Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de réduction !
Voir le deal

Partagez

Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame]

InvitéInvité
MessageSujet: Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Icon_minitimeDim 2 Oct 2011 - 11:25



Des retrouvailles...
...peu recommandables...


Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] 860904Sanstsitre


[…]Le Démon fait des trous secrets à ces abîmes,
Par où fuiraient mille ans de sueurs et d'efforts,
Quand même elle saurait ranimer ses victimes,
Et pour les pressurer ressusciter leurs corps.[…]



Le silence… Pour certains il est comme un ennemi. Dangereux, mortel et sournois, il rend fou et oppresse les plus endurci par l’absence qu’il procure… Pour moi, c’était le seul et unique ami que je m’étais fait depuis mon existence. Sensuel, chaleureux malgré son coté glacial, il m’entourait telle une écharpe réconfortante et à mes yeux, tous les bras des mères ne valaient pas les siens…
Assise au sommet d’un toit, je voyais les citoyens de Kumo s’affairer à ranger leurs étals avant que la nuit ne tombe tandis que d’autres hâtaient le pas en trainant derrière eux des bambins braillant et gesticulant. Des exclamations fusant d’un peu partout, parfois amicale, parfois colériques, cela rendait une cacophonie typique d’un village bien actifs et je n’avais envie que d’une chose : que le soleil se couche enfin et qu’il emmène dans son mouvement tous ces petits hommes qui s’agitaient… Oui, vraiment… Parfois le silence valait tout l’or du monde.
Poussant un long soupir qui se perdit dans le bruit, personne ne me voyait tant je me fondais dans l’obscurité de la cheminée contre laquelle j’étais appuyé, et seul l’éclat des derniers rayons du soleil se reflétant dans mes yeux prouvait ma présence. Pourquoi ne bougeais-je pas ? Que fabriquais-je ici, sans rien faire, alors qu’il y avait certainement beaucoup de choses plus intéressantes à faire ? C’était simple… J’attendais. Et pas n’importe quoi, je vous l’assure…

« A quelle heure déjà ?
Quand il fera bien nuit et que le village sera endormi.
Heureusement que la puissance militaire est au plus bas, nous aurions eu du mal à sortir sans se faire voir…
Tu doutes de notre puissance ? Hin hin… !
Prétentieuse… ! »

Quand les lumières s’éteignirent une à une dans les boutiques et que celles des tavernes s’éveillaient, il n’y eut bientôt plus personne dans la rue hormis quelques femmes qui vendaient leur charme aux prochains badauds souls et stupides qui se laisseraient attirer dans les mails grossières de leur filet. La garde réduite se mettant en place, il était désormais surprenant de croiser un ninja qui faisait sa ronde étant donné que la plupart d’entres eux se trouvaient sur les remparts.
Roulant jusqu’au bord du toit, je crochetai la gouttière de mes doigts et me laissai glisser jusqu’au sol sans un bruit. Juunin, je bénéficiais d’une liberté plus que correcte dans le village et je savais que je pouvais sortir en dehors de celui-ci si je le souhaitais et que le couvre feu ne me concernait pas. Néanmoins, le fait que je ne sois là que depuis moins d’un an faisait peser de lourds soupçons sur ma personne et malgré le fait que mon passé avec l’akatsuki soit inconnu de tous et que j’avais plus fait de bonnes choses que de mauvaises choses pour Kumo, les étiquettes ne s’enlevaient pas aussi facilement. La majorité des hommes ninjas me méprisant de une parce que j’étais une femme, de deux parce que j’étais étrangère et de trois parce que je savais me battre sans doute mieux que la plupart d’entres eux avaient la sale manie de surveiller mes faits et gestes et si Setsuri Hazu n’avait pas été encore moins clean que moi, j’aurais sans doute eu des problèmes avec lui… Mais il n’était plus là et les ridicules gardes qui se disaient être des guerriers n’étaient que des gravillons sous mes pieds…

« Et c’est moi, la prétentieuse… ? »

Esquissant un sourire, je longeai la rue principale en restant dans l’ombre du mur tandis que les étoiles commençaient à piqueter le ciel. Entendant les portes de l’entrée se fermer dans un grondement sourd, mon sourire s’agrandit mais je ne laissai échapper aucun mot.
Atteignant enfin les remparts, les ninjas me regardèrent sans aménité et ne semblèrent pas vouloir se déranger pour m’ouvrir. Haussant légèrement les épaules, je gravis l’escalier de l’une des tours et arrivai sur le chemin de ronde où ils m’attendaient d’un air suspicieux. Leur adressant un sourire narquois, je passai par-dessus la balustrade de pierre et dégainant deux Kunais, les plantai dans le mur pour me laisser glisser jusqu’au sol avec un crissement aigu qui leur tirèrent des commentaires d’énervement.
Touchant le sol dans un petit nuage de poussière, je remis mes armes de jet à leur place et vérifiant que l’un d’eux n’ait pas la mauvaise idée de me suivre, je me mis en direction des montagnes qui se découpaient sur le ciel devenu bien plus sombre. Mon rendez-vous allait bientôt commencer… Un rendez-vous prévu depuis un an.
Lorsque j’atteignis une corniche qui surplombait le village de deux bonnes centaines de mètres si ce n’était pas plus, la lune était haute dans le ciel et seule la lumière des étoiles me permettait d’y voir. M’avançant jusqu’à la pointe de l’excroissance rocheuse où il était prévu que mon interlocuteur prochain et moi nous retrouvions, je m’assis tranquillement, ramenant une jambe contre moi et laissant l’autre taper doucement la pierre, pendant dans le vide.

« A ton avis ça sera qui ?
Ni grimmjow, ni Rain, ni Natsu, ni Yuki car je crois qu’il est mort…
…Heu en gros qui ?
…Ni l’autre avec son chapeau, ni sephiroth…

Peut-être Kisame. Ou l’un des anciens en enlevant Pain et Itachi. »

Oui, vous l’auriez compris… Je n’avais pas rendez-vous avec n’importe qui. Pour ceux qui me connaissent, vous pensiez que j’avais abandonné l’akatsuki, que j’avais intégré Kumo par reconnaissance envers le nouveau Raikage qui avait tué celui que je haïssais le plus, n’est-ce pas… ? Si la dernière partie n’était pas fausse, la première, en tout cas, n’était pas tout à fait vraie. Oui, je n’étais plus à l’akatsuki et je n’avais eu aucun échange avec l’un de leur depuis maintenant un an mais tout cela n’était pas fini. On ne quittait pas la lune rouge, on ne la quittait jamais… La seule échappatoire était la mort. Mais ne vous inquiétez pas, je n’étais pas toujours fidèle à celle-ci par crainte de mourir. Non, si j’avais mis du temps à m’en rendre compte, j’avais enfin compris que l’Homme ne pouvait pas vivre seul. Egoïste, stupide et cruel, il fallait que quelqu’un mette de l’ordre dans ce monde quitte à utiliser la force voire la triche. De ce fait, je m’étais alliée avec ce groupuscule mystérieux et même si nos méthodes ne pouvaient pas plaire à tous, je m’y étais engagée de bon cœur…
Souriant à l’évocation de toutes ces pensées qui n’étaient pas venues me hanter depuis longtemps, je fixai le village dont les faibles lueurs s’éteignaient une à une puis tournai légèrement la tête en arrière. Quelqu’un s’était de toutes évidences approché de moi sans chercher à me surprendre ce qui signifiait que ce n’était pas un ennemi… Et qui se baladerait ici en pleine nuit à l’endroit exact où je me trouve sachant que c’est un coin plutôt difficile d’accès pour ceux qui ne le connaissent pas ? Heureuse de savoir que certains des membres de l’organisation étaient toujours aussi ponctuels…

Cela fait bien longtemps… Lâchais-je calmement bien que je n’étais pas encore sur de l’identité de mon interlocuteur enfin présent.




InvitéInvité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Icon_minitimeMar 11 Oct 2011 - 20:02

La ponctualité. Une des choses qu'il plaçait en premier parmi ses priorités.
Arriver à l'heure exacte à un rendez-vous était pour lui primordial, signe non-seulement de sa rigueur et de son sérieux - ce qui était nécessaire en tant que Ninja pour faire bonne impression avant tout contrat, ou mission appelez ça comme vous voulez - mais aussi un critère de respect mutuel. Même pour un ennemi, si un duel était défini à une heure précise, il se devrait d'arriver à cette heure. Pas avant. Être dans la hâte n'apportait rien de bon. Pas après, le retard signifiait également ensuite d'avoir à se presser, ce qui au final n'apportait rien de bon non plus.

Pénétrer dans Kumogakure n'avait pas été aisé. Toutefois, il s'y était auparavant introduit, pour kidnapper le Kage en place. Killer B n'avait pas été chanceux à l'époque. Samehada avait adoré son Chakra, et s'était goinfrée. La capture avait été amusante, le niveau de compétences élevé. Ah, que les temps avaient été bons. Mais trop de choses se préparaient. Des évènements qui seraient d'un impact mondial. Mais les plans étaient d'or et déjà prêts. Il faudrait un bras pour les effectuer. Ce bras tant redouté par le passé, s'étendant si loin dans les villages, tel un grand arbre dont les ramifications s'enfonçaient profondément dans le sol qu'étaient les villages cachés. Les feuilles, les membres originaux, envoyés sur différentes opérations de préparation. D'autres membres - légèrement moins puissants et connus -, au rôle tout aussi importants avaient été...Chargés d'autres opérations.

Désamorcer la défense. Tuer quelques Ninja pour cela, assassiner sans un mot. Des tâches d'une facilité riante pour un ancien Epéiste de la Brume, assassin silencieux capable de se repérer à l'unique son fait par un ennemi.
Les cadavres avaient été dissimulés. Un tour de garde toutes les trois heures selon le compte de Kisame. Rien de bien impressionnant à défaire.
Oh, bien sûr il aurait pu entrer dans Kumo avec l'appui d'un de ses membres et compagnon, qui se trouvait dans les petits papiers du village.
Mais ceci n'aurait guère été amusant. Et si l'on ôtait à Kisame la seule source de plaisir dans son existence - excepté s'occuper de Samehada naturellement -, il n'en deviendrait que plus dangereux.

Le point de rendez-vous était dans les montagnes, au Sud-Est de Kumo. Pourquoi s'embêter, dès lors, à pénétrer ainsi dans le village alors qu'en faire le tour aurait été tellement plus simple? Une sorte de défi personnel. Il avait été capable de le faire une fois. La seconde fois n'avait pas été plus compliquée finalement.
Les grandes Portes étaient fermées, naturellement; un Kisame au summum de sa fierté, lorsque l'Akatsuki était dans son activité criminelle pleine, aurait sans doute tué les gardes et jeté à bas les deux lourds battants, en riant.
Mais il avait d'autres affaires autrement plus importantes et nécessitant de la discrétion. Son immense réserve de Chakra rendait déjà très dure toute dissimulation à des ninja Senseurs; inutile d'en rajouter.

Néanmoins était-il sorti sans encombre et sans bruit, ayant atteint le point de rendez-vous à l'heure exacte fixée. Il s'agissait d'une pente en dénivelé, couverte d'herbes sauvages et de grands pins. La mousse fraiche qui tapissait le sol crissait légèrement sous les tongs du personnage, alors qu'il s'avançait vers Kaleïs.
Son regard était pétillant. Il était toujours joyeux lorsqu'il rencontrait un autre membre de l'Akatsuki

- Très longtemps, en effet...Kaleïs-san.
Mais passons dès à présent sur les formules de courtoisie. Je n'ai pas le temps. Nous n'avons pas le temps. Pain m'envoie pour une mission spéciale à te confier.
Une vaste opération va prendre place. Plus grande que tout ce que l'on pourrait imaginer. D'ici peu nous déclencherons la Quatrième Grande Guerre de notre monde. Toutefois, ceci n'est que la première étape...Restez où vous êtes. Faites vous discrets, toi et Setsuri. Récoltez les informations comme vous l'avez toujours fait. En bref, rien ne doit apparaître changé chez vous. Nul ne vous soupçonne de quoi que ce soit. Profitez-en.
Le village a été très fragilisé depuis la perte de son Jinchuuriki...Mais il en viendra d'autres. Nous voulons toute information sur les Jinchuurikis du village, autant que faire se peut. Toute information sur les ninja, autant haut-gradés que les sortants de l'Académie. Pour cette nouvelle mission, Kaleïs, nous vous transmettrons les ryos en plusieurs fois, jusqu'à ce qu'elle ait été menée à bien.
Des questions...?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Icon_minitimeMar 1 Nov 2011 - 15:26



petit échange...
...de sombres nouvelles...


Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] 860904Sanstsitre



On raconte qu'un jour un docteur des plus grands,
– Après avoir forcé les cœurs indifférents ;

Les avoir remués dans leurs profondeurs noires ;
Après avoir franchi vers les célestes gloires




Comme d’habitude, Kisame ne s’y prit pas par quatre chemins et rentra directement dans le but malgré la note joyeuse que je pouvais percevoir dans sa voie. A chaque fois que je le voyais, ce membre à l’apparence aquatique avait toujours un petit sourire satisfait sur les lèvres… Et ce n’était pas pour en rassurer certain.
Cela faisait un long moment que je n’avais pas eu de contact avec l’akatsuki, un si long moment que je m’étais même demandée s’ils n’étaient pas tous morts… Au final, combien étions-nous désormais ? L’heure de gloire était passée, le nombre de membres devait se compter sur les doigts d’une seule main et non de deux comme avant… Le départ de Pain et l’obligation de la dernière génération de se séparer dans les villages avaient été nocifs pour le groupe et les dirigeants restants devaient s’estimer chanceux d’avoir toujours un ou deux pions sous la main…. Mais est-ce que ça allait durer… ?
Reprenant la parole pour me dire qu’il ne fallait pas que je bouge et que je reste à ma place, chose qui ne m’étonnait pas plus que cela me dérangeait, j’haussai légèrement les épaules, tournant la tête devant moi pour fixer les lumières du village qui s’éteignaient petit à petit. Rester à Kumo… N’avait-il pas peur que je change d’allégeance à force de me laisser dans ce trou sans m’apporter de plus amples informations ? Kisame était malin mais niveau compréhension des autres, je doutais fort qu’il ait eu son diplôme. Souriant légèrement dans la pénombre, je ne fis aucun commentaire et le laissai poursuivre ce qu’il disait.

« Il veut qu’on reste encore les bras croisés… Partons, Kale.
Je suis bien à Kumo, on réfléchira à notre avenir plus tard.
Mais combien de temps allons-nous encore attendre ?
Il faut que des espions restent dans les villages, on bénéficie d’un confort plutôt acceptable, profitons.
Et le nouveau Raikage ?
Je le rencontrerai dans les prochains jours qui suivent… On y arrivera. »

… Faites vous discrets, toi et Setsuri.

Redressant la tête, je sentis la fine et longue cicatrice le long de mon flanc me bruler. Passant nonchalamment ma main contre celle-ci, l’odeur du sang gagna mes narines comme si je revivais la scène encore et encore. Je n’étais pas passée loin de la mort… Heureusement que je possédais quelques compétences en irou jutsu sinon je ne serais plus là à bavarder avec Kisame.
Me relevant lentement, j’époussetai la poussière de mes habits et lui fis face, notant que rien n’avait changé chez lui hormis son air un peu plus sauvage. Etait-ce parce qu’on nous lâchait un peu plus la bride… ? Je ne savais pas vraiment.
Un sourire peu expressif étirant mon visage fin, je relevai légèrement le bas de mon tee-shirt, dévoilant mon abdomen où un trait blanc zigzaguait d’un bout à l’autre. Brillante à la lumière du soleil, on pouvait voir qu’elle avait été faite récemment même si désormais mon pronostique vital n’était plus en jeu.

Je pensais que l’information te serait déjà parvenue mais apparemment les systèmes de communication ne sont plus ceux qu’ils étaient…

« Petite provocation ?
Simple déduction. »

… Setsuri Hazu est mort. Dis-je alors, tranquillement. C’est d’ailleurs lui qui m’a laissé cette charmante marque… Mais j’ai réussi par l’avoir.

Laissant retomber le tissu sur ma peau je ramenai légèrement ma chevelure d’ébène en arrière puis haussai à nouveau les épaules pour montrer l’importance que j’y accordais.

J’ai eu du mal mais j’ai réussi. Il organisait un complot contre l’akatsuki et sa puissance était telle que je ne pouvais pas le laisser prendre de l’avance. Son but était de nous dépasser… Mais étant donné qu’il pensait que je lui étais fidèle puisqu’il avait tué son prédécesseur que je voulais voir périr, il n’a pas pris toutes les mesures de prudence avec moi.

Spoiler:

C’était limite douloureux d’en parler alors que j’étais tout de même quelqu’un qui avait eu les mains plusieurs fois tâchées de sang… Il fallait dire que mon plan aurait fonctionné sur n’importe quel ninja normal mais Setsuri Hazu était tout sauf normal. Il possédait des capacités exceptionnelles qui avaient fait de lui la terreur du monde Shinobi… J’avais du user de ruse et d’audace pour le tuer, en combat singulier j’aurais été éliminée en deux trois mouvements, ce n’était pas donc pas une gloire que de l’avoir occis… Les femmes pouvaient se montrer parfois très fourbes et c’était parce qu’on les sous-estimait qu’elles arrivaient très souvent à leur fin.
Lâchant un énième soupir je fis un léger signe de tête comme quoi j’avais compris.

Je n’ai pas d’autres questions si ce n’est la demande à ce que l’on nous, du moins, me tienne au courant des avancées des projets de l’akatsuki. Je comprends parfaitement que nous devons rester discrets mais là ça frôle l’inattention, parfois…

« A croire qu’ils se foutent de nous…
Je n’irais pas jusque là mais…
… Si si, ce sont tous des gamins à mes yeux, nous méritons plus de respect que cela…
Ho la vieille peau, t’as terminé ta crise de jalousie… ?
La…La quoi ?! »

… Mais bon, ces décisions ne sont pas à ma portée, je suppose. Repris-je dans un léger soupir. Merci d’être venu m’apporter toutes ces informations, du moins. Ca me donne l’illusion que le temps de la lune rouge n’est pas encore terminé.

Et pourtant… Il semblait proche de l’être. Mais qui sait, peut-être que plusieurs membres que je ne connaissais pas pullulaient ce petit monde dangereux qu’était le notre. A Kumo se trouvait déjà Gargonith Manjome qui avait collaboré avec nous par le passé et bien que nous faisions attention de ne pas montrer la nature de nos liens, je savais qu’il ne lâcherait jamais la lune rouge. Mais si tous les autres ninjas étaient de son niveau, n’était-ce pas risqué que de leur confier trop de tâches ? Je n’avais néanmoins aucune carte en main… Il me fallait faire comme tous : attendre, attendre jusqu’à ce que le signalement dernier résonne dans nos cœurs et dans nos âmes…




Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame] Icon_minitime


Retrouvailles... [FB: il y a 3-4 jours // PV: Kisame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des retrouvailles ? (PV Akari) [NC-18]
» Retrouvailles [Flashback]
» Des retrouvailles tendues. (PV : Suigetsu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser