Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Partagez

Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins.

InvitéInvité
MessageSujet: Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Icon_minitimeLun 30 Juil 2012 - 17:26





.:I Aucune ponctualité... I:.



"Viens sur mon coeur, âme cruelle et sourde,
Tigre adoré, monstre aux airs indolents ;
Je veux longtemps plonger mes doigts tremblants
Dans l'épaisseur de ta crinière lourde ;

Dans tes jupons remplis de ton parfum
Ensevelir ma tête endolorie,
Et respirer, comme une fleur flétrie,
Le doux relent de mon amour défunt."


Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. 430919mSanstitre

Le voyage jusqu’à Suna avait été plutôt bref puisque je venais de Jiyu no Sato mais ayant pris du retard avec la réunion, les Kumojins étaient déjà arrivés depuis la veille et je risquais de me faire mal voir pour ce manque de politesse. Tant pis, ce n’était pas très important… Après tout, j’avais le droit de me ramener tant que je n’interrompais pas les épreuves et il me semblait bien que les examens chuunins ne commençaient que quelques jours après l’arrivée de tous les participants. J’aurais donc le temps de m’installer tranquillement avant d’aller voir Romero et Sakaime à l’œuvre… Histoire de vérifier que mes espoirs étaient bien fondés. Etrangement, j’avais aussi hâte de voir ce dont Lyra, Okami et tous les autres genins de la nation de la foudre étaient capables. Jadis, ce village avait été le plus puissant au niveau militaire et il fallait vérifier que les bonnes habitudes étaient tenues…
Après avoir quitté le temps morose de l’ancien village de la pluie, la chaleur s’était peu à peu propagée dans l’atmosphère jusqu’à ce qu’elle devienne même étouffante. Les routes menant à Suna bien pourvues en lieux spécialement prévus pour les voyageurs, j’avais tout de même du mal à profiter de cette canicule constante malgré l’air lourd de mon village d’enfance que j’avais longuement supporté, et que je supportais encore pour le moment, d’ailleurs.

Après m’être gavée d’eau jusqu’à plus soif, j’avais commencé les derniers kilomètres jusqu’au village du vent, à pieds afin de ne pas attirer trop l’attention. Il y avait déjà de fortes chances que je sois attendue aux portes, devant certainement justifier mon retard et m’excuser en tant que membre d’un village allié. Evidemment, mon rang de juunin m’épargnait la dure obligation des bas rangs qui était de décrire ce que l’on faisait à chaque fois que l’on mettait un orteil en dehors du village, du coup je pourrai rester évasive à loisir sans que cela ne choque personne, mais tout de même… J‘avais horreur des questions dès l’arrivée. Tout ce que je souhaitais c’était réserver une chambre, attendre les résultats de la première épreuve et m’installer tranquillement dans les gradins histoire de repérer la crème des genins de tous les villages. Bientôt Jiyu fera parti des participants… Et je n’osais pas imaginer la tête de ceux qui les jugeraient. Car dans un village aussi sauvage et anarchique, on ne peut qu’être fort ou bien périr.
Les portes étaient en vue, du moins, la faille entre les hautes falaises. On pouvait voir les éclats des rayons de soleil heurtant les armes des gardes postées en faction et je fus étonnée du nombre. L’examen chuunin avait toujours été un événement important où à chaque génération il y avait eu son lot d’incidents… et de morts. Cette fois-ci, on voyait bien que les kages espéraient conserver leur jeunesse intacte. Pour une fois, j’allais aller dans leur sens… Il y avait quelques têtes parmi les concurrents qui ne tomberaient pas tant que je me trouverai aussi proche d’eux.

« Pour une fois que tu protèges Kumo, ils ne vont pas se plaindre…
Protéger Kumo ? Je protège mon investissement, surtout !
Quelle drôle de façon de parler d’eux…
Ha, ne t’inquiète pas, bientôt ils seront vraiment, vraiment satisfaits. »

L’ombre bienvenue des falaises m’enveloppa alors et je vis une escouade d’une dizaine de ninjas non loin de là, sans doute en train de s’échanger les gardes. Lorsque la moitié fut repartie en sens inverse, les autres se tournèrent vers moi et leurs yeux se posèrent une fraction de seconde sur le bandeau de Kumo accroché négligemment à ma ceinture avant de me sourire. Amie, à leurs yeux, j’étais une amie. Vérité ou mensonge ? Moi-même je ne savais pas vraiment, cela faisait si longtemps que je vivais dans l’ambigüité qu’il m’était désormais impossible de classer les gens aussi facilement.
Un des ninjas s’avança vers moi et inclina légèrement la tête en guise de salut. L’imitant, ses collègues le rejoignirent alors ils affichèrent tous des attitudes silencieusement polies malgré une curiosité évidente.

Vous êtes une participante de l’épreuve, mademoiselle ? Me demanda alors le plus proche. La première ne va pas tarder, heureusement que vous êtes arrivée à temps… Où sont vos supérieurs ?

« On a une tête à être genin ?
Tu sais, je ne suis pas vieille, je pourrais très bien l’être.
Oui et bien s’il continue de nous rabaisser ainsi je vais le raccourcir rapidement…
Quelle susceptible… »

Navrée pour le retard, dis-je alors. Je suis Kaleïs Kalinko, je ne devais pas venir mais finalement l’envie du spectacle m’a pris. Revenant de voyage, je n’ai pas pu rejoindre les miens à temps… Et non, je ne suis pas une participante des épreuves.

Il eut un instant d’hésitation et inclina à nouveau légèrement la tête en signe d’excuse. Je ne lui avais pas donné mon grade et de toute évidence il était chuunin si j’en suivais mon instinct mais il semblait comprendre qu’effectivement, je n’étais pas du tout là pour passer un examen de chuunin.
Me rassurant sur mes excuses, il m’indiqua sommairement les lieux où je pouvais me loger, s’excusant de ne pouvoir m’indiquer les Kumojins accueillis ici puis s’écarta enfin du passage pour me laisser quitter cette faille oppressante malgré son ombre reposante.

Quelques mètres plus loin ce fut les premières maisons qui m’accueillirent, leur architecture ronde toujours aussi étrange qui les faisait ressembler à des petites mottes de terre gravées sortant du sol. C’était un village plutôt calme où il faisait bon vivre ; je me souvenais encore de mon exil il y avait maintenant pas mal d’années lorsque j’avais fuit Kumo. Evidemment, je n’étais pas la même personne à ce moment là mais pourtant les souvenirs affluaient quand je voyais ces routes sur lesquelles j’avais déjà marchées. J’y avais d’ailleurs fait d’intéressantes rencontres, lointaines désormais, Ryu Datenshi, HIsoka Satori et même la petite Ayano Izamu que Viladra haïssait copieusement. Désormais je ne me rappelais que vaguement de leur visage et je me demandais même s’ils étaient encore vivants. Les shinobis savaient bien comme il était facile de perdre la vie dans une mission qui tourne mal… Beaucoup de mes contacts avaient disparu ainsi. D’autant plus que le mercenariat est un métier encore plus risqué…

« Oui mais si excitant…
Mortellement dangereux.
Les risques encourus étaient parfois jouissifs…
…Il est vrai que l’on ne retrouve pas cela dans les missions de village.
Sauf les plus hautes mais on n’a jamais eu la foi d’aller jusque là haha »

Bienvenue à Suna !

Adressant un sourire à la citoyenne qui m’avait salué en passant, je voyais des visages agréables comme si le fait de recevoir des étrangers était une bonne chose pour eux. Je ne connaissais pas les relations du kazekage et du raikage mais elles en devaient pas être mauvaises. D’ailleurs, je n’avais jamais vu de quoi avait l’air le Kazekage et je ne connaissais d’ailleurs pas son nom… Une mauvaise mémoire, certainement.
J’étais désormais à l’entrée du village et je voyais qu’il y avait moins de monde. La plupart ayant du rejoindre le lieu des épreuves, aucun Kumojin ni Kirijin de ma connaissance n’était là. Ce n’était pas plus mal, je n’avais pas envie de me faire taper sur les doigts à cause de mon retard et en plus de mon arrivée imprévue. On avait bien demandé au village qui voulait venir à l’examen et je n’avais pas rendu mon verdict, trop pressée de partir afin de m’occuper à ce moment là du lancement de Jiyu no sato.
Tournant la tête, je pu alors apercevoir deux silhouettes qui se rapprochaient de moi. Si elles m’attiraient plus que les autres, c’était bien parce que je voyais à leur manière de se déplacer que ce n’était pas de simples habitants mais que leur niveau n’était pas non plus excellent. Des genins, chuunin au grand maximum. Leur tenue me montrait là qu’elles n’étaient pas de la garde et je mis peu de temps à voir une fille et un garçon. Lorsqu’ils passèrent à côté de moi, j’esquissai un fin sourire en voyant leurs yeux se poser sur moi.

Bonjour, Kaleïs Kalinko du village de la foudre. Enchantée…




Setsuna
 ~ Genin de Suna ~
Setsuna ~ Genin de Suna ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 36
▌Inscription : 25/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | D / 8 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Left_bar_bleue217/2000Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Empty_bar_bleue  (217/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Re: Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2012 - 14:10

Une journée comme les autres...

Sa mère lui souriait à côté de son père debout et de dos. Sans que la jeune femme ne comprenne pourquoi, les flammes dévoraient lentement le bois les entourant. Par moment, des morceaux voir même des poutres tombaient sur le sol lourdement, provoquant de légères vibrations sur l'escalier. L'endroit était difficilement respirable. La femme toussait bruyamment, tout en tentant de garder le sourire et de lui parler, paraissant vouloir la réconforter. Pourtant nul mots n'atteignirent ses oreilles elle avait beau lui demander de répéter, elle ne semblait pas s'en rendre compte et continua de lui parler. La jeune fille voulait serrer sa mère dans ses bras, mais elle reculait, quand elle voulait la toucher, c'est comme si une chose la lui défendait, qu'elle disparaissait. Elle avait beau crier, cela ne cessa pas. Son père s'écroula au sol. Un liquide poissonneux lui arriva aux genoux et lorsqu'elle le toucha du bout des doigts, les yeux s'ouvrirent d'horreur. Sur ses doigts tremblant le sang se rependait lentement jusqu'à ses poignets tombant en fines gouttelettes. Sa vue s'obstrua et un poids mort s'écroula sur elle, l'obligeant à forcer en avant pour ne pas tomber. Malheureusement sa force ne fut pas assez importante et elle s'écroula en arrière.Ce fut le vide

La fenêtre ouverte et les rideaux tirés, une jeune femme dormait à poings fermés dans une pièce assez grande. Les fins tissus volés doucement au gré du vent, ne faisant aucun bruit. C'était à ce moment un endroit de calme et de sérénité plutôt rare, que personne ne venait troubler. Même la respiration de l'endormie ne faisait aucun bruit. Un rayon de soleil chatouilla la joue ivoire de la jeune femme, la gênant par sa chaleur. Elle n'appréciait pas tellement la température du pays, même si elle s'en accommodait plutôt bien. Elle ouvrit lentement un oeil qui fut imité par son homologue. Ses joues étaient légèrement humides qu'elle frotta. Ses dernières nuits, la joie n'était pas présente dans ses rêves. que sa nuit n'avait pas était pleines de joies. Elle se redressa lentement en repoussant les couvertures. C'était bien ce que la jeune femme pensait en ce moment. Pas autant que les autres, en fait. De nombreuses venues de divers villages étaient apparues, comme par magie. Elle bailla à s'en décrocher la mâchoire puis entendit des pas brusqués dans la maison. Régulières mais rapides, cela lui donnait presque envie de se rendormir sur un air de tambour.

Elle se leva finalement et ouvrit la porte en ne passant que la tête.

-Obasan, qu'est-ce que tu fais ?

-J'ai oublié quelque chose, dépêche toi de te préparer au lieu de parler!

-Oui, oui...

Jeune femme, elle ne prenait pourtant pas beaucoup de temps pour se changer. Un simple kimono violet au quelle sa pipe pouvait se cacher. Ses cheveux de jais étaient lâchés, ne bougeant que lorsque la jeune femme avançait. Elle bailla une nouvelle fois, ses pieds se posant sur le parquet sans bruit jusqu'à l'entrée. La porte coulissante glissa alors qu'elle enfouissait ses pieds dans ses getas. La jeune femme était bien assez grande pour ne pas avoir à ajouter ce genre d'accessoires mais cela lui permettait de ne pas traîner des pieds.

Elle sillonna les rues du village sous le regard de certains passants, ses yeux baissés ne permettait pas de deviner parfaitement sa couleur, rouge ou marron pas que ça la dérange. Dépassant d'une demie tête les femmes, elle ne le réalisa cependant pas, trop concentrée sur sa tâche. Le paquet de tabac sous un bras, le-dit tabac dans sa main et la pipe dans l'autre, elle essayer de ne pas en faire tomber, même si les passants l'esquivaient autant qu'ils le pouvaient, tant elle avait oublié leur présence.

Elle pesta contre sa grand-mère devoir se dépêcher pour se genre de choses n'était pas vraiment ce qu'elle aimait. Qui apprécierait de se faire réquisitionner pour une grande, impressionnante « mission ». Beaucoup de monde, n'est-ce pas ? Sauf que les personnes n'ont pas tous le même stade de mission importante... Pour certains elle ne se limite qu'à survivre, la phrase « manger ou être manger » et leur unique règle. Pour d'autres, elle ne consiste qu'à sauver la vie des gens ou de retrouver un objet. C'est deux hypothèses sont toutes les deux plutôt justes et glorifiantes. Mais sa mission importante à elle, était de prendre du... Fil. Un vulgaire rouleau de fil pour recoudre. Cela avait quelque chose de déconcertant. Elle n'était certes pas une grande et magnifique ninja mais de là à faire ça, c'était presque humiliant. Mais l'argument «  Si tu veux continuer à vivre ici, tu ferais mieux de partir, et vite » l'avait faite réagir.

Elle inspira pour aspirer la fumée et l'évacua rapidement en un long souffle blanc. Il ne gêna personne pour leur plus grand bonheur. La jeune femme continua de marcher, lentement, le départ avait été brusqué, certes, mais faut pas abuser non plus. Alors qu'elle cherchait l'épicerie, ou du moins le bâtiment qui servait à acheter ce genre de chose, son regard croisa celui d'une autre jeune femme. Un sourire se dessina sur ses lèvres.

-Bonjour, Kaleïs Kalinko du village de la foudre. Enchantée…

Elle haussa un sourcil de surprise. S'arrêta au beau milieu du chemin en la regardant. Elle venait de rêver ou la femme venait de lui parler ? Elle cligna des yeux et scruta sa pipe fumante. Elle n'avait pas sentie de changement quand au goût ou bien à l'odeur de ce qui était dedans. Et puis, elle n'avait pas bu comme un trou depuis deux jours, un exploit. Juste quelques petites coupes par-ci par-là. La chaleur écrasante par moment de ce pays avait réussi à lui donner soif. Elle continua pendant quelques secondes à regarder sa pipe et regarda de nouveau la jeune femme qui venait de se présenter. Est-ce une façon de faire chez les habitants de Kumo ? A peine croise-t-on le regard de l'un d'entre-eux et il doit décliner on identité ? Dur... Les gens doivent toujours baisser la tête là-bas... Quelqu'un lève la tête pour regarder ce qu'il se passe et il croise le regard de quelqu'un « Salut je m'appelle Setsuna, je viens du village de Suna, comme vous ». A force les gens doivent tous se connaître, comme une sorte de grande famille. Ca doit quand même être bien embêtant de toujours éviter le regard non ?

-Setsuna, je suis d'ici, enchantée aussi...

Ne pas répondre à quelqu'un est impoli, alors elle pensa que pour un ninja -ce qu'elle dégageait le faisait penser- venant de Kumo le prendrait sûrement mal. Faudra qu'elle essaie de prendre des informations sur eux, parce qu'elle ne voudrait pas en froisser un en ne faisant pas ce qu'il faut... D'ailleurs, proposer d'aller boire un verre, serait-il pas outré ? Elle secoua la tête pour enlever cette idée de son esprit. Toutes personnes peut boire ! Elle adressa un sourire à son interlocutrice, alors qu'un jeune homme apparu dans son champ de vision. Il lui semblait l'avoir déjà vu... Mais où ?
Yusuke Katano
 ~ Genin de Suna ~
Yusuke Katano ~ Genin de Suna ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 130
▌Age : 23
▌Inscription : 19/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Left_bar_bleue80/1000Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Empty_bar_bleue  (80/1000)
| Âge du personnage | : 14 ans
MessageSujet: Re: Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Icon_minitimeVen 3 Aoû 2012 - 23:06


~Une histoire de

pas~


Ce jours-là, Yusuke s’était réveillé, comme à son habitude, en sueur et exténué. Les nuits ne s’arrangeaient pas pour lui, bien au contraire, il avait énormément de mal à trouver le sommeil et quant bien même il le trouvait, il ne le gardait que pendant de brèves minutes. Toujours le même cauchemar et le sunajin commençait vraiment à penser que ça tournait vraiment au cliché. Il avait beau savoir ce qui l’attendait, il ne pouvait pas s’empêcher de ressentir ce sentiment de culpabilité profondément enfouie en lui. Le sentiment d’impuissance était venu petit à petit se rajouter à ce dernier malgré le fait que Yusuke commençait à se faire des amis et des liens sociaux. Son passager noir se faisait même de moins en moins présent. En bref, la vie de Yusuke suivait son coure normal.

Yusuke sortit de son lit et se rendit vers la salle de bain. Il se débarbouilla le visage et prit rapidement une bonne douche afin de se mettre dans l’ambiance de la journée. Il s’habilla avec empressement et attacha à sa ceinture ses sabres et à son bras sa chaine. Tous ces gestes étaient devenus si coutumiers chez lui qu’il les exécutait tout en pensant à diverses choses. Il sortit de son domicile aux alentours de six heures trente. Il ne souhaitait croiser personne dans les rues.

Le sunajin se mit, tout en marchant, à penser à l’examen des chunins qui se préparait à Suna. Il se disait qu’il aurait certainement du y participer lui aussi. Mais Yusuke, ne trouvait pas d’intérêt à participer à cet examen. Le grade ne l’intéressait pas et il souhaitait connaitre davantage son village avant de grimper dans la hiérarchie. Après tout, il n’était là que depuis peu de temps. Toujours est-il que les conséquences de cet examen se firent vite remarquées dans les rues de Suna. D’habitude vides avant huit heures, elles commençaient à se remplir de ninjas d pays voisins dès le clocher de sept heures. Yusuke ne portait pas particulièrement les ninjas des autres pays dans son cœur mais ne les détestait pas. En fait, il ne pensait strictement rien d’eux excepté pour les Kirijins. Ayant été l’un des leurs dans le passé, Yusuke ressentait un léger sentiment de nostalgie en repensant à sa vie d’avant. Cette partie de sa vie qui avait marqué un tournant dans son existence. Il repensa alors à la Mizukage et à Tatsuya. Ils étaient presque comme des amis pour lui mais à présent, ils avaient dû l’oublier. Cela dit, dans le village du sable, Yusuke s’était fait au moins un ami en la personne de Ren. Ils n’étaient pas très proches certes mais cela dit, il s’entendait bien aussi bien sur le plan tactique que sociale.

Toujours est-il que Yusuke, voyant que les rues n’étaient pas si vides qu’il ne l’aurait espéré, décida de se trouver un endroit discret d’où il pourrait guetter tout les passants et remarquer tout détail qui aurait pu lui sembler intéressant. Au bout de quelques minutes de recherches, Yusuke trouva un perchoir en la chose d’un arbre suffisamment haut pour dissuader les gens de regarder dans ses branches. Il s’assit sur une branche suffisamment longue et s’allongea dessus. Il ferma alors les yeux et commença à écouter les pas des passants. Pour Yusuke, les pas étaient des façons de retrouver quelqu’un de caché. Chaque personne était associée à un son de pas pour lui. C’était ses empreintes digitales à lui. Il resta comme ça à méditer pendant une bonne heure. Au bout de ce laps de temps, un pas étrange et lointain attira l’attention du sunajin. Ce pas se distingua des autres de par sa force et sa stabilité. Yusuke ne pouvait pas en être sûr, mais il était persuadé que ce pas appartenait à un ninja et celui-ci devait être de bon niveau. Le sunajin ouvrit les yeux et regarda sous son perchoir. Il essaya de localiser le détenteur de cette signature si spéciale et son regard s’arrêta sur une jeune femme d’une vingtaine d’année tout au plus. Elle était belle, séduisante, mais se qui impressionnait le plus Yusuke dans cette beauté fatale, c’était le son de ses pas. Notre ninja décida d’’attendre ce qui se produirait. Il fixa la jeune femme et vit que celle-ci regardait dans une direction précise. Il suivit son regard et se retrouva à fixer une autre jeune femme ayant à peu près le même âge qu’elle. Cette dernière se rapprochait tout en fumant des quantités massives de tabac. Yusuke fit une légère grimace. Dommage qu’une si jolie jeune femme se gâche la santé avec ce poison, pensa-t-il. Il regarda la jeune femme s’approcher de la première et c’est alors qu’il aperçut leur bandeau frontal respectif. La clopeuse venait de sua et la femme fatale venait de Kumo. Une sunajin qu’il n’avait pas encore rencontré, cela intrigua Yusuke.

Le sunajin décida de descendre de son perchoir et d’aller se présenter mais dès qu’il arriva au sol, un bruit de pas attira son attention. Des pas familier… Yusuke n’eut aucun mal à reconnaitre les pas de Ren Taïra, son compagnon. Il décida de le saluer quand il se montrerait mais, ne voulant pas l’embarrasser, il ne voulait pas être celui qui débarque sans prévenir. Notre ninja se rendit donc près des deux femmes, tout en entendant le début de leur conversation. Il savait à présent que la kumojin se nommait Kaleïs et que la sunajin se prénommait Setsuna. Des noms peu banal mais bon. Yusuke, en grand gentleman, décida d’agir avec doigté et diplomatie avec la grande ninja de kumo. Il se disait que si elle avait du faire le voyage, se n’était pas pour se faire insulter et même si elle venait rejoindre les parasites qui gâchaient le doux calme de suna endormie, il décida de lui offrir un bon souvenir des ninjas de Suna.


- Excusez-moi, commença-t-il, je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre votre conversation et je vois à votre bandeau frontal que vous êtes de Kumo no kuni. Je suis honoré que le village où j’habite accueille des gens tels que vous. Vous êtes sans doute une haute gradé dans votre hiérarchie. Oh, et puis, si l’envie vous prend de vouloir savoir qui je suis, je me nomme Yusuke Katano.

A ce moment précis, Yusuke entendit les pas de Ren très proche de lui mais ne voulant se retourner vers ce dernier, il se tourna vers Setsuna

-Quant à vous, je ne vous ai jamais croisé ici. Je suis également honoré de vous rencontré. Yusuke Katano.




Ren Taïra
 ~ Genin de Suna ~
Ren Taïra ~ Genin de Suna ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 163
▌Age : 26
▌Inscription : 12/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : D / 9
| Points Naruto Ninja RPG | :
Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Left_bar_bleue48/1000Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Empty_bar_bleue  (48/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
MessageSujet: Re: Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Icon_minitimeDim 5 Aoû 2012 - 14:00

Bon, aujourd’hui je vais devoir m’entrainer. L’examen arrive à grand pas et je ne veux pas être faible face aux autres. J’avais mis mon réveille à 6 heure, car je m’entrainerais que le matin, car l’après midi le soleil frappe trop à la tête pour continuer à s’entrainer. J’ai donc pris une petite douche rapidement et je me suis préparé. J’avais pris un sac avec quelques affaires pour m’entrainer, un short sale et un débardeur. J’avais aussi une serviette et du savon pour prendre ma douche après l’entrainement, et j’avais surtout des altères, des armes blanches et surtout mon katana. J’étais enfin près pour l’entrainement ! Mais avant, j’ai mangé un petit plat de ramens et j’ai fais la vaisselle que je devais faire. J’ai accroché mon bandeau à mon bras droit et je suis enfin parti pour l’air d’entrainement. J’avais maintenant l’habitude de me levé tôt le matin, que ce soit pour faire des missions ou alors aller m’entrainer. J’avais maintenant mon petit rythme de Ninja. Mais j’étais assez tranquille pour le moment, si jamais j’arrive à devenir Chuunin, je pense que j’aurais de nouvelles habitudes, et surtout des missions plus longues et des entrainements plus difficiles. Mais je n’étais pas encore Chuunin donc pour l’instant je n’avais aucun de soucis à me faire à ce sujet. Dehors, il n’y avait quasiment personne, en même temps il était encore tôt. Le soleil venait à peine de se lever. Je me suis dépêché pour aller à l’air d’entrainement, car je voulais profiter de la fraicheur pour commencer mon entrainement. Une foi arrivé la bas, je me suis changer et j’ai sorti quelques affaires pour commencer mon entrainement. D’abord échauffement. J’ai commencé en faisant 4 tours de pistes. J’ai ensuite échauffé mes muscles pour éviter d’avoir un claquage pendant l’entrainement. En tout l’échauffement m’a prit vingt petite minutes. J’ai commencé l’entrainement par de la musculation. J’ai pris des poids de 20 kg et j’ai pris une barre. En tout, j’étais entrain de porter 70 kg. C’était assez dure, mais je savais que je pouvais le faire. Tout ça n’est qu’une question de volonté. Si je peux le faire, je le fais. J’ai fais de la musculation pendant deux petites heures. Il était déjà 9 heures. J’ai décidé de m’entrainer maintenant au combat rapproché avec mon Katana. Même si je contrôlais quasiment bien mes mouvements avec mon arme, je devais continuer à les perfectionner. Sur le terrain d’entrainement, il y a des cibles en bois qui servent au lancé de Shuriken. J’allais utiliser ses cibles pour frapper dessus . En tout , je suis resté à l’air d’entrainement jusqu’à 11 heures. Il fallait maintenant que je prenne une douche et que je me change. Quand je suis parti de l’air d’entrainement, il était déjà midi. J’allais manger dans un petit restaurent de ramens qui se trouve près de la Grande Porte. J’avais l’habitude de manger là bas, car ses ramens sont délicieuses ! J’avais donc mon sac sur le dos et mes lunettes de soleil sur le nez. Il y avait beaucoup plus de gens ! Même si les festivités pour l’examen avait déjà démarrées depuis quelques jours, il y avait toujours au tant de mondes qui arrivaient à Suna. Des gens des 4 autres grandes Nations Ninjas. C’était merveilleux. Mais sur le chemin, j’ai senti la présence de Yusuke. Il était devant moi. Mais il y avait tellement de monde que je ne pouvais pas savoir exactement où il était. Tout en marchant, j’ai sorti une cigarette et je l’ai allumé. J’étais vraiment devenu accro à la cigarette en pas beaucoup de temps. J’ai relevé la tête et j’ai enfin pu voir Yusuke. Mais il y avait deux femmes à côté de lui. Je me demandais bien qui était-ce. Par curiosité, je me suis approché de Yusuke et des deux femmes. J’ai vu qu’une d’entre elle avait un bandeau de Kumo. Elle venait surement assister à l’examen. L’autre femme avait un bandeau de Suna, pour je ne l’avais jamais vu auparavant . Je me suis approché doucement jusqu’à ce que j’entende Yusuke parler. Il venait surement de se présenter. A quelques mètres de lui, il tourna la tête et me regarda. Les deux femmes me regardèrent aussi. J’ai donc tendu la main à Yusuke pour le saluer avant de me présenter aux autres filles.

« Salut Yusuke. Tu vas bien ? A ce que je vois, tu es bien accompagnés dis donc. Je me présente, je me nomme Ren Taïra, Genin de Suna. »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Icon_minitimeMar 21 Aoû 2012 - 15:20





.:I Aller et retour. I:.



"Le soleil s'est couvert d'un crêpe. Comme lui,
O Lune de ma vie ! emmitoufle-toi d'ombre ;
Dors ou fume à ton gré ; sois muette, sois sombre,
Et plonge tout entière au gouffre de l'Ennui ;"


Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. 430919mSanstitre

Quand je remarquai l’expression surprise sur les traits de la jeune fille, je compris qu’en fait elle ne m’avait pas remarqué contrairement à ce que j’avais cru. Tant pis, ça allait m’occuper et mon arrivée se ferait ainsi en douceur… On ne pourrait pas me reprocher de vouloir créer de bons liens entre les villages ! Je commençais à m’impliquer un peu trop dans les activités de Kumo, tellement que j’allais finir par hésiter à quitter cette nation… Il fallait dire qu’elle avait de quoi plaire, ce n’était pas pour rien que je m’étais proposée pour l’intégrer…
La jeune fille m’apprit qu’elle s’appelait Setsuna. Je n’avais pas entendu parler d’elle ni par les informateurs de l’akatsuki, ni par d’autres tuyaux, elle ne devait donc pas être une haute personnalité du village ou une ninja renommée. Evidemment, je ne dénigrais pas là son éventuel talent, je ne la connaissais pas, mais derrière les rumeurs on peut en apprendre beaucoup sur une personne. Son anonymat démontrait déjà qu’elle était quelqu’un de peu expressif… Et il fallait être aveugle pour ne pas le remarquer au premier coup d’œil.

« Je n’aime pas cette fille.
Tu n’aimes pas grand monde, en général !
Oui mais celle-là a le don de m’exaspérer.
Ce n’est pas un phénomène nouveau non plus… »

Elle ne semblait pas être très à l’aise dans cette conversation et j’allais décider de ne pas faire durer plus longtemps le calvaire en lui disant au revoir quand une nouvelle fois, un ninja s’approcha de nous. Assez jeune, ils ne semblaient pas se connaître malgré le fait qu’ils soient dans le même village. S’approchant de nous, il me salua poliment, m’expliquant qu’il était très content de recevoir des ninjas de villages alliés pour la grande cérémonie de l’examen chuunin, etc…etc… Sous-entendant que j’étais haut gradée, je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire amusé. Juunin était certes un grade appréciable mais dans la hiérarchie, je n’étais que simple kunoishi ; mon niveau était tout simplement plus élevé que d’autres. C’était amusant de me dire que j’avais la tête à faire parti de tous ceux qui se réunissent autour de grandes tables pour parler de l’avenir du village… Non, ces posts ne me convenaient guère, j’avais déjà beaucoup d’autres choses à m’occuper et c’était beaucoup moins honorifique que d’avouer leur nature.
Il se nommait Yusuke Katano et lui non plus, je n’avais jamais entendu parler de ses exploits éventuels. Deux jeunes ninjas prometteurs de la nation du vent, qui sait, peut-être un jour quand ils auront progressé je serai amenée à les affronter ? Chaque ninja appartenant à un village que je croisais était susceptible de devenir un ennemi. C’était dommage, j’aimais bien faire de nouvelles rencontres…

Enchanté, Yusuke Katano-san, dis-je en m’inclinant légèrement pour le saluer, Kaleïs Kalinko, juunin du village de Kumo.

« Petite menteuse…
Du tout, je suis bien inscrite sur les papiers !
Sous un faux nom, pfeuh ! »

Une odeur de cigarette vint à nouveau modifier mon attention, charriant des souvenirs. Quand j’étais plus jeune je m’étais mise à fumer, et puis comme ça ne convenait pas à la pratique sportive, j’avais finalement arrêté, ne me permettant de toucher à ces petits objets malsains que dans de rares occasions.
Ledit objet était coincé entre les doigts d’un jeune ninja qui s’approchait de nous, ayant de toute évidence connaissance de l’identité de Yusuke. Il était assez étrange avec son masque et ses habits blancs mais ne paraissait pas particulièrement agressif ni désagréable. D’un autre côté, déclencher un combat aux portes de Suna n’aurait pas été le meilleur moyen de vanter la courtoisie de Kumo…
Serrant la main de son ami, il se tourna vers nous, dévoilant ses yeux verts sous sa chevelure de jais. Se présentant comme Ren Taïara, un genin de suna, je pus donc en déduire que les deux autres devaient aussi être de son niveau. La graine de la nation du vent, ceux qui affronteraient les genins de Kumo. C’était plutôt amusant, moi-même j’avais oublié les détails de mon propre examen. Ca semblait remonter à si loin, désormais… presque dix ans, peut-être.
Lorsqu’il dit à son ami qu’il semblait bien accompagné, je ne savais pas si ça démontrait là un caractère légèrement misogyne sur les bords ou qu’il remarquait tout simplement le fait qu’il était en compagnie de deux ninjas mais ce questionnement m’amusait encore plus. On pouvait rencontrer des personnes si intéressantes, parfois… Mais hélas, je n’avais pas toujours le temps pour approfondir ces connaissances. De toute évidence, j’étais déjà bien en retard…

Setsuna, Yusuke Katana, Ren Taïra, repris-je une fois qu’il eu terminé, je suis ravie de rencontrer là les espoirs de la nation du vent… J’espère que l’examen chuunin, pour ceux qui y participent, se passera le mieux possible…

« Enfin, même si j’ai tout de même envie de voir un vainqueur Kumojin … ! »

… Et que vous obtiendrez tous le grade que vous mériterez. Je vous remercie aussi de votre accueil.

Bon, pour le moment seul Yusuke Katano m’avait réellement accueilli mais je n’allais pas juste m’adresser à lui… Ca aurait été un cruel manque de courtoisie. Néanmoins, j’étais ravie de pouvoir rajouter désormais trois visages aux ninjas de Suna, j’avais hâte de savoir ce qu’il en adviendrait plus tard.
Les formalités étant terminées, j’hésitai entre passer un peu plus de temps avec eux histoire d’en apprendre plus ou bien terminer mon rapide tour du village et retourner vaquer à mes occupations. J’avais du pain sur la planche depuis quelques temps, m’attarder n’était pas la meilleure façon de me montrer efficace.

« Au pire, on peut toujours s’en débarrasser ? Ca fera moins d’ennemis pour plus tard.
Ce serait cruel !
Bah tiens, aucune raison de le faire, je les trouve plutôt intéressants, moi !
Un jour tu regretteras de ne pas avoir pris des mesures plus tôt…
Le gout du risque, ma belle. »

Des citoyens et des ninjas se pressant autour de nous pour aller vérifier telle ou telle installation, l’activité de cette nation allait grimper en flèche. Ca allait être bon pour le commerce, ils avaient du investir plutôt copieusement pour construire l’arène… Je me demandais si la sécurité avait été renforcée. Il y avait toujours eu des morts aux examens chuunin si mes souvenirs ne me faisaient pas défaut ; à croire que certains candidats se débarrassent de leurs rivaux en dehors des épreuves. Une stratégie comme une autre, mais il valait mieux pour eux de ne pas se faire avoir… Je me demandais si ces trois-là seraient capable de coups aussi bas. Non, il fallait avoir le crime dans le sang, il était trop tôt pour décider encore.
M’inclinant une nouvelle fois devant eux en portant ma main gauche à mon cœur, habitude conservée depuis mon enfance dans la famille Maboroshi où les coutumes ancestrales étaient nombreuses, je décidai finalement de prendre congé afin de ne pas perdre plus de temps que je ne l’avais déjà fait.

J’ai été très heureuse de faire votre connaissance, dis-je alors, un sourire serein sur le visage. Ne m’en voulez pas, mais je dois vous abandonner maintenant, j’ai fait un long voyage et il y a certaines choses qui nécessitent urgemment mon attention. Passez une excellente journée.

Et les contournant après un dernier signe de tête, je ramenai nonchalamment ma chevelure de jais dans mon dos et me dirigeai vers le centre du village. Ce fut bref mais enrichissant, j’espérai en apprendre encore plus sur ce village. Mais en attendant, il fallait déjà que je me familiarise rapidement avec…

[hrp] : désolée de quitter ce sujet aussi vite, mais j’ai de plus en plus de mal à assurer tous mes rp’s, il faut donc que je fasse des choix =) comme nous étions quatre, j’ai pensé que ça ne causerait pas trop de problèmes. Merci d’y avoir participé avec moi Wink





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins. Icon_minitime


Une arrivée en retard. [Setsuna // Ren + libre] FB: un jour après l'arrivée des kumojins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lien de Setsuna
» [FlashBack Coup d'Etat] Un grondement innatendu [PV kumojins/Kirijins/Konohajins]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Vent ~ Kaze no Kuni ~ :: Suna Gakure no Sato :: Portes du Village-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser