Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Demain, nous prendrons les routes de la vaste mer...[rang B]

avatar
 ~ Shirunin Cryptographe ~
Kita ~ Shirunin Cryptographe ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 90
▌Inscription : 25/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang C ; Level 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
189/1000  (189/1000)
| Âge du personnage | : 16 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Demain, nous prendrons les routes de la vaste mer...[rang B] Lun 10 Oct 2011 - 17:48

Le soleil se couchait quand le village de konoha avait enfin disparu derriere moi. Je ne suis pas mécontente de sortir enfin du village. L'athmosphère opressante qu'il y regne depuis que le Nouvel hokage avait pris le pouvoir faisait ressembler le village de la feuile a une dictature. Non. c'était réellement une dictature.

Dans cette situation la je savais que la meilleure facon de ne pas m'attirer les ennuis était de me faire oublier, tout simplement. Pendant la guerre qui avait opposé Konoha a Kiri j'étais restée chez moi, comme lorsqu'on attend que l'orage passe. Je savais que je n'avais aucune chance face aux Kirijins et je me félicitais de mon initiative. dés que la guerre avait été finie j'ai repris mes fonctions de chuunin.

Tout le monde semblait m'avoir oubliée et je me fondais aisement dans la masse. C'est pour cela que j'etait surprise lorsqu'un beau jour je reçut cet ordre de mission du hokage :
Citation :
« Mission de rang B : Un de nos marchants se trouve à KiriGakure No Satô. Bien entendu, il doit faire le trajet terre-mer pour revenir sur Konoha. Malheureusement, l’homme refuse d’avoir comme aide celles des Kirijins en termes d’escorte. Vous êtes donc dépêché sur la zone de Kiri et servir d’escorte pour le marchand jusqu’à Konoha. »

J'était heureuse d'aller enfin a Kiri. Je n'y étais jamais allée et puis tout les prétextes sont bons pour échapper a la propagande incessante qu'on nous faisait subir de jours en jours.La nuit tombe doucement, mais surement et bientot il fait noir.

J'avise un arbre en bordure de la route et j'y grimpe. je choisit deux braznches pour installer mon hamac.Le repas que je prends est frugal mais ça me suffit.Le sommeil ne tarde pas a venir et a veclui les terribles songes de la nuit.


avatar
 ~ Shirunin Cryptographe ~
Kita ~ Shirunin Cryptographe ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 90
▌Inscription : 25/05/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang C ; Level 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
189/1000  (189/1000)
| Âge du personnage | : 16 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Second jour Mar 8 Nov 2011 - 21:50

Ce matin, en me levant, je suis étonnée par la vision des arbres autour de moi. Puis, je me remémore la veille et tout redeviens clair dans mon esprit. En voyant le ciel je remarque que j'ai fait une bonne grace matinée. Ce n'est pas tres important car le bateau que je dois prendre part seulement ce soir du port et ce port n'est pas tres loin de l'endroit ou je suis.

Je remballe toutes mes affaires puis je saute en bas de l'arbre. Pour mon petit dejeuner je me contente de quelques biscuits, salivant deja a la perspective de m'offir un festin au port. L'astre du jour illumine le ciel de ses rayons incandescents mais ne parvint pas a m'atteindre sous le couvert des arbres. Je marche d'un pas régulier en fredonnant une petite chanson, mais très vite je finis par m'ennnuyer en essayant de me motiver a la vue de la route defilant devant moi et a la perspective que, bientot, je serais au port.

Aux environs de midi, je commence a avoir faim. Je deballe un paquet soigneusement envolloppé qui contient des aliments froids que je mange sur la route.

Quelques instants plus tard, les premières maisons apparaissent devant moi. Je reconnais la structure ordonnée du bourg cotier si semblable a celle de mon village natal. Les premières maisons, de pierres blanches entourées par des rues propres appartiennent surement a des riches bourgeois ou a des gens aises. Les restaurants de ce quartiers proposent des prix exorbitants pour de la nourriture de qualité. mais ces quartiers ne m'interssent pas.

J'avance vers la mer, là ou se trouvent les quartiers mal fréquentés de la ville regorgeoants de tavernes louches où dorment des ivrognes. En traversant les ruelles sombres, je vois une foule de gamins des ruesz, débraillés. Ils me suivent des yeux et certains d'entre eux me demandent : "Vous êtes vraiment un ninja ? c'est comment a konoha ? Pourquoi êtes vous ici ? Comment on fait pour devenir ninja ?" Je répond du mieux que je peux a leurs questions, heureuse de l'attention que je suscite.

Je quitte cette joyeuse marmaille pour rentre dans un petit bar. Ce genre d'edroit, généralement déconseillé aux jeunes fille de mon age me rend curieues et je decide d'aller y jeter un oeil. Quand j'entre dans cette petite auberge, tout des regards avides se tournent vers moi. Je n'y prète pas attention et je m'assoit une table.

Quelques secondes plus tard, un homme vient s'assoir en face de moi. Il lance une blague qui fait rire ses compagnons affalés sur les tables alentour et qui me laisse de marbre. Je lui propose tout de suite de faire un poker histoire de me distraire en exhibant une bourse pleine de ryos. Mon voisin de table accepte tout de suite. dès les premières minutes du jeu je remarque que mon voisin de table est un professionel. Mes parents étaient très bon a ce jeu et m'en avaient appris les règles depuis ma petite enfance. Les heures passent a une vitesse folle pendant la partie si bien que j'en perds la notion du temps. Puis, la partie se termine avec ma victoire. Naturellement, je réclame l'argent que j'ai gagné.

Il me répond avec un sourire cruel et en sortant un poignard : "Désolé ma petite mais a l'instant même ou tu a franchi cette porte, ton destin était fixé."Les autres personnes de la salle l'imitent . Je suis bientot entourés d'une dizaines d'ivrognes maladroits. Sans me poser de question, je prend mon marteau. A l'origine, le marteau n'est pas une arme faite pour tuer mais quand je sors, le sol était devenu rouge.

Je ne m'était pas rendue compte qu'il était déja nuit et je rentre au quai en catastrophe. Un marin m'acceuille et m'invite de la part du capitaine a venir manger. Le bateau demarre tandis que je prends le repas avec le capitaine. Je ne tarde pas a rejoindre ma cabine, puis je vais me coucher.

Demain, nous prendrons les routes de la vaste mer...[rang B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mangeons et buvons, car demain nous mourrons... [Tour I - Terminé]
» C'est nous l'futur, c'est nous les ringards de demain »
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de l'Eau ~ Mizu no Kuni :: Kiri Gakure no Sato :: Portes du village-