Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Une nouvelle marche d'or se forme. [Acte Premier]

avatar
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
848/2000  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une nouvelle marche d'or se forme. [Acte Premier] Mer 27 Juin 2012 - 4:04

Valet des Kiyomizu




    Dans les prémices de mon avenir, j’entrevoyais ce que j’arborais dans mes rêves les plus profonds, craignant auparavant les sceller sous le nom du désespoir. Ces pétales ... La fleur que je tiens au creux de ma paume me fait songer à ce que j’ai pu vivre. Aux marches que j’eus le courage de monter. Celles d’en bas sont abîmées, négligées, tandis que le sommet nous offre une splendeur sensible qui émet le son de sa gloire. J’admirais cette plante comme les hommes contempleraient leurs bien aimées, et j’eus cette sensation d’être créateur au bout d’un autre ailleurs. J’entrevoyais un monde nouveau rempli de paroles capables de créer les plus belles bâtisses, et il fut créé pour elle. Ma fierté ne peut plus être dépassée car je fis maintes actes qui marquèrent certaines histoires. Je peux me permettre de me vanter, oui, que c’est grâce à ma personne que Juka-sama et les konohajins rejettés par le Tyran ont pu reprendre leurs terres. Si je n’eus la chance de la rencontrer, Dieu sait ce qui serait advenu de leurs âmes si nobles. J’eus un rictus, contredisant quelque peu mes pensées, pensant à ce jeune arrogant qui désirait posséder la perfection, dont les manières devraient se faire urgemment rentrer dans son cerveau d’oiseau.
    Si le lit de cette fleur représentait mon coeur, alors je pouvais entrevoir sur chaque pétale le reflet de ma Reine. Un amour obsessionnel et intouchable, un serviteur aimant son Dieu, et pourtant bien courant entre nos deux clans, à sens unique et je vous laisse deviner qui en est la victime. Nous nous en plaignons point, au contraire ... Nous sommes les premiers choisis pour toute procréation avec les êtres définissant la perfection. Oh ... Il me fait penser, je ne pense point que Juka-sama le sait, que nous possédons du sang l’un de l’autre en soi. Est-ce véritablement utile après tout ?


    Mon regard se porta sereinement au ciel, où je pus apercevoir au loin, parmi les nuages, une forme précise. Et je crus ouïr au loin un sifflement de bateau. Pourquoi ... Pour quelle raison m’a-t-il suspendu dans une certaine tristesse ? Je préféra y faire abstraction afin d’observer de nouveau la fleur dans ma main, afin de voir une nouvelle vision du sens métaphorique que j’appréciais à donner. Des échelles, traçant le passé ... Je caressa avec mon doigt une des pétales, non loin du sommet. A mon humble avis, je dois me trouver ici même ... Et là, je repensa à tout ce que Raikage-sama a pu m’apprendre, et à travers ces images que je construisais j’en apercevais une nouvelle. Le Kage au sommet ... Son peuple l’entourant chaleureusement. Je comprenais, depuis que je me suis rapproché de cet être pour qui je j’aspirais tant de respect, ce qu’était le patriotisme. Comment ais-je pu négliger une telle chose durant tant d’années, alors qu’elle fait partie de chaque être ... Certains ont beau désirer de l’étouffer, elle restera en soi. Ancrée.
    Mon regard s’évadait dans l’horizon qui s’offrait à ma personne, et j’huma délicatement cet air frais qui entourait le village. Je sentais comme un vide en moi ... Il me hâtait de voyager jusqu’à Konoha, car mon coeur réclame sa Reine. Je leva le menton, écartant quelque peu mes bras, m’offrant à la nature qui s’embeillissait en cette saison, et je me délectais des murmures bienveillantes que j’avais l’honneur d’ouïr. Magnifique. Splendide. De par ce vent, je l’emmenais directement au pays du Feu. Je me sentais enfant tout comme le plus responsable des hommes, car je possédais tant sur mes épaules que je me plaisais à subir. Et malgré tout, durant ces quelques secondes d’extase des plus simplistes aux goûts des point habitués, je me sentais léger. J’aurais pu croire que le vent aurait été capable de m’emporter ...

    ‘’ Hide ... Excusez-moi, Hidemi-sama ... ‘’ Fit une voix essouflée derrière ma personne. Au son, c’était un jeune garçon ... Je pris quelques secondes avant de me retourner, voyant que ma vision confirmait mes suppositions. Âgé probablement de douze ans, accompagné de deux autres genins. Leur état m’inquiéta cependant, car je les vis essouflés, et le regard aurait pu exprimer un choc important. Je me baissa quelque peu afin de camoufler ma taille imposante, et me mis à leur niveau, arquant un sourcil. Malgré tout, je leur offris un regard rempli de douceur comme je savais le faire, dont j’ai pris l’habitude à l’offrir aux kumojins depuis le temps. Cette expression douloureuse me serrait le coeur ... Je lui souffla une demande afin de m’expliquer ce qui ne va point, et je vis les larmes monter aux yeux de l’enfant, la panique gagnait dans son coeur. Ma main se posa sur son épaule et je le soutins de regard, tandis que mon autre main se mit à effacer les premières larmes qui perlaient le long de ses joues. Ils sont si jeunes ... Ils sont les trois dans le même état. Ils auraient vécu une agression ? Des mercenaires ? ‘’ Raikage-sama ... Raikage-sama est ... I-il est ... Dans la ... Là-bas ... ! ‘’

    ‘’ A l’aide, Hidemi-sama !! ‘’ Finit par céder dans un cri déchiré par la douleur, et ses larmes voilèrent son visage.

    Raikage ... Sama ? Je pâlis, ayant peur de saisir de mes doigts cette vérité, et me redressa immédiatemment. Serait-il en danger ?! J’en eus froid dans le dos et regarda les enfants se trouvant devant moi.

    ‘’ Où est-il ?! ‘’

    Visiblement encore choqués par je ne sais quelle raison, ils m’indiquèrent timidement l’endroit, me suppliant de venir à l’aide, les larmes creusant leurs paumettes. Pourvu que cela ne soit point grave ... Je lança un regard bien rapide à l’horizon, avant de le reporter vers les genins.

    ‘’ Rentrez dans la Tour du Kage. N’en sortez point tant que je ne vous l’ai point permis, c’est compris ?! ‘’ J’accompagna mon ordre au geste en poussant légèrement en haut du dos afin de les inciter à y pénétrer au plus vite. Les trois s’exécutèrent, mais je ne les accompagna point, ni du geste ni du regard, que mes pas me menaient à une allure folle vers la direction indiquée. Une seule chose était en tête et je me mis à paniquer de plus en plus – Raïkage-sama !

    Arrivant à l’entrée, je donna l’ordre aux gardes de surveiller l’entrée, tandis que l’un des leurs va devoir m’envoyer deux ninjas d’urgence. Le premier qui me vint à l’esprit fut Sakuya-sempaï, suivi de Seijitsu-san, alors je perla leurs noms avant de quitter dans une précipitation folle, prenant direction aux grottes de Kumo, prêt à braver tout danger s’il s’agit de la protection de cet homme.

avatar
~ Chuunin de Kumo ~ Oeil de faucon ~
Seijitsu Chizuru~ Chuunin de Kumo ~ Oeil de faucon ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 118
▌Inscription : 14/03/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
59/1000  (59/1000)
| Âge du personnage | : 23 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle marche d'or se forme. [Acte Premier] Mer 27 Juin 2012 - 10:53




Le début d'une nouvelle ère

J’étais paisiblement assise sur un banc de ma terrasse, accoudée contre la rambarde et une jambe repliée pour y déposer le livre que je lisais, profitant du temps et de ce jour de repos qui se faisaient rare ces derniers temps. J’avais enchainé plusieurs missions qui avaient été épouvantes. Surtout psychologiquement… Revoir ce Vanden Nodaï et… et… et… Je me sentie rougir. Pourquoi cela s’était il terminé de cette manière ? Suite à cela je crois que je m’étais mise à haïr les missions diplomatique… ou alors les apprécier… peut-être les deux, je ne savais pas trop encore, tout cela était encor trop frai dans mon esprit. J’essayais de me concentrer sur mon livre mais je n’y parvenais pas… Trop de chose me trottaient dans la tête… Mes yeux parcouraient les lignes de cette épais livre à la couverture orange sans que je ne les voix. A peine avais-je finis une phrase que j’en avais déjà oublié le début. J’étais même incapable de dire de quoi parlais ce livre. On me l’avait offert il me semble. Je n’avais pas le souvenir de l’avoir acheté. Je tentais donc une nouvelle fois de me plonger dans ce bouquin pour oublier le reste. Mais que ne fut pas ma surprise quand j’arrivais enfin à me concentrer sur les lignes d’encres que j’avais sous les yeux. Je me mise à rougir violement. Je fermais rapidement le livre, me levait brusquement et le balançais au fond de mon appartement. Mais c’était quoi ce truc ??!! Je tente vainement de me changer les idées et je tombe sur…sur …sur ça !!!!??? Pourquoi le sort s’acharnait-il sur moi ??!! C’était quoi le titre de ce fichu bouquin déjà ? Je me relevais et m’approchais du livre pour en regarder le titre sur la couverture : « Le paradis du batifolage »… Je fronçais les sourcils il était certains que ce n’était pas moi qui m’étais acheté ce truc et celui qui me l’avait offert avait bien de la chance que je ne me souvienne pas de son nom. Sinon je me serrais personnellement chargée de lui… J’hésitais entre lui faire manger une par une les pages de son livre et d’autres tortures plus douces les unes que les autres. Quoi qu’il en soit, si jamais son nom me revenait il allait morfler. Beaucoup… vraiment… Un petit sourire sadique vint trainer au coin de mes lèvres…

Je repris l’ouvrage et le déposais au fond de ma bibliothèque, très loin, hors de ma vue surtout. Même si cette œuvre était… Enfin voilà, je ne pouvais me résoudre à jeter un livre. Celui me l’ayant offert le savait-il ? Je soupirais et pris au hasard un autre bouquin. J’en regardais vaguement le titre : Histoire des clans des cinq grandes nations »… Cela devrait faire l’affaire. Je me repostais donc sur mon balcon, dans la même position que précédemment pour lire l’ouvrage qui, cette fois ci, devrait être autrement plus intéressant. J’entamais ma lecture puis entre deux chapitres, deux paragraphes, deux lignes mon regard dérivait vers les allées et venue des passants en contre bas. Je me mise à détailler chaque personne, sa démarche, sa posture puis mes yeux se portèrent sur le paysage pour le contempler inlassablement… Décidément il était peu probable que je réussisse à faire quelque chose de constructif pour aujourd’hui. Je me résignais donc à exercer l’activité dont j’avais le plus en horreur : rien... Oui je trouvais que ne rien faire était une perte de temps pour soi-même et pour les autres. Il y avait toujours des choses à faire, tout le temps. Alors pourquoi perdre son temps à ne rien faire ? Mais bon, j’avais bien essayé de travailler, lire, m’entrainer mais à chaque tentative mes pensées dérivaient vers autre chose…

En tout les cas je n’eu pas à m’adonner à cette inactivité très longtemps. Rapidement j’entendis quelqu’un tambouriner à ma porte criant mon nom. Je me demandais bien quel pouvait être l’objet de ce raffut et me dirigeais donc prestement vers ma porte. Quand je l’ouvris un ninja, visiblement fatigué, essoufflé, paniqué et en sueur, se tenait devant moi. Je le fixais, inquiète, me demandant bien ce qui avait pu le mettre dans un tel état. Il avait due se précipiter ici. Je lui laissais le temps de reprendre son souffle :

« C’est… C’est Hidemi-sama ! Il vous demande d’urgence… de le rejoindre dans les grottes ! Il… il avait l’air inquiet… il… il y est déjà vous devez vous dépêcher !!! »

Ni une ni deux je pris ma sacoche avec tout mon équipement à l’intérieur et sortie en trombe de mon appartement pour me diriger vers l’endroit indiqué. Cela devait être grave vu l’état dans lequel ce trouvait ce pauvre diable et pour que Hidemi-sama laisse transparaitre de telles émotions. Je pris donc un raccourci par les toits pour éviter de percuter quelqu’un dans la foule, courant à toutes jambes vers les grottes de Kumo. J’ignorais quel était le sujet de ce trouble, ni pourquoi c’est moi qu’il avait appelé mais cela n’annonçait rien de bon…




avatar
PNJ inventé
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 83
▌Inscription : 21/01/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nouvelle marche d'or se forme. [Acte Premier] Mer 27 Juin 2012 - 13:48


Les cloches sonnant le destin..







Spoiler:
 

C'est d'un calme anormal, aujourd'hui ... Fumant ma cigarette sur mon balcon, je songeais à maintes choses, perdant mes yeux dans les environs. Quelque chose n'allait pas. Je le sentais. Hm ... Je pense qu'il va falloir que j'aille voir mon ami Kakuzô-kun. J'ai comme un mauvais pressentiment. Je parcourais du regard les environs, songeant à que faire, me demandant quelle est cette pression étrange que je ressentais dans les airs.

La paix ? Non, ce calme ne représente pas la paix, l'air est bien trop lourd. Et pourtant, c'est bien la paix qu'aspire ce village grâce à Raikage-sama. Je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire tout de même. Ah, ce Kakuzô ... Cela me fait toujours étrange de me dire que lorsqu'il fut Genin, ce fut moi le capitaine de son équipe. Dire que c'est moi qui l'a formé lorsqu'il fut Chuunin, perfectionnant son talent qu'il développait dors et déjà au sein de son clan. Je n'ai fait que de perfectionner son kenjutsu, surtout. Et maintenant, voilà que mon protégé que j'ai vu grandir devint un homme des plus respectés du village. Il devint Jounin d'élite avant d'être choisi en tant que Bras Droit. Et surtout, il devint l'être le plus proche à mes yeux ... Pourrais-je même le qualifier de meilleur ami.

Mes pensées se firent interrompre lorsque j'entendis quelqu'un frapper à grands coups ma porte. Yare, yare, s'il continue comme ça mon invité, il va finir par me la casser, eh ...

‘’ Sakuya-san ! Ouvrez !! C'est une urgence !! ‘’

Entendant une telle voix ravagée par la panique, cela m'incita de quitter mon enveloppe fainéante et je coinça ma cigarette entre mes lèvres avant de descendre au plus vite les marches. Que se passait-il ?
Je finis par ouvrir la porte. Je ne devais pas avoir l'air bien acceuillant. Une chemise froissée et complètement ouverte, les cheveux en bataille, une cigarette se consumant entre mes lèvres. Je vis alors un ninja essouflé me fixant comme si j'ouvrais la porte de son propre domaine. D'un air las, le temps qu'il reprenne ses esprits, je colla mon épaule contre le cadre de la porte et sortis un briquet pour mieux rallumer ma cigarette. J'avais un air détaché et des plus calmes.

'' Allons allons, mon ami. Dis-moi ce qui ne va pas. ''

'' Kakuzô-sama vous demande de toute urgence ! Je ne l'ai jamais vu comme cela ... Il demande que vous le rejoignez aux grottes le plus vite ! Dépéchez-vous, il est en route, une autre personne va le rejoindre ! J'ai cru comprendre qu'il s'agissait de Raikage-sama ... ''

Je leva un sourcil et dévisagea mon interlocuteur. Kakuzô, l'homme ayant la sérénité d'un lac, serait dans tous ses états ? Quelque chose de grave a dû se passer. Je poussa de mon épaule mon invité afin de sortir avant de claquer la porte. Pas un merci, pas une parole de plus. Pas le temps. Je devais rejoindre mon protégé et ami au plus vite !

Arrivant à toute vitesse devant l'entrée, j'aperçus une jeune blonde se laisser tomber des bâtisses afin de prendre le chemin de la sortir à toute vitesse. Etait-ce elle qui fut convoquée ? Je reconnus Seijitsu-san. En tant qu'un des Jounins d'élite, j'en connais des ninjas ... Sortant, elle prenait la même direction que moi.

'' Seijitsu-san ! Tu sors sous l'ordre de Kakuzô-kun ? '' N'attendant pas sa réponse, je l'encouragea d'augmenter la vitesse en la tirant légèrement par l'épaule. '' Ne perdons pas de temps ! ''

C'est sur ces mots que je plongea dans les montagnes, direction les grottes.




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une nouvelle marche d'or se forme. [Acte Premier]


Une nouvelle marche d'or se forme. [Acte Premier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Acte premier ? Un jeune mousse se forme.
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Nouvelle forme de Mewtwo ! [XY]
» [ROSA] Le nouvelle forme de Hoopa
» Une nouvelle forme de Mewtwo !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Kumo Gakure no Sato :: Portes de Kumo-