Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Mariage trompeur ? [Mission rang D / solo]

InvitéInvité
MessageSujet: Mariage trompeur ? [Mission rang D / solo] Dim 8 Jan 2012 - 3:04

Citation :
* Mission : Solo
Grade : Genin et plus
Rapport : Non éxigé
  • Un récent mariage fut célébré dans les rang de Kumo mais d'hors et déjà le couple serait en proie à l'infidélité, pour le compte du jeune marié allez espioner sa femme sans vous faire repérez ! Note : La femme en question est une chuunin du village

Ce matin, je m'étais levé tôt. Comme d'habitude... Il était vers les six heures et demie du matin que je me dirigeai vers le bureau du Raikage. Je saluai les ninjas de garde d'un mouvement de tête tout en continuant ma route. Arrivé devant la porte, je frappai à la porte puis rentra dans le bureau. Le Raikage était là, plongé dans ses documents. Je m'avançai dans le bureau, il ne m'avait toujours pas vu. Je fis semblant de me racler la gorge pour qu'il sache que je lui là. Sans même lever la tête, il me demanda « Le dossier de la mission est sur la table. Prends-le, il est déjà tout préparé. Bonne chance.». Etonné, je pris le dossier puis sortit du bureau. Je l'ouvris puis lut la description de la mission : « Un récent mariage fut célébré dans les rangs de Kumo mais d'hors et déjà le couple serait en proie à l'infidélité, pour le compte du jeune marié allez espioner sa femme sans vous faire repérez ! Note : La femme en question est une chuunin du village ». Ayant fini de lire la description, je rangeai le dossier dans mon sac puis partît à la recherche du jeune homme pour d'autres informations. Arrivé au lieu de rendez-vous, il s'approcha de moi et me demanda :

- Est-ce que c'est vous le ninja qui doit s'occuper de la mission que j'ai donnée au Raikage ?

J'acquiesçai puis lui répondit d'un ton neutre :

- Oui, c'est bien moi. Je m'appelle Sataro, enchanté. Je suis un genin du village de Kumo. Pourrais-je avoir d'autres informations sur la personne ?

Le jeune homme baissa la tête puis la releva et dit :

- Elle s'appelle Pozinira, elle a vingt ans, elle est blonde, les yeux marron. Mesurant à peu près un mètre soixante-dix pour soixante kilos. Toutes les après-midis, elle s'absente environ deux voire trois heures. Le soir, elle sort pendant une ou deux heures aussi pour aller je ne sais où. Elle ne veut pas me dire. Je m'inquiète beaucoup surtout que l'on s'est marié il n'y a pas si longtemps.


Je le regardais d'un air moite en lui disant que j'allais m'occuper de ça et qu'il pouvait rentrer chez lui. Je lui ferais un rapport tous les soirs. En attendant que la jeune femme sorte, j'allai m'installer sur un toit qui donnait sur l'entrée de leur maison. Kuro apparut derrière moi, il venait sans doute de se réveiller. Il vint s'asseoir prêt de moi.

Quelques heures plus tard, le soleil était haut dans le ciel et la faim commençait à se faire sentir. Personne n'était encore rentré ou sorti de la maison du jeune homme. Maintenant, cela faisait trois heures que j'attendais assis sur le toit. Je me levais pour me décontracter, tout en me levant les os de mes jambes et de mes bras craquèrent. Je m'étirai un grand coup tandis que Kuro faisait de même. Me rasseyant, je continuai de fixer la porte.

Encore une autre heure plus tard, Pozinira sortit de chez elle. Je l'a suivis discrètement, je pus remarquer qu'elle surveillait beaucoup ses arrières, je me demandais même si elle ne m'avait pas remarquée.Elle tourna dans une ruelle, je continuais de la suivre. Elle rentra dans un bâtiment au fin fond de cette fameuse ruelle. J'attendis quelques minutes tout en me demandant : « Mais qu'est ce qu'elle fabrique ... » puis, tout à coup elle ressortit en hâte du bâtiment. Elle ne retourna pas chez elle, mais elle alla en direction du marché. Il y avait une énorme foule, j'essayais de la suivre tant bien que mal, mais malgré ma petite taille, je ne m'imposai pas beaucoup dans tout ce monde. Je finis donc par la perdre de vue, je grimpai sur une petite tour pour pouvoir mieux distinguer les personnes dans cette foule. Ne la trouvant point, je retournai sur le toit où j'avais déposé mon matériel pour voir si elle n'était pas déjà rentrée. Ne la voyant pas revenir j'en tirais conclusion qu'elle était revenue avant moi.

En voyant que le jeune garçon me cherchait de vue, je descendis du toit, me remarquant, il s'approcha de moi et me demanda d'un air très inquiet :

- Alors ? Où est-elle allée ? Qu'à-t-elle fait ? Me trompe-t-elle ?

Je lui fis signe de se taire et de me laisser parler :

- Vers seize heures, cet après-midi, elle est allée dans un bâtiment dans une ruelle où elle a passé plusieurs minutes. Elle s'est ensuite dirigée vers le marché où je l'ai perdue de vue... C'est tout pour aujourd'hui.

Le jeune garçon me regarda triste, il devait s'attendre à de meilleures nouvelles. Il était tard, je décida donc de dormir à la belle étoile sur le toit. Il faisait plutôt bon pour une nuit de printemps. Une journée qui s'est soldée par un échec total. J'espère que celle de demain se passera mieux.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Mariage trompeur ? [Mission rang D / solo] Dim 8 Jan 2012 - 23:58

Sous le soleil levant, j'ouvris les yeux. La fraîcheur matinale sur mon visage me faisait du bien. Kuro lui dormais près de moi. Le soleil était encore quelque peu caché par les montagnes. Mais dans quelques heures, il montera dans le ciel et éblouira Kumo.

Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas plut ici. Ce n'est pas que ça me manque, mais les arbres et les fleurs commencent à se dessécher. Bref, une nouvelle journée d'espionnage qui commence. Je descendis du toit tout en laissant Kuro dormir pour aller me prendre un petit déjeuner. Essayant de me dépêcher pour ne rater aucune chose importante en rapport avec la mission. Sur le chemin du retour, en remontant sur le toit, il s'aperçut que Kuro était éveillé. 

Je lui souris puis je m'assis à ses côtés. Il monta comme à son habitude sur mes épaules. Je l'entendis ronronné sentant sa poitrine tremblée contre mon épaule.

Rien ne se passait durant plusieurs heures. Il était bientôt treize heures qu'une silhouette se dessina près d'une fenêtre. La silhouette était celle d'un homme, mais ce n'était pas celui qui m'avait confié cette mission. La silhouette était plus musclée et imposante que le jeune homme. Je décidai donc de me rapprocher de la fenêtre pour écouter ce qu'il se passait là-dedans. Une fois extrêmement grave cria :« Il ne te reste plus beaucoup de temps pour le reste de la rançon. Qu'est-ce que tu fiches ? Tu veux qu'on se fasse tuer ou quoi ? » Je me demandais bien de quel rançon il parlait. En essayant de me rapprocher un peu plus, en baissant les yeux, j'avais pu remarquer un fil tendu qui devait être relié à une alarme ou autre sorte de piège. Je décidai donc de faire marche arrière. Remontant sur le toit, j'attendis de voir qui allait donc sortir de la maison. Personne ne sortait, ça me paraissait bizarre. Je retournai près de la maison, mais il n'y avait plus personne dans la maison. Étais-je en train de rêve ? Je me pinçai pour voir, mais non. Je ressentis bien la douleur et une marque rouge apparaissait sur mon bras. Je n'en croyais pas mes yeux, ils ne pouvaient pas avoir disparus...

J'attendis encore quelques minutes, toujours rien... Kuro se demandait à quoi je pensais. Je pivotai la tête pour le regarder. Il m'observait avec ses grands yeux jaunes. Un bruit de serrure me fis tourné la tête en direction de la maison. Quelqu'un l'ouvrait de l'intérieur. C'était Pozinira qui sortait, immédiatement je me levaipour la suivre discrètement. Mais cette fois, je restais sur les bâtiments et j'avais demandé à Kuro de la suivre depuis le sol. Elle retourna dans la même bâtisse qu'hier, mais qu'y avait-il la dedans.

Une trentaine de minutes après, elle ressortît et emprunta le même chemin que la dernière fois. C'est-à-dire, elle passait par la place du marché. Kuro étant plus petit pouvait la suivre et m'indiquait où elle allait. Sur une petite tour, je suivais la jeune femme des yeux depuis cet endroit. Kuro toujours à ses traces, la suivait de très près pour ne pas la perdre de vue. Elle se dirigeait vers une impasse très éloignée du reste et cria : « Je sais que tu es là! Sors de ta cachette ! » Je ne sortis pas, mais je pus voir Kuro entrer dans l'impasse et voir que Pozinira était retourné et regardait la boule de poil. Elle continua « Tiens tiens, je parie que tu es son familier et que tu devais me suivre depuis le sol ? » J'ouvris grand les yeux étonné, mais comment savait-elle ça ! Que Kuro était avec moi et qu'il devait la suivre depuis le sol. Mon fidèle compagnon sentant le danger essaya de s'enfuir, mais Pozinira apparut devant lui. Je pensais « Merde ! Elle est rapide » tandis que Kuro affolé criait « Aide moi Sataro, aide moi .» Pozinira attrapa le chaton par les queues. Je me dépêchai de descendre et cria :

- Pose-le ! Tout de suite

Elle se retourna vers moi, tenant toujours le chat par ses queues. Me dévisagea et dit :

- C'est un jeune ninja comme toi qui me suivait depuis hier ? Et cette bestiole t'appartient ?

Je regardais Kuro puis Pozinira, elle souriait d'un air qui m'agaçait on ne peux plus. Cette histoire commençait à fortement me taper sur les nerfs. Je la regardai d'un air tellement agressif que je faisais peur à Kuro. Je lui lança :

- On m'a confié une mission qui vous concerne ! Lâcher le !

Elle arqua légèrement un sourcil, puis dit d'un ton qui voulait en savoir plus :

- Une mission tu dis ? Quel genre de mission ?

Je la regardai d'un air supérieur tout en disant :

- Vous n'avez pas à le savoir. C'est Raikage-sama qui me l'a attribué !

- Le Raikage dis-tu, en se grattant le menton, tu fais donc partie de Kumo...

Elle lâcha Kuro qui courut vers moi et sauta dans mes bras. Il couinait, tremblait. Il me dit : « Merci Sataro, merci» Je le caressais de la tête jusqu'au bas du dos tout en observant la jeune femme. Elle me lança aimablement, si je pouvais lui donner le résumé de la mission. J'hésitai quelques instants puis me rappelant que j'avais un double, je lui envoyai la copie. Elle la lut, quand elle eut terminé de lire, elle leva la tête puis m'observa. Elle éclata de rire et me dit de venir chez elle pour attendre son mari. Je me méfiais tout de même de la jeune femme. Nous marchâmes à côté d'elle. Enfin arrivés devant leur maison, elle me fit rentrer, me conduisit jusqu'au salon et me fit asseoir. Elle revint dans le salon pour me demander si je voulais quelque chose à boire, mais je refusai. Un peu perturbé par ce changement de comportement, je démarrai la conversation :

- Pourquoi avez-vous rigolé tout à l'heure dans l'impasse ?

- Et bien je ne pensais pas que mon mari allait demander au Raikage de faire une enquête sur moi parce que je m'absentais durant plusieurs heures.

- Que faisiez-vous dans ce bâtiment près de la ruelle ?

Elle me fixa droit dans les yeux puis me répondit :

- Je suis une chasseuse de prime. Le bâtiment près de la ruelle est l'endroit où je dois déposer les cadavres des nukenins qui sont recherchés... Ce lieu est gardé secret ...

- Votre mari n'est pas au courant que vous êtes une chasseuse de prime ?

Elle me dévisagea et me lança :

- J'ai le droit d'avoir mes secrets ...

- Je vais rédiger un rapport sur cette mission. Je devrais signaler ce que vous avez fait dans mon rapport,etc. Je dois aussi faire un rapport oral à votre mari, mais je vais attendre qu'il arrive pour le lui faire.

Pozinira me sourit et me remercia.. Je continuai de la regarder comme Kuro qui était couché sur mes genoux. Une question me tracassait depuis ce matin, je me permis de la lui poser :

- De quel rançon parliez-vous ce matin avec votre ami ?

La kunoichi me regarda d'un air ahuri :

- Comment avez-vous su que c'était moi ? Mon ami ne parlait pas à moi mais à un autre collègue qui travaille pour l'endroit où je dépose les cadavres. Il n'avait plus assez d'argent pour me payer la rançon qu'il me devait donc je les ai menacés de mort. Je suis sorti de la pièce pour les laisser discuter entre eux.

- Je vous ai reconnu, car vous avez regardé par la fenêtre et j'ai reconnu votre silhouette.

La poignée de la porte d'entrée pivota et le mari de Pozinira rentra. Il fut ébahi de me voir dans le salon avec son épouse assise en face de moi. Ne sachant pas quoi dire, il bégaya :

- Mais...Co...Comment... ça se fait ?

Sa femme le dévisagea :

- Alors, comme ça tu as déposé une mission pour savoir ce que je faisais de mes journées ? Tu n'as pas honte ? Franchement ! Tu ne fais même pas confiance à ta propre épouse ! Tu me déçois réellement ...

Son mari baissa les yeux en regardant ses pieds. Je me levai pour m'en aller quand Pozinira me demanda si je ne voulais pas rester plus longtemps. Je refusai, car je ne voulais pas déranger. Il avait des choses à se dire. Je regardai le mari et lui dit d'un ton amical que s'il voulait lire le rapport de mission, il devait demander au Raikage. En sortant de la maison, je soupirai un grand coup en me disant encore une mission qui n'a servie à rien ... Kuro grimpa sur mes épaules et je rentrai chez moi pour écrire le rapport. J'écrit dedans : «
Jour 1 :

Pozinira, sortit de chez elle vers quatorze heures pour se diriger vers un bâtiment. Je ne savais pas ce qu'il contenait. Vers quatorze heures trente, elle sortit du bâtiment et se dirigea vers la place du marché où dans la foule je la perdue de vue. Vers seize heures, je rentrai à mon campement. Elle devait sûrement être rentrée avant moi. Vers dix-neuf heures, je fis mon rapport au mari.

Jour 2 :

Vers treize heures, une silhouette apparut par la fenêtre de leur maison. Je me rapprochai pour écouter ce qu'il se disait. Peu après, plus personne n'était dans la maison. Vers quatorze heures, Pozinira sortit de chez elle en direction du même bâtiment. Se redirigea vers le marché où cette fois j'ai réussi à garder sa trace, mais elle m'avait tendu un piège. Elle savait que je la suivais. Elle me demanda le résumé de la mission, je lui donnai le double qu'elle lût. Après, elle changea de comportement et me proposa de venir chez eux pour boire quelque chose et attendre son mari. Elle m'expliqua que c'était une chasseuse de prime et qu'elle s'absentait pour aller voir celui à qui elle devait remettre les corps.
»

Mariage trompeur ? [Mission rang D / solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» Loup y es-tu? (Mission Rang C, Solo, Finie)
» Des animaux à libérer ? Euh ... (Mission Rang C ; solo)
» Mission rang B - Solo - Une marionnette perdue...ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Kumo Gakure no Sato :: Place principale-