Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal

Partagez

Et si tu me revenais ? [Libre]

InvitéInvité
MessageSujet: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeDim 27 Mar 2011 - 10:51

    ~ Ne me laisses pas seul ici ~


    Kiri, ma patrie, là où j'avais grandi. Mais également le lieu de tous mes maux, là où j'avais tout perdu, ma famille, ma sœur plus particulièrement. Et depuis ce fameux jour où je l'avais perdue, je la voyais sans arrêt autour de moi. C'est pourquoi j'avais décidé de m'éloigner de Kiri un certain temps pour m'aérer les idées et me familiariser avec le monde qui m'entourait. Mon voyage me portait à droite, à gauche, jamais je n'avais vu autant de choses, que ce soit dans mes rêves, dans mes plus profonds désirs, jamais je n'aurais pu imaginer voir autant de paysages différents, autant de personnes. J'espérais juste une chose, qu'à Kiri on ne me prenne pas pour un déserteur, étant donné que ma présence était obligatoire au village en ces temps de crises.


    Je poursuivais mon chemin après être sorti de l'auberge où j'avais séjourné durant deux nuits. Mon corps avait été mis à rude épreuve, ainsi j'avais dû me ressourcer pour ne pas être au bord du gouffre. J'étais à présent frais comme un roseau, et c'était quelque chose de plutôt positif, pour une fois. Aujourd'hui, ma destination était le fameux grand lac, le monde shinobi n'arrêtait pas de parler de cet endroit spécial, où tout ninja qui se respecte devait un jour aller. J'avais demandé quelques explications à la personne qui s'occupait de l'auberge, de façon à ce qu'il m'indique le bon chemin pour me rendre à cet endroit. Après un quart d'heure de labeur, je fus libéré de ce fardeau qu'était cet aubergiste.


    La route se fit sous le soleil tapant, sous une chaleur douce et tempérée. Une brise agréable soufflait le long de la route, sûrement du fait que le grand lac n'était plus très loin. En marchant, je vis des enfants jouer au ninja, si seulement ils avaient su, que cette vie de ninja n'était faites que de souffrances et de sacrifices, ils auraient choisis un autre chemin, et ça depuis longtemps. Mais ce sourire qui illuminait leur visage me rappela une chose, ce monde n'était pas fait que de personnes viles. L'espoir existait encore, il suffisait de trouver à quoi se raccrocher. La vengeance ? La peur d'une vie morne ? L'espoir d'un amour naissant ? Pour ma part, j'avais choisi, la vengeance serait mon moteur. Certes, un shinobi digne de ce nom ne se serait pas laissé emporter par les ondes malfaisantes de la vengeance, mais je n'étais pas un ninja comme les autres.


    J'arrêtais alors de fixer ses gosses qui jouaient, ils allaient me prendre pour un pervers de première catégorie, ce que je n'étais pas. Je continua alors mon chemin, pour aller vers le grand Lac. J'entendais les oiseaux pousser leur plainte, ce chant mélodieux arrivait à mes oreilles telle une aubaine, apaisant mes peines et ma haine. Cet endroit semblait vraiment spécial pour provoquer en moi une telle plénitude. Je vis alors se profiler le grand lac dans mon horizon lointaine. Il devait me rester un kilomètre à faire, peut être un peu plus. J'entrepris de les faire un peu plus rapidement, en courant. C'est ainsi que en quelques minutes, je fus sur place.


    « Impressionant ... »


    Cet endroit semblait réellement magique. Un lac immense surplombait le paysage, orné de quelques falaises et d'une cascade permettant à d'autres cours d'eaux de se déverser dans ce lac. Le vent soufflait un peu plus que sur les terres, mais c'était agréable de sentir mes cheveux voler au gré du vent. J'aimais cette sensation, comme si j'étais aussi léger qu'une plume, que je pouvais m'envoler en une seule petite pensée, malheureusement, ce n'était point possible, sinon j'aurais pu rejoindre ma sœur. Soudain, j'entendis comme un écho ? Quelqu'un était-il là ? M'observait-on ? Je n'aurais pu le dire, pourtant, j'étais un ninja de bon niveau.


    Raito, suis moi.


    Cette voix, elle semblait à la fois si lointaine et si proche. Illusion de mon esprit, ou bien vrai personne ? Je n'aurais su le dire moi même. Je me senti irrésistiblement attiré par cette voix qui semblait émerger du centre du lac. Je m'y dirigeais alors, pas après pas, mon corps refusant de faire marcher arrière. J'étais porté par ce sentiment d'adrénaline, par ce sentiment d'être intouchable que ces paroles m'avaient procurées. Après tout, la personne connaissait mon prénom, donc ça pouvait être Ayumi, ma grande sœur. A vrai dire, je pense que je ne le saurais jamais, puisque je restais planté là, comme un sombre idiot, en plein milieu de ce grand lac, où personne n'avait visiblement mis les pieds, à part moi...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeDim 27 Mar 2011 - 15:16





une new rencontre



C'était un matin chaud,paisible à kumo,le vent soufflait doucement procurant un aire chaud à toutes les personnes qui ce baladaient dans ce magnifique et glorieux village, le raikage son bras droit et le chunin Gargonith Manjome venaient de rentrer, la veille, de leurs mission de rang S, ce jour la le chunin de kumo venait de dévoiler au monde pour la première fois son affinité Raiton, le chunin ce baladait d'ailleurs lui aussi dans le village de kumo, vêtu de son kimono gris et de son sabre au manche et au garde de couleur or, il avançait vers les grandes portes du village, car en effet d'un jour aussi beau le chunin voulait ce balader, changer d'aire après sa mission de rang S qu'il avait effectué la veille, il avait prévu d'aller au magnifique grand la lac, lac qu'il avait déjà vu lors de son combat contre le konohajins Koaru no komo, combat mémorable que le ninja de kumo avait gagné.

Le chunin devait faire le vide dans son esprit, son dernier rendez-vous avec le rikudo avait été particulièrement éprouvant, une mission plus que difficile lui avait été confié, le chunin avait eu l'autorisation du raikage pour aller prendre du repos et aller prendre le grand air au légendaire et magnifique lac, le chunin s'y rendit donc, d'une démarche lente et pesante il ce rendit au lac, il voyait le magnifique paysage du voyage, il s'arrêtait souvent pour sentir les faibles courant d'air s'embourber dans ses cheveux, en effet le chunin était paisible ce jour là, son aggréssivité et sa rage qui faisait sa personnalité d'habitude n'était pas présente, il était serein, tous du moins essayait de l'être, c'était l'objectif principale de cette balade, mais le chunin contait bien aussi ce faire des amies, rencontrer du monde, parler calmement et s'amuser.

Le chunin était arrivée au lac, il était magnifique, aussi magnifique que dans ses souvenirs, il était d'un bleu vert grâce au reflet du soleil, on aurait du de l'eau couleur émeraude, ce spectacle était magnifique,voir la belle cascade s'écrouler dans une autre partie du lac en encore plus bas, ce spectacle on pouvait rester devant la bouche ouverte pendant plusieurs heures sans s'en lasser, c'était vraiment le lieu le plus magnifique de ce bas monde, et même si pour réussir à atteindre son but il devait basculer dans les ténèbres, il savait qu'en revenant ici la lumière attendrait son coeur, c'était une certitude, cet endroit avait été le lieux d'une bataille et d'une victoire pour le chunin, ce lieux avait marqué son coeur à jamais.

Le chunin aperçu ensuite une silhouette,il ne savait de qui il s'agissait,elle était figé elle aussi devant le magnifique spectacle des cascades, le chunin était venu pour ce faire des amies, il s'approcha donc de la silhouette et fit un petit "bouh" derrière celle-ci avant qu'elle ne ce retourne...





InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeDim 27 Mar 2011 - 18:27

Le jour se levait à peine, mais cette journée était particulière, car Sasori n'avait absolument rien à faire. Il n'avait aucune nouvelle concernant ses prochaines affectations sur le terrain, ni même de ce que pouvait bien préparer Pein. Sasori c'était éclipsé loin de Deidara, pour ne pas devoir le supporter encore, ce qui est déjà bien trop en mission. Il ne savait pas où il se trouvait, mais une chose était sur, Deidara n'était pas là, ni personne d'autre. Il avançait sans vraiment savoir où il allait, marchant en plein milieu d'une forêt, dans un calme presque étouffant. Il était comme à son habitude, à l'intérieur d'Hiruko, véti de la robe de l'Akatsuki et du chapeau de paille, cachant son visage. Il se demandait d'ailleurs si Pein avait l'intention de changer la tenue vestimentaire d'Hakumei, ou de continuer à se faire passer pour l'ennemi, qui en soit était une sorte de stratégie.

On pouvait sentir l'arrivé du printemps, la chaleur commençait légèrement à se montrer, laissant toujours échapper une brise d'air frais. Les arbres refleurissaient suite à un hiver rude, les animaux sortaient de leurs terriers, mais à la vue d'Hiruko, regagnérent leurs domiciles rapidement. Sasori n'était pas venu pour créer un conflit ou une bataille, mais seulement pour réfléchir à son avenir. Il ne parvenait pas à trouver la solution à son problème de « coeur », et donc son rêve n'était pas complet. Il réfléchi alors à ces futurs pantins...Deux venait d'être élaborés, et il était assez fier de lui quand à leur capacité sur le terrain. Il n'avait pas encore essayer dans un vrai combat, mais ce ne serait tarder. En y réfléchissant bien, l'Akatsuki regorge de puissantes personnes, et une fois en possesion de leurs corps et leurs puissances, Sasori serait capables de se retourner contre Hakumei...Mais ce moment était encore loin devant lui, et peut-être même qu'il ne sera plus de ce monde ce jour-là...

Il avançait donc, laissant dérriére une longue trainée, tel un tracteur, indiquant là par où il était passé. Sa déscision de rejoindre Hakumei avait été pris assez vite pour lui, il n'avait pas vraiment eu le temps d'exminer la situation, les bienfaits de l'organisation et tous le reste. Les yeux d'Hiruko se ferma, laissant l'instinct de Sasori avancer...Ainsi aprés quelques heures de marche silencieuse et de réflexion, Sasori approchait d'un point d'eau...Un immense point d'eau, qui était même un lac. Il aperçut alors une personne, avançer sur l'eau, et se diriger en son centre. Sasori recula, se cachant pour ne pas être aperçu. Que pouvez bien faire cet personne au milieu du lac ? Un suicide ? Sasori n'avait en fait, pas envie de le savoir...Il n'était pas là pour se battre, sauf s'il se trouvait que cet personne possédait quelque chose d'utile pour Sasori.

Il s'approcha alors lentement dérrière lui...Puis il vit une autre personne, du village de Kumo d'aprés son bandeau, s'approchait du jeune ninja, et lui soufflait un moment à l'oreille...Un ami à lui ? Un assasin ? Ou quelqu'un qu'il ne connaissait pas ? Sasori avait besoin d'un peu de distraction, il approcha donc, et d'un simple petit coup de pieds, fit trembler l'eau, pour signaler son arrivé. Tous ce qu'il attendait, était la réaction des deux jeunes ninjas en le voyant...Une attaque ? Ou simplement un semblant de frayeur suivit d'une fuite ? Que vont-ils faire ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeDim 27 Mar 2011 - 19:05

    ~ Who are you ? Me ? I'm Raito. ~



    Mon exil en plein milieu de cette énorme source d'eau allait bientôt prendre fin. La sensation de cette voix m'était passée, pourtant à son contact je m'étais senti serein, en paix avec moi même. Et maintenant, je me sentais envahi par la colère, de ne pas comprendre ce qu'il se passait autour de moi. J'entendis alors quelqu'un me faire " Bouh ". Visiblement, même sans me retourner, je pouvais dire qu'il était jeune, car se faire remarquer de cette manière, cela n'avait pas vraiment l'air très mature. Je disparus alors de son champ de vision assez rapidement. Puis je réapparus derrière ce jeune énergumène, il ne semblait pas me vouloir du mal, ainsi, je jouais son jeu.


    « Bouh ! »


    Mon visage afficha un sourire. Ce garçon portait un kimono avec une ceinture blanche, un katana également. Des cheveux bleutés virevoltants au vent, et un bandeau de Kumo. Nous n'étions pas de la même patrie, mais nous faisions la même chose, nous luttions pour la paix, pour la sérénité de nos villages. Nous n'étions que des pions, et nous le savions. Mais nous agissions tout de même. Toutes les souffrances du monde Shinobi ne disparaîtrait qu'à une seule condition, que les ninjas disparaissent aussi, et ce n'était pas pour demain la veille. Mais un clapotis de l'eau attira mon attention.


    Quelqu'un d'autre ? Cela devait être rare de rencontrer trois personnes dans un endroit comme celui-ci. Lorsque je le vis, mon cœur fit un bond. Je vis cette cape, cette cape qui avait détruit ma vie. Ce veston noir orné de nuages rouges. Mes souvenirs se mêlèrent entre eux à une vitesse impressionnante, je revis ma sœur mourir des mains de ce fameux Pein. Je revis également le fameux moment où je m'étais juré de tout faire pour que sa mort ait un jour un sens. Cet homme allait donc pouvoir m'aider, mais pour le faire coopérer, cela allait être compliquer, et je le savais, car il devait être plus puissant que moi, sans aucun doute possible même.


    « Qui es-tu homme de l'akatsuki ? »


    Instinctivement, je me mis devant l'autre shinobi de Kumo. Quel âge avait-il ? 16, 17 ans tout au plus. Et même s'il n'était pas de mon village, je me devais de protéger la génération future s'il le fallait. Je toisais l'homme de l'akatsuki, histoire de sonder ses intentions. S'il était là, il ne devait pas être seule. Mes longues recherches sur eux m'avaient révélés qu'ils se déplaçaient toujours en binômes, donc un autre membre de l'akatsuki devait être ici. Sachant que je n'avais rien de spécial, le garçon derrière moi était peut être le détenteur d'informations compromettante pour une personne, ou pire encore, un jinchuriki.


    « Ne meurs pas, non ne meurs pas. »


    Encore cette voix ? Cette fois j'en étais persuadé, c'était dans ma tête. Qui était-ce ? Qui me demandait de rester en vie ? Je ne le savais pas, mais je devais me méfier de cet homme, il devait me dévoiler son identité, sinon il allait falloir combattre, tout en étant sûr que le jeune garçon puisse fuir. Cela n'allait pas être chose aisée, car si comme je le pensais, ils étaient deux, j'étais en infériorité numérique. Tant pis, c'était peut être là que j'allais mourir, sauf si je manœuvrais habilement. Mon salut n'était dû qu'à cela.


    « Tu es seul. Alors tu ne dois pas être un vrai membre de l'akatsuki, sinon ton copain serait déjà là. »


    Un gros coup de bluff, certes. Car personne n'aurait vaincu un membre de l'akatsuki sans que cela se sache, encore moins pour récupérer sa tunique après. C'était un vrai membre, mais le fait qu'il soit seul m'intriguait, ils étaient assez puissants pour se montrer à deux face à moi. Mon intuition me disait pourtant de me méfier. Avais-je raison, avais-je tord ? Je ne le savais pas ...
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeDim 27 Mar 2011 - 20:17





Une arrivée prématuré



L'homme aux cheveux noir bleuté ce retourna, il afficha un long sourire qui ne montrait aucune hostilité, sans doute était il venu lui aussi pour ce changer les idées et penser à autre chose. D'après son bandeau ninja il appartenait au village caché du pays de la pluie, de long souvenir pour le chunin qui avait vécu dans ce village qui y avait grandis jusqu'à ses 16 ans, il était l'élève de Vijay Style à cette époque, le ninja qui lui avait enseigné l'art du ninjutsu et qui l'avait entraîné intensivement au taijutsu, peut être le junin pourrait lui donner des nouvelles positive de son ancien sensei, car le chunin en partant avait rompu tous les liens avec Kiri no Kuni, il aurait du garder contact avec ceux qui lui avaient permis de progresser mais il ne l'avait pas pu, il était partit sous un coup de choque sans dire aurevoir pour être sur de ne pas ce faire arrêter, mais voir ce ninja de kiri qui avait l'air tout de même puissant faisait regretter le chunin de ne pas être rester en contact avec Kiri, mais c'était du passé désormais et il fallait ce concentrer sur le présent et préparer l'avenir...

D'ailleurs le présent refit surface car des vibrations ce firent sentirent dans l'eau, quelqu'un venait rejoindre les deux ninja dans le magnifique fleuve, le pulsations étaient de plus en plus proche, on pouvait voir une silhouette s'avancer, puis un vêtement qui n'était pas inconnu au chunin ce rapprocher, une veste noire et longue tombante jusqu'aux pieds, avec pour motif et signature des petits nuages rouge, un chapeau fais de pailles avec des bandelettes de tissue pendouillant sur la tête, c'était ni plus ni moins qu'un accolite de Pein Rikudo, un membre de l'akatsuki, un des pions du chef du chunin, il avançait vers les deux ninjas, tel un homme très timide vers deux amis, sa démarche était très lente, mais ce ne fût pas le cas de celle du ninja de kiri qui ce mit devant le chunin comme pour le protéger avant de prononcer ses mots:

« Qui es-tu homme de l'akatsuki ? »

Le shinobi de kiri était-il au courant de la puissance des membres de l'akatsuki?! Etait-il au courant que vaincre un membre de l'akatsuki nécessitait des techniques plus que supérieur à la normale, était-il au courant que chacun des membres possédait un dont qui les rendais particulier au point d'être presque invincible, non il ne devait pas le savoir, sinon si il le savait il devait être vraiment puissant et confiant en ses capacités, à moins d'être tous simplement fou ce qui était un possibilité aussi bien que peut probable, le chunin regardait la silhouette s'avancer, que faisait un membre de l'organisation de la lune rouge ici, Pein avait il préparé quelque chose? Etait-ce un hasard si un des accolites du rikudo ce retrouvait au même endroit que le chunin de kumo? Ses question s'entre mêlaient dans l'esprit du ninja à la chevelure bleuâtre...

« Tu es seul. Alors tu ne dois pas être un vrai membre de l'akatsuki, sinon ton copain serait déjà là. »

Le ninja de kiri venait de prononcer ses mots, il était vrai maintenant que celui-ci le disait que le ninja était seul, mais qu'il n'était pas un vrai ninja de l'akatsuki était impossible pour le simple fait que porter ses vêtements signifierait qu'il avait tué un membre de l'akatsuki, et il fallait être fou pour ce faire passer pour un déserteur aussi recherché que les membres de la lune rouge, non un deuxième membre de l'organisation devait roder dans les allentours, à moins que ce membre soit Gargonith Manjome désormais, peut être était-ce la raison de la venue de ce nukenin, non, cela n'était pas possible le chunin n'était pas encore assez puissant et sa ne ferait que compliquer la mission du chunin que d'apprendre cela, soit le nukenin avait fossé compagnie à son partenaire soit le partenaire rôdait aux alentours, c'était les possibilités qui s'offraient au chunin de kumo...Celui-ci repoussa le ninja de Kiri et ce mit devant lui à son tour, si le but du nukenin était de massacrer le kirijins, il ne pouvait le laisser faire...

"Pas de conclusion hative, restez sur votre garde, sinon comment va Vijay Style?"

Dis le chunin en souriant tout en dégainant son sabre.




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeDim 27 Mar 2011 - 20:50

Sasori venait de perturber les deux ninjas dans leurs rencontres, et ces derniers semblaient bien connaître la Lune Rouge...Quel bon moment, deux ninjas apeurés face à lui, quoi de mieux pour se détendre ? Oui Sasori était un peu sadique quelques fois. Il avançait lentement vers eux, quand soudain, le ninja de Kiri se mit devant le jeune ninja de Kumo. Comment pouvait-il vouloir le défendre, alors qu'il n'appartenait pas au même village ? Sasori ne pouvait décidement pas comprendre cet acte aussi stupide soit-il.

« Qui es-tu homme de l'akatsuki ? »

Qui-suis je ? Si Sasori lui disait, il prendrait peur, ou tenterait une attaque...Autant faire durer le plaisir, en stressant les deux ninjas. Par le passé, il avait peut-être eu à faire à Akatsuki ou du moins entendu parler, et donc soit ils chercheraient à se venger, car oui quand on a rencontré l'Akatsuki on ne peut que désirer une vengeance, soit ils fuiraient comme des faibles, ce qu'ils étaient surement. Sasori resta muet comme une tombe devant cette question du Kirijin.

« Tu es seul. Alors tu ne dois pas être un vrai membre de l'akatsuki, sinon ton copain serait déjà là. »

Vraiment ? Entrons alors dans le suspens. Il semblait bien renseigner sur les déplacements de l'Akatsuki, il avait certainement du les cotoyers. Ou peut-être avait-il acés aux informations obtenus grâce à la guerre de opposant Kiri à l'Akatsuki. Mais prétendre que Sasori n'était pas un vrai membre, celà voulait donc dire, qu'il avait tué un membre d'Akatsuki pour obtenir ces vétements...De quoi faire encore plus frissonner l'ennemi.

Soudain, le jeune ninja de Kumo fit de même, souhaitant protéger à son tour le Kirijin en se plaçant devant lui...Voilà qui énervé déjà Sasori. Deux ninjas souhaitant s'entre-aider, face à un seul ennemi...Quoi de plus risible et de vomitif ? Sasori ne s'imaginais pas instant venir protéger son compagnon, Deidara, et encore moins un inconnu.

Il marchait en leurs directions, puis se stoppa. Il regardait les deux ninjas, puis le Kumojin dégaina alors son sabre. Pensait-il vraiment à affronter Akasuna no Sasori ? L'homme qui à tué le Sandaime Kazekage, plus puissant Kazekage de l'histoire ? L'homme qui a rasé un village entier par sa seul puissance ? Voilà qui était marrant...Sasori esquisa un petit rire à la vue du sabre du Kumojin. Il prit alors la parole.

« Mon copain, comme tu dis, n'est pas très loin, il est en reconnaissance dans les environs, il ne devrait pas tarder à arriver. Ensuite, Kumojin, tu n'éspere tout de même pas m'affronter ? Tu devrais savoir que tu n'as absolument aucune chance...Un insecte comme toi ne peut pas oser défier un membre d'Akatsuki. »

Un coup de bluff évidemment, Sasori avait réussi à se débarraser de Deidara, et donc se trouvait seul. Il regarda de haut en bas chacun des deux ninjas, analysant chaque partie de leurs corps, voir ce qu'ils pouvaient bien cacher. Il retira alors son chapeau, laissant apparaître le visage d'Hiruko. Il jeta son chapeau de paille dérrière lui, qui attirit sur le bord du sol, au sec. Si le Kumojin souhait se battre, Sasori n'hésiterais pas à le tuer, mais si ce dernier désirait fuir, Sasori le laisserait partir, aprés tout, il n'était pas là pour se battre, mais seulement pour réfléchir...


[HRP: Village de la brume, pas de la pluie au passage ^^]
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeLun 28 Mar 2011 - 16:19

    ~ Cela ne me dit rien qui vaille ... ~



    Je n'aimais pas trop cette situation, elle me semblait bien trop mal embarquée. Et bien sûr pour ne rien arranger ce ninja de Kumo faisait du zèle. Soit il était fou, soit il se pensait bien supérieur à moi, grand bien lui fasse. Pour moi, je préférais analyser la situation et bien voir ce que ce membre de l'akatsuki préparait. Devais-je rester ici, déguerpir au plus vite ? Mon instinct ne me disait rien, alors j'allais faire suivant la situation, suivant le danger et le péril qui pouvait s'en suivre.


    Le ninja de Kumo dégaina son sabre et me demanda des nouvelles de Vijay, notre Mizukage. Visiblement il le connaissait, un déserteur ? Sûrement. Mais cet idiot avait fait l'erreur de dégainer le premier, car le membre de l'akatsuki n'avait encore pas esquissé le moindre mouvement suspect envers nous, je mis alors mon bras entre l'homme en noir et le katana, ainsi le ninja de Kumo ne frapperait pas. Il n'avait pas assez analyser la situation, nous n'avions pas à être hostile envers lui, et même si j'avais envie de me venger de l'akatsuki, je savais également qu'autrefois ils voulaient de moi, pour des expériences très certainement.


    « Mon copain, comme tu dis, n'est pas très loin, il est en reconnaissance dans les environs, il ne devrait pas tarder à arriver. Ensuite, Kumojin, tu n'éspere tout de même pas m'affronter ? Tu devrais savoir que tu n'as absolument aucune chance...Un insecte comme toi ne peut pas oser défier un membre d'Akatsuki. »


    En reconnaissance ? Il se foutait de moi ? Jamais un membre de l'akatsuki ne se séparait de son binôme, et ça sous aucun prétexte. Sûrement un bluff. Il nous dévoila alors son visage, et bizarrement il me sembla différent. Dans le sens où sa peau n'était pas ... Humaine, du moins, elle semblait être bien trop froide et dure, ou bien était-ce une illusion de mon esprit, je ne le savais pas vraiment. J'avançais alors en direction du membre de l'akatsuki, pour l'approcher de plus près, tout en laissant une bonne distance entre nous, de façon à ce qu'il ne se sente pas agresser, et pour avoir une distance de réaction assez large pour pouvoir me défendre, juste au cas où.


    « Si tu es de l'akatsuki, tu dois connaître un certain Pein non ? J'aimerais le rencontrer, qu'il me dise pourquoi il m'a fait ça. Mais avant, je me présente, Raito Yamida, ninja de Kiri, comme tu dois t'en douter à la vue de mon bandeau. »


    Rien que le simple fait de me présenter allait apaiser les tensions et montrer que je n'avais rien de méchant contre l'homme qu'il était. De cette façon, j'arriverais peut être à intégrer les rangs de l'akatsuki un jour, ce Pein m'avait détruit, mais d'un côté, il m'avait fasciné. Il semblait tellement puissant, si sûr de lui et de ses convictions que cela forçait le respect. Moi, je recherchais juste une chose, être reconnu, même si mon tempérament ne s'y prêtait pas vraiment.


    Je ne bougeais plus, je restais là, en plein milieu, entre le ninja de Kumo et le ninja de l'akatsuki. Je ne voulais pas d'une bataille, je n'étais pas là pour ça. Cet endroit était bien trop beau pour être le lieu d'un spectacle aussi affligeant que celui d'une bataille ensanglantée. Surtout qu'une bataille n'avait pas lieu d'être.


    [hrp : Sorry pour la brume, m'en souvenait plus. Et la flemme de faire plus long là, je sors d'un bac blanc alors..]
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeLun 28 Mar 2011 - 17:13





Présentation



Le chunin était debout, prêt à défendre le ninja du village de la brume au péril de sa vie, prêt à croiser le fer face à un des alliés de son tout puissant maître, il risquait de s'accorder la fureur du rikudo, quelle idiotie, ce qu'il avait à faire c'était ce mettre du côté du membre de l'akatsuki et tuer le junin, mais non, revoir un ninja de kiri lui avait rappelé ce qu'il avait acquéri là bas, et le ninja lui rapellait Vijay Style même si ce ninja semblait calme et serein contrairement à Vijay qui était beaucoup plus joueur et décontracté, les souvenir émergeaient dans l'esprit du chunin, mais celui-ci devait revenir à la dur réalité qui l'attendait, car il s'apprêtait à combattre, sur ce lieu si magnifique qu'était le grand lac, il avait été troublé par un membre de l'akatsuki, celui-ci ne semblait pas avoir envie de combattre mais le chunin avait dégainé son sabre au cas ou on ne sait jamais...

Soudain la main du kirijins s'imposa devant le sabre du ninja de kumo, le kirijins semblait vouloir faire passer un message, le chunin le dévisagea puis compris et d'un hochement de tête il remit son sabre dans sa protection, il était vrai que les deux ninjas n'avaient pas assez observer pour pouvoir déclarer le combat, le chunin venait d'oublier une des bases de l'art ninja, il fallait observer, pour être sur de ne pas produire des erreurs et ne pas risquer de les reproduire il fallait observer notre adversaire, essayer de comprendre sa façon de penser et sa façon d'être, d'ailleurs à force de regarder son adversaire le chunin remarqua un trucs d'anormal, celui-ci n'avait pas cligné une seul fois des yeux ni même froncé d'un sourcil, son regard ne bougeait pas il ce contenait d'être stagne, on aurait dit une poupée, et en regardant encore mieux la peau non plus ne paraissait pas réaliste, on aurait dit une matière plus dur..."Mais qui diable est cet homme."


« Mon copain, comme tu dis, n'est pas très loin, il est en reconnaissance dans les environs, il ne devrait pas tarder à arriver. Ensuite, Kumojin, tu n'éspere tout de même pas m'affronter ? Tu devrais savoir que tu n'as absolument aucune chance...Un insecte comme toi ne peut pas oser défier un membre d'Akatsuki. »

Son camarade était en reconnaissance? Peut croyable le chunin le savait les membres de l'akatsuki n'était pas du genre à ce séparer ainsi, si facilement de leur partenaire, non il ne devait pas être avec son camarade, c'était même sur, restait possible ensuite que ce soit une subterfuge et que le ninja ne soit pas de l'akatsuki peut être avait-il tué puis repris le vêtement d'un de leurs membre, mais c'était peu probable car d'après ses propos il avait une assez haute estime de la puissance des membres de l'akatsuki, et quelqu'un ayant tué un d'entre eux n'auraient pas d'estime pour eux mais surtout pour lui, quoi qu'il en soit l'homme devait être puissant, et baisser sa garde pourrait être fatal même si les attentions de l'adversaire n'était pas forcément mal placé, le chunin se contentait donc d'observer et de voir comment les choses allaient ce dérouler, si sa allait dégénérer ou pas...

« Si tu es de l'akatsuki, tu dois connaître un certain Pein non ? J'aimerais le rencontrer, qu'il me dise pourquoi il m'a fait ça. Mais avant, je me présente, Raito Yamida, ninja de Kiri, comme tu dois t'en douter à la vue de mon bandeau. »

Le ninja de kiri avait l'impertinence de demander à regretter le Pein rikudo comme on demande un rendez vous chez le docteur, comment pouvait-il ce le permettre, si il y avait une chose que le chunin ne supportait pas c'était d'entendre critiquer son chef, mais il ne disait rien, il savait que les membres de l'akatsuki et Pein également faisaient des actes ignoble, peut être celui-ci avait-il tué un être cher au ninja de kiri, d'ailleurs le chunin venait d'apprendre le nom et le prénom de celui-ci, Raitoo Yamida, un prénom particulier, le chunin allait s'en souvenir, c'était désormais à lui de ce présenter, de dire son nom et son prénom aux deux ninja, il allait dévoiler son identité au membre de l'akatsuki, peut être Pein lui avait-il déjà parlé de lui, qui sait?...

"Et moi je suis Gargonith manjome, ancien ninja du village de la brume et ninja du village de kumo, a vous de vous présenter, nukenin..."


Hrp:Est ce que mon style d'écriture vous fais mal aux yeux?Si oui je le modifierai lors de mes autres posts et moi aussi j'avais oublié pour village de la brume ^^'


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeLun 28 Mar 2011 - 18:15

Sasori fixait ses deux adversaires. Le Kirijins se replaça alors devant le jeune ninja de Kumo, qui rengaina alors son sabre. Sasori observait la situation, ils ne semblaient pas si éffrayés que ça, mais ils étaient évidemment méfiants, ce qui était logique. Ils observaient eux aussi la situation, sans savoir ce qu'ils devaient faire...Sasori adoraient les moments comme cela, où toute la fin de l'histoire était orchestré par lui. Tel un pantin, il contrôlerait l'avenir de la situation, si un combat devait se déclencher, ou si rien n'allé se passer. Il ne bougait pas, observant, et appréciant le moment. Le Kirijins ouvrit alors ce qu'il lui servit à communiquer...

« Si tu es de l'akatsuki, tu dois connaître un certain Pein non ? J'aimerais le rencontrer, qu'il me dise pourquoi il m'a fait ça. Mais avant, je me présente, Raito Yamida, ninja de Kiri, comme tu dois t'en douter à la vue de mon bandeau. »

Rencontrer Pein ? Que c'était drôle, comme s'il pouvait décider de le rencontrer. Personne à ce jour, n'avait rencontrer Pein-sama en personne sans connaître la mort, et seul quelques chanceux à qui Pein faisait confiance avait pu le voir de leurs propres yeux et ce misérable avait pu ne serait-ce que penser à le rencontrer ? Quel scéne comique. Sasori rigolait intérieurement. Il n'eut pas le temps de répondre, que le Kumojins prit la parole.

"Et moi je suis Gargonith manjome, ancien ninja du village de la brume et ninja du village de kumo, a vous de vous présenter, nukenin..."

Bien, Sasori n'avait rien à faire de qui ils pouvaient bien être, il n'avait pas l'intention de retenir leurs identités de toute manière.

« Tu n'as pas besoin de savoir qui je suis, et cela ne t'apportera rien de bien de connaître mon identité...Tu veux rencontrer Pein-sama ? Vraiment ? Les seuls personnes à l'avoir vu ne sont plus de ce monde, ou ont eu de la chance. Si tu tiens vraiment à le rencontrer, organise un coup d'état sur ton village, tel que tuer ton Kage, et quand tu seras devenus Nukennin, alors nous jugerons si tu mérite de voir notre chef. »


Si le Kirijins était fort, peut-être serait-il allié de choix contre l'Akatsuki, ou peut-être un futur pantin pour Sasori. Il ne bougea toujours pas d'un cil, tandis que le ninja de Kiri s'approchait déjà de lui. Il en profita pour répliquer.

« De toute façon, tu semble bien trop faible, et tu as trop peur pour oser ne serait-ce que tuer ce Kumojins...Tu ne veras jamais Pein-sama, ou alors tu seras mort au moment où tu le veras. Un faible reste un faible. »

Et voilà de quoi semer un beau bordel. Peut-être le Kirijins s'attaquerait au Kumojins, ou bien les deux s'en prendrait à Sasori, qui sait. En tout cas, Sasori rigolait en son fort intérieur, fier de lui. C'était peut-être l'occasion de tester ses deux nouvelles créations sur les deux ninjas.


[HRP: Post fait un peu vite, je n'avais pas trop de temps.]
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeLun 28 Mar 2011 - 19:02

    ~ Moi ? Un idiot ? Burn in hell. ~



    Ma posture dans cet endroit semblait bien compromise. Ce jeune ninja de Kumo s'appelait donc Gargonith Manjome, un nom bien bizarre. Et le ninja de l'akatsuki ne souhaitait pas révéler son identité, assez normal à vrai dire. Et il m'adressa d'ailleurs la parole, il ne semblait pas vraiment me prendre au sérieux, ce fut compréhensible, mais je n'allais pas lui donner satisfaction loin de là.


    « Tu n'as pas besoin de savoir qui je suis, et cela ne t'apportera rien de bien de connaître mon identité...Tu veux rencontrer Pein-sama ? Vraiment ? Les seuls personnes à l'avoir vu ne sont plus de ce monde, ou ont eu de la chance. Si tu tiens vraiment à le rencontrer, organise un coup d'état sur ton village, tel que tuer ton Kage, et quand tu seras devenus Nukennin, alors nous jugerons si tu mérite de voir notre chef. »


    Ainsi, personne n'avait vu Pein de son vivant ? Hors j'étais bien vivant. Ainsi, tous les rouquins que j'avais vu, ce n'était pas le vrai Pein. Des informations gratuites, je n'en avais pas autant demandé à vrai dire. Et il me croyait bête au point de vouloir faire un coup d'état contre mon pays pour débusquer Pein ? Je le ferais moi même, s'il le fallait. L'akatsuki n'était pas mon but ultime, je voyais bien au delà de ça. Mes convictions me porteraient loin, j'en étais certain.


    « De toute façon, tu semble bien trop faible, et tu as trop peur pour oser ne serait-ce que tuer ce Kumojins...Tu ne veras jamais Pein-sama, ou alors tu seras mort au moment où tu le veras. Un faible reste un faible. »


    Tuer ce jeune ninja ? Il me prenait pour un débile ou quoi ? Cet acte déclencherait une guerre, et bien sûr, cela profiterait à l'akatsuki. Il me traitait de faible pour me faire réagir, et me pousser à faire ce qu'il voulait de moi. Hors il ne me connaissait pas, il ne connaissait pas ma puissance, ne savait pas de quoi j'étais capable. Ce genre de provocations ne me touchaient pas, j'avais vu bien pire dans ma vie, et ce n'était pas un membre de cette fameuse akatsuki qui allait me pousser à me soumettre.


    « Tuer ce chûnin ? Me prendrais-tu pour un abruti ? Je ne déclencherais pas une guerre qui te serait favorable. Tu as beau être de l'akatsuki, tu ne m'intimides pas, loin, très loin de là. »


    Je le regardais, le fixais totalement. Il ne me faisait pas peur, cet être aussi vil pouvait-il être, ne m'inspirait aucune crainte. Comment aurais-je pu avoir peur d'une personne qui s'abaissait à tuer des innocents ? Rien que d'y penser, ça me filait la gerbe. Et la légère brise qui soufflait ne m'aidait pas à me retenir. Mon regard lui par contre, restait toujours fixé sur la tunique de l'akatsuki, sur le chapeau de paille et la petite clochette. Mes yeux avaient cette sensation de profondeur unique, qui rappelait les longs marécages de sang qui apparaissaient souvent sur les champs de bataille.


    « Si ta vie te laisses un goût d'inachevé, que tu n'as pas su te faire respecter par tes propres semblables, je n'y peux rien. Mais ce n'est pas moi que tu soumettras à ta piètre volonté. Rien, ni personne, et encore moins toi ou bien Pein, ne me faites peur. Même la mort ne m'effraie pas, alors ne me parles pas de faiblesse, car vouloir tuer un gosse comme lui, ça c'est de la faiblesse. »
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeLun 28 Mar 2011 - 19:33





Respect :)



« Tu n'as pas besoin de savoir qui je suis, et cela ne t'apportera rien de bien de connaître mon identité...Tu veux rencontrer Pein-sama ? Vraiment ? Les seuls personnes à l'avoir vu ne sont plus de ce monde, ou ont eu de la chance. Si tu tiens vraiment à le rencontrer, organise un coup d'état sur ton village, tel que tuer ton Kage, et quand tu seras devenus Nukennin, alors nous jugerons si tu mérite de voir notre chef. »

Une technique souvent utiliser pas les chefs d'organisation pour corrompre quelqu'un, ce servir du vice qu'il a en lui pour le conduire aux ténèbres voilà ce qu'essayait de faire le nukenin, il esperait sans doute au fond de lui que le junin de kiri assassine son mizukage ainsi les défenses de kiri seraient affaiblis et les ninja de l'akatsuki pourraient accomplir ce qu'ils ont échoué la dernière fois, la conquête de kiri no kuni, mais peut-être le nukenin essayait-il tous simplement de semer le trouble dans l'esprit de ce junin, peut être s'amusait-il à lui faire comprendre qu'il ne pourrait jamais rencontrer le rikudo, à lui faire comprendre que son objectif ne sera jamais atteind, c'était en vérité une sorte de torture cérébrale que le nukenin essayait d'effectuer, encore un de ses sadiques de nukenin.

« De toute façon, tu semble bien trop faible, et tu as trop peur pour oser ne serait-ce que tuer ce Kumojins...Tu ne veras jamais Pein-sama, ou alors tu seras mort au moment où tu le veras. Un faible reste un faible. »

Le chunin regarda le ninja de kiri, serait-il prêt à s'attaquer à lui pour pouvoir voir Pein rikudo, mais si il le faisait lorsqu'il verrait Pein sa serait pour mourir, le kumojins n'avait pas peur si le ninja de kiri s'attaquait à lui tous ce qu'il aurait à faire serait le tuer, tout du moins le repousser.

« Tuer ce chûnin ? Me prendrais-tu pour un abruti ? Je ne déclencherais pas une guerre qui te serait favorable. Tu as beau être de l'akatsuki, tu ne m'intimides pas, loin, très loin de là. »


« Si ta vie te laisses un goût d'inachevé, que tu n'as pas su te faire respecter par tes propres semblables, je n'y peux rien. Mais ce n'est pas moi que tu soumettras à ta piètre volonté. Rien, ni personne, et encore moins toi ou bien Pein, ne me faites peur. Même la mort ne m'effraie pas, alors ne me parles pas de faiblesse, car vouloir tuer un gosse comme lui, ça c'est de la faiblesse. »

Un gosse comme lui, le ninja devait être rassuré il n'allait pas croiser le fer avec le ninja de kiri, mais celui-ci venait de le rabaisser, comment osait-il parler ainsi du chunin alors qu'ils ne ce connaissaient même pas, soit le ninja était vraiment très confiant, ce qui semblait être le cas car il venait tout de même de dire ouvertement qu'il n'avait pas peur de combattre Pein Rikudo ni un membre de l'akatsuki, en plus de cela il ce permettait de rabaisser le chunin, mais celui-ci suportait encore moins ce manque de respect qu'éprouvait le chunin envers le Rikudo, personne ne devait ce permettre de dire des tels chose sur quelqu'un d'aussi puissant, et le chunin contait bien le faire comprendre calmement avec des mots à ce ninja de kiri.

-Pein Rikudo, tu devrais avoir peur de cette personne car aucun d'entre vous n'y arrive ne serait-ce que à la cheville, et un garçon comme moi même si vous êtes un ninja de kiri mon potentiel sera toujours infiniment plus grand que le votre et même si je suis encore qu'un gamin à vos yeux vous me devez le respect c'est la moindre des choses, et vous devez également le respect a Pein...




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeMar 29 Mar 2011 - 19:15

Sasori se tenait toujours face eux, quand soudain...Une voix résonna dans son esprit. Une voix famillière, celle de Pein. Ce dernier disait que Sasori devait rejoindre le repaire le plus rapidement possible, pour une réunion importante. Ainsi Sasori devait déjà partir, sans avoir eu le temps de s'amuser un peu, ni de tester ses dérnières créations. Il vit le Kirijins ouvrir la bouche.

« Tuer ce chûnin ? Me prendrais-tu pour un abruti ? Je ne déclencherais pas une guerre qui te serait favorable. Tu as beau être de l'akatsuki, tu ne m'intimides pas, loin, très loin de là. »

Déclencher une guerre ? Ce n'étais absoulement pas 'intention de Sasori, mais c'est vrai que ce serait une bonne chose aprés tout, ça faciliterais le travail d'Hakumei. Le prendre pour un abruti ? Oui, c'était là tout le but des paroles de Sasori. Et même si ces mots disaient que Sasori ne l'intimidait pas, il savait que c'était faux. Ici, Sasori était le maître du jeu, c'est lui qui décidait de la suite des évènements, si un combat devait avoir lieu, ou non, ou s'ils feraients connaissance...Oui, Sasori ce voyait manipulateur, et les deux ninjas comme deux marionnettes.

« Si ta vie te laisses un goût d'inachevé, que tu n'as pas su te faire respecter par tes propres semblables, je n'y peux rien. Mais ce n'est pas moi que tu soumettras à ta piètre volonté. Rien, ni personne, et encore moins toi ou bien Pein, ne me faites peur. Même la mort ne m'effraie pas, alors ne me parles pas de faiblesse, car vouloir tuer un gosse comme lui, ça c'est de la faiblesse. »

Se faire respecter par ses semblables ? Sasori n'en a pas, et s'il parlait de Suna, il n'a jamais était question de respect, mais simplement de puissance. Personne ne lui fait peur ? Le peur est mniprésente dans la vie d'un ninja, un faux pas, et c'est la mort, personne ne peux e pas avoir peur, ainsi est constitué l'homme. Il parlait aussi de faiblesse, comme quoi tuer le gosse en était une...Sasori savait que c'était faux, car la faiblesse et la stratégie sont deux choses bien différentes, et il faut savoir passer par ce que certain appelle « faible » pour mener une stratégie à bien. Mais Sasori n'avait pas envie d'expliquer la vie à cette personne qu'il ne connaissait pas. Soudain, ce fut au tour du Kumjins de prendre la parole.

« Pein Rikudo, tu devrais avoir peur de cette personne car aucun d'entre vous n'y arrive ne serait-ce que à la cheville, et un garçon comme moi même si vous êtes un ninja de kiri mon potentiel sera toujours infiniment plus grand que le votre et même si je suis encore qu'un gamin à vos yeux vous me devez le respect c'est la moindre des choses, et vous devez également le respect a Pein... »

Qui était-il ? Un espion ? Personne ne pouvait respecter Pein-sama sans être un de ses subordonnés...Comment s'appellait-il déjà ? Par habitude, Sasori efface les noms de sa mémoire. Ce jeune homme intrigué Sasori...Vouer un respect à Pein-sama, n'était pas un acte possible pour un ninja n'appartenant pas à Hakumei ou au village de la pluie. Sasori tentait de se souvenir de ce nom...Garga ? Non, Gargo ? Gargonith Yamida ? Non toujours pas...Tous se mélangé dans sa tête. Puis, le nom lui revint alors, Gargonith Manjome, c'était ça. Ce nom, il ne l'oublirait pas, peut—être que Pein connaîtra ce gamin.

« Je dois vous laisser, mais sache une chose Kirijins, la peur est omniprésente dans la vie d'un ninja, et même si tu crois ne pas avoir peur, c'est une face caché de la vérité...Tu as peur, comme tous ninja vivant dans ce monde. Quand à toi, Gargonith Manjome...Tu m'intrigues, je ne comprend pas pourquoi tu voue un respect important à Pein-sama, mais je le découvrirais, que tu sois un espion ou non. »

Ainsi, Sasori jeta un peu l'huile sur le feu, avec un peu de chance, ils se taperaient dessus, et Sasori serait satisfait. Mais il n'avait pas le temps, Pein l'attendait, et il devait donc se dépécher de rentrer. Il se retourna, sortit de l'eau, puis il saisit son chapeau, et recouvrit sa tête. Il fixa une dernière fois le Kumojins, puis sortit un parchemin. Il le posa à terre, et disparut dans un épais nuage...


[HRP: Comme vous l'avez compris, je dois rentrer au QG ^^ », Pein a demandé tout les membres, donc pas le choix, vous pouvez continuer sans moi si vous voulez. ]
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 9:58

    Rp terminé pour ma part, rien à ajouter. :)
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitimeMer 30 Mar 2011 - 11:13

Ok même si j'aurai aimé faire de toi mon ami on fera sa dans de prochain rp Wink
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Et si tu me revenais ? [Libre] Et si tu me revenais ? [Libre]  Icon_minitime


Et si tu me revenais ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» RP libre
» MON bar [ Libre ]
» Sasuke Uchiwa, libre?
» Un petit entrainement (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Sujets divers-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser