Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez

Manuscrit de Konoha No Satô [Information]

Hunk Moroshi
~ Chef Anbu de Kumo ~
Hunk Moroshi~ Chef Anbu de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2427
▌Age : 26
▌Inscription : 29/06/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
Manuscrit de Konoha No Satô [Information] Left_bar_bleue1377/2000Manuscrit de Konoha No Satô [Information] Empty_bar_bleue  (1377/2000)
| Âge du personnage | : Inconnu.
MessageSujet: Manuscrit de Konoha No Satô [Information] Manuscrit de Konoha No Satô [Information] Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 12:41

Dossier sur le nouveau Konoha No Satô : Instauration des règles de l'Hokage.


Propagande :

De par la récente montée au pouvoir du nouveau Hokage : Hunk Moroshi. Les choses changent littéralement dans ce magnifique village. Les heures de paix connues de tous n’existent plus que dans les rêves des fous et des ignorants. Konoha insère la peur dans le cœur de ses habitants. Doucement, l’insertion des idéologies de haine et de violence ce mettent en place. A l’issue de tout un village, ou encore bien des autres. Plus rien n’est comme avant. Cette immense cité n’est défendue que par des monstres. Des monstres de haine. Alors qu’en surface même ses alliées ne savent pas ce qui se trame derrière… Les meurtres ainsi que les violes deviennent une monnaie courante dans les artères putrides de basse société, et cela bien avant la mise en place du nouveau commandant au masque métallique. L’immense métropole est au bord de la crise économique, semblable à une personne qu’on force à effectuer le grand plongeon vers les abysses de flammes. Lieu des Morts et des hérétiques en surnombres. Mais tout cela importe peu. Cela ne sert strictement à rien pour l’instant, cela n’est nullement la situation présente qui est véritablement la plus importante. Mais bien attendu celle qui se passera dans le futur. Le passé, chose abstraite, elle ne doit nullement faire partir de notre avenir. Les destins de la race supérieure que sont les habitants du puissant village de la feuille ne penseront plus au précédent chef militaire s’étant établit dans les ères et les âges. Maintenant, tous cela doit être oublier, ne comptons plus sur nos anciennes pratiques. De nouvelles choses doivent être mises en place pour survivre des guerres provoquées par les pauvres et impétueux conseils des autres villages voisins. Alliés comme ennemi. Un poids conséquent que sont les souvenirs précipitera le Pays du Feu dans une mort lente et douloureuse.

I°/ La libre pensée interdite.

« La politique, une chose douce en apparence, mais aussi semblable à la plus dangereuse des plantes. Elle n’existera plus. »
Propos d’un des Conseillers de l’Hokage.
Dès le premier jour de pouvoir, les choses changèrent du tout au tout. Le règne de terreur dans l’immense métropole commença sa lente mais sûre avancée dans les Ténèbres résultant de l’Enfer. Insérant directement un régime totalitaire et du fascisme à en perdre le souffle. Rien ne sort de Konoha. Absolument rien, sans l’autorisation du haut conseil et bien entendu, du commandant du village. A l’intérieur de cette dernière, la politique est tout simplement interdite et, si par malheur une personne appartenant à l’empire du Pays du Feu ose grandir dans les échelons de la basse-société de par ses idéologies contre nature de celle du Grand Conseil, ce dernier servira d’un titre d’exemple. Konoha No Kuni résulte de la simple bulle d’air, en apparence magnifique, douce, comme une jeune femme encore dans la fleur de l’âge. Pourtant, une fois que cette sphère transparente sera mollement brisée, son odeur nauséabonde ainsi que sa violence éclate avec une fureur inquisitrice folle. Devenant une forme de puissance et d’ardeur guerrière sans pareille. La stupéfaction des membres aux alentours et nullement simplistes. Résultant de l’énigme de la création de l’univers lui-même. Pourquoi cela ? Pourquoi cette apparence si gentille ? Mais finalement semblable à un démon ricanant dernière votre dos, s’amusant à effectuer des gestes nullement compatissant derrière votre dos. L’agglomération de Konoha No Kuni est ce magnifique démon à la peau blanchâtre. Eux, ils le savent. Les habitants grandissant dans la peur la plus ignoble. Eux, connaissent la punition que l’immense conseil du magnifique village prônant le Feu intégrera. Eux savent que cela résulte de l’horreur humaine. La peur se ressent dans leurs douces nébuleuses. Pourtant, tout cela n’est nullement discutable. Personne ne peut contredire la parole sainte des décisions qu’engendre le majestueux et somptueux groupe de personnes formant le conseil de Guerre.

La Mort l’emportera devant le people de l’agglomération. Cette personne s’amusant à défier l’autorité suprême régnant sur l’agglomération aux innombrables appartements L’exécution publique sera alors de mise sans aucune autre forme de procès. Sa famille, si la personne en détient une sera quant à elle envoyé en prison avec l’aide de la Police Politique. (Voir sujet envers cette unité spéciale.) La durée étant décrite en fonction du nombre d’enfant, de la prestance de la personne exécuté ou encore bien du niveau social de la dynastie. Les laps de temps suivront d’une durée d’un an et demi jusqu’à la fin de la vie. Ou bien, dans une situation extrême, le peloton d’exécution devra encore une fois intervenir. Et cette règle ne s’arrêta nullement compromise. Que cela soit par son grade dans l’armée si la personne est un défendeur de la métropole. Ou encore-bien par la somme d’argent qu’il peut offrir à l’Etat. La nouvelle justice crée par le gouvernement est stricte, et la corruption établie avec l’ancien Hokage n’aura nullement sa place. La corruption, chose qui était pourtant présente dans le cœur des anciennes personnes travaillant pour le ministère Ninja depuis une période encore inconnue. Mais surement établie depuis des centaines d’années. Voir, peut-être bien depuis la circulation-même de la naissance du village caché de la feuille. Cette puanteur de la n’est plus. Maintenant, la justice est juste, puissante, et délivre un message clair à tous les habitants. Aucun écart de leur part en traitrise seront littéralement permis. La race supérieure est l’enfant de Dieu. La perfection elle-même. Et, de part ce noble titre, le village se doit de cultiver l’art et la prestance avec une forme de fanatisme assez extraordinaire. Les personnes ne respectant nullement cela, connaitrons pas défaut la peur dans son état le plus bestial. La douce Mort.

De plus, tout magazines traitant de la politique, de caractère pornographique ou encore bien traitant d’information autre que l’activité sur le village de Konoha No Kuni sont maintenant strictement interdit. Si, un commerce se retrouve avec cela dans ses rayons ou encore en réserve, son établissement commercial sera tout simplement brûler ou bien repris par l’état en fonction de la garnison de magazine détenue. Le commercial se verra interdire sa profession et remis en cause devant un tribunal. Il devra bien entendu exprimer les causes de cette traitrise envers son propre peuple. Si le jugement devient négatif, l’accusé sera envoyé sans autre forme de procès en prison. Si par malheur l’accusé tente de s’échapper par un moyen un ou deux, ce dernier sera librement exécuter sans plus attendre. En suivant la loi en vigueur sur la montée en pouvoir de la population, sa famille pourra ou encore bien sera transmis au travers de la prison sans plus attendre et effectuera des travaux d’intérêt généraux au sien de l’immense citadelle métallique. Ses travaux résulteront alors du nettoyage des rues ainsi que de la lecture complète de l’entrepôt des livres à caractères interdits. La rédemption passe avant tout par la reconnaissance de ses pêchés mais surtout par la connaissance de ses derniers. Aucune source de plaisir ne devra être émise pendant la lecture d’ouvrages interdits par la loi. Si, hors lecture l’un des membres de la famille effectue un sujet de conversation dessus avec un autre membre de sa propre famille ou encore bien une personne de la prison quelconque. Ces deux dernières personnes seront à titre d’exemple envoyé devant le peloton d’exécution sans attendre et encore bien-même sans procès équitable. La rédemption de nos actes n’est nullement un moment de plaisir, et par conséquent si cela le devient, des mesures seront prises rapidement.

En rapport avec la non autorisation des livres à caractères pornographique, tout établissement vendant littéralement du sexe ou encore bien du « rêve » comprendre par ce dernier mot des lieux ou le strip-tease est de mise, seront tous simplement fermées par la Police Politique. L’apogée sexuelle n’est pour l’instant pas la priorité du village, cela est sa simple survie par la force. Toute personne fréquentant une péripatéticienne ou encore bien une femme de bonne compagnie – quel que soit son rang – se verra subtiliser ses organes génitaux sans aucun procès ou forme de défense. De plus, la personne ayant été avec une femme ou homme de bonne compagnie, ce dernier ou cette dernière subira un interrogatoire poussé effectué par les forces secrètes de tortures, qui bien entendu auront tous les droits pour faire obtenir diverses informations auprès de l’accusé. Si par conséquent, aucune information ne sort de ses abjectes cordes vocales, la personne incriminée sera transmis aux forces de la Police Politique et par conséquent, une punition sera créée par l’unité entière. En retour, si cette personne recherche la rédemption par tous les moyens, il sera peut-être possible de lui offrir dans une moindre mesure en fonction de ses activités ainsi que de son casier judicaire. Si la délivrance de la damnation est alors possible, un X entouré d’une cercle lui seront gravé à même la chair contre le front ainsi qu’au niveau de l’intimité de la personne. Cet acte permettant de reconnaitre directement les personnes étant tombés dans la main du démon, cet être maussade et vicieux, habitant perversement leur cœur maintenant sombre. Hors, si le salamalec n’est nullement possible d’une raison quelconque, la femme-belle-de-nuit ou encore bien l’homme, sera envoyé envers immédiatement l’unité de la Police Politique et comme les personnes n’offrant nullement la punition sera de mise mais nullement fixe.

Toute personne, n’étant nullement des militaires de grade devra maintenant suivre une formation militaire importante après leur majorité. Entrainement intensif, connaissance de base sur plusieurs types de maniement des armes. Compréhension et perception de l’histoire ninja ainsi que des stratégies militaires à travers les âges et les époques. Si, une personne ne peut nullement effectuer son service militaire à sa majorité, la personne sera alors transmise à la radiocommunication de l’armée. Pour une durée indéterminée en fonction de chaque être humain. Cette loi permettra de faire de Konoha No Kumi d’un village purement militaire. L’avenir du village de Konoha No Kuni en dépend tout simplement. Si la personne ne peut nullement effectuer son service militaire ou encore bien son rôle dans les radiocommunications, cette personne verra alors sa carte d’identité marqué du sceau rouge de l’infamie. Ce dernier signifiant alors que la personne en possession du sceau n’est nullement le citoyen modèle de la race pure. De plus, dans un laps de temps d’environ deux années, le possesseur devra effectuer finalement son service militaire. Ce dernier augmentant sa durée du double normalement acquît. Finalement, si la personne effectue avec une ardeur et une folie sanguinolente son obligation, le sceau sera définitivement ôter de sa carte d’identité et son casier judicaire totalement nettoyé pendant le laps de temps signifiant la durée de possession du cercle de cire rougeâtre. Ce passage est obligatoire pour toute personne voulant faire partie de la race supérieure que sont les Konohajins. Ces monstres de puissances. La volonté du Feu passe par la violence et une tenue tout simplement irréprochable. Aucun n’écart n’est permis, la perfection résulte du merveilleux pays qu’est Konoha No Kuni.

II°/ Une race pure.

« Le peuple qu’est Konoha est bien plus qu’un groupe de simple humain. Ils représentent tout simplement la race supérieure sur cette Terre pauvre et sans intérêt. Et, la purification de notre race doit passer par la destruction de toutes les personnes faiblardes. Nous sommes les fantômes de notre destin... »
Propos de l’Hokage Hunk Moroshi envers l’enquête de la population.


Les Konohajins sont la race supérieure. Celle dont la sélection naturelle à choisit pour anéantir ses ennemis avec une fureur sans pareille. Une race de surhumains aux capacités dépassant largement les compétences des militaires des autres villages. Des monstres, des créatures, de simples Dieux, ici, sur cet ensemble de plaines formant avec une certaine lenteur la Planète Terre. Petite sphère microscopique dans le Titan qu’est le cosmos et l’univers. Depuis de nombreuses années, cela n’a était nullement mis en avant. Jusqu’à ce magnifique jour…Ce magnifique crépuscule où le nouveau commandant est enfin arrivé au pouvoir. Le pouvoir, cette chose que chaque être humain recherche avec une fureur inquisitrice, mais aussi à la fois hérétique, voir fanatique. Se sentir puissant, pouvoir croire que de nombreuses personnes sont sous votre botte, sanglotant doucement contre la situation dans laquelle ils se trouvent tous. La seule décision de la vie ou encore bien de la mort se retrouvant nullement dans la pâle main de la magnifique Faucheuse. Mais dans celle du nouveau Guide. Ce monstre de colère, cette chose au visage inconnue. Le géniteur même de la race supérieure, ces unités d’élites se formant avec un emportement de frénésie et de bestialité sans équivoque. Les forces stratégiques de la gargantuesque métropole ne sont nullement des errants, pouvant être replacés d’un coup d’épée dans le dos. Ils forment tous l’échine dorsale de la puissance de Konoha No Kuri. Ecrasant d’un coup de massue les êtres inférieurs ne devant faire nullement partie de la race à l’intelligence augmenté naturellement. Malheureusement, dans les Konohajins sont présent des êtres humains n’ayant pas leur place. Ce faufilant dans les égouts dans un petit rire satanique et démoniaque. Grattant la surface noirâtre se trouvant au-dessus de leur tête salasse. Ils veulent venir en terre sainte, la souillée de leur simple présence.

1°/ Extermination des pauvres et des faibles. Campagne de la première vague de génocide.


Du projet nommé AREI 9T. Ce dernier signifiant : Arrestation Rapide et Elimination Impitoyable 9 Terreur. (Le neuf ayant pour rôle d’annoncer le début et la fin.) C’est grâce à ce dernier que pendant la lutte des races ainsi que la montée au pouvoir d’Hunk Moroshi. L’homme à présent commandant du village fit naquit cette ébauche de plan. –Qui bien entendu n’est nullement connue aux yeux des habitants – continuant son œuvre dans les prémisses de la géante métropole. Cette esquisse de terreurs et de meurtres vise des cibles bien particulières. D’abord, toute personne atteint par une quelconque maladie. Que cela soit physique. (Amputation d’un membre. Défiguration, etcetera.) Ou encore mental. (Schizophrénie, retard mental important, etcetera.) Il est important, toutefois de noter que différents ninjas atteint de certaines maladies (Hyperactivité par exemple.) sont placés dans des unités spécifiques, ou leur rage du combat pourra être librement exprimée. Les personnes généralement trop âgées, tombant dans une tranche d’âge surement trop élevé sont aussi comprises. Le programme vise aussi toute personne ayant des origines étrangères au village caché de la feuille. Que cette impureté soit, extrêmement faible. (Seulement un lien de parenté avec un village. Par exemple : La génitrice venant du Pays de l’Ame.) Ou encore extrêmement importante. (Une famille entière ayant l’asile politique.) Rentre aussi dans cette catégorie. Le but de l’imminent projet étant bien entendu d’obtenir au plus vite une population d’être supérieur, autant physiquement que mentalement. L’apogée de la supériorité se doit d’être atteinte avec une rapidité frôlant l’orgasme purement sexuel. Une nouvelle montée de puissance après celle du naissant chef de commandant. Bien étant bien attendu nullement semblable à celle de la créature contrôlant d’un main de fer son village caché avec une immense démesuré mêlée, avec lenteur à un fanatisme extrêmement important, formant de légères boules de frisson contre la peau des habitants.

Généralement, ses nombreuses opérations visant à emporter les personnes ne faisant nullement partir de la race supérieure se déroule dans la majeure partie la nuit. La Police Politique, effectuant ses rondes quotidiennes, matérialisant par la même occasion le projet « AREI 9T », emporte toute personne ne devant point être du village vers la gargantuesque citadelle de fer qu’est l’imminente prison. Ces derniers serviront tout simplement comme pièce maitresse dans l’autre unité nouvellement crée, ce nommant S.A.R. (Voir sujet envers cette unité spéciale.) Ou encore bien, effectueront pendant le restant de leur existence des travaux d’intérêt généraux. Leur langue au préalable retirée ainsi que leurs fines lèvres rosâtres maintenant devenue un seul bloc, par le doux fil de fer. Aucune information ne pouvant être filtré de leur gorge. En permanence surveiller par la Police Politique, ces membres de la branche inférieure de Konoha No Kumi ne peuvent transmettre d’information aux autres villageois et encore moins envers des personnalités d’autres villages ou pays et ne sont que des pantins désarticulés, contrôlés par les Hauts Dirigeants. De par la fermeture de la bouche, un trou béant a était crée dans chaque prisonniers, permettant d’y inséré un tuyau permettant l’alimentation. Ses personnes sont les rédempteurs du village, guidant ce dernier vers une nouvelle ère magnifique et olympienne. Ils sont le tremplin de la gloire, faisant indirectement monté l’agglomération gargantuesque dans une ascension des plus rapides. Malheureusement, cette tâche de graisse dans un tableau étant la perfection elle-même est une chose formant une légère grimace dans les hauts dirigeants du village maintenant sous domination d’une autorité puissante et totalitaire. Ils le savent tous autant qu’ils soient. Que cela soit les membres du ministère ou encore bien le simple villageois. Si cela parvient aux oreilles des autres villages, l’avenir de Konoha No Kuni disparaitra dans une vague de sang et de larmes.

Bien que, le Conseil souhaitant littéralement la mort de cette hyène impure, ses innombrables services sont assez apprécié, et par conséquent il n’est pas rare de voir un immense baquet organisé en l’honneur des meilleurs travailleurs dans la tour de l’Hokage. En surface, cela œuvre pour une image positive du régime totalitaire quand lequel est l’Etat et ses nombreux partisans. En profondeur, après avoir gratter avec ardeur et fureur la carapace de fer, la découverte de la réalité est toute autre. Ses nombreux moments où la gloutonnerie est maitre de la pièce, servent seulement à faire diminuer les effectifs des impurs quand ces derniers sont trop nombreux. Injectant un puissant virus dans la nourriture, les nombreux hérétiques sont ensuite transmis à d’innombrables scientifiques et ingénieurs de la Science Bio Chimique, se délectant des travaux pouvant être effectué sur leurs les victimes. En grande partie, après plusieurs mois d’expériences et de tests sur ses animaux inférieurs, ils sont tout simplement remis à leur caserne : La prison. Leur existante ne dépassant surement pas la dizaine de journée par suite de manquement à la firme médico-légale ainsi qu’au manque de soins apportés aux malades. Ces meurtres, encore une fois, ne sont nullement connus des habitants de l’agglomération de la feuille morte et sont maquillé en simple bagarre. Peu à peu, ses nombreuses personnes disparaissent dans la brume ténébreuse entourant avec une magnifique nonchalance l’immense dame de fer, n’étant rien d’autre que la démesurée cage de fer rouillée formant la prison. Cette dernière, étant maintenant devenue un élément central de l’infini village aux feuilles voguant dans à travers les nombreuses artères sales. Rien ne sort de la geôle métallique sans l’autorisation du Grand Conseil après de nombreuses discutions sur le sujet. N’engendra que des rentrées sans ticket de retour, les habitants le savent, la prison est semblable à la Mort.

L’autre face du projet nommé « AREI 9T » est naturellement positive pour les rangs supérieurs du Pays du Feu. De par les nombreuses disparitions des êtres inférieurs, leurs statuts commerciaux, professionnel doit être rapidement repris en main pour éviter toute fuite ou encore bien tout soupçon de la part des habitants. C’est donc naturellement que certains membres totalement purs de la dynastie remplaçant dans la plus grande des discrétions les hommes maintenant emprisonnés dans l’immense château de métal. Personne ne le remarque, les autorités forment une barrière indomptable face à la réalité, si une personne ose effectuer une question envers les commandements, ce dernier sera directement exécuter pour une cause totalement inventé. Le plan de ce magnifique génocide est mis en place sous les yeux des habitants, mais ils ne remarquent strictement rien. La censure est présente de partout, aucune opération militaire ne leur est communiquée… Et pourtant, son être humain totalement pur bénéficie de ce magnifique projet naissant du gargantuesque cerveau engendrant les plus pures idées de cette dynastie. Sans rien dire, sans rien leur dire, toujours dans la brume dansante, les habitants du magnifique village gagne en prestance, grâce à l’Hokage. Grâce à ce nouveau messie. Grâce au ministère. La nouvelle politique de l’état est tout simplement la perfection incarnée, transformant les hommes en des machines de guerre, descendant les personnes n’étant nullement digne comme de pauvres vers de mouches, gémissant sous le poids de la vie. Le plan d’Arrestation et d’Elimination se comporte pour l’instant admirablement bien. Se comportant pour l’instant comme l’enfant modèle de la jeunesse de Konoha. S’en amusant avec une certaine douceur. Oui, un être doux en apparence mais d’une brutalité pourtant tellement violente.


2°/ Propagande militaire et changement militaire, la puissance de la race pure

De par l’immense montée de pouvoir du jeune homme Hunk Moroshi, la propagande dite de militaire c’est fait extrêmement présente. Montrez la puissance de ses nombreux Dieux en puissance, que cela soit par tous les moyens possibles. Journaux, livres sur les tactiques militaires, défilés militaires. Les causes sont nombreuses et les conséquences bien entendu extrêmement lourdes. Les habitants croient facilement, comme une bande chien qu’on dresse avec une fureur inquisitrice. Cela pèse lourd dans les caisses économiques de l’Etat du village de la feuille. Mais tous cela à un but, la croyance. Le pouvoir de faire croire ou encore bien de vouloir faire croire est une qualité qui se doit d’être de mise dans un quelconque commandant de n’importe quel village. Sur monstre qu’est Hunk Moroshi, ce monstre au visage nullement connu de tous, qu’arrive-t-il si, cette magnifique prestance tomberait ? Laissant le village dans une dérive des plus perfides et ignoble. Le meneur, le nouveau guide, votre être humain bienveillant. Cette personne qui vous suivra avec une fureur fanatique. Rien d’autre que lui, et seulement lui est important aux yeux des habitants de Pays le plus puissant. Et sa puissance gagne, de jour en jour. Semblable à une pauvre créature rampant contre la terre sableuse, chaque secondes passant n’étant rien d’autre qu’une marche de plus vers l’apogée de la puissance ainsi que de la violence. S’amusant doucement avec ses marionnettes en bois, modelable aux moindres plaisirs. L’Hokage est le nouveau messie, en tant que tel, ce dernier doit être la bête rampante dans les prémisses de la Planète Terre, sortant définitivement de l’ombre pour venir, de ses deux magnifiques ailes de sang effleurer l’apogée du magnifique Olympe. La merveilleuse cité des nuages, contenant les meilleurs combattants de l’histoire. Inscrivant leur nom dans le sang de leurs ennemis avec lenteur.

Les défilés militaires sont maintenant légion parmi les nombreuses artères principales de la métropole, symbole de l’ardeur du feu. Montrez la puissance du Feu par tous les moyens, la puissance militaire tout simplement indomptable. Puissant comme un seul homme. Formant l’épée d’or qui frappera avec une fureur inquisitrice le pauvre démon résultant des pires atrocités humaines. Ces magnifiques défilés exportent la puissance militaire dans tout le village. Montrant les forces de l’armée militaire s’en avoir à effectuer une mission mettant la situation du village en péril. Effectivement, cela engendre un trou assez imposant dans les caisses des Haut Dirigeants, mais cela ne sert à rien. Ils doivent le croire. Ses habitants savent que la puissance militaire du Pays du Feu est extrêmement imposante. Véhiculer un message, la doctrine de ce nouveau pouvoir totalement totalitaire et merveilleux. Utiliser les démonstrations de force de l’armée par une immense fête permet d’agglutiner une masse importante dans un endroit bien précis de personne, se rendant définitivement compte des choses que peuvent produite le peuple de Konoha No Kuni. Aucun conflit pendant ses nombreux tours, pendant que chaque corps d’armées défile avec une folie toute singulière, leurs nombreux pas sont soutenus par les discours des conseillers de l’Hokage. S’efforçant d’obtenir les cris d’amour de la foule. En général. Le détail n’est pas ce qui emporte. C’est la masse humaine qui est la plus importante. Beaucoup plus que le pauvre petit garçon se cachant derrière un carton, sanglotant mollement la mort de sa mère.

De par la nouvelle acquisition du pouvoir. Certaines choses changent. Notamment par les groupes paramilitaires déjà existant qui, originalement ne bougèrent pas. Seulement, l’importante qu’apporteraient les anciens commandants aux A.N.B.U est maintenant moindre. Par conséquent, les petits groupes de personnes appartenant à cette élite sont maintenant mis sur le banc de touche. Effectuant leur travail et jamais un autre. Par exemple, un A.N.B.U chargé d’élimination ne participera jamais à une mission visant à accompagner un membre de l’état ou encore bien même d’un marchand. Ces derniers servants sur de nombreux fronts. Autant politique que de défense. Les membres de la torture eux, par contre on vu leur situation grandir avec une certaine prestance. Ces derniers montant facilement dans la hiérarchie militaire ou encore bien ninja. La traque d’information envers les personnes nullement impure devenant un spectacle dont les Haut Dirigeants raffolent avec une certaine gloutonnerie. Tellement que, on parle des tortures d’une quelconque personne avant des semaines que cette dernière arrive finalement. La situation des équipes médicales ainsi que les groupes scientifiques ninjas sont de plus demandés, l’Hokage étant extrêmement intéressé par le domaine scientifique, notamment par la catégorie du clonage ou encore un moyen de trouver un virus élimination la race impure dans seul trait. Les enseignants par contre, se voient contraint de suivre le nouveau programme, instaurant le culte de la personnalité du meneur, où la connaissance passe en arrière-plan, les compétences physiques devenant le moteur premier et primaire de l’éducation nationale comme ninja. Les gardiens de la porte se voient tout simplement placé dans la Police Politique sans aucune autre forme de procès. Ce rôle étant généralement tenu par des ninjas de Rang Chuunin et un superviseur, lui en contrepartie simple membre ninja de rang Juunin. (Ce dernier ayant bien entendu effectué un laps de temps dans les forces de la Police Politique.)

De nouvelles unités furent construisent et opère maintenant dans le village avec une discrétion, ou au contraire avec une ferveur tout simplement immense. Généralement opérant direction pour émettre ce magnifique voile blanc sur le village. Bien que connue de tous, généralement ces nouvelles unités militaires exportent avec eux la peur ainsi de la crainte. Leur tenue, leur geste ou encore bien leur manière d’effectuer un flot de paroles venant de leur corde vocale. Tout cela, les personnes habitant la métropole aux innombrables maisons le savent véridiquement. Et par conséquent, faut l’essai d’effectuer un demi-tour à chaque vue des nouveaux monstres de puissance représentant finalement l’inédite justice étant maintenant opérationnelle de la pareuse garnison. De par l’apparition de ses nouvelles unités, de nouvelles formes de missions sont dont apparues comme par magie, accompagnant une vaste campagne visant à promulgué la favorisation de ses nouveaux corps d’armées compétant. Corps remplaçant quelques fois certaines fonctions d’autres militaires déjà existant. Ces vengeurs sont les nouveaux maitres de la douce agglomération. Prônant l’ordre établi avec une fureur toute simplement magnifique et bestiale. Semblable au magnifique essaim de monstres glissant sous les territoires de la Planète Terre. Hurlant leur rage au grès du vent, effectuant par la même occasion les somptueux pouvoirs durement acquis. Les nouveaux maitres vivants sur ces plaines plates sont maintenant bien présent, sous la jouissance d’un puissant souverain, les contrôlant d’un main purement de fer.

© Hunk Moroshi

Manuscrit de Konoha No Satô [Information]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Yamashita Shun ~ Konoha Gakure no Sato
» Recherche d'information.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Sujets divers-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser