Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami]

avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Emishi Nishouri ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : 1er avertissement
▌Messages : 445
▌Age : 25
▌Inscription : 08/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : |B/ 14|
| Points Naruto Ninja RPG | :
569/2000  (569/2000)
| Âge du personnage | : 22 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Mar 3 Juil 2012 - 8:27

La fleur du désert


Le Désert...vaste étendue emplie de sables fins, agrégé en forme de dune, croulant sous le poids de nos pas, étouffant les bruits. Un silence d'or régnait dans cet autre monde. Ce paysage me désolait au plus haut point. Il n'y a pas de vie ici. Un désert, par définition, est une zone stérile ou, peu propice à la vie du fait de l'impureté du sol ou, du manque de précipitation. Pour ne point offenser les gens de Suna et, conforter ma morale, j'optaispour la seconde option. Celle-ci ayant été vite confirmée par une sorte de grosse souris qui fonçait à vive allure. Tatsuya-sensei m'appris qu'il s'agissait d'une gerboise, animal courant de ces régions hostiles à la vie.

Le petit comité que nous formions, entouré de nos apparat de kirijin, avançaient tranquillement en direction du village. Le climat ne jouait définitivement pas en notre faveur : aucune once d'humidité ; même pas une goutte daignant tomber. L'agriculture devait être difficile à Suna, entouré d'un désert immense. Ce temps sec m'épuisait, suivant le groupe de loin, bien derrière. En tête de troupe se trouvait le mizukage ; Hiji-sama marchait d'un pas assuré, protégé par son chapeau conique, un fameux couvre-chef très utile sous un soleil de plomb. Nous commencions à apercevoir des cabanes et, de petits villages et, postes. Finalement, les remparts de Suna se montraient au loin. Ils étaient bien plus grand que ceux des autres villages et, semblait se résorber en direction du centre du village. Cela semblait logique. Suna était au milieu d'un désert, toute vision dégagé. Certes le désert pouvait être une épreuve rude pour une armée mais, une fois arrivée aux portes, encercler le village était chose aisé, tout autant que l'assaillir d'arme de jet, catapulte et ninjutsu. Ceci expliquait très clairement ces remparts géant. En comparaison, les remparts de Kiri no Kuni étaient bien misérables mais, nous étions protégés par un marécage et, une forêt ; en plus d'être sur une île et, d'être surélevé.

Nous passâmes par des cavités creusées, ces dites cavités descendant vers les portes, disposées aux extrémités des points cardinaux. Je pus donc voir de mes propres yeux, la porte Sud, immense et, imposante. Mizukage-sama montra la paperasse et, tout fut réglé assez rapidement. J'étais tout de même inquiet que, les 5 Kages viennent en personne. Les villages perdaient leur tête. Cela me préoccupait largement mais, je me rassuraisfébrilement. Après tout, il me fallait faire confiance à mes camarades et, j'étis excité à l'idée de passer cet examen. Nul doute que j'affronterai des genins compétents. Je pus rencontrer les autres participants lors de l'inscription et, prendre connaissance des trois épreuves, dépité d'avance pour la première.

Je marchais maintenant seul pour trouver les locaux où je logerais. J'étais abattu par cette épreuve écrite imminente et, enrageais sur cette foutu carte mal foutu. Des regards se posant sur moi, je me calmais tout de même assez rapidement. Il fallait dire qu'il y avait un peu de tension dans l'air. Je reste un ninjas de Kiri, pas de Suna. Il ne fallait pas oublier que nous sommes la patrie de l'Akatsuki et, que nous avions annexé Konoha. Il était certain que les villageois de Suna devaient tout de même nous craindre un peu. Je me demandais bien à qui je pourrai poser ma question. C'est ce moment d'inattention qui me fit connaître une douce créature du désert.

Je m'étais cogné contre une demoiselle, sensiblement du même âge que moi. Je m'excusais un instant et, me releva ; lui tendant par la même occasion la main. Alors qu'elle se relevait en prenant appui, je me présentais souriant.

Emishi Nishouri, enchanté. Il fait chaud chez vous.

Fallait-il vraiment que je fasse remarquer quelque chose d'aussi futile et, remarquablement dérisoire. Je restais tout de même ébahi devant la demoiselle pendant, qu'à son tour elle se présentait. Ses cheveux étaient d'un vert éclatant, éclatant sous les doux rayons de soleil. Cette couleur n'était pas sans rappelée celle de jolies feuilles s'épanouissant dans des endroits exotiques. Son teint n'était pas pâle mais, pas non plus foncé. Je me demandais comment sa peau résistait au soleil et, ne brunissait pas plus. Ce détail pouvait sembler dérisoire mais, pour moi c'était incroyable. Tandis qu'après, je me tournais vers ses lèvres mielleuses qu'elle remuait délicatement pour parler distinctement. Ses yeux avaient un éclat doré et, profond qui, accablait les personnes qui la regardaient. C'était un regard profond qui, pétrifiait tous ceux qui oserait toucher à la fleur, car oui, il s'agissait bel et bien d'une magnifique fleur, caché au sein d'un paysage désertique. Je repri assez vite mes esprits pour reprendre l'échange avec elle et, lui expliquait mon désarroi ; me grattant la tête, honteux de mon incapacité.

Je cherche les locaux pour les genins participant à l'épreuve.




Dernière édition par Emishi Nishouri le Jeu 5 Juil 2012 - 20:30, édité 1 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Mer 4 Juil 2012 - 15:40

Entraînement était le maître mot d'Houshi ces dernières semaines, l'entraînement n'est que la base de la forme et de la puissance. La forme Houshi l'avait depuis quelle avait reçu son bandeau frontal, signe qu'elle faisait partie intégralement du village caché du sable mais la puissance, la jeune femme ne la détenait sûrement pas encore, les seules techniques qu'elle connaissait, elle les avait appris de l'école des aspirants ninjas qu'elle avait fréquentée, c'est pour dire que la kunoïchi est encore loin de son rêve..

Une fois par semaine Houshi vaguait au plaisir du marché dans les petites ruelles du centre-ville. Rien de plus vivant qu'un village presque entier dans les rues pour faire ses provisions ou juste pour marcher un peu. Étalages de fruits et légumes de tous les horizons, objets en tout genre, c'était cela le plaisir hebdomadaire de la belle. Houshi s'était arrêtait à plusieurs stands pour ses produits consommables, et s'était fait plaisir en achetant un livre : « Les jutsus des fleurs et des forêts », en même temps Houshi avait eu une malheureuse petite prime pour sa promotion, autant acheter avec cet argent quelque chose d'utile. Après cela, elle continuait sa route habituelle, mais un homme, plutôt un jeune homme attira son attention, ou plus exactement son insigne de ninja. Houshi malgré ses retards incessants, fût une élève studieuse, elle était sûr que ce shinobi venait du village caché du Brouillard, Kiri no Gakure. Par un stratagème dont seule les femmes sont capables, elle parvînt à se mettre dans son chemin pour que l'étranger lui rentre dedans.

Les femmes et leur manigances, seules elles en sont capables, une femme après tout n'est qu'un homme avec du cran en plus. Certains hommes diront avec une folle envie d'acheter des choses inutiles en plus. Le stratagème ayant marché, Houshi c'était retrouvée au sol, assise, les genoux décollés du sol, la tête baissée et les cheveux luisant sous le soleil de la journée lui cachant le visage mais elle voyait très bien à travers que le jeune homme lui tendait la main pour aider la « maladroite » à se relever. Le ninja avait l'air gêné, ses beaux yeux ronds et dorés, rappelant ceux d'Houshi cherchaient un endroit où se poser, il était brun, loin d'être horrible, tout pour plaire à la Kunoïchi.

- Emishi Nishouri, enchanté. Il fait chaud chez vous.

*Wow il t'a fallu un livre illustré pour découvrir ça ? … Arrête d'être méchante et souries !*

- Houshi ! Oui, et j'en crève de soif …

Houshi lui sourie tout en se demandant pourquoi cet étranger était ici, il n'était tout de même pas venu d'aussi loin pour venir au marché, ce marché était très connu des habitants du pays du vent mais venir d'aussi loin pour cela c'est pas très intelligent. La kunoïchi fît silence afin d'écouter Emishi.

- Je cherche les locaux pour les genins participant à l'épreuve.

*Quelle épreuve ??*

Tandis qu'Houshi réfléchissait le regard perdu dans le vide, ou plutôt fixé droit devant elle, elle vit qu'un autre ninja apparemment du même village qu'Emishi faisait les poches d'une malheureuse vieille dame qui devant perdre peu à peu ses sens auditif et visuel ne devait pas se douter du vol que l'homme commettait. Houshi fonçait à la poursuite du bandit.

- Arrête toi ! Voyou !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Jeu 5 Juil 2012 - 11:21

C'était presque le grand jour. Les festivités pour l'examen chuunin venait de commencer et les délégations des autres villages allait bientôt arriver. Ne dormant pas, j'avais vu les commerçants commencer à mettre leurs étals. Ma nuit avait encore été solitaire, mais je m'y était habituée. j'avais profiter de la fraicheur de la nuit pour faire un dernier entrainement solitaire. Mais maintenant, l'heure n'était plus à l'entrainement. J'étais donc rentrée à la maison afin de me changer. Etant la fille du kazekage, je devais respecter mon rang et surtout ne pas lui faire honte. Après une bonne douche et avoir enfilé une tunique couleur sable et un pantalon de le même ton, je regardais ma gourde.

Après quelques secondes de réflexion, je la mis sur mon dos en l'attachant avec une grande écharpe large de couleur blanche. Je m'attachai les cheveux en une queue de cheval puis après un regard dans la glace de ma chambre, je descendis les escaliers et sortis de l'appartement. Je pris soin de bien fermer la porte à clé et vérifiant que j'avais ma bourse avec moi, je partis en direction du marché. J'avais quelques économies et j'espérais trouver quelque chose à m'acheter. Personne ne semblait au courant encore du fait que j'étais l'hôte de Shukaku, mais je savais que cela ne durerait pas. L'examen allait être très suivit par les gens du village car il était rare qu'on l'organisme ici.

Il fallait dire que le pays du vent n'était pas aussi accueillant que celui du feu par la température qu'il y faisait. Mais la chaleur ne me dérangeait pas vraiment. J'y était habituée. J'arpentais donc la rue principale, regardant les différents étals. Pour l'instant rien ne m'intéressait. J'entendis alors quelqu'un crier. Mon regard se porta vers une jeune fille bien plus âgé que moi qui poursuivait un jeune ninja portant un bandeau différent de celui du village. Pas très loin, se trouvait un jeune homme portant le même symbole de village. Papa m'avait appris à les reconnaitre et je devinais assez vite qu'il s'agissait d'un ninja de Kiri, le village de la brume.

Ce dernier semblait un peu perdu. Je fis un mudra discret et le sable s'accrocha au cheville du jeune voyou que ma camarade de village pourchassait. Cela eut pour effet que ce dernier se cassa la figure. Puis je m'avançais vers le jeune kirijins perdu, laissant le soin à ma consœur de s'occuper deu jeune voyou à terre. Du haut de mes neuf ans, je m'adressai au jeune homme :

"Bonjour et bienvenue à Suna. Je m'appelle Shizue Hishina. Tu sembles perdu. Si tu veux je peux t'aider. Je connais bien le village. Et t'en fais pas pour ton camarade, il n'a rien. Tu viens participer à l'examen chuunin ?"

Je lui fis un de mes rares sourire, ce qui contrastait avec mes cernes apparentes. Du coin de l'oeil je regardais ma camarade. Je l'avais déjà vu à l'Académie et je savais qu'elle venait tout juste d'être promu genin. Je me demandais si elle allait participer aussi à l'examen. Je savais que Sane le ferait. On attendait cela depuis notre promotion genin il y a de cela un an. Je serais peut-être la plus jeune, mais je ne comptais pas me laisser perturber par les plus vieux. J'allais leur montrer que l'âge ne faisait pas la puissance et la compétence. Enfin...en espérant que le monstre en moi se tienne tranquille. Mais on pouvait toujours rêver. Je restais debout devant le kirijin et attendit de voir sa réponse.
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Emishi Nishouri ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : 1er avertissement
▌Messages : 445
▌Age : 25
▌Inscription : 08/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : |B/ 14|
| Points Naruto Ninja RPG | :
569/2000  (569/2000)
| Âge du personnage | : 22 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Jeu 5 Juil 2012 - 11:53

La découverte du Mal


Je suivais Houshi d’un air discret, sans trop me forcer. J’étudiais ses pas léger, son déhancher mais, ce qui m’impressionna était ses courbures divines. Je bavais d’avance. J’essayais de me re-concentrer. J’allais être examinateur, je n’étais pas là pour rigoler. Le but est avant tout d’étudier les techniques ninjas des villages voisins. L’examen est un bon moyen de jauger les forces en présence. En tout cas, je me demandais bien ce que ce jeune genin de mon village avait fait. Il devait provenir de l’orphelinat de Kiri pour voler ainsi dans les poches des gens. Ce n’était pas vraiment cela qui montrerait la splendeur de Kiri. Enfin bref, je ne pouvais pas lui en vouloir, ayant côtoyé les orphelins de Kiri moi aussi. Ce que je ne pus m’empêcher de voir, en mes qualités d’examinateur c’est, que le sable s’était mis à bouger de lui-même. Ce même sable que le célèbre 5ème Kazekage utilisait. Cela devenait très intéressant.

Les bras m’en tombaient, c’était une jeune fille de 9ans qui, se tenait devant le pauvre genin de Kiri. J’activais ma résonnance comme, pour confirmer mes doutes. Quelques gouttes de sueur perlaient le long de mon front, en passant par ma joue. Lors des festivités, il y avait trop de monde ; ce n’était pas facile de se concentrer sur l’âme de la jeune fille. Et alors que j’allais réussir, je pu ressentir une aura meurtrière, bien plus puissante que, tout ce que j’avais pu ressentir. Je retirais alors ma résonnance perplexe. Je ne devais pas tirer de conclusion trop hâtive mais, il semblait que cette gamine était porteuse de Shukaku, l’esprit du sable. C’était assez inattendu. J’avais peu de chance de battre cette gamine avec un esprit aussi terrifiant au sein d’elle, nul doute qu’elle avait toute ses chances pour atteindre le grade de chuunin. Enfin elle s’approchait de moi et Houshi avant de me demander si j’étais perdu. Ce à quoi je répondis en souriant.

En fait, je dois inspecter les locaux pour les genins de Kiri.

Je me grattais la tête en s’approchant du petit homme de Kiri en lui grattant la tête et, en souriant.

Excusez –le. Je ne sais pas ce qui lui a pris.

Mes mains serraient d’une poigne de fer la tête de ce dernier, exerçant une certaine pression. Nul doute que derrière mon regard, on pouvait ressentir la tension. Même si je faisais le sadique, je n’allais rien raconter de cela au Mizukage. Il devrait m’en être reconnaissant. Je le laissais partir après l’avoir sermoné. Finalement je me retournais vers les deux jeunes personnes de Suna. Je souriai franchement, attendant une certaine hospitalité de leur part. Surtout que Houshi était assez belle et, que la jeune fillette du nom de Shizue m’intriguait.


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Jeu 5 Juil 2012 - 15:52

- Bonjour et bienvenue à Suna. Je m'appelle Shizue Hishina. Tu sembles perdu. Si tu veux je peux t'aider. Je connais bien le village. Et t'en fais pas pour ton camarade, il n'a rien. Tu viens participer à l'examen chuunin ?

*POUR QUI ELLE SE PREND ? JE L'AVAIS REPÉRÉ LE PREMIER ! ... Quoi un examen Chuunin?!*

Houshi regardait attentivement la jeune fille tandis qu'Emishi sermonnait l'autre ninja de Kiri. La fille, Shizue, n'avait sûrement pas au premier coup d'oeil l'air maléfique, en effet elle n'avait pas l'air d'avoir dépassé les dix ans. Petite et brune, elle avait tout l'air d'une petite fille banale. Mais si elle parlait d'un examen pour devenir Chuunin, elle devait sûrement vouloir y participer, Houshi l'a scruté toujours d'un air méfiant. Elle ne devait pas être si innocente que ça pour une gamine, surtout qu'en détournant le regard vers le shinobi de Kiri, la kunoïchi eut la grande surprise de voir que lui aussi la regardait attentivement.

Houshi se rendît compte alors que, pour ne pas changer, elle devait être en retard pour les inscriptions et qu'il ne fallait donc sûrement pas traîner. Elle regarda la gamine qui souriait, mais d'un sourire on ne peut plus forcé.

-En fait, je dois inspecter les locaux pour les genins de Kiri.

*Mais qui est-il? ... Sûrement quelqu'un d'important !?*

Pressée par l'ampleur de son retard pour un si grand évènement, Houshi fît comprendre aux deux shinobis qu'elle devait partir, elle fît un signe de tête à la petite de Suna et dans son esprit féminin, elle prît le visage d'Emishi dans les mains pour l'embrasser délicatement sur la joue tout en regardant la gamine de travers, Houshi savait comment séduire les hommes et énerver les dames. Elle fît donc demi-tour et marcha d'un rythme déterminé pour aller s'inscrire à ces fameuses épreuves de promotion.

*Emishi et Shizue ... Retiens bien ces noms ...*
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Dim 8 Juil 2012 - 17:43

Je sentais le regard d'Houshi sur moi sans vraiment comprendre pourquoi elle me regardait comme ça. Dès fois j'avais du mal à comprendre les grands. Croyait-elle que j'allais draguer le kirijin ? Il avait au moins deux fois mon âge. Je ne fis pas attention à elle et attendit la réponse du jeune homme face à moi. Il devait inspecter les locaux des genins de Kiri.

Je devinais qu'il devais surement s'agir d'un des sensei de ce village. Papa m'avait appris la politesse et je savais qu'il ne fallait pas provoquer de combat en dehors des épreuves. Puis il s'excusa pour le jeune genin qu'Houshi avait attrapé entrain de voler. Houshi nous fit comprendre qu'elle devait s'en allait. Je lui fis un signe de la main. Elle était vraiment étrange cette fille.


*Bon faut que je me concentre sur le kirijin.*

Je comptais bien lui prouver que les sunajins étaient de gens accueillants. Je lui répondis donc :

"Je veux bien vous montrer où se trouve les quartiers pour les invités. Je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter vraiment les lieux de l'examen, mais je suis la fille adoptive du kazekage. Il m'en a donc parlé et je suis allée observer les ouvriers au travail."

Je regardais le ciel quelques secondes. Il faisait très chaud malgré le petit vent qu'il y avait. Peut-être qu'il aimerait boire quelque chose. Et chose curieuse pour in pays comme le notre, un des restaurateurs de Suna vendait de la glace. Je ne savais pas comment il faisait, mais c'était une super idée pour un village comme le notre. Je regardais de nouveau le jeune kirijins et lui fit ma proposition :

"Mais avant d'aller visiter les lieux, vous ne voulez pas boire quelque chose ? Vous devez avoir chaud. Venant du pays de la Brume, vous ne devez pas être habitué à une tel température. Moi ça me dérange pas, j'y suis habituée et je dois dire qu'elle ne me dérange pas plus que cela."

J'attendis sa réponse avant de me mettre en route vers le restaurant dans lequel j'allais souvent avec mon père. On marcha à travers la rue principal jusqu'à un petit restaurant assez typique. J'en poussai la porte et entra dans le bâtiment. Avec ses murs épais, il y faisait plus frais que dehors.

Je fit un petit signe au responsable et alla m'installer au fond de la salle de restaurant. J'attendis que le kirijin s'installe tout en gardant le silence. Depuis que j'avais Shukaku en moi, j'étais plus tranquille, devant sans cesse être sur mes gardes pour éviter qu'il ne se réveille.
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Emishi Nishouri ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : 1er avertissement
▌Messages : 445
▌Age : 25
▌Inscription : 08/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : |B/ 14|
| Points Naruto Ninja RPG | :
569/2000  (569/2000)
| Âge du personnage | : 22 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Lun 9 Juil 2012 - 10:17

Les glaces de Suna


Alors que je pressais mon jeune collègue shinobis d’être plus convivial avec nos hôtes, la belle shinobis de ce village embrasé dans un milieu hostile s’approchait de moi. Ces douces mains se posaient sur mon visage et, le baiser qu’elle me prodigua fit rougir mon visage un instant. C’était une personne étrange et, intrigante. Elle se retourna, prenant congé de Shizue et, moi. Je la regardais au loin s’éloigner, un air béat se dessinant sur mon visage. J’avais décidemment bien fait de venir à Suna, il regorgeait de personnalité toutes plus intéressantes les une que les autres.
Par la suite, Shizue m’expliquait qu’elle pouvait m’y emmener mais, me proposa un arrêt pour une échoppe qui vendait des glaces. Il est vrai qu’il faisait chaud et, que la chaleur écrasante me faisait quelques peu chaviré. Il est vrai qu’une petite halte pour se revigorer me ferait du plus grand bien. J’acceptais donc sa proposition avec un large sourire, tout content et, surpris de l’hospitalité des gens de Suna. Je la suivais donc vers cette échoppe qui, se révélait aussi être un restaurant. En tant que fils de restaurateur, je ne pouvais en être que plus heureux. Je commandais donc un e glace à la menthe tandis que, Shizue faisait son choix. Je payerai la glace à sa place, c’était la moindre chose. Tout en choisissant ma glace, j’avais tout de même pris soin de regarder leur menu appétissant. Il fallait absolument que, j’essaye l’une de ces recettes chez moi par la suite. Une fois nos glaces, apporté, je mangeais tranquillement et, parlait avec la jeune genin qui se tenait face à moi. C’est alors que je lui posais des questions plus personnelle, vis-à-vis de ses parents.

Et où sont tes parents ? Ils doivent être stressés pour ton examen, non ?

Il est vrai qu’elle devait surement vivre avec ses parents et, qu’ils devaient, peut-être, s’inquiéter. Ce serait une réaction tout à fait normal et, non dénué de sens. Disant cela, je mangeais un morceau de ma glace à la menthe ; cette dernière rafraîchissant mon palet et, m’apportant un certain froid cajoleur devant les épines du soleil qui tabassait ma peau, devenu mate au cours de l’expédition en direction de Suna. Je me surpris même à me demander comment la fillette pouvait faire pour garder un teint aussi blanc sous un soleil tyrannique.



InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Jeu 12 Juil 2012 - 20:39

Lorsque le serveur arriva je lui pris une glace à trois boules, menthe, chocolat et vanille. Emishi fit sa propre commande et le jeune homme s'en alla. Les glaces arrivèrent bien vite et je pus me délecter de la mienne. Il y avait parfois des avantages à être la fille du Kazekage. Alors que je fixais le Kirijin de mes yeux noisettes, ce dernier me posa des questions sur mes parents. Il me demanda s'ils n'étaient pas stressés par l'examen chuunin. Un voile de tristesse passa devant mes yeux, mais cela ne dura que quelques secondes. Je ne savait pas comment ma mère aurait réagit si elle avait été là, mais je savais que Thrys était fier de moi. Je répondis donc au jeune homme :

"Ma mère est morte quand j'étais petite et mon père a déserté le village juste après. C'est le Kazekage qui s'occupe de moi depuis. Il m'a adopté et depuis je vis avec lui."

Puis je réfléchis quelques secondes avant de répondre :

"Je ne crois pas qu'il s'en fasse réellement pour moi. Il connait mes capacités et ma mère avait mon âge quand elle a passé l'examen chuunin."

Je plongeai ma cuillère dans ma coupe de glace et commençai à la déguster. Elles étaient toujours aussi bonne. La journée où j'étais devenue une genin me revint en mémoire. Avec papa on était assis à cette même table. Et ce jour-là, il m'avait fais une promesse. Il m'avait promis de m'apprendre son invocation. Mais depuis beaucoup de choses s'étaient passées. Il y avait eu l'attaque des marionnettistes, la reconstruction du village, la chasse et le scellement de Shukaku et l'apprentissage de ma nouvelle affinité. Et maintenant il y avait l'examen chuunin. J'espérai qu'il pourrait tenir sa promesse après l'examen chuunin. Finalement je repris la parole et décidai de questionner Emishi :

"Et vous, vous êtes là pour accompagner une équipe de genin ou vous allez être l'un des examinateur ?"

J'étais très curieuse de savoir quelles fonctions il avait au sein de la délégation du Kazekage. Papa m'a toujours dit qu'il fallait se renseigner au maximum sur ses adversaires potentiels et j'avais très bien retenue cette leçon. Le bijuu en moi s'était calmé et cela me rassura. Je ne voulais pas blesser les gens. Je ne voulais pas être comme Gaara sama avant qu'il ne rencontre Naruto. Mais cela était dur de garder le contrôle sur le démon à une queue et le manque de sommeil n'aidait pas. J'attendis patiemment la réponse de mon interlocuteur tout en continuant de manger mes boules de glaces.
avatar
 ~ Chuunin de Kiri ~
Emishi Nishouri ~ Chuunin de Kiri ~
▌Sanction : 1er avertissement
▌Messages : 445
▌Age : 25
▌Inscription : 08/11/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : |B/ 14|
| Points Naruto Ninja RPG | :
569/2000  (569/2000)
| Âge du personnage | : 22 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami] Lun 16 Juil 2012 - 8:55

La mouche et l'araignée


Le soleil était haut, ses doux rayons léchaient nos visages. Nos sourires s’entremêlaient dans un braillement joyeux, la discussion battant son plein. La jeune fille avait plus de tact que les personnes de son âge et, ne manquait pas de faire preuve de vivacité tout en appréciant les délicieux mets rafraichissant. Ma question révélait en elle un souvenir amer du passé qui l’a laissa soudain en froid, un léger contretemps passager qu’elle effaçait alors. Faisant face souriante à son passé elle m’expliqua clairement qu’elle en était sa situation. Elle était orpheline et, a été adopté par le Kazekage en personne. Cela ne fit que confirmer mes hypothèses, j’en étais même sur dorénavant. Elle était détentrice de Shukaku, l’esprit du sable. C’était une information précieuse que, je m’empresserai de dire à Hiji-dono. Peut-être le savait-il déjà mais, quand bien même cela faisait partie de mon devoir. Mes capacités sensorielles servaient à ça après tout. Je suivais du regard une araignée qui, s’approchait doucement de la pauvre mouche, cette dernière s’étant fait prendre dans la toile. Alors que je pensais plutôt me ranger du côté de l’araignée, une simple question fit tourner les rôles.

"Et vous, vous êtes là pour accompagner une équipe de genin ou vous allez être l'un des examinateur ?"

Je souriais un instant, un sourire franc reconnaissant la perspicacité de la genin que j’avais en face de moi. En plus d’être très certainement plus forte que moi, elle n’était pas dupe mais, je ne pouvais en aucun cas lui laisser ce genre d’information. Je me grattais la tête un instant, signe d’embarras pour moi bien que, mon visage souriant contredise ce sentiment.

"Je ne sais pas trop pour le moment. Je verrai en temps voulu à quoi je serai affecté mais, le fait est qu’effectivement je ne suis pas ici que pour visiter."

En effet l’examen chuunin allait bientôt battre son plein. J’étais excité et, en même temps déçu. Cette année il semblait y avoir de nombreuses personnalités bien intéressantes. Quand je l’avais eu, ce n’était pas sans difficulté certes mais, je n’avais pas de concurrent majeur. Ici, les genins normaux auraient à faire à Shukaku et, peut-être bien d’autre mystère que le désert de Suna nous réservait. Il est vrai qu’un désert représente l’inexistence de vie à première vue mais, l’œil attentif verra la petite gerboise caché par le misérable arbrisseau. Il semblait en être ainsi à Suna, le moindre recoin d’ombre laissait place à la vie tandis que ses habitants se cachaient. Les gens ici étaient, définitivement, plus humble qu’à Kiri et, plus hospitalier qu’à l’accoutumé. Il y a certaine valeur qui sont différentes selon les villages et, la modestie faisait partie d’un de ces critères.

Soit dit en passant je me levais, l’air semblant plus respirable à cette heure-ci. Il devait être 16heures, il me restait un petit peu de temps avant de m’en aller mais, il fallait que je me rapproche un peu plus de ma destination. Et c’est pourquoi sans une once de gène, je demandais à la jeune demoiselle de m’accompagner jusqu’à un lieu touristique et/ou visitable proche du dortoir des genins de Kiri. Je ne connaissais pas bien la contrée de Suna, l’architecture en était différente mais, en était-il de même pour l’histoire, les cultes, etc C’était une question qui méritait d’être approfondie et, que ma curiosité aurait voulu savoir.


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami]


Rencontre en pleine festivité [PV Houshi+Shizue+Jirami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un soir de pleine lune
» Sortez vos chapeaux de fêtes et vos divers accessoires de festivités.
» Les Histoires de la Pleine Lune
» En pleine tempête [PV Ezylryb et Volt]
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Vent ~ Kaze no Kuni ~ :: Suna Gakure no Sato :: Place principale - Zone marchande-