Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

Partagez

Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back]

InvitéInvité
MessageSujet: Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 0:05

  • Que dire de mon passé ou de mon futur ? Pour être tout à fait honnête, je n'en est pas la moindre idée et je ne veux pas savoir ce qui m'attend. Je ne regrette rien et aujourd'hui, je suis libre. Libre de faire ce qui me plait... Si ce n'est pas une denrée rare ça... A dire que je n'étais qu'une fillette du village caché de la feuille et maintenant, je fais partie de la plus grande organisation criminelle de tous les temps. Qui aurait pu deviner que j'allais en arriver là ? C'est difficile à croire mais c'est ainsi. Les ANBU, mes camarades de sang, sont intervenus et tuer mon père et c'est une chose que jamais je ne pourrais leur pardonner. Je me dis maintenant que j'aurais du suivre ma meilleure amie dès le début. Aujourd'hui, c'est un jour de peine car je dois non seulement me battre contre mes frères mais en plus, je dois pleurer mon père. C'est un bien joli programme en perspective dis donc. Mais je ne suis pas du genre à me laisser aller. Ce n'est pas ce que j'ai appris. Bien loin de là …


  • Je viens tout juste de quitter Konoha et les ANBU semblent me suivre. Et merde... Cela ne m'arrange pas le moins du monde. Tant pis, je vais devoir leur faire un piège. M'arrêtant dans un arbre, je me dissimule avec l'aide des genjutsu que je maîtrise. Pour eux, c'est clairement u piège car je profite qu'ils soient perdus pour lancer un bon coup vers le sol qui s'effondre. Hum... Me voilà tranquille. Je sors de ma cachette et je les regarde avec un sourire assez malsain. Je pose une de mes mains sur mon masque et je le retire avant de le jeter au sol.


« - Les poules auront des dents quand vous parviendrez à m'attraper... »


  • Je mets mes mains sur mes hanches avec ce même sourire que j'ai préservé avec le temps. Je détache ensuite le katana que tout les ANBU possèdent en les laissant sur le sol agonissant. Je le sors de l'étui et je leur dis.


« - Vous direz au village qu'il ne compte plus sur moi... Si vous survivez... »


  • D'un geste ferme, je raye mon bandeau avant de planter le katana dans le sol. Elle leur fait un petit signe de tête avant de disparaître. Désormais, elle est et elle restera un déserteur du village caché de la feuille de rang A. Autrement, il va y en avoir des prix sur sa tête. Mais cela ne semble pas la déranger. Reprenant sa route, elle garde ce sourire qui lui est si cher. Quittant alors le pays du feu, elle s'engage dans une forêt où je remarque une personne. En l'observant, je sais de qui il s'agit et c'est dans l'ombre que je me décide à la suivre. La ? Oui, c'est un gars et alors ? Je peux même vous le décrire... Il porte un chapeau avec un grelot et une cape noire avec des nuages rouges. Aucun doute, c'est bel et bien un membre de l'Akatsuki. Mais pour Hana, c'était une autre personne qu'elle connait ou pas et qu'elle serait ravie de revoir. Restant cachée et discrète, elle suit la personne durant plusieurs kilomètres. Au bout d'un moment, Hana se doutait que cette personne l'avait repéré mais elle attendait juste un signe de sa part et surtout, est ce qu'il l'a reconnu ? Elle l'ignore mais elle verra bien lorsque la personne fera un signe ou un geste...


Dernière édition par Hana Yü le Lun 20 Juil 2009 - 13:24, édité 2 fois
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Icon_minitimeLun 22 Juin 2009 - 17:25

Une journée qui s’annonçait longue en perspective, Milena actuellement leader de l’akatsuki, l’organisation criminelle la plus puissante et la plus réputée qui sois marchait dans une forêt plutôt sombre. Elle était a la recherche d’information sur le démon a sept queues … Shishibi, le but de cette fameuse organisation étant de rassembler les monstres les plus puissants que le monde des shinobis ai jamais connu a des fin encore inconnue, Milena mettait beaucoup de cœur dans cette mission. Cela faisait plus ou moins une semaine qu’elle avait quittée le repère de son organisation et marchait sans fin et de manière hasardeuse à la recherche de renseignements aussi infime soit t-il. La seule chose qu’elle savait de ce démon était que c’était une bestiole craintive et qu’actuellement elle n’avait pas de jinchuriki, donc était livrée a elle-même. Il paraîtrait étonnant que personne n’ai jamais vu ce monstre de plusieurs mettre de haut et de long, enfin après ces long jours de marche de la fumée était visible au loin, signe qu’il y avait de la civilisation non loin. Milena accéléra le pas, quelques instants plus tard elle se retrouvait dans un campement, certainement un groupuscule de nomades qui avait décidé de faire une petite pause. Une vingtaine de civile et certainement quelque ninjas inexpérimentés, ce n’était pas la peine de tenter une quelconque infiltration, elle garda donc la robe noire parsemée de nuage rouge et le chapeau de paille orné de grelots caractérisant les membres de son organisation pour pénétré dans ce campement précaire. Il y avait des enfants qui jouaient criaient et sautaient dans tous les sens, l’un d’eux couru vers Milena comme pour l’accueillir, il se planta devant la jeune femme avec un large sourire dévoilant toute ses dents.

- Bonjour monsieur ! D’où venez vous ? Vous cherchez quelque chose ?

Monsieur ? Evidement l’on ne pouvait pas deviner que c’était une femme dans la fleur de l’age, une femme, mais une femme sociopathe. Milena souleva son chapeau avec le pouce histoire que le jeune garçon voit le visage de cette personne qu’il appelait monsieur. Gardant un visage vide sentiments elle observait l’enfant de ses yeux jaune avec un regard froid. Le visage souriant de l’enfant changea immédiatement en voyant le visage impassible mais a la fois ci cruel de Milena. Lentement elle portait la main à la garde de son épée accrochée a un ceinturon sur sa gauche.

- Ha ! Un étranger que pouvons nous faire pour vous monsieur ? dit une voix dans son dos.

Tout aussi lentement elle se retourna pour voir de qui il s’agissait, un homme d’une trentaine d’année venait a sa rencontre, il était habillé de manière simple mais donnait l’impression d’être riche. Il avançait vers elle en se frottant les mains comme s’il était sur le point de conclure une bonne affaire, Milena qui commençait a en avoir marre d’être prise pour un homme enleva son chapeau et défis son chignons, chose qu’elle faisait rarement ces derniers l’empêchait de se battre en toute liberté, toute fois elle ne voulait absolument pas les couper. L’expression de l’homme qui avançait vers elle changea en un rien de temps, il n’était pas effrayer, mais plutôt surprit de voir une femme avec un teint aussi pâle. Il continua donc son avancée ver elle en disant :

- Ha ! Excusé moi charmante demoiselle, je vous invite a manger quelque chose pour me faire pardonner...

Milena qui le voyait déjà venir souleva un sourcil l’air septique, et sortie sa main de sa robe, main qui tenait le manche d’une épée a la puissance redoutable et répondit.

- Je prendrais bien du ramen. Son dernier repas remontait a cinq jours, et encor elle avait mangée quelque baies poussant sur un arbuste, en somme rien de nourrissant.

Elle suivit l’homme qui lui indiquait une tente non loin, Milena y entra et fut très surprise de voir que cette tente en question était aussi bien meublée qu’une maison quelconque, jetant des regards un peu partout elle se demandait combien tout cela pouvait bien coûter. Cet alors que le monsieur reprit la parole :

- je me présente, samanosuke a votre service. Avez-vous quelqu’un dans votre vie ?

- Saber Milena et non je n’ai eu aucun petit ami jusqu’a présent, et je ne compte pas en avoir.
Aussi sèchement que possible, dès qu’il lui a proposer un repas elle le suspectait déjà.

Elle était une kunoichi et n’avait pas le temps pour ces baliverne encore moins pour intégrée un campement de nomades, a quoi pensait t-il ? que parce qu’elle avait un teint de cadavre elle serait suffisamment désespérée pour sautée sur le premier homme venu ? ou était-ce une quelconque ruse pour lui faire baisser sa garde?
Les ardeurs de ce dernier semblèrent s’être calmée après une réponse aussi dure de la par de Milena il ne faisait que s’activer aux fourneaux, elle ne le quittait pas des yeux durant tout ce temps là. Finalement il la servit dans un bol qu’il nettoya a la hâte et lui apporta le bol. Dans la seconde qui suivit samanosuke se retrouva avec la lame d’Excalibure sous la gorge :

- je me disais bien que c’était trop beau … dit elle avec un rictus méprisant. Je parie qu’a l’instant même ou tu m’as vu tu as su que j’était un membre de l’akatsuki.

L’homme avala sa salive avec difficulté mais ne dit mot.

- et je suppose que tu as mis un puissant somnifère ou un poison mortel dans ce bol de ramen.
- c... comment … ?

- il m’a parut tout simplement suspect que tu nettoies quelque chose prit dans une armoire sans la moindre poussière, exactement comme le reste de cette maison parfaitement entretenue en faite. Mais tu peu toujours tenter de prouver ton innocence en buvant ce ramen. Continua t-elle en lui tendant le bol de sa main libre. Sache que si tu t’endors je me ferais le plaisir de séparer ta tête de ton corps. Et si c’est un poison mortel he bien tu mourra…Voyant que l’homme ne bougeait pas mais observait avec dégoût le bol empoisonné, Milena reprit la parole :

- tu pourrais avouer je te laisserais p’t’être la vie sauve, mais ce silence prolongé est déjà un aveu en soit. Continua t-elle avec un sourire mauvais. Donc j’aimerais savoir sais-tu ce qu’es un bijuu ? demanda t-elle avec froideur, virant du sadisme au sérieux.

- un bijoux ? j’en ai a la pelle …

- j’ai dis un bijuu un démon a queues si tu préfer… répliqua t’elle avec une pointe d’agacement.

- je … je ne sais pas ce que c’est …

Milena fronça les yeux puis resserra son étreinte autour e son épée, elle était sur le point de le tuer lorsque celui-ci reprit la parole avec une voix suppliante.

- M… Maa… Mais le doyen du groupe le saura peut-être lui… lai… Laissez moi vous conduire a lui. Bredouilla t-il

Milena réfléchie un instant et finit par ce dire qu’elle n’avait rien a craindre de ce hameau de nomade sans la moindre importance. En y réfléchissant bien elle pouvait balayer un village entier avec une combinaison de jutsus bien précis alors un misérable campement tel que celui-ci ne serait absolument pas un problème pour elle. Elle rengaina donc son épée se leva et remis son chapeau tout en ordonnant :

- Allons-y et pas d’entourloupe sinon je massacre tout le monde.

L’homme s’exécuta sans bronché et sortit de la tente accompagné de très près par l’Akatsuki leader. Ils marchèrent quelque minute avant de trouver une tente à l’allure miteuse, l’homme entra et souleva le drap servant de porte devant la tente pour laisser Milena passée. Ce qu’elle fit mais pour ne pas que celui-ci ne puisse s’en fuir elle fit lentement glisser ses doigts sur le corps de samanosuke et remonta jusqu’à son coup avant de le saisir et de le propulser devant elle avec un soupir dédaigneux. Il arrivèrent dans une tente sentant le moisi avec une légère odeur de renfermer, peut après une voix, celle d’un vieil homme s’éleva dans l’obscurité :

- Oui que puis-je faire pour vous ? demanda la voix.

- Heu c’est cette …

- C’est moi qui est besoin de votre aide. Dit Milena avec respect (oui elle respecte les aînés)

- alors jeune fille, que voulez-vous savoir ?

- je suis a la recherche de shishibi le démon belette a sept queues…

- he pourquoi recherche tu une tel créature jeune fille ?

- je suis malheureusement dans l’obligation de vous dire que c’est pour des raisons personnelles.
- je ne peux pas me permettre de vous envoyer directement affronter la mort jeune fille

- Ho ne vous inquiétez pas pour ça, j’ai déjà réussi a tenir tête a un kage …

Samanosuke poussa une exclamation, comme s’il venait de se rendre compte qu’il essayait de berner une personne du niveau kage. Si seulement il avait une idée de la chance qu’il avait d’être encore en vie.
Quelques instants plus tard, Milena quittait le campement de nomade et reprenait sa marche a travers la forêt qui s’assombrissait a chacun de ses pas. Oui c’est extrêmement rare venant de la part de Milena de ne pas semée terreur et désolation mais elle savait se montrée reconnaissante raison pour laquelle elle avait laisser ce village sain et sauf.
Alors que la forêt était plus ou moins aussi orange que le ciel lors du couché de soleil Milena avançait péniblement dans la forêt vers le village de Iwa, zone ou le doyen de ce campement de nomade lui avait conseillé de fouiller. Mais quelque chose la tracassait, la très désagréable sensation d’être suivie, toute fois elle ne fit absolument rien pour indiquer ses soupçon et continua sa marche, sans accélérer ni ralentir. Après avoir fait quelque action imperceptible histoire de voir de quel pays venait t-il au juste et fut surprise de reconnaître des mouvement qu’elle-même exerçait a la perfection. On reconnaissait bien là les procédés de filature des anbus de konoha le village caché de la feuille. Comment avait t-elle reconnu le style ? Rien de plus simple elle avait fait exprès d’utiliser des chemins avec des sentiers où les arbres était dépourvue de branche solide sur lesquelles sont poursuivant aurait pus prendre appuy de sorte a le forcer a utiliser le sol pour se déplacer ; sol qui était sablonneux et parsemé de cailloux en tout genre donc difficile d’accès. Elle avait pu induire son poursuivant en erreur une et une seule fois sur trois. Durant ses autres essais il avait utilisé une autre méthode de déplacement bien spécifique. Cette méthode était une de ses créations ou plutôt elle l’avait créée avec une amie, pour tout dire la seule amie qu’elle n’est jamais eue, elles l’avaient créée ensemble lors d’une mission pour justement éviter de se faire démasquer comme Milena venait de le faire. Toute fois il y avait un autre problème avec cette technique qui consistait a marcher a la verticale sur les arbres, c’était qu’étant obliger de sauter d’arbre en arbres pour progresser, si l’on ne faisait pas attention au flux de chakra utiliser sur la plante des pieds l’on risquerait soit de tomber donc de faire beaucoup de bruit, soit de mettre trop de chakra et de faire sautée l’écorce de l’arbre. Mais cette personne utilisait son chakra à la perfection, elle avait bien le niveau d’un anbus mais un niveau bien supérieur. Fatiguée de jouer a cache cache avec la personne en question, Milena s’arrêta, souleva sa tête et enleva son chapeau, se retourna les yeux fermer d’un geste lent tout en dégainant Excalibure son épée. Epée qui vibrait de toute ses force dans la main de l’Akatsuki leader qui y avait inséré le chakra utiliser pour effectuer la technique « Fuuton Kaimaitachi no jutsu ». A l’instant même ou elle libéra la lame de sa prison elle fendit l’air sur sa droite, détruisant sur le coup une bonne trentaine d’arbres en déchaînant la puissance de l’attaque multipliée part un demis ou deux grâce au métal spéciale qui constituait Excalibure. Dans un fracas assourdissant Milena venait de faire une petite démonstration de sa puissance pour essayer de préserver une vie en lui faisant comprendre que ses chance de la battre était aussi minime que celle de voire un serpent sans écailles.

- si tu es de konoha tu devrais me connaître, je suis saber Milena ex anbus du village caché de la feuille. se présenta t-elle… Et j’aimerais savoir a quel shinobi suffisamment suicidaire j’ai affaire … avant de l’envoyer dans le royaume des mort… continua t-elle d’une voix dure et métallique, ses cheveux blonds terne ondulant aux vent et sa peau pâles luisant a la lumière orangée du soleil couchant…

Spoiler:
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Icon_minitimeJeu 25 Juin 2009 - 8:18

  • Tout était calme et pourtant, je n'étais pas si sûre de ce que je faisais. Pas à 100 pour cent en tout cas. Je suis celui que j'avais suivi depuis le début. Je n'avais pas fait attention au massacre et à vrai dire, je n'étais peut-être pas présente lorsque je suis arrivée mais la croisée des chemins à valu que je croise son chemin. Quelques temps s'allongea avant de comprendre que cette personne habillée d'une cape noire et d'un chapeau grelotté commençait à me tester. Bien parfait même. Que demandez de mieux ? Simplement, mon but était de lui faire deviner qui je suis, si cela marche en tout cas. Déjà, j'ai employé le système de filature de Konoha pour la guider vers justement Konoha. On vient du même village caché et il ne serait pas logique que je ne la connaisse pas. C'est une grossière erreur car on à presque toujours été ensemble. Ensuite, elle fait appel à une technique que je ne connais que trop bien. C'est avec elle qui je l'ai inventé et c'était encore à l'époque où on travaillait ensemble. N'est ce pas Saber ? C'est alors qu'elle s'arrête. Avait-elle compris ? Je reste dissimulée et je la vois dégainer son épée... Elle ne va pas oser quand même ? Et si, c'est alors que d'un geste très rapide, je disparais pour aller loin de la ligne de mire de son épée. Je la connais... J'ai toujours ou presque travailler avec Saber... Néanmoins, la blondinette put voir quelques mèches de couleur blanche avec des reflets violacés. Manifestant un sourire au coin de la bouche, je finis par sortir de ma cachette.


« - Tu espère réellement pouvoir me faire des dégâts avec ton arme que je connais par cœur ? »


  • Je garde le sourire et j'observe ma meilleure amie calmement. Je sers mes gants avant de mettre les bras le long de mon corps. Je n'ai pas l'intention de lui faire peur et encore moins de me battre. Je n'ai pas d'arme car je suis une spécialiste du Taijutsu. C'est quelque chose de très pratique mais je suis aussi beaucoup médical et il faut toujours quelqu'un pour soigner le autres. J'aurais pu rester un ANBU médical mais ils ont fait une erreur que jamais je ne leur pardonnerais: la mort de mon père. Je suis désormais un déserteur du village caché de la feuille ou du pays du feu. C'est alors que je sors mon bandeau pour le mettre sur le bras. Il portait bien le symbole de Konoha mais il est rayé. Cela veut tout dire. Après, je ne regrette pas d'avoir tuer des ANBU à ma poursuite car j'espère que cela à servi d'avertissement au village. La prochaine fois, je ne ferais pas de quartier... Pas de prisonnier et à la guerre comme à la guerre... C'est chacun pour soi... Je la regarde avec mes yeux rouge avant de croiser les bras.


« - Tu as l'intention de me trancher la tête ? »


  • Demande-je de manière interrogative. Je ne suis pas là pour la tuer mais bien pour la retrouver. Et j'ai réussi. J'ai réussi à la retrouver avec quelques années de séparation. Je montre un petit sourire. Cela me fait plaisir de la revoir et je suis plus qu'heureuse de la savoir vivante. Je savais que les ANBU n'avaient retrouvé sa trace mais moi, je l'ai vite retrouvé. On m'avait demander à la retrouver mais j'ai imposé ma décision négative à mon supérieur. Je me suis fais sanctionner d'ailleurs mais rien à faire, je n'ai pas démordu de tout le temps où je suis restée chez les ANBU. Au fond, cela m'arrange plutôt bien de ne plus être un ANBU du village de la feuille. Au moins, je suis libre, je n'ai pas d'obligation et je fais ce que je veux... Si c'est pas la fête ça ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Icon_minitimeMar 30 Juin 2009 - 13:28

Alors que Milena dégainait son épée, dans son mouvement de rotation elle aperçut ou crue apercevoir des mèches de cheveux blancs. Une longue et belle chevelure soyeuse d’une couleur blanche un peu violacée, symbole d’une pureté a moitié entachée, et une technique de filature que seule deux personnes sur cette terre étaient sensée connaître. Mais ça serait quand surprenant de la voire ici, qu’es ce que Hana ferait dans cette forêt perdue, loin si loin du village de konoha en train de la suivre ?
Dans peu après la déflagration crée par son attaque, le vent et la poussière retombait lentement, le chignon que Milena avait soigneusement fait en quittant le groupuscule de nomade se défit sous la violence de cette bourrasque. Saber réfléchissait a toute vitesse, elle ne savait trop que faire ; foncer dans le tas et attaquer comme elle avait l’habitude de le faire ? Ou rester tout simplement sur ses gardes sans bougée. De plus si c’était vraiment Hana, qu’avait t-elle à gagner a être dans ce trou perdu ?une multitude de questions se bousculait dans le crâne de Milena. Elle tendit son épée devant elle, cette épée qui avait prit la vie a tant de personne et observait son reflet comme si elle attendait une réponse quelconque.

Finalement Hana sortit de sa cachette et vint se planter devant Saber, avec un air assuré. Avec une pointe de moquerie, elle prit la parole :

« - Tu espère réellement pouvoir me faire des dégâts avec ton arme que je connais par cœur ? »


Milena n’arrivait pas à répondre, tout ça était si soudain. Ça faisait quoi sept ans ? Sept longues années qu’elles ne s’étaient pas vues. Et elle était toujours aussi calme. Remarque, l’expression du visage de Saber ne reflétait absolument pas le terrible combat qui se déroulait dans son cerveau. Elle restèrent toutes deux un instant inactives, puis Hana resserra ses gants. Gants qui si elle n’avait pas changée depuis le temps était sa seule arme. Après les nombreuse année et mission qu’elles avaient partagées toutes deux se connaissait sur le bout des doigts. Au point ou a certain moment elles savaient de quoi avait besoin l’autres. Connaissant Hana, si elle avait serré ses gants dans l’intention de se battre, ce simple mouvement aurait plongé Milena dans un genjutsu dont il serait compliqué de se tirer. Toute fois de manière instinctive Milena fit de même avec le manche de son épée. Après quelques instants elle mit la main dans sa sacoche et tira son bandeau de Konoha, comme à son habitude elle l’attacha à son bras. Un début de sourire naquit sur les lèvres de l’akatsuki leader, qui observa avec plus d’attention ce bandeau qui semblait différant. Effectivement en regardant avec plus d’attention l’on pouvait voir que ceux dernier était rayer de manière intentionnelle. Ce début de sourire se transforma en un en large sourire exactement comme Hana quelques secondes plutôt. Un vrai sourire pas un sourire sarcastique ni méchant mais un véritable sourire de joie et de bon heur. Ça devait bien faire 6 ans ou plus qu’elle n’avait pas montrer un sentiment de bonheur.

Elle posa un pied devant l’autre puis lentement commença a avancer vers son amie, tandis qu’elle réduisait la distance qui les séparait elle rangea son épée qui ne lui servirait pour le moment a absolument rien. Elle avait comprit maintenant, comment avait t-elle pu douté de son amie ? Sa seule et unique amie dans le monde cruel qu’est celui des shinobi. Progresser dans ce monde sanguinaire sans aucun appuy psychologique était un appel au suicide, car chaque mission rapprochait n’importe quel shinobi de la saturation émotionnelle.
Hana croisa les bras et demanda toujours de cet air amusé :

« - Tu as l'intention de me trancher la tête ? »


Milena continuait d’avancer de manière toute aussi lente, étrangement ses épaules tremblaient et elle maintenait la tête baissée. Arrivée a un mètre trente d’Hana elle souleva lentement les bras en dématérialisant son armure dans une vapeur de chakra bleu pour ne laissée sur elle que ses vêtements. Dès qu’elle fut a portée d’Hana elle l’enlaça et la sérra de toute ses forces en se laissant vraiment allé. Six ans, six ans sans verser une larme, six ans a cacher ses sentiments, six longue année a ne pouvoir ouvrir son cœur a une quelconque personne, six longue année a se montrée totalement inhumaine. Des larmes dégoulinèrent de son visage sur l’épaule de sa meilleure amie et elle lui répondit d’une voix tremblante alors que tout son corps frissonnait et tremblait de tous ses membres :

- Imbécile… tu sais très bien que je ne ferais jamais une chose pareille … tu… tu … sacrément manqué Hana…

Très peu de personnes reconnaîtrait cette Saber qui se montrait aussi humaine et surtout aussi faible…

Spoiler:
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Icon_minitimeDim 19 Juil 2009 - 1:01

  • Et oui, cela fait autant de temps. J'en viens même à perdre mon latin mais je suis plus qu'heureuse d'avoir retrouver sa trace car elle est celle qui m'a ouvert les yeux il y a bien longtemps. C'était bien avant qu'elle ne quitte Konoha. A y réfléchir, j'aurais du faire pareil... Et oui, rien n'avait changé à part la coupe plus longue et deux pommes en hauteur supplémentaire. J'étais donc largement connaissable et je ne me caches pas. J'ai cesser de jouer au jeu du chat et de la souris. Désormais, c'était face à mon amie que je me trouvais et je savais comment lui parler. Je l'observe comme autrefois avec ce même regard au premier jour qui nous a valu un rapprochement si soudain mais si agréable. On avait tous fait ensemble et on va pouvoir reprendre là où on s'est arrêté. Enfin... Toutes ses années m'a appris la patience qui aujourd'hui me récompense pour ma persévérance et mon espoir de la revoir. C'est chose fait et désormais, je ne la lâcherais plus. Je suis prête à la suivre n'importe où. Plus rien ne pourra nous séparer à part la Mort. Depuis notre plus jeune âge, nous avons été ensemble et c'est ensemble que l'on se battent pour des principes communs. Tant de temps s'était écoulé depuis sa disparition... Mais cette fois, c'est moi qui l'a retrouve... Enfin... Je la vis un sourire se transformer en véritable sourire. Un sourire que je suis la seule à connaître et que j'ai déjà vu. Je la connais par cœur tout comme elle ne connaît par cœur. Nous formons des amies fusionnelles. Enfin, j'espère que c'est toujours le cas. Je montre aussi un sourire de joie car c'est bien plus qu'une joie qui s'empare de moi, c'est un bonheur infini que je ne peux décrire tellement c'est magnifique. Je la vois faire des pas vers moi et je fais de même. Il n'y à pas de raison. Je garde les bras croisés en la regardant et en m'avançant lentement. P0uis je vis ses épaules trembler. Ah ? Serait-ce les retrouvailles qui lui font cet effet là ? Puis son armure se retire et je tends mes bras si chaleureux à mon amie qui les ai mériter. Je la serre dans mes bras avec très grand plaisir. Tant d'années à devoir tenir tête aux supérieurs avant que je découvre la vérité. Je pose ma tête sur son épaule en fermant les yeux. C'est trop émouvant et c'est qu'elle me fait pleurer en plus. Mais après tout, on est que toutes les deux alors je peux me laisser aller. Je ferme les yeux en ne la lâchant pas.


« - Mon amie, tu as toujours eu ta place dans mes pensées. Tu m'as manqué, Saber. Je me suis toujours demander ce que tu étais devenue et je t'ai enfin retrouvée... »


  • Que de retrouvailles joyeuse. Je passe ma main droite sur la tête de mon amie que je suis très très heureuse de revoir. Je ne me cache pas et des larmes se trouvent sur mon visage. Je ne sais pas comment exprimer ma joie de la revoir après sept ans... Sept ans de galère et de d'interloupe avec le village. J'ai tant de choses à lui dire, à lui expliquer mais je suis forte et désormais je sais que j'ai une épaule pour me reposer et qu'elle à enfin récupérer son épaule pour se reposer, se calmer et la personne avec qui elle peut discuter sans aucune crainte. Malgré ce qu'elle est devenue, elle est humaine tout comme je le suis. Je ne me cache pas mais je sais être forte. Toutes ses années, je suis restée forte pour pouvoir la retrouver et j'ai réussi... Je ne peux qu'être fière. Mais maintenant, je me demande ce que je vais devenir. Konoha à du envoyer des hommes à mes trousses et je ne veux pas gâcher cet instant si beau et si merveilleux.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back] Icon_minitime


Rouge sang ou rouge clair ? [Flash-Back]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La lune rouge
» ~ Le retour de la lune rouge ~
» La roche se teint de rouge. [vulgaire -16ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Sujets divers-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser