Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

Partagez

Mission de rang B (part.2 / PV Jizo)

InvitéInvité
MessageSujet: Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 10:51





.:I face à face. I:.



"Le bourdon se lamente, et la bûche enfumée
Accompagne en fausset la pendule enrhumée
Cependant qu'en un jeu plein de sales parfums,


Héritage fatal d'une vieille hydropique,
Le beau valet de coeur et la dame de pique
Causent sinistrement de leurs amours défunts."


Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) 430919mSanstitre

Quand je vis l’étincelle de frayeur traverser le regard de Jizo, j’hésitai entre le rassurer et ne rien dire puis finalement, j’optai pour un sourire plus ou moins apaisant. A quoi bon chouchouter ces élèves si c’était pour en faire des ninjas ? Ça n’avait pas de sens… Je n’avais jamais autant progressé que dans la peur, le danger de mort, l’incertitude et la faiblesse. Tôt ou tard, ces jeunes shinobis seraient à même de protéger leur village sans moi… Mais en attendant, ils avaient encore bien des progrès à faire avant d’en être capable… D’ailleurs, je n’étais jamais tranquille à l’idée Kumo derrière moi quand je partais en mission car depuis le départ de Kakuzo Hidemi, aucun ninja de haut rang n’était véritablement présent. Oh, bien sûr il y avait quelques juunins, des ANBU parfois, mais les ninjas de talents se comptaient sur les doigts d’une main… Il y avait eu Kakuzo, son bras-droit disparu, moi sans me vanter…

« Ou peut-être un peu…
Beaucoup, même ! »

… et l’héritière du clan Yotsuki qui n’avait pas encore eu le temps de faire ses preuves. Maigre réconfort… Il fallait que le conseil trouve un remplaçant, et vite. Je n’avais pas passé toutes ces années dans ce village à me forger une nouvelle identité dans l’omission et le mensonge pour que des brigands ou des villages ennemis viennent faire la peau à Kumo. Oh non, je ne laisserai jamais passer une telle chose… Trop d’efforts avaient été fournis, l’akatsuki commençait peu à peu à étendre son influence… Et comme j’avais désormais une main discrète mais bien présente sur la nation de la foudre, il ne manquait plus qu’à agripper les autres.
Un bruit sourd rappelant une chute me ramena à la réalité et je baissai mon regard sur la scène qui se déroulait en bas. Jizo s’était éloigné de moi dès que je lui eus dit que des ninjas allaient peut-être nous attaquer et je le vis s’installer sur un rocher de l’autre côté du clan. C’était une mauvaise idée car le champ de vision était plus limité que celui qu’il avait eu ici mais je le laissai faire afin qu’il découvre lui-même ses erreurs. Heureusement pour lui, les poursuivants qui nous suivaient depuis le début de l’après-midi n’étaient pas d’un niveau transcendant et l’un d’eux passa au-dessus du jeune genin sans même l’apercevoir.

Une erreur qui va lui couter cher… Commentais-je en m’enfonçant un peu plus dans l’ombre.

Immédiatement, Jizo réagit et il utilisa une technique doton, celle de la boue collante, pour l’immobiliser avant de le tuer. Il n’avait pas hésité un seul instant à lui planter ses kunais dans le dos avant de l’achever, c’était plutôt une bonne chose bien que je fusse assez étonnée de le voir agir ainsi. Dans ma vie de kunoishi, j’avais souvent vu les shinobis des villages hésiter à donner la mort, surtout quand ils avaient peu d’expérience. Tuer de sang-froid nécessitait d’être quelqu’un d’intègre… ou bien d’être dénué de pitié. Oui, je me rappelais encore de ma première victime, ça m’avait fait très étrange sur le coup. Quand ses yeux vitreux vous fixent sans bouger et que vous entendez la dernière respiration de son corps immobile s’échapper de ses lèvres… Je n’avais ressenti aucun contentement. Mais aucun regret non plus.

Jizo se tourna brièvement vers moi, pour tenter de percer mon absence de réactions et j’attendis qu’il se concentre à nouveau sur le combat pour commencer à bouger. Evidemment qu’il n’avait aucune chance face à trois ennemis de niveau chuunin… Si ça avait été le cas, je l’aurais fait passer juunin sans hésiter. En attendant, s’il arrivait à en battre deux, trois même avec un peu d’espoir, c’était toujours ça de gagner…
Vérifiant la position des quatre autres qui se tenaient en retrait, attendant leur coéquipier qui était sans doute parti en éclaireur, je me laissai alors silencieusement tomber de mon promontoire, me rattrapant souplement au sol. Là, vérifiant que mon arme était toujours accrochée à ma ceinture, je me mis en marche, sans un bruit, mes pas effleurant le sol sans laisser de traces. Il était temps de s’amuser un peu, nous aussi…

« Des faibles, on va s’ennuyer, ouais !
Quand on te donne une portion, tu veux avoir le plat entier.
Hein ?
Façon de dire qu’il serait temps que tu te contentes de ce qui s’offre à toi.
Je préférais le temps où nous choisissions nous même nos victimes…
Ha… Chasseuse de primes, ça remonte à loin. »

Je vais commencer par deux, on verra s’il s’en sort face à trois.

C’était risqué, trois chuunin face à lui et il perdait à coup sûr. Mais contrairement à nos ennemis, il savait où se trouvaient les pièges et surtout, il connaissait la géographie de notre terrain de combat. Alors trois chuunin face à un genin c’était désavantageux, mais un chuunin à la fois contre un genin en passe de monter de rang, ça pouvait toujours fonctionner… Mais pour ça, il allait falloir que je les sépare afin de lui faciliter la tâche. Oui, si je partais du village avec un élève et que je rentrais sans, ou avec des morceaux en moins, j’allais sérieusement me faire allumer… Déjà qu’on m’avait reproché l’état d’Okami et Romero lors de ma première mission avec des genins, il allait sérieusement falloir faire attention, maintenant.
Dépassant Jizo qui regardait autour de lui, je me glissai derrière le rocher sans qu’il me voie et continuai ma route vers le groupe de ninjas ennemis qui devaient s’impatienter de ne pas voir revenir leur collège. Me plaçant derrière eux entre deux rochers, profitant de la nuit pour me cacher dans l’ombre, je les vis enfin se mettre en mouvement. Deux d’entre eux partirent en avant et j’optai pour la solution de m’occuper des deux autres, laissant Jizo s’en sortir. Avec un peu de chance, il ne serait pas trop abimé avant que je revienne…
Laissant le groupe mettre de la distance entre les deux binômes, j’interceptai les deux derniers au moment où ils s’élancèrent à leur tour pour contourner le camp par l’autre côté. Se stoppant devant moi, leur air surpris changea rapidement en une lueur soulagée. Une femme seule, ça ne leur faisait guère peur...

Eh bien ! Lança l’un d’eux, un quadragénaire patibulaire. Je ne savais pas que le boss se payait la compagnie d’aussi charmantes créatures !

« Séduisant, comme approche. Je craque littéralement.
Les hommes et leur pseudo virilité, alors… »

Ne prenant pas la peine de répondre, je posai une main sur la garde de mon arme. Ce simple geste eut l’effet escompté et ils se jetèrent vers moi chacun à leur façon. L’un d’eux me jeta une attaque raiton, un éclair simple qui me heurta brutalement me faisant reculer d’un pas. L’autre avait tiré deux sabres qu’ils faisaient virevolter adroitement entre ses mains. Des ninjas de niveau chuunin élevé, je n’avais pas intérêt à tarder…
Quand l’épéiste se jeta sur moi, je stoppai sa lame à main nue tandis que la deuxième, grésillant d’une aura bleuté à cause de la technique précédente, transperça son torse avant de ressortir rougeoyante dans son dos, teinté d’une délicate couleur argenté. Sa chair fondant autour de mon poignet sous la chaleur causée par l’attaque précédente, il posa un regard stupéfait sur mon visage avant de s’effondrer au sol, sa tête heurtant le sol comme une coquille d’œuf.
Le deuxième resta un moment interdit en voyant son ami se faire tuer aussi aisément et avant qu’il ne réfléchisse à s’enfuir ou non, je passai vivement à ses côtés, ne prenant pas la peine de voir son corps se faire empaler sur de longues pics de métal. J’avais un élève face à deux ninjas et je me rendais compte que leur niveau était loin d’être aussi faible que je l’avais cru…

S’il vous plait, faites qu’il soit vivant… murmurais-je en accélérant. Un élève mort en mission, sur un CV c’est rédhibitoire !

Là c’est sûr, si je rentrais seule parce que j’avais tout simplement voulu tester mon élève, j’allais me prendre un savon mémorable. Bon, façon de parler, mais ça risquait de compromettre fortement mes chances de me rapprocher du pouvoir de Kumo ! D’autant plus que même si on me connaissait comme Juunin, officieusement j’étais une ANBU, alors laisser mourir un genin à mon grade, c’est comme si un chef pâtissier était incapable de faire une tarte aux pommes.
Quand j’arrivai sur le lieu de terrain, je me rendis compte que j’avais devancé les deux assaillants. S’étant immobilisés derrière un rocher, ils fixaient droit devant eux et j’imaginais très bien Jizo en train d’attendre les autres ennemis en regardant partout autour de lui…
Me hissant sur un promontoire, je pouvais agir rapidement si ça dérapait tout en restant discrètement en retrait afin de laisser Jizo se débrouiller. Deux chuunins face à lui, il n’en sortirait pas indemne… Mais tout ce qui comptait pour moi, c’est qu’il soit vivant.

Va jusqu’où tu peux… On verra bien si j’ai à intervenir.

« Au pire, tu utilises le shousen ?
Evidemment… »

Croisant les jambes, je vis bientôt les deux ennemis se remettre en mouvement, chacun passant d’un côté du rocher pour faire face à Jizo, l’un devant et l’autre derrière. Une bonne approche, j’avais hâte de voir ce que ça allait donner…



Jizo
 ~ Genin de Kumo ~
Jizo ~ Genin de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 246
▌Age : 22
▌Inscription : 04/09/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | C / 10 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Left_bar_bleue17/2000Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Empty_bar_bleue  (17/2000)
| Âge du personnage | : 14 ans
MessageSujet: Re: Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 11:31

Je continuais de regarder Kaleis... Me posant tout un tas de questions sur son comportement, je me déconcentrais de plus en plus. Je secouais ma tête, me laissant le temps de reprendre mes esprits. Elle n'était plus là. Je regardais les alentours, la cherchant, mais plus important encore, cherchant les autres ninjas qui accompagnaient ma victime. Je restais immobile, stressant, pensant à un quelconque moyen de m'en sortir vivant. Les possibilités étaient restreintes... Fuir tel un lâche, combattre comme un héros, et me faire aider par plus haut gradé que moi. Ma volonté m'empêché de fuir, mais ma puissance n'était pas assez grande pour combattre. Le choix était vite fait, mais comment demander de l'aide à mon camarade d'arme ? Il fallait que je me débrouille seul... Le regard concentré, j'étais prêt à faire face à toutes les situations. Mais alors que je scrutais le terrain, j'entendis des cris de douleur à quelques mètres. Je ne paniquais pas. La lune offrait une visibilité correcte, et s'était des voix d'hommes. Aucune raison de s'inquiéter. De plus, je faisais, et je fais confiance en Kaleis Maboroshi. Elle sais se tirer des situations les plus périlleuses... Sa y est, le stress commençait à monter de nouveau, des bruits de pas se faisaient entendre, ce qui changeait l'ambiance de la soirée, qui passait de flippant à terrifiante. Le vent faisait flotter mes cheveux roux, qui s'hérissaient de peur. Le ventre noué, je suivais du regard les bruits que j'entendais avec mes oreilles décollées. Devant, derrière, je me faisais prendre en sandwich par deux individus. Devant moi ? Le même rocher, calciné par un katon monstrueux... D'ailleurs, mon dos à pris un sacré coup. Quant à derrière moi, il n'y avait que quelque buissons, accompagnaient de petites roches de la taille d'une jambe d'enfant. Les bruits de pas s'approchaient de moi, je ne savais où regarder. Soudain, un kunaï sortit de l'ombre, je me retournais. Il venait du coter du rocher brûlé... Je faisais tout, et j'avais raison, pour garder mon calme. L'esprit concentré, je devinais avec facilité, que ce n'étais qu'une diversion faite, de manière à ce que mon deuxième adversaire m'attaque en traître. C'est pourquoi, en courant vers la roche brûlante, je joignis mes mains pour faire sortir un mur de terre du sol. Une volée de kunaïs, étoiles dentelées et autres armes blanches venaient s'y heurtaient. Peine perdue... Mon mudra de terre était infranchissable par ces petits couteaux de pacotilles. L'adversaire qui était derrière moi ne pouvait plus m'atteindre, tant qu'il n'avait pas franchis ce mur. J'avais en réalité cinq bonne seconde d'avance sur lui. J’étais assez fier de moi, j'avais eu le bon réflexe, que de réaliser ce jutsu, et au bon moment pour couronner le tout ! Mais, il y avait le deuxième adversaire, lui, était caché. Je n'avais aucun moyen de deviner sa présence. Je passais également, semblablement à ma toute première victime, au dessus du rocher. De là, je pouvais avoir une vue sur mes deux adversaire, malgré la discrétion de l'un d'eu. J'étais seul, genin, face à deux chuunins de haut niveau. Mais malgré tout, je pensais, et j'avais surement raison, avoir l'avantage sur cette situation. Je connaissais le terrain, et j'avais l'affinité de chakra adéquat. De plus, j'y avais déjà posé des pièges. Je courrais fuyant à un endroit, un lieu simple, occupé par quelques petites roches... Mais ce qui qualifié ce terrain, c'était son inclinaison. Il est vrai que, même si je n'ai pas un sens de l'observation sur-développer, le kenjutsus est un art apprécié par les ninjas, et l'un de mes deux adversaires en particulier. Or, en me tenant en haut d'une pente, ils auront du mal à m'approcher avec une rapidité maximum, ce qui me laissera le temps de riposter facilement, avec plus de recule. Les deux adversaires arrivent. Je les vois, à une centaine de mètre de moi, ils se déplacent avec une détermination sans pareille. Malheureusement pour eux, le montée va les coupés dans leurs élans. Je préparais la riposte. Des parchemins explosifs quelques mètres au dessous de moi, des kunaïs au sol pour une éventuelle permutation... Ils continuèrent leurs ascension vers moi... Je stressais. Je paniquais, mais en même temps, j'analysais vaguement la situation. L'un des deux chuunins, à ma gauche plus précisément, était spécialisé dans le combat à l'épée comme je l'avais prédis. Une épée lourde, difficile à manier, mais qui faisait très mal à première vu. Celui-ci était moins rapide, et peinait à monter la pente raide. L'autre, était plus mystérieux, mais surement adepte de Ninjutsus. En effet, les mains inoccupées, il avait le champs libre pour effectuer des mudras, et m’asséner un coup puissant. L'épéiste était encore loin, je l'observais, voyant ses déplacements et sa façon de bouger. Observant la haine qu'il rejetée dans son regard noir, terrifiant. Soudain, une poussée d’accélération se faisait entreprendre. Il avançait vers moi, la vitesse doublée, et du chakra se dégageait de ses pieds. Un jutsus de vitesse ? Pensais-je. Je glissais très rapidement mes yeux sur le deuxième ninja. Il restais loin, observant son camarade. Préparait-il quelque chose ? Le combat allait prendre place. Je me concentrais uniquement sur le ninja adepte du kenjutsus. Celui-ci s'apprêtait à me transpercer dans mon élan... Il était à trois mètres en dessous de moi. L'épée devait en faire deux, il déclencha le piège explosif que j'avais posé, ce qu'il lui abîma surement la jambe d'appuie. Mais il n'allait pas renoncer si facilement, et sauta dans ma direction, la pointe de l'épée, brillante, dirigée vers ma petite tête, j’esquivais facilement ce coup sec. Il planta sa glaive dans le sol, et se servis de cet appui pour réaliser un tour sur lui même, la jambe tendue, pour me donner un coup de pied violent. Ce qu'il réussi de faire. Malheureusement pour lui, j'étais plus malin qu'il n'y paraissait, avant de me prendre ce coup, je dégaina un parchemin explosif que je mit dans la paume de ma main. Je les plaçaient de manières à ne pas me prendre le pied de plein fouet sur le visage, mais surtout, à coller ce papier enchanté sur le tibia de mon adversaire. La force de son coup était énorme. Rapidement, j'étais étalé sur le sol, immobile... Dévalant la pente tel un rondin... Je souffrais, mais je savais que j'avais réussi, ma stratégie avait payée... L'épéiste se saisi d'élan, et courra en ma direction pour me trancher sous le poids de sa lame. Je fermais les yeux, ne voulant pas regarder le spectacle. L'explosion se fit entendre. La jambe de mon assaillant était complètement détruite, et le corps de celui-ci endommagé. Mon état non-plus n'était pas au top de sa forme, mon premier adversaire mort, mes deux jutsus doton... Mais je ne devais abandonner. De plus, j'avais une ouverture facile sur mon second adversaire au probable Ninjutsus. Je rassemblais mon chakra, pour permuter rapidement avec les kunaïs que j'avait précédemment laissé. Dans mon élan, je dégaina vite mon épée, avant de tenter de la planter dans mon adversaire. Mais je fut stopper net. De la terre sortit du sol, et m’arrêta. L'adversaire me regardait, réfléchissants surement, sur mon sort, qui allait être celui de la mort...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Icon_minitimeMer 31 Oct 2012 - 0:54





.:I Un de moins. I:.



"Le bourdon se lamente, et la bûche enfumée
Accompagne en fausset la pendule enrhumée
Cependant qu'en un jeu plein de sales parfums,


Héritage fatal d'une vieille hydropique,
Le beau valet de coeur et la dame de pique
Causent sinistrement de leurs amours défunts."


Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) 430919mSanstitre

Je voyais Jizo commencer son combat face aux deux ninjas. L'un d'eux était plus lent et il eut la bonne idée de s'en charger en premier. Fonçant vers lui, il parvint à esquiver un coup d'une épée particulièrement imposante mais son adversaire prit appui sur son arme pour l'envoyer valser avec force.
Haussant un sourcil en voyant le corps de mon élève voler dans les airs tel un ballon de foot expédié d'un bon shoot, il se reçut durement sur le sol avant de dévaler la pente comme un tonneau. S'ensuivit alors une déflagration lumineuse ainsi qu'un hurlement accompagné de quelques morceaux de chair sanguinolante... Un parchemin explosif, bonne idée.
Sautant de mon perchoir, je me dirigeai alors vers la scène de combat pour terminer ce que j'avais à faire... Tout avait été calculé depuis si longtemps, je jubilais à l'idée d'y être enfin parvenue.

"sadique
Moi je trouve ça ingénieux!
Au final, tu n'auras rien fait dans l'histoire."

Quand j'arrivai, Jizo était immobilisé par des liens de terre et son assaillant tenait un katana, sur le point de l'égorger. Son bras se dressant dans les airs, il amorça alors une descente inévitable... Et s'arrêta à deux centimètres de son crâne.
Mon bras bloquait son coup et il me fixa, étonné. Transperçant sa poitrine, le ninjas ennemi s'affala au sol et je me tournai vers Jizo, toujours immobilisé.

Beau combat, Jizo! commentais-je avec un sourire ravi.

Et levant ma main toujours armée, je lui souris une nouvelle fois... et lui tranchai la gorge.
Un de moins.



























BWAHAHAHA JIZO JE RIGOLE (putin j'aurais kiffé voir ta tête)
Jte préviens quand j'aurais terminé le vrai rp xDD TKT TKT T'ES ENCORE VIVANT!



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Mission de rang B (part.2 / PV Jizo) Icon_minitime


Mission de rang B (part.2 / PV Jizo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission rang B [part.1 // pv Jizo]
» La tour Yonzu, phase 2. Mission de Rang B en cooperation ( Ryu, Ayuka, Okami, Jizo, Jin )
» Mission de Rang A (Mission Solo post 2/4) Hijikata Toshizo
» Mission de Rang A (Mission Solo post 1/4) Hijikata Toshizo
» Mission de Rang A (Mission Solo post 2/4) Hijikata Toshizo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser