Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal

Partagez

Flash-back - Une mission passée [4/4]

Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 30
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Flash-back - Une mission passée [4/4]  Left_bar_bleue44/1000Flash-back - Une mission passée [4/4]  Empty_bar_bleue  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
MessageSujet: Flash-back - Une mission passée [4/4] Flash-back - Une mission passée [4/4]  Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 19:00



Quand un souvenir tragique ne peut pas être oublié...


...


Allongée dans notre lit, dans nos appartements de Suna, j’avais un jour de libre aujourd’hui mais je me retrouvais seule, ne voulant pas trop me fatiguer dans mon état actuel, je décidai de flemmarder quelques instants. J’étais vêtue d’un simple kimono, sa texture en soie était posée sur mon corps mais je ne sentais rien tant elle était légère. Ayant un peu trop chaud, je retirai délicatement le drap, laissant apparaître mes longues jambes élancées... J’étais vraiment bien que je me laissai m’échapper à diverses pensées passées. Était-ce une bonne idée ? Souvent, les souvenirs qui revenaient à la surface étaient les plus difficiles, ceux qui m’avaient le plus touchés et donc j’entrais dans un cercle vicieux qui ne se terminaient pas, me plongeant dans une nostalgie réelle. Fermant les yeux, je m’évadai un moment, tout en passant ma main dans ma longue chevelure soyeuse et en jouant avec l’une de mes longues mèches qui abordaient la bordure de mon visage. Je pensais à mon parcours en tant que ninja, à mon évolution et à ma vie privée. Mais au fond, ne faut-il pas laisser son passé derrière nous ? L’oublier ? Car à trop penser au passé ou au futur, on en oublie de vivre au présent et le jour où notre mort arrive, nous avons l’impression de ne pas avoir vécu. Mais la seule façon d’avoir cette impression d’avoir profité de chaque moment est de vivre chaque instant présent. Bon, après tout je ne pouvais m’empêcher de penser et je n’avais pas d’occupations me permettant de me changer les idées. Perdue alors dans mes souvenirs passés, tout défila rapidement dans mon esprit... Affichant un petit sourire de coin, je repensais à mes années à l’académie, à mes premières rencontres, et surtout mon activité en tant qu’aspirante ninja, je rigolais intérieurement de ces belles années où seul notre amusement comptait, où tout semblait si simple et accessible. Métamorphose ? Substitution ? ... ? Toutes ces techniques que nous trouvions compliqué alors que maintenant j’en ai appris des dizaines en plus. Je rigolais, peut-être un peu idiote puisque j’étais seule, mais c’était le bon temps. Ensuite, que c’était-il passé ? L’examen Genin, un très bon souvenir également, suivi de mes premières missions que je trouvais très ennuyante...mais il fallait bien que je passe par là. Continuant à retracer mon parcours, me voilà déjà âgée de presque seize ans où le souvenir de l’examen Chuunin réapparu dans mon esprit, un examen que je n’avais pas gagné mais je m’étais dignement battu et j’avais prouvé que j’avais ma place en tant que ninja. Cet examen de Chuunin, que de bons moments mais qui m’avaient fait douté tant ils avaient pu être compliqué à certains moments. Et dire que maintenant je me retrouvais ici à Suna pour être spectatrice et eisei-nin de cet examen que de jeunes prodiges allaient tenter de réussir.

Continuant de m’amuser avec ma mèche qui s’entremêlait le long de mon doigt fin, mon visage se figea, l’expression positive qu’il dégageait s’effaça petit à petit pour laisser place à un visage fermé reflétant la tristesse, le dégoût, peut-être même le regret. J’ouvris les yeux un instant pour laisser échapper le surplus de larmes qui gorgeait mon regard. Il était difficile pour moi de contenir mes émotions, en retraçant les étapes clés de ma vie en tant que ninja, je repensais bien entendu à ce qui avait suivi mon examen... Ma première mission de rang B. Ma première mission de rang confirmée qui m’avait tant réjouit sur le moment, je m’en rappelle encore dans les moindres détails puisqu’elle s’était terminée par une fin tragique. Cette mission, je l’avoue, a été la plus complexe et la plus difficile de toutes, elle restera gravée à jamais dans mon cœur. Mon esprit fût submergé d’émotions, j’avais de la difficulté à les contenir, peut-être à cause de la fatigue et des hormones qui me rendaient également plus sensible. Cette quête semblait un peu plus difficile de celles de rang C, mais sans trop l’être non plus, je devais escorter un homme important avec l’aide de trois de mes collègues chuunin. Dans cette petite troupe de ninjas, il y avait ma meilleure amie, oui je peux le dire, je la considérais comme une sœur puisque nous étions voisine et nous avions réalisé tout notre parcours ensemble, le plus souvent dans les mêmes classes et mêmes équipes. Donc, je me souviens que j’étais très motivée de réaliser cette mission dans une bonne ambiance et une bonne entente.

Ce jour-là, un jour d’automne, il pleuvait sans cesse, et nous devions traverser l'océan, puis plusieurs villages afin d’arriver à destination qui était un petit village dans le pays du feu. Le temps étant maussade, la vue était diminuée, il était plus compliqué de rester sur notre route et de ne pas s’égarer puisque nous avions beaucoup de chemin dans les plaines, les forêts et sur de très petites routes. La mission, malgré une météorologie des plus capricieuse, se déroula bien jusqu’à mi-parcours, la personne de haute importante était satisfaite, elle se sentait en sécurité, et nous étions aux aguets du moindre mouvement suspect. Je me rappelle encore de chaque détail, des chemins que nous avions empruntés, des paroles que nous échangions, même si certains souvenirs s’effacent au fil du temps, celui-là était toujours intact. Souvent, les plus belles choses en mémoire disparaissent, comme les mimiques d’une personne qui nous était chère et qui a quitté ce monde. Peut-être, qu’en réalité, notre inconscient n’arrive pas à effacer ce qui nous a le plus affecté et que nous, conscient, aimerions oublier ? Je ne sais pas, j’y réfléchis et je me pose beaucoup de questions...

M’étirant dans notre grand lit, je laissai échapper un léger bayement, de repenser à tous ces moments passés me fatiguaient je crois bien. Pourtant, peut-être cela m’aiderait à tourner la page et de réfléchir en tant que ninja, de me dire que j’avais fait de mon mieux... Après tout, c’était ça aussi une ninja, savoir reconnaître ses erreurs mais également chercher les choses positives même lors d’un échec. Enfin, peut-être que le mot échec est trop fort dans le cas de cette mission, puisqu’en fin de compte elle avait quand même été accomplie... mais à quel prix ... ?






Dernière édition par Assia Kimura le Mer 18 Juil 2012 - 11:56, édité 2 fois
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 30
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Flash-back - Une mission passée [4/4]  Left_bar_bleue44/1000Flash-back - Une mission passée [4/4]  Empty_bar_bleue  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
MessageSujet: Re: Flash-back - Une mission passée [4/4] Flash-back - Une mission passée [4/4]  Icon_minitimeDim 15 Juil 2012 - 1:11



L'embuscade !


...


À quel prix devons-nous réussir une mission ? En tant que ninja, nous devons simplement tout donner, nous devons accepter de donner notre vie afin de mener à bien notre rôle qui est de protéger notre village à tous prix. Mes émotions me submergeaient, mes mains tremblaient, mon cœur s’accélérait, une larme se faufilait le long de ma joue tant la haine était encore présente malgré plusieurs années déjà passées.

Cette mission m’avait réellement touché et affecté et jamais je n’en avais vraiment parlé, peu de personnes du village était actuellement au courant de ce qui s’était vraiment déroulé. Les étapes de cette mission avaient été au début plutôt simple, mais à moment donné, je me souviens encore que mes trois collègues ninjas et moi-même avions entendu un bruit dans des buissons qui bordait l’un des côtés de ce chemin pentu et ... Des chuchotements, le bruit des branches qui se brisaient légèrement. Nous étions sur nos gardes, mais peut-être nous nous inquiétions pour rien puisque ce jour-là, la pluie et le fort vent faisaient beaucoup de bouquant et il était difficile de se concentrer pour différencier les bruits suspects de ceux des caprices de la nature. Pourtant, à ce moment-là, nous avions eu raison de s’inquiéter puisque à peine quelques secondes après que nous avions suspecté quelque chose d’anormal, des brigands sautèrent au centre de ce sentier escarpé, une dizaine d’hommes qui ne semblaient pas être ninjas, mais ils étaient armés de différentes armes. À cet instant, j’étais persuadée que ce piège avait été minutieusement préparé et donc prévu, ces brigands avaient dû être avertis de notre escorte de cette personne importante qui était très riche et qui avait un rôle cruciale dans plusieurs villages. Quand j’y repense, c’est certain, pour qu’ils se cachent dans des buissons dans un endroit si stratégique, ils avaient dû préparer leur attaque. Un lieu sans échappade possible, une falaise et quelques arbustes en pleine montée d’un flanc d’une montagne.

Nous devions absolument protéger cet homme de haute importance, je restai alors près de lui puisque j’étais en Eisei-nin et je devais prendre le moins de risque possible pour être ensuite un soutien pour mes collègues ninjas s’ils venaient à être blessés. Quant à eux, ils engagèrent le combat pour empêcher ces bandits de réaliser leur forfait. Je m’armai de deux armes ninjas et je restai aux augets en observant tous les brigands et mon équipe qui étaient en train de se battre. Je me souviens très bien que je réalisais de petits pas, pour avoir une observation globale afin ne pas être surprise par une attaque hors de ma vue. Étonnement, même lors de combat et de situations dangereuses, je gardais une attitude féminine... Me tenant droite, et marchant très gracieusement, j’étais à l’affût du moindre déplacement des bandits. Mon équipe se battait dignement, nous étions de jeunes chuunin, mais nous avions déjà de grandes capacités et notre entente donnait lieu à une excellente stratégie de combat.

Cet affrontement dura encore de longues minutes avant que la ninja qui combattait, ma meilleure amie se fasse blesser légèrement. Ne pouvant pas intervenir puisque je devais défendre notre passager, je l’observais espérant qu’elle ne se fasse pas plus toucher. Ayant perdue de ses capacités, deux bandits arrivèrent à passer la « barrière » humaine créer par ma troupe et se dirigèrent dans ma direction. Je demandai à l’homme de rester derrière moi et je me mis en position défensive. L’un s’approcha et tenta de me porter un coup, il était très agile, mais mon corps athlétique et ma souplesse me permettaient d’éviter les coups et de prendre l’avantage sur lui, lui infligeant une entaille importante à la jambe. Ce brigand recula alors un instant pour se soulager de sa douleur mais le deuxième n’hésita pas à foncer sur moi la tête en avant, il me chargea et me fit tomber au sol. J’avais été surprise de cette attaque mais je ne me laissais pas faire pour autant, je devais à tous prix me relever pour pouvoir défendre l’homme de haute importance qui se retrouvait à présent livré à lui-même. Posant une main au sol, je me levai tout de même difficilement, la force du coup dans mon corps fin m’avait bien étourdi mais j’étais une battante et ce n’était pas un bandit de pacotille qui allait me faire peur ou encore m’achever. Je marchai fébrilement vers lui, me tenant le ventre... Je me souviens encore de son rire sadique, son sourire de fierté, pensant m’avoir épuisée ou encore imaginant que j’allais abandonner et me rendre, mais ce n’était pas dans ma personnalité. Arrivée à sa hauteur, je le fixai attentivement avec un regard méprisant, malheureusement je n’ai plus le souvenir de ses paroles de supériorité, mais ce que je me rappelle parfaitement, c’était son visage surpris lorsque concentrant mon chakra dans ma main, une aura bleutée venant entourée cette dernière, je lui attrapai subitement la gorge sectionnant directement sa trachée.
Flash-back - Une mission passée [4/4]  Scalpe10
Ce brigand m’avait vraiment mis hors de moi et je n’avais pas pu m’empêcher d’utiliser la technique des scalpels de chakra offensif que j’avais déjà utilisé une fois mais pas à cet endroit. Cet endroit ? La gorge... Personne ne pouvait survivre à une technique qui tranchait directement la trachée, et quelques secondes avaient suffis pour que le bandit suffoque et meurt à mes pieds.

Beaucoup d’émotions se dégageaient de mon esprit lorsque je repensais à ces moments : la première était le dégoût, puis la tristesse mais également le regret. Ce brigand avait été le premier homme que j’avais tué mais il l’avait mérité et je n’avais pas pu me contrôler suffisamment pour le blesser plutôt que de le tuer. Le combat devait continuer pourtant et à cet instant je n’avais pas eu de regret, la mission passait avant tout et j’avais fait cette action pour la mener à bien, pour protéger la personne importante que nous devions escorter. D’ailleurs, après avoir tué de sang-froid ce bandit, je m’étais replacée devant l’homme afin de le rassurer et de le défendre. Mais je ne restai en place que quelques instants puisque l’ennemi que j’avais blessé quelques minutes auparavant était très en colère d’avoir perdu son proche et courra en ma direction sans même que j’aie vraiment eu le temps de réagir et me fit une coupure à l’épaule, heureusement qu’elle n’était que superficielle ayant eu le temps de m’écarter au dernier moment. À ce moment-là, je ne savais pas du tout comment mes collègues s’en sortaient mais j’avais confiance en eux et s’ils avaient été blessé grièvement, ils m’auraient appelé. J’en avais assez de ces bandits et je voulais que ce combat se termine pour pouvoir poursuivre notre route et emmener enfin l’homme important à sa destination. Je débutai alors une lutte au corps à corps avec l’ennemi, mais il arrivait à esquiver tous mes coups, je décidai lors de m’éloigner légèrement de lui et tout en composant quelques mudras, j’inspirai une grande quantité d’air qui tout en se mélangeant à mon chakra créa une grande boule de feu que je crachai en direction de ce bandit en prenant garde à ne pas blesser mes camarades qui se situaient non loin derrière lui. L’homme n’arriva pas à l’esquiver et elle vint s’arrêter sur lui, lui infligeant de telles souffrances dues aux brûlures multiples qu’il décéda peu de temps après. J’avais enfin réussi à combattre ces deux brigands qui tentaient d’approcher la personne que nous devions protéger.

Tout en observant mes collègues, je m’étais rendue près d’eux afin de savoir s’ils avaient besoin d’aide mais quand j’arrivai à leur hauteur, je vis deux des brigands, les deux seuls encore en état de combattre s’enfuir en courant le long de ce chemin sinueux. En y repensant, je me dis qu’ils avaient pris peur en voyant tous leurs acolytes au sol gisants ou sans vie. Nous étions enfin sorti de cette embuscade, mais nous restions sur nos gardes et l’un des kirinjins se déplaça pour scruter les alentours et être certain que plus personne n’était présent pour nous attaquer.

À cet instant, j’étais soulagée. Aucun d’entre nous n’avait été grièvement blessé, de simples entailles ou encore plusieurs hématomes dus aux coups lors des combats au corps à corps. Du moins..., c’est ce que je pensais avant de m’approcher de ma meilleure amie...



Techniques utilisées :
Spoiler:





Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 30
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Flash-back - Une mission passée [4/4]  Left_bar_bleue44/1000Flash-back - Une mission passée [4/4]  Empty_bar_bleue  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
MessageSujet: Re: Flash-back - Une mission passée [4/4] Flash-back - Une mission passée [4/4]  Icon_minitimeLun 16 Juil 2012 - 20:32



Un poison mortel... :


...


Penser que nous allions tous bien... ? Ce n’était qu’illusion, une chose que nous avions tous envie de croire à cet instant, mais pourtant nous nous retrouvions face à la réalité. Il est très difficile pour moi de repenser à cette mission, surtout à ce moment qui allait suivre... Quand la vérité nous arrive en pleine face, nous ne devons pas tomber, nous devons nous remotiver et mener à bien notre objectif, je me répétais cette phrase en boucle, des dizaines de fois pour ne pas baisser les bras, pour ne pas abandonner ma promesse de protéger mon village à tous prix.


Pourquoi j’avais été choquée, surprise lorsque je m’étais rapprochée de ma meilleure amie alors que tout semblait bien se passer pour elle... ? Car, simplement en me retournant ce jour-là pour voir par lequel de mes compagnons j’allais commencer pour soigner leurs blessures superficielles, je vis la ninja que j’appréciais au-delà de notre rôle professionnel chanceler et tenir difficilement sur ces jambes. M’inquiétant pour elle, elle qui avait simplement une légère entaille sur le bras, je courrai en sa direction et j’arrivai à temps pour la soutenir avant qu’elle tombe au sol. Elle s’était évanouie, j’étais très inquiète pour elle puisque jamais elle n’avait perdu connaissance de la sorte et que dans cette situation, elle n’était blessée que superficiellement. Lui touchant le front, je remarquai qu’elle était très transpirante, son visage était livide, pâle. Je la soutenais à l’aide de ma jambe étant agenouillée sur le sol j’ordonnai à l’un de mes collègues d’aller me chercher un tissu humidifié pour me permettre de rafraichir ma meilleure amie. Oui, maintenant, je me l’avoue, j’avais peut-être fait du favoritisme en tant que ninja, je m’étais peut-être laissé emporter par mes émotions intérieures et ma persévérance de vouloir toujours sauver tout le monde, parfois à défaut et avec trop d’efforts... Mais ce n’était pas possible qu’elle se sente comme ça alors qu’elle n’était que légèrement blessée, faisait-elle une hypoglycémie ? Une chute de tension ? Plusieurs hypothèses me traversèrent l’esprit pendant que je passai ce foulard frais et humide sur son front. Pendant que je réfléchissais, je ne sais pas pour quelle raison mais je lui avais pris le bras et avait observé cette plaie.... Une intuition ? Je ne sais pas, mais au moment où mon regard se déposa sur cette plaie, mon corps avait frissonné de toutes parts, mes mains s’étaient mises à trembler, mon cœur s’était accéléré, toutes ces émotions qui me submergeaient étaient très difficile à contrôler. Je venais de regarder plus attentivement sa blessure, il y avait beaucoup de signes inflammatoires l’entourant et une sorte de liquide visqueux, il n’y avait aucun doute pour moi qui avait étudié tout ce qui touchait de loin ou de près à la médecine et aux soins, c’était du poison. L’analyse médicale n’était pas utile selon moi, j’en étais certaine, elle avait été infectée par du poison, un poison simple mais qui avait été propagé dans son corps lorsque le bandit lui infligea l’entaille avec une lame préalablement entourée de cette substance. Elle avait été blessée très rapidement et ne ressentant pas la douleur et l’effet du poison, elle avait continué à combattre mais durant tout ce temps, cette toxine s’était propagée rapidement dans tout le corps à cause du circuit sanguin.

Sur le moment, je regrettai énormément de ne pas avoir pensé aux légères blessures de mes camarades qui avaient pu être infectées par un poison quelconque. Puis, tenant mon amie dans mes bras, je regrettai une chose, oui une seule... Je n’avais pas encore appris la technique de d’extraction du poison, j’avais déjà entendu discuter de cette technique, mais je n’avais pas eu encore l’occasion de l’acquérir. Mais comment allais-je pouvoir faire pour la soigner ? Elle ouvrit les yeux et chuchota quelques mots que je ne compris pas, mais je lui demandai de garder son énergie pour se battre, pour vivre et je plaçai mes mains sur cette blessure et tout en concentrant mon chakra dans celles-ci, une aura verte émeraude vint les entourer. Je les plaçai ensuite sur cette plaie infectée et y mettant toutes mes forces et ma concentration, je tentais de guérir mon amie, je me forçais à concentrer beaucoup plus chakra et je ne voulais pas abandonner, j’espérais au fond de moi que tout allait s’arranger mais je savais que ma technique de la paume mystique n’allait en aucun cas extraire ce poison qui avait pris possession de son corps... Je tentais de la soigner à tous prix, mes mains tremblaient et je transpirais beaucoup, l’angoisse de perde ma meilleure amie je suppose. Pourtant, c’est ce qui c’était passé à cet instant, la tenant dans mes bras, elle me dit une dernière phrase qui était ... si je me souviens bien :

« Ne t’en fais pas ma grande sœur, tu as tout essayé pour me protéger... Tu n’as aucun reproche à te faire. Merci, me...rci pour t...out. Continue d’ê...être comme tu es... ! »

Une phrase qui résonne à présent chaque jour dans mon existence dans ma tête, une phrase que jamais je ne pourrai oublier. Je venais de voir mourir ma meilleure amie sous mes yeux, dans mes bras. Moi, Eisei-nin, je n’avais pas pu la sauver, mais pourquoi... ? Comment était-ce possible ? Je m’en voulais beaucoup et je regrettais de ne rien avoir pu faire pour la sauver. Je restais de longues minutes sans rien dire, l’observant et ma serrant fort dans mes bras. Je ne voulais pas la laisser partir au fond de moi, mais pourtant la mission devait continuer et pour la mener à bien je devais reprendre mes esprits et tenter de contrôler mes émotions. Quoi qu’en y repensant, je n’arrivais même pas à pleurer ce jour-là, je n’arrivais pas à exprimer mon ressenti et tout resta enfui au plus profond de moi, peut-être la raison pour laquelle j’y pense souvent maintenant et que c’est au jour d’aujourd’hui que je suis la plus émue ... ?!

Technique utilisée :

Spoiler:





Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
Assia Toshizo
~ Cheffe des Esei-nins de Kiri ~/ ~ Juunin ~ /
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 113
▌Age : 30
▌Inscription : 18/02/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : | B / 15 |
| Points Naruto Ninja RPG | :
Flash-back - Une mission passée [4/4]  Left_bar_bleue44/1000Flash-back - Une mission passée [4/4]  Empty_bar_bleue  (44/1000)
| Âge du personnage | : 25 ans
MessageSujet: Re: Flash-back - Une mission passée [4/4] Flash-back - Une mission passée [4/4]  Icon_minitimeMer 18 Juil 2012 - 11:38



Un soulagement lorsque les émotions éclatent au grand jour...


...



J’étais encore allongée dans ce grand lit, seule, et je ne me sentais pas vraiment bien d’avoir ressasser ce souvenir qui était resté enfui à l’intérieur de moi. Au fond, j’étais une femme plutôt forte, montrant ses ressentis lorsque cela était utile, mais restant sinon assez froide et n’exprimant que très peu mes émotions. Aujourd’hui, je n’arrivais plus à contrôler mon surplus d’émotions et je pense que ce qui m’avait lésé intérieurement, avait besoin de se libérer afin de soigner mes blessures encore grandes et belle et bien présentes. Je séchai mes larmes, tentant de contrôler toutes ces émotions qui me submergeaient mais après tout, peut-être cela me soulagerait-il de pleurer et de laisser une fois apparaître ce que je ressentais ?! Prenant de grande respiration, séchant les gouttes qui se faufilaient sur mes joues avec le dos de ma main, je réfléchis encore quelques instants...

J'allais tout de même penser à la seule chose positive de cette mission...elle avait été réussie et l’homme important était arrivé à destination sans trop de problème et ceci était le point fort de cette quête qui avait plutôt mal été réalisée selon moi... Perdre une collègue ninja à cause de simples brigands sans aucune force particulière lors d’une mission de rang B... J’étais très déçue de ma capacité, de mon savoir-faire et j’avais eu beaucoup de doute quant à mon rôle en tant que ninja, mais en y repensant je donnerais ma vie pour mon village et j’ai les connaissances nécessaires afin de mener à bien d’autres missions que j’ai réalisé depuis ce jour-là. Enfin, en tout cas, à cet instant de ma vie, beaucoup d’idées s’étaient chamboulées dans mon esprit, mais je sais que ma meilleure amie aurait voulu que je continue ma vie en tant que ninja et que je reprenne confiance en moi rapidement, ce que j’ai fait d’ailleurs. Je me suis forgée un caractère de battante suite à cet évènement, j’ai créé une sorte de carapace afin de me protéger et de souffrir moins lors de situations douloureuses et j’ai appris à utiliser mes charmes, être une femme forte pour mener à bien ma carrière de ninja.

Tout en m’étirant jusqu’au bout de mes doigts fins, je baillai une dernière fois avant de me lever gentiment de ce grand lit. Posant un pied, puis l’autre au sol tout en me passant une main sur le devant de ma chevelure afin de la mettre en arrière pour ne pas qu’elle me dérange puisqu’elle était en bataille. Je clignai des yeux, éblouie par ce soleil dont je n’étais pas encore habituée comme le ciel de Kiri était souvent nuageux. Des rideaux étaient présents dans cette grande pièce dans laquelle nous allions vivre plusieurs semaines avec Hijikata, mais ils ne filtraient pas suffisamment les rayons qui venaient se refléter sur le sol de cette chambre. Je m’approchai sensuellement de la porte fenêtre que j’ouvris discrètement, puis avançant sur le balcon, je m’appuyai sur la balustrade en m’aidant de mes avant-bras et je me cambrai, optant pour une position des plus féminines. J’étais vêtue d’un simple kimono de couleur violète en soie fine pour ne pas que j’aie trop chaud, je m’étais reposée durant de longues heures mais il était temps à présent de me rendre au village afin de me balader et de faire de nouvelles rencontres, peut-être devrais-je aller voir les eisei-nins de Suna ? Je réfléchissais mais je ne devais pas perdre trop de temps, j’avais rêvassé déjà très longtemps ce matin-là. Mon regard plongé sur Suna, la vue était magnifique, cette chaleur que dégageait ce village était somptueuse et des plus agréables. Appréciant énormément le soleil, je me sentais bien et d’avoir pu me retracer cette mission qui m’avait tant fait souffrir m’avait permis de me sentir libérer et j’étais prête à continuer mon séjour dans ce village inconnu pour moi mais qui me plaisait beaucoup aux premiers abords. Hijikata me manquait tout de même, j'aurais aimé au fond de moi profiter de ces instants si précieux à ces côtés, mais j'étais bien consciente du rôle qu'il occupait au sein du village et je l'acceptais. Un brin nostalgique quand même, me disant que tout avait changé maintenant et qu'il avait encore moins de temps à passer en famille, beaucoup moins de temps libre. En espérant au profond de moi, que la venue de notre enfant qui devait encore rester secrète change un petit peu et que le temps qui sera consacré à sa famille soit plus long. Enfin, je ne me faisais pas tant de soucis que cela, j'avais confiance en mon fiancé et il était très attentif à notre relation.

Le regard étoilé, j’allai me préparer rapidement après une douche tiède presque froide afin de me rafraichir. Enfilant rapidement une tenue légère mais représentant toute fois le village de Kiri, je passai de longues minutes à me démêler les cheveux, puis je les attachai en prenant les mèches les unes après les autres afin que ma coupe soit parfaite et que rien ne soit laissé au hasard. Une heure s’était écoulée avant que je ne sois prête, mais enfin je ne voulais pas me brusquer puisque mon physique diminuait de jours en jours. J’étais enfin parée à visiter ce lieu qui allait nous accueillir durant plusieurs semaines. Je pensais à Hijikata et à ses responsabilités lors de cet examen chuunin qui allait débuter aujourd’hui ou demain, je ne savais pas vraiment... Et je pensais également à Ayuka, notre prodige qui allait, je l’espère, réussir cet examen et prouver à tout le monde sa capacité à devenir une ninja digne de ce nom. Les grandes festivités débutaient enfin et j’étais motivée. D’avoir pu enfin libérer ce surplus de larmes enfui à l’intérieur de moi depuis tant d’années m’avait fait un bien fou et je me sentais enfin bien, soulager. Que la grande fête commence et que cet examen soit digne de l’attente et la patience dont nous avons dû nous armer durant ces mois précédents.





Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Flash-back - Une mission passée [4/4] Flash-back - Une mission passée [4/4]  Icon_minitime


Flash-back - Une mission passée [4/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» mission de rang A [flash back]
» [ FLASH BACK ] Mission de rang D | Rats des villes et Rats des champs.
» Yes I did it !! [Flash-Back]
» Come with me baby !! ..:: PV Juka ::..[Flash-back]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Vent ~ Kaze no Kuni ~ :: Suna Gakure no Sato :: Habitations - Quartiers pauvres-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser