Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de L’Atelier des Sorciers ...
Voir le deal

Partagez

Akari Hasegawa

InvitéInvité
MessageSujet: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeLun 18 Avr 2011 - 22:13

Présentation d'AKARI HASEGAWA .
Une main de fer dans un gant de velours

Prénom et Nom : Akari (Mikomoto) Hasegawa
Âge :18 ans
Village / organisation désirée : Kiri Gakure No Sato


MON PERSONNAGE


Description physique :
Du haut de ses un mètre soixante dix, elle marche droitement. Elle aime le contact avec les gens du village. Visage arrondi, on peut la prendre pour une enfant mais c'est loin du compte. Elle à passer le stade d'être une gamine même si il lui arrive de jouer . Elle à une vision du monde très différente que lorsqu'elle était plus jeune. Elle pensait vivre dans le parfait des mondes mais la mort de ces parents lui ont fait réaliser quelques années après que c'était un monde de survie et que pour survivre, il fallait se battre. Pour elle, chaque chose à une place et rien ne doit être déplacer. Cheveux courts rouge, elle ne peut pas les attacher. De nature, elle aime rester élégante au niveau vestimentaire. De ce fait, elle attire beaucoup de garçon qui tente de la draguer. Dans ce village dépravé par Arès, elle ne se laisse pas faire... Capable même de mettre une rouste aux gardes qui ont tenter plusieurs fois de la « violer ». Elle n'est pas quelqu'un qui mange beaucoup, elle mange ce qu'il faut et lorsqu'elle à le temps. Être ninja n'est pas simple... Au niveau des autres parties du corps, elle commence a avoir des rondeurs naturelles. Et plus, elle grandit et plus elle ressemble à sa mère. Elle n'est pas grosse mais elle est assez forte au niveau des épaules. Sa peau est naturellement blanches et celle-ci bronze beaucoup. Sur son visage, on peut voir des yeux de couleur tournant au alentour du vert clair. Ses sourcils sont fins et elle n'éprouve pas le besoin de les raser ou même les épiler. Sa bouche est assez fine mais elle ne s'en sert que pour parler, du moins pour le moment. De couleur rouge-rosé, celle-ci fait contraste avec sa couleur de peau claire. Très simple au niveau de la langue, elle parle le plus souvent le langage familier. Mais elle adapte son langage. Son intelligence est redoutable et sa facilité de tromper l'ennemi est des plus déstabilisante.

Description morale :
Elle est très espiègle et adore préciser les petits détails. N'aimant pas faire les choses à moitié, elle montre une réelle envie de terminer ses ambitions avec les plus de détails possibles. Attentive, aucun détail ne lui manque et elle fait souvent preuve de patience. La patience est quelque chose de très pratique surtout dans le cadre des combats. Très solidaire, elle est toujours pour un contact avec les autres. Fière de ce qu'elle, elle n'est pas quelqu'un qui refuse les critiques des autres. Bien au contraire, elle est pour car cela lui permet de savoir ce que les autres pensent d'elle. Plutôt calme et posée, elle n'a pas peur de prendre des risques afin de sauver le village qu'il l'a accueillit et qui à su la protéger toutes ses années. Il ne faut jamais la prendre pour une ignorante car elle est loin de l'être. Elle sait garder son sang froid un maximum surtout lors des missions mais elle à une limite comme tout le monde. Son goût prononcé pour la lecture l'a poussé à lire beaucoup de livres et elle profite souvent de son temps libre pour lire. Consciente de ces facilités, elle est peut-être le ninja qui a le moins besoin d'entraînement. Connaissant ces origines, elle se tait et préfère ne rien dire. Gentille mais pas la besogne, elle sait ses limites au niveau du caractère. Manipulatrice, elle sait ce qu'elle peut faire avec cet aspect dissimulé. Lorsque quelqu'un à besoin de soutien, elle est à l'écoute de ceux ci et elle tente de les conseiller du mieux qu'elle peut. Elle est joueuse à ses heures mais surtout lorsqu'elle joue avec les enfants ou son père adoptif. Mais lorsqu'on à besoin d'elle, son comportement change entièrement. Elle devient sérieuse, attentive et espiègle. Déterminée et motivée, elle n'a pas peur de blesser ou de tuer quiconque qui entravera son chemin. Têtue et bornée, il est rare de réussir à la convaincre lorsqu'elle à une idée en tête. Au niveau caractère, elle est le mélange de ces deux parents et croyez-moi pour quelqu'un de son âge, elle a un caractère bien trempé...

Son histoire :
Comment vous racontez l'histoire de cet enfant qui a grandi dans un monde brisé par la folie d'un dieu ? Comment expliquez l'avenir d'une légende dans ce monde ? Comment démontrez la folie qui l'entoure ?

Née il y a dix-huit ans au village caché du pays du Vent, elle était la dernière d'une famille de personne. Sa mère, Yuka Hasegawa, était responsable du village de Suna qui s'avère être la très légendaire Rokudaime Kazekage Marionnettiste. Son père était son bras droit mais lui aussi fut responsable du village de Suna mais il fut aussi le bras droit de sa mère lorsqu'elle reprit ces activités. Tout le monde sait que la Rokudaime eu des ennuis avant de reprendre la tête du village et c'est durant ce temps que prit le titre de Nanadaime Kazekage. Son grand frère ,Tsuki, qui disparut bien avant la mort de ses parents. Bref, toujours est-il qu'elle était le fruit d'un amour sans borne entre ses deux parents. Et lorsqu'elle naquit, elle fut la plus grande joie de ses parents. Cependant, bien que les six premiers mois se passent sans anicroche, ses tuteurs se rendirent compte à quel point elle était précoce. A huit mois, elle commença à marcher et elle pouvait traverser toute un pièce sans difficulté. Son corps commençait déjà à lui donner des muscles performants. Et cela continua. A douze mois, elle traversait la maison sans tomber ni s'essouffler. Il fallait constamment la surveiller et ranger les objets tranchants. A seize mois, elle commença à babiller ses premiers mots. Mais bien qu'elle ne parla presque pas, ses parents avaient l'impression qu'elle comprenait tout. Elle était ainsi une jeune fille très sage car elle obéissait quand on lui demandait de faire quelque chose. Cela ne l'empêchait pas de n'en faire qu'a sa tête certaines fois. Et dans ces moments où elle s'entêtait, ses tuteurs étaient à la fois contents et inquiets devant sa bouille aussi concentrée que la sienne. Mais quelques jours après son troisième anniversaire, elle était libre comme l'air. Elle se leva et sortit dans la rue déserte. En effet, c'était l'heure du déjeuner et presque tout le monde était rentré chez soi. Elle trouva la rue sale et ennuyante. Elle décida alors de sortir. Elle trottina sur ses petites jambes jusqu'à la porte. Elle vit alors une charrette arrêtée car le marchand donnait à manger à son cheval. Elle marcha alors jusqu'à la carriole et grimpa dedans silencieusement après une montagne d'efforts. Elle se cache un peu et quelques minutes après, elle sentit que le cheval avait reprit la route. Elle sortit de sa cachette quelques minutes plus tard et vit qu'elle était coincée. Elle ne voulait pas sauter de la charrette en marche. Elle avait bien trop peur. Alors, elle sentit qu'une force s'emparait d'elle et elle sauta de la carriole. Elle atterrit par terre et sentit la douleur se répercuter à travers son tout petit corps. Mais elle ne put crier, elle ne se contrôlait pas. Finalement, elle pu recommencer à bouger par elle-même pour se faire retrouver par un garde de Suna qui la ramène à la maison
Les années passèrent et alors qu'elle était âgée de cinq ans, elle trouve un kunaï sur la table. Curieuse, elle le prend dans les mains sans même se blesser. Bien entendu, elle savait qu'il était interdit de jouer avec les armes de papa et maman mais cela ne l'a aucunement déranger. La jeune fille savait que son père avait un petit coin à lui et elle s'y rend. Heureusement, les parents n'étaient pas là et elle était en âge de ce débrouiller seule. Il faut dire que la solitude lui à apprit à être indépendante très tôt. Une fois sur place, elle trouva une cible et elle commence à l'envoyer. Elle avait déjà vu son père s'entraîner la-dessus et elle essaye de reproduire le même schéma que lui. A se douter que c'est difficile mais sa ténacité légendaire n'a fait que renforcer son envie de réussite. Elle reste une heure comme ça et sans même se rendre compte que le temps avait passé. C'est alors que ces parents rentrent en pleine après-midi et qu'ils la rejoignent après avoir entendu du bruit. Mais à sa plus grande surprise, son père avait le sourire sur les lèvres tandis que sa mère eu la même réaction. Discutant un peu, il lui dit qu'il est maintenant temps pour elle de recevoir les bases de son avenir: être Kunoichi. C'est de cette manière qu'elle appris la manipulation des Shuriken et des Kunaïs mais rapidement, la fillette utilisa les kunaïs d'une façon étrange: elle s'en servit comme des armes de corps à corps. Mais sans comprendre véritablement comment, cela lui était venu d'instinct.

Il fut un temps où les villages ne se battaient pas entre eux et chacun des camps étaient dans leur coin. Jusqu'au jour où apparait un certain Saga qui ,sous le joug d'un prétendu dieu, se mit à faire la guerre à tout ces villages eux-même en difficulté. A cette époque, sa mère était à la tête du village. Responsable et respectée, elle se battait pour faire survivre son village allant même jusqu'à se déplacer vers les différents villages pour organiser des contrats commerciaux de matières premières. En effet, le village de Suna manquait de matière première et elle fut la seule à s'en soucier. C'est alors qu'elle prit la direction de Konoha afin d'entamer une discussion avec l'Hokage. Cette discussion mirent d'accord les deux êtres qui conclurent une alliance aussi solide que le diamant. Mais suite à son accouchement prématuré, Yuka fini sa journée en hôpital suite à un malaise. Rien de très dangereux et cela peut arriver à tout le monde. Seulement, c'est durant ce voyage que Tsuki quitta le village de Suna tandis qu'Akari fut placée sous bonne garde.
Mais ce qui n'était pas prévu, c'est qu'Oto attaque le village caché de la Feuille et Yuka, représentante de Suna, porta main forte au responsable de Konoha, Kakashi Hatake. Même si elle sortait d'un malaise, elle savait que la guerre tournait autour d'elle et elle prit l'initiative de prévoir un plan pour évacuer le village ainsi que de faire appel à ces shinobis pour venir en aide à ce village en difficulté. Mais en attendant, elle rejoint alors de son plein gré Kakashi et elle affronte comme jamais celui qui se prend pour dieu. Malgré qu'ils soient deux contre lui, Kakashi finit par tomber dans les pommes à la suite de son jutsu ultime. Mais pour empêcher Saga de le faire prisonnier, ce fut Yuka qui parvient à le sortir de là à l'aide de ces invocations. Une fois sauvé, elle l'envoie à Suna où il sera soigné et guérit.
Mais elle ne subit pas le même sort que les autres. Pour elle, le combat continue et elle se retrouve face à un « Dieu ». Mais connaissant ces points forts, elle du se résoudre à sortir sa carte maîtresse très rapidement. Ce fut le fruit des années de travail qui sont parti en fumée rapidement. Blessant suffisamment Saga, elle finit par tomber entre ces mains et elle fut emprisonnée au titre de prisonnier de guerre. Seulement, cela ne s'arrête pas là. Après des mois de récupération, Yuka parvient à reprendre ces esprits... Quelle erreur... Des mois et des mois durant, elle fut torturée par le maitre d'Oto qui espérait qu'elle ne lui révèle les secrets de son village natal. Mais plus maline, elle scella tout dans sa mémoire et heureusement qu'elle y avait penser car peu de temps après, Saga fit appel à une technique d'obéissance absolue sur elle. C'est ainsi que sa seconde personnalité prit le dessus. Mais ce fut un combat de longue durée qui se profila entre elle et sa seconde personnalité. Malheureusement, ce combat ne fut pas sans conséquence... Lorsqu'elle parvenait à reprendre le dessus, douleur... blessure... bleu... Saignement... Tout cela apparaissait... Étant encore faible, elle dut récupérer dans le silence avant de se manifester à nouveau lors de la réunion des Kages... Mais cette fois, elle savait ce qui l'attendait... Mais elle voulait faire un dernier pas avant de partir loin de toute cette folie qui envahit le monde et qui le ronge à petit feu...
Revenant alors à Suna, elle tient sa promesse et livre à son successeur les plans du village d'Oto avant de mourir et de se reposer enfin... C'est dans son village natal qu'elle fut enterrée et c'est toujours là-haut qu'elle se trouve. Au sein même de ce village encore debout, elle est une légende et personne ne l'oublie... Encore très présente dans les esprits, personne n'a oublié ce qu'elle a fait pour son village. Et les enfants la connaissent sous forme de légende...
Depuis qu'elle vit sa mère mourir alors qu'elle avait six ans... Elle n'a plus jamais vu le monde de la même manière... Peu avant de mourir sa mère lui transmit les armes de la famille... Seulement, sa mère a été oubliée... Bien que sa tombe se trouve toujours sur place...

Après l'enterrement de sa mère, elle quitta le village de Suna en direction de celui des alliés. Son oncle adoptif avait prit soin d'elle en attendant le retour de sa mère et l'avait élevée comme s'il s'agissait de sa propre fille. Les séparations furent difficile pour la jeune fille qui fut encore traumatisée par la mort de sa mère. Mais elle était sage comme sa mère comme disait les villageois de Suna. Mais durant son voyage, son nouveau tuteur décide de l'adopter afin de cacher la véritable identité à ceux qui partage le village de Konoha. Mais cela ne s'arrête pas là. Voyant en elle un espoir, son tuteur l'entraîne comme il se doit et elle progresse rapidement. En effet, Ryo, qu'elle a toujours considéré comme son oncle, s'était chargé de lui donner les bases et son tuteur n'avait plus qu'à lui enseigner le reste. Mais grâce à ces entrainements répétés, elle acquit une connaissance montreuse sur les différentes techniques mais surtout sur les moyens de les contrer. Point positif d'avoir un excellent senseï, il maîtrise la totalité des affinités. C'est ainsi qu'elle put étudiée tout cela avec détail. Rapidement, la fillette s'impose sur les autres camarades de son village d'adoption et la jalousie entre en ligne de compte. Portant le nom de famille de son tuteur, tout le monde s'imagine qu'elle est la chouchoute de ces professeurs mais c'est tout autre. Et elle va le prouver. Après des contrôles récurrents de la part de son père adoptif, il vit qu'elle était largement apte à entrer à l'académie des aspirants ninjas à Konoha. Le lendemain, il emmène sa petite pour des petits tests afin de connaître son niveau. C'était très simple, l'instructeur lui demande ce qu'est la technique de clonage de base. Mais elle fait mieux, non seulement, elle en parle mais elle la fait. Un seul petit clone à ses côtés. Voilà qui surprend les instructeurs qui sont censés leur apprendre la petite technique. Surpris, il lui demande qui est son père et lorsqu'elle leur donne son nom, ils arque tous un sourcils et semble soudain beaucoup moins surpris. Elle est alors admise et entre en première année ou elle rencontre une autre fillette un peu plus âgée qu'elle mais qui est dans la même classe. Au début, le contact fut difficile entre les deux mais après un mois, les deux petites finissent par s'entendre et à rester ensemble. Elle finit même par changer de place pour rester avec celle qui passe son temps à râler. Et c'est ainsi que démarre une amitié de très très longue date. Les deux jeunes filles terminent rapidement leur années à l'école des aspirants avant de passer l'examen Gennin. C'est main dans la main, solidaire et motivée qu'elles s'y présentent et qu'elles le réussissent. Lors de son passage réussi, ses parents organisent une petite fête et elle y invite son amie. Toutes les deux firent la fête car les deux méritaient de la faire pour leur réussite. Mais le lendemain, le réveil fut assez difficile surtout que leur senseï était inconnu. Mais elle ne l'ont pas su de suite car elles étaient obligées de se rendre à l'académie pour voir les résultats avec précision pour connaître les équipes. C'est donc parti pour une dizaine de minutes. Akari était assez enthousiaste mais c'était moins le cas pour son amie. C'est alors qu'elle la rassure. Enfin, elle essaye du moins. Les dix minutes passent et vient le moment des résultats. C'est Akari qui y va la première. C'est alors qu'elle s'approche du tableau et qu'elle cherche son équipe. Après deux minutes de recherche, elle finit par trouver l'équipe: c'était l'équipe six. Elle regarde avec précision les membres et avant tout le senseï. Elle découvre que c'est son père qui dirige l'équipe. Mais elle saute de joie en voyant qui était dans son équipe. Sans attendre, elle se précipite vers elle pour lui annoncer la merveilleuse nouvelle. Elles n'étaient donc pas séparer. Voilà une nouvelle qui ravit les deux fillettes. De passage à l'académie, elle évolua rapidement et ce fut la seule à abréger son séjour à l'académie vu ces connaissances. Solitaire, elle préfère s'isoler et travailler avec son père et son oncle afin de surpasser tout le monde. C'est ainsi que beaucoup d'espoir sont misé sur elle afin qu'elle libère ce monde parsemé de folie... Mais peut-être est-ce trop pour cette petite fille qui entre à peine dans l'adolescence ? Non ?

Mais sa progression ne s'arrête pas là. Malgré son jeune âge, elle se présente à un examen pour devenir Chuunin.. Arrive l'heure de l'examen chuunin. Pour les deux filles, c'est autre chose qui se prépare. Mais la chose la plus flagrante, c'est qu'Akari n'avait plus le moral. En effet, elle sortait de plusieurs semaines d'hôpital car une explosion à tué des gens et surtout, elle avait acquit une drôle de couleur sur ses cheveux qu'elle gardera à vie: ils peuvent devenir rouge-rosé... Cette fois, ce fut son amie qui lui remonta le moral et qui l'aida à s'entraîner pour pouvoir passer l'examen Chuunnin. Les disputes ne cessèrent d'augmenter et ce fut pendant le discours d'examen du maître Hokage qu'elle fondit en larme et qu'elle sortit dehors. Son amie fut la première à la rejoindre et à la consoler du mieux qu'elle le pouvait mais le Maître Hokage, ayant vu ce qui s'était passé, finit par rejoindre les fillettes. Akari, toujours aussi respectueuse, fut une révérence envers le chef du village. Quelque peu inquiet, le chef du village demande ce qui se passe et il autorise l'amie à rester présente pour soutenir son amie. Akari était psychologiquement fatiguée et le maître Hokage s'en rendit compte rapidement. Mais il finit par serrer la petite dans ses bras. Elle remercie le maître Hokage de sa gentillesse envers elle et envers son amie. C'est alors qu'il leur expliqua le véritable rôle de l'Hokage vis à vis de ses subalternes. Pour une raison qu'elle ignore, cette discussion auprès de son amie et du maître Hokage lui ont allégé l'esprit. Elle n'a jamais oublier cette discussion qui lui permis de respirer quelques temps afin d'entreprendre les examens sans prise de tête. Arrive le jour J... Son père l'avait déjà entraîné à ça et le coup du stress et de la pression n'a pas fonctionné sur elle. La première épreuve fut relativement éprouvante. Elle à cru qu'elle allait être recalée vu qu'elle n'avait pas répondu aux 9 questions de l'examen écrit. Mais elle passe la dixième question avec hésitation. Quel fut son soulagement lorsqu'on lui annoncer qu'elle passe la deuxième épreuve ? Elle à même poussé un lourd soupire de soulagement et elle s'empressa d'annoncer la bonne nouvelle à son senseï. Mais les autres membres de son équipe passe avec elle. Elle et son équipe, elle ne s'entend pas bien avec elle du à une jalousie intempestive présente. Mais ils travaillent ensemble de manière coordonnée malgré tout. Elle rentre chez elle le soir et elle est super contente mais l'épreuve du lendemain s'annonce plus difficile.,Elle mange rapidement et monte se coucher dans sa chambre afin d'approcher la seconde épreuve en pleine forme. C'est là que ses qualités de combattants furent mise à rude épreuve. elle se lève de bonne heure et se rend sur les lieux de la deuxième épreuve. S'échauffant, elle laisse la brise matinale passer dans ses cheveux court. Peu à peu, les candidats arrivent ainsi que la personne qui s'occupe de la seconde épreuve: cinq jours dans la forêt et récupérer le parchemin inverse. L'équipe six de Konoha récupère un parchemin du ciel. Le top de l'épreuve est lancé et c'est elle qui garde le parchemin. Elle est déterminée à ne laisser personne s'en emparer même pas les mêmes de sa propre équipes car elle est consciente qu'il existe des techniques permettant de prendre la forme de ses coéquipiers et elle les à prévenus.
Les quatre premiers jours se déroulent normalement sans encombres mais dans la nuit du quatrième au cinquième jours, alors que son équipe approchait de la tour centrale, ils furent attaquer par une équipe du village de Kumo. Bien sur, elle ne se laisse pas et elle se montre perspicace dans ce combattre qui est celui de l'obtention de l'autre parchemins. Au bout de deux heures, elle en à eu marre et elle fait appelle à ses plus puissants jutsu afin de se débarrasser de ses ennemis. Mais pas sans séquelle, elle fut blessé au bras mais cela ne l'empêche d'avancer vers la tour après avoir prit le parchemin du ciel malgré les douleurs. Une fois l'équipe arrivée dans la tour, elle résout l'énigme avec réflexion en très peu de temps. Ils ouvrent les deux parchemins ensemble et ils découvrent un professeur de l'académie qui les félicite de cette réussite. Mais ce n'est pas la seule équipe du village de Konoha à avoir passer la seconde épreuve.
Quelques jours après, elle se rend sur les lieux de la troisième et dernière épreuve. Elle combat quand même. Son duel fut le sien lors du troisième tirage et elle affronte un gennin du village de la brume. Se doutant que cela sera difficile, elle à bien l'intention de se battre pour le titre qu'elle souhaite. Après 30 minutes de duel, elle se retrouve non seulement fatiguée mais sans ressource de chakra. Elle adopte une autre stratégie et met rapidement fin au combat. A la fin de l'examen Chuunin, elle n'est finalement pas reçue tandis que son amie l'aie. Elle va la féliciter. Mais personne ne sait pourquoi elle est restée Gennin. Elle devra donc rester Gennin pendant un petit moment encore. Mais autant dire que cela l'a fait rager... Titulaire de plusieurs enseignements de deux villages, elle a beaucoup appris mais n'a pas encore dit son dernier mot. Malgré qu'elle soit la filleule du Kazekage, elle ne leur demande pas de faveur et elle semble vouloir son indépendance. Très débrouillarde, elle à su prouver à tous qu'elle était capable de grandes choses et lorsqu'on lui demande son nindô, elle vous répond sans hésiter
« - Me débarrasser de ce qui forme la folie de ce monde en perdition »
Sous cette énigme se cache une douleur qui avec l'âge est devenue haine et colère envers les assassins de ces parents dont elle connait l'existence. Seulement, elle attend d'avoir la puissance nécessaire pour les traquer et les tuer sans aucun remords. La patience est une âme d'or ainsi qu'une mine d'argent.. Véritable téméraire, elle se lance à la recherche de sensation qui pourrait la calmer en attendant d'être prête. Elle dispose de tout ce qu'elle à pour se faire. Par ailleurs, chaque fois qu'elle voit un massacre à Konoha, elle intervient. On la voit comme une cinglée mais elle ne l'ai pas... Voulant que son père adoptif retrouve le sourire et voulant revoir un pays libre, on la voit comme un leader charismatique mais c'est loin de la vérité... Véritable maître du ninjutsu, elle maitrise mieux que quiconque cet élément qui est celui de sa mère. Mais grâce à son père adoptif et senseï, elle connait tout des illusions et elle s'y trompera plus. Vint un jour cependant, où elle fut gravement blessée dans un combat contre un ninja déserteur. Elle fut ramenée d'urgence à l'hôpital et sa vie fut sauvée in extrémis. Elle eut une longue convalescence, entrecoupée de visites d'amies et de sa famille. Cependant, cette défaite eut pour cause de stimuler encore plus la jeune fille qui se mit à s'entrainer comme une forcenée.

Son père adoptif, s'étant renfermé dans l'alcool, plus jamais ils ne s'adressèrent la parole et c'est depuis la mort de sa mère adoptive qu'elle vécut un véritable enfer. Les disputes ne cessèrent d'augmenter et elle fondit en larme à chaque fois qu'elle se disputait. Un an plus tard alors âgée de treize ans, la jeune femme quitte le village de Konoha en accord avec le Kage qui ne se met pas à sa recherche. Elle avait promis de ne rien révéler sur ce qui se faisait ici et elle tient encore parole aujourd'hui. L'exil fut long pour celle qui apprit à se débrouiller seule. Puis elle arriva dans le désert... Elle ne savait pas où elle se trouvait mais elle avançait désespérément. Il fait lourd... Elle à chaud... Elle étouffe... Après plusieurs heures dans le désert, elle finit par tomber sur le sol inconsciente. Elle n'a que 13 ans...

Mais encore une fois, elle semble être béni des dieux car un groupe de ninjas de Kiri. En effet, ce groupe revenait de Suna. En voyant l'état de la petite, ils décidèrent de la ramener à Kiri. Le chemin furent long mais ils finirent par rentrer tous sains et saufs. Bien entendu, sur le chemin, elle s'était réveillée et elle avait expliqué son trajet à ses ninjas qui furent très gentil avec elle et avec eux, elle avait la sensation d'être elle-même et qui personne ne l'influence. Mais ce n'était qu'une phase de repos car le plus dur arriva par la suite. La jeune fille fut admise à l'hôpital pour y effectué un bilan de santé. Puis après plusieurs jours de réflexion, elle décide de se joindre à Kiri avec ceux qui l'ont amener. Ils formeront sa nouvelle famille. C'était décidé.

Reprenant son grade qu'elle avait à Konoha, elle put continuer dans sa lancée. Elle s'était vite fait aimer de tous dans le village. Elle s'était fait pousser les cheveux et ils lui arrivaient désormais au bas du dos, ce qui la rendait très féminine, mais tellement craquant aux yeux des mecs... Elle était chaleureuse et adorait s'amuser. Elle était assez puéril mais aimable, souriante et serviable.

Son second senseï entreprit alors de l'entrainer et découvrit un potentiel énorme en elle et qu'elle était surdouée en apprenant avec une faculté déconcertante. Il semblait même qu'elle est un pouvoir héréditaire qui lui permettait de contrôler la glace et de façon plus générale, l'eau qu'il pouvait invoquer et quantité impressionnante, en tous lieux, mais ce qui le dépassait surtout, c'était sa faculté à copier les techniques et de les adapter et les perfectionner, de manière à pouvoir les utiliser avec ses capacités.

Elle participa alors à la fameuse Cérémonie de la Brume Sanglante qui était l'examen de passage pour accéder au rang de Junnin à Kiri, à cette époque là. Cela consistait en un Battle Royal dans lequel les participants se battaient à mort pendant deux jours et à la fin, les survivants accédaient au grade. Étant la plus vieille, elle dût se battre contre coalition de jeunes et entra dans les légende du village comme étant celle qui en 6 secondes chrono, avait congelé 24 participants. Elle n'avait tué aucun des participants et la compétition fut bouclée en une demi journée. Elle avait mis tous les participants hors combat sans avoir tué un seul d'entre eux. Aucun des deux actes ne fut jamais réitéré..

Elle devint Junnin de Kiri et son tuteur put se retirer afin de prendre sa retraite. Elle prit sous son aile l'équipe 2 dont un membre avait perdu la vie quelques temps. Cette équipe était composée de Hina Nagaraboshi, une Kunoichi de 7 ans, brune aux yeux verts et adepte incontestée des armes et du Genjutsu et Shen Fei Long un ninja de 9 ans plutôt spécialisé dans le Taijutsu et l'utilisation du Katon assez surprenante.

Ils sympathisèrent très vite et elle sembla être se lier d'amitié avec la jeune shinobi de son groupe qui l'avait surnommé Mannenyuki, (qui signifie Neige Éternelle), à cause de son origine, mais aussi de son teint neigeux. Lors de leur première mission ensemble qui était de rang A, elle constata alors que Mannenyuki n'était pas comme les autres. En effet, elle fut gravement blessé ainsi que les deux autres Gennins et la jeune fille s'énerva. Un étrange chakra bleu et ponctué de blanc se dégageait de lui et ses pupilles s'étaient dilatées et ressemblaient à celles d'un félin, ses canines allongées et il avait une allure féline. *Une panthère* pensa Akari

La jeune élève se battit férocement face au Nukenin de rang S, puis soudain il sortit le fameux collier rouge de sous ses vêtements, l'empoigna et balbutia des mots inaudibles en réalisant des signes à une vitesse incroyable, sur une main, comme le shinobi de Yuki, puis s'excusa de devoir prendre la vie du Nuke-nin stupéfait de voir la taille du collier qui venait de s'allonger, qui éclata de rire à l'écoute de ses paroles. Personne ne sut ce qui s'était passé. Quand Akari revint à elle, il ne restait que quelques parties du corps du Shinobi ennemi et son élève des glaces gisait inconsciente par terre, couverte de sang mais aussi... Autour des lèvres...

Lorsqu'elle revint à elle, elle ne se souvenait de rien. Akari ne lui dit rien de ce qu'il avait vu et une fois rentré au village il alla en parler au Mizukage. Ils comprirent alors qu'elle avait en elle pour on ne sait quelle raison une capacité si on pouvait dire ainsi, mais d'après ce qu'il avait observé, le Mizukage en conclut qu'il s'agissait de l'esprit des Neiges qui se présentait aux humains sous forme d'une panthère des Neiges. Elle n'était donc pas une humaine classique. Elle n'avait pas un démon en elle, mais plutôt un Esprit de la Nature qui n'apparaissait que lors de rares moment. Ce qui associé à ses pouvoirs héréditaires était assez efficace. Fort de cette nouvelle information, une pièce du puzzle se mit en place dans la tête de la Juunin. Bien entendu, elle a eu du chemin supplémentaire...

Aujourd'hui, malgré que les quelques années ont passées et qu'elle soit encore Junnin, bien que spécialisée, un nouvel événement vient montrer qu'elle est digne de sa mère. En effet, le Conseil de Kiri la convoque. Surprise, elle se rend à la convocation et elle apprend avec stupeur qu'elle est nommé Mizukage... Ainsi c'était son destin. Se trouvant debout, elle en tombe littéralement sur le cul. Bien qu'elle soit fille de deux puissants Kages, elle ne s'attendait pas à le devenir aussi rapidement. Le Conseil énonce toutes les raisons de sa nomination. Bien entendu, elle accepte et on lui explique que Vijay est retiré de son rôle d'intendant en raison de son non-efficacité et qu'il fallait une personne respectée à sa tête... C'est ainsi qu'elle devient le Shishidaime Mizukage...


MOI

Code du forum qui prouve que vous avez lu le règlement :


    Comment avez-vous connu ce forum :
    J'en étais la co-fondatrice et je suis de retour depuis peu
    Connaissez-vous les RPG :
    Oui, je pratique depuis plus de dix ans
    Décrivez-vous dans la vie réel :
    Rien à dire de plus que vous ne savez déjà...


Vijay m'a proposé le post de Mizukage.


Dernière édition par Akari Hasegawa le Mar 19 Avr 2011 - 9:57, édité 1 fois
Vijay Jagdish
~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
Vijay Jagdish~ Fondateur & Ninja de Jiyuu ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 5547
▌Age : 29
▌Inscription : 09/03/2008

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Akari Hasegawa Left_bar_bleue203/1000Akari Hasegawa Empty_bar_bleue  (203/1000)
| Âge du personnage | : 26 ans
http://www.naruto-ninja-rpg.com
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeLun 18 Avr 2011 - 22:20

Mizukage de rang A level 16. ( Maximum autorisé à donner niveau présentation.)

Attends qu'on te donne un test RP Wink
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeLun 18 Avr 2011 - 22:30

Même pour un DC, obligé d'en refaire un ?

Je déteste les tests RP...

PS : Akari Hasegawa est le DC d'Hana Lyoko !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 6:14

T'es sérieux Vijay ? mdr

T'abandonne ton poste ?! Putain... tu gère pas mec Hahahaa

Nous attendons ton test rp avec impatience Hana Hahahaa
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 11:49

Je tiens juste à signaler que pour les Dc il faut comptabiliser 250 messages mais bon puisque personne ne fait gaffe.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 12:44

Un post de Kage est diffèrent quand même que le post lambda ninja. Je dirai rang S lvl 20 pour Akari, donc Mizukage =P

Kyoshu > Certes, mais c'était son personnage autrefois, on peut faire une petite exception je pense.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 13:36

Kyoshu > Je pense que je ne suis pas prête d'y arriver alors... Je ne floode que très peu avec les comptes... Les messages que j'ai avec Hana sont des posts de RP et quelques uns en flood !

Setsuri > Merci ^^
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 14:11

Je ne suis pas contre son poste de Mizukage mais quand même à 18 ans quoi --" Mizukage ? Vous allez me dire Gaara aussi mais c'est une exception. Après réflexion pour son niveau je suis ok pour S lvl 20 (à 18 ans --")
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 14:22

C'est connu les Kages meurent généralement jeunes XD
Pour ceux qui sont jeunes XD.
Merci Kyoshu ^^
C'est super aimable de ta part !
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 15:26

Par contre il est vrai qu'un Kage de niveau juunin, ça ne le fait pas. parreil que mes collègue rang S levl 20

rappelons quand même un Kage est le ninja le plus puissant du village
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 15:43

Merci Saber ^^

Voilà mon test RP en sachant que cette idée à été validée par Ryu

----------------------------------------------------

    Le soleil brillait sur le village de la brume. Bien que la brume qui protège le village se soit dissipée, le soleil se montrait toujours aussi difficile avec eux. Mais elle se fait pas d'illusion car elle sait très bien que dans quelques heures, la brume sera de nouveau présente. Ce qui est bien avec Kiri, c'est que la brume qui protège ce village du pays de l'eau, c'est que la brume est naturelle et nullement besoin d'usage de machines. Depuis le haut des portes du village, la jeune femme laissait la brise marine fouetter son visage ainsi que sa longue chevelure d'une couleur rougeâtre rosé. Les détachant, elle ferme les yeux simplement et elle inspire une grande bouffée d'air. Que c'est agréable de vivre près de la mer... Bien que le pays de l'eau soit une île gigantesque, l'air marin la parcoure en entier. Puis elle les ouvre de nouveau et ses yeux d'un bleu très clair ,mais aussi hypnotisant, observe tout autour. Elle avait passé la nuit à surveiller ces maudites portes et elle se met à bailler. S'étirant, elle regarde les autres et elle se met à siffler. Pour ça, elle met deux doigts dans sa bouche et elle souffle. C'était une combine de son oncle à Suna. Elle se met à rire avant de prendre la parole.

    « - Hey Daiko, tu viens prendre ma place ? »
    « - Pas la peine de siffler comme ça... Tu connais le mot discrétion, toi ? »
    «  - Tu crois que j'ai eu mon rang dans une pochette surprise ? »
    « - Plus le temps passe et plus je me le demande... »
    « - Tu étais là quand j'ai passé l'examen Junnin... 'Spèce de baka... »
    « - Baka ? Tu exagère... »
    « - Même pas... »
    « - Tu es vache avec moi! »
    « - Toujours ! »
    « - Hey ho hein ... Bon, tu disais ? »
    « - Je disais donc. Est-ce que tu peux me remplacer. Je viens de terminer ma nuit de garde et j'aimerais bien aller dormir un peu avant de repartir en mission »
    « - J'étais là pour ça justement. »
    « - Il y a un soucis... »
    « - A toi de me le dire... Le Conseil te réclame de toute urgence. »
    « - Quoi ? Mais qu'est que... »
    « - Je ne sais pas mais tu devrais y aller le plus tôt possible... »


    Elle libère des jurons car elle en avait ras la casquette... Maintenant, le Conseil suprême la convoque. Mais par tous les saints, que se passe-t-il ? Soupirante, elle hoche la tête et elle disparait de son poste. De toute façon, vu qu'elle est convoquée, elle est systématiquement remplacée. C'était les règles et depuis toutes ses années, elle avait fini par les mémoriser. La jeune femme à peine majeure devait donc traverser tout le village. Mais elle en avait la flemme. Il faut dire qu'elle est de garde cette semaine et il est prévu qu'elle parte demain en mission. Alors qu'elle se sert des toits pour se rendre plus rapidement, elle se met à réfléchir sur toutes les raisons qui pourraient pousser le Conseil à la convoquer elle et pas d'autres. Quoique, elle n'est pas encore arrivée sur place afin de savoir si elle est réellement seule.

    Laissant son esprit vagabonder, elle termine sa route en sautant du dernier toit. Il fallait bien qu'elle sache le pourquoi du comment. Mais surtout que d'autres questions lui parsème la tête de doutes et d'interrogations. C'est étrange. Posant pied au sol, elle soupire avant de prendre son courage à deux mains et d'entrer dans la tour. Sur place, elle aperçoit deux hommes avec leur masque d'animaux. Pas de doute, ce sont des ANBU... Oh ? La présence des ces hommes ici lui laisse vraiment croire qu'il s'est passé quelque chose de grave... En gros, ça craint... Et pas qu'un peu... S'avançant vers eux, il lui font signe de les suivre et elle hoche simplement la tête en guise de remerciement. Elle ne savait pas trop où se trouvait la salle du Conseil et elle était assez étonné de le savoir réunis dès les premières lueurs du jour. Enfin, sur le moment, elle était très mal à l'aise. Surtout qu'elle ignore la raison de cette convocation. Jouant avec ses doigts sans les faire craquer, elle suit les ANBU sans discuter et elle finit par être amener devant le Grand Conseil du village sanglant. Généralement, lorsqu'on est convoqué, c'est pas pour une bonne nouvelle. Mais plus cela se passe et plus elle pense avoir fait une grosse bêtise... Le groupe d'ANBU s'arrête devant une grande porte en bois massif. S'approchant de la porte, elle pose les mains dessus avant de soupirer et de prendre une grande inspiration. Puis elle pousse les portes avant d'entrer et de refermer derrière elle. Elle sent son cœur battre rapidement et elle avait une certaine crainte tout de même. Le village et son conseil ne sont pas connu pour leur gentillesse. Ravalant sa salive, elle lâche la porte pour s'avancer vers les membres du Conseil Sanglant. Ses pas étaient hésitants... Néanmoins, pas un membre du Conseil ne parle avant qu'elle est monté un grand respect pour eux. Libérant un peu d'air, elle arrive à proximité du Conseil avant de faire la courbette. Rhalala, le respect...


    « - Mes respects, membres du Haut Conseil Sanglant ! »
    « - Soyez la bienvenue, Akari Hasegawa ! Asseyez-vous je vous prie ! »


    La jeune femme s'installe même si elle était extrêmement mal à l'aise. Elle tente de cacher son stress mais impossible dans de telles conditions. Elle reprend son activité de jouer avec ses mains. Elle est vraiment nerveuse... Très nerveuse. Les membres du Conseil Sanglant semble l'observer attentivement comme s'il cherchait une faille ou un problème. C'est alors que l'un d'entre eux reprend la parole faisant sursauter la Junnin.

    « - Vous allez bien ? »
    « - Veuillez m'excuser, je suis vraiment tendue... »
    « - Pour quelles motifs ? »
    « - Et bien, lorsqu'on est convoquée par le Conseil, c'est rarement une bonne nouvelle... »
    « - Avez-vous l'impression d'avoir fait une erreur ? »
    « - Non... C'est bien ça le soucis »
    « - Alors rassurez-vous, vous n'avez pas fait d'erreurs ! »
    « - Alors pourquoi ? »


    Le silence devient de plus en plus lourd. Bien que la jeune fille soit un peu moins nerveuse depuis qu'ils l'ont rassuré, elle n'était pas vraiment dupe. Elle ressemble vraiment à sa mère là-dessus. Sauf que sa mère était un peu plus âgée. Se levant par surprise, elle se dirige vers la fenêtre et elle observe le village depuis la fenêtre tout en regardant ses mains. Elle ne savait pas encore ce que lui voulait vraiment le Conseil mais elle le saura très prochainement. Levant les yeux vers le ciel, elle avait un regard rempli de joie et de bonne humeur. Malgré sa nuit à surveiller les portes du village et sa fatigue, elle était elle-même. Plaquant son dos contre le mur, elle tourne son regard vers les membres du Conseil tout en croisant les bras sur sa poitrine. Restant silencieuse, elle les observe sans agressivité mais plutôt avec de l'interrogation. Pourquoi cette convocation ? Cela résonnait sans cesse dans sa tête... Allez, plus vite.

    « - Et bien, autant être honnête... Si vous êtes convoquez en cet instant, c'est pour une seule raison mais il va falloir répondre à nos questions. »
    « - Très bien. Je vous écoute... »


    Sur ses mots, elle les rejoint et elle se met contre un mur. Elle ignore ce que cela signifie et bien qu'elle semble patauger dans la boue comme le dit l'expression. Plaçant son dos contre un mur, elle fait face aux membres du Conseil avec détermination malgré le flou qui plane sur elle. Sentant les regards lourds, elle soupire un bon coup tandis qu'elle attend les questions des membres du Conseil. Les regardant les uns après les autres, elle en compte quatre mais où est donc le cinquième ? C'est louche tout ça... Puis elle revient à la réalité avec la voix d'un des membres du Conseil. Posant ainsi ses yeux d'un bleu féerique, elle entend la première question.

    « - Selon vous, quelles sont les raisons d'un changement de Mizukage ? »
    « - Et bien, disparition de celui en poste, sa mort, sa désertion, son renoncement... »
    « - Quel est le rôle d'un Mizukage ? »
    « - Comme tous les Kages, le Mizukage doit veiller sur le village caché de la brume. Pour cela, il entretient des relations diplomatiques avec le Seigneur Féodal du pays et si nécessaire avec d'autres grandes Nations. »
    « - Quels sont les critères pour être un chef ? »
    « - L'écoute envers les autres, de la sagesse, un sale caractère et beaucoup de logique en passant par une excellente connaissance de la politique extérieure et des événements se déroulant à l'extérieur. »
    « - Bon, bien, je pense que c'est tout... Vous pouvez disposer... »
    « - Hein ? Convoquée pour ça ? »
    « - Dehors !!
    « - Ça va, je m'en vais... »


    La jeune femme encore très jeune semble être un peu irritée par ce comportement égoïste. Elle reste à sa place quelques secondes avant de décoller son dos du mur et de décroiser les bras afin de se diriger vers la porte. Ses pas étaient légers et elle n'affichait qu'un simple air neutre. Le silence était d'or dans cette salle et elle ne le savait que trop. Soupirant, elle se décide à quitter la pièce. Laissant les mains contre son corps, elle s'arrête à proximité de la porte et elle lève la main. Son but : attraper la poignée de porte. Une fois dessus, elle ouvre et elle entend une voix.

    « - Attendez... Revenez par ici, je vous prie...  »

    Elle lève la tête pour les observer et elle voit à travers sa franche de couleur rougeâtre rosé. Refermant la porte, elle lâche la poignée et elle revient vers les membres du Conseil. Cette fois, elle affichait un regard vraiment inquiet. Sans dire, un mot, elle croise ses mains devant elle. Les observant à tour de rôle, elle se demande encore ce qui se passe. Restant silencieuse, elle respire normalement avant qu'un dernier membre entre mais reste dans l'ombre. C'est alors qu'une nouvelle voix se fait entendre.

    « - Akari Hasegawa, fille du Rokudaime et Nanadaime Kazekage, sachez que vous marchez sur le même terrain que votre défunte mère. Après décision du Conseil, il a été décidé que vous serez désormais la nouvelle Mizukage... Shishidaime Mizukage... »
    « - Quoi ? C'est une blague j'espère... »


    L'homme sort de l'ombre et il tenait entre ses mains une tenue de la couleur de la brumes et de l'océan. Akari du se mettre assise pour encaisser la nouvelle. Cela lui fait vraiment bizarre... Puis elle respire calmement avant de passer les mains sur son visage. Elle allait être Mizukage... Elle regarde le dernier homme s'approcher d'elle avec le tenue de Mizukage... Elle hésitait encore à le prendre. Elle regarde les membres du Conseil un à un avant de s'apercevoir que les membres du Conseil étaient visibles très sérieux. Elle prend la tenue et elle reste par terre tellement elle est sous le choc. Simple shinobi, la voilà en haut de la hiérarchie... Elle laisse ses yeux rivés sur la tenue tout en demandant

    « - Pourquoi moi ? »
    « - Vos états de service, votre descendances avec des Kages qui montre que vous avez les épaules pour diriger... Ces questions n'étaient pas du au hasard... Tout comme l'ensemble de cette réunion. Nous voulions vous tester et vous avez réussi...  »
    « - Mais ce n'est pas Vijay le Mizukage ? »
    « - Non, il était intendant. Cependant, il n'a pas les épaules pour gouverner... Maintenant que vous êtes nommez, à vous de prendre la place qui vous revient de droits. »
    « - Merci de votre confiance... J'accepte de prendre en main ce village jusqu'à ma mort marquant une nouvelle fois le nom d'Hasegawa dans l'histoire... »
    « - Recevez nos sincères félicitations, Shishidaime Mizukage... »


    Akari reste sur le sol mais elle avait la tête levée vers eux. Comment les remercier... Elle en avait les larmes aux yeux... Le rêve de suivre les traces de sa mère se réalise enfin... Elle ne s'y attendait pas aussitôt par contre. Mais le Conseil a décidé de la nommer à ce juste titre. Essuyant les quelques larmes qui sont apparues sur son visage, elle se relève et elle déplait la tenue. Elle devait la mettre. Attrapant le tissu, elle l'enfile par le haut et elle laisse le tissu redescendre vers le sol. Puis elle met le chapeau sur la tête. Faisait une dernière révérence envers les membres du Conseil, elle s’apprête à quitter la salle. Cependant, en tournant, elle remarque que l'ensemble des membres du Conseil ont baissé le torse afin de respecter la nouvelle Mizukage. Leur faisant signe de se relever, elle marche vers la porte... Seulement, le tissu est un peu trop grand pour elle et elle chute en marchant sur le tissu. Grrr... Un peu assommée, elle se secoue la tête avant de retirer le morceau de tissu.

    « - Finalement, il servira de décoration dans mon bureau... »

    Elle se met à rire car elle a tout le stress qui s'en va avec cet événement. Se relevant, elle ramasse le chapeau qu'elle remet sur sa tête. Elle laisse les rires se finir avant de remercier le Conseil et de poser la main sur la poignée. Finalement, elle n'allait pas pouvoir se reposer dans l'immédiat mais l'euphorie d'être Mizukage était en train d'emporter le cœur de la jeune femme. Après avoir refermé la porte, elle vit les ANBU s'agenouiller devant elle. Elle montre un léger sourire et elle leur fait signe de se lever. Les regardant les uns après les autres, elle leur fait signe de la suivre. Elle devait aller prendre possession de ses nouveaux quartiers et prendre du service en tant que Mizukage. Mais le plus dur reste encore à venir...
Fujita Kodo
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Akari Hasegawa Left_bar_bleue40/1000Akari Hasegawa Empty_bar_bleue  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 22:37

Hasegawa La maman du fow est de retour !!! Desolé de mon retard à repondre (je ne savais pas que hana c'etait toi coquine Razz ) un grand et gros REBIENVENUUUUUUUUUUU alors !!!!
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMar 19 Avr 2011 - 22:56

Fiche validée, va faire ta fiche Jutsu =)
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeMer 20 Avr 2011 - 16:08

Merci Fufu ^^ pourtant, je l'ai dis lors de ma présentation avec Hana
En voilà qui n'a pas lu Wink

Merci Ryu et les autres
Hunk Moroshi
~ Chef Anbu de Kumo ~
Hunk Moroshi~ Chef Anbu de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2427
▌Age : 26
▌Inscription : 29/06/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
Akari Hasegawa Left_bar_bleue1377/2000Akari Hasegawa Empty_bar_bleue  (1377/2000)
| Âge du personnage | : Inconnu.
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitimeLun 7 Mai 2012 - 13:27

Bonjour/Bonsoir.

|- Direction corbeille.

Izo. - Hunk. -
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Akari Hasegawa Akari Hasegawa Icon_minitime


Akari Hasegawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absence d'Akari Hasegawa
» Relation d'Akari Hasegawa
» Fiche d'Akari Hasegawa
» Les contraires s'attirent [PV Akari hasegawa, ichika orimura]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser