Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Misaki Hatsegawa (en cours)

Misaki Hatsegawa
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 4
▌Inscription : 30/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Misaki Hatsegawa (en cours) Dim 30 Sep 2012 - 16:09

~ Présentation de "PSEUDO" ~






< Misaki Hatsegawa>

< Misa' généralement, ou "La hyène noire de Kiri" >

< 15 ans et demi >

< Est née à Kiri >

< Est à Kiri >

< Ses parents sont inconnus jusqu'à ce jour. >




< C'est cette "petite" gamine, penchant sur ses 1 m 60 pour 15 ans et demi. Cette tignasse rouge vive, qui attire votre regard dès le premier instant, cette tignasse rouge toujours soigneusement coiffée en une queue de cheval lâche, étant sur l'épaule gauche de la jeune fille. Sur son visage rond, une franche rouge vient traverser son front en descendant, accrochée par une barrette jaune. Plus bas, deux yeux en amandes, avec des pupilles brunes foncées, tournant au rouge. Un nez fin vient se placer entre ces deux amandes. Une bouche. Une toute petite feinte, pas très bien mise en évidence... Sa peau d'un teint d'un légèrement pâle, donne un air légèrement fantomatique à la jeune fille. Et son corps n'arrange rien... Frêle mais musclé à la fois, on ne peut pas dire que la jeune fille soit grosse mais bel et bien maigre, comme une planche à repasser, dit-on. Sa poitrine, est modérée, ni trop grosse, ni trop petite, comme les filles de son âge. Généralement, elle reste souvent avec son petit pull à manche courte, où au niveau de ses manches, il y a une ligne blanche, le reste est noir. Le pull se termine au dessus de nombril, découvrant ses abdominaux plutôt musclés. Un short, tout aussi noir que son T-shirt, moulant. Sur sa jambe droite, juste dessous son short, un bandage. Un bandage avec, placé juste dessus, son étui, où il y a tout ses kunaïs et shurikens. Pour la suite, elle a des bandages partant du pieds, jusqu'aux genoux... Comme toujours, elle porte son bandeau frontal, à la ceinture de son short, et non sur son front... Là, à côté d'elle... Un chien? Non, une hyène... Une hyène... ? Oui, une hyène grise, avec sur son cou, des poils hérissés et, une rai de "mulet" sur son dos, se dissipant sa niveau de sa queue, coupée. Là, sur ses deux épaules musclées, des traces noires, partant en vagues... Là, sur la face de la hyène, une franche noire, tombante, cachant un oeil de l'animal. >

< Misaki... Ce prénom signifie "belle fleur d'arbre"... Ironie du sort, Misaki porte mal son prénom... Ou alors, elle est une fleur dont les pétales flétrissent. Noire. Une couleur lui étant bien associée, son esprit semble si vide, si intouchable, et son visage semble flou, si impassible... Vous ne pouvez pas vous approcher d'elle, vous ne voulez pas, pour la simple et bonne raison qu'elle semble si froide, si antipathique, si repoussante à vos yeux. A quoi bon, ne cherchez pas, Misaki est différente, ce n'est pas un être vivant, juste une arme. Un objet dont les gens se servent pour tuer. Voilà ce qu'est Misaki. Les audacieux qui ont voulut être amis avec elle, n'ont fait que se fatiguer en se créant des faux espoirs. Plus rien, un grand vide, pas un seul sentiment humain dans le corps de la jeune fille. Certains la disent folle, mais il n'en est rien. Elle a toute la raison d'un être humain, sans en avoir les sentiments. La jeune fille ne vit que pour elle, et elle seulement. Maintenant vous connaissez Misaki. Ténébreuse et mystérieuse, pour elle, ces deux mots ne font qu'un, son passé elle n'en parle jamais et n'en parlera jamais à vous. Franche, Misaki vous dira toute la vérité sur ce qu'elle pense de vous sans pour autant en être affectée. Vous faire du mal voilà ce qu'elle aime. Pourtant, son rêve est d'être considérée comme un être humain à part entière, haut-gradée près de Mizukage... Voilà son nindô.>



< Une nouvelle fois. Encore une fois, cette fois, où elle tombe lourdement sur le sol avec un filet de sang. Chaque fois c'est la même chose; "TON NINJUTSU EST MINABLE!" beugla son père, encore. La jeune fille se relève lourdement, à peine âgée de 5 ans. Elle n'y arrive pas, elle renonce. Un bruit sourd, un claquement sonore. La porte. Son père est partie claquant la porte, comme toujours. La jeune fille regarde le sol, enfin quelque chose qu'elle peut fixer sans qu'il ne se rebelle. Quelque chose vient envahir la bouche de la jeune fille. Deux toussotements sonores. Du sang... Là... Juste du sang, cette texture rouge... La jeune fille fixe son reflet dans le sang, qui s'étend sur le sol de la salle d'entrainement. Personne ne viendra la troubler. Si personne ne vient la chercher, Misaki restera là pendant deux jours, si nécessaire. Trois heures plus tard. Enfin, la porte claque. Une femme aux cheveux longs, fins, et noirs rentre. Il se trouve que c'est sa mère. De son air neutre, elle se dirige vers sa file, qui elle, ne lève pas son regard de la tâche de sang. Enfin de sa main fine et pâle la femme tend sa mère vers sa fille. Celle-ci lève enfin sa tignasse rousse. Comme hypnotisée, ellese saisit de la main de sa mère, le regard vide. Enfin, les deux partent. "Maman...?" La femme ne dit rien, seulement un bref signe de tête disant à sa fille de continuer. L'enfant dit: "La tâche de sang... Je dois la nettoyer..." La mère la coupa "Laisse. Je le ferai." La petite baissa les yeux. Pour elle, recevoir un signe d'affection tel que celui-ci. C'est plus fort qu'elle la petite pleure. C'est normal diriez-vous, mais non, dans cette famille les enfants n'ont pas d'émotions, c'est ainsi.
Vous connaissez maintenant le quotidien de Misaki ~
Mais en connaissez-vous la fin? ~

Encore. Cette fois, elle vole encore. Ce mur connait toutes les chutes de Misaki. Incapable de malaxer son chakra. La petite a maintenant 8 ans. Entre temps, une petite soeur est née. Celle-ci a 3 ans. Sa mère et elle assiste au spectacle. Misaki s'écroule par terre, a moitié-inconsciente. Le père n'ayant rien à ajouter, se détourne avant qu'une voix faible mais ferme lui dit: "Hung... A-Attends..." Le père impatient, se tourne rageant vers sa fille qu'il traite comme une moins que rien. Une main lui saisie le talon. Cette main, c'est celle de Misaki. Elle est pleine de sang. "Laisse moi une chance s'il te plait... Touss..." La petite éclate en sanglot avant de déclarer "Je me suis tant entraînée..." Le père, n'ayant aucune pitié, la claque, la bat à mort. "Tu sais pourquoi je fais ça. AU MOINS?!" Evidemment, la petite le savait, elle avait fait deux fautes, la première étant d'avoir pleurée; aucune émotion n'est censé se voir ou même se faire sentir sur son visage s'était une règle primordiale. La deuxième était d'avoir suppliée, car supplier est une sorte de faiblesse que son père ne peut pas accepter venant d'elle. "Pour-pourquoi...?" Dit-elle d'une voix faible. Le père fit mine de ne pas entendre avant de se détourner. "Je... Je le déteste... Je le hais! C'est lui qui m'a infligé toutes ses souffrances! Je ne peut pas être comme ça... Si faible... Je dois lui montrer que je suis plus forte que lui... Il va en baver... Hin hin... JE TE HAIS!" Voilà des pensées de Misaki. Ses pensées. Tout d'un coup, une immense douleur et à la fois une immense joie. "OOUUUUUOOOHHHHH!" Cria-t-elle. L'attention de son père retourna sur elle. Son visage est défiguré par la peur et la surprise, il se tut. Sur le dos de la jeune fille, sors une sorte de brume épaisse et grise, cette brume prend la forme d'une hyène. Au milieu, deux feintes vertes fluorescentes représentant les yeux de la bête immense. Celle-ci rugit. Tandis que Misaki, elle, avait des yeux tout aussi vert que la bête. "MISAKI ?!" Beugla le père, enfin. Un sourire carnassier et vengeur se dessine sur le visage de la jeune fille "Enfin... Hin hin, tu me remarques enfin. Tu vas morfler après tout ce que tu m'as fait faire. TU ENTENDS ?! TU VAS MORFLER!" Les blessures de la jeune avaient disparues. Le père recula d'un pas. "Hin hin..." Ce rire était à peine humain, s'était celui d'une hyène, pourtant s'était celui de Misaki. La bête brumeuse rigola avec elle. Le père, lui se mura dans le silence ne comprenant pas. Misaki s'élança sur son père... Effusion de sang. Le sol était recouvert d'un rouge vif alors que le pauvre homme murmurait à peine un "Pourquoi...?" Il se trouva alors que c'est la mère qui répondit, un sourire vengeur aux lèvres. "Il se trouve que c'est sous les coups de ta fille que tu mourras, c'est pathétique. Moi qui te croyais un ninja redoutable, dès le début tu t'es fait roulé ... Peuh! Je te présente "mon" démon héréditaire." Dit-elle en pointant la bête ombrageuse dans le dos de sa fille, d'ailleurs celle-ci commence à se dissiper: "Quand ta fille est née, automatiquement le démon est passé dans son corps. Ne crois pas une seule seconde que je t'aime ou t'aimais, j'avais juste besoin de quelqu'un pour enseigner les rudiments du ninja à ma fille. Maintenant, il faut évidemment que tu meures, car seules les filles de la famille Hatsegawa doivent savoir que nous avons de générations en générations un démon héréditaire. Enfin, ce démon héréditaire est une hyène... " Un léger rire s'échappa de ses lèvres "Mais la hyène aurait très bien put être, à un moment sortir de son corps, mais ce n'est que quand on veut abuser du pouvoir du démon." Un long silence, un silence complètement indescriptible pour la jeune fille "Au fait... Tu ne t'es toujours pas demandé pourquoi ta fille ne sait pas mélanger énergie corporelle et spirituelle...? Humm... Le démon y est pour quelque chose, tu le sais, non?" Elle rit d'une nouvelle fois, oubliant son soi-disant mari, maintenant décédé sur ses dernières paroles "Oublie-le Misaki, maintenant que le démon est en toi, tu n'as plus besoin de cet homme." elle fit un bref signe de main envers l'homme à terre. "Viens..." elle lui tend sa main pâle. Misaki, tétanisée, ses mains pleins de sang, la bête brumeuse disparaît. Que se passe-t-il dans le coeur de la jeune fille? Figée face à cet être qu'étais son père il y a quelque minute, il est maintenant décédé à tout jamais. "J'ai tué mon propre... Père?" Pensa-t-elle, complètement hors de la réalité. "Hurgh!" elle s'écroule à terre, se tient la tête pleure, crie, se roule à terre... "Pourquoi...?" lâche-t-elle finalement avant de se retourner avec difficulté vers sa mère. La femme ne répondit que par un sourire "Visiblement les effets secondaires du biju te créée quelques problèmes." Les pleurs de la jeune fille, à terre s'étouffèrent en un silence. Misaki s'est endormie. "Viens Konan." dit la femme en prenant la main de sa deuxième fille, ayant assistée au désastre et regardant de ses yeux perdus sa soeur à terre "Oublie-la. Elle n'est rien pour toi." Ainsi, en un nuage de fumée, disparaissent les deux femmes.

"Urgh... Ma têêête..." La tignasse rousse se lève enfin, se tenant la le front et fermant les yeux. Dire qu'en une nuit, elle avait tout oubliée. Dire qu'elle se croyait encore incapable de faire de ninjutsu. Dire qu'elle croyait son père en vie pendant quelques instants. La voilà qui ouvrent ses deux prunelles. Silence. Son regard tombe sur son père, attiré comme par magie. Mais le fait est que, elle
s'est endormie juste en face de lui. Misaki que comptes-tu faire maintenant? "... Non, non non non..." Deux larmes viennent perler les yeux de la jeune fille, maintenant clos. "NON!" dit-elle en serrant ses poings.

Voici donc, le jour où tout à basculé.~
Mais Misaki n'en est qu'à son premier malheur...~

Depuis ce triste épisode, Misaki ne fit plus confiance à personne, même pas à son maître. La mission est plus importante que tout. Elle est maintenant âgée de 12 ans. Elle a quittée l'académie des ninja et fait des missions de rang D/E. Rien de bien spécial jusque là. La bête brumeuse n'avait pas refais son apparition malgré que les attaques de Misaki se tournent dans l'univers de la hyène. Son odorat était plutôt affiné comparé à celui d'un être humain. Une mission leur avait donné une nouvelle fois, il fallait protéger un marchand contre des bandits de Kiri au village de Suna. Ainsi, les 3 élèves et leur maître sans allèrent en protégeant l'honorable commerçant. Rien de bien spécial, juste quand le voyage tournait presque à sa fin...

à finir >



< Votre nom & prénom IRL (Facultatif) ? >

< Comment avez-vous connu le forum ? (Facultatif) >

< Comment trouvez vous le thème ? (Facultatif) >

< Remarques ? (Facultatif) >





Dernière édition par Misaki Hatsegawa le Ven 12 Oct 2012 - 11:33, édité 3 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours) Mar 2 Oct 2012 - 15:29

Bienvenue à toi o/ Puisses-tu te plaire sur ce forum Cool

Il te reste 13 jours pour terminer ta présentation! Tu peux demander du temps en plus à un membre du staff si tu penses ne pas l'avoir terminée jusque là

enjoy o/
Misaki Hatsegawa
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 4
▌Inscription : 30/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours) Jeu 4 Oct 2012 - 18:22

Merci pour cette accueil \o/
En effet j'aurai besoin d'un peu plus de temps (vive les études \o/ )
So... enjoy! ♫
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours) Jeu 4 Oct 2012 - 20:50

délais de dix jours sup' accordé Wink bonne chance à toi =D
Misaki Hatsegawa
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 4
▌Inscription : 30/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours) Ven 12 Oct 2012 - 14:37

Merci beaucoup, mon histoire est bientôt terminée tandis que la description et caractère sont à rallongés =D.

Pour les codes c'est O.K sauf le troisième... Je ne le trouve pas! Peut-être que c'est moi, mais bon....?

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours) Ven 12 Oct 2012 - 17:49

tu n'auras qu'à marquer "finie" dans ton titre quand ça sera fait Wink pour les codes, il y sont bien, chercher encore un peu Razz

pense à mettre un avatar conforme à ta descrption physique, bonne chance o/
Misaki Hatsegawa
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 4
▌Inscription : 30/09/2012
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours) Mar 16 Oct 2012 - 15:27

Merci de bien vouloir supprimer ma présentation, par manque de temps, je crains de ne pas pouvoir la terminer, de plus je crois ne pas pouvoir venir régulièrement sur ce forum.
Bonne continuation et au revoir. Merci de supprimer mon compte :D

Cordialement, Misaki Hatsegawa ~
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Misaki Hatsegawa (en cours)


Misaki Hatsegawa (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Sujets divers-