Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Generation Gap [mission C] (fini)

avatar
 ~ Genin de Suna ~
Yusuke Katano ~ Genin de Suna ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 130
▌Age : 20
▌Inscription : 19/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
80/1000  (80/1000)
| Âge du personnage | : 14 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Generation Gap [mission C] (fini) Mar 7 Aoû 2012 - 19:55


~Crise d'ados~


Il sortit tout juste d’un cauchemar quand il se rendit compte qu’il se trouvait dans sa chambre, dans son lit. N fait, tout était parfaitement normal. Les katanas étaient accrochés au mur, sa tenue de shinobi était elle, plié sur l’étagère et la fenêtre ouverte donnait sur la rue encore endormie. Yusuke jeta un œil à l’horloge, il était 5 heures du matin. Ayant l’habitude des réveilles agités, il se leva, se dirigea vers la salle de bain et se jeta un peu d’eau sur le visage. Il regarda son reflet pendant quelques secondes alors que les gouttes d’eau ruisselaient sur ses joues et sur son nez. Il tira le rideau de douche et commença à se laver. Quand il eut terminé, il enfila des vêtements propres et sa tunique de shinobi avant d’accrocher ses deux katanas à sa ceinture. Il enroula ensuite sa chaine autour de son bras. Il remarqua à cet instant que celle-ci était moins lourde que d’habitude. Il devait s’être habitué à la porter et son bras à du devenir plus fort. Il sortit de son logement vers 6 heures moins le quart. Laissant ainsi la lumière de la lune enveloppé la salle derrière lui.

Yusuke commença à marcher dans les rues et ruelles de Suna. Les habitants commençaient tout doucement à se réveiller et bien que d’habitude ce n’était pas le cas aussi tôt, quelques marchands commençaient déjà à ouvrir leurs magasins. Les marchands avaient l’air particulièrement fatigué au fur et à mesure que Yusuke avançait. Ce détail n’échappa pas à Yusuke qui fut intrigué de voir tout ce beau monde somnolant. Il s’approcha donc d’une échoppe de fruit et s’adressa au vendeur.

-Pourquoi tous les marchands de ce quartier semblent aussi fatigués ?

Le vendeur balaya l’air de sa main avant de plonger son regard dans celui de Yusuke. Il expliqua à celui-ci que des vandales d’un certain âge avaient élus domicile dans cette partie du village et qu’ils n’arrêtaient pas de s’en prendre aux marchandises. Les marchands avaient beau leur crier dessus, ces derniers ne cessaient pas. Ces actions de vandalisme ont fait fuir la clientèle ce qui força les commerçants à travailler plus tard et plus dur et c’est pour cette raison que tous ceux présents dans cette partie de la ville sont exténués.

Yusuke écoutait attentivement et quand son interlocuteur eut terminé sa tirade, il posa la main sur l’épaule de celui-ci et lui promit de faire quelque chose pour remédier à cela. Au même moment, un gros oiseau se posa sur l’épaule gauche de Yusuke, il tenait dans son bec un parchemin. Yusuke s’en saisit avec surprise et le déroula. Le parchemin ne s’adressait pas expressément à lui mais une note stipulait sur le haut de la page : A un shinobi situé dans le quartier marchand sud. Ce parchemin était un ordre de mission. On sommait Yusuke de résoudre les problèmes survenus dans la région vis-à-vis des commerçants sans pour autant tuer qui que se soit. Yusuke esquissa un sourire à la lecture des directives. Il allait pouvoir tenir sa promesse tout en étant rémunéré même si la mission semblait assez simple pour une mission de rang C, il n’en perdit pas sa motivation. Il saisit un crayon dans sa sacoche et signa sur le parchemin avant de le remettre au monstre volant. De ce fait, il faisait savoir au bureau du kazekage qu’il avait bien reçu son ordre de mission et qu’il allait l’exécuter de suite.


Yusuke sortit de l’échoppe et commença à marcher dans la rue. Le temps passait mais il n’y avait toujours pas de crime. Il scrutait chaque coin, chaque zone d’ombre à la recherche d’une hypothétique cachette pour un hypothétique vandale. Il dut se résigner à attendre jusqu’à 8 heures avant que quelque chose ne se produise et vint enfin perturber la quiétude des commerçants. En effet, presque simultanément au clocher, un groupe de trois garçons âgés d’une quinzaine d’années arrivèrent dans la rue. Yusuke les repéra immédiatement et ne cessa de les observer. Tout d’abord, ils s’approchèrent d’une échoppe de fruit et regardèrent les articles. Ensuite, dès que le propriétaire tourna le dos, les gamins saisirent les fruits et les jetèrent à terre en les fracassant. Le marchand se retourna instantanément et cria de toutes ses forces. Les vandales prirent la fuite à toute vitesse mais Yusuke leur emboita le pas tout en gardant une distance adéquate. Ils coururent pendant plus d’une heure à travers le village avant de tourner dans une ruelle. Avant de s’y engager, Yusuke eut un moment d’hésitation. Il sentait quelque chose. Il ne put pas décrire cette sensation mais il pressentait un piège dans cette ruelle. Ce disant que qui ne tente rien n’a rien, il décida néanmoins de s’y engager. Il tomba alors sur un cul de sac. Au mur se trouvait deux énormes poubelles closes mais rien d’autre ne peuplait la rue. Les trois jeunes hommes s’étaient volatilisés. Yusuke pensa immédiatement que les vandales s’étaient cachés dans les poubelles et il s’en approcha lentement. Il ne faisait aucun bruit mais suggéra que si ils s’étaient cachés, s’étaient qu’ils savaient qu’ils étaient suivis. A ce moment, les trois vandales sortirent des poubelles accompagnés de trois autres garçons du même âge. Ils se ruèrent sur Yusuke tout en tenant dans leurs mains une seule et même corde. Le sunajin prit une position de défense mais les vandales l’entourèrent et enroulèrent rapidement la corde autour de son corps. Incapable de bouger, Yusuke essayait tant bien que mal de se dégager. A ce moment précis, un homme un peu plus âgé que les autres apparut derrière Yusuke.

-Tu crois pouvoir nous arrêter alors que t’es plus jeune que nous. Tu te fous de moi ?

Il se plaça devant Yusuke et lui asséna un coup de poing, puis un autre et encore un autre. En tout, il lui donna 30 coups au visage et inutile de dire que cela se voyait sur le visage de Yusuke. Le garçon saisit ensuite le Katana de Yusuke et le brandit en l’air.

-J’ai toujours rêvé d’embrocher un ninja avec son propre tranchoir.

Alliant l’action aux paroles, il enfonça son propre katana dans la peau de Yusuke au niveau de l’abdomen. Le sunajin ouvra la bouche mais aucun son ne sortit. Les grandes douleurs sont muettes …

Après ça, les vandales prirent la fuite avec leur chef laissant Yusuke à terre, se vidant de son sang. Il ne tarda pas à perdre connaissance et la suite de son destin était fragile…





Dernière édition par Yusuke Katano le Mer 8 Aoû 2012 - 21:15, édité 1 fois
avatar
 ~ Genin de Suna ~
Yusuke Katano ~ Genin de Suna ~
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 130
▌Age : 20
▌Inscription : 19/07/2012

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : C / 11
| Points Naruto Ninja RPG | :
80/1000  (80/1000)
| Âge du personnage | : 14 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Generation gap Mer 8 Aoû 2012 - 21:14


~Generation

Gap~


Il gisait par terre, inconscient, son sang dégoulinant de son corps et se répandant autour de son corps. Il ne le sut pas, mais ce jour-là, il était passé à quelques minutes de la mort. Bien heureusement, une femme passait par la ruelle pour y déposer ses ordures. Et comble du hasard, cette femme s’était avérées être une kunoichi de l’équipe médicale qui n’avait pas encore pris son service. Elle s’approcha de Yusuke immédiatement après l’avoir vu et lui tâta le pouls afin de savoir si le bougre était encore de ce monde. Voyant que le pouls était faible, elle lui prodigua les premiers secours avant de le transporter d’urgence à l’hôpital. Une fois hors de danger, la jeune femme laissa le shinobi, elle semblait ne pas vouloir que ce ninja sache se qu’elle avait fait pour lui.
Quelques heures plus tard, Yusuke arriva enfin à ouvrir les yeux. Ce qu’il vit en premier lieu fut une salle d’une blancheur exquise. Il se croyait tout d’abord au paradis mais la vue des médecins traversant le couloir lui permit de comprendre dans quel lieu il se trouvait. Il avait donc échoué, se dit-il. Les jeunes vandales l’avaient eu et il s’était fait prendre tel un débutant. Cela le rendait ivre de colère mais également triste car il n’avait pas tenu la promesse qu’il avait faite au marchand dans la ruelle. Pour Yusuke, rien n’était plus important que de tenir sa parole. Il prit alors conscience qu’il lui restait encore un peu de temps pour remédier à cet échec. Il se leva, enfila ses vêtements qu’une infirmière avait dû plier au bord du lit, et sauta par la fenêtre pour atterrir à terre. Le personnel médical n’avait pas voulu détacher son attirail de ses vêtements se qui faisait qu’il possédait toute ses armes. Il enroula sa chaine autour de son bras et se mit en route pour la ruelle, non sans ressentir une douleur vive à l’endroit où le vandale l’avait touché. Il allait avoir du mal à se battre dans ses conditions mais ce n’était pas l’actualité. Il fonçait à toute allure, bousculant tout le monde sur son passage.
Au bout de quelques minutes à peine, il arriva dans cette fameuse ruelle. Il s’approcha des deux poubelles et les ouvrit l’une après l’autre… vide ! Il entendit alors un bruit provenant de son angle mort. Il se retourna et eu à peine le temps d’éviter une pastèque qui fonçait droit sur lui. Face à lui, 12 gamins. Il les regarda avec neutralité et fixa le chef dans le blanc des yeux. Il espérait pouvoir lui donner la raclé qu’il méritait.


-Encore toi ? T’en a pas eu assez la dernière fois. Très bien. A l’assaut !

Alliant l’acte à la parole, il fonça sur le sunajin avec derrière lui, tous ses congénères. Yusuke était cette fois prêt à contrecarrer n’importe quelle attaque. Il fonça également sur les gamins et effectua des mudras. Au moment où l’un des vandales essaya de lui asséner un coup, il utilisa la technique de substitution pour alterner sa position avec celle d’un autre gamin. L’expression de son assaillant en voyant qu’il n’avait pas touché la bonne personne ressemblait fortement à de l’effroi. Yusuke frappa ensuite le premier gamin en face de lui, le fit tomber avec un coup de pied en plein visage, évita un coup venant de son dos, s’agrippa à cette main et envoya son propriétaire valdinguer contre le mur. Deux autres vandales essayèrent de coincer Yusuke entre leur poing mais celui-ci concentra une dose de chakra dans ses mains et le laissa exploser de chaque côté. Les deux bougres furent projetés au mur et perdirent connaissance dans cette collision. Il ne restait plus que cinq gamins qui encerclèrent le sunajin. Ce dernier sauta en l’air et déploya sa chaine. Il se retourna dans les aires et se plaça tête face au sol. En tombant, il fit entrer sa chaine dans le sol et, tout en se réceptionnant de la main, fit en sorte que tous ses ennemis aient un pied immobilisé car enfoncer dans la terre par la chaine.
Il ne restait donc plus que lui et le chef de ses criminels. C’est contre lui que Yusuke avait surtout envie de se défouler. Il voulait lui montrer qu’on ne le blesse pas impunément. Bien qu’il est été très en colère, il ne comptait pas utiliser ses sabres. Il fixa le regard de son adversaire et essaya de décrypter ses pensées. Il arrivait à lire ces quelques mots dans ses pupilles : Cour toujours tu m’impressionne. Mais à cela, il aurait répondu : c’est déjà fini. Et s’était vrai. A cet instant, Yusuke créa en une fraction de seconde un courant électrique à l’intérieur de son corps et un autre derrière son adversaire tous deux d’une polarité inverse. Il se téléporta donc derrière lui et lui asséna un coup sur le crâne avant même que celui-ci ne s’en rende compte.
Après le combat, Yusuke repartit vers le bureau du kazekage y déposer son rapport de mission. Cela lui avait quand même prit deux jours pour venir à bout de ces chenapans. Il ne voyait que ce qui paraissait être une crise existentielle d’ados et rien de plus. Il n’en voulait pas à ces gosses mais bon, il ne pouvait pas les apprécier. Arrivé au bureau du kazekage, il rencontra le marchand à qui il avait fait la promesse de faire cesser ce gang. Celui-ci se tourna vers lui et lui sourit. Il ne prononça qu’un seul mot tout en saisissant le parchemin contenant le rapport de mission. Un mot qui résumait tout, tout ce qu’il ressentait à cet instant précis.


-Merci

Il repartit ensuite vers le sommet du bureau, très certainement pour remettre le rapport. Il devait être la personne chargé de rendre ce parchemin. Beaucoup de choses dans l’administration de ce pays échappaient encore à la compréhension de Yusuke. Il y avait des zones d’hombre mais bon… Au moins, il avait mis un terme aux agissements de ces…idiots.




Generation Gap [mission C] (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mission Sangrave [libre] [fini] :
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pays du Vent ~ Kaze no Kuni ~ :: Suna Gakure no Sato :: Place principale - Zone marchande-