Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez

Mission de rang D > (PV Satoshi Hateru)

InvitéInvité
MessageSujet: Mission de rang D > (PV Satoshi Hateru) Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Icon_minitimeJeu 7 Avr 2011 - 17:39


Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) 27558711

« Voyage lassant...»
Me voilà devant les portes du village, mon derrière posé sur un chariot qui était tracté par deux petits ânes. C’était vraiment triste pour eux d’ailleurs, passer leur vie à traîner des pattes sur les chemins boueux, parfois parsemer de trou et de pierre… Enfin, j’étais présente sur ce chariot qui avait prit la direction du village de la feuille, Konoha et cela pour une très bonne raison. J’étais en mission. Et oui, cela m’arrivait par moment, surtout lorsque j’avais vue qu’il s’agissait d’une mission de rang D. C’était pour moi équivalant à une petite balade au bord de mer, sans danger et sans effort, le summum pour une demoiselle feignante comme je le suis. Mon objectif lors de ma mission était d’escorter un riche héritier habitant à Kiri, jusqu’au village de Konoha donc, où il souhaitais se rendre pour affaire. Il me regardait étrangement, le genre de regard qui voulait tout dire. Pensant certainement dans un coin de sa tête qu’avec son argent il arriverait à négocier un petit arrêt coquin dans les bois. Désolée mon grand, mais je fais pas dans la prostitution, puis si j’ai prit cette mission à la noix c’était uniquement afin de me rendre à Konoha pour faire les boutiques.

Le voyage se déroulait dans un grand silence, parfois accompagné par quelques bruits totalement naturel. Comme le sifflement d’un oiseau passant en battant de ces deux petites ailes au-dessus de nous, où bien le craquement d’une petite branche se faisant écraser par l’une des roues du chariot. Des sons anodins qui berçaient notre petite escapade, peu à peu nous nous enfoncions de plus en plus dans les forêts, montagnes et divers paysages présents dans le monde. Quand venait la nuit, nous trouvions une auberge isolé, où bien un petit village campagnard afin de nous y reposer, bien que je faisais toujours attention aux gestes du vieux et sénile riche qui m’accompagnais. Sur le chemin, je parlais très peu, puisque faire la conversation avec cet homme ne m’intéressait vraiment pas du tout, puis je dû m’occuper une fois d’une fâcheuse rencontre. Puisque notre chemin avait croisé celui d’un hideux monstre dans les bois, tout proche de la frontière du pays du feu, ce lieu où se trouvais donc Konoha. Le feu était un symbole très fort, symbolisant la flamboyance et l’étincelle qui réside dans le cœur des habitants du pays, la chaleur humaine était vraiment présente chez eux. Cela me ravissait d’entrée dans un pays aussi chaleureux, il faut dire qu’à Kiri c’était pas tous les jours la fête et sa me faisais vraiment du bien de sortir un peu de mon cadre de vie habituel.

Le temps devenait vraiment long en une si mauvaise compagnie, puis ces pauvres ânes étaient fatigués à force de nous traîner depuis plus d’une journée et demie. Heureusement, devant nous se dressait enfin le majestueux emblème de Konoha, annonçant pour moi la fin de la mission et donc la liberté. Mon visage se décrispa immédiatement, levant mes deux bras en l’air comme si je venais de sortir d’un profond sommeil, où un profond ennuie, cela marchait dans les deux sens. Le papy que je devais accompagner eu tout de même la délicatesse de me remercier, enfin même sans cela il allait me payé donc limite, je m’en foutais. Pour moi, démarrais ma véritable mission, mon but intérieur, ma terrible envie depuis des semaines, visité les boutiques de Konoha. L’aventure commençait à cet instant, lorsque je traversais les grandes portes du village, me présentant aux gardes afin de leur dévoilé mon identité. Village de Konoha me voici, je partais sur le champ en direction de ce qui semblais le quartier commercial, apercevant des échoppes et des stands.




Satoshi Hateru
¤ Chef de l'Akatsuki ¤
Satoshi Hateru¤ Chef de l'Akatsuki ¤
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 551
▌Inscription : 19/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : S, niveau 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Left_bar_bleue476/1000Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Empty_bar_bleue  (476/1000)
| Âge du personnage | : 18 ans
MessageSujet: Re: Mission de rang D > (PV Satoshi Hateru) Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Icon_minitimeSam 9 Avr 2011 - 13:18

Aujourd'hui, une journée adagio, placide qui ne alinéera point des précédentes. Ah ! Fortune ou et-tu ? Viens semer des graines dans mes champs pour qu'enfin j'ai une occupation, pour qu'enfin je puisse vivre la vie autrement que dans ce futile ennuit. L'ennuit était souvent pour moi comme un liquide amniotique, je baignais dedans. Je ne saurais vous dires si je devrais aspirer à la sagesse et la patience ou bien m'emporter contre ce qui semble être de l'infortune ? La raison me ramener à elle et me séduiser une fois de plus de ses courbes aguichantes. Souvent j'éprouve quelques difficultés à comprendre ces hommes qui s'emportes pour une bérue quotidienne. Adepte de la raison et les vertues qu'elle apporte j'avais depuis longtempschoisit le chemin de la sagesse humaine. Ainsi je patientais et avec une résolution qui m'est connue et attribuée de tous. Si je n'avais pas de mission c'est parce que la paix régnait et cela était une bonne chose. Si il ne se passait rien c'est parce que la vie est capable de douceur, s'en plaindre ? Nullement. J'étais loin d'être un fataliste aux pensées mornes et sans once d'espoir, malgré j'entretenais l'espoir secret et dissimuler d'une mission tombant de la tour de l'Hokage. Il est vrai et il serait d'une absurdité soulignée de le nier que la vie à Konoha se faisait de plus en plus alcamique. C'était selon moi le calme avant la tempête. C'était bien utopique de penser que la paix l'avait emporté et que tous s'arrêtait là. Cela dit, dire que la guerre ce préparait ... n'était pas d'une gaïeté remarquable mais nettement plus réaliste. De toute évidence le célèbre paradoxe pour avoir la paix il faut préparer la guerre semblait véritable. Triste tous cela, n'est-ce pas ? La vie n'est pas faite pour forcer le sourire c'est une évidence héritée de nos ancêtres. Elle n'est pas là pour réconforter d'ailleurs on peux se demandait si la vie n'est pas l'enfer ? Que répondre à cela ? Rien. Il fallait que je mette fin à ses poussées d'utopie métaphysique ! A vouloir jouer les grands je récoltais des migraines. Je ne retins un profond soupire témoignant d'une lasse quasi neurasthénique. Bon j'exagère peut-être un peu. Mes paupières grandes ouvertes, mes deux pupilles bleutées fixant le ciel. Quelques oiseaux faisant l'éloge de la vie de leurs chant en cette journée, une douce brise ... J'étais posé tranquillement sur l'un des toits des batîments de la ville non loin des portes du village. Je voyais les gens sortirent mais moins souvent entré. Le village n'y parraissait pas mais il possédait une défense redoutable. Je me laissais tomber en arrière et étendu mes membres dans certains craquement. A croire que je commencer à rouiller.

Je me relevais alors. Je devais faire de l'exercice. Ce n'était pas un besoin vicéral qui m'étais vital mais à défaut d'être occupé cela me parraissais bien. Je m'étirais vigoureusement puis laissa mon regard glisser sur l'entrée du pays. Passant, sortant, entrant. Charette tirée par deux ânes. Charette partante tirée par un taureau. Quel magnifique beauvin. Il semblait avoir un poil soyeux, des reflets noir au soleil ... Une belle bête ! Je posais comme triomphant mes deux mains sur mes "hanches" bien que pour homme il y ait probablement un autre terme puis esquissais un petit sourire. Un sourire rayonnant mais faux ... Il fallait bien se donner du courage de temps à autre. Passons sur ce comportement enfantin et puéril. Je me dirigeais vers le fond de l'espace contituant le toit afin de n'être vu de personne puis sauta dans le vide. En Juunin que je suis j'amortis ma chute habillement. J'étais comme les chat je retombais toujorus sur mes pattes ! Enfin sur ce coup là bien sûr ..Je fis le tour de la propriété d'un pas léger. S'ouvrait alors devant moi l'entrée, la porte menant au village. Encombré par la population, il fallait valsé pour ce faire un chemin à cette heure-ci . Une badin pour moi ! A cette pensée je sourit presque niaisement puis passais mon chemin. J'allais retourner chez moi histoire d'embarqué mon katana. Eh oui ! j'avais prévut un entrainement de mon maniement des armes blanches.

Mon attention fut attiré par les deux ânes. Discrétement j'observais cette scène. Un homme, une femme et deux ânes. Ce qui attirer mon intention était plus aprticulièrement cette femme. Non pas que je me laissais séduire par ses formes féminines, non ce n'est pas mon genre *hrrm*Mais elle m'étais inconue. C'est puéril de dire ça mais elle n'avait pas la tête d'un habitant de Konoha. Une chose était certaine elle semblait être ninja. Pourquoi ? L'homme qu'elle semblait accompagné les remerciait comme un "client" satisfait. Je pense pas que cela soit une intrusion. Selon moi il n'y avait acun danger cette femme ne semblait particulièrement dangereuse mais quoi qu'on dise l'habit ne fait pas le moine. J'allais la gardée à l'oeil... Ou bien devrais-je lui foutre la paix après tout cela ne me regarder pas. Mais en même temps il faut mieux prévenir que guérir ? Et puis ça allait m'occuper. Je m'avançais en valsant ebtre les multiples passants. Mon buté tait de rester discret. Connaissant un grand nombre de garde j'allais prétexter une discussion avec eux. Je fit un getse du bras sec à ces derniers. Une fois ces derniers rejoint j'entamais la conversation "bateau" de ma voix autoritaire :

"Hé ! Genji. Comment ça va aujourd'hui ? " Je laissais planer un silence avant de reprendre. " Passant suspect ? Tentative d'intrusion ? Ahaha"

Je ne put retenir un rire. Il se passait jamais rien ! Alors bien sûr la question était inutile et je connaissais d'avance la réponse. J'imaginais très bien un : Non rien le calme plat !. Je dois bien avouer que si il s'avérait que pour une fois sait-on jamais il s'était passé quelque chose ... je serais en état de choc. Je crois bien qu'il n'y avait pas plus calme que les porte de Konoha. Enfin "calme" tout est relatif bien sûr. Je lança un regard furtif sur ce que l'on pourrait nommer la foule. Des enfants couraient en tous sens aux alentours de la grande porte, des viellard assis là observer avec suspicion les passants ... C'était toute une organisation. La réponse je doit bien avouer que je n'y porta pas attention. J'entendu le garde en question me parler mais je n'avais pas eut envie d'ouïr. De toute façon si c'était pour entendre ce à quoi je m'attendais... Mon regard fixait à présent le garde qui semblait offusqué que je ne l'ai pas écouté. Bouarf.. J'étais confus ! Même si ça ne ce voyait pas. *Le tout c'est d'y croire* pensais-je. Je m'y l'une de mes mains dans ma poche et farfouillant au fond. J'en sortis un bonbon assidulé goût pomme. Une fois sortis de mon emballage je le mit dans ma bouche. Ce n'est pas que je n'avais rien à dire mais ...si. Je vis le garde se détournait de moi au profit de cette fameuse personne. Les choses devenaient interressantes. Alala l'ennui me faisait faire des choses futiles. C'était puéril et navrant. Le pire étant que je ne pouvais même pas prétendre un élan de bonne intention. Bon cette femme était une femme banale comme les autres ... Fixant le vide mais écoutant sans véritable conviction particulière, apparemment la jeune femme était une commercante traversant les longues routes séparant chaque village ninja et cet homme vieux et ridé ... son père. Autrement dit pas de ninja en mission ni rien de cela ... Soit rien d'interressant. J'aurais put pour passer le temps engager dans une discussion longue et sympathique avec cette femme que j'avais crut bien formée. Mais finalement l'abstention était la meilleure des choses. Bon ... Je crois bien que j'ai une insollation ou alors ma vue me jouais des tours. Facheux et problématique cela serais-ce. Je me détournais alors mort d'ennui et blasé par cette vue défaillante. Je tournais le dos au garde et la demoiselle dans un gromellement mou. Comme quoi la raison était bien mieux à la frivolité car vous voyez on ne peux y échapper ! Je remontais donc en fanfaronnant vers le centre du village. J'allais passer chez moi histoire de me rafraichir car entre l'insolation et l'hallucination je n'étais pas gaté. Bon c'est d'un pas résolu que je parcourais mon chemin valsant entre les passants. Marchant vers les rues comemrciales j'eu la facheuse impression de reconnaitre une personne. Cette personne si ma vue n'était pas défaillante semblait être la très sympathique Ayumi Minato. Je l'avais connut lors d'une mission. Un légé vent d'anxiété vint m'envahir mais c'était impossible qu'elle soit ici ! Elle était de Kiri ... Je levais les yeux au ciel dans une mou méconnaissable. J'en déduit que cela n'était encore une fois qu'une farce du soleil qui était trop omniprésent. J'accélérais donc ma marche en me massant énergiquement les tempes comme voulant faire passer une vilaine migraine. Je passai donc à coté de cette "hallucination". Cette fois je ne m'étais aps fait avoir ! Et je dois bien avouer que cette petite revanche sur le ciel m'apporter une certaine satisfaction.
Hunk Moroshi
~ Chef Anbu de Kumo ~
Hunk Moroshi~ Chef Anbu de Kumo ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2427
▌Age : 26
▌Inscription : 29/06/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 23
| Points Naruto Ninja RPG | :
Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Left_bar_bleue1377/2000Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Empty_bar_bleue  (1377/2000)
| Âge du personnage | : Inconnu.
MessageSujet: Re: Mission de rang D > (PV Satoshi Hateru) Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Icon_minitimeMer 17 Aoû 2011 - 23:12

Bonjour/Bonsoir.

Direction corbeille.

Hunk.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission de rang D > (PV Satoshi Hateru) Mission de rang D >  (PV Satoshi Hateru) Icon_minitime


Mission de rang D > (PV Satoshi Hateru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entre Hateru on se comprend [Pv Satoshi Hateru]
» Debut du voyage [direction kiri pv satoshi hateru/kaoru no momo]
» C'est l'Histoire d'une fin [Satoshi Hateru]
» Carnet de bord- Satoshi Hateru
» Fiche technique - Satoshi Hateru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Sujets divers-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser