Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir les coffrets EB10.5 ...
Voir le deal

Partagez

Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro]

Fujita Kodo
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Left_bar_bleue40/1000Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Empty_bar_bleue  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitimeLun 9 Juil 2012 - 12:42




Parchemin.





Une note… Un accord… Un geste… Une inspiration… Une larme… Un sentiment… Une interprétation… C’est alors qu’une chanson nait dans une déferlante beauté si héroïque qu’elle ose défier la mélancolique routine de la vie ! Une chanson belle, charmante, élégante, timide mais oh combien attachante… Avec une démarche adorable elle se promène et guète ton sourire en se mordant les lèvres avec un sourire niais qui t’ai exclusivement réservé… Cette chanson te relie avec un maestro qui lui-même est hanté par une autre chanson dont tu es toi-même le chef d’orchestre. L’amour est un échange de chansons jouées par l’émoi des deux étoiles liées par cette flèche dorée… Les deux chansons rivalisent en force et en beauté et chacune veut séduire et sublimer l’autre… C’est une musique dépassant la pureté de la création… C’est une inspiration médusant les lois de la passion… C’est une vérité écrasant la mélancolie par une joie insensée… L’amour est une bénédiction et c’est le devoir de l’amoureux que de protéger cette chanson coute que coute !!

Pour protéger ma chanson je devais protéger ma dulcinée et pour cela j’avais une idée derrière la tête et celle-ci pourrai bien évidement être utilisée pour d’autre fins encore. Il faut voir la sagesse de la démarche pour comprendre la simplicité de l’accord. J’allais inscrire ma chérie et mes plus puissants ninjas dans mon parchemin d’invocation de shinobis… J’avais convoqué alors mes ninjas les plus doués pour les inscrire dans ce pacte. Ainsi Toshiro Kodo, Kaitaro Nagi, Naruto Uzumaki, Juka Kiyomizu et Shikamaru Nara allaient devoir passer par cette étape pour que je puisse m’assurer de pouvoir les invoquer quand la nécessité m’y contraindrait. C’est ainsi que les ninjas arrivaient un à un devant moi pour que je puisse effectuer l’opération, je leur dis alors avec calme et une singulière teinte d’allégresse :

« Alors vous êtes l’élite de ce village selon ma vision et je vous considère comme ma force de frappe primaire c’est donc pour cela que je ne me priverais pas de vous faire signer ce pacte qui me permettra de vous invoquer en cas de nécessité avec facilité et simplicité… Vous conviendrez que cette opération sera sans aucun doute très utile et me permettra d’avoir une marge de manœuvre plus conséquente alors je vous prierai de venir un par un pour y adhérer »

Ce n’est qu’ensuite que j’ouvris avec un petit brin de majesté et un ralentissement marqué de classe et d’allure distingué le parchemin pour leur permettre de commencer l’opération. Et avec un sourire tendre je les fixai attendant qu’ils fassent ce qu’ils avaient à effectuer.





Juka Kiyomizu
 ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
Juka Kiyomizu ღ San'Bou ஃ Descendante de Narcisse ღ
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1044
▌Age : 30
▌Inscription : 03/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Left_bar_bleue733/1000Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Empty_bar_bleue  (733/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
MessageSujet: Re: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitimeLun 9 Juil 2012 - 22:23

Juka Kiyomizu
Descendante de Narcisse
Un pacte
Avec l'Hokage.

Une pointe subtile d’allégresse, un zeste de simple joie de vivre ... Je souris face à la belle vie qui s’offre à nous. Mon âme est en paix, pansant d’avantage les plaies laissées par l’année sombre et je lève la tête car je me dis que à présent, tout pourrait être presque parfait. Notre patrie respire la vie d’antan qu’on désirait tant de retrouver en partant, et nous avons apporté toute la bonté que tout être désirait. Nos héroïsmes furent honorés par l’histoire de ce village et tout ce que nous pouvons faire c’était ... Oui, d’être fiers de nous, tout simplement ! C’est alors dans la bonne humeur, moi qui n’apprécie pas la papperasse, que je rentra de mon entraînement avec mes genins afin de m’attaquer aux analyses de chaque document. Je salua Kaitaro avec entrain et pus enfin entrer dans notre bureau, et c’est dans un élan de gaieté que je fis coulisser la baie vitrée afin de respirer la joie qui habite ce village. J’huma alors de manière démonstrative, bombant le torse, et d’un sourire fin profitea de cette douce brise qui entrait dans notre pièce. Je me repris et me retourna vivement, souriant au passage à mon ami, prête à me mettre au travail.
Posant mon fessier sur la chaise, je me mis alors avec entrain au travail. La plume à la main, je chatouillais mes lèvres avec tout en passant de mon regard malicieux feuille par feuille, analysant toutes demandes, toutes démarches, avec précaution. Après une telle journée, la meilleure chose à faire ce serait quoi ? De sortir bien sûr ! Il me hâtait déjà. Ahah ... Je m’emporte peut-être trop vite, concentrons-nous sur le travail !

Une demi-heure passa. Même pas ! Le temps était assez rapide pour une telle activité étonamment, je tapotais du pied contre le sol dans un rhytme certain tandis qu’entre mes lèvres glissait un doux fredonnement. Mon petit concerto fut brutalement interrompu par des ‘’ toc toc ‘’ à la porte. Mon élan fort plaisant fut tant coupé que je ne pus mêmpêcher de lâcher un petit grognement toutefois amusé, avant de m’écrier ‘’ Entrez ! ~ ‘’ d’une voix fluette, mélodieuse, presque chantante ! C'est alors que je vis la tête d’un Chuunin apparaître, et je lui souris en guise de salutation. Ce dernier, étonné par un acceuil chaleureux, sourit en retour, visiblement perturbé mais qu’importe, et s’excusa de nous déranger avant de commencer une nouvelle phrase. Chose que je coupa au début en lui exclamant un ‘’ Mais noooon ! ‘’, comme une petite vengeance d’avoir interrompu ma chansonnette, humpf ! Ce dernier eut comme un petit blanc et j’en profita afin de poser mes coudes, joignant mes mains pour reposer ma tête dessus, et le regarda de cet air interrogatif mêlant à une grande touche des plus candides.
Chose qui semblait d’avantage le perturber ... Il se gratta l’arrière de sa tête d’un air gêné avant de se décider à reprendre. Il disait que Fujita nous convoquait dans l’immédiat. Suite à ces mots, contente de le revoir plus vite que prévu, je me leva d’un bond, emportant plusieurs feuilles volantes dans mon élan, et tapota l’épaule de Kaitaro en passant derrière lui afin qu’il fasse de même. Cependant, ma petite crise d’hyperactivité ne me permit pas de réfléchir assez pour me dire qu’il serait plus sage de l’attendre que je passa à côté du Chuunin et sortis d’un pas presque sautillé.

Chantonnant, toujours en chantonnant, je monta d’un pas léger les marches qui séparaient mon amant et ma propre personne, curieuse de ce qu’il veut nous dire. Une mission, peut-être ? Peu importe, cela me fera de toutes manières plaisir ! Je finis par arriver à la porte de son bureau et toqua énergiquement avant d’ouvrir la porte et glisser mon torse en premier, tandis que le reste du corps se trouvait encore dans le couloir, me hissant sur un seul pied.

‘’ Bonjouuuu ... !!! ‘’ Mon élan fut coupé et un blanc s’installa en voyant dors et déjà Shikamaru et Toshiro dans le bureau. Je me figea un instant, avant de piquer bêtement un fard. Me montrer trop familière envers Fujita pourrait attirer des doutes, choses dont j’ai trop peur encore pour l’instant, on sait tous pourquoi ! Je fixais mon ami d’enfance et mon compagnon d’armes et ami avec de gros yeux avant de reprendre d’un sourire désireux de cacher ma honte. ‘’ ... JJJour Shikamaru et Toshiro ! Ahahah, je savais que c’était vous ! ‘’ On se rattrappe comme on peut ! Je finis par rentrer en entière mais ne pus m’empêcher d’offrir un doux sourire à Fujita, et je m’inclina. ‘’ Hahah ... Bonjour, Hokage-sama ! ‘’ Fis-je alors d’une voix transpirant la joie de vivre, gardant cependant plus de politesse.

J’entra alors, suivi de Kaitaro, et m’approcha afin de me tenir aux côtés de Toshiro. Je pris un air alors bien plus professionnel et me redressa, essayant de garder un air serein, prête à l’écoute.

« Alors vous êtes l’élite de ce village selon ma vision et je vous considère comme ma force de frappe primaire c’est donc pour cela que je ne me priverais pas de vous faire signer ce pacte qui me permettra de vous invoquer en cas de nécessité avec facilité et simplicité… Vous conviendrez que cette opération sera sans aucun doute très utile et me permettra d’avoir une marge de manœuvre plus conséquente alors je vous prierai de venir un par un pour y adhérer »

J’arqua un sourcil, tandis que notre Hokage déroulait un parchemin, prêt à être signé. Je plissa les yeux, lançant un sourire discrèt mais complice, acquiesca. Il savait qu’il pouvait compter sur moi pour n’importe quoi, et je reste fidèle, je reste son arme, comme je le lui ai juré avant la guerre de Konoha contre Kiri. Et, de toutes manières ... J’ai déjà une marque de lui en moi. Je revisualisa alors le sceau se trouvant sur mon omoplate mais ne dis rien, et finis par m’avancer en première afin de saisir la plume. Profiteant que personne ne me voit, j’offris un clin d’oeil et un sourire des plus adorables à mon amant, faisant exprès de ralentir quelque peu mes gestes, et posa une main sur le bureau, me mordis le pouce de l'autre, ce qui me fit gicler de maigres gouttes dans ma précipitation, et je profitea de l'entaille afin de glisser généreusement mon marquage le long de la zone prévue à cet effet. Une fois la chose faite, je me releva et m’inclina tout en gardant un air taquin face à lui avant de reculer et reprendre un visage tout à fait serein. J’ai fait ma part !
Fiche par Glycérine sur Never Utopia
Naruto Uzumaki
 ~ Genin de Konoha ~
Naruto Uzumaki ~ Genin de Konoha ~
▌Sanction : 1er avertissement
▌Messages : 319
▌Inscription : 02/04/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Left_bar_bleue196/1000Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Empty_bar_bleue  (196/1000)
| Âge du personnage | : 17 ans
MessageSujet: Re: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitimeJeu 12 Juil 2012 - 5:03




Un pacte commun






Quoi de mieux qu’un bon bol de ramen ? Rien, bien entendu… J’entamais déjà mon quatrième bol, lorsqu’un homme, sans aucun doute ivre comme un cochon, chantant à tus tête une vieille chanson que plus personne ne connaissait, en fait même que probablement jamais elle n’avait été sue… L’homme habiller en brun de la tête au pied s’approcha du comptoir et s’assis juste à côté d’une jolie jeune femme qui sirotait tranquillement sa tasse de thé. Rapidement l’individu vit que la femme était splendide, enfin pas tant que ça tout de même. Je le regardai du coin de l’œil, tout en commençant mon cinquième bol, la mâchoire pendu jusqu’aux orteils, il la dévisageait d’un attention horriblement épeurant. Je ne lui donnais pas longtemps avant de se faire rétamer par la demoiselle… D’une voix forte et joviale je criai :

« Un autre Pappy!! »

Un bol de ramen de plus fut déposé de nouveau par le propriétaire des lieux. Je me mis à le déguster avec appétit lorsqu’une voix que je connaissais venait me déranger dans ma quête du Nirvana intérieur pour mon ventre et moi. « Je vois que tu as toujours autant d’appétit Uzumaki Naruto » Je me retournai avec surprise, mais lorsque je vis son visage je ne pus réprimer un grand sourire. Se présentait à moi aujourd’hui un Junnin que j’avais appris à connaître au cour de la dernière année. Un homme mystérieux, mais pas moins plaisant pour autant. Que me valait cette rencontre ? J’allais lui demander lorsque l’homme qui buvait encore et devenait de plus en plus soul à chaque minute se mit à crier des insultes à la femme qui ne voulait en aucun cas parler à cet inconnu complètement éméché et qui n’arrêtais pas de la harceler. Il lui attrapa même le bras pour l’attirer vers lui, j’allais réagir, mais le Junnin fut plus rapide que moi et dans un geste presque trop rapide empoigna à son tour le bras de l’homme et le fis lâcher prise. Un coup sec vers l’arrière et l’homme tomba à la renverse sur le sol, le tabouret sur lequel il se tenait il y a à peine deux seconde tremblotât avant de retomber sur ces quatre pattes. Le gaillard se releva confus et en colère mais ne tenta rien à la vu du bandeau du ninja, il baissa les yeux pour ne pas croiser le regard dépourvu d’émotion du jeune héros et s’enfuit aussitôt en courant. Je ne pouvais que ressentir une profonde fierté à la vision du ninja de Konoha volant au secours d’une pauvre citoyenne en danger.

Le shinobi se retourna finalement vers moi et me lança avec un petit sourire : « Bon, c’est pas tout, mais si j’étais ici c’était pour te transmette un message Naruto. L’Hokage veut te voir immédiatement dans son bureau, demande moi pas pourquoi je n’en ai aucune idée. Ho, avec tout ça tu vas être en retard dépêche toi ! » N’attendant pas son reste il disparut comme il était arrivé, je me mis donc en route vers la tour du Hokage, d’ici je pouvais apercevoir la falaise là où étais imprimer dans le roc le visage des précédents Hokage ainsi que celui régnant dans le présent… Un jour, un jour moi aussi j’y serai, je protégerai le village au péril de ma propre vie, telle est ma vision du monde ninja… Trèves de bavardage, on m’attend.

J’arrivai finalement devant la porte du bureau de Fujita Kodo et j’entrai sans prendre la peine de frapper. « YOSHHH !!! Je suis là !! Alors vous avez une mission super dangereuse à me donner Hokage-Sama ? Hoo tien pourquoi tout c’est gens sont ici ? » De nombreux shinobi d’expérience était présent, on y comptait le conseiller de l’Hokage Kaitaro Nagi, mon amie d’enfance et sensei Juka Kiyomizu, le frère du maître du village, dont je ne me souvenais plus le nom, ainsi que Shikamaru Nara… Je vis Juka signer quelque chose sur le bureau, une sorte de parchemin. J’avais manquer l’explication, mais on m’expliqua gentiment le fonctionnement, je ne compris pas réellement ce dont il s’agissait, mais je signai le pacte d’invocation tout de même avant de m’écriai : « Alors à qui le tour ? Héhéhé ! »

~To be continued…






Codage par Shiryuu/Heiko/Naruto uzumaki. Toute reproduction sans autorisation interdite.



Shikamaru Nara
~ Bras droit de l'Hokage - Chunin de Konoha~
Shikamaru Nara~ Bras droit de l'Hokage - Chunin de Konoha~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 140
▌Age : 26
▌Inscription : 09/03/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 21 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Left_bar_bleue12/2000Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Empty_bar_bleue  (12/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Re: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitimeSam 14 Juil 2012 - 16:04



L'appel du Kage


Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] 1152548478





Et bien ma fois, elles ce faisaient rare les sorties en ville en ce moment. Shikamaru avait eu pas mal de choses importantes à faire ces derniers temps et son temps libre, assez limité, se résolvait à une sieste dans l'herbe. Marchant dans les ruelles du village de Konoha, il fut interpellé par plusieurs personne l'ayant reconnu et se força à parrainée le plus aimable possible avec ces gens que lui ne connaissait pas pour la plupart.

Furetant a travers les magasins il se surpris à regarder au travers des vitrines de certain magasins, ne cherchant rien de spécial, seulement pour rendre sa journée moins ennuyeuse. Rien ne l’intéressait vraiment, du coup il ne pénétra dans aucun de ces bâtiment. Le temps ne passait pas excessivement vite et le jeune ninja commençait à s'ennuyer ici, de plus l'heure du repas approchait, mais il n'avait aucune envie de rentrer chez lui et de supporter les sermons de sa mère, ou en cas d'absence maternelle, de devoir préparer lui même à manger. Il traversa donc, de bout en bout, la grande rue du village caché de la feuille, s'approchant de la grande tour de l'hokage.

Une bonne centaine de mètres plus tôt, il s'arrêta et pénétra dans une restaurant qu'il connaissait bien. Avec l'ancienne équipe 10, il venait souvent ici pour manger. Enfin, désormais ce petit rite n'avait plus lieu d'exister, le trio ayant été séparé. Shikamaru observait autour de lui, le peu de monde qui était installé dans ce lieu réputé pour ses brochettes et ses grils. Il y avait un petit couple de personne avancé en age, sûrement ici pour fêter un de leur anniversaire, seul car leur enfant et petits enfant devait être soit occupé, soit en mission, soit mort. C'était ainsi la vie. De l'autre bout, il y avait une autre personne installé seule, lisant tranquillement les nouvelles du village. Et puis enfin au comptoir, trois ninja qui discutait bruyamment entre deux verres de sake.

Assez rapidement tout de même, le serveur s'approcha de lui, calepin en main et un sourire totalement faux sur les lèvres. Hésitant, le Nara n'avait pas vraiment très faim, mais comptait tout de même manger sur place. Il allait se décider à prendre une double brochette de boulette lorsqu'une ombre apparu derrière lui, l'interpellant. Il n'eut pas besoin de se retourner pour reconnaître à la position du ninja et à son intonation qu'il s'agissait d'un Anbu de Konoha. Sans même se retourner, Shikamaru lâcha un «hm ?» attendant que celui ci explique sa venu. Devinant que le jeune homme allait sûrement devoir bouger, il regarda le serveur et lui commanda quelque chose qu'il pourrait manger en route rapidement, n'importe quoi, et lui tendit une bonne poignée de Ryos, sans même les compter. Une fois l'homme parti, l'autre ninja lui expliqua qu'il devait aller voir l'hokage sur le champ et qu'il avait quelque chose d'important à ''leur'' dire. Que signifiait ce leur ? Le jeune ninja allait lui demander, mais ne faisait désormais face qu'a une simple vague de fumée. Ils étaient pour le moins, rapide et efficace ces ambus.

Un petit sandwich à la main, qu'il portait quelque fois à sa bouche, il se dirigea non sans une lenteur palpable vers le bureau du chef du village. Il fini son repas improvisé et jeta le reste dans une poubelle avoisinant le chemin. Il prit un peu de vitesse après ceci et se retrouva devant la porte du bureau. Il toqua trois fois, entra et s'inclina pour saluer l'hokage, il remarqua ainsi qu'il y avait déjà quelqu'un d'autre : Toshiro Kodo. Il se tourna également vers lui et le salua de la main et vint se placer à côté de lui.

Quelque instant plus tard, quelqu'un d'autre fit irruption dans la salle, Avec l'intonation de sa voix, il n'avait aucun mal à deviner qu'il s'agissait de Juka. Son entrée fut quelque peu … drôle, mais pour quelqu'un comme elle ceci n'était pas étonnant. Elle était accompagnée de quelqu'un d'autre, qui travaillait avec elle, Kaitaro. Ils étaient déjà quatre présent, qu'avait le hokage à leur dire, et qui manquait il ? Cette dernière question eu sa réponse quelques minutes plus tard, lorsque Naruto pénétra lui aussi, de la manière la plus logique, pour lui, lorsqu'on le connaît.

Celui étant venu se placer au côté des autres, l'hokage leur expliqua enfin pourquoi ils étaient rassemblés ici. Le Rokudaime souhaitait qu'il signe un pacte, lui permettant de les invoquer à ses côté en cas de crise ou de besoin. Shikamaru ne pu retenir un sourire en coin, c'était une bonne idée. Sans trop d’étonnement, Juka fut la première personne à se diriger vers le rouleau pour y apposé une signature de son sang. Suivit également Kaitaro et Toshiro. Enfin Naruto s'avança lui aussi pour signer et ainsi laissant la place au jeune Nara. Il n'avait pas voulu passer avant les autres, par respect et par .. flemme. Oui c'est cela il aimait bien laisser passer les autres avant lui, comme cela il pouvait réfléchir, si besoin. Il s'avança donc, mains dans les poches vers le parchemin et regarda avec un sourire approbateur l'Hokage. Il sortit l'une de ses mains de ses poches et s'en mordit le pouce, faisant jaillir une petite flopée de sang. Il signa également, là où on lui indiqua puis retourna à sa place en essuyant son pouce d'un revers d'index. Désormais, il n'y avait plus qu'a attendre la suite !


© Eryu/Leony

Kaitaro Nagi
~Chef de l'ANBU de Konoha~
Kaitaro Nagi~Chef de l'ANBU de Konoha~
▌Messages : 1019
▌Age : 28
▌Inscription : 17/12/2008

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Left_bar_bleue478/1000Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Empty_bar_bleue  (478/1000)
| Âge du personnage | : 19 ans
http://kyoroyuku-no-shinobi.keuf.net/forum.htm
MessageSujet: Re: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 22:21



Un engagement qui donne espoir

..

Le soleil brille, les oiseaux chantent, tout le monde est beau et gentil, en bref tout va bien dans le meilleur des mondes, mon monde. Un monde où je me lève à l’heure que je veux, ou je suis peu flâner et botter des fesses à longueur de journée. Ce serait vraiment un monde parfait si seulement il était réel. Hélas, il n’existe que dans mes rêves. Mais bon celui auquel j’appartiens vraiment n’est pas mal non plus dans son genre. J’avais encore les yeux clos, et je sentais que quelque n’allait pas, je sentais comme un poids à côté de moi, juste avant une légère migraine. Je sentis alors une main douce se poser sur mon épaule. Je la pris dans ma main et la caressa un court instant… En fait c’est qui se trouve dans mon lit à mon réveil et même avant. J’ouvris les yeux en panique, me retournai doucement vers cette personne inconnue. Je ne vous cache pas que j’étais anxieux et en même temps presque content de savoir que je n’étais pas seul ! Mon dieu que c’est perturbant. Brune, les yeux bleus, la peau lisse, un corps qui semblait magnifique à travers le drap, elle me regardait et souriait et me lança un bonjour qui résonna comme une douce mélodie à mes oreilles, c’est fou comme elle est belle. D’où venait-elle ? Qui était-elle ? Et surtout qu’avions nous fait ? Je trouvais ça étrange de voir la façon dont je ressentais cette présence, car maintenant que la panique était passé et bien, je me sentais bien à ses côtés. C’était comme si j’avais toujours eu l’habitude, non plutôt comme si je voulais y rester, oui c’est exactement ça.
Depuis quand suis-je aussi sur de moi avec les filles, normalement j’aurais dû bondir hors de ce lit et devenir aussi rouge qu’une tomate et encore même là je pense que cette nuance de rouge ne serait pas assez intense. Je me devais cependant de vérifier une chose. Je mis donc en position assise et levai légèrement le drap, je ne vous cache pas que cette fois je suis vraiment devenu rouge. Ben oui après tout je ne suis pas du tout habitué à voir des gens nus et encore moins dans mon lit. Je remis l’étendu de tissu sur le bas de mon corps. Ma ‘’camarade nocturne ‘’ se redressa aussi en cachant sa poitrine et colla à moi et fit une de ses mains parcourir mon torse. Mon dieu mais c’est plaisant ce genre de petite intention, maintenant je comprends ce que ressentes les vieillards quand ils partagent de bon moment à flâner dans le centre ou qu’ils passent chez le fleuriste. Maintenant que j’ai connus cette sensation au moins une fois dans ma vie je pense que j’ai maintenant vraiment tout connus.

Ces doigts remontaient doucement jusqu’à ce qu’ils finissent par arrivé à mes lèvres, la douceur de ces mains sur ma bouche était une sensation des plus plaisante. Elle fit lentement pivoter ma tête et se pencha pour m’embrasser.
*fin du rêve*

Booom ! Voilà le bruit de mon corps contre le sol. Moi qui aimais bien mon parquet je me rends compte qu’il est quand-même hyper dur. Mais où était passé cette vision idyllique que j’avais eu à l’instant ? Elle avait surement été effacé par le ‘’dur’’ retour de la réalité. Je me remis sur mes jambes tant bien que mal avant de jeter un regard à mon réveil matin. Ah ben il n’est pas si tard que je suis juste légèrement en retard pour le boulot. Bon et bien je n’ai plus qu’à bouger mes belles petites fesses pour arriver à l’heure, fini les câlins avec … mais en fait je ne savais pas qui c’était exactement, même si elle ressemblait à… non depuis quand je pense à elle de cette façon c’est totalement impossible mais bon il se peut que ce soit un manque d’affection chronique, qui me fasse avoir ce genre d’idée. Enfin ce n’est pas le propos car il fallait quand même que je me motive pour remplir ces montagnes de papiers qui jamais ne semblent diminuer et pourtant je peux vous dire que Juka et moi abattons une quantité de travail assez colossale. Enfin, bref je pris directement la direction de ma douche, une douche que je pris en vitesse, avant de m’habiller de façon banale, pour passer une journée qui semblait s’annoncer comme étant banale, et c’était donc ce à quoi je pensais en mettant mes sandales.

Voilà, maintenant ma journée pouvait commencer comme il le faut vraiment, j’allais partir dans exactement deux minutes, je n’avais toujours pas mangé, et j’étais encore à moitié endormis. Je ne vois vraiment pas comment on pourrait faire mieux que ça. Je me tenais devant la porte de chez moi avec une main sur la poignée. J’avais presque hésité à ouvrir la porte pour y aller mais ce ne fut pas le cas. Il faisait assez beau dehors, c’était la chose la plus… habituel que j’aurais pu voir aujourd’hui. Et mais en fait… je n’ai jamais vraiment eu d’horaire fixe, même si il était hors de question que j’arrive après une certaine heure dans la tour. Bon allez, je pense qu’une petite promenade ne peut pas me faire grand-chose de mal, et puis zut, si ils ont besoin de moi ils enverront quelqu’un me chercher. Je voulais être complètement détendu, et puis au moins ça chasserait la monotonie de ma vie actuelle. Pas de papier à signer ou quoi que ce soit à lire, juste un moment de pure détente durant une heure ou deux, ce n’est pas grand-chose, et peu importe si les gens me traitent de flemmard, là je n’en ai clairement rien à secouer.

C’était décidé j’allais faire un petit tour pour me changer les idées ou du moins les remettre à leurs places et ne plus rêver de jeunes filles à moitié… que dis-je totalement nue dans mon lit. Je trouve que c’est totalement déplacé et ce même pour moi qui côtoyait Juka et ses phéromones qui avaient plus d’une fois faire disparaitre le dernier neurone qui semblait rester à une bande d’obsédé. Je me permets de dire ça parce que je ne me suis jamais senti affecté de cette façon par mon amie qui libère des hormones sans même le vouloir. Vu sous cet angle c’est très amusant, j’en avais presque le sourire, eh bien oui c’est quand même plus compliqué que ça de me décrocher un sourire du moins juste en réfléchissant. Certaines personnes ont un don pour réussir à me faire sourire, Juka, mes élèves et la jeune fille qui vend les fruits, et dont j’ignore totalement le nom, bien sûr je ne prends pas la peine de nommer le Kage car normalement c’est n’est pas un sourire mais plutôt un rire que je fais le plus discret possible après tout je suis peut-être son conseiller et son ami, je suis un de ses subordonné avant tout et je pense que prendre la blague avec lui serait mal venu, en tout cas dans la tour et je peux vous dire qu’autre part ce serait nettement plus facile à gérer.

C’est bien beau de pensé à un nombre fantastique de chose mais le seul truc qui était complètement débile c’est que j’étais toujours dans l’encadrement de ma porte. Encore une fois mes divagations m’ont littéralement paralysé, ce n’est pas exactement le mot mais c’était le seul qui était assez ressemblant et qui pourrait décrire ce qui m’arrivait à chaque fois que je me perdais dans mes pensées avant de me mettre en route. Maintenant c’est partie. Je fis le pas qui me séparait de l’extérieur avant de fermer ma porte. Je pris une grande inspiration et je finis par enfin décoller de chez moi. Le doux bruit de l’herbe sous mon pied me ravissait, en fait je pense que c’est la première fois que je prends la peine d’essayer d’entendre, même l’odeur de l’herbe je la percevais nettement aujourd’hui. Comme quoi quand notre esprit n’est pas focalisé sur quelques chose, d’autre deviennent nettement plus remarquable pendant que je descendais la douce pente qui me séparait du reste du village et durant ce trajet que je faisais généralement en deux minutes, j’avais réussi à me vider complètement la tête et commencer à apprécier les petites choses qui font notre vie.

Je fis une halte le temps de poser mon regard sur le village, j’ai vraiment une vue formidable sur tout le reste. C’est fou comme c’est beau de voir tous ces bâtiments qui sont observé par les différents kages qui ont précédés, c’est comme une protection pour les résidents du village. Et dire qu’un jour j’ai rêvé d’avoir ma tête à côté de la leur je me rends compte que ce titre ne me conviendrait surement pas. Je pense qu’avoir autant de pouvoir m’aurait perturbé et je me serais constamment posé des questions, ce qui m’aurait complètement fait disjoncter et ce n’est pas le but.

Je repris donc ma route vers un endroit tranquille dont j’ignore encore la localisation précise. En fait je n’ai pas la moindre idée de l’endroit où j’irais. Les sources chaudes, le centre-ville… non c’est souvent plein de monde et les sources ne me font pas vraiment envie en ce moment… Le fil de mes pensées fut interrompu par trois gamins qui couraient. Pourquoi reste-t-il dans le centre-ville ? A leurs âge moi je passais mes journées, dans la foret ou tout simplement dans … le parc. Eh ben voilà ou j’irais moi, il y a des enfants qui jouent, aucun soucis, des bancs et surtout un jolie paysage, que demander de mieux ? Allez c’est décidé je vais aller faire un tour dans le parc et puis je verrais bien si je fais quelque chose après. Je fis un quart de tour vers la droite pour prendre la direction de l’endroit qui me semblait le plus sympathique dans le village. Il n’y avait pas grand mon sur le chemin, je vous jure que si j’ai croisé une dizaine de personnes et bien c’est que j’ai vu énormément de monde. En même temps c’est encore mieux si je suis seul je pourrais réfléchir plus longtemps et de façon efficace.

C’est donc en quelques instants que j’arrivai à une centaine de mètres de ma destination. Un grand sourire s’afficha sur mon visage mais il disparut très vite car un homme dont le visage ne me disait rien s’approcha de moi et m’interpellant. Moi qui voulais passer une journée tranquille, j’ai l’impression que ça tombe à l’eau. Il portait une sorte de dossier en main, je priais pour que ce soit personnel et pas adresser à notre bureau, mon travail ne se résume pas à lire et signer des documents et pourtant c’est ce que semble penser une partie des gens du village. Il faudrait surement que l’on pense à leurs faires savoir. Enfin ce n’est pas le plus important, la chose à retenir c’est que cet homme venait de corrompre mon moment de détente au moment même où il m’avait appelé et maintenant qu’il me tendait ça petite pochette avec un sourire et en me demandant si je voulais bien m’en occuper en faisant le plus vite possible, bien sûr il ne l’a pas dit comme ça mais bon c’est souvent ce qu’on attend de nous, et puis je ne sais pas dire non quand c’est pour le bien du reste de la société.

C’est donc contrarié, mais aussi en remplissant mon devoir que je pris la direction de la tour l’air résigné. Au moins je pouvais me consoler en pensant que je verrais Juka et qu’il se peut qu’elle ait quelque chose pour me rendre le sourire parce que cette journée était vraiment très mal partie, ma bonne humeur dépendait d’elle, mais je savais qu’elle allait y arriver alors je ne m’en faisais pas trop. Je prenais mon temps pour aller jusqu'à la tour, vous ne pensiez quand même pas que j’allais y aller en sautillant et en courant partout, il ne faut quand-même pas rêvé, ce qui fait qu’il m’aura fallu un long quart d’heure pour arriver jusqu'à la tour et donc à mon bureau. Même la montée de l’escalier a pris un temps fou et c’est à ce moment que ma journée est devenue nettement moins pesante car je venais de croiser Juka, du moins elle venait d’arriver. Au moins je n’aurais pas été seul bien longtemps et c’est quand même ça l’essentiel et puis surtout j’avais au moins une raison de sourire a la vie et à ces gigantesque piles de papier. Rien que de la voir m’avait fait passé de maussade et prêt à râler à joyeux qui bosse en se servant de sa bonne humeur pour ne pas s’ennuyer. Un moment passa jusqu'à ce que quelqu’un vienne interrompre notre séance de travail. J’avais juste fait signe pour saluer notre visiteur avant de replonger dans ma pile mais la réaction de Juka m’a littéralement fait mourir de rire, sa façon de le réprimander, était tout simplement tordante. Mon amie débordait de vie tellement qu’au moment même où nous avons été informés que Fujita nous voulait dans son bureau elle se leva et m’entraina presque avec elle, vers le bureau du chef du village et donc nous y somme allé en quatrième vitesse. Bien sûr nous n’étions pas les premiers et pourtant nous étions les plus près. Etrange non ? Enfin bref, il fit une annonce assez surprenante.

Un pacte d’invocation d’humain, alors ça c’est nouveau, mais mine de rien ce serait quand même vachement utile et puis en cas d’attaque surprise si nous sommes hors du village il peut nous ramener a ses cotés en deux temps trois mouvement. C’est vraiment un génie, sauf quand il déclenche des incidents diplomatiques, mais ça ne compte pas ce n’est arrivé qu’une seule fois. Juka alla donc signer la première, ensuite ce fut le mien, je ne dis pas le moindre mot mais j’affichais un visage presque joyeux en signant, on peut dire que la tête que j’avais était quand même un bon présage. Ce fut ensuite le Toshiro, Naruto et pour finir celui dont la flemmardise est légendaire j’ai nommé Shikamaru Nara. On y était tous passé et il ne manquait plus que les derniers mots de notre cher Fujita Kodo.
Fujita Kodo
 ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
Fujita Kodo ~ Nanadaime Hokage - Chef du Clan Hyûga - Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 1197
▌Inscription : 21/05/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Left_bar_bleue40/1000Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Empty_bar_bleue  (40/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Re: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitimeDim 22 Juil 2012 - 2:26




Parchemin.





Mon cœur était vivant car ma femme se tenait devant moi et même si elle tentait de se faire discrète mon sourire vers elle était lui explicite, en fait je n’avais pas peur de me révéler le seul souci pour moi était qu’elle puisse le prendre mal. J’attendais donc avec impatience le jour où elle serait prête a assumer notre relation et a m’accepter comme compagnon devant tout le monde… Ce serait un jour incroyable… Un jour doux… Un jour rayonnant… UN JOUR PARFAIT ! L’un après l’autre ils signaient ce pacte qui me permettrai de faire honneur a ce village encore plus et de mieux gérer sa défense et l’utilisation des possibilités. La vérité était claire et nette… J’aimais chaque konohajin de tout mon cœur et toute ma vie sera hanté par l’obligation de les protéger, les rendre heureux et les faire vivre dans un paradis … C’est mon but… C’est mon accomplissement !

C’était fait… Ce jour était grand… Aussi grand que l’honneur et le courage de ces shinobis qui se tenaient devant moi… J’étais fier d’avoir ces ninjas là dans mes rangs… Et j’étais tout aussi fier de pouvoir compter entièrement sur eux. Avec un sourire sincère et logique je contemplais leur démarche et c’est un par un qu’ils s’avançaient pour signer le pacte sans hésitation ni arrière pensées... Magnifique… Splendide… Impressionnant ! Mon esprit et mon cœur battaient à l’unisson sachant que mon cœur vibrait à la vue de mon amoureuse alors que mon esprit s’amourachait de cette loyauté sans faille. Dès que tous mes ninjas eurent fait leur pas généreux en confiance et plein d’amour pour leur patrie je me permettais alors de ranger le parchemin précieux et de les regarder avec un regard scintillant et brillant de redevance :

« Je vous suis gré de votre initiative en vous assurant que tant que je vivrai je m’efforcerais de vous certifier que vous aviez raison de me faire confiance »

Et c’est ainsi que s’achevait cette initiative… Et c’est donc ainsi que se créait un nouvel outil pour l’évolution de mon impact stratégique… Un nouveau monde de possibilités s’ouvrait devant moi grâce à la loyauté, l’abnégation, la dévotion et la flamme de vie de mes shinobis. Vive les konohajins… Vive mon élite… VIVE la volonté du feu ! Et un autre pas vers la gloire, la paix et la sécurité… ENCORE UN !





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro] Icon_minitime


Un pacte commun. [PV Juka, Shikamaru, Naruto, Kaitaro, Toshiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Examen Juunin [PV Shikamaru]
» Besoin D'aide [Pv Kaitaro Nagi & Toshiro Kodo]
» Sur le seuil du fleuriste [Pv Shikamaru]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Missions et RPs-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser