Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez

En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow]

Kakuzô Hidemi
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Left_bar_bleue848/2000En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Empty_bar_bleue  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
MessageSujet: En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Icon_minitimeMer 9 Nov 2011 - 18:37

Valet des Kiyomizu


    Qui est-ce cet étranger ...
    Un ennemi ? Un allié ?

    Les couleurs d’automne me faisait exprimer en mon propre moi une certaine mélancolie quelque peu étrange. C’est un paysage magnifique qui s’offrait devant la sensibilité de ma personne, et je contemplais ce que Mère Nature a décidé de m’offrir en ce jour honorable de repos. Je soupira, recueuillant l’air frais dans mes narines, et inspira afin de tirer de la fumée de ma longue pipe japonaise, assis en seiza devant le jardin de ma demeure familiale. Tout me semblait étrangement calme ce jour-là, sans mes élèves, je dois l’avouer, bien particuliers, sans l’ombre d’une mission, et mon sempaï était occupé à ses propres besognes, je n’osais point aller déranger sa paisibilité afin de dégourdir mes muscles. La servante de ma famille m’apporta du thé, et je la remercia, lui adressant un bref sourire en coin, comme à mon habitude.
    Je me pencha alors afin de poser ma pipe sur le sol en bois laqué et pris la tasse en terre cuite afin de humer la douce odeur des herbes broyées. Un doux sourire dessina sur mes lèvres, profiteant de ce moment des plus enviés. J’étais un être chanceux, un homme qui aimait se complaiser dans la simplicité des détails qui sont, à mes yeux, un véritable trésor. Mes yeux se plissèrent face à notre jardin traditionnel et je me sentirais presque détendu ... Oui, presque. Je ne sais point pour quelle raison, mais quelque chose en moi refusait de se stabiliser afin de profiter de ce lieu paradisiaque. Qu’était-ce ? Je reposa la tasse afin de reprendre la pipe, l’air songeur. Bien évidemment que je savais ce qui n’allait point. Et cela était normal. L’automne a toujours été une saison qui forçait mon être à se recentrer et revoir ce qui était négligé dans ma vie. Je sentais un manque d’accomplissement en moi, une mélancolie musicale qui tournait dans ma tête, murmurant aussi furtivement qu’une brise une triste mélodie digne d’une douce boîte de musique. C’est le regret avant la Renaissance qui s’accomplit le jour où les fleurs de cerisiers se mettent à fleurir, après un temps enneigé.
    Ah ... Oui, une sorte de culpabilité m’envahissait. Je suis à ma vingt troisième année et je suis un homme éduqué d’une façon des plus envieuses, que ce soit en combat ou le développement de sa propre personne. Je suis d’un clan noble et célèbre, j’ai le luxe, l’argent. J’ai une position hiérarchique plus que envieuse, je provoque de l’admiration face à mes collègues. J’ai l’éducation, le savoir, la finesse d’une branche de cerisier. J’ai l’intelligence et le langage. Oui, j’étais prêt. J’étais prêt à la rencontrer ! Mais pourquoi ? Qu’est-ce qui me force à rester ici, à ne point accomplir ma tâche la plus importante ? Celle de préserver la perfection de cet être qui est destinée à vivre en m’ayant dans son ombre, malgré elle ... Cette femme pour qui je suis né. Pourquoi mes jambes refusent de prendre le chemin jusqu’à Konoha ? Quelque chose me bloquait, mais quoi ? ... L’incertitude. Je ne savais point si elle, elle était prête à me recevoir. Je ne savais rien d’elle. Pourtant, il me fallait risquer ... Pour elle. Pour mon devoir, ma raison de vivre.

    D’un geste brusque, ma main s’écrasa au sol, faisant résonner le bruit jusqu’à l’autre bout du plancher. J’étais quelque peu énervé contre moi-même, je manquais cruellement d’organisation. Ce n’était point une manque de volonté, non !! Je mordilla la pipe, mes sourcils se froncèrent. L’ennui. Oui. C’était l’ennui qui me provoquait ceci. Je n’étais point d’humeur à me détendre. Alors ... Il fallait que ... Je fasse quelque chose. Même si c’était mon jour de congé. Je me sentais indigne de rester ainsi à profiter du paysage.

    ‘’ Kakuzô ? Tout va bien ? ‘’

    Père fit son entrée, et me regarda, d’un air inquièt. Je ne leva point mes yeux et n’osa point lui dire ce que je portais sur mon coeur. Je le connaissais que trop bien. Lui aussi allait en profiter afin de reprocher que je n’ai point encore accompli mon but ultime ... Je soupira et secoua lentement ma tête de gauche à droite. Je ne voulais point me confier, mais à bouger mon corps. Je ne pouvais point me permettre à rester ainsi. Je devais ... Me perfectionner. Encore.

    ‘’ Je vais m’entraîner, père. ‘’

    Je me leva d’un coup devant le regard interloqué de mon paternel mais je n’en fis rien. Je m’inclina devant sa présence afin de m’excuser et entra dans ma chambre afin de prendre mes deux katanas et nouer l’étui au niveau de ma hanche gauche. Avant de partir, je m’arrêta cependant un court moment afin de tapoter mes joues, désireux de chasser les mauvaises pensées qui se mirent à me hanter. Je voulais paraître souriant face à père, afin qu’il ne se pose point de questions. Chose que je fis en descendant, tout semblait ... Calme. Je mis mes getas qui s’entrechoquèrent contre le bois, et quitta notre demeure, désireux de me retrouver à un endroit où le silence sera Roi. M’entraîner oui, me défouler plutôt ... Les paons se sont écartés, me permettant de me frayer un chemin, et je ferma la clôture afin de quitter le territoire des Hidemi. Je pensais à un endroit bien précis, et il se trouvait en dehors du village. Le camp d’entraînement est fort probablement point le meilleur endroit afin de ne point être dérangé.

    Tandis que je traversais le centre, je focalisais mon regard droit devant moi. C’était le jour des marchés, la ville était bien animée, cependant je n’étais point d’humeur pour ce genre de passe-temps des villageois, bien qu’il me plaisait de me mêler de temps à autres au bas peuple, afin de leur rappeller le prestige de mon appartenance, et également, pour les affaires commerciales. Nous sommes de célèbres éleveurs admirés dans ce pays après tout. Je salua d’un bref hochement de tête aux êtres qui s’arrêtaient devant ma grandeur afin de s’incliner bien bas, me soufflant de douces paroles comme ‘’ Bonne journée, Hidemi-sama ‘’. Mon sourire était quelque peu forcé et je m’en voulait quelque peu. Mais que voulez-vous ... Je n’étais point d’humeur, mais je me devais de garder une image impeccable et digne d’un noble devant ces personnes.
    Finalement je quitta le village et descendis quelque peu la montagne, empruntant le chemin qui est normalement point utilisé. Mes getas s’entrechoquaient contre les rochers, résonnant une mélodie fort agréable bien que ce n’était que du bois, mais cela me plaisait d’écouter ceci. Je prenais habilement mon élan afin de sauter de plus en plus bas.

    Arrivé bientôt à destination, j’aperçus une étrange silhouette dans une zone où le sol était bien plus plat. Mes yeux se plissèrent et j’arrêta ma course afin de me redresser de toute ma taille et posa mon bras sur les manches de mes katanas, les utilisant, comme à mon habitude, comme des accoudoirs. Qui était-ce ? Devrais-je m’en inquiéter ? Etait-ce l’un des nôtres ? Je manquais de discrétion et j’en étais bien conscient, cependant je ne cherchais point le contraire, il fallait l’avouer. Et pourquoi, d’ailleurs ? Il semblait être seul, et il était de mon devoir de savoir ce qu’îl tramait par ici ... Etait-il des nôtres ? De loin, je ne voyais point bien, cependant sa silhouette ne me disais rien du tout, il fallait l’avouer. Alors je restais figé là, ne le quittant pas des yeux, prêt à m’avancer vers lui.

Grimmjow
 ~Nanadaime Raikage ~
Grimmjow ~Nanadaime Raikage ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 529
▌Inscription : 30/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A / 22
| Points Naruto Ninja RPG | :
En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Left_bar_bleue224/1000En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Empty_bar_bleue  (224/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Re: En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 19:20

En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] 719049952459Grimmjow

« La fourberie est le maître mot... »


Le pays des nuages… je m’étais souvent posé la question du pourquoi il portait ce nom mais c’est en y mettant les pieds pour la première fois lorsque le manteau d’Akatsuki était sur mes épaules que j’avais compris. Ce pays était en fait comme d’immense rocher qui étaient suspendus dans les airs. Ce pays était en réalité le pays le plus étrange de tout le monde ninja. C’était des plus bizarres mais en réalité j’avais trouvé une explication à ce mode de vie. En réalité dans ces immenses plateformes rocheuses où se trouvaient à l’intérieur des poches de gaz tellement concentrées qu’elles faisaient suspendre les rochers en apesanteur dans les airs. Voila pourquoi l’on voyait d’immense rocher dans le pays des nuages. Lorsque j’avais vu ça lors de mon premier passage dans ce pays j’avais ouvert de grands yeux mais c’était au début de mon périple en tant que ninja. A présent que je connaissais la plupart des endroits qui existaient dans ce monde je n’avais plus eut ce genre d’émotions.

Je marchais donc à présent vers le pays des nuages, lentement, je prenais mon temps pour y arriver. Maintenant que je n’étais plus dans le village caché de Kiri ne pouvais rester tranquille pendant toute une journée sans pour autant faire des taches qui m’ennuyaient au plus haut point. J’avais joué le jeu pendant quelques temps mais à présent que j’avais barré mon bandeau de ninja je n’avais plus aucune obligations envers ce village qui m’avait exploité pour des broutilles. Décidemment je n’arrivais pas à rester quelque pars trop longtemps et lors de mon séjour dans le village de la brume j’avais pourtant eut des démangeaisons à tuer de nombreux ninjas du brouillard mais je m’étais contrôlé pour ne pas perdre ma couverture. J’avais décidé de quitté ce village qui m’oppressait de plus en plus, j’avais aussi essayé de m’emparer d’une des épées légendaire de Kiri mais j’avais échoué car ces épées légendaires étaient les trésors du village de Kiri et elles étaient gardé comme un trésor inestimable. J’avais crut pouvoir en prendre une mais j’avais eut tord car seule le chef du village pouvait accéder au rouleau d’invocation se trouvant dans une salle secrète que j’avais réussis à situé dans le village mais sans pour autant arriver à l’atteindre.

L’air du pays des nuages était des plus purs. Je sentais mon organisme qui essayait de capter le plus d’oxygène possible mais la haute altitude et la pression qui régnait dans ces hauteurs m’empêcher de bien respirer et d’alimenter en même temps mes organes en oxygène. Cependant j’étais quelqu’un qui s’habituait très vite au milieu dans lequel il était. Au bous de quelques heures de marche j’arrivais enfin à respirer normalement, je sentais de nouveau que mon corps était opérationnel. J’essayais d’utiliser mon jinton qui utilisait beaucoup d’oxygène pour habituer aussi mon corps à la très haute vitesse mais aussi à la vitesse dont mes muscles avaient besoin de s’oxygéner. Je n’étais jamais à l’abri d’une attaque surtout dans un territoire allié au village caché de la brume. C’est pour cette raison que j’essayais d’habituer mon corps à la pression de l’air pour que si jamais quelqu’un essayait de me capturer je soie en pleine possession de mes moyens et que je ne soie pas désavantagé car je n’étais pas de ce pays.

Lorsque j’arrivai enfin dans une clairière ce qui je devais l’avouer me surprit car de la végétation était présente même à travers les rochers. Je m’arrêtai quelques instants pour faire le bilan de ce que je devais à présent faire pour arriver à mes fins. Je devais retrouver quelques personnes, c’était là la première étape de mon plan, des anciens ninjas de Konoha qui avaient quittés leur village car ils ne supportaient plus la dictature du Hokage. Je devais revoir leur tête, cela risquait d’être facile mais ce n’était pas ça le problème. Là où je devais me montrer minutieux était qu’il fallait que je les raisonne pour qu’ils aient confiance en moi malgré ma participation à la prise de leur village. Après tous c’est moi qui avais mis en place la stratégie qui avait dévastait toutes les forces de Konoha. J’avais été le cerveau de la guerre. Malheureusement tout le monde pensais que les dirigeant des camps des rebelles ainsi que Akari avaient été ceux qui avait imaginé le plan. Ils avaient reçus le mérite de la victoire et empocher les honneurs. Cela m’était égal car à présent j’étais à l’abri des rebelles. Ils ne savaient pas que j’étais celui qui leur avait fait perdre leur village. Cependant ils m’avaient surement vue au côté de l’armée Kirienne qui avait tous dévastée. Ce n’était pas un problème, j’arriverai à leur faire croire que j’étais à présent de leur côté et que j’avais une haine féroce à partir de maintenant envers le village de Konoha et de Kiri. Je me surpris moi-même à penser que j’étais vraiment une enflure ce qui eut pour effet de dessiner un petit sourire sur mon visage.

Je sentis ensuite une présence au loin dans les falaises, je tournai ma tête de quelques degrés et je vie une petite silhouette sur la falaise, celle-ci avait ces deux bras au niveau de taille. J’utilisai ensuite mes facultés de ninja sensoriel ; C’était un ninja de Kumo, c’est ce que je craignais, je me devais de la jouer tactique pour ne pas me faire avoir. J’avais mon bandeau de ninja barré, cela allait peut être m’aider ou peut être pas. J’utilisais ensuite mon Jinton vitesse pour disparaitre du champ de vision de la personne qui m’observait, je montai ensuite la falaise juste un peu plus haut que la personne et dis tout en restant en alignement avec le soleil pour ne pas que mon physique ne soit encré dans sa mémoire s’il venait à me dénoncer. Je lui dis avec un petit sourire :

« Espionner les gens c’est mal tu ne le savais pas ? Surtout lorsque la personne est extrêmement dangereuse… Que fait un ninja de Kumo si loin de son villa ? »

Un petit sourire sadique était dessiner sur mon visage et seul mes yeux d’un bleu très clair et ce sourire pouvait se voir. Le reste de mon corps était de ses yeux tout noirs puisque j’étais toujours en alignement avec le soleil. J’attendis sa réponse et surtout son identification sur qui il était et ce qu’il faisait ici.


Kakuzô Hidemi
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Left_bar_bleue848/2000En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Empty_bar_bleue  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
MessageSujet: Re: En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Icon_minitimeMar 15 Nov 2011 - 17:44

Valet des Kiyomizu


    L'étranger
    Bien trop familier devant mon appartenance.

    Le soleil fut à son Zénith, un temps parfait afin que je puisse m’entraîner avant que ma conscience ne me rappelle que le repos prend tout de même une certaine importance pour un guerrier, afin de pouvoir d’avantage perséverer les prochains lendemains. Cependant, à ce moment-là, mon devoir m’empêchait de laisser passer cet être que je venais de croiser, malgré que je n’en avais point la moindre idée de qui cela pouvait-il bien s’agir. Je savais parfaitement que je n’étais point discrèt, cependant ce n’était point mon but. A quoi mon me cacher ? J’étais sur mon territoire. Le soleil m’empêchait de détailler ma trouvaille, alors je ne bougeais point, attendant que l’opposant agisse en premier. C’était la moindre des choses devant un être de mon appartenance après tout, je n’étais point un être du bas peuple afin d’effectuer cette tâche ingrate.

    Vraisemblablement, l’étranger me vit et sans que je puisse faire quoi que ce soit, bien que ce n'était point étonnant, je manquais de discrétion, et disparut soudainement de mon champ de vision, ce qui me fit bander de suite les muscles de mes bras, si jamais je risque de recevoir une attaque. Je gardais mon calme, il ne me fallait point paniquer mais à aiguiser mes sens, afin de pouvoir le répérer. Mon poing gauche glissa doucement en bas de la manche de mon katana, par précaution, et se crispa.

    En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Rp-gri10

    J’ouis quelque chose au-dessus de moi, alors je retourna mon buste et leva mes yeux, curieux de savoir ce qu’il se tramait. De nouveau, j’étais incapable de voir de qui cela pouvait bien être, le soleil était juste derrière lui, et cela ne m’arrangeait point. Comment a-t-il fait cela ? Cela me provoquait des questionnements. Une personne normale était incapable de se déplacer ainsi ... Je plissa les yeux à cause de l’éclairage, cherchant à cerner cet être, mais en vain, je ne voyais qu’une silhouette noire qui est, sans vous le cacher, très musclée. Que cherchait-il à faire ? Une attaque ? Je ne bougeais point, afin de ne point faire de gestes inutiles et laissa cet étranger m’observer. Je fis claquer mon geta au sol, en soulevant et laissant tomber ma jambe, comme l’invitant à faire ce dont il avait derrière la tête. Cependant, qu’il fasse attention ... J’espérais, pour lui, qu’il choisisse bien ses faits, ainsi que ses paroles.

    « Espionner les gens c’est mal tu ne le savais pas ? Surtout lorsque la personne est extrêmement dangereuse… Que fait un ninja de Kumo si loin de son villa ? »

    Je ne répondis point de suite, préférant analyser ses mots et tenter de cerner sa personne. Il osait me tutoyer ? Quel culot ... Sans m’en rendre compte, ma langue effectua un claquement bruyant contre mon palais, tandis que le pouce de ma main gauche me démangeait de manière étrange, faisant claquer mon katana dans son fourreau, mais je le laissa là où il se trouvait. Mes sourcils se froncèrent, cependant mes lèvres arboraient un léger sourire, bien que étrange. Qu’est-ce qu’il lui faisait dire que je l’espionnais ? Cela me provoqua un certain amusement en moi.
    Je roula des épaules, le dévisageant de haut en bas, avant d’enfin me daigner de répondre.

    ‘’ Permettez-moi de vous dire que votre comportement devrait être plus approprié pour un ninja d’élite de Kumo, d’autant plus devant un noble, et non comme si vous vous adressez à un être du bas peuple, étranger. ‘’ Commençais-je d’une voix aimable, ne lâchant point la silhouette du regard. ‘’ Cependant, je vous prie de m’excuser si vous pensez que je vous espionnais, ce n’était point le cas, mais comprenez ma curiosité d’apercevoir dans ces environs un être que je ne reconnais point. J’ai quitté le village afin de me ... ‘’ Défouler ‘’ avant la nuit, si je puis m’exprimer ainsi. Je vous prie de vous identifier et me dire la raison de votre venue, si rien ne me dérange, tout ira bien pour vous, je vous l’assure. ‘’

    Mon léger sourire ne quitta point mes lèvres et j’étais étrangement calme, détendu même. A vrai dire je ne voulais point exprimer mon agacement face à ma situation personnelle devant un étranger et j’aurais préféré de ne point le croiser car j’avais besoin de calme. Cependant, je ne pouvais point le laisser passer ainsi. Le fait qu’il m’annonce que sa personne soit dangereuse, je l’ai pris comme une certaine menace ... Serait-ce le cas ? Je n’en savait rien, cependant mon esprit de gentleman m’empêchait tout de même de faire le premier pas de la danse ...

Grimmjow
 ~Nanadaime Raikage ~
Grimmjow ~Nanadaime Raikage ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 529
▌Inscription : 30/03/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : A / 22
| Points Naruto Ninja RPG | :
En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Left_bar_bleue224/1000En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Empty_bar_bleue  (224/1000)
| Âge du personnage | : 20 ans
MessageSujet: Re: En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Icon_minitimeDim 20 Nov 2011 - 20:10

En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Grimmjow-image

« Les péchés attirent la faucheuse... »


La personne essayait de me prendre de hait, apparemment ce petit homme était de la haute noblesse du village de Kumo… Quelle blague, j’avais oublié que les clans du village de Kumo était une sorte de classe bourgeoise qui faisaient leur loi et qui demander le respect aux autres shinobi de classe inférieur. Cela me faisait rire, ce shinobi de bas étage se prenait pour ce qu’il n’était pas. Ces clan se la racontaient et prenait tous le monde pour des moins que rien, je me devais de remettre ce gamin à sa place avant qu’il ne prenne trop rapidement ses aises. Il avait été élevé dans cette optique mais je devais le faire descendre de son petit nuage. Il n’avait peu être pas encore quitté le pays des nuages et c’était affligeant de voir qu’il se prenait pour le manitou et qu’il voyait tous le monde comme des faibles. Ces cheveux noirs brillait au soleil, il était bien habillé, en fait cela ne m’étonnait pas du tous car il faisait partis d’une des familles riches de Kumo.

Quant à moi j’étais toujours en alignement avec le soleil et il ne pouvait pas encore analyser mon physique, il ne voyait pour le moment que ma silhouette, en gros juste ma masse musculaire qui ressortait de l’ombre qu’il voyait. Mes yeux d’un bleu azur intense le fixaient de plus en plus, j’avais changé le message qu’ils délivraient, à présent ce n’était plus des yeux de quelqu’un de pacifiste mais c’était plus des yeux de prédateur, je voulais goutter son sang mais je réprimais ma soif de sang pour en savoir plus sur cet homme. Je me devais donc de la garder en vie, surtout que je sentais en lui quelque chose qui allait m’être utilise. Je ressentais en lui une énergie qui ne m’était pas étrangère. J’allais le laisser vivre et attendre si mon instinct était bon ou pas. J’espérais pour lui qu’il était bon car j’avais besoin de main d’œuvre pour le moment, j’aurais besoin d’aide pour m’approprier les choses qui me manquaient pour arriver à mes fins. Il me répondit ensuite après quelques minutes de silence :

‘’ Permettez-moi de vous dire que votre comportement devrait être plus approprié pour un ninja d’élite de Kumo, d’autant plus devant un noble, et non comme si vous vous adressez à un être du bas peuple, étranger. ‘’

Il m’adressait ces mos de manière aimable mais je sentais un ton des plus froids dans cette phrase, il continua :

‘’ Cependant, je vous prie de m’excuser si vous pensez que je vous espionnais, ce n’était point le cas, mais comprenez ma curiosité d’apercevoir dans ces environs un être que je ne reconnais point. J’ai quitté le village afin de me ... ‘’ Défouler ‘’ avant la nuit, si je puis m’exprimer ainsi. Je vous prie de vous identifier et me dire la raison de votre venue, si rien ne me dérange, tout ira bien pour vous, je vous l’assure. ‘’

Quel homme orgueilleux… L'orgueil est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu'on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui, à la différence de la fierté qui n'a nul besoin de se mesurer à l'autre ni de le rabaisser. Manque ou absence d'humilité. L'orgueil est le revers de la médaille de la fierté. L'un n'étant pas possible sans l'autre, on dit que l'orgueil émerge lorsque les circonstances n'emmènent pas l'homme ou la femme fière où il veut. Cet homme était des plus fiers car il savait qu’il représentait sa famille dans ses moindres gestes. Cependant il me prenait de haut et je détestais ça, il allait le regretter et pas plus tard que tous de suite. Un sourire sadique se dessina ensuite sur mon visage, ce n’était plus le pacifiste qui s’adressait à cet homme mais le meurtrier ex-membre de la Lune Rouge et déserteur de Kiri après avoir assassiné deux membres du Conseil de Kiri. Je répondis donc ensuite avec mes yeux de prédateur et mon sourire sadique :

« M’identifier ? Qu’importe… Je me nomme Grimmjow Jaggerjack, ex-membre d’Akatsuki, ex-chef des armées de Kiri et à présent déserteur du village caché de la brume. Si tu veux tant te « défouler » alors pourquoi ne pas échanger quelques coups avec moi, cependant une précision à apporter pour ma par… »

Je ne finissais pas ma phrase, mon Jinton Vitesse activé, je fonçai sur cet homme trop arrogant pour moi. Je finis ensuite ma phrase en envoyant un énorme coup de pied vers le torse de mon adversaire :

« … je voudrais ta mort !! »

Ce coup de pied était des plus puissants et je doutais fort que ce petit homme puisse l’esquiver, il se disait l’élite de Kumo mais je ne ressentais pas beaucoup de puissance qui émanait de son corps. Je devais donc analyser sa manière de combattre et sa puissance pour mieux le connaitre. J’attendais quelque chose de cet homme mais ma jambe était toujours en l’air et à une très grande vitesse elle se dirigeait vers mon adversaire du moment.


Kakuzô Hidemi
 ♔ Godaime Raikage  ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
Kakuzô Hidemi ♔ Godaime Raikage ; Le Sage à l'Oeil Blanc ♔
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 283
▌Inscription : 06/09/2011

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang A ; Level 20
| Points Naruto Ninja RPG | :
En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Left_bar_bleue848/2000En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Empty_bar_bleue  (848/2000)
| Âge du personnage | : 23 ans
MessageSujet: Re: En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Icon_minitimeMer 23 Nov 2011 - 20:00

Valet des Kiyomizu


    Un combat
    M'intéressant grandement

    Je ne sais point vous dire concernant cet étranger se tenant là-haut, cependant je pouvais vous assurer que cet homme ne me disait rien de bon. Il était certain qu’il ne venait point d’ici, alors que faisait-il ? Qu’avait-il derrière la tête ? Son aura menaçante obligeait mon corps à se mettre en garde, mes muscles se bandèrent afin de pouvoir parer tout coup. J’étais prêt à tout, et je m’attendais à un geste hostile venant de lui, allez savoir pourquoi. Peut-être à cause de cette menace qu’il dégageait en lui, à cause de son allure et de ses paroles. Je ne voyais que sa silhouette fortement bâtie et ma curiosité me titillait d’avantage ... Les doigts se crispaient à mon premier katana, mais je me retenais ... Point je gestes inutiles, il ne le fallait point ... C’est pour cette raison que mon sang restait froid face à cet homme, et j’attendais sa réaction avec une patience d’un sage et un sourire apaisé.
    Mon regard ne le quittait pas et ma méfiance était à son comble. J’attendais alors la suite mais je ne pus m’impatienter qu’il me répondit.

    « M’identifier ? Qu’importe… Je me nomme Grimmjow Jaggerjack, ex-membre d’Akatsuki, ex-chef des armées de Kiri et à présent déserteur du village caché de la brume. Si tu veux tant te « défouler » alors pourquoi ne pas échanger quelques coups avec moi, cependant une précision à apporter pour ma par… »

    Je fronca mes sourcils. Ils cherchait le combat ... J’eus le temps d’être préparé avant, afin de recevoir une quelleconque attaque, mais je ne pus avoir le temps de me rendre compte de quoi que ce soit qu’il disparut. De mon côté, à mes gardes, j’attendais la suite, que je reçus un violent coup sur mon torse.

    « … je voudrais ta mort !! »

    Mon corps fut propulsé en arrière tant le coup fut puissant avant de s’écraser contre un rocher et mon moi explosa ... Laissant tomber maintes divines et délicates plumes de paons. J’eus raison de me mettre en garde ... J’eus la chance d’utiliser ainsi le Kawarimi no Jutsu. Il avait l’air de ne point savoir qui j’étais ... Cependant il me fallait avouer que son nom ne m’était point inconnu. Jagger ... Jack ? Mon Dieu quel nom compliqué à prononcer, cela ne sera point évident à le dire avec mon accent japonais bien mis en évidence ... Ses origines devaient venir de loin ...
    Je compris à ce moment que je n’étais point devant n’importe qui, mais devant un homme dôté d’une certaine puissance. Intéressant, un ex membre d’Akatsuki de plus ... Cela me réjouissait d’une manière étrange, cela changera de ces vulgaires paysans se prétendant talentueux ... Il voudrait ma mort ? Héhéh ... Oui ... Oui, c’était très intéressant ! J’aimais le danger, j’aimais jouir de ces grandes sensations me provoquant des frissons ... Je pourrais ainsi purifier ma propre personne par un combat digne de ce nom. Cet homme m’amusait et m’intriguait du plus haut point. Il avait raison d’un côté, et je prenais ceci comme un jeu. Si je voulais me défouler, il semblait avoir la dégaine d’un bon adversaire. Une excitation fort agréable prenait le dessus de ma personne, et malgré la mauvaise humeur que je ressentais, je me mis à sourire.

    En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Gackt-11

    J’apparus derrière ce fameux déserteur de Kiri, gardant une distance de plusieurs mètres, et la lame qui crissa au contact de mon fourreau devait fort probablement attirer l’attention de mon adversaire. Je me tourna élégamment, lui faisant face, lui adressant mon doux sourire habituel, si apaisant et serein. Mon katana sorti, mes getas s’entrechoquèrent contre la roche et je regarda cet homme droit dans les yeux.

    ‘’ Ne me sous-estimez point ... ‘’ Sifflais-je d’une voix autoritaire. Mes yeux se plissèrent face à cet homme, je pouvais enfin voir à quoi il ressemblait. Son allure quelque peu spéciale éveillait d’avantage ma curiosité. Qui était cet homme, en dehors de cette identification ? Et à quel point était-il fort ? De beaucoup, je le suppose. Ma foi, soit. J’allais prendre plaisir à ce combat qui méritait d’être livré avant que ma mauvaise humeur ne se calme et je l’arrêterais afin de l’emmener à l’interrogatoire, afin de respecter mon devoir en tant que ninja de Kumo. Il s’en est pris à l’élite du village après tout, et avait des arrières pensées bien hostiles. ‘’ Vous me semblez bien intéressant, et je me permets de dire que accepter ce combat contre vous semble me mener à une expérience que bien enrichissante ... Parfait. ‘’ Je m’inclina malgré tout bien bas d’une finesse enviée afin de lui présenter mes respects face à sa force et face à ce combat qui vint de commencer, afin de l’honorer comme il se doit. ‘’ A nous deux ... Jaggerujaku-san. ‘’

    Bon, je suis conscient que ma langue n’a point pu reprendre de manière correcte son nom ... Je me cultive, certes, que ce soit en connaissances profondes de la littérature, que ce soit de mes origines ou étrangères, mais que voulez-vous ... Mon accent est typique de ces terres, je me sentait tout de même quelque peu ridicule de l’avoir prononcé ainsi, et j’espérais que mon adversaire ne le prendrait point mal, car ce n’était point mon but.

    Passant délicatement ma paume gauche près de la lame de mon fidèle katana, j’insuffla mon fuuton par précaution, avant de dégainer ma seconde arme. Me mettant en garde, comme créant un bouclier là où je peux, je présenta ma première arme devant moi tandis que la deuxième surveillait mes arrières. Vu la vitesse que cet homme prenait, il me fallait mettre non seulement ma vue en avantage, mais également aiguiser mes autres sens, surtout l’ouïe. Cette fois-ci, je savais qu’il ne falllait point sous estimer cet être, et cela me faisait sourire. Oui, ce combat allait être fort intéressant ...

    Voyant que sa spécialité est la vitesse, qui éveille par ailleurs en moi une curiosité certaine, l’avantage pour moi serait d’essayer de le garder au plus près de mon corps ... Et se battre ainsi. Je songea alors de faire la première approche, après son introduction ... Musclée. Je roula les épaules alors avant de malaxer énergiquement mon chakra et laisser sortir une poussée de Fuuton. Je me redressa, lança un katana en l’air afin de profiter et souffler délicatement sur ma paume, créant ainsi un vent se dirigeant vers cet étranger. Je ne cherchais point à le repousser, mais à tenter de le déstabiliser, le distraire. Soulevant la poussière venant des montagnes ainsi que le peu de végétation qu’on pouvait trouver dans les environs, qui était inutile, je rattrappa mon katana et me rua vers lui, prenant l’élan de mon katana que tenait ma main droite, cherchant à trancher horisontalement. S’il bloque d’une quelleconque manière mon attaque, j’avais toujours ma seconde arme afin de croiser mon propre fer et ainsi prendre appui. Nous allons commencer ... En douceur.


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow] Icon_minitime


En ce temps d'automne, le dernier souffle des feuilles me murmurent l'importance de mon existence. [PV Grimmjow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Grimmjow
» Une rencontre, ami ou ennemi ? [ P.V : Grimmjow ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays de la Foudre ~ Kaminari no Kuni :: Pays de la Foudre :: Grandes montagnes-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser