Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez

On touche au but -Mission rang S- [Solo/Partie 2]

Satoshi Hateru
¤ Chef de l'Akatsuki ¤
Satoshi Hateru¤ Chef de l'Akatsuki ¤
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 551
▌Inscription : 19/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : S, niveau 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
On touche au but -Mission rang S- [Solo/Partie 2] Left_bar_bleue476/1000On touche au but -Mission rang S- [Solo/Partie 2] Empty_bar_bleue  (476/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
MessageSujet: On touche au but -Mission rang S- [Solo/Partie 2] On touche au but -Mission rang S- [Solo/Partie 2] Icon_minitimeLun 22 Aoû 2011 - 19:56

On touche au but

  • La nuit était épaisse et la visibilité fortement réduite, la faute à pas de chance en soi même, bien que cela ne m'empêchait absolument pas de maudire allégremment de quelques grimaces désabusées les cieux que je trouvais ce soir particulièrement peu enclin à la collaboration. C'est vrai, je ne fabulais pas ! Dans ce tableau d'habitude si illuminé par les étoiles accolyte de l'astre lunaire, il y avait un équilibre ou bien un juste milieu. La nuitée était toujours sombre certes mais l'on y voyait tout de même un peu alors que ce soir c'était incroyablement et anormalement aveuglant. Je plissais les yeux pour daigner voir le sol. Dans la pénombre d'ici bas j'espérais trouver une source de lumière plus haut dans un domaine qui ne m'étais nullement accessible à savoir le ciel. Mais lui non plus n'était pas décidé à me prêter sa fortune, seul quelques étoiles qui se faisaient rare parsemé ce dernier qui pour mon plus grand désarroit était accompagnait d'une Lune qui se faisait pudique en ne dévoilant que le tiers de sa consistance sphérique si imposante. A croire que j'avais la poisse ce soir. Cela faisait quatres bonnes journées que je marchais avec des haltes que de quelques heures seulement en évitant tout excès de consommation de nourriture abusif. Autant vous dire que j'étais usé, mes muscles endoloris commençaient leurs simagrès incessant et cette pénombre était omniprésente. Aussi brusquement que je le puit je m'arrêtais net en laissant légèrement retomber mes épaules, en adressant un regard désabusé aux cieux je laissais échapper un petit rire moqueur. Me moquer de qui ? De moi même je crois bien. cela m'amusais de me dire que moi emplis d'enthousiaste à la reçut de cette mission maudissait à présent mes principaux ennemis, la nature et ses méandres. L'auto-dérision était selon d'avantage une force, c'est vrai avec cette arme à mes cotés j'étais moins vulnérable aux futiles tentatives de moqueries sur mes travers d'autrui. Donc moins suceptible, en conclusion moins sensible aux railleries tout bonnement et comme de mon point de vue les mots sont de véritable couteaux cela devenait une arme ou bien une défense à vous de voir, redoutable.

    En fermant mes paupière et levant mon visage vers la lune je passais mes deux mains dans ma crinière avant de les laisser retomber le long de mon corp et de reprendre mon chemin à travers les bois. Manquant de tribucher à multiples reprises je relevais ma manche en tentant de déchiffrer le cadrant de ma montre qui pour le coup devenait une véritable énigme. Une grimace large et peu esthétique probablement se peignait sur mon visage quand lasse je laissais retomber ma manche. Qu'importe l'heure au final, je ressentais les effets négatifs du sommeil sur mon organisme et je considérais cela comme la sonnette d'alarme. Je m'immobilisais une nouvelle fois en tendnat l'oreille et en scrutant -bien qu'inutilement- les environs, je ne ressentais aucune présence, ainsi j'en cionclut qu'il n'y avait aucun danger. Je me posais alors au creux d'un arbre sentant la fraicheur du sol sur mes membres je frissonais en serrant les dents. J'avoue que ce n'était pas vraiment prudent mais à défaut d'avoir la volonté de bien faire j'avais bel et bien la flemme. Ce qui j'en conçoit n'était pas admirable pour deux sous. Laissant mes membres se détendrent je sentais mes paupières se faire lourdes extrêmement lourdes. Je crois bien que c'était Morphée, le sommeil venait à moi. Pour une fois devais-je le repousser ? L'acceuillir bras ouvert ? Il venait si facilement, trop facilement peut-être même. Je me sentais lasse, moue, vidé de toute énergie. Je n'étais pas si fatigué il y avait encore cinqs minutes ! d'était louche, vraiment louche... je voulais me relever pour encore guetter les alentours mais non je ne pouvais.

    8h plus tard ~

    Prisonnier injustement du royaume de l'iréel. Mon subconscient m'avait enfermé jalousement dans le monde de la rêverie et de l'imaginaire incontrolé. Tant tôt radieux, tant tôt exécrable c'était folie de l'appeller à soi et pourtant il m'était arriver si souvent de le faire. Abandonnant toute résistance hier dans la nuit il s'était étrangement offert à moi comment cela se faisait ? Avais-je eu enfin un peu de fortune ? J'avais oser y croire hier quand tout parraissait si vraie. J'aurais dut cependant me méfier, j'aurais du le faire mais maintenant il était trop tard pour daigner retrousser chemin. Un constat affligeant s'offrait aà moi alors que j'étais encore dans le coton d'un réveil naturel que j'aurais aimé repousser encore un peu. Mon regard céruléen vagabondant sur les alentours, à savoir mes jambes, l'horizon et une chose à laquelle je m'attendais nullement. Mon sac contenant arme utile et une partie de mes vivre étalé au sol. Fronçant les sourcils et canalisant une sensation d'injustice je ramassais les quelques restes de mes feux vivres éparpillés au sol. L'idée me vint de suite ! Je m'étais fait avoir par un genjutsu de bas étage. Dans un grognement fort audible je tapais le sol avec rage en me relevant et observant les alentours cherchant un coupable. Dans un gargouillit vengeur mon estomac exprimait sa famine. Que me restait-il ? je mit à taton ma main dans mon sac en tatonant de mon mieux. Des parchemins, des kunais, shuriken et autre babiole et ...et un truc qui au toucher me rappellait une sorte de fourrure. Mes doigts amignonnairent cette chose avec attrait et un fin sourire amusé se teint sur mes lèvres fines. Dans un climat de délassement je ne me questionner même pas sur l'origine de cette hermine et quand une paire de crocs vinrent se refermer sur mon index je n'eu d'autre choix que de lachait un petit crie garrotter. Sortant avec vélocité et acerbité mon bras de ce sac j'apperçut une boule de poil grisonante attacher fermement à mon index d'où un filet de sang s'écoulait. Je grignais mes sourcils en présage d'un désappointement présent puis reportais mon attention sur cette chétive bestiole. Levant mon bras vers le haut afin d'avoir la musculature de ce monstre en face des orbites, je fut irrité du constat. Accablant et avilissant, moi Satoshi du noble clan Hateru en mission de rang S c'était fait piller et léser par un écurreuil. Approchant un doigt vengeur vers la bête je lui mit un pichenette, dans un couinement il lachait prise. Soupirant j'observais mon doigt en l'essuyant contre l'étoffe de ma veste puis dans un geste hâter j'empoignais la bête entre mes doigts l'observant se débattre. Me sentant puissant je ne retint point un rire sadique en poursuivant mon chemin à travers les bois.

    Cette journée s'annonçait belle et quoi de plus motivant qu'un soleil haut dans le ciel accompagné d'une douce brise ? Peu de chose certes mais bien qu'elle est prit des allures amères le simple fait de sentir le vent en ma chevelure me redonnait du cachet. J'entamais mon cinquième jours sur le chemin d'Iwa. En somme je n'était plus très loin. La durée approximative pour aller de Konoha à Iwa était d'environ une semaine. Ayant fait de courtes pauses excepté cette nuit j'avais probablement de l'avance. Du moins je l'espérais avec une certaine hardiesse.

    A suivre

On touche au but -Mission rang S- [Solo/Partie 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 1,2,3 ! -Mission rang S- [solo/Partie 5]
» Direction Iwa -Mission rang S- [solo/Partie 1]
» De retour en mission (Mission rang C solo) (1/3)
» Vivre ensemble, c'est se meurtrir l'un l'autre -Mission rang S- [Solo/Partie 3]
» La partie de chasse est ouverte [Mission S - Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Lieux inhabités :: La Grande fôret-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser