse et la souplesse. Sa musculature était peu développée et elle allait devoir faire travailler ses bras un moment avant qu’elle puisse faire de son sabre l’extension même de son bras. Les femmes étaient peu dotées en muscle par la nature, il fallait donc compenser avec notre souplesse et notre vivacité naturelle… Sans dédaigner pour autant notre force physique lorsque nous choisissions des armes plus lourdes.
Romero ne voulu pas se dévoiler. Je sentais qu’il n’était pas très à l’aise même si tentait de créer un lien plus amical avec Lyra. Le fait d’être le seul garçon ne devait pas l’aider et je vis une lueur nostalgique traverser son regard juvénile. Il n’avait pas du avoir une enfance facile… Et pour cette raison, je n’insistai pas. Plus tard lors de la mission ou peut-être après celle-ci je parlerai avec lui, mais pas aux yeux des autres. Une certaine intimité devait être respectée… et puis, j’avais tout le temps de voir sa façon de combattre après.
Okami nous présenta ses deux armes, elles aussi portant les traces des derniers massacres. Elle resta particulièrement sobre sur sa description et j’acquiesçai légèrement lorsqu’elle se tut. Néanmoins, quand elle évoqua qu’il lui venait d’une vieille femme dont le mari avait été tué, je gardai un visage tout aussi impassible me demandant néanmoins si ce n’était pas moi qui l’avait occis il y avait quelque temps. Il me semblait bien qu’un jour un villageois m’avait vu rencontrer Kisame et j’avais été obligée de le tuer. Qui sait, peut-être était-ce moi l’assassin ? Il n’y en avait pas cinquante dans le village…

Merci pour vos quelques mots, m’exprimais-je alors une fois qu’’ils eurent terminé. Espérons que vous dites vrais pour vos qualités, vous ne tarderez pas à les mettre en action ! J'espère aussi un peu plus... de sérénité dans ce groupe.

Nous continuâmes de marcher et tandis que j’obliquai dans un passage plus discret qui quittait la route principale, j’entendais les discussions des marchands en face de moi qui ne se privaient pas de nous critiquer. Je fis passer les trois genins devant moi, préférant fermer la marche afin d’avoir tout le petit groupe en vue. J’allais les tester, d’ailleurs je prenais un chemin assez mal fréquenté en ce moment même, mais je préférais tout de même garder un œil sur eux. Criminelle de rang S, oui peut-être, mais je restais une femme et nous, représentantes de la gente féminine, nous ne pouvions pas nous empêcher d’éprouver un semblant de tendresse lorsque vous avez la responsabilité de jeunes personnes. Okami avait dix-huit ans et était donc la plus proche de moi, on pouvait même dire que c’était ma sœur contrairement aux deux autres qui auraient presque pu être mes enfants mais son grade plus faible et sa volonté de progresser avaient fait que je la considérais comme Romero et Lyra : une jeune fille que je dois tester tout en protégeant un minimum. Plus tard ils voudront me tuer, mais en attendant, je voulais les former au mieux…

Nous marchions depuis une bonne heure et je sentis bientôt l’atmosphère se refroidir tandis que les rochers grossissaient, nous dépassant bientôt et formant des couloirs de pierre naturels. Des couloirs ou un labyrinthe ? Je connaissais ses passages ainsi que ses secrets… J’avais souvent retrouvé Kisame au temps du règne de Setsuri, ici. Je savais donc qu’il y avait des brigands peu puissants mais assez bêtes pour être dangereusement imprévisibles vers ici. Si les genins et moi-même marchions naturellement silencieusement de part nos natures de Shinobi, les marchands avançaient bruyamment en parlant fort. On nous avait déjà remarqué… Et quand je sentis leur présence, je retins un fin sourire. Première épreuve, nous allons voir comment ça se passe…

Arrêtez-vous, s’il vous plait ! Lançais-je à notre employeur une fois que nous eûmes tous pénétré dans une clairière de roches. Lyra, Romero, Okami… Nous avons de la visite et je compte sur vous pour préparer un accueil digne de votre nation…

A la fin de ma phrase, des ombres sortirent de derrière des pierres, des buissons ou autres cachettes naturelles et cinq hommes sentant la sueur et le sang s’approchèrent de nous en ricanant. Je pouvais voir au premier coup d’œil qu’ils étaient faibles, de la vermine sans intérêt… Mais je savais qu’ils représenteraient un bon défi pour mes élèves. A part le chef qui semblait plus dangereux, peut-être d’un niveau chuunin au moins, les quatre autres étaient battables facilement s’ils s’y prenaient correctement.
Leur chef s’avança jusqu’à se retrouva à trois mètres seulement de nous et nous toisa de haut en bas sans cacher l’intérêt qu’il portait pour le corps d’Okami et moi-même qui étions plus âgées.

Deux donzelles, une gamine, un gross et trois civils geignards ! Grogna-t-il amusé, l’œil torve. Nous avons gagné de quoi nous amuser ce soir et un peu d’or !

Ses collègues lui répondirent par des exclamations joyeuses mais je restai calme, me contentant d’examiner rapidement leur attirail. Ils avaient tous une épée à lame courte et recourbée et je supposais fortement des armes de jet un peu partout. Quant à savoir s’ils connaissaient des techniques… Sans doute mais pas des très puissantes. Un ninja possédant un panel de techniques élevées ne marche pas d’une façon si pataude, ne sous-estime jamais ses adversaires et dégage une aura combative qu’ils ne possèdent pas. Oui, c’était des adversaires parfaits pour ma petite équipe…
Me tournant vers eux, je leur adressai un sourire tout en faisant signe à notre protégé de se placer derrière moi.

Bien ! Lâchais-je joyeusement, voila de quoi vous entrainer pour de vrai ! Ca va vous changer des combats fictifs du village… Alors soyez prudent, une erreur ne pardonnera pas ! Action, action ! C’est pour le bien de la mission !

Leur lançant un clin d’œil amusé, je m’adossai contre un rochet et croisai les bras, regardant attentivement la scène devant moi, prête néanmoins à intervenir. Sauf s’ils me décevaient trop… Il ne fallait pas déconner non plus !



avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Lun 4 Juin 2012 - 14:37

Nous continuâmes de marché dans le petit chemin qui menait petit a petit vers un labyrinthe a relief naturelle. Je réfléchi quelque instant avant de comprendre que cette endroits était parfait pour tendre des embuscade sur les marchand qui aurait le malheurs de passer par la. Je puis voir Okami se rapprocher de moi et me dire.


-Tu ne dois pas te sentir mal à l’aise d’être dans une équipe, tu sais! puis rajouta d’un ton plus bas.
Lyra est juste une petite princesse, tout ce qu’elle dit ne doit pas t’atteindre…

jacquier d’un grand sourire pour la remercier. Elle avait totalement raison, je ne devait pas montrer ma colère sinon sa serait Lyra qui aurait ce qu’elle voudrais. Mais cela montrer aussi que Lyra était comme ça avec tous le monde et pas que moi. Ce qui me rassura, me mettent en confiance pour ses prochaine remarque désobligeante qu’elle allait forcement sortir.

-Merci pour le conseille Okami-san ! J’essayerais de faire mon maximum meme si des fois ses un peut dur.

J’étais heureux de voir Okami venir me remonter un peut le morale. C’était décider tout ce qu’elle me diras maintenant n’auras aucun impacte contre moi. Aux furent et a mesure que nous marchions, l’air devenait de plus en plus frais. L’entré de ce labyrinthe arrivait de plus en plus pour au finale y etre. A peine que nous eûmes tous pénétré dans une clairière de roches.j'entendit la sensei nous dirent d’arreter de marcher ce que je fis puis je sentis un chakra meurtrier commencé a se déplacer vers nous. J’avais compris que c’étais un bandit, il n’y avait aucun doute... Je commença a ouvrir ma sacoche a Kunai et a y glisser ma main afin d’avoir un kunai a porter. Puis se fut non 1 ombre mais 5 ombre qui sortir de part et d’autre. Cinq bandit ce dressait face a nous pret a découdre. L’un d’eu prit la parole sa devait certainement le chef qui avait l’air plutot costaut.


Deux donzelles, une gamine, un gross et trois civils geignards ! Grogna-t-il amusé, l’œil torve. Nous avons gagné de quoi nous amuser ce soir et un peu d’or !

Ses coéquipière sautèrent de joie pour montrer a leurs chefs que les deux jeunes femme était a leurs gouts. Je sortis mon kunai, le brandissent devant moi a la hauteur de mon coup pret a me défendre sy l’un des brigand décider de m’attaquer. Je gardis un oeil sur notre employeur pour ne pas qu’il soit tuer ou autre. Etant positionner a gauche , j’observais les deux bandit en face de moi d’un regard froid et non impressionnable. C’était le moment que j’attendais depuis tellement longtemps qu’il ne fallait pas que je déçoive Kaleis sensei et encore moins faire le petit ninja de pacotille face a Lyra. Kaleis prit la parole d’un airs rassurer et confiant et sont sourire était assez révélateurs sur la capaciter des bandit qui se trouvait en face de nous.

Bien ! voila de quoi vous entrainer pour de vrai ! Ca va vous changer des combats fictifs du village… Alors soyez prudent, une erreur ne pardonnera pas ! Action... action...


-Enfin ! criais -je de toute mes forces.

Je fonças sur le flanc gauche a une vitesse impressionnante, observant chaque geste des bandits. Deux d’entre eux me lancèrent des kunais a fin de stopper ma progression. Ce me fit lâcher un petit sourire avant de rejoindre mes deux mains.

*Kawarimi no Jutsu*

Les kunais des bandit ricochèrent sur un rochers avant qu’il ce plante par terre. J’avais profiter de cette attaque de kunais pour me permuter a la place d’un des rochers qui ce trouvait derrière les deux bandit que je visais des yeux toute a l’heure. Profitant d’une erreur d’attention du bandit qui ce trouvait a présent toute a droite de moi pour lui donner un coup de pied puissant dans le dos ce qui l’envoya voler en direction d’Okami. Le deuxième m’aperçus au moment ou sont copain avait prit sont coup de pied. Le deuxième n’eut a peine le temps d’esquiver mon kunais que je tenais dans ma main droite. Je lui paras un coups de kunais puis lui fit une balayette avec ma jambe droite ce qui ne put esquiver. Pendant sa chute qu’il ne contrôla pas du tout, telle une vielle qui tombe sans le faire expret. J’en profita pour lui couper les arteres de la carotides. (celle du cou). Il tomba au sols gémissant de douleurs. Il était entrain de ce vider de sont sangs. Je me trouvais face au chefs et les deux autre ninja qui eut avait vue l’actions ce passer mais sans pouvoir faire grand chose vue la vitesse de celle ci. je regardais le chefs dans les yeux avec un sourire malsain. Le sangs de sont amis coulé sur mon kunais on pouvait entendre le fracas des goutte sur le sols. j’esperais qu’Okami et Lyra aurait compris que ceci était une sorte de diversion et qu’elle allait profiter de l’éreur d’inattention des bandit qui ce concentré sur moi et leurs amis entrain de mourir.

-Vous êtes une bande d’amateurs ! Vous nous aurez pris en effet de surprise vous auriez multiplier vos chances de réussite.

Ce que je dis était fait pour les garder en haleine contre moi et pouvoir permetre aux filles d’attaquer avec le maximum de tranquillité.

HJ: petit rappelle j'en est tué 1 bandit et envoyer un sur okami grâce a un coup pieds.
Soyons cohérent pour que le rp soit intéressent a lire.


Dernière édition par Romero Shynaryous le Lun 4 Juin 2012 - 19:14, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Lun 4 Juin 2012 - 17:28

La pauvre du Pays des fleurs venait de s'adresser à Romero afin de lui souffler des paroles réconfortantes, Lyra avait une bonne ouie et elle put facilement entendre son nom suivi de "Petite princesse", cette appellation était très loin de plaire à Lyra et cette dernière foudroya du regard Okami avant de se remettre à son livre, maintenant qu'elle avait dit ça, Lyra (qui la considérait juste ici comme une personne sympathique en dépit de son rang inférieur) n'allait désormais la considérer que comme un insecte qui se mêlait à la masse et qu'il fallait éviter d'écraser sous peine de salir ses sandales... La jeune genin de Kumo marcha tranquillement avec les 2 autres vermines quand soudainement, leur Jûnin prit la parole après avoir senti quelque chose de louche qui traînait dans le coin, elle eut raison car plusieurs bandits apparurent avec des intentions pas nettes.

Bien ! voila de quoi vous entrainer pour de vrai ! Ca va vous changer des combats fictifs du village… Alors soyez prudent, une erreur ne pardonnera pas ! Action, action ! C’est pour le bien de la mission !

Romero prit l'initiative d'attaquer en premier et réussit à vaincre 2 bandits, ce n'était pas trop mal pour une vermine mais il pouvait quand même mieux faire, surtout que ces paroles sur l'imbécilité des bandits étaient clairement là pour la diversion et que si jamais ils étaient intelligents, le plan capotait, heureusement pour le groupe de Genin, ils ne l'étaient pas et Lyra profita de la confusion pour aller derrière le groupe, une fois que Romero eut lancé son insulte, elle prit plusieurs Kunais et en tira sur les brigands qui furent blessés, un brigand frêle regarda la jeune fille avant de sortir une épée et de foncer vers cette dernière afin de la tuer, ses mouvements étaient lents et bourrés d'ouvertures et elle plaça 5 coups de pieds peu puissants mais assez pour le faire reculer, elle envoya ensuite d'autres Kunais mais le brigand se servit de son épée afin de contrer les projectiles, la noble le regarda avant de lancer des Shurikens qui furent parés de la même manière, elle pouvait l'avoir à l'usure mais cela ne ferait qu'épuiser le stock, le bandit éclata d'un rire pourri avant de rejeter les armes, Lyra lui lança donc un Kunai explosif, le bandit eu le mauvais réflexe de stopper avec son épée qui explosa tout naturellement, sonné et confus par l'attaque, il ne vit pas venir la jeune fille qui l'acheva avec Yamato d'un grand coup sur les côtés, elle prit un mouchoir et essuya le sang présent sur la lame avant d'esquiver l'attaque d'un autre bandit qu'elle contra avec un coup de pied sur le ventre, elle fonça sur le bandit courbé et lui donna un grand coup d'épée sur l'épaule avant d'éviter d'assez peu une attaque lancée par les 2 chefs, même si jamais ces bandits n'étaient que de la vermine, Kaleis la gronderait si jamais elle faisait tout, aussi elle fit des saltos jusques aux groupe et sortit le mouchoir pour essuyer la lame, elle regarda Okami d'un air hautain et supérieur avant de soufller sur une mèche de cheveux et de dire avec un ton autoritaire et quelque peu moqueur...

Allez-y, je pense que la performance de monsieur Romero et la mienne devraient justement vous aider à finir le travail... n'est pas ce pas pour voir vos compétences que le professeur à pris ce passage étroit ?
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Okami Vitam ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 105
▌Age : 23
▌Inscription : 07/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
69/1000  (69/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Mar 5 Juin 2012 - 2:15



Des ennemis à l’horizon!

Nous marchions toujours à la même vitesse. Romero me fit un petit sourire, quant- à Lyra, elle me foudroya du regard. Tant pis pour elle, si c’est une petite princesse, j’y peux rien! Romero me remercia du conseil. Je lui léger sourire, quand Kaleis nous demandai de nous arrêter.

- Lyra, Romero, Okami… Nous avons de la visite et je compte sur vous pour préparer un accueil digne de votre nation…

Je regardai aux alentours, pour voir ou sont placés nos ennemis, quand cinq hommes sortirent des rochers. Le chef me regarda, tout comme il regarda Kaleis-Sensei.

-Deux donzelles, une gamine, un gosse et trois civils geignards ! Grogna-t-il amusé, l’œil torve. Nous avons gagné de quoi nous amuser ce soir et un peu d’or !

Je serrai les poings et les dents, puis me calma en inspirant un coup.

Les quatre autres ennemis ricanèrent, ce qui me provoqua encore plus, mais je parvins à rester calme.

-Bien ! Voilà de quoi vous entrainer pour de vrai ! Dit Kaleïs d’un ton rassuré. Ça va vous changer des combats fictifs du village… Alors soyez prudent, une erreur ne pardonnera pas ! Action... action...

Avant que j’aie le temps de faire un mouvement, Romero avança et attaqua de front. Il m’en envoya un à l’aide d’un coup de pied. Je le regardai, puis sorti mes Katanas. Le ninja se leva et me fit un coup de pied au ventre. J’essuyai alors le sang de ma bouche, puis me leva, tout en prenant mes deux armes se trouvant par terre. Je lui fis un coup de pied, à mon tour, dans le ventre puis regarda en direction de Lyra.

Elle tua 2 autres ninjas ennemis, puis me fit un regard provocateur, avant de souffler sur une mèche sur son visage.

-Allez-y, je pense que la performance de monsieur Romero et la mienne devraient justement vous aider à finir le travail... n'est pas ce pas pour voir vos compétences que le professeur à pris ce passage étroit ?

Sur ces mots, je transpersa le ninja se trouvant à côté de moi, puis lui donna un coup de pied, pour le pousser, pour éviter d'avoir ce corps dans mes jambes.

- tu est mignonne avec ses joues et ta taille...

Dis-je d'un ton sarcastique.

-... Ta remarque est aussi creuse que ton crâne vide...

Je lui fit un sourire sarcastique, puis croisa les bras et alla rejoindre Kaleïs et Romero, sans trop me presser...






Dernière édition par Okami Vitam le Dim 10 Juin 2012 - 2:03, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Sam 9 Juin 2012 - 18:28



.:I Prise de conscience I:.

"Toi qui fais au proscrit ce regard calme et haut
Qui damne tout un peuple autour d'un échafaud,

O Satan, prends pitié de ma longue misère!

Toi qui sais en quels coins des terres envieuses
Le Dieu jaloux cacha les pierres précieuses,"



Mes élèves s’en sortirent avec succès, m’ôtant la dure tâche de devoir me salir les mains pour me débarrasser de ces imbéciles. Je vis des techniques de combat plutôt simples mais efficaces malgré tout ainsi qu’une certaine force mentale puisqu’ils n’hésitèrent pas à trancher dans le vif. Ca c’était un bon point… En tant que sensei j’aurais du empêcher de telles extrémités mais je considérais que c’était une bonne chose que d’aller jusqu’au bout de ses actions… Au moins, quand il sera temps pour eux de se battre réellement face à des adversaires qui en vaillent la peine, ils ne seront pas freinés par de stupides principes dits moraux inculqués dans les villages.
Le combat fut rapidement fini, terminé par les dernières actions menées par Okami qui nous débarrassa du dernier. Néanmoins, il y avait des points sur lesquels je me montrerai intransigeante… Notamment l’entente dans ce groupe. Lyra était issue de la haute noblesse et sa position élevée lui enlevait certaines règles. J’y avais fait une allusion un peu plus tôt mais elle semblait ne pas en avoir tenu compte.

« Tu n’as qu’à lui couper quelque chose pour lui apprendre, genre… Un bras par exemple ? Ou une jambe.
Non merci, ce n’est pas très pédagogique…
Depuis quand te soucies-tu d’être pédagogique… ?
C’est vrai… »

Me décollant du rocher contre lequel je m’étais appuyée durant le combat, je regardai brièvement les marchands qui n’avaient pas bougé, encore choqués des évènements, puis me dirigeai vers mes trois élèves qui ne s’étaient pas adressés la parole après les petites remarques d’Okami critiquant Lyra.
Quand je fus devant eux, tous les trois formant un éventail devant moi, je décroisai lentement les bras et détachai mon arme transformé en l’occasion en un simple katana à la lame longue et effilée. La plantant dans le sol, j’attendis que le dernier des bandits blessés mais toujours vivant se redresse et fonce vers nous. Le plus stupide de tous… Il aurait du se douter en me voyant me mettre en mouvement qu’il n’avait aucune chance ; dommage, je l’aurais peut-être épargné s’il s’était enfuit…
Quand il fonça vers moi puisque je me trouvais être la première sur sa trajectoire, je le vis sortir son cimeterre émoussé et l’élever au-dessus de sa tête. Pivotant sur mes hanches au-dernier moment, ma lame traça un arc de cercle, presque avec une certaine nonchalance. La replaçant dans son fourreau dans le même mouvement, il s’était arrêté en plein mouvement, nous fixant d’un air ahuri puis enfin il tomba au sol. A deux endroits en même temps.
Détournant mon regard du sang qui se vidait lentement entre ses deux parties du corps, je reportai à nouveau mon attention sur les trois genins qui n’avaient pas bougé.

Bien ! Dis-je alors d’un ton calme, un sourire présent malgré tout sur mes lèvres. C’était un bon combat, très révélateur sur vos personnes. Mais la prochaine fois, vérifiez que tout le monde est neutralisé… La vermine est tenace.

Marquant une pause, je fis apparaitre un Kunai dans ma main droite que j’entrepris de faire tournoyer distraitement, les regardant un à un. Lyra affichait toujours son petit air méprisant, Romero avait encore l’esprit dans le bagarre et semblait être sur les nerfs et Okami était d’apparence calme bien que je sentais que les paroles qu’elle avait prononcée étaient toujours présentes sur sa langue.

Il reste néanmoins un point à éclaircir… Lyra !

Je vis ses pupilles se dilater brusquement une fraction de seconde sous la surprise puis reprendre rapidement contenance.

Nous sommes une équipe ici. Prononçais-je alors, une pointe de froideur dans la voix. Une équipe se bat pour le bien du groupe et ses points forts dépendent de tous tout comme… ses points faibles. Mais les points faibles doivent être éliminés…

J’arrêtai alors de faire tourner mon arme et posai la pointe sur la peau tendre de son cou.

La mort peut tomber rapidement… Et dans ces cas là on ne peut compter que sur les autres lorsqu’elle est sur vous. Si tu ne te sens pas capable de maintenir ton rôle d’équipière, c'est-à-dire de personne à la même place que les autres, tu ne vivras pas longtemps. Ici, la naissance n’a rien à voir, seule la puissance est importante. Le reste n’est que paroles en l’air… Ton sang coulera sur le même sol si ta gorge se fait transpercer…

Otant ma lame de sa gorge, je fis prestement disparaître l’arme et fis signe aux marchands de se préparer à se remettre en marche.

Je suis chef d’équipe, mon rôle est d’assurer la protection de cette mission autant que l’éducation de vos talents de ninjas. Mais je suis là aussi pour résoudre les problèmes que vous ne pouvez pas régler. La prochaine fois qu’il y a un différent et que vous ne semblez pas maitriser la situation, faites moi en part afin d’éviter toute tension inutile. Romero, Okami… C’est aussi valable pour vous deux.

Un sourire apparut à nouveau sur mon visage, enlevant les paroles un peu sèches que je venais de prononcer. Nous nous remîmes donc tous en marche, les trois civils tout devant suivis des genins et moi-même fermant le petit défilé. Pour le moment, les élèves étaient silencieux, signe qu’ils analysaient ce qui venait de se passer. Je savais déjà que Lyra n’avait sans doute pas apprécié mes paroles, qu’Okami devait peut-être se dire qu’elle n’aurait pas du répliquer tout à l’heure à la provocation et que Romero se décidait à conserver désormais un sang froid en toute situation.

Nous marchions depuis une bonne heure désormais et une forêt apparaissait au loin. Nous allions devoir la traverser mais la nuit tombant peu à peu, je décidai d’arrêter tout le monde à la lisière de celle-ci, le long d’un petit ruisseau. Il était temps de voir comment se sortaient ces enfants en situation de campement !
Leur souriant, amusée, je leur fis comprendre qu’ils allaient devoir se charger de tout mettre en place. Emplacement, aménagement, règles de sécurité… Je ne savais même pas si on leur apprenait tout cela en cours. Mais qui ne tente rien n’a rien…

Il fera nuit noir dans un peu moins d’une heure. Constatais-je en levant la tête. Nous devrions nous dépêcher !




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Dim 10 Juin 2012 - 17:36

Les 3 genins se rendirent devant leurs professeurs, Lyra observait silencieusement Okami qui venait de lui lancer une inuslte... que faire ? réagir par une insulte encore pire serait mal placé car Lyra tomberait dans son piège, mais il fallait tout de même effacer ce déshonneur profond... c'est alors que la genin de Kumo remarqua que le bandit qu'elle avait blessé était encore vivant mais il ne put pas gouter longtemps aux joies diverses de la vie car il fut immédiatement tué par la Jônin de Kumo qui les congratula ensuite avant de prendre un Kunai et de le pointer sur la gorge de la jeune noble.

La surprise était un sentiment que tous les ninjas ressentiraient un jour, la surprise devant un piège mal tendu, la surprise devant un ennemi trop puissant où alors la surprise d'une victoire arrachée de peu, ce sentiment était en général suivi de l'horreur où de la joie, ici... c'était accompagné par l'horreur, le Jônin se mit à expliquer de manière sèche les rudiments du Teamwork a la noble qui écouta de manière attentive (sinon, elle allait bientôt voir la mort les yeux dans les yeux), elle rangea ensuite le kunai et d'expliquer sa tâche de chef d'équipe avec un sourire, étrange de sourire après avoir montré une grande froideur... cette fille connaissait son boulot mais la jeune fille de Kumo comprenait pourquoi les gardes avaient souhaités bonne chance lors de la sortie : ce genre d'incident s'est déjà déroulé et d'autres genins avaient sans doute dû expérimenter la terreur, la noble de Kumo cligna des yeux avant de reprendre son souffle pour ensuite suivre leur maître tout en jetant un rapide coup d'oeil vers Okami, le seul vrai moyen de prouver sa supériorité était de prouver à cette fille que la noble possédait plus de talents, connaissant le chemin pris... ce genre d'occasion avaient beaucoup de chance pour se reproduire, il fallait donc juste être patiente...

Après des heures de marche, le groupe arriva à la lisière d'une foret, près d'un petit ruisseau, Lyra posa son sac et rangea son livre avant de regarder les instructions de son professeur, c'était l'heure du camping et il fallait donc se préparer à dormir ici...

Bien, je vais déjà commencer par la sécurité... la plupart des brigands aiment attaquer les camps pendant la nuit, j'ai des plans pour ce genre de brigands tout de même...

Elle posa des fils tout autour d'un périmètre précis, les fils étaient trop élevés pour qu'on puisse passer au dessus mais assez bas pour éviter qu'on ne marche dessous, elle accrocha ensuite des clochettes et des Kunais sur le fil, elle se mit ensuite à la dérouler et en posa également près du ruisseau...

Vous êtes tous assez intelligents pour deviner son utilisation, ils sont noirs et peuvent donc passer inaperçus et les Kunais peuvent blesser les bandits, nous n'avons aucun chance d'être pris par surprise... mais faites attention quand même, une fois repérés, ils vont essayer de le contourner, mais je pense que ce sera asse utile pour sauver nos vies, ce système est plus pratique en foret... je dis ça pour les marchands.

Elle regarda ses alliés avant de s'éloigner.

Maintenant que je me suis occupée de la sécurité, il faut que quelqu'un s'occupe des tâches de ménagements, nous avons 3 tâches et nous sommes 3 genins... je ne dis rien mais Monsieur Romero et Mademoiselle Okami feront sans doute ces tâches mieux que moi.
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Dim 10 Juin 2012 - 20:40

L’heure est a se reposer





Tout était clair dans mon esprit. Ce que je venais de faire... Prendre la vie d’un homme dans le file de l’action. Comment décrire ce sentiment. J’écarquillai les yeux toute en me remémorant mon combats contre les bandit. Mais qu’elle est ce sentiment? Un sentiment de joie mêlée a de la rancœur de ses gestes. Toute était peaufiné dans mon esprit comme ci une réponse m’avait ouvert l’esprit une bonne fois pour toute sur ce qu’avait ressentit les hommes qui avait tuer ma mère. Je restait la l’esprit bloqué la bouche mi-ouverte. Ce sentiment... Il est tellement agréable ! J’ai pris plaisir a faire ce geste qui coute la vie. Suis je un monstre? pensée-je l’esprit confus. Puis soudain je fus interpeler dans mon esprit par un des bandits qui avait survécu a une des attaques donner par l’un des genin. Il fonçât sur Kaleis sensei brandissant sa cimeterre. D’un geste noble et rapide kaleis sensei élémina ce vulgaire bandits comme une vielle vermine. Ce geste parfait coupant l’adversaire en deux partie me fis écarquillé les yeux.

*Quel magnifique geste ! C’est...C’est de l’arts !*

Un petit sourire montrant ma satisfaction de ce petit combat qui m’avait enfin ouvert l’esprit. J’étais née pour tuer et cela n’était plus qu’un simple doute. Je vis Kaleis brandir le coté tranchant de sont kunai sur le cou a Lyra. Lui expliqué ce qu’était la responsabilité d’etre en équipe et qu’elle conséquence aurait-elle si elle continuait comme cela. Je fis un hochement de tête a Kaleis sensei pour lui montrer que j’avais bien compris. Nous reprime la route. Apres quelque heure de marche nous arrivons a une lisière bordant un foret ou dans lequel il commençait a faire drôlement sombres a cause d’un manque de soleil. A ce moment même kaleis nous dime qu’il était temps de poser le campement. Heureusement dans mon sac il y avait de quoi faire cela. Lyra partit poser des pièges un peut partout. La voyant prendre une initiative je fis de même. J’ouvrit mon sac et commença a sortir une tente démonté. Je commença la monter de la tente qui était relativement assez simple car il sagissait n’y plus n’y moin qu’un simple draps hermétique a un texture plutôt plastifier. Je partit a la recherche de grande branche, les plus solide qui soit dans la foret. J’en coupa deux d’un arbres qui s’élevait a coter du campement. Et en trouva trois autre a quelque metre du campement. Je planta les 4 premier bout de bois de manière qu’il fasse un rectangle assez large puis planta le dernier, lui était plus longs de sortes que l’eau s’écoule le long du toit. Les branches de bois planté dans le sols. Je fis un petit test de solidité en donnant une petit claque sur l’une des branches celle ci ne bougea pas. C’était bon mes pilier était bien enterré, j’attrapa le draps puis d’un saut assuré et calculé je mis le draps en sortes que celui soit posé sur chaque branche. Et voila un endroits a labris de la pluie. J’y posa mon sac en dessous y sortit un duvet de couleur vert et le mis en position sur le sol en dessous de la grande tente. Âpres cette activité faite Lyra pris la parole.

-Maintenant que je me suis occupée de la sécurité, il faut que quelqu'un s'occupe des tâches de ménagements, nous avons 3 tâches et nous sommes 3 genins... je ne dis rien mais Monsieur Romero et Mademoiselle Okami feront sans doute ces tâches mieux que moi.

Je lui fit un grognement de non chalande montrant mon ambiguïté a ce qu’elle venait de nous dire. Je fis un simple hochement d’épaule, je me mit a regarder Okami et d’un grand sourire lui demanda.

-Sa te dit de venir avec moi chercher du bois, histoire qu’on puisse ce réchauffer un peut?


Je gardait mon sourire attendant sa réponse.


© Eryu/Yakumo

avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Okami Vitam ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 105
▌Age : 23
▌Inscription : 07/04/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
69/1000  (69/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Mer 13 Juin 2012 - 17:38



~Le début d’une soirée mouvementée…~


Je me rendis à côté de Kaleïs, quand un ennemi que Lyra avait blessé s’est mis à courir vers nous, brandissant son cimeterre. Il éleva son cimeterre au-dessus de sa tête. Je n’eus pas vraiment le temps de voir l’attaque de notre Sensei face à cet imbécile d’ennemi, mais il se retrouva au sol, coupé en deux. Je me tournai en direction de Kaleïs, qui nous félicita du combat. Elle mit ensuite un Kunai au cou de Lyra. Je regardai Lyra, avec le kunai au cou. Celle-ci semblait plutôt surprise, par le geste de notre Sensei.

-La mort peut tomber rapidement, dit-elle. Et dans ces cas-là on ne peut compter que sur les autres lorsqu’elle est sur vous. Si tu ne te sens pas capable de maintenir ton rôle d’équipière, c'est-à-dire de personne à la même place que les autres, tu ne vivras pas longtemps. Ici, la naissance n’a rien à voir, seule la puissance est importante. Le reste n’est que paroles en l’air… Ton sang coulera sur le même sol si ta gorge se fait transpercer…

Puis elle ajouta, en ôtant la lame de son coup que ce qu’elle dit est valable pour Romero et moi. Nous nous mîmes en marche quelques secondes plus tard. La marche fus silencieuse, trop silencieuse, même. Je marchais à tête baissée, pensant à l’attaque des ennemis, plus tôt dans la journée.

‘’ Ce n’est pas comme ça que je vais avancer, en laissant la place à une jeune Genin, surtout avec la promesse de vengeance que j’ai faite à la vieille femme du magasin, je ne peux pas rester là à rêvasser'' Pensais-je.

Je tournai ma tête de quelques degrés, et leva la main droite de façon à voir mon signe du pays des fleurs.

‘’ …Si seulement Hana était là… Elle m’aurait aidé à coup sûr, à trouver ce maudit membre de l’Akatsuki… ‘’

Après une heure de marche, Kaleïs nous arrêta, disant qu’il ne resta plus qu’une heure avant le coucher du soleil. J’en déduis alors que nous allons dormir ici, en pleine forêt. Lyra plaça des fils noirs autour du terrain et y accrocha des Kunais et des clochettes. Judicieux, mais c’est un classique.

-Vous êtes tous assez intelligents pour deviner son utilisation, dit-elle. Ils sont noirs et peuvent donc passer inaperçus et les Kunais peuvent blesser les bandits, nous n'avons aucun chance d'être pris par surprise... mais faites attention quand même, une fois repérés, ils vont essayer de le contourner, mais je pense que ce sera asse utile pour sauver nos vies, ce système est plus pratique en forêt... je dis ça pour les marchands. Maintenant que je me suis occupée de la sécurité, il faut que quelqu'un s'occupe des tâches de ménagements, nous avons 3 tâches et nous sommes 3 genins... je ne dis rien mais Monsieur Romero et Mademoiselle Okami feront sans doute ces tâches mieux que moi.

C’était de la provocation, selon le ton de sa voix. Elle prenait un air supérieur. Elle se croit meilleur que tous, ou quoi?

Je la regardai d’un regard plutôt menaçant, en signe que j’accepte le défi. Je me tournai ensuite en direction de Romero, qui avait placé sa tente. Quant à moi, je partis chercher de l’eau dans le ruisseau, à l’aide de ma gourde, question d’avoir des provisions, pour les marchands, et pour moi. Pour enlever les bactéries de l’eau, il faut la faire bouillir. Il fallait donc un feu. Je retournai à notre camp.

-Ça te dit de venir avec moi chercher du bois, histoire qu’on puisse se réchauffer un peu? Dit Romero avec un grand sourire aux lèvres.

-Biensûre, dis-je en lui faisant un sourire sympathique. J’ai justement besoins d’un feu, pour bouillir mon eau…

Je fis un léger regard noir à Lyra, puis partis chercher du bois accompagnée de Romero...



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Jeu 14 Juin 2012 - 18:27





.:I Un dernier test... I:.



"Bâton des exilés, lampe des inventeurs,
Confesseur des pendus et des conspirateurs,

O Satan, prends pitié de ma longue misère!

Père adoptif de ceux qu'en sa noire colère
Du paradis terrestre a chassés Dieu le Père,"



Je regardais ma petite troupe se mettre en mouvement, notant que les marchands ne s’occupaient que d’eux sans prendre mes directives. Levant les yeux au ciel au moment où Lyra s’éloignait, seule encore une fois, pour aller poser des pièges, je me dirigeai vers eux d’un air agacé. Celui que nous devions protéger eu un mouvement de recul à mon approche, comme s’il s’attendait à ce que je lui fasse quelque chose. Il fallait dire que lorsque nous avions repris la route après avoir tué les bandits, leur teint avait pris une teinte couleur crème périmée pendant de longues heures… Et nous n’avions échangé aucun mot jusqu’à maintenant.
Son fils et son collègue me fixèrent d’un air méfiant auquel je ne répondis pas et je braquai mon regard dans celui de notre employeur, le mettant plus mal à l’aise qu’il ne l’était déjà. La sueur coulait le long de sa tempe et je voyais sa pomme d’adam monter et redescendre avec fébrilité. Ha les hommes, les hommes, les hommes… On dit que nous, les femmes, nous les adorons pour leurs faiblesses, mais là j’avais un peu de mal à appliquer ce concept…
Ignorant tous ces signes évidents qui montraient que je n’étais pas spécialement la bienvenue, j’affichai un sourire éclatant qui les stressa plus qu’autre chose et pris la parole.

Messieurs, ce serait bien que vous installiez vos affaires dans les limites du campement que ma jeune élève est en train de tracer. Ca éviterait que vous vous preniez un kunai lorsque vous vous lèverez cette nuit pour divers besoins…

Sans attendre de réponse de leur part, j’inclinai légèrement la tête d’un air ironique et retournai sous le couvert des premiers arbres de la lisière contre lesquels Romero installait une grande tente qui pouvait abriter trois personnes. Les trois genins dormiront ici, ça évitera les conflits inutiles de la part de Lyra qui ne sait pas monter un abri et ils pourront heu… se rapprocher durant cette nuit.
Jetant un regard en arrière, je vis Lyra revenir peu après et tandis qu’elle retournait vers le campement, j’allai faire le tour de ses pièges, corrigeant l’emplacement de clochettes trop visibles ou modifiant la hauteur des fils là où ça n’allait pas. Dans l’ensemble, son travail avait été néanmoins plus que satisfaisant mais je me disais que s’ils s’y étaient mis ensemble, peut-être que ça aurait frôlé la perfection…
Reportant mon attention derrière moi, je vis Romero et Okami s’éloigner un peu plus loin pour aller ramasser du bois et j’en profitai pour retrouver Lyra qui du coup, ne savait plus quoi faire.

Puisque tu n’es pas allée les accompagner, profite donc de leur absence pour analyser le terrain ! Lui dis-je alors. Car cette nuit, vous vous occuperez des tours de garde et il faudra que vous soyez vigilants aux emplacements où vous devrez vous placer de façon à voir mais à ne pas être vus…

Je terminai de poser au sol les dernières couvertures, maigres conforts mais qui nous épargneraient le loisir médiocre de se débarrasser des brindilles et autres végétaux coincés dans les vêtements le lendemain. Enfin, tout le petit monde se regroupa autour du feu allumé par les trois genins et on sortit les provisions, à savoir de la viande séchée et quelques légumes que l’on pouvait cuire malgré le manque de sel. Ils ne devaient pas être habitués à un repas aussi frugal mais ils allaient devoir s’y mettre, car plus ils progresseraient et plus leurs missions seront longues… Et quand on doit partir plusieurs jours voire plusieurs semaines, on ne s’embarrasse pas de gigots agrémentés au caviar et aux truffes…
La nuit tomba assez vite et bientôt le ciel sans étoile devint d’un noir de jais. Seule la lune nous offrait une faible clarté, amoindrie par le fait qu’elle n’était visible qu’à un petit quartier. Pour une première veillée, les conditions n’étaient pas idéales du tout mais ça les endurcirait. Et puis avec un peu de chance, nous nous ferons peut-être attaqués une dernière fois… Dans tous les cas, si tout se passait bien, nous devrions atteindre notre point de chute à la moitié de la journée prochaine. Le retour, débarrassé des marchands, se ferait beaucoup plus rapidement puisque leur endurance avait été développée lors de leurs entrainements… Mais pour le moment, place à la nuit.

« Nous sommes invisibles du sud grâce aux arbres !
Mais pour ceux qui arriveraient du nord, notre feu a du tous les attirer !
J’y compte bien… Ca serait parfait si c’était le cas !
Si jamais il y a un problème, tu te feras engueuler, Kali-chan… ! »

Romero était le premier à prendre le tour de garde, ayant tiré le plus petit bâton lors de la courte paille. Je le vis s’éloigner pour se placer sur un rocher et approuvai d’un signe de tête son choix d’emplacement avant de vérifier que les autres s’étaient bien couchés. Les marchands se trouvant un peu plus loin, j’éteignis les dernières braises et me hissai silencieusement sur une branche, dissimulée grâce aux feuilles diverses. Là, je fermai les paupières et m’abandonnai dans un demi-sommeil afin d’être prêt en cas de problème…

J’ouvris les yeux deux heures plus tard, un peu avant que Lyra n’aille prendre la place de Romero. Mon regard parcouru l’horizon et de ma position élevée, je vis bientôt trois petites silhouettes qui couraient ventre à terre, dissimulées derrière les hautes herbes. Mes élèves ne les avaient pas encore remarqués et Okami dormait toujours paisiblement tandis que Romero s’allongeait auprès d’elle. Un fallut attendre encore une demi-heure avant que nos agresseurs passent à l’action. Pendant une fraction de seconde je fus tentée de ne pas bouger mais quand je compris que leur niveau, bien que peu élevé, était suffisant pour réussir à tuer tout le monde dans son sommeil, je pris deux kunais et en jetai un au pied de Lyra tandis que j’envoyais l’autre entre les deux autres élèves. Romero et Lyra furent les premiers à réagir puisqu’ils étaient déjà réveillés et j’esquissai un sourire satisfait quand je vis Okami bondir sur ses pieds quelques secondes à peine après eux. Je les vis chercher autour d’eux et quand je compris à leur expression qu’ils avaient deviné le danger, mon sourire s’agrandit. Ce serait leur premier combat de nuit sous un ciel sans étoiles. Il serait dur mais ils avaient l’avantage de connaître le terrain. De plus, il pourrait affronter un adversaire chacun et j’étais toujours là en cas de problème…

« Tu ne vas pas les aider ? Imagine, ils meurent !
Mais non, mais non… Ils sont coriaces !
Ils ont battu cinq adversaire tout à l’heure, enfin, quatre !
Oui mais ceux-là sont plus forts. Ils vont être obligés de faire un travail d’équipe car la jouer perso leur sera fatal… »

Les trois bandits étaient d’un niveau genin ou chuunin à première vue. Ils n’avaient pas reçu une formation comme mes élèves ce qui les rendaient moins efficaces mais leur complicité les avait rendu redoutable. En effet, la femme et les deux hommes se comprenaient sans même avoir besoin de s’exprimer et ils se déployèrent tout de suite en triangle, laissant l’homme le plus âgé en retrait ce qui sous-entendait que celui-ci était plus perfectionné dans le combat à distance. La femme portait une armada d’armes blanches ce qui démontrait qu’elle était dans le kenjutsu ou du moins dans le bukijutsu et il faudrait y aller au corps à corps. Seul le dernier, le jeune homme brun, semblait être moins spécialisé que ses amis. En revanche, il semblait être la tête pensante quand je le vis faire un signe de tête à sa collègue qui acquiesça. Oui, séparés ils n’étaient que des détails, des poussières à affronter, mais ensemble ils allaient appliquer des stratégies de groupe redoutables… On verrait bien si mes trois élèves allaient comprendre qu’il allait falloir passer outre les petites tensions car seule leur unicité leur permettrait de vaincre.
Pour faire bonne mesure, je me laissai tomber silencieusement au sol, restant cachée à la vue des trois adversaires. Ce combat n’était pas le mien, je ne voulais pas qu’il soit troublé par mon apparition. Sortant néanmoins mon arme de ma poche, je la transformai en un sabre court que je fis distraitement tournoyer dans ma main, prête à intervenir en cas de problème.

« Et les marchands ?
S’ils ne bougent pas, ils sont en sécurité. Mes élèves font barrage aux adveraires.
Oui mais s’ils arrivent à percer cette barrière ?
Et bien nous verrons comment ils se débrouilleront !
Oui mais la mission…
… ne sera pas compromise. Notre employeur n’aura pas une égratignure. Les autres, on s’en moque. »

Souriant discrètement, je reportai mon attention sur la scène, prête à voir comment Okami, Lyra et Romero allaient se débrouiller. Ne décevez pas l’enseignement de Kumo, vous êtes amenés à devenir l’élite de la nation de la foudre, après tout…




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Sam 16 Juin 2012 - 9:30

Lyra regardait silencieusement partir Okami et Romero, ces derniers étaient en train de faire une des tâches les plus importantes pour installer un campement : trouver de la nourriture... plus facile à dire qu'a faire mais il n'empêchait pas que cette tâche était très importante, il fallait vite que la jeune fille fasse une chose tout aussi importante afin d'éviter que Kaleis ne préfère les deux ver... Genins, cette dernière avança vers Lyra sans intention de lui mettre un Kunai sur la gorge et lui proposa alors d'étudier le terrain, afin d'éviter de se faire embusquer par quelques brigands qui avaient l'intention de tuer, elles se mit donc à observer le terrain devant sa "barrière" et remarqua que c'étaient des hautes herbes, des bandits discrets pourraient en profiter pour attaquer sans être vu mais ils ne verraient sans doute pas le piège, il fallait cependant faire attention à ce genre de chose, c'est pourquoi Lyra fit un saut au dessus de la barrière et se mit à regarder le camp comme si elle était une ninja qui voulait l'attaquer, elle put ainsi voir que le lieu où se trouvait l'installation possédait des arbres, elles s'étaient d'ailleurs mis derrière ces derniers pendant l'installation et se rendit compte qu'ils avaient une vision parfaite du terrain, ce qui n'était pas le cas des attaquants qui ne pouvaient pas le voir, les ninjas avaient donc l'avantage de la surprise et possédait en plus un endroit où il pourrait attaquer sans risque de se manger une riposte de la part des ennemis ! la noble de Kumo revient donc dans le camp, pris une feuille et un crayon et se mit à dessiner le terrain, le campement et les angles d'attaques pour éliminer les assaillants... ainsi que la barrière, elle accrocha le plan à l'un des arbres et se mit à continuer d'analyser le champ afin de savoir comment protéger plus efficacement, elle attendit le retour des deux autres Genins et installa des pièges sur les hautes herbes, elle les dessina ensuite sur la carte et les montra à ses camarades Genins afin qu'ils ne soient pas surpris... elle montra également le plan à Kaleis et aux marchands qui devenaient très pâles au fur et à mesure que la mission avançait, elle se mit ensuite à manger avec le reste et mangea la viande et les légumes sans grogner, elle mangeait lentement afin d'éviter de gaspiller et elle décida donc de féliciter les deux.

Bravo pour avoir trouvé de la nourriture comme ça sans tomber sur des aliments empoisonnés où pourris... je n'aurais jamais réussi cela seule, j'espère que nos "disputes" au début de cette mission vont passer rapidement...

Pas de ton arrogant et un visage sincère, assez rare chez elle mais c'était bon, elle ne parla plus pendant le reste de ce repas frugal et tira à la courte paille avec les trois Genins (Romero eut le moins de chance), elle s'endormit tranquillement dans son lit pendant deux heures, quand vint le moment de changer, un Kunai tomba à ses pieds (qu'elle ramassa prestement), Romero et Okami également, 3 silhouettes formant un triangle approchaient.

Bon... ils ont l'air de posséder des stratégies redoutables, je propose que nous mettions de côté nos querelles... vous, Mademoiselle Okami, vous m'avez l'air forte en Kenjustu et pouvez donc rivaliser avec la femme, je m'occupe moi du vieillard et vous Monsieur Romero, vos dons au Corps-à-corps vous permettront d'éliminer la tête du groupe... où alors, nous utilisons des Kunais afin de les séparer puis nous attaquerons à trois le moins expérimenté, je préfère la deux car elle compote du travial d'équipe... qu'en pensez vous ?

Elle l'avait dit en chuchotant, il fallait se dépêcher car les ombres approchaient.
avatar
 ~ Genin de Kumo ~
Romero Shynaryous ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 44
▌Age : 25
▌Inscription : 20/05/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 6 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
56/2000  (56/2000)
| Âge du personnage | : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami) Mar 19 Juin 2012 - 14:41

Le plans de Romero...





Brusquement réveiller a moitié endormis, je fis un bon sur mes pieds... Je sentis au fond de moi un danger arrivé... Je fermis les yeux quelque instant. Ils sont trois, une femme et deux homme. J’aperçue le brun faire un signe de tete a ces coéquipiers. Ce qui fit comprendre que sa devais etre lui le chef... La femme elle était sur équiper, a en faire peur. Elle devais donc etre tres forte au maniment des armes. Le plus agée qui ce retrouvait en retrait devais etre certainement la pour soutenir ses allier. Plusieur stratégie me vit a l’instant meme. Mais aucune d’elle aurait la sactifaction d’anéantir nos trois adversaire sans que l’un de nous soit en danger. Je jeta un bref regard vers Kaleis qui n’était plus sur sa branche. je scrupta les lieux pour éssayer de la trouver sans réussite. Elle nous teste... pensée-je. Lyra pris la parole en nous conseillant d’agir en équipe.

Bon... ils ont l'air de posséder des stratégies redoutables, je propose que nous mettions de côté nos querelles... vous, Mademoiselle Okami, vous m'avez l'air forte en Kenjustu et pouvez donc rivaliser avec la femme, je m'occupe moi du vieillard et vous Monsieur Romero, vos dons au Corps-à-corps vous permettront d'éliminer la tête du groupe... où alors, nous utilisons des Kunais afin de les séparer puis nous attaquerons à trois le moins expérimenté, je préfère la deux car elle compote du travial d'équipe... qu'en pensez vous ?

J’écouta attentivement Lyra quand elle eu finit. J’atrapa mon sac qui ce trouvait a proximité. J’y sortis mes deux shuriken fuma qui était a présent démonter. j’en pris un dans chaque main et avec un grand sourire remonta les shuriken d’un geste parfait de chacune de mes mains. D’un ton serieux je pris la parole. J’avais un plan qui pouvait les séparé.

-J’ai un plan... J’optes pour ta deuxième idée Lyra. Il faut qu’on les sépares sinon nous allons perdre. Je vais envoyer mes shuriken fuma histoire qu’il ce sépare... Vous deux vous attaquerez le ninja qui sera s’éparer de la bande. Moi je m’occupe d’occuper les deux autres le temps que vous tuez votre cibles. Vous inquiétez pas pour moi j’en suis sur ce plan va marcher... Âpres nous seront en position de force... Il faut élimé le brun en premier en espérant que sa fasse fuir ses allier. Je compte sur vous ! dis je en souriant ! Si vous mettez trop longtemps je risque de me faire tuer...

Je gardais encore ce petit sourire pour rassurer mes deux coéquipière. Je bondis du sols et jeta de toute mes forces mon shuriken fuma de manière a qu’il coupe la stratégie d’attaque de nos adversaire. Fessant en sortes que le brun ce retrouve dans l’obligation d’esquiver mon shuriken et être obliger de rompre sa formation et sortir du regard de ses coéquipier ce qui donnera une ouverture certaine a Lyra et Okami qui sont plus expérimenté au combat que moi. Puis dans le mémé élan j’envoya mon shuriken sur les deux adversaire que je devais retenir le plus longtemps possible. Ils furent obliger de s’éloigner de l’endrois, les éloignant encore plus de leurs coéquipier qui ce retrouvais seul a présent. Je leurs fit un signe de tête qu’il était tant qu’elle attaque l’isolé. Je sortis plusieurs kunai les mettant entre chaque doigts. Je couru vers mes deux adversaire et au moment le plus auportain je sauta et je jeta les kunais sur mes adversaire qui les esquiva avec facilité. Il fallait que je les occupes le plus longtemps possible. Puis des image me sauta au yeux.Celle de kaleis sensei qui découpa sont adversaire d’une manière des plus artistique possible. Moi aussi sensei je vais devenir un artiste. J’atteris devant la femme et le vieux. La femme pris la parole en riant quand elle me vue de plus pret.


- Un morveux qui crois pouvoir rivaliser contre nous ! Ta vue sa Shimiraki les ninjas de Kumo ne manque vraiment pas d’audaces. dit-elle en ce tournant vers le vieux.

J’avais toujours ce petit sourire qui avait pour don d’agacer les gens. Puis d’un seul mouvement la femme s’éclipsa derriere moi me donnent un gros coup de coude dans le dos ce qui me suprenna dotant plus. je m’écroula a quelque metre de la. Me relevant avec dificulté je me remis en position de combats. Elle est vraiment rapide je n’est meme pas eu le temps de composé une technique, pensée-je calmement. Gardant toujours ce petit sourire sarcastique. La femme cria qu’il fallait mieux que j’arrete de sourire sinont qu’elle allait me tuer. Je lui répondu gardant ce sourire.

- Il n’y a pas d’age pour devenir un artiste tout est dans le talent !

Le femme me rit au nez, elle ne prenait pas du tout ce que je venais de dire au sérieux. Le vieux quand a lui conseilla a ce partenaire dans terminer avec moi. je pris un kunai ce trouvant au sols le mis dans ma main droite et du moment ou la femme fit un signe de tee a l’homme pour confirmer qu’il avait raison et que j’étais qu’une simple perte de temps. J’arreta mon sourire. Me rappelant de Kaleis sensei et de la manière qu’elle avait tuer sont adversaire lors de notre derniers combats. La femme courut vers moi de toute ses vitesse brandissant sont sabre audessus de sa tete pret a me mettre le coups qui m’achevera je fis les même geste que Kaleis sensei a pars que j’avais un kunais. Je la blessa avec mon kunai d’une plaie assez profonde au niveau du bas du ventre. Elle crias de colere avant de me donner un gros coup de pieds qui me projeta contre un arbres de fouet. Gémissent de douleurs, je me releva avec un peut de dificulté. J’espere que les filles en on terminer avec l’autre car sinon je vais y rester... Je repris ma position de défense gardant mon kunai dans ma main droite pret a intervenir.

-Sale morveux je vais te crevé ... !!! cria t-elle de toute ses forces.

Elle fonças sur moi prennant une posture d’attaque plutot inconnue. Des éclaire j’haissai de sont sabres. Au dernier moment j’esquiva sont attaque en me projetant avec l’aide de l’abres. L’épée coupa l’abres d’un coup sec. Qui s’écroula pas tres loin de moi. La femme plus qu’énerver s’écria avant de refonser sur moi a toute vitesse donnant un coup d’épée de toute ses force en ma direction. jarreta avec l’aide de mon kunai. Je vit le coté tranchant de mon kunai commencé a ce fissuré et de plus en plus a ce casser. Au moment ou je sentis qu’il allait me lacher entre les doigt, je le lâcha et esquiva le sabre de justesse en métant mon corps en parallèle. Sont sabre ce planta dans le sols me laisant une courte oportunité pour lui porté un coup. Sautant en l’air je lui donna un coup de pied retourné qui la fit reculé de quelque pat laissant sont sabres planté au sols. Je fis réaparaitre mon petit sourire. Quand a la femme elle s’éssuyer le sang qui coulé de sa levre avant de foncer vers moi et de me donner un coup pied que je ne pus esquiver. Ce coup de pied bien placer au niveau des cotes me fis sentir une douleurs imense au niveau de mes cotes. Projeter a quelque mettre d’elle fit un petit rire de satisfaction. j’éssayais de me relever mes la douleurs était imense. je pris le mal par le mal et me releva avec d’énorme difficulté cherchent de bon point d'appuie dans chacune de mes jambes pour que je ne m’écroule pas a nouveau. Les filles il serait tant que vous arriviez a présent. pensée-je. La femme était étonner de me revoir me lever et me dit de toute ses forces que j’étais un malade. Apres ses phrase je refis mon petit sourire, histoire de l’énérver encore plus contre moi.


© Eryu/Yakumo


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami)


Just a Normal Mission (pv Kaleis, Romero et Okami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Divers territoires :: Gurē-