Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Courez, courez le plus vite que vous le pouvez... [partie 2 - solo]

InvitéInvité
MessageSujet: Courez, courez le plus vite que vous le pouvez... [partie 2 - solo] Jeu 23 Aoû 2012 - 17:45





.:I Poursuite. I:.



"Déesse dans l'air répandue,
Flamme dans notre souterrain !
Exauce une âme morfondue,
Qui te consacre un chant d'airain."



Le vent sifflait à mes oreilles, mes cheveux claquaient dans mon dos sous les rafales et je sautais de rocher en rocher, effleurant la pierre de mes pieds avant de m’élancer à nouveau vers le haut.
Ca faisait désormais un moment que j’avais quitté le village, profitant de brèves secondes d’avance qui furent néanmoins suffisantes pour que je parvienne à distancer le groupe suffisamment pour pouvoir maintenant réfléchir à une stratégie. Est-ce qu’il y en avait vraiment une ? Je savais déjà que deux d’entre eux étaient restés près du village si ce n’était pas à l’intérieur afin de m’empêcher de saisir le parchemin que je devais ramener au raikage. Fichu parchemin… J’espérai fortement qu’il ne soit pas gardé fasse à tous les ANBU du village ou bien par le Raikage lui-même. Si c’était le cas, c’était à se demander si ce n’était pas une exécution prévue car on avait deviné ma véritable identité… Mais c’était tout bonnement impossible. Alors je neutraliserai les deux imbéciles qui me collent aux pattes et je me chargerai des deux autres plus tard. Il valait mieux ne pas se presser, les erreurs inutiles dues à la précipitation étaient bien celles qui pouvaient me retarder bêtement. Autant se montrer prudente…

Sautant une nouvelle fois, je tendis le bras et attrapai le rebord d’une terrasse naturelle avant de m’y hisser d’un geste souple. Me redressant alors, je me trouvais sur un petit terrain rocheux large d’une vingtaine de mètres. Le vide bordait un côté et les trois autres étaient entourés de rochers. Il faisait vraiment chaud et surtout humide. Les orages grondaient dans le ciel ce qui allait pouvoir servir pour les utilisateurs de Raiton. Finalement, si j’avais un peu de chance ça pourrait se passer rapidement. L’effet de surprise devait me servir à neutraliser le premier avant que le second ne soit sur ses gardes…
Me hissant sur un rocher qui s’élevait au centre de ce terrain improvisé, je m’assis confortablement et décrochai mon arme de mon dos. Lui faisant reprendre sa forme initiale, je la chargeai alors en électricité puis fermai les yeux pour laisser mon troisième œil s’éveiller. Quand enfin je pus percevoir leur présence qui approchait rapidement, j’utilisai une dernière technique, faisant sortir du sol le métal que je fis affleurer à la surface, dissimulé sous la terre et les cailloux. J’avais construit ma toile, je n’attendais plus que leur arrivée… Qui était imminente.

« Ca va être amusant !
Ca va surtout être dangereux !
De toute façon, si ça n’était pas le cas, ça ne serait pas très glorieux pour Kumo… »

Ils arrivèrent enfin. Se hissant sur le bord de l’aire d’entrainement, leurs visages masqués se tournèrent vers moi dans un ensemble parfait. Des tueurs professionnels qui devaient certainement me voir comme la novice à éliminer afin de limiter l’accession à ce titre prestigieux d’ANBU. Je n’étais qu’une juunin à leurs yeux, une simple ninja ayant atteint un grade pas trop mauvais mais qui ne nécessitait pas non plus à ce qu’on s’y intéresse… Ca se sentait en eux, comme le mépris qui suintait de leur corps.
Le chuintement métallique de leur arme sortant du fourreau résonna dans un ensemble parfait puis le premier s’avança vers moi tandis que son coéquipier restait en retrait. Esquissant un sourire, j’attendis qu’il soit suffisamment proche pour me masquer à la vue de l’autre et plantai mon arme électrifiée dans le sol.
La foudre mis quelques fractions de seconde avant de se propager dans la terre. Le premier qui avait vu mon geste eu l’intelligence de bondir et de crocheter la paroi de roche pour se placer hors de portée. Je n’avais pas mis de métal à cet endroit là, la pierre trop lisse n’aurait pas pu dissimuler ma technique. En revanche, le deuxième ANBU qui était resté plus loin fut projeté dans les airs sous le choc, le corps encore parcouru de petits éclairs. Basculant dans le vide, il ne tarda pas à disparaître. Etait-il mort ? Je n’en avais aucune idée et avec un peu de chance, il arriverait à amortir sa chute et à en ressortir avec une belle bosse. Oui, j’avais le droit de tuer mais je souhaitais éviter afin de ne pas non plus trop mal me faire remarquer si jamais j’étais acceptée… J’avais déjà tué quatre ninjas de Kumo et plusieurs citoyens trop curieux, il me semblait que pour le moment le compte était bon, inutile d’aller plus loin.

Tss, tss, tsss… Sifflais-je avec impatience quand une ombre apparu devant moi, signe qu’il avait bondit dans ma direction. Les hommes sont trop pressés…

Me laissant tomber sur le côté, la lame de son katana effleura mon corps sans l’atteindre et je me réceptionnai au sol dans une roulade avant de me redresser. L’ANBU sembla réfléchir quelques instants puis se mis en garde sans utiliser de jutsu. Etonnée, j’haussai un sourcil en me demandant s’il me sous-estimait ou bien s’il dissimulait quelque chose sa manche. Puis l’évidence vint d’elle-même : il ne pouvait pas utiliser de jutsu car son affinité devait très certainement être le raiton… Il avait repéré que l’utiliser ne ferait que m’arranger et préférait m’affronter au kenjutsu. Ma foi, pourquoi pas ? Sauf qu’il fallait que je me dépêche…

Et tu sais quoi ?

Reportant mon attention, je n’eus que le temps de me baisser pour esquiver son coup et de faire un saut en arrière pour retrouver une distance respectable. Son mouvement avait été rapide, exécuté à la perfection. Ce n’était pas un novice, même sans technique il restait redoutable… Il ? Sa voix m’avait semblé plus aigue que je ne le pensais.

Non, je ne sais pas. Répondis-je en toute honnêteté. Mais je sans que tu vas pas tarder à me le dire…

« Quelle brillante déduction !
Parfois me battre développe mes capacités mentales !
En plus tu oses le prendre de haut…
Vu l’altitude… »

Je ne suis pas une homme !

Gagné…

Nous nous fonçâmes dessus au même moment. Je n’étais pas spécialisée en kenjutsu même si mon maniement parfait du métal m’offrait un avantage mais je savais qu’il était inutile pour moi de foncer tête baissée face à un expert du katana… Et de toute évidence, dès les premiers échanges il était évident qu’elle en était une.
Nos lames se croisant à nouveau avec fracas, mon visage n’était plus qu’à quelques centimètres de son masque et je pouvais entendre sa respiration saccadée. Profitant de cette proximité, ma lame ondula alors comme un serpent et s’enroula étroitement autour de la sienne. Pivotant sur mes hanches, un coup de talon au sternum l’éjecta violemment de moi, son katana coincé dans mon arme. Désarmée, elle s’écrasa contre la paroi et mis quelques secondes avant de se relever. Magnanime, j’attendis qu’elle se redresse.

Et maintenant ? Demandais-je doucement.

Je la vis alors exécuter des mudras et fronçai à nouveau les sourcils. Elle n’allait tout de même pas utiliser du raiton, ça serait suicidaire…


Katon ! Gougakyuu no jutsu !

« La boule de feu suprême !
Rien que ça… Elle élève le niveau !
Non, elle met fin à ce combat. »

Une énorme boule de feu prenant les trois quart du terrain jailli de sa bouche et fonça sur moi. Activant rapidement ma technique de semi-téléportassions grâce au magnétisme, je réapparu sur le côté, esquivant tout de même quelques flammèches qui me firent grimacer sous la chaleur. Transformant alors mon corps en métal, je n’attendis pas plus longtemps et me jetai dans la fournaise, insensible à cette chaleur pour l’attaque de front. Aveuglée par sa propre technique, elle ne vit pas arriver mon poing beaucoup plus dur qu’auparavant et lorsqu’il s’écrasa sur sa tempe, je n’eus que le temps de voir ses yeux se révulser en arrière avant qu’elle ne s’effondre. Le calme retombant soudainement sur cette aire de combat improvisée, je créai rapidement des liens métalliques ainsi qu’un bâillon pour l’immobiliser puis me tournai à nouveau vers le vide, au bord de la falaise. Maintenant que les deux premiers gêneurs étaient hors circuit, en espérant que le premier était encore vivant, je n’avais plus qu’à retourner au village, l’infiltrer, semer les deux autres et ramener ce fichu parchemin à Kakuzo Hidemi. Avec un peu de chance, j’aurais terminé avant le repas du soir et je pourrai fêter ça à l’auberge chez mon ami…




Courez, courez le plus vite que vous le pouvez... [partie 2 - solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Noob, je suis un noooob!
» ? Viladra ? [terminé. Si vous changez de partie, à prendre en comptre pour après...!]
» »N'ayez pas peur de moi, cela ne sert a rien... De toute manière, vous ne pouvez m'échapper ?« -Peur Déployé
» KIKI VEUT JOUER AVEC MOI~
» Les noms que vous ne pouvez pas utiliser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes :: Grottes fortifiées des montagnes-