Bienvenue sur Naruto Ninja RPG !

Tu souhaites incarner un ninja et le faire évoluer au sein de différentes missions, quêtes et autre afin de le modeler selon ton unique choix ?
Alors n'hésites pas à nous rejoindre, plusieurs villages t'attendent afin de livrer bataille ! L'esprit de loyauté t'attire, et tu souhaites appartenir à un village caché ? Ou bien la voie de la débauche et du crime te séduit plus que tout ? Dans tous les cas, tu es le seul maître de tes actions ici, et tes actes, qu'ils soient bons ou mauvais, auront une influence sur le Monde tout entier !

Tu pourras ainsi rentrer dans la famille NNr' et découvrir la folie des membres sur le forum ! ^^

A bientôt.

L'équipe du Staff.
AccueilAccueil   Votez pour nous !  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Une évasion surprise [Mission Thrys]

 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une évasion surprise [Mission Thrys] Ven 29 Oct 2010 - 20:52

Thrys était perplexe ce matin. Alors qu'il se promenait dans les rues de Suna no Sato, il entendit une conversation concernant un évènement tout à fait fâcheux. La nuit dernière, un groupe de ninjas renégats se sont enfuis de la prison haute sécurité du village, et les autorités étaient sur le qui-vive. Plusieurs escouades d'ANBU furent envoyées en recherche un peu partout, mais toutes sont revenues bredouille... Toutes sauf celle de ce matin. Une équipe avait retrouvé leur trace, dans un lieu bien éloigné du Pays du Vent. Il semblerait que les déserteurs tentent de trouver refuge dans un campement de bandits. Mais, d'après les dernières informations reçues, ils n'ont pas encore atteint leur objectif. Il fallait donc les empêcher de parvenir à ce camp, sinon, il sera difficile de les retrouver.
Thrys avait été convoqué par le conseil des dirigeants de Suna no Sato, afin d'avoir plus détails concernant sa future mission. En gros, le Juunin devait rattraper ces déserteurs, et il fallait les ramener, morts ou vifs. Mais, étant donné qu'ils étaient tous très dangereux, cela sera plus difficile de les ramener en vie. Au pire, les deux jambes en moins, et le tour est joué ! Hum... bref, passons...

Le Juunin se dirigeait en direction du Manoir Kazekage, avec l'envie d'en découdre ! Il était plus que motivé pour ramener ces déserteurs ! Quiconque reniait son village ne méritait pas de vivre ! Un déserteur était souvent considéré comme un moins-que-rien, un lâche ! Mais, chacun son point de vue, après tout... Thrys arriva alors devant les larges portes du Palais, dont les portes étaient toujours grandes ouvertes... enfin, la journée en tout cas... Il pénétra dans le grand bâtiment, et inspecta les environs. Vide, comme d'habitude. Les ninjas étant peu nombreux, ils étaient pour la plupart en mission, quant aux autres, ils avaient pour objectif la défense et la sécurité du village. Pour résumer : de longues heures à tourner en rond sur les murailles... Un travail simple en soi, mais d'un ennui mortel... Le Sunajin cherchait des yeux les escaliers donnant sur le bureau du conseil, et après une brève analyse, il se dirigea vers les premières marches. Ah ! Quel bonheur ! Chaque fois qu'il montait à cet étage, il savait qu'il allait pouvoir se rendre utile ! Effectuer une mission pour la bonne marche du village, c'était plus qu'un honneur pour le ninja !

Il se retrouva alors en face de la porte du bureau. La plaquette en métal grise l'indiquait en toutes lettres. " C'est parti !" songea le Juunin en toquant trois fois sur le morceau de bois. Une voix derrière lâcha un simple "Entrez !" et le ninja... bah... entra ! Devant lui se trouvaient un homme et une femme, tous les deux assis sur deux sièges, devant lesquels était une grande table rectangulaire. A côté, deux ninjas masqués se tenaient présents, et fixaient l'arrivant. "Hum... Les ANBU..." songea le Juunin en dévisageant les masques et les insignes des ninjas. L'homme assis pria Thrys de prendre un siège, ce qu'il fit avec empressement. Et comme d'habitude, s'ensuivit un petit exposé de la situation :

" Bien... Thrys Jenova. Tu as été sélectionné pour effectuer une mission de la plus haute importance !

- Je vous écoute.

- La nuit dernière, un groupe de déserteurs dangereux se sont enfuis d'une de nos prisons, sans laisser de trace.

- J'ai eu vent de cette affaire...

- Euh, bien... Étant donné que nous n'avons pas plus d'informations que cela, je laisse la parole au capitaine de l'escouade d'ANBU..."

Celui-ci s'avança un instant, et remit alors au Juunin un rouleau de parchemin, avec quelques indications concernant les cibles. Il prit aussitôt la parole :

" Nous avons traqué les renégats sans aucune nouvelle. Cependant, dans les alentours de quatre heures ce matin, nous les avons dénichés en dehors des frontières du Pays du Vent, dans une zone neutre. Ils pensent sans doute que Suna arrêtera de les pourchasser en restant en zone neutre, mais nous les avons débusqués. Ils se dirigent vers un campement de bandits situés aux frontières du Pays du Riz...

- Hum... Ce campement me dit quelque chose...

- Toutes les informations concernant leur destination se trouve dans ce parchemin. Cependant, nous ne savons pas combien ils sont, ni leur identité...

- J'aviserai le moment venu. Merci beaucoup."

Les deux ANBU disparurent dans nuage de fumée, laissant Thrys et les deux conseillers dans la pièce. Le Juunin roula le parchemin, le rangea dans son large manteau noir, et se leva. Il salua les deux personnalités, et sortit du bureau. " Bon et bien... Allons-y !" pensa-t-il en souriant. Il fonça en direction des portes du village, prêt à entamer sa mission de récupération !
Il arriva aux portes, mais avant de partir, il se tourna face au village et au Manoir Kazekage que l'on pouvait apercevoir. Il sourit, et fit voleter sa cape, avant de disparaître dans un nuage de poussière. Le voilà parti !
Sa vitesse était époustouflante, préférant arriver rapidement aux frontières du Pays du Vent, plutôt que d'affronter la chaleur étouffante du désert ! Courir était vivifiant ! Le Juunin sentait le vent caresser sa peau, son corps tout entier fendait l'air tel une lame fendant la chair.

" J'espère que vous avez bien profité de votre liberté provisoire, parce que... j'arrive !!" pensa Thrys en ricanant ! La mission allait pouvoir... commencer !!

A suivre !
 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une évasion surprise [Mission Thrys] Sam 30 Oct 2010 - 17:07

Il courait...

Il courait à toute allure en direction de son objectif, motivé et déterminé pour accomplir sa mission ! Durant son parcours, il soulevait des nuages de poussières, chaque fois qu'un nouveau pas touchait le sol, une volée de grains de sable virevoltaient sur les dunes du désert du Pays du Vent. Du sable à perte de vue... Du sable, du sable et rien que du sable... Une véritable plage, mais sans eau. Le Juunin commençait à fatiguer, mais il ne devait pas faillir ! Il s'était donné un but, des consignes : traverser le désert le plus rapidement possible afin d'arriver aux frontières le plus tôt possible ! Un entraînement digne d'un Sunajin ! Survivre aux rayons solaires de ce lieu bien particulier dans le monde ninja. Ne prenant pas le temps de regarder les environs autour de lui, Thrys fendait l'air avec une rapidité incroyable, le vent était semblait-il de son côté, lui donnant une sorte de poussée vers l'avant. Cela lui était plus que favorable, et cela changeait de d'habitude... C'est vrai, normalement, quand il traversait ces étendues sableuses, le vent était toujours contre lui, il était toujours là à lui fouetter le visage, et à soulever des montagnes de poussière ! Ce vent... A la fois bienfaiteur et à la fois malfaiteur !

Après une course effrénée à travers les dunes de sable et les terrains plats de roches, le Juunin arriva enfin à la frontière entre le Pays du Vent et celui du Feu. Il s'approcha d'un grand arbre, s'y accola, et se mit à tousser. Le trajet l'avait épuisé, dirait-on. Il pencha sa tête vers le sol, et essayait de récupérer son souffle... " Haaa... Haaa... La... la prochaine.. fois... j'utiliserai ma technique de téléportation..." songea-t-il en calmant son rythme respiratoire. Après quelques minutes de pause, il redressa la tête, et observa les environs. L'air était plus frais que dans le désert, ça oui ! Un vent léger et rafraîchissant ondulait entre les feuilles mortes des arbres de la forêt. Le Sunajin continua alors sa route en direction du campement de bandits, où se rendaient les fugitifs. " Bon... Il va me falloir y parvenir avant eux, pour faire un état des lieux." pensa Thrys en se préparant à reprendre sa course. Il inspira une bonne bouffée d'air frais, et fonça de nouveau à travers la forêt. Les animaux sylvestres observaient la course du voyageur avec étonnement, les oiseaux s'étaient tus, en voyant arriver le ninja, qui déboula en trombe dans une clairière. Était-ce un prédateur qui allait s'en prendre à leur nid ? Impossible de le dire ! Thrys ne resta pas plus d'une seconde dans la clairière, si bien qu'il était déjà reparti. Il regardait autour de lui la direction à prendre, et bifurqua à un croisement, qui donnait vers le Pays du Riz. L'autre chemin menait à Konoha, et c'était inutile de passer le bonjour au Hokage. Il ne devait pas avoir le temps de s'occuper de quelques fugitifs. Quoique, les ANBU du village caché des Feuilles ont peut-être senti la présence des fuyards ? "Pas le temps de tailler une bavette avec eux ! On continue !!" pensa Thrys en regardant du coin de l'œil le Mont Hokage.
Le jour n'allait pas tarder à s'achever, le soleil commençait à disparaître par delà l'horizon, et la lune allait très bientôt prendre sa place. Et pourtant, Thrys n'était pas encore arrivé ! Il lui fallait encore une bonne heure de marche... euh, de course plutôt, avant d'atteindre son objectif.
Les derniers rayons solaires disparurent alors derrière les montagnes, laissant ainsi la place aux rayons lunaires. La nuit venait de tomber...
Thrys continuait sa course, et arriva enfin à destination. Il s'allongea un instant sur le sol, le temps de reprendre son souffle. Le temps pour son rythme cardiaque de diminuer. Son cœur battait à toute allure ! " Hum... J'ai réussi..." pensa-t-il en fermant les yeux, les mains posées sur son torse. Son analyse des lieux allait pouvoir commencer...

Pendant ce temps, à dix kilomètres de là...

Un groupe de quatre personnes marchait tranquillement en direction d'un camp de bandits, à la frontière du Pays du Riz. Une petite équipe composée de trois hommes et d'une femme. Deux des représentants de la gent masculine du groupe étaient en train de rire aux éclats, tout en se congratulant de leurs actes de "bravoure" :

" Et tu te rappelles comment j'ai trucider le garde de la prison de Suna ? Hein ?

- Ah oui !! Comment tu l'as défoncer ! Mais bon, ce n'est rien comparé à ma petite mise en scène pour lui demander d'ouvrir les portes !

- Quoi ? Tu te moques de moi ?! C'est moi qui ai tout fait !

- Tu rigoles ou quoi ? Tu en juste tué un ! Moi, j'ai réussi à me procurer le plan pour sortir de ce trou !"

La jeune femme voyait rouge, ses nerfs commençaient à lâcher, quand soudain, elle se mit à vociférer des insultes :

- Mais vous allez la fermer oui ?!! Je vous signale que sans moi, vous seriez encore en train de manger du pain cru et des légumes moisis !!

- Ça va ça va ! D'accord, c'est toi qui a tout fait, Akemi... N'empêche que...

- Chut !! Tais-toi !!

- Roooh... T'es pas drôle !

- Ouais quoi ! Profite, on est libre là !! Profite de la liberté, souris un peu !"

Les deux gais lurons ricanèrent, et le jeune femme qui ouvrait la marche s'arrêta sur place. Ses oreilles fumaient, et la colère montait. Les rigolards remarquèrent que leur "sauveuse" n'allait pas tarder à éclater, et ils reculèrent de quelques pas. Akemi se retourna vers eux, les yeux rouges de fureur. Elle s'énerva, et lâcha d'une voix autoritaire :

" SI VOUS CONTINUEZ COMME ÇA, JE VOUS ÉTRIPE SUR PLACE, VU ?!!"

Soudain, calme absolu... C'est beau la persuasion, non ? Demander gentiment une arme à la main est beaucoup plus concluant que de demander juste gentiment !
Les deux hommes cessèrent de rire immédiatement, et continuèrent à marcher, le tout en silence. Le troisième homme, sans doute le plus calme du groupe, déclara alors :

" Taro et Kazuo... On est peut-être libre, mais je ne pense pas que Suna va nous laisser partir comme ça. Cela ne m'étonnerait pas qu'une équipe est déjà en route pour nous rattraper...

- Oui oui, tu nous l'a déjà dit, Gorou... On reste sur nos gardes, ne t'en fais pas..."

Le groupe continua la marche en direction du campement de bandits...

Thrys, de son côté, venait de terminer les préparatifs, et avait disposé dans toute la zone une série de pièges, afin de coincer les fuyards. Des pièges au sol, dans les arbres, des makibishis un peu partout, et le tour est joué !
Il ne nous reste plus qu'à attendre leur arrivée...
 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une évasion surprise [Mission Thrys] Sam 30 Oct 2010 - 22:55

Thrys était fier de ses pièges ! Ah ça oui ! Il avait travaillé une bonne heure, le temps de mettre tous ses kunaïs, ses fosses piégées et autres traquenards tous aussi tordus les uns que les autres ! Mais il en était fier !
De toute façon, il savait pertinemment que ces pièges n'allaient pas avoir raison de ses adversaires ! Non, c'étaient des déserteurs dangereux, ils n'allaient tout de même pas tomber dans le panneau ! Non... Ces pièges servaient juste de diversion pour que les renégats se concentrent sur le décor et tout ce qu'il renferme, et non sur le ninja. La nuit allait être intéressante. La route qu'ils allaient sûrement emprunter passait par un petit bosquet. Idéal pour une embuscade, non ? Le Sunajin était passé maître dans l'art du camouflage et de l'assassinat, ses techniques de type Fuuton lui permettait de se dissimuler et de se fondre dans le paysage. Il se faufila derrière un large buisson feuillu, et se posta là, et attendit les fuyards. "Tel un souffle de vent, je suis invisible..." songea le Juunin en scrutant l'entrée de la forêt. Se fondant de plus en plus dans le décor, il baissa sa respiration au maximum... Plus un bruit, silence absolu...

La lune était magnifique cette nuit. Les rayons lunaires traversaient les branches et les feuilles des arbres du bosquet, illuminant la route. Parfois, une chouette passait à la recherche d'une proie. Les grillons étaient les seuls à offrir un peu d'animation sur ce sentier. Pas un souffle, pas un bruit. Souvent, quand tout va très bien, il est difficile de rester serein. C'est dans ces moments que quelqu'un chose d'inattendu vous tombe dessus... Le groupe de fugitifs approchait du bosquet de plus en plus. Akemi en avant, suivie de Gorou, et enfin, Taro et Kazuo qui fermaient la marche. Ils arrivèrent à l'entrée de la zone piégée, et soudain, Akemi fit signe de s'arrêter au reste de l'équipe. Elle ferma les yeux, et déclara alors :

" Dites les gars... Vous ne trouvez pas ça louche ?

- Euh... Quoi donc ?

- Je sens un piège !

- Tu es parano, ma pauvre !"

Les deux compères rigolards de tout à l'heure s'avancèrent, et firent quelques pas dans la forêt. Voulant s'amuser avec les nerfs de leur "chef d'équipe", ils sautillèrent sur le sentier, afin de se moquer d'Akemi. L'un des deux dit alors en souriant :

" Tu vois, il est normal ce chemin ! Pas de trou, pas de fosse, rien !"

Akemi soupira, tourna la tête et fixa Gorou, qui ne semblait pas déceler de piège. Il acquiesça en hochant la tête, et le groupe s'engouffra dans la futaie. Il n'y avait pas de piège... pour l'instant... Ils avançaient lentement mais sûrement, Taro et Kazuo ne se préoccupant pas du chemin, et qui suivaient Akemi, celle-ci observait les coins et recoins de la forêt avec la ferme intention de prouver qu'elle n'avait pas tort de s'inquiéter, et Gorou, qui semblait méditer sur ce qu'il allait faire, à présent qu'il était libre comme l'air.
Tout à coup, Taro posa un pied sur le sol, qui activa un fil posé par le Juunin embusqué. Il sentit quelque chose bouger devant son pied, regarda par-terre, et une salve de shuriken jaillit d'un tronc d'arbre, et vint blesser le déserteur. Celui-ci se tenait l'épaule, qui était en sang suite à l'assaut surprise, et Akemi était aux aguets. C'est sûr, quelqu'un était là et les attendait ! Elle cherchait partout autour d'elle, espérant dénicher un être vivant suspect.
Taro, quant à lui, continuait de presser la plaie afin de perdre le moins de sang possible. Encore sous le choc, il zigzaguait, et à chaque fois qu'il posait un pas sur le sol, il déclenchait un nouveau piège. Une sorte de réaction en chaîne, un tir de kunaïs, des makibishis au sol, une branche d'arbre dans la tête. A croire que Dame Nature était elle aussi contre les fuyards ! On dirait que toutes les branches à épines se trouvaient sur le chemin du blessé ! Et une épine dans la joue, et des orties sur les mollets ! Quelle souffrance, c'est inouïe de souffrir autant en si peu de temps ! Sauf quand on se prend un bourrasque de vent tranchante de plein fouet. Taro n'avait quasiment plus une seule goutte de sang dans tout son organisme, et s'effondra sur le sol. Le pauvre était à l'agonie. Gorou lui essayait de le soigner mais en vain, les dégâts qu'il venait d'encaisser étaient plus importants qu'il n'y paraissait... Kazuo, lui, riait aux éclats, et se moquait de son compère qui faisait le fier il y a deux minutes, en sautillant comme un demeuré. Mais bon, pas de quoi rire, étant donné qu'il n'allait pas tarder à mourir lui aussi. Akemi serra les dents, et lâcha :

" On sait que tu es là, montre toi !!"

Thrys apparut alors, dans ses vêtements noirs et rouges. Une parfaite ombre... Il sortit son katana, et déclara alors comme guise d'avertissement :

" On dirait que votre ami est mal en point... abandonnez, ou vous finirez comme lui..."

Il donna deux trois coups dans le vide, afin de montrer qu'il ne plaisantait pas. Akemi se doutait bien que ce sentier était louche ! Elle savait que Suna n'allait pas abandonner comme ça ! Cependant, la déserteuse cherchait autour d'elle afin de savoir si il était seul ou non. Thrys, quant à lui, faisait un rapide résumé de la situation... " Hum... J'en ai déjà un par terre, hors-jeu... La jeune femme est déterminée à se défendre... L'autre reste silencieux, et semble avoir confiance en lui, étant donné qu'il reste stoïque. Quant au dernier... vu son hilarité, il ne doit pas être très futé. Cela nous fait du un contre deux, voire deux et demi, si on compte l'idiot... C'est parti...". Il se mit en garde, et attendit que l'un de ses adversaires ne lance les hostilités. Akemi avança sa main, la paume vers le haut, et fit un mudra à l'aide de son autre main. Elle dit alors :

" Fuuton !! Kaze no Ken ! L'épée venteuse !"

Une épée constituée de vent se matérialisa dans sa main, et la voici à présent en possession d'une arme de corps à corps. Cela allait devenir intéressant... Thrys ricana, et lâcha alors :

" Tsss... Ce n'est pas avec une épée de vent que tu me battras..."

Il fonça droit sur elle, l'arme en avant, et la brandit en direction du crâne de son adversaire. Le combat allait commencer sous peu !!

Les coups se distribuaient les uns après les autres. Les lames s'entrechoquaient tour à tour. Le combat était serré, bien qu'armée d'une épée composée de vent, Akemi arrivait à tenir le coup. Thrys avait du mal à repousser les attaques de son adversaires, qui semblait frapper avec rage et détermination. Les coups devenaient de plus en plus intenses, et soudain, Thrys fut désarmé ! Son fidèle katana fut projeté dans le décor, et vint se ficher dans l'écorce d'un arbre. Akemi ricanait, et pointa la "lame" de son épée sur le visage de son adversaire. Elle répondit Juunin en souriant :

" Alors ? Mon épée venteuse ne battra pas ton simple bout de métal ? Laisse moi rire !"

Thrys ne s'avoua pas vaincu. Il était peut-être désarmé, mais nullement sans défense ! Il fit un bond en arrière afin de s'écarter de l'ennemi. Gorou et Kazuo ne bougeaient pas d'un poil. Préférant laisser Akemi se battre seule, ils observaient le combat, tout en se préparant à prendre la relève au cas où leur coéquipière faillirait. Le Sunajin joignit les mains, et composa une série de signes. Il termina son incantation, écarta les mains et fit affluer le chakra dans l'espace séparant ses deux paumes. Il sourit alors, et dit à l'assemblée :

" J'aime les forêts... Mes techniques ont une large zone d'action, et vu que les arbres vous empêchent de fuir rapidement, vous n'allez pas tarder à comprendre ce qu'est... le souffle divin !!"

Le chakra se condensa entre ses deux mains, et un puissante vague d'énergie venteuse se concentra... Il avança ses mains en direction des ninjas renégats, et lâcha l'onde, tout en criant :

" Fuuton !! Reppushou !!"

Et soudain, cataclysme apocalyptique... Bon, le terme est un peu fort, mais, dans la zone d'attaque, on peut dire cela comme ça... Le vent projeté par le Juunin fonça droit en direction des trois ninjas encore en vie. Ils tentèrent de fuir, de reculer afin d'éviter de prendre l'attaque de plein fouet, mais inutile de chercher à fuir. L'onde de choc les repoussa, et les envoya sur une bonne centaine de mètres. Thrys, voyant ses adversaires s'envoler, fit un simple mudra à l'aide de sa main gauche, envoya une vague de chakra dans la plant des pieds, et dit alors :

" Shunshin no Jutsu !"

Sa vitesse se voyait alors décuplée, il rejoignit en un éclair son katana toujours planté dans l'arbre, et fonça en direction de la zone de crash. " J'espère qu'ils ont soufferts..." pensa-t-il en serrant le poing sur le manche de son arme. Il arriva sur les lieux, et fit une brève analyse de la situation. Kazuo était en piteux état, sa peau était entaillée de partout, et il n'arrivait plus à se relever. En revanche, Akemi et Gorou reprirent une posture de défense, malgré le choc encaissé. " Incroyable... Ils se sont pris l'attaque en pleine tête, et ils bougent encore... Intéressant..." songea le Juunin en voyant Gorou s'avancer auprès de sa coéquipière. Il reprit son souffle, et dit alors :

" On va l'affronter à deux, Akemi... Sinon, on va y laisser la peau, et j'ai pas envie de crever bêtement, après m'être échappé !"

Akemi acquiesça à son tour, et le combat allait bientôt poursuivre... Thrys ricana, et pointa la lame de son sabre vers ses adversaires. " Deux contre un... Voilà qui n'est pas très équitable !".

A suivre !
 Ω Hachidaime Kazekage Ω
Thrys Ω Hachidaime Kazekage Ω
▌Sanction : Aucune
▌Messages : 2466
▌Age : 24
▌Inscription : 23/07/2010

Feuille de Ninja
| Rang / Niveau | : Rang S ; Level 25
| Points Naruto Ninja RPG | :
1133/2000  (1133/2000)
| Âge du personnage | : 20 ans
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une évasion surprise [Mission Thrys] Dim 31 Oct 2010 - 10:28

Du un contre deux... Voilà qui n'était pas très équitable ! Akemi et Gorou, les seuls survivants des précédents assauts du Juunin, n'allaient pas tarder à affronter leur opposant. Thrys restait sur ses gardes. Concernant l'homme en face de lui, il n'avait aucune indication concernant ses techniques. La seule chose dont le ninja était sûr, c'est que son opposante utilisait du Fuuton, l'art de maîtriser le Vent. Il fallait s'attendre au pire avec ça !
Gorou joignit les mains, et composa une longue série de signes, mais à une vitesse extrême. " Attention, ça va arriver !" pensait Thrys en observant la vitesse à laquelle défilait les mudras de son ennemi. Celui-ci se stoppa sur un signe, et leva sa main au ciel. Il lâcha alors dans un cri :

" Suiton ! Baku Suishouha !!"

Une puissante vague d'eau se matérialisa devant Gorou, et ce dernier la projeta en direction du Sunajin. " Du Suiton ?!" pensa-t-il en voyant arriver sur lui le gigantesque tsunami. Malheureusement pour lui, la vague l'emporta, et il finit par être englouti sous la nappe d'eau. Thrys se débattait tant bien que mal pour se sortir de cette situation, mais le courant était trop fort. Impossible de sortir la tête de l'eau. Akemi ricana, et dit alors :

" Bon... Et bien, à mon tour, maintenant..."

Elle composa une série de signes, quelques mudras que Thrys connaissait bien, et lança alors :

" Fuuton !! Tsumetai Kaze !! Vent glacial !!"

Le vent, qui était pourtant calme et frais, s'intensifia à une vitesse incroyable, et la température chuta en un temps record ! Le souffle hivernal se rapprocha de l'eau de plus en plus rapidement, et soudain, les deux déserteurs crièrent en chœur :

" Hyoton !! Hyōga Sayō no Jutsu !! Technique de la Glaciation !!"

Le torrent aqueux diminua en intensité, jusqu'à s'arrêter complètement, et l'eau se transforma en une immense couche de glace, piégeant ainsi le pauvre Sunajin coincé à l'intérieur... C'était terminé... Akemi et Gorou ricanèrent un instant, et soupirèrent. Ils étaient à présent libres comme l'air ! Le ninja qui les pourchassait n'est plus, et ils allaient pouvoir enfin vivre tranquillement ! La jeune femme s'approcha du monticule de glace, et aperçut Thrys, emprisonné, et qui ne semblait plus bouger du tout. Il ne faisait plus qu'un avec la glace ! Akemi ricana, et dit alors comme si il pouvait l'entendre :

" Pauvre garçon... Mais bon, je m'en remettrai ! Ahahahahaha !!"

Soudain, l'inattendu se produisit. Le corps du Sunajin disparut en un éclair, laissant sa place à un petit tronc d'arbre. Akemi recula de quelques pas, et dit alors avec colère :

" Mais... Une technique de Substitution ! Il n'est pas encore mort !"

Thrys s'était en effet camouflé derrière un arbre, et s'approcha alors du champ de bataille, tout en tenant fermement son fidèle katana. Il souriait, et dit alors :

" Dites... Est-ce la première fois que vous vous battez ? Bien que votre technique soit impressionnante, votre vitesse d'exécution n'est pas très rapide. J'ai eu le temps de m'échapper avant de me prendre l'assaut. A présent... je sais à quoi m'attendre !

- Sale gamin !!

- Tssss... Vous commencez à m'ennuyer..."

Thrys se mordilla le pouce, traça un trait de sang sur sa paume gauche, composa une série de signes, et appuya de toutes ses forces le sol à l'aide de sa main. Il lança alors :

" Kuchyose no Jutsu ! Ookami !!"

Un nuage de fumée enveloppa le jeune garçon, sous le regard d'incompréhension des deux renégats. L'écran d'invisibilité se dissipa, laissant la place à un magnifique loup au pelage noir. Celui-ci observa un peu le lieu où il se trouvait, regarda autour de lui, et aperçut Thrys. Il dit alors :

" Thrys... Cela fait longtemps...

- Fenrir... J'ai besoin de ton aide contre ces deux personnes...

- Hum ?"

Le loup tourna la tête en direction des opposants de son maître, et soupira. Il hocha la tête, montrant ainsi son accord à participer à la petite fête. Akemi haussa les épaules, et dit alors avec un sourire narquois :

" Ha ! Ce n'est pas avec un stupide animal de compagnie que tu nous battras ! Gorou, c'est reparti !!"

Son acolyte répondit d'un simple "Oui !" et le combat continua. Thrys et Fenrir reculèrent un instant de quelques mètres, afin de préparer la prochaine offensive. Gorou, quant à lui, composa une nouvelle série de signes, et lâcha alors :

" Suiton !! Suiryuudan no Jutsu !!"

Un immense dragon d'eau se matérialisa devant le ninja et son ami, et planait au dessus de leur tête. Il ondulait dans le vent, et s'apprêtait à attaquer. Akemi sourit à nouveau, et effectua une nouvelle fois la même technique :

"
Fuuton !! Tsumetai Kaze !! Vent glacial !!"

Le dragon commença alors à devenir de plus en plus blanc, et finit par être complètement teinté de glace. Gorou et Akemi crièrent encore une fois en choeur :

" Hyouton ! Haryuu Mouko !! Le Dragon de Glace !"

Et en effet, le dragon invoqué était beaucoup plus dur et résistant que le pathétique amas d'eau de tout à l'heure. Thrys ricana, et était sûr de lui. Fenrir allait lui être d'une grande aide ! Pendant que les deux ninjas déserteurs préparaient leur futur assaut, le Sunajin dit à son compagnon :

" Contrôle du chakra pour notre future technique ! Concentre une dose de chakra venteux dans ton corps, puis quand je te le dirai, crache la en direction de l'adversaire, OK ?

- Bien reçu !"

La technique allait être phénoménale. Il fallait montrer que les heures d'entraînement avec Fenrir n'étaient pas là pour faire joli, non mais !! Le loup noir vint se placer juste devant Thrys, qui posa sa main sur son dos. A l'aide son autre main, il fit affluer une dose de chakra dans la main posée sur le pelage de l'animal. Quant à lui, Fenrir faisait affluer le chakra dans sa gueule, avant de lancer l'assaut final. Akemi et Gorou ne savait pas à quoi rimait cela, et lâchèrent le dragon sur eux. Celui-ci fonçait à une vitesse incroyable, son corps glacial et dur rafraîchissant tout ce qui il y avait autour de lui. Thrys attendait, et marmonnait à son ami des mots comme :

" Attends... Attends... Attends..."

Le dragon arrivait de plus en plus vite, se rapprochait de plus en plus des deux ninjas, quand tout à coup, Thrys lâcha :

" C'est parti !! Katon !Kindingu ōkami !! Embrasement du Loup !!"

Fenrir cracha une technique de type Fuuton, et combinée au jet de flamme Katon du Juunin, l'attaque était plus dévastatrice que jamais. Une immense boule de feu jaillit de la gueule de l'animal, et fonça à son tour sur le dragon. Le but n'étant pas celui-ci, bien entendu, l'amas de glace ne fit pas long feu... long feu... Petit calembour ! Euh... pardon...
La boule de feu traversa le dragon de glace, qui se mit à fondre, sous l'oeil terrorisé de Gorou et d'Akemi. Tétanisés par la peur, impossible de bouger, ils voyaient l'attaque enflammée foncer droit sur eux. Akemi ne disait pas un mot, alors que Gorou râlait... Oui, il râlait ! Il s'était évadé, avait survécu aux gardes, et tout ça pour quoi ? Pour se retrouver carbonisé par une boule de feu ! Zut !!

Et soudain, explosion... La boule de feu, après avoir touché les deux ninjas, implosa, et brûla tout autour d'elle. L'implosion provoqua une distorsion venteuse, qui souffla le Juunin et Fenrir sur plusieurs mètres. Une lueur incroyablement intense apparut alors, et puis, plus rien... Le silence total. Le paysage n'était plus très vert et forestier. On pouvait distinguer un peu de glace par ici, un grand cratère noir par là... C'est moche, la déforestation !
Thrys allongé sur le sol, son loup à côté de lui, respirait fortement. Ils regarda son ami, et tous deux se mirent à rire aux éclats ! Leur technique combinée avait plus que réussit ! C'était une victoire totale !

Au moins, il faut le dire... L'entraînement, il n'y a que ça de vrai !

Euh... Thrys se releva en sursaut, et cria :

" Oh non !! Je devais ramener quelque chose prouvant qu'ils sont morts !! Mais je vais pas ramener des cendres, non ?! Raaaa !!!!"

FIN !
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une évasion surprise [Mission Thrys]


Une évasion surprise [Mission Thrys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Shinobi :: Reste du Monde :: Autres villages :: Autre village-