Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €

Partagez

Retrouvailles [Flashback]

InvitéInvité
MessageSujet: Retrouvailles [Flashback] Retrouvailles [Flashback] Icon_minitimeMar 9 Aoû 2011 - 7:46








Après un dur labeur, je pouvais sentir l'air extérieur, profitant de ma liberté méritée. Je sautais de toit en toit sur les différents bâtiments qui longeaient ma route, ne souhaitant pas me promener dans les rues parmi la population. Une partie de mon être voulait ne pas confronter le regard des villageois sur ma propre personne, sur ce que j'avais fait, sur ma lame le sang d'innocent. La honte me guettait, malgré cette fierté que je possédais en moi, je ne pouvais faire face au regard de ces gens tout autour de moi. Ce fut pour cette raison que j'avais décidée de partir de ma patrie, sentant que ma place n'était plus dans ce village que je chérissais autrefois et qui me remplissée de bonheur à chaque instant. D'un autre côté... Peut-être que je souhaitais un pardon de mon âme pour revenir parmi les miens. Même si Akari fut dans ce village... Pouvais-je vraiment lui faire confiance maintenant que nous étions dehors. Serais-je une nouvelle fois la victime du conseil des sages.

C'est dans un état d'esprit embrouillé que je me décidais à aller vers la tombe de mes parents. A mon plus grand malheur je n'avais même pas pu assister à leur enterrement et de même de faire mon deuil de façon officielle. Ces tombes furent ma seule attache dans ce monde, je n'eus pas le temps de dire à mes parents combien je les aimais, je les chérissais.... Montant vers les montagnes je pus arrivée enfin vers le cimetière. Cherchant parmi les différentes stèles celles de mes défunts parents. Après plusieurs minutes de recherche, je pus enfin les voir.
M'agenouillant je joignis les mains puis mon regard vers le sol, je ressassais mes lointains souvenirs de mon enfance, puis de mon adolescence, revoyant le visage de mon père et de ma mère. Mon père fut dur avec moi ainsi qu'avec mes frères, mais toujours juste dans son jugement. Il prenait son rôle très au sérieux tout comme son travail au sein de Kiri. Il fut je crois un homme de justice, aimant d'ailleurs le règne du deuxième et troisième Mizukage. Un rictus apparut sur mon visage assombrit par ma chevelure flamboyante. Pourquoi je pouvais sourire de la sorte, avais-je des gênes de mon père pour la justice, du moins ce que je pensais être ma justice dans ce monde chaotique. Ce fut la qu'en levant la tête sous le torrent de pluie qui s'abattait sur mon être que je me remémorais, la douceur de ma mère. La chaleur de son amour, consolant mon coeur de petite fille dans les moments difficiles comme les plus amusants...

Durant des heures je fus plantée là, encré dans mes souvenirs, incapable de pouvoir avancer dans ma vie. Mes larmes fut une source d'eau douce qui descendit d'une montagne pour atteindre la mer. Mon regard au sol, je ne pouvais que maudire mon incompétence, ma faiblesse d'être si faible pour n'avoir pas put protéger les personnes qui furent chères à mes yeux....

Me Levant, regardant une dernière fois cet endroit, je fis marche arrière en direction de la maison familiale à la recherche de mon arme, du moins celle que j'avais cachée par le passé aux yeux de mon village. Quelques rues plus bas, je trouvais mon chez-moi, dévasté par le temps. Le quartier même fut pour ainsi dire désert de toute vie, depuis le massacre perpétué par mon frère aîné. M'enfonçant dans la pénombre de mon ancienne maison, je fouillais les débris sur mon chemin vers mon arme. Réussissant tant bien que de mal à trouver la planche au sol me permettant d'ouvrir une pièce cachée. Je fus soulagée de savoir que cet endroit n'avait pas été découvert par les force de Kiri. Eïko, Hayate et moi avions pour habitude de faire de ce sous-sol notre cache d'arme commune. Descendant les marches, observant nos armes, je me demandais si j'aurais vraiment la force un jour de tuer mon frère de mes propres mains. Aurais-je le cran de le faire.... Je savais que je ne pourrais échapper à mon destin et qu'un jour ou l'autre nos chemins se croiserons de nouveau.

C'est dans cette idée noire qu'un éclat particulier attira mon attention. Je n'en croyais pas mes yeux, elle fut toujours là accrochée sur le mur en horizontale. Certes sale par le temps, mais toujours intacte malgré ces trois printemps écoulés. Pour une raison inconnue j'étais contente. Peu-être la lumière que je cherchée. Sans attendre je pris cette claymore, je devrais dire ma claymore. Cette large et grande épée à une main et demie ou deux mains selon la longueur. Pour mon cas la mienne mesurait un mètre trente. Poignée de trente centimètresalors que la lame argenté mesurait un mètre. La garde de l'épée n'a rien d'exceptionnelle, tout ce qui avait de plus normale pour une épée dans ce style. Je dépoussiérais, puis nettoyant et aiguisant cette lame qui me servira pour me défendre. L'accrochant dans mon dos, je pris mes affaires. Puis je partis de chez moi avec un air de nostalgie, me mettant en direction du bureau d'Akari.
En sortant je fis la rencontre d'Eïko qui me semblait allé vers la tombe de nos parents. Je le suivis jusqu'à qu'il s'arrête là où je le pensais avant de lui adresser la parole.


"Je vois que toi aussi tu n'arrives pas à oublier le passé.

En effet comment oublier cette nuit-là

C'est la première fois que tu viens là ?"

"Non pas vraiment, chaque fois que je passe dans le coin, je viens sur leurs tombes..."

"Tu essais de te pardonner toi-même ? n'est-ce pas ?"

"On peut dire ça, sauf que ça ne marche pas trop. J'aurais pu empêcher ça, si seulement..."

"Si le conseil nous avait pas manipulés ! "

"Non, ne dit pas ça. C'est le régime du quatrième qui nous as mis dans cette merde, pas eux. L'influence du Yodaime à du faire ce que nous avons vécu. Ne blâme pas le monde pour ça."
"C'est de leurs fautes si père et mère sont morts ! J'ai perdu trois ans de ma vie en prison ! Tu crois que je peux pardonner si facilement à tous ces gens !!"

"Mitsuki..."

Après mes paroles qui furent dur et pleine de colère envers ceux qui m'avaient pris ma famille, je bouillais, je n'arrivais pas à calmer mon ardeur, cherchant une justice qui me satisferait. La prison m'avait totalement changée.

"Ne laisse pas la haine te consumer.. Où est passée la petite soeur si pur que je connais ? S'il te plait je ne veux pas voir un deuxième membres de la famille qui sombre de ce côté. La vengeance ne t'apporteras rien. Tuer ces sages, oui, mais au final tu seras comme lui. C'est ça que tu veux, un être qui s'en fout totalement de la vie d'autrui. C'est ça ! Ton but ?"

Je ne savais pas quoi dire, Eïko avait raison au final. Tout ce cycle de haine que j'avais jurée de briser était en train de bouffer de l'intérieur. Posant mes doigts sur mes yeux, je ne pouvais que voir les sages paroles de mon frère, me sauvant pour ainsi dire d'une certaine envie de passer du côté obscur, ce fut-là que je lui fis un sourire en le remerciant

La Haine n'attire que la Haine. Je sais, merci nee-san de m'avoir pour ainsi dire remis les pendules à l'heure. Seulement on fait comment pour Hayate, on ne peut le laisser faire ce qu'il veut.

Eîko semblait préoccuper quand j'avais dit qu'il fallait qu'on s'occupe de notre propre frère. Moi aussi cela était difficile t'imaginer le tuer, mais le destin avait fait qu'on n'avait pas vraiment le choix. Le pire de tout ce fut qu'on ne savait pas ce qu'il préparait en douce.

"Il est vrai qu'il difficile de savoir ce qu'il cherche vraiment. Je vais faire mes recherches de mon côté. J'vais essayer de suivre sa trace si possible.."

"Hayate semble lié au seigneur féodale du pays de l'eau. Du moins un des seigneurs. Il doit sans doute l'utiliser pour couvrir ses arrières."

"Comment sait tu ça Mitsuki ? l'aurait tu croisés ?"

"En effet à Phendrana, il y a quelques jours. Je ne sais pas ce qu'il a en tête. Mais je sais seulement qu'il faut trouver des informations sur le "projet Nova"."


" "Projet Nova" ? ça ne me dit rien, du moins dans l'immédiat. Mitsuki, cherche de ton côté des informations sur ce projet. Moi je pars vers Konoha chercher d'autre indice sur Hayate. Je te tiendrais au courant ! "

C'est dans un enlacement fraternel, alors que la pluie s'arrêta de nous attaquer, que je disais au revoir à mon frère, heureuse de le revoir, mais en même temps assez intrigué par ce projet. Ainsi je quittais pour de bon ce cimetière pour aller au final chez Akari pour lui poser certaine question.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Retrouvailles [Flashback] Retrouvailles [Flashback] Icon_minitimeSam 1 Oct 2011 - 16:35

« La liberté... »
...


Voilà... Nous étions sorties de prison grâce à notre travail mutuel. Bien que le bras en écharpe, je tiens ma parole. Je lui est dis que je laverais tout soupçons à son égard si elle acceptait le marché. Chose promise, chose due. Je suis une femme de parole. Après un repos bien mérité, je pus enfin reprendre mon service. J'avais fait une frayeur à mon village et je ne quitterais jamais plus mon bureau sans dire où je vais. Autant dire que jamais je n'avais pris une aussi belle soufflante de la part de quelqu'un... Saleté de conseil... Pourquoi faut-il que vous soyez sur mon dos sans arrêt ? Je n'ai pas la liberté d'aller où je veux ? Alors, je ne suis pas Mizukage... Le village est en pleine guerre et moi, je suis tranquillement assise derrière ma chaise à faire des papiers... des papiers pourquoi faire ? Pour assurer les affaires courantes du village... Rien de plus ennuyeux que ça... Parole de Kage. Mais bon, je ne suis pas à plaindre. Terminant ce que je fais, je classe le reste sur le côté pour m'occuper du dossier de la personne que j'étais venue sauver de la prison et qui a bien faillit me coûter un bras. Mais heureusement, on s'en était sorties vivantes et j'ai pu me débarrasser d'une bonne partie du clan. D'ailleurs, la première chose que j'ai faite, c'est signer l'arrêt de mort du clan qui était responsable de la prison pour en nommer un autre. Cette fois, j'ai placé à sa tête, un clan qui me soutenait afin d'être sûre qu'on ne tente pas de m'éliminer une nouvelle fois.

Appelant un ninja, je lui demande d'aller me chercher le dossier de Mitsuki dans les archives afin que j'applique ce que j'avais dis. Après tout, je n'ai qu'une seule et unique parole. Continuant mes tâches qui commence à me sortir par les trous de nez, je soupire avant de me lever et regarder à travers la baie vitrée. Depuis le haut du palais, je voyais toute la partie est de Kiri. Belle, sereine et surtout mystique... Voilà ce que je ressentais sur le champ face à l'image que j'avais sous les yeux. Après quelques minutes, j'entends frapper et je laisse la personne entrer. Celle-ci me pose le dossier sur le bureau avant que je le congédie. Fermant les yeux, je devais faire le vide dans ma tête. M'asseyant dans mon siège de chef, je me laisse aller dans mon siège tandis que je respire calmement et avec ralenti. Si seulement, je pouvais me reposer de cette manière plus souvent, ce serait le pied... Mais encore une fois, on vient me déranger. Fronçant un sourcil, je soupire avant de laisser entrer. Tournant mon siège, j'ouvre les yeux et le ninja m'explique que Kazehime désirait me voir. Le regardant avec un regard perçant, je lui dis de la conduire vers mon bureau. Après tout, je tenais à tenir ma parole. Nous sommes en vie et nous avons fait un vrai travail de maître à notre manière. Le ninja s'efface et je laisse mon siège en fermant les yeux. Je vais l'entendre arriver de toute façon donc je ne me fais pas trop de soucis...
Hijikata Toshizo
 ~ Chef des A.N.B.U de Kiri ~ /~ Kyudaime Mizukage ~ / ~ Admin ~
Hijikata Toshizo ~ Chef des A.N.B.U de Kiri ~ /~ Kyudaime Mizukage ~ / ~ Admin ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 595
▌Age : 33
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | A / 21 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Retrouvailles [Flashback] Left_bar_bleue294/1000Retrouvailles [Flashback] Empty_bar_bleue  (294/1000)
| Âge du personnage | : 27 ans
MessageSujet: Re: Retrouvailles [Flashback] Retrouvailles [Flashback] Icon_minitimeJeu 21 Juin 2012 - 22:34

Direction archive.




Cordialement Hijikata Toshizo.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retrouvailles [Flashback] Retrouvailles [Flashback] Icon_minitime


Retrouvailles [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles ? (PV Akari) [NC-18]
» Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame]
» Des retrouvailles tendues. (PV : Suigetsu)
» La chaleur de la lave [Flashback]
» Mon Rakurai ! [Flashback]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Archives :: Missions et RPs-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser